Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Invité19
Esprit sacré

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par Invité19 le Lun 6 Sep 2010 - 17:11
Je ne sais pas si certains ont déjà posté là dessus, mais je suis tombée sur cet article du monde (qui date un peu), je ne sais pas trop quoi en penser. Etant donné qu'elle écrit sous pseudonyme, est-ce une histoire vraie ? librement adaptée peut-être ?
L'histoire me paraît un peu étrange.

http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/08/27/delit-de-profil-a-l-education-nationale_1403421_3232.html

Luc Cédelle

C'est un drame du conformisme, comme l'éducation nationale en produit parfois, que raconte plaisamment ce livre sous le pseudonyme de Lucie Hart. Le récit est celui d'une femme hautement diplômée et d'allure avenante qui, à 45 ans et après quinze ans entre les Etats-Unis et la France, veut démarrer une seconde carrière dans l'enseignement secondaire.
NOUVEAU : Les articles du journal Le Monde dès 15h dans un grand confort de lecture
Abonnez-vous au Monde.fr : 6€ par mois + 1 mois offert

Pensant présenter toutes les garanties d'une intégration heureuse, elle se trouve au contraire - moitié par pure malchance, moitié par inconscience du danger - rejetée par ce système avec un acharnement qui frise le fanatisme.

Pourtant, tout semblait bien commencer. Inscrite en candidat libre, elle est reçue du premier coup au capes et à l'agrégation d'anglais. En septembre 2006, la lauréate, désormais stagiaire rémunérée de l'éducation nationale, entre à l'institut universitaire de formation des maîtres (IUFM) de Paris pour une année en alternance (celle que l'actuelle réforme vient de supprimer) : un mi-temps à suivre sa formation, un autre à donner des cours dans un lycée parisien.

C'est d'abord avec l'IUFM que s'enclenche ce qu'elle nomme son "délit de profil". N'ayant pas l'âge des autres stagiaires, elle n'en a pas non plus la rassurante docilité. Ses habits sont trop chers et trop délurés. Elle oublie de dissimuler ses titres universitaires. Son affectation au lycée Henri-IV, à Paris, aggrave son cas. Pure mécanique administrative : son domicile est proche et elle est chargée de famille. Mais impossible de faire admettre qu'elle n'est pas pistonnée...

L'année de stage se termine néanmoins par une appréciation très élogieuse du proviseur, ce qui devrait être de bon augure pour sa titularisation. D'autant que l'IUFM, qu'elle ne prend pas de haut et où elle trouve des alliés, a quand même donné un avis favorable.

COUP DE TRIQUE

Reste l'inspection, effectuée, comme pour tous les agrégés, par un inspecteur général. Le rapport tombe comme un coup de trique : un redoublement de l'année de stage lui permettra de "travailler sur elle-même".

Premier échec, cuisant, incompris. Mais la narratrice ravale sa déception et reprend le chemin de l'IUFM. Elle est affectée, cette fois, dans l'un des plus durs lycées parisiens. Ce passage d'un extrême à l'autre se conclut en fin d'année par une nouvelle excellente notation du proviseur, un nouvel avis favorable de l'IUFM... suivi d'un second rapport d'inspection qui, solidaire du premier, la "casse".

Deux refus de titularisation équivalent à un licenciement. Après avoir usé en vain des voies de recours, elle engage une action en référé devant le tribunal administratif. Celui-ci lui donne raison et ordonne sa réintégration pour une troisième année de stage, disposition inédite dans l'éducation nationale.

Le jugement étant tombé en mars, elle enseigne d'avril 2009 à avril 2010, dans un autre établissement. Et, pour la troisième fois, l'IUFM valide son année, le chef d'établissement donne un avis positif... et une nouvelle inspection refuse sa titularisation. Le jugement sur le fond est attendu pour 2011. "Lucie", désormais vacataire dans deux universités parisiennes où on ne la trouve pas si nulle, ne peut s'empêcher de garder un espoir ténu.

Tous les inspecteurs généraux, précisons-le, ne ressemblent pas aux personnages qu'elle a eu la déveine de croiser et qu'un film de Claude Chabrol rendrait à merveille. Mais qu'est-ce qui accrédite sa version ? Son livre. Il n'a rien d'un pamphlet venimeux et révèle une arme secrète que ses zoïles n'avaient pas envisagée : l'humour.

La Stagiaire et le Mammouth, de Lucie Hart, Alphée, 264 p., 19,90 euros

Luc Cédelle
Article paru dans l'édition du 28.08.10
avatar
Invité
Invité

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Re: "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par Invité le Lun 6 Sep 2010 - 17:30
c'est vraiment une histoire de fous.
avatar
Invité19
Esprit sacré

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Re: "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par Invité19 le Lun 6 Sep 2010 - 17:31
Ce qui me semble curieux c'est le coup de l'avis favorable de l'IUFM, invalidé par l'inspection (et deux ans de suite en plus !). C'est possible ça ?? :shock:
roxanne
roxanne
Prophète

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Re: "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par roxanne le Lun 6 Sep 2010 - 17:40
Trois fois même..c'est toujours pareil avec ce genre d'histoires , on n'a qu'une version des choses..parce que là tel que c'est raconté, ça ressemble à de l'acharnement..mais pourquoi , dans quel but?
Carabas
Carabas
Vénérable

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Re: "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par Carabas le Lun 6 Sep 2010 - 17:46
Je me ferai des sous, si j'écrivais mon histoire. Laughing
Bien sûr, je dédicacerai aux néoprofs. Wink

Tu sais Roxanne, moi aussi, ça ressemble à de l'acharnement.
Je comprends qu'on puisse douter, prendre de la distance. Je ne crois pas sur parole les témoignages qui sortent.
Mais si j'écrivais mes mêmes pas 2 ans de stage, je sais qu'on mettrait ma parole en doute. Qui croirait la pauv' fille même pas fichue de se faire obéir dans un collège d'une belle banlieue? C'est la parole de la stagiaire contre celle de l'Institution.


Dernière édition par Carabas le Lun 6 Sep 2010 - 17:58, édité 1 fois

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
roxanne
roxanne
Prophète

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Re: "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par roxanne le Lun 6 Sep 2010 - 17:52
Je sais , je sais..mais c'est vrai qu'on ne comprend pas ..une agrégée en plus...peut-être des conflits d'intérêt mal digérés.
Carabas
Carabas
Vénérable

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Re: "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par Carabas le Lun 6 Sep 2010 - 17:58
Peut-être.
J'ai arrêté de lire ce genre de livres. Ca fait bouffer l'édition, point.
Vu qu'on ne connait pas les personnes, on peut tomber sur des gens de mauvaise foi qui se vengent.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
Invité
Invité

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Re: "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par Invité le Lun 6 Sep 2010 - 18:35
@Carabas a écrit:Peut-être.
J'ai arrêté de lire ce genre de livres.

moi, ça m'arrive de les lire par périodes.
avatar
InvitéN
Grand sage

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Re: "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par InvitéN le Lun 6 Sep 2010 - 18:41
@Carabas a écrit:Je me ferai des sous, si j'écrivais mon histoire. Laughing
Bien sûr, je dédicacerai aux néoprofs. Wink

Tu sais Roxanne, moi aussi, ça ressemble à de l'acharnement.
Je comprends qu'on puisse douter, prendre de la distance. Je ne crois pas sur parole les témoignages qui sortent.
Mais si j'écrivais mes mêmes pas 2 ans de stage, je sais qu'on mettrait ma parole en doute. Qui croirait la pauv' fille même pas fichue de se faire obéir dans un collège d'une belle banlieue? C'est la parole de la stagiaire contre celle de l'Institution.

Je suis d'accord avec toi et je trouve cette histoire très plausible. Dans les cas d'acharnement de ce genre ( oserais je parler d'harcèlement ? ) la victime est complètement démunie. Impossible de lutter seule contre une institution : celle ci te broie. Par solidarité des Inspecteurs sont capables d'une telle idiotie : j'en suis persuadée . Pour autant il faudrait pouvoir entendre les autres sons de cloche pour se faire une opinion ...


Dernière édition par nateka le Lun 6 Sep 2010 - 18:45, édité 2 fois
avatar
InvitéN
Grand sage

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Re: "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par InvitéN le Lun 6 Sep 2010 - 18:44
@roxanne a écrit:Je sais , je sais..mais c'est vrai qu'on ne comprend pas ..une agrégée en plus...peut-être des conflits d'intérêt mal digérés.

Il paraît que les Inspecteurs soutiennent les agrégé-e-s en général et c'est vrai que celà a été mon cas à chaque fois. Mais il est possible que il y ait eu enlisement dans une situation mal gérée au départ et que l'attitude de la collègue en ait été affectée...C'est compliqué de voir clair en général dans ce type d'histoire 😕
avatar
lucie Hart
Niveau 1

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Re: "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par lucie Hart le Mar 21 Sep 2010 - 13:42
La Stagiaire vue de dos

Je lis avec intérêt les postes des collègues. J'ai apprécié leur solidarité et mon public de lycéens durant mes trois ans de stage. Mon dossier passe en commission le 30 septembre et je désespère de la situation. J'ai écrit LA STAGIAIRE ET LE MAMMOUTH, car c'est en effet ma parole contre celle de l'institution. En attendant, ce "livre criant d'actualité qui se lit comme un roman" (Psychologies Magazine) se veut un témoignage véridique sur un milieu professionnel beaucoup moins banal et routinier qu'on ne le croit. C'est un récit d'initiation! Espérant qu'il évitera aux collègues stagiaires des ennuis inutiles, qu'il vous distraira, et comptant sur votre soutien! Une fois licenciée, je n'aurai plus que mes lecteurs et lectrices pour me consoler...
avatar
lucie Hart
Niveau 1

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Re: "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par lucie Hart le Mar 21 Sep 2010 - 13:59
[url]http://www.amazon.fr/Stagiaire-Mammouth-désarrois-lélève-professeur/dp/2753806187/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=books&qid=1283286867&sr=8-1[/url]
avatar
InvitéN
Grand sage

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Re: "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par InvitéN le Mar 21 Sep 2010 - 18:35
@lucie Hart a écrit:La Stagiaire vue de dos

Je lis avec intérêt les postes des collègues. J'ai apprécié leur solidarité et mon public de lycéens durant mes trois ans de stage. Mon dossier passe en commission le 30 septembre et je désespère de la situation. J'ai écrit LA STAGIAIRE ET LE MAMMOUTH, car c'est en effet ma parole contre celle de l'institution. En attendant, ce "livre criant d'actualité qui se lit comme un roman" (Psychologies Magazine) se veut un témoignage véridique sur un milieu professionnel beaucoup moins banal et routinier qu'on ne le croit. C'est un récit d'initiation! Espérant qu'il évitera aux collègues stagiaires des ennuis inutiles, qu'il vous distraira, et comptant sur votre soutien! Une fois licenciée, je n'aurai plus que mes lecteurs et lectrices pour me consoler...

Cet extrait m'a déjà beaucoup distraite ...et pas surprise 😢

Bon courage à vous fleurs
avatar
InvitéN
Grand sage

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Re: "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par InvitéN le Mar 21 Sep 2010 - 18:39
Je vais faire de la pub pour ce livre ...bon je sais que celà ne consolera pas son auteur et que le licenciement c'est affraid
mais au moins s'il se vend bien, celà compensera un manque à gagner certain 😕
avatar
Invité
Invité

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Re: "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par Invité le Mar 21 Sep 2010 - 18:39
Carabas
Carabas
Vénérable

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Re: "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par Carabas le Mar 21 Sep 2010 - 18:42
Je crois que tous les profs ont vécu ça.
En tout cas, je préfère nettement votre style à celui d'Emilie.

Avez-vous une piste de reconversion?
Je vous souhaite bon courage!

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
olivier-np30
Habitué du forum

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Re: "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par olivier-np30 le Mar 21 Sep 2010 - 20:21
Personnellement j'ai été refusé définitif (mais jeune) et donc l'impact reste faible, mais en comparant avec l'entreprise je n'ai jamais compris pourquoi on n'a jamais cherché à valoriser ce que je faisais...

(je précise que je n'avais pas de maitre de stage (hospitalisée la 1ère année, en congé mat la 2nde: il est évident que les collègues aident...)

8 contrôles sur 2 ans font forcément réfléchir et j'ai eu le tort au collège de faire savoir que ça n'allait pas Very Happy

Plus tard j'ai compris combien les phrases les plus simples peuvent être riches d'enseignement:
"Il ne faut jamais donner le bâton pour se faire battre".

Pour des raisons que j'ignore l'institution, au lieu de contrôler tlm à part égale, se focalise sur une poignée : peut-être que ça coûte moins cher : mais l'intérêt ?

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain
avatar
olivier-np30
Habitué du forum

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Re: "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par olivier-np30 le Mar 21 Sep 2010 - 20:31
Je viens d'écouter et je détourne certaines de vos phrases au sens des rapports de l'EN avec ses stagiaires:

-le potentiel affectif: 3 visites par une même personne chaque fois en début d'année et pour bien marquer le ton.

-le comique de répétition : 8 visites sur 2 ans dont 5 avec la même classe.

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain
avatar
InvitéN
Grand sage

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Re: "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par InvitéN le Mar 21 Sep 2010 - 20:33
@olivier-np30 a écrit:Personnellement j'ai été refusé définitif (mais jeune) et donc l'impact reste faible, mais en comparant avec l'entreprise je n'ai jamais compris pourquoi on n'a jamais cherché à valoriser ce que je faisais...

(je précise que je n'avais pas de maitre de stage (hospitalisée la 1ère année, en congé mat la 2nde: il est évident que les collègues aident...)

8 contrôles sur 2 ans font forcément réfléchir et j'ai eu le tort au collège de faire savoir que ça n'allait pas Very Happy

Plus tard j'ai compris combien les phrases les plus simples peuvent être riches d'enseignement:
"Il ne faut jamais donner le bâton pour se faire battre".

Pour des raisons que j'ignore l'institution, au lieu de contrôler tlm à part égale, se focalise sur une poignée : peut-être que ça coûte moins cher : mais l'intérêt ?

devise shadok : pour faire le moins de mécontents possible il suffit de taper toujours sur les mêmes Twisted Evil !
avatar
InvitéN
Grand sage

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Re: "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par InvitéN le Mar 21 Sep 2010 - 20:34
@olivier-np30 a écrit:Je viens d'écouter et je détourne certaines de vos phrases au sens des rapports de l'EN avec ses stagiaires:

-le potentiel affectif: 3 visites par une même personne chaque fois en début d'année et pour bien marquer le ton.

-le comique de répétition : 8 visites sur 2 ans dont 5 avec la même classe.

+ 1 "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart 2252222100

Des gros "lourdingues" !
avatar
lucie Hart
Niveau 1

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Reconversion

par lucie Hart le Jeu 23 Sep 2010 - 10:10
Sans rire, j'envisage... d'émigrer en Amérique, comme au bon vieux temps. Mais je ne quitterai pas l'enseignement, un métier que j'aime malgré tout!
avatar
lucie Hart
Niveau 1

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Re: "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par lucie Hart le Jeu 23 Sep 2010 - 10:17
C'est sûr qu'il y a un dindon de la farce, enfin une et pas trente-six, un mammouth, ça trompe, ça trompe!
avatar
Invité
Invité

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Re: "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par Invité le Jeu 23 Sep 2010 - 10:22
Aux USA la situation des enseignants est meilleure ? parce qu'en France et par les films américains , on en a une image assez terrible...Il parait que le salaire est meilleur en tout cas. Ma question est innocente, je le précise, je suis curieuse.
avatar
InvitéN
Grand sage

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Re: "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par InvitéN le Jeu 23 Sep 2010 - 20:19
Je crois que je n'aimerais pas être prof aux états unis : j'ai entendu dire qu'on pouvait y licencier les profs jugés non efficaces .Vous imaginez la galère pour mesurer l'efficacité d'un prof ? 😕

Lucie : courage et n'envisagez pas en plus de la sanction exagérée l'exil fleurs
llaima
llaima
Habitué du forum

"La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart Empty Re: "La stagiaire et le mammouth" de Lucie Hart

par llaima le Ven 24 Sep 2010 - 10:00
Tout n'est peut-être pas perdu encore, courage! En tout cas cette histoire me révolte, on y voit la stupidité d'un système où pour ne as perdre la face une administration persiste dans ses erreurs au prix de sacrifier les personnes!
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum