Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Invité

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par Invité le Mar 21 Déc 2010 - 8:41
@latiteso a écrit:Pourquoi tant de mépris à l'égard d'une personne qui ne fait que donner son point de vue ? Nico Robin a bien le droit de penser différemment sans se faire descendre en flèche : on est là pour échanger, non ? Enthousiasme. - Page 4 52353

et surtout qu'elle n'est même pas stagiaire!!
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par Celeborn le Mar 21 Déc 2010 - 8:48
@latiteso a écrit:Pourquoi tant de mépris à l'égard d'une personne qui ne fait que donner son point de vue ?

Pourquoi tant de mépris à l'égard de personnes qui, en lui répondant, ne font que donner leur point de vue ? On a bien le droit de penser différemment, non ?

Toujours pratique, la rhétorique du point de vue : on peut dire les trucs les plus agaçants, les + désagréables et même les + méchants (et aussi les + faux, au passage) : "oh mais ce n'est que mon point de vue !"

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Invité
Invité

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par Invité le Mar 21 Déc 2010 - 8:50
@nico robin a écrit:
Tous les enseignants stagiaires n'ont pas 22 ans et ne sont pas sans expérience.

J'avais 21 ans et j'étais sans expérience. Comment ferais-je donc cette année ? Suspect
avatar
Invité
Invité

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par Invité le Mar 21 Déc 2010 - 8:51
@thrasybule a écrit:
@nico robin a écrit:
Une des clés est savoir être efficace et organisé : nécessité fait loi.
Une autre est d'avoir une vie privée stable, harmonieuse et sécure.
Eh ben, ça fait pas envie...

On dirait mon CDE. 😢
avatar
thrasybule
Prophète

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par thrasybule le Mar 21 Déc 2010 - 8:53
@Celeborn a écrit:
@latiteso a écrit:Pourquoi tant de mépris à l'égard d'une personne qui ne fait que donner son point de vue ?

Pourquoi tant de mépris à l'égard de personnes qui, en lui répondant, ne font que donner leur point de vue ? On a bien le droit de penser différemment, non ?

Toujours pratique, la rhétorique du point de vue : on peut dire les trucs les plus agaçants, les + désagréables et même les + méchants (et aussi les + faux, au passage) : "oh mais ce n'est que mon point de vue !"
Ca m'exaspère également. Une variante dans le style: l'alibi de la sincérité, "je dis franchement ce que je pense môôôa"
C'est un truc de ouf non,c'est dingue!
avatar
thrasybule
Prophète

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par thrasybule le Mar 21 Déc 2010 - 8:56
Lornet a écrit:
@thrasybule a écrit:
@nico robin a écrit:
Une des clés est savoir être efficace et organisé : nécessité fait loi.
Une autre est d'avoir une vie privée stable, harmonieuse et sécure.
Eh ben, ça fait pas envie...

On dirait mon CDE. 😢
Les galipettes ont leur place fixe aussi dans l'edt? Vraiment, ça doit être excitant comme vie!!
avatar
elsalyon
Niveau 7

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par elsalyon le Mar 21 Déc 2010 - 9:06
Les galipettes ont leur place fixe aussi dans l'edt? Vraiment, ça doit être excitant comme vie!!.

Thrasy, mon héros !

Smile
avatar
elsalyon
Niveau 7

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par elsalyon le Mar 21 Déc 2010 - 9:10
En attendant John a posé une question très intéressante: Quid de ta "gestion" du stagiaire, de ses angoisses, de ses méthodes, de son overdose de boulot?

avatar
thrasybule
Prophète

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par thrasybule le Mar 21 Déc 2010 - 9:15
@elsalyon a écrit:
Les galipettes ont leur place fixe aussi dans l'edt? Vraiment, ça doit être excitant comme vie!!.

Thrasy, mon héros !

Smile
La question brûlante qui est sur toutes les lèvres: notre enthousiaste privilégie-t-il en ce domaine le frontal ou la stimulation inductive? heu heu
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par Iphigénie le Mar 21 Déc 2010 - 9:36
latiteso a écrit:Pourquoi tant de mépris à l'égard d'une personne qui ne fait que donner son point de vue ?
bis repetita

@iphigénie a écrit:ça lui fait une formation de plus. Wink
(après l'inductif,la transversalité)
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par Marie Laetitia le Mar 21 Déc 2010 - 10:02
@nico robin a écrit:Évidemment, je ne vais pas répondre à tout un chacun.

Je ne peux que vous inciter à relire ce que j'ai écrit et tenté de vous dire.

Vous me prêtez des propos que je ne tiens pas. Peut être aurais je du davantage m'expliquer et mettre en titre "nuances et manichéisme" ?


Ou vous êtes d'une naïveté confondante ou vous donnez nettement dans la provocation. Je vais être gentille et supposer que c'est la première possibilité qui est la bonne.

Que vous pensiez que 18 h de cours soient faisables pour une première année, admettons. Que pour vous, tout ce soit toujours bien passé, d'accord. Allez de ce pas mettre un cierge dans la première église, hein, parce que la chance tourne vite et ça peut faire mal. Mais vous n'avez simplement pas le droit de venir balancer votre discours angéliste sur un forum où tant de jeunes stagiaires étaient au bout du rouleau après un mois de cours, où plusieurs, dégoûtés de ce métier après des années d'enseignement, jettent l'éponge, à peu près le seul instrument dans un navire qui prend l'eau de toutes parts.
OK vous avez de la chance. OK il y a des stagiaires qui cette année s'en sortent bien. Mais ayez la décence de ne pas agiter cette chance sous le nez de ceux qui souffrent. OK, vous, vous voyez le côté positif des choses. Je ne vais pas vous jeter la pierre sur ce point, moi aussi, j'ai fini par le voir, après des premières années difficiles (alors que j'ai été très privilégiée). Mais reconnaissez, je vous en prie, que vous avez eu de la chance, que votre cas n'est pas nécessairement représentatif. Vous avez eu des formations enrichissantes? Fort bien. Et alors?! Vous croyez que dire ça va aider les jeunes profs? Même en me le répétant comme un mantra, je n'arriverai jamais à considérer que la formation que j'ai reçue il y a quelques années était bonne. Faut pas déconner. Je ne suis pas sûre qu'il y ait moins de formation (utile, entendons-nous bien) cette année qu'il y en avait les années passées. Et le problème n'est pas tant là que dans tout ce qu'il y a autour, à savoir qu'on lâche des stagiaires avec un temps plein et sans formation, ce qui aggrave la situation déjà aberrante que les stagiaires des années passées ont connu.

18 h c'est peut-être faisable pour une première année, à quelques conditions près. Et ce sont ces conditions-là qui manquent cruellement, qui font souffrir des palanquées de stagiaires cette année:
- une formation en août, solide, concrète, complète: gérer une classe, savoir se positionner par rapport à des élèves, oser s'affirmer, sanctionner, savoir garder la distance, plusieurs types de cours, des maquettes de cours prêtes pour les premiers mois, pour pouvoir concentrer ses forces sur l'apprentissage de la gestion des classes.
- de vrais tuteurs, présents, compatissants, humains, disponibles.
- maxi deux niveaux de classe quand la discipline le permet, plutôt collégiens pour éviter une trop grande complexité des prépa,
- des classes de bon niveau et sans problème de comportement avéré
- une hiérarchie qui soutient systématiquement en cas de problème, encourage, épaule
- l'année de stage et les suivantes dans des établissements tranquilles, le temps d'apprendre
Alors oui dans ces conditions, pourquoi pas. Sauf que cette réforme néglige tous les problèmes fondamentaux que connaît le secondaire aujourd'hui. Comme la souffrance des profs titulaires (ou non) en poste est négligée, niée, comme vous le faites en parlant de vous et encore de vous.

Accessoirement, votre propos ne tient pas dans la mesure où vous avez commencé à enseigner avant d'avoir le concours, votre expérience n'est aucunement pertinente pour parler d'une première année d'enseignement en stage.

_________________
 Enthousiasme. - Page 4 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par Iphigénie le Mar 21 Déc 2010 - 10:06
Je crois que tout est dit.
Au surplus,dans ce métier,celui qui croit avoir trouvé la pierre philosophale,c'est toujours très inquiétant.
Et encore plus pour un "tuteur" .
(cela dit c'est sans doute pour ça qu'il est tuteur,surtout cette année!)
avatar
Astartee
Niveau 8

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par Astartee le Mar 21 Déc 2010 - 10:09
Alors je vais donner mon point de vue de "stagiaire enthousiaste".

Primo, je déteste qu'on essaie de prêcher que tout va bien dans le meilleur des mondes quand manifestement ce n'est pas le cas.
Mais deuxio, la levée de boucliers (et vous commencez à suffisamment me connaitre pour ne pas vous en formaliser Wink) voire le lynchage, je cautionne pas non plus. On sait que sur Néo la grande majorité des membres est contre cette réforme, idéologiquement, et a pris des mesures dans leurs établissements pour le faire savoir (refus d'être tuteur en gros).

Donc, j'ai les meilleures conditions possibles en ce qui concerne la réforme cette année. Je retiens quelques points négatifs mais aussi des points positifs.
Je rappelle la situation: agrégée en anglais, je bosse en lycée dans le pas de calais. J'ai 2 niveaux, aucune classe à examen. 6 classes en tout: 3 barrettes de secondes + 1S + 1STG + 1ES en anglais renforcé.
J'ai commencé avec une TZR et j'ai pris mes classes tout de suite. J'ai un tuteur extra (anti-réforme mais pro-stagiaire, y'a peut-être un juste milieu à trouver) dans mon établissement qui passe énormément de temps à me conseiller et avec qui je peux parler de tout sans être jugée ensuite.
Je trouve effectivement cette année très enrichissante et très intense (des fois trop)
Un des gros points positifs est d'avoir plusieurs classes d'un même niveau pour voir que si notre cours marche pas, ben c'est pas forcément à cause de notre cours.
J'ai la chance d'être dans une équipe soudée, avec des gamins sympas comme élèves.
J'ai la chance d'avoir un tuteur qui s'investit pour moi et qui a choisi d'être tuteur cette année parce qu'il a de l'expérience et qu'en ayant un temps dégagé pour ma formation, il est plus disponible et efficace.
J'ai également la chance d'avoir une vie de couple stable et enrichissante à côté de ma vie professionnelle (mais ça, c'est jamais acquis)
J'ai pu échanger un peu avec des collègues lors des formations massées de Aout et Octobre. Les formateurs dans notre discipline nous ont apporté beaucoup de choses, contrairement aux formations filées organisées par la DAFOP jusqu'ici...

les points négatifs:
- Pas de recul sur ma préparation de cours et sur ma pratique en classe
- Pas le temps de m'intéresser à la vie administrative de l'établissement, je me repose totalement sur mon tuteur pour les démarches officielles
- fatiguée, fatiguée, fatiguée... fini l'heure de train, je prends la voiture pour aller bosser pour éviter de tirer mon trolley, j'ai mal au dos, j'ai des palpitations en cours et j'ai tellement plus ma tête à moi que je pense sérieusement trouver un autre moyen de contraception que la pilule
- l'impression de constamment devoir être à la hauteur avec tous mes élèves parce que je serai inspectée cette année, malgré mon tuteur qui fait tout pour me rassurer.
- le manque d'échanges et de lien avec les autres stagiaires dans notre discipline. On est complètement isolés dans nos débuts dans le métier... les mails c'est bien mimi, mais comme on est tous à passer des plombes à préparer nos cours...
- l'impression d'être constamment entre le marteau et l'enclume (le rectorat et les syndicats voire les syndicats et les syndicats) et de servir d'exemple malgré soi pour l'un ou pour l'autre sans avoir rien demandé.

18 h c'est peut-être faisable pour une première année, à quelques conditions près. Et ce sont ces conditions-là qui manquent cruellement, qui font souffrir des palanquées de stagiaires cette année:
- une formation en août, solide, concrète, complète: gérer une classe, savoir se positionner par rapport à des élèves, oser s'affirmer, sanctionner, savoir garder la distance, plusieurs types de cours, des maquettes de cours prêtes pour les premiers mois, pour pouvoir concentrer ses forces sur l'apprentissage de la gestion des classes.
- de vrais tuteurs, présents, compatissants, humains, disponibles.
- maxi deux niveaux de classe quand la discipline le permet, plutôt collégiens pour éviter une trop grande complexité des prépa,
- des classes de bon niveau et sans problème de comportement avéré
- une hiérarchie qui soutient systématiquement en cas de problème, encourage, épaule
- l'année de stage et les suivantes dans des établissements tranquilles, le temps d'apprendre
Alors oui dans ces conditions, pourquoi pas.

ben voilà, mis à part la formation en aout, j'ai tout le reste... et je suis consciente que je suis largement privilégiée cette année...
Beaucoup de mes collègues n'ont pas eu cette chance malheureusement.
ysabel
ysabel
Enchanteur

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par ysabel le Mar 21 Déc 2010 - 10:13
@nico robin a écrit:Une des clés est savoir être efficace et organisé : nécessité fait loi. comment être efficace et organisé quand on ne sait pas ce qu'est un cours, ce qu'est un élève... ? aujourd'hui je suis efficace (organisée, pas toujours) mais j'en suis à ma 10ème année d'enseignement.
Une autre est d'avoir une vie privée stable, harmonieuse et sécure. Je pouffe... comment peut-on prévoir cela ?


@Marie Laetitia a écrit: 18 h c'est peut-être faisable pour une première année, à quelques conditions près. Et ce sont ces conditions-là qui manquent cruellement, qui font souffrir des palanquées de stagiaires cette année:
- une formation en août, solide, concrète, complète: gérer une classe, savoir se positionner par rapport à des élèves, oser s'affirmer, sanctionner, savoir garder la distance, plusieurs types de cours, des maquettes de cours prêtes pour les premiers mois, pour pouvoir concentrer ses forces sur l'apprentissage de la gestion des classes.
- de vrais tuteurs, présents, compatissants, humains, disponibles.
- maxi deux niveaux de classe quand la discipline le permet, plutôt collégiens pour éviter une trop grande complexité des prépa, seul point sur lequel je ne suis pas d'accord.
- des classes de bon niveau et sans problème de comportement avéré
- une hiérarchie qui soutient systématiquement en cas de problème, encourage, épaule
- l'année de stage et les suivantes dans des établissements tranquilles, le temps d'apprendre
Alors oui dans ces conditions, pourquoi pas. Sauf que cette réforme néglige tous les problèmes fondamentaux que connaît le secondaire aujourd'hui. Comme la souffrance des profs titulaires (ou non) en poste est négligée, niée, comme vous le faites en parlant de vous et encore de vous.

Accessoirement, votre propos ne tient pas dans la mesure où vous avez commencé à enseigner avant d'avoir le concours, votre expérience n'est aucunement pertinente pour parler d'une première année d'enseignement en stage.

Enthousiasme. - Page 4 26713

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par Iphigénie le Mar 21 Déc 2010 - 10:16
J'ai un tuteur extra (anti-réforme mais pro-stagiaire,

bref qui a besoin d'argent.

(Je continue dans le manichéisme,mais je ne supporte plus les discours de "dévouement" .Na)

au surplus,"professeur,quel beau métier"comme aurait pu dire Rabelais:faut que ça serve.(comprenne qui peut;) )
avatar
thrasybule
Prophète

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par thrasybule le Mar 21 Déc 2010 - 10:18
@iphigénie a écrit:
J'ai un tuteur extra (anti-réforme mais pro-stagiaire,

bref qui a besoin d'argent.

(Je continue dans le manichéisme,mais je ne supporte plus les discours de "dévouement" .Na)

au surplus,"professeur,quel beau métier"comme aurait pu dire Rabelais:faut que ça serve.(comprenne qui peutWink )
Sauve qui peut, tu veux dire!!!
avatar
Kroko
Sage

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par Kroko le Mar 21 Déc 2010 - 10:19
Je n'ai pas lu toutes les réponses, mais là le post de nico robin me fait vraiment bondir !

@nico robin a écrit:Bonjour,

Je viens juste de m'inscrire à neoprofs. Depuis quelques jours (le début des vacances), je le lis un peu.

Je ne comprends pourquoi certains d'entre vous ont une posture si manichéenne en disant qu'être stagiaire cette année, c'est pire que les années précédentes, que les formations sont pourries, que c'est envoyer les jeunes profs à l'abattoir, ..... je caricature peut être.

Tous les enseignants stagiaires n'ont pas 22 ans et ne sont pas sans expérience. Il y a tout ceux qui ont obtenu leur concours en interne, puis ceux qui ont réussi le concours externe en ayant déjà enseigné, ceux qui ont travaillé dans le secteur privé avant de s'orienter dans l'enseignement. Peut être que mon regard est biaisé du fait que j'enseigne en lycée professionnel.

J'ai 24 ans. J'ai travaillé dans le privé avant. J'ai quand même l'impression d'être envoyée à l'abattoir, d'autant plus que je suis en lycée professionnel. Il parait qu'il y a aussi des élèves très perturbés et perturbateurs dans les lycées généraux, je le crois volontiers. Mais je ne vois pas en quoi avoir travaillé dans le privé (et j'en ai fait des choses, de vendeuse à graphiste) puisse préparer au fait de se retrouver seule devant une classe de 30 élèves, qui ont envie de tout sauf de vous écouter et qui se sentent persécutés dès qu'on leur demande d'enlever leur mp3/jeter leur chewing gum/ cesser d'insulter leur voisin.

Ici, ton discours ressemble beaucoup à celui du recteur que nous avions rencontré lors des journées d'accueil : il demande à l'assemblée : qui a déjà enseigné ? la moitié des mains se lèvent : "formidable ! 80% on déjà enseigné ! voyez comme c'est merveilleux !"
ahem.

Ensuite, en ce qui concerne les formations. Il est possible que celles que vous suivez ne soient pas bien intéressantes, mais celles que j'ai eu la chance de suivre lorsque j'étais stagiaire furent très enrichissantes et très denses. Elles ouvrent plein de voies vers de nouvelles directions (réflexions, lecture, expérimentation de stratégies pédagogiques).

il est sûrement vrai qu'avant ces formations étaient riches. Personnellement, je n'ai encore eu AUCUNE formation digne de ce nom. Entre les formations interdisciplinaires philosophiques sur la laïcité où le formateur nous a fait nous interroger sur le fait que les animaux aient une religion, celle sur la gestion des publics difficiles (qui auraient pu m'intéresser) où on nous a brandi la solution miracle du PPRE, le présentant comme ce qui permettrait de régler tous les problèmes, ou encore la formation sur l'orientation, où les formateurs, personnes du CIO, m'ont soutenu qu'il fallait laisser tomber une partie du programme pour demander à nos chers petits qu'est ce qu'ils voudraient faire plus tard .... Sinon, pour les formations disciplinaires, je n'en ai pas eu. La seule que j'ai eu, on m'a collé avec des collègues d'arts plastiques, au demeurant très sympa, mais bon, pas la même matière quand même, pas les mêmes niveaux, pas le même programme ... Un peu comme si on collait SVT et physique ensemble quoi. De plus les formateurs n'étaient même pas au courant que ma collègue d'arts appliqués et moi devions venir. Nous n'étions même pas sur leur liste d'émargement. Formidable, n'est-ce pas ?

J'enseigne depuis déjà quelques années, et je passe encore beaucoup de temps à préparer mes cours, je participe à la vie de mon lycée, je suis tutrice, .... oui, ça prends du temps d'être prof si on essaie d'exercer son métier du mieux possible. Évidemment, quand on est stagiaire, ça prends davantage de temps. Quand j'étais dans votre situation, je travaillais tout le temps, le soir, le matin, les week end, j'avais 18h de cours. Mais je me réjouissais de cette chance de pouvoir par la suite exercer un métier si passionnant pour toujours.

Une des clés est savoir être efficace et organisé : nécessité fait loi.
Une autre est d'avoir une vie privée stable, harmonieuse et sécure.
je trouve ça particulièrement déprimant, et assez déplacé de le dire, quand on sait que la grande majorité des stagiaires ont été balancés bien loin de chez eux. Moi je ne vois mon conjoint que du vendredi 21h34 au lundi 6h21. Avoir une vie privée stable, harmonieuse et sécure, j'aimerai bien que vous disiez ça à ma collègue qui laisse sa fille de 2ans 3jours par semaine. Merveilleux.

Je ne nie pas que l'année de stage est éprouvante, épuisante, angoissante mais elle est tellement enrichissante. C'est une grande chance de pouvoir suivre des formations, de rencontrer régulièrement des collègues (ce ne sera plus que rarement le cas pus tard), d'être encouragé et aidé par un tuteur.
encouragé et aidé par un tuteur ! je m'étrangle de rire. Dans un autre post je parle de tous les déboires que je rencontre avec ma tutrice qui en gros : m'a imposé un EdT pourri, s'est gardé les meilleures classes pour me laisser les plus réputées affreuses, a échangé en cours de route une classe pourrie avec moi, trouve que je la sollicite trop alors que je lui envoie un mail par semaine, ne s'est déplacée qu'une fois dans ma classe, alors que j'avais alerté mon inspectrice ... NON VRAIMENT ! le système de tuteur est à mon sens vraiment pourri de chez pourri ! on ne devrait pas avoir à compter sur une seule personne qui veut juste prendre les thunes et s'en laver les mains ensuite ! Il existe sûrement des bons tuteurs cela dit, mais du coup cela revient à ce qu'on disait avant : sous prétexte qu'il y a des gens qui ont déjà enseigné avant, pas besoin de formation pour TOUS les autres. Puisqu'il y a quelques bon tuteurs : pas besoin de s'inquièter pour ceux qui ont un tuteur pourri ?

J'espère que je ne froisserai pas certains d'entre vous.

Bonne après midi.

Hé bien moi ça me froisse que quelqu'un qui voit de l'intérieur les conditions de vie des stagiaires puisse tenir un tel discours. Si il y a un bien une chose qui me réconforte, c'est que tous les collègues me disent que les conditions sont invivables. et là, c'est comme si tu le niais. M'enfin, tant mieux pour ton ou ta stagiaire vis dans les conditions idéales que tu sembles décrire, j'aimerai vraiment être à sa place.

Nico Robin.

[/quote]
avatar
Astartee
Niveau 8

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par Astartee le Mar 21 Déc 2010 - 10:20
@iphigénie a écrit:
J'ai un tuteur extra (anti-réforme mais pro-stagiaire,

bref qui a besoin d'argent.

et non... mais après tout j'imagine que tu le connais personnellement pour faire ce genre de remarque...
J'aurais bien une idée d'où tu pourrais la ranger... Rabelais est parfois plein d'à propos.

je trouve ça particulièrement déprimant, et assez déplacé de le dire, quand on sait que la grande majorité des stagiaires ont été balancés bien loin de chez eux. Moi je ne vois mon conjoint que du vendredi 21h34 au lundi 6h21. Avoir une vie privée stable, harmonieuse et sécure, j'aimerai bien que vous disiez ça à ma collègue qui laisse sa fille de 2ans 3jours par semaine. Merveilleux.

+1. l'éduc Nat n'est pas vraiment la meilleure institution pour favoriser la vie perso des jeunes profs...
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par Iphigénie le Mar 21 Déc 2010 - 10:39
et non... mais après tout j'imagine que tu le connais personnellement pour faire ce genre de remarque.
j'ai l'âge d'en avoir connu des dizaines:si ce n'est d'argent,de "reconnaissance".
What else sinon?


Et ce sont les mêmes ,d'ailleurs,qui ne font jamais grève ,"pour ne pas léser leurs élèves,"qui ne pourraient survivre à une heure manquée de leur cours....

(et je suis moins grossière que toi,en passant.):j'ai revu Ridicule hier,j'aime bien la distinction entre saillie drôlatique (au fait,Thrasy,reçu 5/5 Very Happy ) et comique troupier.


Dernière édition par iphigénie le Mar 21 Déc 2010 - 10:51, édité 1 fois
avatar
Astartee
Niveau 8

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par Astartee le Mar 21 Déc 2010 - 10:49
@iphigénie a écrit:
et non... mais après tout j'imagine que tu le connais personnellement pour faire ce genre de remarque.
j'ai l'âge d'en avoir connu des dizaines:si ce n'est d'argent,de "reconnaissance".
What else sinon?


Et ce sont les mêmes ,d'ailleurs,qui ne font jamais grève ,"pour ne pas léser leurs élèves,"qui ne pourraient survivre à une heure manquée de leur cours....

(et je suis moins grossière que toi,en passant.)

je vais continuer cette discussion en MP.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par Iphigénie le Mar 21 Déc 2010 - 10:51
j'ai complété en édit.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par Iphigénie le Mar 21 Déc 2010 - 10:53
je vais continuer cette discussion en MP.
[quote]
pas la peine,je pars faire mes courses.
avatar
Astartee
Niveau 8

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par Astartee le Mar 21 Déc 2010 - 11:09
@iphigénie a écrit:
je vais continuer cette discussion en MP.
pas la peine,je pars faire mes courses.

eh ben tu le liras en rentrant.
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par Reine Margot le Mar 21 Déc 2010 - 11:39
une autre raison possible pour que le tuteur ait accepté: des pressions, notamment des menaces d'inspection, d'avis défavorable pour la hors-classe...bcp de gens qui avaient refusé au départ d'être tuteurs ont fini par accepter sous pression des CDE voire...du recteur lui-même.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
lalilala
lalilala
Empereur

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par lalilala le Mar 21 Déc 2010 - 11:41
marquisedemerteuil a écrit:une autre raison possible pour que le tuteur ait accepté: des pressions, notamment des menaces d'inspection, d'avis défavorable pour la hors-classe...bcp de gens qui avaient refusé au départ d'être tuteurs ont fini par accepter sous pression des CDE voire...du recteur lui-même.

+1 (ça s est passé comme ça pour ma tutrice qui avait signé la pétition en juin)

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Enthousiasme. - Page 4 Empty Re: Enthousiasme.

par Reine Margot le Mar 21 Déc 2010 - 11:41
"Ici, ton discours ressemble beaucoup à celui du recteur que nous avions rencontré lors des journées d'accueil : il demande à l'assemblée : qui a déjà enseigné ? la moitié des mains se lèvent : "formidable ! 80% on déjà enseigné ! voyez comme c'est merveilleux !"
ahem. "

c'est Jacques Martin à l'école des fans, c'est ça?



Enthousiasme. - Page 4 Large_742242

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum