Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité N
Habitué du forum

Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Empty Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

par Invité N le 13/12/2013, 22:40
Moi, je suis "un fils de p..ute" et "une saloperie", alors bon...
avatar
Patissot
Vénérable

Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Empty Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

par Patissot le 13/12/2013, 22:43
Qui ne l'a jamais été ?  fleurs 

_________________
« Déjà, certaines portions de ma vie ressemblent aux salles dégarnies d'un palais trop vaste, qu'un propriétaire appauvri renonce à occuper tout entier. »
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Empty Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

par trompettemarine le 13/12/2013, 22:45
@roxanne a écrit:Elle m'a également dit que cela ne relevait pas de ses fonctions, puisque le conflit avait eu lieu hors de son établissement (id est sur le parking des bus, juste devant...) .

Il me semble que légalement le CDE est responsable et comptable de ce qui se passe aux abords de son établissement.
Tu n'as peut-être pas réagi adroitement, mais tu avais le droit de réagir et elle, le devoir de te soutenir.
miss terious
miss terious
Doyen

Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Empty Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

par miss terious le 13/12/2013, 22:57
Juste pour info : le topic d'origine date de 2010...

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Coc210  
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Empty Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

par trompettemarine le 13/12/2013, 22:58
bigre ! John nous avait pourtant prévenus !
Malaga
Malaga
Modérateur

Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Empty Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

par Malaga le 14/12/2013, 04:18
Pour que l'année apparaisse dans la date des topics, allez dans "profil" -> "préférences" -> "format de la date".

_________________
Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Banana244   Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Banana244     Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Empty Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

par Pseudo le 14/12/2013, 09:06
Cette remontée de topic m'incite à raconter mon dernier "s***e". Il me semble intéressant non quant à l'usage de l'insulte chez nos élèves mais quant à ma façon de voir les choses.
J'avais eu un différent avec un groupe d'élèves, qui m'avaient bien gavé pendant une heure (avec concours de pets à la clé, pour situer le niveau), et je leur ai signifié leur exclusion du CDI jusqu'à la fin du mois en cours. C'était la première fois que je prenais une telle décision, mais j'avais décidé de me protéger en premier lieu, une documentaliste en arrêt maladie, ou excédée, n'est utile à personne.
C'est alors qu'un des gamins part du CDI avec une certaine vigueur, dirons nous, et me traite de "s***e".
Et bien cela ne m'a pas touché. Rien à foutre. J'ai annoncé à l'élève que j'allais faire un rapport, que j'ai fait, ou j'exigeais des excuses. Il m'a laborieusement fait des excuses au bout d 'une semaine et a été exclu 3 jours. Il ne l'aurait pas fait/pas été que je me serais contenté de lui interdire l'accès du CDI jusqu'à ce que j'obtienne satisfaction.
Et puis voilà. Son insulte ne m'a pas plus touché que la fameuse bave du crapaud. Je n'ai ressenti aucune blessure, aucune colère. Et cela me convient parfaitement : qu'est-ce que l'avis d'un gamin de 12 ans (ou 15, ou 25, ou d'un vieux schnoc de 70) sur ma personne, sur le coup de la colère en plus, peut bien me faire ? Rien.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
menerve
menerve
Prophète

Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Empty Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

par menerve le 14/12/2013, 09:23
Et c'est ça l'avantage....au cdi on peut les exclure jusqu'à ce qu'on obtienne ce que l'on veut.
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Empty Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

par Pseudo le 14/12/2013, 09:29
@menerve a écrit:Et c'est ça l'avantage....au cdi on peut les exclure jusqu'à ce qu'on obtienne ce que l'on veut.

Je n'ai jamais eu à le faire (les excuses sont venues avant la fin du délai d'exclusion de la totalité du groupe), je pense que tout le monde a compris que j'étais calme mais déterminée. Il a quand même fallut que je relance l'adjoint et la CPE, qui apparemment faisaient les morts. Et je serais prof de discipline j'aurais fait pareil : à charge pour le chef de se bouger pour que j'obtienne des excuses et lui coller des jours d'exclusion. Je pense qu'ils auraient réagit plus vite au demeurant si un gamin avait été interdit de cours par un prof. Ca se pratique d'ailleurs puisqu'un surveillant est venu un jour récupérer un élève au CDI qui était donc exclu de cours de math depuis 10 jours (et donc de CDI sur ces mêmes heures) en attendant qu'il se décide à faire des excuses au prof.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Empty Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

par Luigi_B le 14/12/2013, 09:44
J'ai fait ma première rentrée avec un sympathique "fils de p..." de la part d'un petit sixième visiblement pas trop perturbé par le passage au collège. On grandit vite dans ce métier.

Sinon, pour rester dans la thématique, l'insulte peut se décliner en mode numérique à une échelle industrielle et non plus artisanale :

http://www.laviemoderne.net/mirabilia/50-doit-faire-cest-preuve

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
Arverne
Arverne
Sage

Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Empty Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

par Arverne le 14/12/2013, 09:59
@menerve a écrit:Et c'est ça l'avantage....au cdi on peut les exclure jusqu'à ce qu'on obtienne ce que l'on veut.
Ca ne m'est jamais arrivé mais je ferais la même chose dans mon cours si c'était le cas. Il ne manquerait plus que j'accepte en cours un élève qui oserait m'insulter !!!! Et puis quoi encore ! Et qu'on ne me le ramène pas en cours car je refuserais de faire cours à toute la classe et je ne pense pas que ça plairait aux parents. Mais les chefs me connaissant, ils n'oseraient pas  diable 
kimy
kimy
Grand sage

Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Empty Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

par kimy le 14/12/2013, 11:38
Cela m'est arrivé une fois de visu et une autre fois écrit sur un petit mot laissé sur la table. Pas de doute possible sur la cible visée car il y a vait mon nom et l'insulte, p**e en l'occurrence.
La première fois, renvoi de l'élève avec lettre d'excuse et la seconde fois, rien ... J'ai fait le rapport d'incident et l'élève n'a rien eu ... Je voulais le refuser en cours tant qu'il ne s'était pas excuser mais la CPE m'a dit que je n'en avais pas le droit. :-/
tiptop77
tiptop77
Oracle

Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Empty Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

par tiptop77 le 14/12/2013, 11:40
@kimy a écrit:Cela m'est arrivé une fois de visu et une autre fois écrit sur un petit mot laissé sur la table. Pas de doute possible sur la cible visée car il y a vait mon nom et l'insulte, p**e en l'occurrence.
La première fois, renvoi de l'élève avec lettre d'excuse et la seconde fois, rien ... J'ai fait le rapport d'incident et l'élève n'a rien eu ... Je voulais le refuser en cours tant qu'il ne s'était pas excuser mais la CPE m'a dit que je n'en avais pas le droit. :-/

 furieux furieux 
Et l'élève avait le droit de t'insulter??
Une fois, un élève de 3ème m'a tutoyée et a été insolent  avec moi dans le couloir dans mon établissement précédent. J'ai refusé de le prendre en cours pendant 2 ou 3 semaines. Je voulais des excuses devant la classe. On me l'a ramené une fois. J'ai refusé de le prendre et il est venu me faire des excuses devant la classe la fois suivante.
philann
philann
Doyen

Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Empty Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

par philann le 14/12/2013, 11:51
J'ai accepté 1 FOIS un élève que l'on me ramenait alors même que je l'avais exclus et je me suis bien juré que ce serait la dernière!!

Si on me refais le coup...c'est moi qui part de la classe et ils se dé....... pour gérer!!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine  Very Happy  Very Happy  Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
tiptop77
tiptop77
Oracle

Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Empty Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

par tiptop77 le 14/12/2013, 11:52
@philann a écrit:J'ai accepté 1 FOIS un élève que l'on me ramenait alors même que je l'avais exclus et je me suis bien juré que ce serait la dernière!!

Si on me refais le coup...c'est moi qui part de la classe et ils se dé....... pour gérer!!

+1
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Empty Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

par Pseudo le 14/12/2013, 11:57
@kimy a écrit:
La première fois, renvoi de l'élève avec lettre d'excuse et la seconde fois, rien ... J'ai fait le rapport d'incident et l'élève n'a rien eu ... Je voulais le refuser en cours tant qu'il ne s'était pas excuser mais la CPE m'a dit que je n'en avais pas le droit. :-/

Droit ou pas, rien à f***e. Personne ne pourra m'obliger à prendre un élève qui m'a insulté et qui ne s'est pas excusé. Et s'il le faut c'est moi qui quitte le CDI.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Oudemia
Oudemia
Esprit sacré

Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Empty Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

par Oudemia le 14/12/2013, 13:25
@Pseudo a écrit:Cette remontée de topic m'incite à raconter mon dernier "s***e". Il me semble intéressant non quant à l'usage de l'insulte chez nos élèves mais quant à ma façon de voir les choses.
J'avais eu un différent avec un groupe d'élèves, qui m'avaient bien gavé pendant une heure (avec concours de pets à la clé, pour situer le niveau), et je leur ai signifié leur exclusion du CDI jusqu'à la fin du mois en cours. C'était la première fois que je prenais une telle décision, mais j'avais décidé de me protéger en premier lieu, une documentaliste en arrêt maladie, ou excédée, n'est utile à personne.
C'est alors qu'un des gamins part du CDI avec une certaine vigueur, dirons nous, et me traite de "s***e".
Et bien cela ne m'a pas touché. Rien à foutre. J'ai annoncé à l'élève que j'allais faire un rapport, que j'ai fait, ou j'exigeais des excuses. Il m'a laborieusement fait des excuses au bout d 'une semaine et a été exclu 3 jours. Il ne l'aurait pas fait/pas été que je me serais contenté de lui interdire l'accès du CDI jusqu'à ce que j'obtienne satisfaction.
Et puis voilà. Son insulte ne m'a pas plus touché que la fameuse bave du crapaud. Je n'ai ressenti aucune blessure, aucune colère. Et cela me convient parfaitement : qu'est-ce que l'avis d'un gamin de 12 ans (ou 15, ou 25, ou d'un vieux schnoc de 70) sur ma personne, sur le coup de la colère en plus, peut bien me faire ? Rien.
Tout pareil !  Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 2252222100 

Ce ne sont que des mots, qui ne me blessent pas plus moralement que physiquement.  Razz  

Bien sûr ce sont des mots qu'on ne peut pas laisser passer, d'où rapport et demande de sanction, mais quand je vois des collègues qui se disent atteintes  heu

EDIT : au tout début de ma carrière j'ai été la cible d'insultes téléphoniques graves (p***e, s***e et j'en passe), j'ai porté plainte; les membres du conseil de discipline étaient verts et ont insisté sur la blessure que j'avais subie, moi  Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 248604097 
Arverne
Arverne
Sage

Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Empty Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

par Arverne le 14/12/2013, 13:55
@Pseudo a écrit:
@kimy a écrit:
La première fois, renvoi de l'élève avec lettre d'excuse et la seconde fois, rien ... J'ai fait le rapport d'incident et l'élève n'a rien eu ... Je voulais le refuser en cours tant qu'il ne s'était pas excuser mais la CPE m'a dit que je n'en avais pas le droit. :-/

Droit ou pas, rien à f***e. Personne ne pourra m'obliger à prendre un élève qui m'a insulté et qui ne s'est pas excusé. Et s'il le faut c'est moi qui quitte le CDI.
Les chefs d'établissements ou CPE ont facilement ce mot à la bouche "droit" pour faire passer ce qui les arrange.
1ère chose à faire : demander à voir le texte qui dit cela, s'il existe
2e chose : faire une jolie phrase avec quelques mots clés à placer : dépôt de plainte, réunion syndicale, syndicats, grève, droit de retrait ....
Comme dirait l'autre "terrorisons les terroristes"
Bizardouille
Bizardouille
Habitué du forum

Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Empty Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

par Bizardouille le 14/12/2013, 14:53
humm..
Moi j'ai eu droit à un joli geste d'un élève faisant un "rond" avec une main et entrant et sortant l'index de son autre main dedans...

_________________
Faites l'amour pas la guerre. En fait non, faire l'amour ça donne des enfants, c'est chiant... Faites des crêpes, c'est bon les crêpes !
Ontheroadagain
Ontheroadagain
Niveau 3

Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Empty Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

par Ontheroadagain le 16/12/2013, 14:22
Les enfants et ados d'aujourd'hui, franchement, sont de + en + odieux : si les parents les laissent livrés à eux-mêmes et/ou cèdent devant la télé, la tablette, le téléphone portable et l'ordinateur en permanence, à peine nés, et en leur trouvant toutes les excuses et circonstances atténuantes (divorce, décès de la grand-mère adorée...), je ne suis hélas pas étonnée de voir qu'ils ne savent même plus respecter les autres, quels qu'ils soient : leurs propres parents, les profs, ou entre eux-mêmes, ils veulent tout tout de suite et si par malheur on leur dit NON, ils ont tellement été habitués au OUI qu'ils en deviennent agressifs, insultants et irrespectueux !
Je n'enseigne pas, la vie en ayant décidé autrement, mais j'ai lu bon nombre de livres d'enseignants, victimes ou témoins d'agressions par des élèves, c'est tellement inquiétant que finalement avec le recul, en échouant en fac, ça m'a aidée à faire mon deuil de ne jamais enseigner les SVT et quelque part ça m'a rassurée aussi à l'idée de "sauver ma peau". J'aurais été certainement capable de transmettre passionnément un savoir à proprement parler, mais pour gérer mon autorité, je sais que j'aurais été complètement nulle...
Aux enseignants d'instruire, aux parents d'éduquer...

_________________
On the road again
Ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse
Ali Devine
Ali Devine
Niveau 8

Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève... - Page 4 Empty Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

par Ali Devine le 16/12/2013, 15:29
Un collègue m'a suggéré la procédure suivante :
-L'élève X t'insulte ;
-Tu lui fais un grand sourire ;
-Tu lui dis "Oui, moi aussi je vous aime, X" ;
-Tu lui envoies un petit bisou ;
-Et après tu l'informes posément que quand même, tu vas devoir faire un petit rapport où tu demanderas la convocation des parents et une semaine d'exclusion, parce que qui aime bien châtie bien.
Normalement l'élève est déstabilisé et humilié.

_________________
Mon site
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum