Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
cleandre
Niveau 7

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par cleandre le Jeu 30 Sep 2010 - 23:03
@anatra a écrit: Je précise que pendant les 4 semaines où je serai en stage, je serai remplacée par un ou une personne qui passe le Capes, formée par mes soins pendant une semaine...

Je ne vois vraiment pas où est le probleme : en janvier, on sera tout à fait apte à former et on maitrisera tellement nos cours que l on pourra aisément conseiller affraid furieux
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par JPhMM le Jeu 30 Sep 2010 - 23:06
@cleandre a écrit:
@anatra a écrit: Je précise que pendant les 4 semaines où je serai en stage, je serai remplacée par un ou une personne qui passe le Capes, formée par mes soins pendant une semaine...

Je ne vois vraiment pas où est le probleme : en janvier, on sera tout à fait apte à former et on maitrisera tellement nos cours que l on pourra aisément conseiller affraid furieux

Question naïve : tu seras rémunérée comment pour cette "formation" ?
diable

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
cleandre
cleandre
Niveau 7

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par cleandre le Jeu 30 Sep 2010 - 23:09
[quote="JPhMM"][quote="cleandre"]
@anatra a écrit:

Question naïve : tu seras rémunérée comment pour cette "formation" ?
diable

Quelle question? evidemment : tout travail mérite salaire, travaillons plus pour gagner plus... Twisted Evil
Ethelinda
Ethelinda
Niveau 5

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par Ethelinda le Jeu 30 Sep 2010 - 23:36
Mais enfin ! Que faites-vous de la gloire et du mérite ? Que faites-vous de l'amour de votre métier d'enseignant, de votre passion de transmettre ? Il serait tout à fait déplacé de prétendre être payés en plus (déjà qu'on nous aurait passés à l'échelon 3 d'après ce que j'ai lu, hein, on devrait s'estimer heureux et fermer nos gueules) !

:colere:
Nuits
Nuits
Fidèle du forum

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par Nuits le Ven 1 Oct 2010 - 5:51
@anatra a écrit:

affraid ils ne t'ont pas laissé de journée dégagée pour la formation ?! Je me sens coupable de me plaindre quand je vois ton emploi du temps.
Je trouve cela délirant... Comment fais-tu pour t'en sortir ?

Dans l'académie de Grenoble, la formation aura lieu en janvier- février pendant 1 mois, jusque là nous avons le droit à 4 journées de formation. En même temps, je suis en Ardèche (sans voiture) donc heureusement que je n'ai pas à me déplacer toutes les semaines. Je précise que pendant les 4 semaines où je serai en stage, je serai remplacée par un ou une personne qui passe le Capes, formée par mes soins pendant une semaine...
Même chose pour nous. Formation deux semaine avant les vacances de février, deux semaines après. Ce qui me fait peur est de laisser les élèves pendant 6 semaines. Je crains de devoir tout recommencer au niveau de la prise en main de mes classes...

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy
aposiopèse
aposiopèse
Érudit

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par aposiopèse le Ven 1 Oct 2010 - 10:38
j'avoue halluciner de voir les différentes remarques sur ce post (la tutrice qui dit que c'est une chance que les élèves écoutent, la TZR qui critique le stagiaire et... le stagiaire qui devra former le remplaçant ! c'est vraiment n'importe quoi !!!) Il faut vraiment beaucoup de courage pour commencer à enseigner dans ces conditions et je vous admire vraiment pour cela. tenez bon, ne vous laissez par démolir, et n'oubliez pas de compter les jours jusqu'aux vacances (ça fait du bien, mais le chocolat est un bon truc aussi)

Utilisez les BDD et Weblettres pour avoir des exemples de cours si vos tuteurs ne vous en fournissent pas, repérez les manuels bien faits et pillez des exos dedans pour gagner du temps (le livre du prof est aussi votre ami quand surcharge de travail il y a)... Bon courage !
Mauvette
Mauvette
Érudit

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par Mauvette le Ven 1 Oct 2010 - 12:11
Ethelinda, je peux te conseiller, en ce qui concerne ta tutrice, de prendre un peu de recul. Peut-être peux-tu lui demander de ne pas venir te voir pendant tes cours pendant une semaine ou deux. Explique-lui que tu es avide de ses conseils, mais que tu ne vas pas bien, et que ses remarques ont tendance à te blesser. Explique-lui que ce n'est pas de sa faute (même si ça l'est), mais que tu es en ce moment à fleur de peau, et que tu ne veux pas rajouter cela à tout le reste.
Pendant mon stage et une séance horrible où ma tutrice était présente, on s'est décidée d'un commun accord de faire un break. On a analysé que sa présence me mettait une pression supplémentaire et que ce n'est pas ce qui me fallait dans les premiers temps (c'était à peu près à la même période). Du coup, elle m'a laissé au moins trois semaines reprendre les rênes de ma classe et quand ça se passait mieux, elle venue me voir de nouveau (juste avant les vacances de Toussaint). A ce moment là, tout n'était pas parfait, mais mon cours était plus détendu, j'avais eu le temps de construire un rituel avec les élèves : les remarques d'après cours ont été super bénéfiques, j'ai accueilli les remarques et les conseils de bonne grâce, et j'ai passé de bien meilleure vacances de Toussaint que prévu.
John
John
Médiateur

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par John le Ven 1 Oct 2010 - 12:26
Je rappelle au passage que :

TF1 recherche un stagiaire pour témoigner après un mois, sans a priori sur le sujet (ça peut aussi bien être quelqu'un qui s'en sort bien, que quelqu'un qui pense à la démission). Le but est de filmer hors de l'établissement (déplacement, comment on prépare un cours, etc ...), à visage découvert si possible (mais un des témoins pourra être masqué).

Envoyer un MP à Karine B. si vous êtes intéressé, ou faites passer l'info aux autres stagiaires !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par Reine Margot le Ven 1 Oct 2010 - 14:35
ta tutrice, même tu as certainement comme toujours l'année de stage des choses à apprendre, n'a pas à formuler les choses de cette façon...il y a une chose qu'il faut se dire dans ce métier: pour certains dénigrer les collègues est une manière de se rassurer sur eux-mêmes. les "avec moi cette classe ne pose pas de pb", etc. Tu en entendras toute ta carrière.

Si tu fais trop de grammaire, elle pourrait te dire que certes, le niveau des élèves n'est pas brillant mais que c'est malheureusement très répandu, et que s'il faut y remédier, il y a aussi toute une partie littéraire du programme à faire et que tu risques de rebuter les élèves à trop faire de grammaire. c'est mieux dit ainsi.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
pyramide
pyramide
Niveau 4

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par pyramide le Ven 1 Oct 2010 - 15:41
@Ethelinda a écrit: J'avoue qu'elle m'a séché ce matin avec un beau "ils sont sympa de t'écouter" (dit très naturellement, en plus).


C'est une pauvre conne, laisse tomber. Fais le dos rond et laisse couler.
John
John
Médiateur

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par John le Ven 1 Oct 2010 - 15:48

Et par là-dessus, ma tutrice a l'air d'oublier que je n'ai pas fait prof toute ma vie ! Je la trouve à la fois exigeante et méprisante envers le travail que je fournis. Je sais très bien que tout n'est pas parfait, loin de là, mais elle vient dans ma classe systématiquement quand elle sait que ça va mal (alors qu'elle est venue une seule fois quand tout allait bien), et du tout, elle me fait systématiquement comprendre ensuite que ce que je fais est nul à chier. Je fais ce que je peux, et avec trois classes à gérer et le métier à découvrir... Je suis d'accord avec elle sur plein de choses, mais il y a d'autres points sur lesquels je ne partage pas son opinion. Par exemple, elle trouve que je fais trop de grammaire, trop peu de textes, et que du coup j'oublie la dimension littéraire, avec une classe de 4e qui, je l'ai découvert, n'a toujours pas assimilé la différence entre nature et fonction... J'avoue qu'elle m'a séché ce matin avec un beau "ils sont sympa de t'écouter"
Oh là, ça c'est souvent un très mauvais défaut de la part d'une tutrice !
Essaie de bien t'entendre avec les autres collègues, demande-leur le maximum de conseils, et quand tu en auras découvert un sympa et ouvert, fais-en ton "tuteur" officieux. La tutrice, il faut lui parler gentiment mais ouvertement, lui dire "tu es un peu dure tout de même" quand tu trouves qu'elle est tout de même un peu dure, lui dire "ils ne savent rien en grammaire" quand ils ne savent rien en grammaire, "comment feront-ils pour le brevet ?" si tu t'inquiètes pour le brevet, etc. Mais je crois que le tout, c'est de bien t'entendre avec d'autres collègues pour que tes relations dans l'établissement ne se limitent pas aux échanges avec ta tutrice, car là elle me semble mal partie et avoir mal compris son rôle. C'est la première fois qu'elle est tutrice ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
edelweiss
Niveau 2

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par edelweiss le Ven 1 Oct 2010 - 16:18
Bonjour,
Ca fait un mois que j'ai commencé et chaque fois que ma tutrice vient me voir en cours, j'ai l'impression que c'est la catastrophe. Je dois être plus stressée et les élèves sont agités l'après midi, ce qui mène à un échec. Avec les 2de, j'avais des problèmes de bavardage, mais les 1ere s'y mettent aussi et j'ai l'impression de ne pas m'en sortir. En plus, j'ai fait trop de choses dans une heure, bref ça n'a pas marché.
Pourtant, je vais la voir en cours mais quand c'est mon tour, je suis super ferme et elle me trouve sur la défensive.
A chaque fois, ça me démoralise.
Ethelinda
Ethelinda
Niveau 5

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par Ethelinda le Ven 1 Oct 2010 - 16:54
Je vais essayer ce que tu dis, Mauvette... Tu as raison, ça ne peut pas continuer comme ça.

@John a écrit:Je rappelle au passage que :
TF1 recherche un stagiaire pour témoigner après un mois, sans a priori sur le sujet (ça peut aussi bien être quelqu'un qui s'en sort bien, que quelqu'un qui pense à la démission). Le but est de filmer hors de l'établissement (déplacement, comment on prépare un cours, etc ...), à visage découvert si possible (mais un des témoins pourra être masqué).

Je sais bien, j'ai vu... Mais avec ce que j'ai à dire sur ma tutrice, à visage découvert ce n'est vraiment pas possible. Surtout en sachant que c'est en grande partie elle qui décide de la validation de mon année de stage.

@John a écrit:C'est la première fois qu'elle est tutrice ?

Eh non, pourtant... Mais en fait, c'est tout à fait ce que dit MarquisedeMerteuil : elle clame faire partie de ceux avec qui tout va toujours bien, qui n'ont jamais besoin de punir, etc. Et je pense que ça lui donne de l'importance de me dénigrer comme elle le fait.
Ergo
Ergo
Devin

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par Ergo le Ven 1 Oct 2010 - 17:17
@Ethelinda a écrit:
Eh non, pourtant... Mais en fait, c'est tout à fait ce que dit MarquisedeMerteuil : elle clame faire partie de ceux avec qui tout va toujours bien, qui n'ont jamais besoin de punir, etc.

Genre... Descartes
Tu as assisté à ses cours? Parce qu'après tout techniquement, ça marche dans les deux sens: moi, ma "tutrice refuseuse" est venue me voir une fois, mais j'ai aussi assisté à trois de ses cours plus à quelques cours d'une autre collègue et ça, c'est extrêmement bénéfique! Avec un objectif (genre aujourd'hui, tu observes ma gestion du tableau / ma gestion de classe / ma prise en compte de l'erreur...) et un débrieffing description / analyse.

Comme me disait la collègue ce midi, il n'y a pas de recette miracle. Il n'y a rien qui marche à tous les cours, à tous les coups parce que ça dépend de l'heure de la journée, des élèves, de notre état à nous aussi, de la salle etc. Et qu'en plus, comme elle était là, ce n'était pas non plus des conditions normales et elle en était tout à fait consciente etc. Et ne pas reconnaître ça, c'est hypocrite.
Tu as le concours, tu as un bagage universitaire qui est tel que (je re-cite ma "tutrice") au niveau disciplinaire, ça roule. Au niveau organisation, c'est du bon sens.
Au niveau gestion de classe, en revanche, ça se fait au fur et à mesure...Je dis ça en connaissance de cause, hein, ma gestion de classe avec la classe qu'elle est venue voir est plus que catastrophique! Mais elle ne me l'a pas dit comme ça.
Le débrieffing était sous forme:
Description: niveau, manuel, professeur (ce que j'ai fait moi, consignes tout ça), élèves (ce qu'ils ont fait eux, comment ils ont réagi). Ensuite points positifs. Ensuite points à améliorer.
Rien que dans le choix des mots ("points à améliorer" et pas "points négatifs"), on reconnaît tout de suite la pédagogie.

Du coup, Ethelinda, à part aller voir des cours et te construire tes propres règles, je vois pas quoi te dire, si ce n'est de te faire confiance! (Je peux t'envoyer par mp ce qu'elle m'a dit si tu veux. Smile)
Pour tous les à-côtés, ben on peut pas tout faire en même temps...C'est la première semaine que je n'oublie aucun papier d'absence/retard à mettre sur les portes et à mettre dans le bac prévu pour à la fin de la journée en salle des profs...c'est la première semaine que je regarde à quoi ressemble Pronotes et que j'y remplis le cahier de texte directement...
Tout ne va pas de soi et il y a tellement de choses à penser en même temps que forcément, il y en a qui passent à la trappe. Deux fois, j'ai oublié un workbook que je devais donner à un élève...affraid

(J'ai l'air calme comme ça, mais j'en ai pas dormi de la nuit hein, en pensant à ce débrieffing qui m'attendait depuis mardi...)
Mélane
Mélane
Niveau 6

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par Mélane le Ven 1 Oct 2010 - 17:52
Bonjour Ethelinda,

Ne te décourage pas et prends du recul face à ce que te dit ta tutrice. Sa remarque sur le "trop de grammaire" me semble assez suspecte. Je me trompe peut-être mais il se pourrait qu'elle fasse partie de ces professeurs qui n'ont pas envie de se faire suer avec la grammaire et qui en saupoudrent ici et là sans jamais la traiter à fond. Or comme tu le constateras assez vite, le niveau des élèves dans de nombreux établissements est catastrophique. Et je trouve noble que certains essaient de s'attaquer au problème méthodiquement.
Je crois que la grammaire, quand elle est bien enseignée, rassure les élèves. Ils commencent par pousser des cris d'orfraie puis l'on s'aperçoit qu'en fait l'alternance de l'explication de la règle et des exercices d'application a pour eux un côté ludique et... apaisant !

C'est pourquoi je pense que tu ne dois pas renoncer à ton intuition que la grammaire est indispensable à la compréhension des textes, littéraires ou pas... Une organisation judicieuse de tes heures de cours dans la semaine devrait te permettre d'alterner harmonieusement la grammaire et la lecture/compréhension de texte.

En tout cas, tiens bon. Quant aux ambiances pourries dans les établissements, elles pèsent sur le moral de beaucoup, pas seulement des stagiaires. Heureusement, certaines salles des profs sont familiales et bon enfant, et tu trouveras toujours des collègues solidaires.
Ethelinda
Ethelinda
Niveau 5

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par Ethelinda le Ven 1 Oct 2010 - 18:44
@Ergo a écrit:Tu as assisté à ses cours? Parce qu'après tout techniquement, ça marche dans les deux sens: moi, ma "tutrice refuseuse" est venue me voir une fois, mais j'ai aussi assisté à trois de ses cours plus à quelques cours d'une autre collègue et ça, c'est extrêmement bénéfique! Avec un objectif (genre aujourd'hui, tu observes ma gestion du tableau / ma gestion de classe / ma prise en compte de l'erreur...) et un débrieffing description / analyse.

Comme me disait la collègue ce midi, il n'y a pas de recette miracle. Il n'y a rien qui marche à tous les cours, à tous les coups parce que ça dépend de l'heure de la journée, des élèves, de notre état à nous aussi, de la salle etc. Et qu'en plus, comme elle était là, ce n'était pas non plus des conditions normales et elle en était tout à fait consciente etc. Et ne pas reconnaître ça, c'est hypocrite.
Justement... Je la trouve assez hypocrite dans le sens où oui, évidemment, elle gère beaucoup mieux ses classes que moi, mais ça lui arrive quand même que les élèves bavardent/ne fassent rien. Je suis allée assister à une de ses séances d'écriture, et je n'y ai pas vu un modèle... certains élèves n'ont fait que bavarder, sans rien écrire du tout. On a discuté des bavardages (je ne lui ai pas dit que certains n'avaient rien fait, quand même, pour ne pas la froisser), et elle m'a déclaré : "il faut tolérer les bavardages en écriture, sinon ça les bloque". Mouais. Suspect
J'ai également eu une petite revanche perso : mes 4e sont SUPER bavards et au début de l'heure c'est donc super bruyant. Il me faut toujours au moins 10 minutes pour les cadrer. Et la dernière fois (la porte était encore ouverte, je ne la ferme que quand j'ai fini l'appel), elle fait irruption dans ma salle en leur hurlant dessus. Je l'ai assez mal pris, dans le sens où ça fait genre "je vais faire le boulot à ta place, vu que tu es une incapable". Certes, sur le coup, elle les a calmés, mais après je suis allée visiter un autre de ses cours, et sa classe de 4e a fait la même entrée, malgré tous ses efforts pour obtenir le silence (après, je ne sais pas, je devais partir). C'est mesquin, mais ça m'a fait plaisir. J'ai vraiment du mal avec sa prétention.

@Ergo a écrit:
Du coup, Ethelinda, à part aller voir des cours et te construire tes propres règles, je vois pas quoi te dire, si ce n'est de te faire confiance! (Je peux t'envoyer par mp ce qu'elle m'a dit si tu veux. Smile)
Oui, je veux bien, s'il te plaît !
Ethelinda
Ethelinda
Niveau 5

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par Ethelinda le Ven 1 Oct 2010 - 18:49
@Mélane a écrit:il se pourrait qu'elle fasse partie de ces professeurs qui n'ont pas envie de se faire suer avec la grammaire et qui en saupoudrent ici et là sans jamais la traiter à fond. Or comme tu le constateras assez vite, le niveau des élèves dans de nombreux établissements est catastrophique. Et je trouve noble que certains essaient de s'attaquer au problème méthodiquement.
Je crois que la grammaire, quand elle est bien enseignée, rassure les élèves. Ils commencent par pousser des cris d'orfraie puis l'on s'aperçoit qu'en fait l'alternance de l'explication de la règle et des exercices d'application a pour eux un côté ludique et... apaisant !

C'est pourquoi je pense que tu ne dois pas renoncer à ton intuition que la grammaire est indispensable à la compréhension des textes, littéraires ou pas... Une organisation judicieuse de tes heures de cours dans la semaine devrait te permettre d'alterner harmonieusement la grammaire et la lecture/compréhension de texte.

En tout cas, tiens bon. Quant aux ambiances pourries dans les établissements, elles pèsent sur le moral de beaucoup, pas seulement des stagiaires. Heureusement, certaines salles des profs sont familiales et bon enfant, et tu trouveras toujours des collègues solidaires.

Merci de tes encouragements ! C'est aussi mon point de vue (et je crois effectivement que la grammaire la fait suer), même si je sais très bien que pour le moment mes cours manquent cruellement de lien entre eux, par exemple, et qu'il y manque sans doute beaucoup de choses. Ce qui me fait mal, chez cette tutrice, c'est qu'elle n'a pas l'air de prendre en compte le fait qu'on peut s'y prendre différemment pour obtenir un même résultat. Il n'y a que SA méthode qui fonctionne, à l'écouter...
Mélane
Mélane
Niveau 6

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par Mélane le Ven 1 Oct 2010 - 19:06
flower

Une fleur pour égayer tes débuts de prof... avec des 4e en plus, c'est pas de la tarte ! Félicite-toi de la moindre petite victoire, fais-toi confiance et trouve des interlocuteurs qui te ressemblent et qui t'apportent quelque chose sans te faire te sentir mal - tout en ménageant la susceptibilité de ta tutrice.
ayo
ayo
Niveau 6

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par ayo le Ven 1 Oct 2010 - 19:19
Bonjour,

Je suis stagiaire moi aussi et je n'ai pas de tuteur.

ça a été très dur au début, car il n'y avait vraiment personne pour m'aider. Les autres profs de français de mon établissement ne m'aident pas du tout. Je n'ai moi-même pas trop insisté. Il faut dire que je suis en 6e et 5e (4 classes) et que certains profs suivent toujours les anciens programmes...

Sans Néoprofs, c'était le naufrage assuré! Je vous ai beaucoup lus, posé quelques questions, eu des réponses qui m'ont beaucoup aidée.

Je lis Néoprofs tous les jours et ça me fait un bien fou, même si je ne participe pas beaucoup.

Maintenant je me sens quand même lancée et, là, après un mois, je me dis que c'est bon, je ne me suis pas trompée de métier.

C'est dur de maintenir la discipline tout le temps avec les petits mais j'ai quand même l'impression d'enseigner, de transmettre des choses. J'ai corrigé les premières évals ce we, les résultats sont plus que corrects, ça m'a fait plaisir.

Finalement je me rends compte que je m'entends bien avec les collègues en général et beaucoup moins avec ceux de français en particulier!

J'espère que j'aurai quand même bientôt un tuteur (de toutes façons, c'est dans les textes, il va bien falloir m'en trouver un) car, quand même, pouvoir décrocher son téléphone de temps en temps...

Et sinon, bien sûr, je suis EPUISEE. Comme je ne suis pas du soir, je me lève presque tous les matins à 4h. Mes we sont entièrement consacrés au travail (grasse mat jusqu'à 8h samedi et dimanche, youpee). Je ne me rendais pas compte que c'était si dur physiquement d'enseigner. 6h de cours = 6h debout. C'est idiot, mais je n'y avais pas pensé!

J'ai bon espoir que tout aille mieux après la Toussaint.

Voilà, merci à Néo encore une fois en tous cas!
Angua
Angua
Grand sage

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par Angua le Sam 2 Oct 2010 - 21:19
Pas grand chose de constructif à ajouter, si ce n'est que je vous envoie autant de courage que possible! :succes:

Pour rebondir sur ce que disait Ayo, en plus (ou à défaut de) des collègues de vos ets, n'hésitez à faire appel à Néo en cas de besoin, mais aussi pour nous dire quand vous êtes fiers de vous pour un truc, rien de tel que 5 minutes d'autosatisfaction par jour pour tenir face à ce que ne tourne pas comme on le voudrait!

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com
M@nchego
M@nchego
Niveau 6

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par M@nchego le Lun 4 Oct 2010 - 17:09
je n'ai pas eu le courage de tout lire, il m'a suffit de lire le premier message pour me sentir à l'aise ici, je vis la même chose que toi, un tuteur plutôt bien quand même, mais c'est vrai que parfois beaucoup ont tendance à penser que tout devrait aller de soit... enfin bref c'est galère tout ce que l'on doit apprendre en peu de temps, voire qu'on nous demande de savoir déjà:
- faire un cours (ça c'est galère)
- tout ce qui a attrait à "tenir une classe", autorité, voix (logique on est tous des orateurs)
- évidemment on connaît tous les BO par coeur, beh oui on nous a facilité la tâche en nous donnant qu'un niveau de classe (moi j'en ai 3, alors avec la bivalence...)

Quand je repense à ma première semaine c'est trop abusé ce que j'ai vécu, surtout qu'on ne prend même pas en compte le facteur "être humain" genre t'es muté à 500km de chez toi et tu as connu ton établissement (donc ville) 5 jours avant la rentrée, tu dois trouver appart, voiture, tu n'as pas internet pendant un mois... et t'es censé assurer 18h de cours comme si ça allait de soi. D'ailleurs parfois il y a aussi le discours "te prends pas la tête, c'est pas ta faute non plus vu les conditions de la réforme" mais en attendant c'est toi qui passe pour une merde devant les élèves toute la semaine, moi ils n'ont pas confiance en moi, ils se disent voilà le prof en carton...

_________________
Dad crédito a las obras y no a las palabras
guiz
guiz
Habitué du forum

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par guiz le Lun 4 Oct 2010 - 17:36
@M@nchego a écrit:D'ailleurs parfois il y a aussi le discours "te prends pas la tête, c'est pas ta faute non plus vu les conditions de la réforme" mais en attendant c'est toi qui passe pour une merde

+1 (...bon je n'irai pas jusqu'à dire "merde" ^^; )

Par contre pour "le prof en carton", je ne suis pas trop d'accord, j'ai pas l'impression que mes élèves captent que je galère titanic
Mais c'est vrai que tu es en LP, ils sont plus âgés, donc ils "détectent" un plus les choses (notamment qu'on débarque totalement)

J'ai essayé de relativiser en me disant "Tu sais, ils n'ont pas QUE toi comme prof, que TON cours comme cours dans la journée, alors ne te prends pas trop la tête" (oui je parle à moi même)...j'te dis ça mais je me répète encore cette phrase tous les jours pendant mes préparations, et le message de relativisation n'arrive pas encore à mon cerveau Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 3795679266

_________________
“You know when you've found it, that's something I learned, coz' you feel it when they take it away” ...
M@nchego
M@nchego
Niveau 6

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par M@nchego le Lun 4 Oct 2010 - 17:47
moi c'était tellement merdique au début que j'ai dis à tous mes élèves que j'étais stagiaire, donc de là à dire que ça accentue la mauvaise perception qu'ont mes élèves de leur brillant professeur Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 2932675289

_________________
Dad crédito a las obras y no a las palabras
lene75
lene75
Bon génie

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par lene75 le Lun 4 Oct 2010 - 17:51
Manchego, pas la peine de Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 2932675289 : en lycée, les élèves le comprennent très vite sans qu'on leur dise, quand ce n'est pas dès les 1res minutes.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
M@nchego
M@nchego
Niveau 6

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par M@nchego le Lun 4 Oct 2010 - 17:54
oui c'est vrai, de toute façon si je l'ai dis c'est qu'ils posaient des questions donc qu'ils le savaient en fait. En même temps je n'avais pas spécialement envie de le cacher, je ne me sentais pas capable, et n'ai rien fais pour (du style "fiche de renseignement, on vous demande quoi en général?").

enfin, un peu de positif, j'ai progressé en 1 mois, j'arrive presque à dormir, il m'arrive de sourire et je ne vomis plus en me levant, je n'envisage même plus d'abandonner! bon faut dire que c'est variable, j'arrive à passer du très noir au gris en un jour.

_________________
Dad crédito a las obras y no a las palabras
lene75
lene75
Bon génie

Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ? - Page 2 Empty Re: Spécial stagiaires : comment gérez-vous la pression de cette année ?

par lene75 le Lun 4 Oct 2010 - 17:58
Courage, tu tiens le bon bout chevalier Dis-toi que de toute manière, tu ne pourras que t'améliorer Very Happy

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum