Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ethelinda
Ethelinda
Niveau 5

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par Ethelinda le Jeu 20 Jan 2011 - 17:56
J'ai eu un entretien aujourd'hui avec le CDE pour discuter de ce qui n'allait pas... et je suis un peu écœurée. On me reproche d'exclure trop d'élèves car "je suis responsable d'eux" (sous-entendu c'est de ma faute s'ils font des conneries) et que "tout le monde est là pour m'aider si j'en ai besoin" (avec ma tutrice qui m'évalue plus qu'elle ne me soutient, j'ai hyper envie de parler de mes problèmes, c'est évident) ! Ainsi que "il faut absolument évaluer le socle c'est votre devoir, que ne l'avez-vous pas encore fait ?"

Ça m'énerve, parce que je suis en train de remonter la pente en ce moment, même si j'ai été malade en début de semaine, et ma tutrice a été raconter au CDE que ce matin j'avais les larmes aux yeux et elle "sentait qu'il y avait quelque chose que j'avais du mal à dire"... alors que non ! Et du coup, j'ai eu la furieuse impression de me retrouver cette après-midi avec l'étiquette "pauvre stagiaire débordée qui craque mais qui refuse de l'avouer", ce que je ne pense pas être (débordée peut-être, mais sinon le moral est plutôt meilleur qu'en début d'année). Bref, c'était bien le moment qu'elle me fasse ce coup-là juste avant la notation !

furieux furieux furieux
miss sophie
miss sophie
Expert

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par miss sophie le Jeu 20 Jan 2011 - 19:25
@Ethelinda a écrit:On me reproche d'exclure trop d'élèves car "je suis responsable d'eux" (sous-entendu c'est de ma faute s'ils font des conneries)

Je pense que le sous-entendu du terme "responsable" est plutôt : c'est à vous de les garder pendant votre heure, on n'en veut pas en vie scolaire.
Ma 1re CDE nous martelait sans arrêt que la place d'un élève était en cours et qu'on devait les y garder coûte que coûte, que c'était notre boulot... Elle n'a pas réussi à faire culpabiliser ceux qui comme moi pensaient que notre boulot était d'offrir des conditions de travail potables à ceux qui en avaient envie et besoin, en virant les gros perturbateurs qui empêchaient les cours de se faire. Very Happy
avatar
Kroko
Sage

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par Kroko le Jeu 20 Jan 2011 - 19:29
ma pauvre je comprend ton énervement ! pffff allez, bientôt on sera débarassés de ces tutrices pourries ...
patrichka
patrichka
Niveau 4

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par patrichka le Jeu 20 Jan 2011 - 23:35
c'est clair... je partage ton avis Kroko pour "tutrices pourries".

_________________
en sourdine...
Crazy Cow
Crazy Cow
Fidèle du forum

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par Crazy Cow le Ven 21 Jan 2011 - 7:40
@Kroko a écrit:ma pauvre je comprend ton énervement ! pffff allez, bientôt on sera débarassés de ces tutrices pourries ...

+ 1!!

_________________
We should never allow our fears or the expectations of others to set the frontiers of our destiny.
Ether
Ether
Niveau 10

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par Ether le Ven 21 Jan 2011 - 10:04
Je comprends "responsable" de la même manière que Miss Sophie: "gardez-les en cours, ne vous en débarrassez pas pour les refiler à la vie sco...".

J'ai envie de dire que la démarche du chef ne me choque pas, mine de rien ce n'était pas un "remontage de bretelles" mais bien une manière de prendre la température... sachant qu'on parle tellement des stagiaires, de leurs conditions de travail et de leurs difficultés!
Je suis davantage gênée par la démarche de ta tutrice: pourquoi en parler au chef au lieu de s'ouvrir directement à toi? Etait-ce une manière de se faire mousser auprès de lui, du style "je suis une tutrice attentive aux problèmes de ma stagiaire et je m'ouvre à mon chef pour mettre en place un suivi de la part de toute l'équipe..."? C'est possible.
avatar
Kroko
Sage

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par Kroko le Ven 21 Jan 2011 - 11:33
je sais pas, moi je le prendrais mal qu'on me dise de garder les élèves pénibles en cours, lorsqu'ils t'empêchent tout bonnement de faire cours. Et justement, accepter de les prendre à la vie sco, c'est vouloir aussi soulager les stagiaires. Pour moi, impossible de garder en cours un élève qui en insulte un autre, qui se promène, qui va prendre le travail d'un autre et le froisser ...
A Tuin
A Tuin
Sage

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par A Tuin le Ven 21 Jan 2011 - 13:18
@Ether a écrit:Je comprends "responsable" de la même manière que Miss Sophie: "gardez-les en cours, ne vous en débarrassez pas pour les refiler à la vie sco...".

J'ai envie de dire que la démarche du chef ne me choque pas, mine de rien ce n'était pas un "remontage de bretelles" mais bien une manière de prendre la température... sachant qu'on parle tellement des stagiaires, de leurs conditions de travail et de leurs difficultés!
Je suis davantage gênée par la démarche de ta tutrice: pourquoi en parler au chef au lieu de s'ouvrir directement à toi? Etait-ce une manière de se faire mousser auprès de lui, du style "je suis une tutrice attentive aux problèmes de ma stagiaire et je m'ouvre à mon chef pour mettre en place un suivi de la part de toute l'équipe..."? C'est possible.


Pfffff ....
Allez tiens.

Le constat inénarable c'est qu'il y a des gens incompétents et malveillants qui sont choisis tous les ans pour être tuteurs, c'est anormal. Ils sont payés bien assez cher et ne font pas leur travail. D'ailleurs ils sont peu capables eux-mêmes, comment pourraient-ils aider ? Ils n'ont ont ni la compétence ni l'envie.
Je suis dégoutée de constater que tous les ans il y a des gens qui doivent se coltiner ça une année, entendre des remontrances sans arrêt, des brimades sur tout et quand il n'y a rien à dire, des pipotages et autres inventions néfastes.

Heureusement qu'il y a des gens compétents et bienveillants dans ce métier, mais les propension d'incapables qui se sentent omnipotents du fait qu'ils ont été nommés tuteurs me sidère.

Ils font beaucoup de mal où ils passent et c'est intolérable. Derrière on va se remettre en question mille et une fois pour savoir ce qui cloche en finissant même par croire qu'on a un problème, on se détruit alors même que jusque là tout s'était toujours passé au mieux. Le pire étant qu'on fait simplement de son mieux.
Ces gens là devraient se faire capter par les inspections et morfler quand ils sont inspectés, là il y aurait un juste équilibre.

Ca fait du bien de le dire !


Ethelinda
Ethelinda
Niveau 5

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par Ethelinda le Ven 21 Jan 2011 - 17:41
A Tuin, ma tutrice a apparemment toujours fait grande impression lorsqu'elle a été inspectée, apparemment, si bien que tout le monde la croit très compétente... C'est un avis que je ne partage malheureusement pas.
Je pense comme Ether, qu'elle cherche à en mettre un maximum plein la vue à ses supérieurs (d'où les ragots à la CDE sans venir m'en parler d'abord).
avatar
Kroko
Sage

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par Kroko le Ven 21 Jan 2011 - 17:50
Pfff la plaie ! Comme la mienne qui a dit au CDE que je la sollicitais trop ...
A Tuin
A Tuin
Sage

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par A Tuin le Ven 21 Jan 2011 - 17:53
Ecoute je te souhaite bon courage malgré tout.

Ce qui est extrêmement gonflant avec ces gens là c'est qu'ils ont de bonnes tendances manipulatrices et savent où sont leurs intérêts. Leur grand truc c'est de faire culpabiliser pour donner l'impression qu'on cloque de quelque part pour quelque chose, et qu'eux sont au dessus de tout.
Ca ne m'étonne pas qu'ils soient capables de bien faire un jour d'inspection, justement s'ils ont à mettre le paquet c'est sur des occasions comme ça. Ils sont assez vicieux pour savoir se placer contrairement à quelqu'un de normal qui lui risque de flipper, et justement de se planter dans ces occasions à cause de la pression.

Ethelinda
Ethelinda
Niveau 5

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par Ethelinda le Ven 21 Jan 2011 - 18:24
@Kroko a écrit:Pfff la plaie ! Comme la mienne qui a dit au CDE que je la sollicitais trop ...


Oui, la plaie... Dire qu'au début de l'année, on comptait sur eux pour nous aider ! Moi je ne sollicite plus la mienne (qui est bien capable de me reprocher ça aussi, s***** comme elle peut être).

@A Tuin a écrit:Ce qui est extrêmement gonflant avec ces gens là c'est qu'ils ont de bonnes tendances manipulatrices et savent où sont leurs intérêts. Leur grand truc c'est de faire culpabiliser pour donner l'impression qu'on cloque de quelque part pour quelque chose, et qu'eux sont au dessus de tout.
Ça ne m'étonne pas qu'ils soient capables de bien faire un jour d'inspection, justement s'ils ont à mettre le paquet c'est sur des occasions comme ça. Ils sont assez vicieux pour savoir se placer contrairement à quelqu'un de normal qui lui risque de flipper, et justement de se planter dans ces occasions à cause de la pression.

Purée, c'est fou, c'est exactement ça ! veneration Tu as eu la même, toi aussi ?
A Tuin
A Tuin
Sage

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par A Tuin le Ven 21 Jan 2011 - 20:30
Heu comment dire ....
Oui tout-à-fait.


Mais à posteriori, je dirais que ça renforce. Parce qu'on a eu le temps de réfléchir au process, on connaît le fonctionnement. On capte plus vite les gens qui relèvent de ça ensuite. araignée

C'est un mauvais moment à passer. Ca ira mieux. trefle
mblonde
mblonde
Niveau 9

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par mblonde le Ven 4 Fév 2011 - 15:16
Idem. Ras le bol des tuteurs et CDE. Je suis aussi stagiaire à plein temps (15 h) dans des conditions relativement pas trop mauvaises (un seul niveau, les secondes, 5 classes au total tout de même, une tutrice sur place, un lycée pas trop trop loin de chez moi et avec des élèves certes pas très bons mais pas non plus horribles sur la discipline).

Au niveau de l'administration pas grand chose depuis le début de l'année. Aucun entretien du CDE, à aucune fois on m'a demandé si ça allait (sauf à l'occasion de la signature de mon état de service au mois d'Octobre). Il y a deux semaines j'ai eu ma note administrative. La moyenne de mon échelon mais avec un Assez Bien dans l'item Autorité et rayonnement et un commentaire laconique: Mme X, professeur stagiaire, enseigne en classe de seconde. J'ai appelé le syndicat car n'ayant aucune grille de référence je ne savais pas à quoi ça correspondait et il m'a dit que l'item AB était mauvais et que ça voulait dire que c'était le bordel dans mes classes (c'est pas facile tous les jours mais à ce point, et les classes qui me posent problème posent aussi problème à mes collègues...). J'ai donc sollicité un entretien pour explicatio. CDE et Proviseur adjointe m'ont alors expliqué que j'avais mis trop d'heures de retenue au mois de Décembre (j'avais un peu abusé mais j'avais corrigé le tir depuis et 80% des heures était pour travail non fait) et que si je n'étais pas capables de gérer les élèves de mon lycée, qu'est ce que ça serait le jour où je serais en ZEp (quand e leur ai fait remarquer que c'était à majorité pour travail non fait dans des classes où la plupart de mes collègues ont renoncé, elles m'ont répondu: c'est pareil (?)). Elles m'ont par ailleurs dit: enfin vous savez que vous êtes en difficulté. Oui ma situation est difficile je suis professeur stagiaire, je n'ai encore eu aucune formation (dans mon académie, les formations sont massées en Février et commencent dans une semaine), ma situation personnelle est difficile (mon mari militaire est en opérations extérieure pour 4 mois) et je fatigue. Le malheur c'est que j'ai pas mal discuté avec mes collègues qui me soutiennent beaucoup (sans eux je ne saurais pas quoi faire). J'ai besoin d'évacuer les choses et la PA a eu les oreilles qui ont trainé et donc a basé son évaluation sur les "on-dits" (de sa bouche) en salle des profs. Je ne pense pas être plus en difficulté que les autres, je le dis juste plus. Enfin le comble: elle m'a dit que je leur avais dis moi même au mois d'Octobre que c'était difficile (elle m'a demandé comment ça allait alors que j'étais au bord de la dépression et m'avait même reproché de ne pas être allé voir l'administration avant). Bref ça m'a mis le moral à zéro. heureusement le lendemain quand j'ai annoncé à mes élèves que je partais en stage et qu'ils ont compris que j'étais prof stagiaire m(ont dit "Madame on aurait trop pas dit que c'était votre première année".

J'en ai discuté avec ma tutrice qui m'a accablé "en sept ans tu est la première stagiaire pour laquelle j'ai des collègues qui sont venus me voir en me disant , alors c'est difficile pour ta stagiaire". Je lui ai alors fait remarquer que j'étais aussi sa 1ere stagiaire à plein temps, que ses précédentes stagiaires voyaient d'autres stagiaires 2 fois par semaine et évacuait probablement leur difficultés à cette occasion (sans compter que je passe beaucoup plus de temps au lyce). Qu'en cas de souci je devais la voir elle (elle n'est pas toujours là, quand je lui parle de mes difficultés je me sens en permanence jugée et je me sens encore plus enfoncée). Bref aucun soutien de sa part (mais depuis quelque temps je me méfie un peu d'elle je dois dire).

Bref marre de cette double casquette prof mais pas vraiment. Depuis le début j'ai vu une fois le formateur et une fois l'inspecteur (privilège je suis la seule des stagiaires de ma matière). Ma tutrice m'aide mais j'en ai marre de me faire rembarrer mes cours en permanence. ca fait plusieurs années qu'elle n'a plus que des 1ere et des Tal et elle est un peu à coté de la plaque pour les secondes. Il y a deux jours c'était l'accueil des étudiants qui vont nous remplacer pendant la formation. Ils ont eu une réunion d'accueil avec la direction qui leur a donné pleins de conseils et leur a facilité beaucoup les choses (j'ai appris pleins de trucs). On n'a pas eu le quart de cet accueil. On m'a demandé de leur donner mon manuel et j'ai du plus qu'insister pour le garder car j'en ai besoin pendant les vacances pour préparer mes cours. Je me suis pris le bec avec la PA car l'inspecteur a fait une remarque sur un truc que les remplaçantes ne devaient pas utiliser car c'est du matériel cher et qu'elle n'ont pas été formé. Je l'ai utilisé en Novembre. Ai-je été formée??

Bref ras le bol général, marre de cette situation pourrie. Je suis en colère et très très amère. J'ai l'impression d'avoir été complètement sacrifiée et qu'on est déjà passé au suivant. il y a un rapport de CDE et je ne l'ai pas vu, je ne sais pas ce qu'il contient. Ma tutrice m'a fait comprendre qu'il fallait que je vienne à la journée porte ouverte du lycée qui est un Samedi car "vu ma situation avec l'administration" ça serait mieux. Et quand je lui ai dis que j'en avais marre de l'administration, elle m'a répondu eux aussi ils en ont marre de toi... Heureusement qu'il y a la salle des profs, les collègues qui supportent les crises de larmes et de colère. J'ai hâte de partir en stage et de souffler un peu.

J'aime ce métier. C'est pas tous les jours faciles mais j'ai des bons moment parfois avec les élèves. C'est le reste qui commence à m'insupporter.

lapetitemu
lapetitemu
Expert

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par lapetitemu le Ven 4 Fév 2011 - 16:24
@mblonde a écrit: Et quand je lui ai dis que j'en avais marre de l'administration, elle m'a répondu eux aussi ils en ont marre de toi...

Mais c'est affreux de t'avoir dit ça ! Qu'est-ce que c'est que ces tuteurs ?...

Ecoute, comme tu le dis à la fin, les élèves, ça va, c'est quand même ce qui fonde notre métier, donc l'essentiel c'est que ça se passe bien de ce côté-là ! Le reste, dis-toi bien que ça concerne surtout cette année de stage : après, tu auras peut-être des cde à la con, mais ils n'auront pas grand-chose à dire sur toi, tu seras titulaire, et voilà.

En revanche, ce que tu dis sur la note administrative confirme mes soupçons : moi aussi, j'ai eu la moyenne de mon échelon, avec AB sur autorité/rayonnement. Sur le moment, je n'ai pas contesté, après tout, je débute, je suis la première à dire que je n'ai pas d'autorité... Mais bon ! Ca fait quand même mal à l'ego, et plusieurs choses me chiffonnent : un autre stagiaire a eu B ou TB, je ne sais plus, simplement parce qu'il a accepté de faire du tutorat avec un élève (mais, et d'une, si on me l'avait proposé, j'aurais aussi accepté, j'ai toujours dit que je serais prête à prendre en "cours particuliers" des élèves qui sont insupportables en classe entière mais avec qui je pense pouvoir bosser en tête à tête ; et de deux, ce tutorat de mon collègue n'a duré que 4 ou 5 séances...), et du coup sa note est montée à 34 (il est aussi à l'échelon 3). Ce n'est peut-être pas grand-chose, mais j'ai cru comprendre que la note augmentait très très peu chaque année par la suite, et donc, plus on commence haut, mieux c'est... L'autre chose, c'est cette position bancale que l'on a vis-à-vis de l'administration : ils nous demandent de nous confier à eux si on a des problèmes, mais en même temps ils notent notre capacité à gérer les problèmes. Quand les collègues m'ont emmenée voir la principale le jour où j'ai craqué, je me sentais en confiance, et, effectivement, elle avait l'air de me soutenir, c'est elle qui m'a proposé de prendre plusieurs jours de repos... mais si c'est pour me saquer derrière !

Voilà, je me rends bien compte que cette histoire de notes n'est pas très importante, par rapport aux horreurs que vivent certains autres stagiaires avec leur tuteur ou cde, mais quand même, ça m'a vexée, et c'est représentatif des méthodes un peu limites de nos chefs.
avatar
Kroko
Sage

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par Kroko le Ven 4 Fév 2011 - 17:06
je suis atterrée de lire ça. J'espèrais, quelque part, être la seule avec une administration pourrie, mais en réalité, je me rend compte qu'il y en a beaucoup. J'espère que l'année prochaine nous serons dans des établissements où les choses fonctionneront correctement...
miss sophie
miss sophie
Expert

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par miss sophie le Ven 4 Fév 2011 - 18:08
mblonde, tiens bon. C'est aberrant de la part de ta tutrice et de ton principal de montrer si peu de compréhension pour ta situation et d'interpréter ainsi des on-dit !
John
John
Médiateur

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par John le Sam 5 Fév 2011 - 1:16
mblonde, il y a des règles garantissant l'accès à tous les documents qui concernent un fonctionnaire, et même un simple citoyen : ton cde n'a pas le droit de faire un rapport sur toi sans t'en informer, et surtout l'administration n'a pas le droit de garder un rapport sur toi sans que tu en aies accès au contenu.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
mblonde
mblonde
Niveau 9

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par mblonde le Sam 5 Fév 2011 - 11:02
J'ai eu une de mes camarades stagiaires au téléphone qui a eu deux AB (soit moins que moi) et qui se demandait ce qu'il en était. Par contre elle a eu une augmentation de 0,3 points par rapport à la moyenne de son échelon (donc avec des items moins bien que moi elle a eu une meilleure note administrative). La justification de son CDE c'est que par principe elle ne met jamais au delà de AB (sauf en ponctualité) à un stagiaire pour laisser à la possibilité au CDE suivant de choisir l'item (il faut justifier une diminution d'item). EN passant ça n'a pas empêché à l'un de nos autres camarades stagiaires d'avoir TB partout. A mon avis pour mon amie en cas de recours ça passe sans problème car le items ne correspondent pas à la valeur numérique (mais bon comme c'est le chiffre le plus important et elle n'a pas que ça à faire). En fait c'est complètement suggestif et ça dépend vraiment du CPE. C'est n'importe quoi...
Augustin
Augustin
Banni

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par Augustin le Sam 5 Fév 2011 - 13:04
Normal que ces tuteurs / tutrices soient dans leur majorité "pourries". Vous avez à vos côtés un échantillon représentatif de lâches, vénaux ou autres collabos qui ont accepter de participer activement à la destruction de l'école pour quelques piécettes ou par peur de leur hiérarchie.

Je vous suggère plutôt de compter sur ceux de vos autres collègues ayant refusé d'être tuteur et proposant gracieusement aide et conseils (peu nombreux je sais).
mblonde
mblonde
Niveau 9

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par mblonde le Sam 5 Fév 2011 - 13:20
@ Augustin: tu es un peu dur. En ce qui me concerne dans mon lycée, la grande majorité de mes collègues sont prêts à me donner aide (le souci c'est qu'avec le nouveau programme de seconde, mon collègue de bio est aussi largué que moi et fait les cours au jour le jour) et conseils. ET surtout remontage de moral.
Edgar
Edgar
Neoprof expérimenté

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par Edgar le Sam 5 Fév 2011 - 14:42
@Augustin a écrit:Normal que ces tuteurs / tutrices soient dans leur majorité "pourries". Vous avez à vos côtés un échantillon représentatif de lâches, vénaux ou autres collabos qui ont accepter de participer activement à la destruction de l'école pour quelques piécettes ou par peur de leur hiérarchie.

Je vous suggère plutôt de compter sur ceux de vos autres collègues ayant refusé d'être tuteur et proposant gracieusement aide et conseils (peu nombreux je sais).

Bonjour Augustin,

C'est en effet une façon de voir les choses. Je pense que le problème est plus large que cela, et il est biaisé de considérer les tuteurs qui ont accepté de prendre des stagiaires comme étant majoritairement des lâches, collabos ou "vénaux" comme vous dites. Ou alors il faut aller plus loin dans le raisonnement et considérer que tous les professeurs, sans exception, auraient dû se lancer dans un mouvement de grande ampleur à la rentrée avec blocage national et refus de prendre les élèves par exemple, pour protester contre le dispositif d'entrée dans le métier des stagiaires. Mais rien de tel ne s'est passé. Je dois avouer que je suis assez admiratif du bras de fer que démarrent les magistrats contre le gouvernement au sujet de la mise en question de leur travail alors qu'ils n'ont pas vraiment les moyens de faire ce qu'on leur demande.

Aujourd'hui, considérer les tuteurs comme des lâches et des collaborateurs est à mon sens injuste. On ne peut pas faire reposer sur quelques collègues la responsabilité de l'inertie et de la passivité de l'ensemble du corps. On appelle cette passivité maintenant dans les journaux le "pragmatisme" de la nouvelle génération des enseignants, qui n'est plus politisée paraît-il, qui n'a plus d'idéologie (d'idéaux ?), qui est bien plus réaliste que les anciens, etc, (traduction : qui est prête à tout accepter et qui sera de plus toujours contente de ce qu'on lui donnera). Mis devant le fait accompli, certains tuteurs se sont retrouvés contraints d'accepter pour ne pas qu'un stagiaire se retrouve totalement abandonné dans l'année. Les quelques héros qui auront refusé ne suffisent pas à créer une perturbation suffisante et se sont attirés des ennuis inutiles car inefficaces. Vous allez immédiatement me répondre que si tout le monde pense comme cela, on ne peut rien faire, et c'est absolument vrai. Mais il règne, à mon sens, une forme d'individualisme grandissant dans le corps des professeurs, qui est peut-être lié en partie au fait que certains d'entre-nous (je dis "nous" car nous sommes concernés collectivement) perdent un peu foi dans l'avenir du métier et dans notre capacité à changer quoi que ce soit, et que dans ce cas, chacun pour soi et vae victis !

Je suis très étonné de ce que je lis dans ce sujet au sujet des tuteurs et des cas qui sont détaillés dans ce sujet. Je ne remets nullement en compte la véracité des témoignages présentés, qui même si nous n'avons pas en main tous les tenants et aboutissants des affaires, sont révélateurs de dysfonctionnements importants dans la prise en charge des stagiaires. Il est très difficile de se positionner sur un problème sans connaître les versions de toutes les parties, mais en considérant que des tuteurs ont objectivement abandonné leurs stagiaires et ne les ont pas soutenus face à la hiérarchie, il y a alors un problème humain et déontologique qui se pose de façon aigüe. J'espère que vos problèmes se régleront de façon positive pour vous et que vous trouverez une porte de sortie à cette situation. Gardez courage, vous avez obtenu un concours difficile qui prouve votre niveau, votre endurance et votre volonté. Vous avez encore 2 ou 3 mois à tenir avant la validation, tenez-bon, vous jouez votre avenir. Je pense que les problèmes que vous avez rencontrés finiront par remonter au niveau de la hiérarchie.

Avoir un stagiaire qui demande de l'aide et du conseil est une chance pour un conseiller pédagogique tuteur, car cela permet d'ancrer la relation de travail dans du concret. Il est plus difficile par exemple de travailler avec un stagiaire qui ne laisse rien transparaître ou n'ose pas évoquer ses difficultés car quand les problèmes arrivent, il est souvent trop tard. Cette relation est absolument fondamentale pour l'entrée dans le métier. J'ai eu la chance, lorsque j'ai commencé en tant que stagiaire à 6 heures, d'entrer dans un établissement à Paris dans lequel le CDE était très protecteur, et surtout d'avoir un conseiller pédagogique exceptionnel qui m'a presque tout appris. Je l'en remercie encore : tenue de classe, astuces diverses, technique de cours. J'ai pu ensuite affronter la ZEP avec quelques atout dans mon sac. Mais attention, cela ne fait pas tout : l'image que vous avez de vous-même ainsi que du métier que vous exercez est déterminante dans l'image que vous renvoyez aux classes.

Les conditions de travail actuelles tuteurs-stagiaires sont très défavorables pour les deux parties, c'est une évidence. Les emplois du temps ne sont parfois pas aménagés et il est difficile d'arriver même techniquement à pouvoir se voir mutuellement sans devoir faire des modification d'EDT peu pratiques. En outre, les stagiaires déjà épuisés, stressés et surchargés par leurs 18h de cours et les formations annexes peuvent difficilement encaisser des heures supplémentaires d'observation de classe et de compte-rendus. Il faut donc travailler ensemble avec souplesse et laisser au stagiaire des temps où il peut souffler tout en maintenant sur lui un minimum de rythme de travail pour lui permettre de se préparer du mieux possible à sa première inspection, mais surtout de progresser dans sa pratique et garantir ainsi son avenir de professeur. C'est une mission noble, importante et honorifique qui doit se prendre avec sérieux, rigueur, sympathie et une certaine dose de psychologie.


Dernière édition par Aliks le Dim 6 Mar 2011 - 15:09, édité 1 fois
Augustin
Augustin
Banni

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par Augustin le Sam 5 Fév 2011 - 15:01
Je suis d'accord pour dire que les tuteurs de cette année ne sont qu'un symptôme de quelque chose de plus général et que la lâcheté est la chose la mieux partagée dans l'EN. Et moi aussi j'ai eu jadis un tuteur de grande qualité, le problème n'est pas là. La vraie question dans tout ce marasme d'"individualisme grandissant" c'est de savoir ce que les uns et les autres sont prêts à faire tout en continuant à pouvoir se regarder dans une glace lorsqu'il rentent chez eux le soir.
Ergo
Ergo
Devin

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par Ergo le Sam 5 Fév 2011 - 17:05
Il y a quasiment autant de situations que de personnes. La collègue de mon établissement qui était CP auparavant a refusé de l'être officiellement pour protester. Il n'empêche que c'est elle qui m'a prise en charge en début d'année, qui m'a ouvert ses classes autant que je le voulais et qui est venue voir les miennes trois fois avec à chaque fois des objectifs précis (plutôt général la première fois, gestion de classe la deuxième et déroulement de la séance la troisième fois) - autrement dit elle a fait, je pense, le travail qu'on a demandé aux tuteurs tout en refusant de l'être officiellement.

Là, le refus est efficace parce que cela a obligé le rectorat à trouver une solution et ils sont conscients du ridicule de leur solution (un IPR tuteur d'au moins cinq stagiaires). Sur le terrain, nous sommes deux à avoir l'IPR comme tuteur mais également un collègue référent efficace.
J'ai des collègues stagiaires qui ont un tuteur ou une tutrice officiel(le) qui n'est pas venu(e) les voir plus souvent.
Edgar
Edgar
Neoprof expérimenté

Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !  Empty Re: Stage, tutrice et cde : ras-le-bol !

par Edgar le Sam 5 Fév 2011 - 17:15
J'ai fait cela des années sans être officiellement CP, ainsi que maintes autres choses faites spontanément parce que je les croyais nécessaires et à titre totalement gratuit aussi, et me suis finalement essoufflé de travailler gratuitement et sans aucun bénéfice autre qu'une reconnaissance interne qui ne me suffit plus du tout aujourd'hui.

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum