Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
mimile
Grand sage

[Libération] "Moi David S. prof stagiaire" ou "Tableau de bord d'un prof déjà à bout" - Page 2 Empty Re: [Libération] "Moi David S. prof stagiaire" ou "Tableau de bord d'un prof déjà à bout"

par mimile le Lun 20 Déc 2010, 12:33
tu n'as pas fait de stage de pratique accompagnée l'an passé ?
lalilala
lalilala
Empereur

[Libération] "Moi David S. prof stagiaire" ou "Tableau de bord d'un prof déjà à bout" - Page 2 Empty Re: [Libération] "Moi David S. prof stagiaire" ou "Tableau de bord d'un prof déjà à bout"

par lalilala le Lun 20 Déc 2010, 12:34
c est à moi que tu poses la question mimile?

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
mimile
mimile
Grand sage

[Libération] "Moi David S. prof stagiaire" ou "Tableau de bord d'un prof déjà à bout" - Page 2 Empty Re: [Libération] "Moi David S. prof stagiaire" ou "Tableau de bord d'un prof déjà à bout"

par mimile le Lun 20 Déc 2010, 12:37
oui lalilala. il me semble que ça permettait de tester le collège ou le lycée (selon l'affectation en stage).
lalilala
lalilala
Empereur

[Libération] "Moi David S. prof stagiaire" ou "Tableau de bord d'un prof déjà à bout" - Page 2 Empty Re: [Libération] "Moi David S. prof stagiaire" ou "Tableau de bord d'un prof déjà à bout"

par lalilala le Lun 20 Déc 2010, 12:41
Oui oui je l'ai fait, c est ce que j appelle "mini stage en collège" plus haut Wink

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
mimile
mimile
Grand sage

[Libération] "Moi David S. prof stagiaire" ou "Tableau de bord d'un prof déjà à bout" - Page 2 Empty Re: [Libération] "Moi David S. prof stagiaire" ou "Tableau de bord d'un prof déjà à bout"

par mimile le Lun 20 Déc 2010, 12:42
Je suis cruche, j'ai lu "j'aurais aimé un mini stage en collège" boulet
lalilala
lalilala
Empereur

[Libération] "Moi David S. prof stagiaire" ou "Tableau de bord d'un prof déjà à bout" - Page 2 Empty Re: [Libération] "Moi David S. prof stagiaire" ou "Tableau de bord d'un prof déjà à bout"

par lalilala le Lun 20 Déc 2010, 12:51
Very Happy

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
Nuits
Nuits
Fidèle du forum

[Libération] "Moi David S. prof stagiaire" ou "Tableau de bord d'un prof déjà à bout" - Page 2 Empty Re: [Libération] "Moi David S. prof stagiaire" ou "Tableau de bord d'un prof déjà à bout"

par Nuits le Lun 20 Déc 2010, 13:45
@John a écrit:Non : ils n'ont pas connu la formation antérieure, donc ils regrettent de ne pas l'avoir eue. La plupart pensent sans doute que, les années précédentes, ils auraient eu moins de soucis avec 8h de cours hebdomadaires et la formation IUFM.

Non, non. Je suis stagiaire, et je ne regrette pas du tout la disparition des IOUFEUMEUH.

Pourquoi ? parce que j'y ai croupi pendant un an.

Pourquoi ? parce qu'avant de passer le CAPES de lettres modernes, j'ai tenté un autre CAPES dont la préparation était essentiellement assurée par un IUFM.

J'y ai passé des heures à brasser du vent, mais à Ô joie, Ô bonheur, à brasser pardon, à " travailler " en groupe. Travailler à quoi ? je n'ai jamais compris, mais c'est pas grave, hein, parce que pendant ces travaux de groupe, nous avons appris à exploiter nos points forts respectifs et à les mettre en convergence, à construire avec eux des réflexions non pas dialectiques (ça, c'est has been) mais transplurinterdisciplinaires (ben oui Mumu avait fait une fac d'Histoire, Mimi une fac de Lettres et Momo une fac d'Anglais). Et encore, les idées, le fond, c'était pas l'essentiel ! Non, le plus mieux bien, c'est que j'ai appris à écouter citoyennement mes petits copains jusqu'à ce qu'émerge l'unanimité dans le groupe: Mimi et Mumu feraient le coloriage de l'affiche tandis que Momo et moi irions présenter notre production commune à nos camarades ébahis...

Mais nous ne faisions pas toujours de la productions collective commune de groupe. Non, non ! Il y eut aussi des temps "tables ronde" ( ah! la jolie circulation de la parole où tout le monde il est beau et gentil et se vaut !) Ainsi, mes petits camarades et moi racontions comment nous avions appris à faire nos lacets, changer un fusible ou beurrer les sandwichs, bref à pratiquer une " analyse réflexive sur les expériences où nous étions nous-mêmes en situation d'apprenants "... Le cercle des Apprenants Anonymes ! quel doux souvenir !

Dans ce temple de la co ** ie, j'ai également appris que nous étions des fous inconscients d'arriver la bouche en coeur avec nos classiques sous le bras alors que l'école est déjà une souffrance pour l'élève alors le faire lire en plus, faudrait pas abuser ! que la violence scolaire, c'est surtout la violence faite à l'élève contraint de rester le cul vissé sur une chaise à écouter des trucs chiants qui lui serviront à rien dans la vraie vie alors qu'il pourrait rester le cul vissé sur son banc en bas de chez lui, à dealer et à violer les petites vieilles de temps à autres histoire de se dégourdir les jambes et le reste... Nous, produits de la bourgeoisie, devions comprendre que nous étions une minorité, et que notre futur public avait une culture différente de la notre, et que c'était très méchant mal vilain de vouloir imposer la notre. Bref, à écouter ces Bisounours, nous étions de vils ogres, émanation de la classe dominante, prêts à bouffer du chérubin innocent ! Heureusement que le camp de redressement l'IOUFEUMEUH était là pour nous reformater et éviter le massacre en masse d'innocentes têtes blondes

Note: Ici, il vous manque le visuel, qui nous amènerait loin dans la réflexion sur la schizophrénie... ou l'hypocrisie: pendant que les yeux en forme de coeur du formateur* pétillent d'enjouement au point de faire passer Candy pour une connasse frigide, l'observateur attentif relèvera le petit plissement de dégoût au coin de ses lèvres, pendant qu'il débite ses niaiseries dégoulinantes de sucre, on percevra le petit frémissement d'horreur le parcourir.

* Pour une novlangue plus cohérente, nous devrions dire l'appreneur, même si, nous l'avons compris, c'est effectivement un "formateur"

Bref, tout ce pavé pour dire qu'à la mort des IOUFEUMEUH, j'ai sabré le Champ'

La situation des stagiaires aujourd'hui est-elle pour autant meilleure ? Pas plus que la peste n'est préférable au choléra.
On a jeté le bébé avec l'eau du bain ! L'E.N est un grand corps malade? On l'a amputé à coups de tronçonneuse! Il y avaient certainement d'autres moyens de se débarrasser des bras cassés de l'E.N

Je ne regrette donc pas la formation antérieure, je déplore simplement le manque de temps, la surcharge de travail, l'absence d'entrée "progressive" dans le métier où chaque chose viendrait en son temps.

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy
lalilala
lalilala
Empereur

[Libération] "Moi David S. prof stagiaire" ou "Tableau de bord d'un prof déjà à bout" - Page 2 Empty Re: [Libération] "Moi David S. prof stagiaire" ou "Tableau de bord d'un prof déjà à bout"

par lalilala le Lun 20 Déc 2010, 13:50
lol! lol!

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum