Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Galadriel29
Fidèle du forum

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Galadriel29 le Lun 6 Sep 2010 - 16:17
sois patiente et laisse passer un peu de temps. Je me doute que ça doit être extrêmement difficile. Je ne comprends pas qu'on puisse "balancer" comme ça des stagiaires sur 18h avec plusieurs niveaux. Je me souviens de mon année de stage, rien que 6h c'était chaud, je passais mon temps à bosser pour préparer des cours de m******
Quant à ta situation pers, essaie de te pacser ( ou autre Very Happy ) avec ton fiancé, pcq si tu est titularisée, tu seras peut être amenée encore plus loin.
Moi j'ai été 5 an en ZEP en région parisienne, et là je reviens ENFIN en Bretagne grâce au rapprochement de conjoint, on pensait enfin pouvoir commencer notre vie, et patatras! voilà que je me retrouve TZR à 200 km de chez nous, devoir reprendre un studio,...et à 90 bornes de mon remplacement actuel sur des petites routes pourries!
Alors je sais ce que tu ressens!
Mais tiens bon, et profite de cette année pour voir si tu veux vraiment faire ce métier ou pas. Et puis ce ne sont que les 1ers jours, peu à peu tu vas lier des connaissances avec tes collègues.
Bon courage en tout cas!
avatar
olivier-np30
Habitué du forum

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par olivier-np30 le Lun 6 Sep 2010 - 16:57
mim29 a écrit:
Moi j'ai été 5 an en ZEP en région parisienne, et là je reviens ENFIN en Bretagne grâce au rapprochement de conjoint, on pensait enfin pouvoir commencer notre vie, et patatras! voilà que je me retrouve TZR à 200 km de chez nous, devoir reprendre un studio,...et à 90 bornes de mon remplacement actuel sur des petites routes pourries!

Tout cela ne me semble pas très encourageant...enfin ça permet au moins de voir qu'elle n'est pas seule à galérer Very Happy
Galadriel29
Galadriel29
Fidèle du forum

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Galadriel29 le Lun 6 Sep 2010 - 17:03
:Oups:
ouais, bon, c'est vrai... mais si cela peut l'aider à relativiser, même si c'est pas facile...
Et puis même si moi aussi j ai voulu démissionner bien des fois (surtout que mon conjoint me met la pression pour que je quitte ce qu'il qualifie de "boulot de m****", je ne démissionnerai pour rien au monde (enfin pas pour l'instant), car malgré tout j'aime ce que je fais, et même si les élèves sont parfois difficiles, si on a l'impression de faire des cours pourris, il reste encore des moments où on peut être fiers de nous, où un cours peut super bien se passer et où on repart le soir avec le sourire aux lèvres.
avatar
olivier-np30
Habitué du forum

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par olivier-np30 le Lun 6 Sep 2010 - 17:53
C'est sûr le métier a bien changé...Mais bon tout métier a ses contraintes, les débuts sont toujours difficiles. Je me souviens des débuts de mon jeune dentiste à Lille : c'est moi qui lui remontais le moral.

Je lui ai dit la chose suivante : "Dr, vous savez je suis un prof refusé définitif de l'EN, tous les débuts sont difficiles, on pense tous qu'on aura du temps à soi, qu'on pourra évoluer et puis on est pris dans les tourbillons des débuts et on réalise qu'on est comme les autres : même performant, pas de recette miracle le début pompe une énergie folle et il faut s'investir ... Cela étant je pense que votre métier est certainement passionnant et j'aurais aimé qu'on me le dise."

Je ne sais pas pourquoi mais il rayonnait les séances d'après...
venus13
venus13
Niveau 9

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par venus13 le Lun 6 Sep 2010 - 23:16
@olivier-np30 a écrit:
@venus13 a écrit:la première chose que je ressors de ton témoignage est que (malheureusement encore aujourd'hui), tu as présenté ce concours comme beaucoup d'autres, sans y croire, sans vocation, par hasard, (...)alors que tant d'autres ont la vocation mais n'arrivent pas à l'obtenir ce p***** de concours Wink

Oui...bof...beaucoup d'idées préconçues la-dedans.

Comme dans le privé les plus efficaces ne sont pas nécessairement ceux qui pensaient avoir la vocation. Bon nombre de salariés ou d'enseignants exercent une profession par les aléas de la vie et ça marche.

Ce critère n'a donc rien de choquant et n'est pas rédhibitoire...bien au contraire.

Cela étant titulariser une personne à vie sur une visite est casse-gueule et c'est pour cette raison que l'institution met une pression énorme sur les stagiaires parce qu'elle a peur de se tromper. Le système est mal fait.

idées préconçues sans doute mais on en a tous , y compris la personne qui a posté ce message (désolé j'ai pas retenu son pseudo Embarassed ) lorsqu'elle a présenté le concours et comme bien tant d'autres Laughing cela n'empêche que j'y souhaite bien du courage, de ne pas baisser les bras trop vite , comme vous tous Smile
roxanne
roxanne
Prophète

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par roxanne le Mar 7 Sep 2010 - 7:25
Je ne vais pas aller forcément dans le sens des messages compatissants parce que certaines choses dans ton premier message méritent selon moi une petite mise au point.D'abord le terme de "professeur sacrifié"...certes , la nouvelle non formation des stagiaires est scandaleuse, et je comprends qu'il soit difficile de se retrouver du jour au lendemain sans formation dans des classes à temps complet.Je le comprends d'autant plus que c'est comme ça que j'ai commencé (vacataire , contractuelle, stagaire en situation) comme finalement beaucoup de collègues.Je ne dis pas que c'est bien , que c'est la pancée mais pour autant je ne me sens pas "sacrifiée" ni au final , plus mauvais prof que d'autres.
Après , les kms , la séparation, c'est vrai , c'est cruel, c'est dur , mais encore une fois ce n'est pas une surprise :éducation NATIONALE donc le poste juste à côté de chez toi , tout de suite , ben peut-être pas ..quoique si tu es pacsée, tu auras plus de chance ..
Les élèves , c'est l'inconnu de l'équation, ils ne sont pas tous affreux, mais en ayant le concours de professeur , tu te doutais bien qu'à un moment ou à un autre, il faudrait t'y confronter.
Je pense que tous les débuts professionnels sont difficiles , il faut aussi passer par ces mments-là.Mais ce métier , quand il se passe bien , peut t'amener beaucoup de positif.
Voilà, j'ai essayé de ne pas être trop dure, mais de te monter que tu n'es pas la première à avoir eu ces doutes.
Le forum st là aussi pour t'aider..même si parfois aider quelqu'un , c'est aussi un peu le secouer..
bon courage !






Very Happy
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Reine Margot le Mar 7 Sep 2010 - 7:30
Oui, enfin Roxanne tu n'avais pas la pression de la titularisation, les stages de formation en plus...et c'est quand même mieux d'avoir une formation que pas de formation du tout, ce n'est pas parce que certains ont commencé dans les pires conditions que tout le monde doit morfler...

Donc je serai compatissante et je t'apporte tout mon soutien! Very Happy

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
doctor who
doctor who
Doyen

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par doctor who le Mar 7 Sep 2010 - 7:37
Et la séparation, ça n'a pas été toujours obligatoire. C'est depuis Allègre que le mouvement est vraiment national. Avant, ça se passait comme pour les instits. Pas de fatalité à payer deux appart', ne pas voir ses gosses et son julot!!!!

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Invité
Invité

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Invité le Mar 7 Sep 2010 - 7:42
@doctor who a écrit:Et la séparation, ça n'a pas été toujours obligatoire. C'est depuis Allègre que le mouvement est vraiment national. Avant, ça se passait comme pour les instits. Pas de fatalité à payer deux appart', ne pas voir ses gosses et son julot!!!!

pas tout à fait, les instits passaient et passent toujours un concours académique et c'est et c'était toujours la galère quand ils veulent changer (d'autant plus s'ils sont avec un collègue du secondaire)

avant pour les collègues le mouvement était déjà national, mais se faisait en une seule étape.
avatar
Virginie
Niveau 7

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Virginie le Mar 7 Sep 2010 - 8:17
Je t'apporte tout mon soutien aussi. J'ai voulu démissionner des milliers de fois. L'année de stage, j'avais des 1eres STG et des 2ndes en latin et j'ai été mutée à 1h30 de route de mon domicile. Certes je n'avais que 6h (enfin 7, 1h illégale) de cours. Le plus difficile pour moi a été de donner des cours de latin aux secondes car mon tuteur n'était pas lettres classiques. Je me suis donc débrouillée toute seule et je pensais que les secondes partaient déjà avec un bon niveau en latin (or, ils avaient tout oublié et suivre le programme était une gageure). Pour les 1eres STG, c'était une classe de garçons et ils me demandaient sans arrêt à "aller en boîte" ac eux et compagnie. Je me suis accrochée et peu à peu imposée. L'année d'après, j'ai été mutée à 900 kms dans un petit collège rural. Rupture avec mon copain de l'époque, pas une grande perte au final! Des collègues très sympathiques ( hip hip hip pour le Nord de la France), un accueil chaleureux, des élèves peu nombreux et mignons...Seule professeur de lettres classiques j'ai récupéré tous les latinistes, forcément!
Et puis, rencontre de mon mari actuel. Je me suis pacsée et j'ai réussi à retrouver ma région d'origine au bout d'un an! Je suis à présent dans un collège moins réjouissant. La 1ere année a été difficile. Ensuite, ta réputation est faite et cela se passe mieux (avec des hauts et des bas bien sûr). J'ai toujours voulu faire ce métier (j'adore les enfants) et quand j'ai décidé de faire quelque chose, je le fais jusqu'au bout. Maintenant j'espère une mutation pour me rapprocher du travail de mon mari et démarrer une nouvelle vie. Ma chance c'est que j'ai toujours eu un poste fixe jusqu'à présent!

Donc, donne-toi du temps. Plus tu vieillis, plus tu apprends et plus c'est facile! Je t'envoie mes encouragements!
roxanne
roxanne
Prophète

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par roxanne le Mar 7 Sep 2010 - 12:19
marquisedemerteuil a écrit:Oui, enfin Roxanne tu n'avais pas la pression de la titularisation, les stages de formation en plus...et c'est quand même mieux d'avoir une formation que pas de formation du tout, ce n'est pas parce que certains ont commencé dans les pires conditions que tout le monde doit morfler...

Donc je serai compatissante et je t'apporte tout mon soutien! Very Happy
ai-je dit ça ? non .Quant à la titularisation , lors de mon stage en situation , elle s'est jouée sur une seule inspection au mois de Mai.Et si tu relis objectivement mon message , tu verras que j'ai pris suffisamment de précautions justement en disant que ça ne devait pas être la panacée.Cependant , puisque c'est comme ça cette année , il va bien falloir faire avec (en espérant que ça change l'année prochaine) et je crois que ce n'est pas en s'installant dans une position de "victime" et ne voyant que le négatif qu'elle va y arriver et notre rôle c'est aussi de la "booster" un peu en montrant qu'on peut survivre à tout cela .Voilà , ni plus ni moins .
John
John
Médiateur

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par John le Mar 7 Sep 2010 - 12:39
Je lui ai dit la chose suivante : "Dr, vous savez je suis un prof refusé définitif de l'EN,..."
Je ne sais pas pourquoi mais il rayonnait les séances d'après...
Peut-être parce qu'il n'est pas docteur et qu'il était content que tu lui aies attribué ce titre ? Very Happy Mais s'il est chirurgien-dentiste, alors il est docteur Wink

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
ann
ann
Niveau 10

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par ann le Mar 7 Sep 2010 - 12:45
@roxanne a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:Oui, enfin Roxanne tu n'avais pas la pression de la titularisation, les stages de formation en plus...et c'est quand même mieux d'avoir une formation que pas de formation du tout, ce n'est pas parce que certains ont commencé dans les pires conditions que tout le monde doit morfler...

Donc je serai compatissante et je t'apporte tout mon soutien! Very Happy
ai-je dit ça ? non .Quant à la titularisation , lors de mon stage en situation , elle s'est jouée sur une seule inspection au mois de Mai.Et si tu relis objectivement mon message , tu verras que j'ai pris suffisamment de précautions justement en disant que ça ne devait pas être la panacée.Cependant , puisque c'est comme ça cette année , il va bien falloir faire avec (en espérant que ça change l'année prochaine) et je crois que ce n'est pas en s'installant dans une position de "victime" et ne voyant que le négatif qu'elle va y arriver et notre rôle c'est aussi de la "booster" un peu en montrant qu'on peut survivre à tout cela .Voilà , ni plus ni moins .

Je suis tout à fait d'accord avec toi , sans doute car j'ai commencé comme MA2 +en complément d'un cfa ( j'étais certaines semaines à 30h/hebdo) mais il est vrai que j'étais à côté de chez moi et ^peut être un peu plus âgée . Il me semble important de comprendre que l'on n'a pas de reconnaissance à attendre du système ( système qui n'a été imposé à aucun de nous, avec nos études nous avons eu le choix de notre métier !) mais qu'il va falloir beaucoup s'adapter au système et aux élèves .. et aller sur weblettres , neo quand on est surchargé(e)s!!!
avatar
olivier-np30
Habitué du forum

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par olivier-np30 le Mar 7 Sep 2010 - 13:14
@ann a écrit:I(...) système qui n'a été imposé à aucun de nous, avec nos études nous avons eu le choix de notre métier !)

Je ne le pense pas : beaucoup de stagiaires seront titularisés cette année et feront ça toute leur vie en étant malheureux parce qu'ils estimeront ne pas pouvoir faire autre chose et être floués.

Heureusement la majorité des enseignants exerce ce métier avec plaisir, mais pas tous loin s'en faut.

Une seule inspection à la fin, tant mieux : au moins tlm se ra jugé (à peu près) également, même si la 2ème année est beaucoup moins équitable que le concours (affectations, maitres de stage plus ou moins compétents, etc ...).

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain
venus13
venus13
Niveau 9

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par venus13 le Mar 7 Sep 2010 - 13:37
@roxanne a écrit:Je ne vais pas aller forcément dans le sens des messages compatissants parce que certaines choses dans ton premier message méritent selon moi une petite mise au point.D'abord le terme de "professeur sacrifié"...certes , la nouvelle non formation des stagiaires est scandaleuse, et je comprends qu'il soit difficile de se retrouver du jour au lendemain sans formation dans des classes à temps complet.Je le comprends d'autant plus que c'est comme ça que j'ai commencé (vacataire , contractuelle, stagaire en situation) comme finalement beaucoup de collègues.Je ne dis pas que c'est bien , que c'est la pancée mais pour autant je ne me sens pas "sacrifiée" ni au final , plus mauvais prof que d'autres.
Après , les kms , la séparation, c'est vrai , c'est cruel, c'est dur , mais encore une fois ce n'est pas une surprise :éducation NATIONALE donc le poste juste à côté de chez toi , tout de suite , ben peut-être pas ..quoique si tu es pacsée, tu auras plus de chance ..
Les élèves , c'est l'inconnu de l'équation, ils ne sont pas tous affreux, mais en ayant le concours de professeur , tu te doutais bien qu'à un moment ou à un autre, il faudrait t'y confronter.
Je pense que tous les débuts professionnels sont difficiles , il faut aussi passer par ces mments-là.Mais ce métier , quand il se passe bien , peut t'amener beaucoup de positif.
Voilà, j'ai essayé de ne pas être trop dure, mais de te monter que tu n'es pas la première à avoir eu ces doutes.
Le forum st là aussi pour t'aider..même si parfois aider quelqu'un , c'est aussi un peu le secouer..
bon courage !






Very Happy

voila tout à fait ce que je voulais dire Laughing le concours est national (mais apparemment beaucoup d'étudiants qui le passent pensent qu'ils seront nommés dans leur académie ou proches de chez eux, ce qui est rarement le cas) donc le recrutement l'est aussi Smile
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Reine Margot le Mar 7 Sep 2010 - 15:21
@roxanne a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:Oui, enfin Roxanne tu n'avais pas la pression de la titularisation, les stages de formation en plus...et c'est quand même mieux d'avoir une formation que pas de formation du tout, ce n'est pas parce que certains ont commencé dans les pires conditions que tout le monde doit morfler...

Donc je serai compatissante et je t'apporte tout mon soutien! Very Happy
ai-je dit ça ? non .Quant à la titularisation , lors de mon stage en situation , elle s'est jouée sur une seule inspection au mois de Mai.Et si tu relis objectivement mon message , tu verras que j'ai pris suffisamment de précautions justement en disant que ça ne devait pas être la panacée.Cependant , puisque c'est comme ça cette année , il va bien falloir faire avec (en espérant que ça change l'année prochaine) et je crois que ce n'est pas en s'installant dans une position de "victime" et ne voyant que le négatif qu'elle va y arriver et notre rôle c'est aussi de la "booster" un peu en montrant qu'on peut survivre à tout cela .Voilà , ni plus ni moins .

je répondais car je trouve que le mot de "sacrifice" n'est pas trop fort. les stagiaires ne s'installent pas dans une position de victime, ils le sont, victimes, même s'ils feront face comme ils pourront cette année. Oui, il faut faire avec, mais on peut aussi agir contre cet état de fait, en refusant d'être tuteur par exemple.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Carabas
Carabas
Vénérable

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Carabas le Mar 7 Sep 2010 - 15:29
@venus13 a écrit:
@roxanne a écrit:Je ne vais pas aller forcément dans le sens des messages compatissants parce que certaines choses dans ton premier message méritent selon moi une petite mise au point.D'abord le terme de "professeur sacrifié"...certes , la nouvelle non formation des stagiaires est scandaleuse, et je comprends qu'il soit difficile de se retrouver du jour au lendemain sans formation dans des classes à temps complet.Je le comprends d'autant plus que c'est comme ça que j'ai commencé (vacataire , contractuelle, stagaire en situation) comme finalement beaucoup de collègues.Je ne dis pas que c'est bien , que c'est la pancée mais pour autant je ne me sens pas "sacrifiée" ni au final , plus mauvais prof que d'autres.
Après , les kms , la séparation, c'est vrai , c'est cruel, c'est dur , mais encore une fois ce n'est pas une surprise :éducation NATIONALE donc le poste juste à côté de chez toi , tout de suite , ben peut-être pas ..quoique si tu es pacsée, tu auras plus de chance ..
Les élèves , c'est l'inconnu de l'équation, ils ne sont pas tous affreux, mais en ayant le concours de professeur , tu te doutais bien qu'à un moment ou à un autre, il faudrait t'y confronter.
Je pense que tous les débuts professionnels sont difficiles , il faut aussi passer par ces mments-là.Mais ce métier , quand il se passe bien , peut t'amener beaucoup de positif.
Voilà, j'ai essayé de ne pas être trop dure, mais de te monter que tu n'es pas la première à avoir eu ces doutes.
Le forum st là aussi pour t'aider..même si parfois aider quelqu'un , c'est aussi un peu le secouer..
bon courage !






Very Happy

voila tout à fait ce que je voulais dire Laughing le concours est national (mais apparemment beaucoup d'étudiants qui le passent pensent qu'ils seront nommés dans leur académie ou proches de chez eux, ce qui est rarement le cas) donc le recrutement l'est aussi Smile
Oui, mais il y a une différence entre savoir quelque chose et le vivre concrètement.
Je savais qu'il me faudrait apprendre l'autorité. Je ne pensais pas que j'aurais autant le bordel.
Et encore, je n'ai pas vécu la mutation au bout du pays. J'ignore comme je l'aurais supporté.

Mais en effet, on ne peut pas être surpris par ça : ça fait partie des trucs que l'on sait en passant le concours. Mais on peut être un peu indulgent aussi. Ca fait beaucoup de chamboulements d'un coup. Certes, d'autres l'ont fait.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
olivier-np30
Habitué du forum

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par olivier-np30 le Mar 7 Sep 2010 - 17:09
@Carabas a écrit:[
Mais en effet, on ne peut pas être surpris par ça : ça fait partie des trucs que l'on sait en passant le concours.(...)

Pour ma part, je pense que j'ai été insouciant. J'étais sûr que j'enseignais une matière facile : les maths. Je savais que tlm n'aimait pas mais je me disais : "au pire je donnerai un exo et je serai tranquille"...

Mais je parle d'une 4ème, en seconde c'était beaucoup plus calme.

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Daphné le Mar 7 Sep 2010 - 17:40
@doctor who a écrit:Et la séparation, ça n'a pas été toujours obligatoire. C'est depuis Allègre que le mouvement est vraiment national. Avant, ça se passait comme pour les instits. Pas de fatalité à payer deux appart', ne pas voir ses gosses et son julot!!!!

Non mais tu plaisantes !!
Avant Allègre le mouvement était national, c'est Allègre qui l'a déconcentré en deux phases avec tous les blocages que cela a généré.
Nous n'avons jamais eu le même système que les instits, jamais !
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Daphné le Mar 7 Sep 2010 - 17:43
@John a écrit:Mais si : en anglais, on y rentrait avec 71 points, et en étant né au plus tard en 1984.

http://second.sgen-cfdt-plus.org/barres/inter/index.php3
Mais bien sûr qu'il y avait des postes, sachant qu'une ZR est aussi un poste.
henriette
henriette
Médiateur

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par henriette le Mar 7 Sep 2010 - 17:43
@Daphné a écrit:
@doctor who a écrit:Et la séparation, ça n'a pas été toujours obligatoire. C'est depuis Allègre que le mouvement est vraiment national. Avant, ça se passait comme pour les instits. Pas de fatalité à payer deux appart', ne pas voir ses gosses et son julot!!!!

Non mais tu plaisantes !!
Avant Allègre le mouvement était national, c'est Allègre qui l'a déconcentré en deux phases avec tous les blocages que cela a généré.
Nous n'avons jamais eu le même système que les instits, jamais !

Ben oui, on "giclait" déjà en grande extension du 6e et dernier vœu à Créteil ou dans les Ardennes...
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Daphné le Mar 7 Sep 2010 - 17:48
L'extension existait mais on n'y était astreint qu'une seule fois dans sa carrière, ensuite on pouvait demander ce qu'on voulait et on l'obtenait ou pas, mais on ne perdait pas son poste pour muter à l'aveugle comme maintenant.

Quant aux Ardennes, c'est très sympa, j'y ai giclé et passé dix et m'y suis beaucoup plu :aau:
henriette
henriette
Médiateur

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par henriette le Mar 7 Sep 2010 - 17:54
Wink
Je suis tout à fait d'accord que ce mouvement-là était bien plus à l'avantage des enseignants, et qu'on a beaucoup perdu avec l'usine à gaz le système Allègre. Du reste, pourquoi les syndicats ne demandent-ils pas un retour en arrière ?
avatar
Invité
Invité

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Invité le Mar 7 Sep 2010 - 18:05
Je comprends ce que les stagiaires endurent cette année pour le vivre par procuration auprès de certains copains ou membres de la famille qui viennent d'obtenir leur CAPES... C'est le foutoir. Ici à Nice, 18h de cours (comme partout je pense) ET journée de formation le mardi à partir de la Toussaint... Tout ça avec un EDT souvent pourri (aucune demi-journée de libre à part le mercredi aprèm of course) et la panique des premiers cours... Du coup, je ne suis pas tutrice mais j'essaie d'aider du mieux que je peux (je suis T2), mais je reste surprise quant à la froideur de certains collègues en salle des profs et leur peu d'intérêt pour le sort des nouveaux certifiés. A part leur dire qu'ils compatissent, peu proposent réellement leur aide. Je ne leur jette pas la pierre, je sais qu'ils sont débordés et que c'est une charge de travail conséquente (qui plus est non rémunérée) mais je pense que si on apporte tous un tout petit peu d'aide aux stagiaires de cette année, ça peut faire avancer le schmilblick. Malheureusement, j'ai peu d'heures à consacrer à ce "tutorat clandestin", étant moi-même à temps plein, avec seulement deux années d'expérience derrière moi (heureusement, les vacations effectuées pendant mes études m'ont sauvé la mise et j'ai vite été dans le bain), 4h de vacations à la fac et une agreg externe à préparer, mais je ferai de mon mieux... Si des stagiaires en anglais sont par là et qu'ils ont des questions, qu'ils m'envoient un MP!


Dernière édition par Juliet2007 le Mar 7 Sep 2010 - 18:12, édité 1 fois
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Daphné le Mar 7 Sep 2010 - 18:06
Mais on le demande, Henriette !
Enfin pas tous, il y en a qui approuvent ce mouvement déconcentré.

henriette
henriette
Médiateur

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 3 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par henriette le Mar 7 Sep 2010 - 18:13
@Daphné a écrit:Mais on le demande, Henriette !
Enfin pas tous, il y en a qui approuvent ce mouvement déconcentré.


Oui, je me doute... Mais je ne vois pas qui a pu gagner quoi que ce soit à ce changement délirant.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum