Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Parenthèse
Érudit

lectures gaies, optimistes, joyeuses... - Page 2 Empty Re: lectures gaies, optimistes, joyeuses...

par Parenthèse le Sam 20 Nov 2010 - 10:39
Le guide du voyageur intergalactique ! C'est de la S.F, de Douglas Adams, et c'est un humour totalement décalé. J'ai même éclaté de rire en le lisant (dans le métro).
Golem de Marie-Aude Murail. Pour les enfants, mais je me suis régalée.
Et effectivement P.J Wodehouse est extra.
En BD, y'a aussi tous les albums de Boulet qui valent carrément le coup.
miss sophie
miss sophie
Esprit éclairé

lectures gaies, optimistes, joyeuses... - Page 2 Empty Re: lectures gaies, optimistes, joyeuses...

par miss sophie le Sam 20 Nov 2010 - 11:19
De l'humour britannique :
> Pratchett, oui ! pas seulement les Annales... mais aussi De bons présages (écrit avec Neil Gaiman) : l'heure de l'Antéchrist est arrivée, mais il a été échangé à la naissance !!
> Jonathan Coe : Testament à l'anglaise et le diptyque Bienvenue au club / Le cercle fermé.
> James Hawes : Pour le meilleur et pour l'empire : un jeu de télé-réalité (survie dans la jungle) qui tourne mal, un groupe de "naufragés" perpétuant en autarcie dans cette même jungle des valeurs britanniques et militaires depuis 50 ans... Hilarant.
> Geoff Nicholson : Comment j'ai raté mes vacances : noir c'est noir, et c'est très drôle.

De Christiane Rochefort, une œuvre féministe jubilatoire, en direct du milieu bourgeois des années 60 : Les stances à Sophie. Pour une critique de la société des mêmes années version populaire, lire Les petits enfants du siècle.

Amélie Nothomb, aussi !
Les Patrick Cauvin.
La série Malaussène (La fée carabine, etc) de Daniel Pennac.

Tom Perrotta : Les enfants de choeur : une satire de la société américaine.
Amy Tan : Noyade interdite : les mésaventures d'un groupe de touristes américains lâchés en Birmanie.

Sinon, une œuvre censée être "jeunesse" mais que je relis régulièrement pour me donner la patate : Simple de Marie-Aude Murail.

En BD, la parodie de Sherlock Holmes par Veys et Barral : Baker street (plusieurs tomes).
Aëmiel
Aëmiel
Expert spécialisé

lectures gaies, optimistes, joyeuses... - Page 2 Empty Re: lectures gaies, optimistes, joyeuses...

par Aëmiel le Sam 20 Nov 2010 - 11:28
Mon chien stupide, de John Fante, c'est hilarant, ça.

_________________
Auteur
avatar
InvitéN
Grand sage

lectures gaies, optimistes, joyeuses... - Page 2 Empty Re: lectures gaies, optimistes, joyeuses...

par InvitéN le Sam 20 Nov 2010 - 11:58
sérafina a écrit:Mon chien stupide, de John Fante, c'est hilarant, ça.

lectures gaies, optimistes, joyeuses... - Page 2 2252222100 yesyes :chat:
avatar
Astartee
Niveau 9

lectures gaies, optimistes, joyeuses... - Page 2 Empty Re: lectures gaies, optimistes, joyeuses...

par Astartee le Sam 20 Nov 2010 - 12:39
les chroniques de Narnia... c'était un bon petit moyen de s'évader, livre pour enfant mais sans faire nunuche. J'avais beaucoup aimé.

sinon j'ai beaucoup aimé "a Year in the Merde" mais je suis le public directement visé par ce livre.

Alice aux pays des merveilles...
avatar
InvitéePh
Guide spirituel

lectures gaies, optimistes, joyeuses... - Page 2 Empty Re: lectures gaies, optimistes, joyeuses...

par InvitéePh le Sam 20 Nov 2010 - 13:39
Ce que je te mets n'est pas forcément humoristique mais distrayant et pas sombre:
Saga américaine, tu as Les chroniques de San Francisco, de Maupin.
En romance italienne, les Frederico Moccia (3 m au dessus du ciel et J'ai envie de toi)
Il y a aussi Ken Follett, très distrayant.
Angua
Angua
Doyen

lectures gaies, optimistes, joyeuses... - Page 2 Empty Re: lectures gaies, optimistes, joyeuses...

par Angua le Sam 20 Nov 2010 - 14:42
@Nestya a écrit:Les annales du Disque monde! lectures gaies, optimistes, joyeuses... - Page 2 26713
Je passe pour une folle quand je lis du Pratchett: je rigole toute seule.

Moi aussi! On ne le dit jamais assez: Pratchett, c'est bon pour la santé! yesyes

ladameducdi a écrit:Le guide du voyageur intergalactique ! C'est de la S.F, de Douglas Adams, et c'est un humour totalement décalé. J'ai même éclaté de rire en le lisant (dans le métro).
Idem.

(ou +42, devrais-je dire, comme le veut l'usage sur les forums de SF!)

Sinon j'ai bien ri aussi avec Trois hommes dans un bateau, de Jerome K.Jerome.

Et quand j'ai le moral qui flanche ou la fatigue qui s'accumule, j'aime lire de bonnes niaiseries sentimentales: Le Chardon et le tartan de D.Gabaldon (on en parle dans la rubrique "lectures" du forum) ou de la bit-lit (je n'ai pas suivi tout le fil qui y est consacré, mais je fais confiance aux filles pour y avoir évoqué plein de bonnes choses légères!)


_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com
Frisouille
Frisouille
Enchanteur

lectures gaies, optimistes, joyeuses... - Page 2 Empty Re: lectures gaies, optimistes, joyeuses...

par Frisouille le Sam 20 Nov 2010 - 14:54
@Angua a écrit:
ladameducdi a écrit:Le guide du voyageur intergalactique ! C'est de la S.F, de Douglas Adams, et c'est un humour totalement décalé. J'ai même éclaté de rire en le lisant (dans le métro).
Idem.

(ou +42, devrais-je dire, comme le veut l'usage sur les forums de SF!)

On sent que tu maîtrises pleinement ton sujet... lol!
Carabas
Carabas
Vénérable

lectures gaies, optimistes, joyeuses... - Page 2 Empty Re: lectures gaies, optimistes, joyeuses...

par Carabas le Sam 20 Nov 2010 - 15:01
Fauda d'ailleurs qu'on m'explique la blague du + 42. Parce que je sais que c'est une blague, mais je n'en sais pas plus.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
Frisouille
Frisouille
Enchanteur

lectures gaies, optimistes, joyeuses... - Page 2 Empty Re: lectures gaies, optimistes, joyeuses...

par Frisouille le Sam 20 Nov 2010 - 15:21
C'est une référence au Guide du voyageur galactique, de Douglas Adams.
Je mets en spoiler, au cas où tu voudrais le lire :
Spoiler:
Un ordinateur tout-puissant est créé pour trouver la réponse sur la vie, l'univers et le reste.
Evidemment, cela lui prend un certain temps de trouver cette réponse.
Enfin, la réponse est prête, un groupe d'hommes se présente pour entendre la vérité:
"- Voilà, j'ai la réponse, mais ça ne va vous plaire.
- ????
- Bon, la réponse est 42."

Pas vraiment une blague, comme tu le vois, mais une preuve ultime de l'absurde qui règne dans ce roman. Wink
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum