Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Froggy
Niveau 3

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par Froggy le Sam 5 Fév 2011 - 18:43
J'avais déjà créé quelques sujets pour dire que ça ne va pas, ça ne va pas mieux avec les élèves mais moralement je vais bien mieux: je prends du temps pour moi et les remarques blessantes des élèves ne me touchent plus, par contre dans mes classes c'est catastrophique!
Je me suis résignée, je me suis dit "tant pis, ils seront chiants toute l'année, faut faire avec" sauf que là je me rends compte que ce n'est pas la solution de cesser de se battre. Mon CDE m'a mis ma note administrative et j'ai deux passables pale elle m'a convoquée pour me les expliquer, elle a aussi sous-entendu que j'étais jeune et que je pouvais encore me reconvertir (ça, ça fait mal). J'ai ensuite vu ma tutrice aujourd'hui qui m'a dit que:
-en réunion tuteurs/inspecteurs ils avaient dit que 20 stagiaires vont très bien (enfin s'en sortent bien dans le métier je veux dire), 5 ou 6 ont du mal et 2 sont en très grande difficulté (dont moi pale ).
-elle m'a bien secouée en me disant que je n'avais rien appliqué comme conseil et que je ne peux pas continuer comme ça pendant 20 ans, qu'il fallait que je change les choses et que j'arrête de dire "je sais". Elle a raison mais ça m'a chamboulée quand même, du coup je me remets en question:

Est-ce que j'ai vraiment envie de faire ça? Je n'en suis plus si sûre.
Forcément j'ai pris la solution de facilité: laisser couler, faire semblant de ne pas entendre mes élèves quand ils sont insolents envers moi ou quand ils refusent de faire ce que je dis donc c'est le bordel, le gros, très gros bordel dans mes classes.

Aidez-moi, je ne sais pas comment rattraper la situation, je veux prouver à ma tutrice et à mon CDE que je peux mieux faire. Des conseils j'en ai eus mais je n'arrive pas à les appliquer c'est mon problème: ça a pris une telle proportion et puis c'est devenu tellement habituel pour eux de mal se comporter chez Mme M........ que je ne sais vraiment pas par où commencer. Ca a eu du bon quand même parce qu'après son passage (je les avais encore une heure) j'en ai punis pas mal et j'ai été un peu plus "méchante". Mais je ne sais pas être méchante, je n'ai pas l'habitude qu'on sois méchant avec moi puisque je suis gentille avec tout le monde donc je ne sais pas riposter et m'énerver je sais pas faire, si je suis en colère je pleure alors mieux vaut éviter ça Rolling Eyes
Ils sont insolents, l'autre jour un élève m'a dit lors d'un contrôle "mais on n'apprend rien avec vous", ça, ça m'a profondément blessé, les autres ont trouvé qu'il y était allé fort mais je n'ai même rien dit, je n'ai plus le courage de me battre. Je survis bien en laissant ce bordel parce que ça ne demande pas d'énergie même si j'ai mal aux tympans pendant un ou deux jours encore parce qu'ils parlent tellement forts. Je ne me sens pas la force de faire un autre plan de classe et de devoir vérifier chaque heure s'il est respecté, je ne me sens pas la force de prévoir un système de croix ou de sanctions très élaboré parce que je ne suivrai jamais.
Carabas
Carabas
Vénérable

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par Carabas le Sam 5 Fév 2011 - 18:53
Ils sont gentils de constater les problèmes, mais eux (IUFM, tutrice, inspecteurs) que font-ils pour t'aider?

Je n'ai moi-même pas de solution vu que j'ai été dans ta situation (sauf que je le vivais hyper mal) sans parvenir à y remédier.

Mais c'est un peu à tes formateurs de se bouger pour t'aider.

Le coup des conseils pas appliqués, on me l'a fait, sauf qu'on ne m'avait pas donné de conseil. Mais pour eux, ça les déresponsabilise quand ils écrivent ça dans le rapport. "Elle n'y arrive pas, c'est de sa faute".

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
liliepingouin
liliepingouin
Érudit

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par liliepingouin le Sam 5 Fév 2011 - 18:58
Je ne peux pas trop t'aider car je n'ai pas assez d'expérience mais à la lecture de ton post il y a quelque chose qui me vient à l'esprit:

IL ne faut pas que tu cherches à tout gérer sinon effectivement ça va être très dur et tu risques de ne pas tenir, mais il faut que tu sélectionnes quelques points très précis et faciles à surveiller sur lesquels tu tiendras bon. Ce qu'il y a de plus important quoi. Bref, un système de sanction ultra simple, sans croix ni avertissement, qui garantisse quelques règles vraiment minimum.

Par exemple
- tu ne tolères aucune insolence à ton égard
- tu ne tolères aucun déplacement d'élèves sans autorisation
- tu ne tolères aucun jet d'objet dans la classe.
(et pour le reste, notamment les bavardages, tu laisses encore filer. )

Tu énonces très clairement ces 3 points, tu les notes au tableau et tu les y laisses toute l'heure (pas plus de 3 ou 4) aux élèves en début d'heure et la punition qui va avec (lourde, exclusion de cours pour insolence, colle pour le reste par exemple) et durant toute l'heure tu fais très attention à ces trois points et tu sanctionnes le premier écart (en cas de comportement limite tu sanctionnes aussi).
L'heure suivante, tu rappelles les 3 règles et tu appliques de la même manière.

Quand c'est acquis, tu fixes 3 nouvelles règles, par exemple,
respect du plan de classe (sinon colle immédiate)
interdiction d'interpeller un élève à l'autre bout de la classe (mais tu lâches du lest sur le bavardage avec le voisin)
etc.

progressivement, tu peux arriver comme ça, je pense, à améliorer la situation.

courage! [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique 422925

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
Marcelle Duchamp
Marcelle Duchamp
Érudit

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par Marcelle Duchamp le Sam 5 Fév 2011 - 19:01
Je ne sais pas si tu vas bien prendre ma réponse mais là, il va falloir que tu envisages une profonde remise en question.
Déjà, tu ne peux pas te laisser bordéliser et attendre la fin de l'année. Tu as encore 5 mois à passer avec eux et je doute que tes tympans et tes nerf supportent les cris et les insultes pendant encore longtemps.
Si ton travail consiste à attendre alors peut-être n'est pas prête à faire ce métier parce qu'attendre pendant 40 ans, c'est long et peu glorifiant.

Tu dois instaurer des règles avant même l'entrée en classe. Ils se rangent, se taisent, attendent ton autorisation pour entrer dans la classe. Ils attendent debout ta permission de s'asseoir et en silence etc etc...
Ces règles permettent de poser un cadre de travail et c'est un rituel qui va poser ton autorité.
Être méchante ou gentille n'est pas la question... On n'est pas là pour se faire aimer mais pour instruite des élèves. Tant pis que tu sois méchante.
Moi, un élève qui me dirait qu'on apprend rien avec moi, je le prendrai très mal et lui dirais entre 4 yeux ma façon de penser!
S'ils se permettent d'être insolent et de te dire des choses comme celles-là, c'est inadmissible. Alors, si tu n'as pas la force de répondre quoi que ce soit et te laisse "insulter" par des ados, peut être faut-il que tu envisages une reconversion...

Ici, tu vas recevoir des conseils, pouvoir en discuter et te faire aider mais si tu ne veux pas les appliquer, personne n'aura la recette miracle pour t'aider.

_________________
Je m’excuse par avance des fautes d’accord, de grammaire, de syntaxe et de conjugaison que je peux laisser passer dans mes écrits. Je suis aphasique et je réapprends à écrire depuis 2 ans.
liliepingouin
liliepingouin
Érudit

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par liliepingouin le Sam 5 Fév 2011 - 19:28
@Marcelle Duchamp a écrit:

Tu dois instaurer des règles avant même l'entrée en classe. Ils se rangent, se taisent, attendent ton autorisation pour entrer dans la classe. Ils attendent debout ta permission de s'asseoir et en silence etc etc...
Ces règles permettent de poser un cadre de travail et c'est un rituel qui va poser ton autorité.

Ces règles-là sont à instaurer en début d'année, et il n'est pas facile du tout de les remettre en vigueur en milieu d'année.
Il faut les remettre en place progressivement, mais, je crois, une par une. Là on peut y arriver.


C'est pareil d'ailleurs en ce qui concerne les conseils à appliquer, je n'aime pas quand les tuteurs énoncent une belle liste de "il faut" "il ne faut pas" puis constatent au cours d'une visite qu'il y a plein de défauts qui demeurent et tirent la conclusion que le stagiaire n'applique pas les conseils et que tout est de sa faute. Je pense là aussi qu'il faudrait qu'ils ne donnent pas plus de deux ou trois conseils applicables à la fois, et qu'ils en donnent d'autres une fois que les premiers ont porté leur fruit. Car noyé sous les recommandations, même avec la meilleure volonté du monde, un stagiaire a peu de chances de réussir.

Ce n'est pas parce qu'on a le bordel une année qu'on l'a toute sa carrière et vice-versa. Mais il faut se battre, même si c'est certain que ce n'est pas toujours facile.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
avatar
Invité
Invité

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par Invité le Sam 5 Fév 2011 - 19:31
moi je dis: reconversion.
J'ai vécu la même chose, et ça va à peine mieux maintenant. Enfin, mes élèves sont contents, mais moi je ne le suis pas et il y a des jours où j'ai juste envie de le jeter par la fenêtre!

Mets le paquet pour cette année pour être titularisée et avoir un salaire, puis passe d'autres concours. Pendant que tu es encore jeune avec un cerveau qui bosse.
Bref, tu colles, tu donnes des pages à recopier, tu en parles au PP...
stench
stench
Monarque

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par stench le Sam 5 Fév 2011 - 19:42
Je vois que tu es du 68, moi aussi, si ça peut te soulager qu'on en parle (ou qu'on parle d'autre chose), ce sera avec grand plaisir. Ce sera bien plus simple que de donner des conseils par rapport à quelques lignes sur un forum, même si c'est bien entendu possible aussi. Je ne dis pas avoir toutes les solutions, ni même en avoir une seule (ça je n'en sais rien du tout), mais en discuter de vive voix peut peut-être t'aider . Donc si tu veux, tu peux m'envoyer un MP Wink
Marcelle Duchamp
Marcelle Duchamp
Érudit

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par Marcelle Duchamp le Sam 5 Fév 2011 - 19:43
Liliepingouin: Je disais ça pour ses années futures... C'est sur que maintenant, c'est foutu... humhum

En ce qui concerne les conseils des tuteurs, c'est vrai que les listes démesurées de conseils, qui peut les tenir?

_________________
Je m’excuse par avance des fautes d’accord, de grammaire, de syntaxe et de conjugaison que je peux laisser passer dans mes écrits. Je suis aphasique et je réapprends à écrire depuis 2 ans.
avatar
bellaciao
Fidèle du forum

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par bellaciao le Sam 5 Fév 2011 - 19:52
Bon, tout dépend de ce que tu désires faire. Est-ce que tu as lâché uniquement parce que tu ne savais pas comment t'y prendre pour redresser tes classes ou parce que dans le fond cela ne t'intéresse plus ? Pour te battre, il te faut un moteur. Valider ton année en est un (ou au moins, qu'on te permette d'en refaire une deuxième).
Je partirais de ce que les élèves t'ont dit : "Vous voulez apprendre des choses ? Soit ! Moi je ne peux pas travailler avec vous dans ces conditions, et pourtant je veux tirer quelque chose de cette année."
Il serait intéressant d'envisager ce qui te fait le moins peur (je suis d'accord avec Lilliepingouin), ce qu'il est raisonnable de remettre en place à partir de maintenant. Je crois que le pire, c'est ce qui te fait mal : le bruit, les insultes. Tu mérites d'être respectée, même si tu es seule contre eux. Ne lutte pas contre ta nature, tu n'as pas à être méchante (en revanche, il faut te défendre). Ils font le bazar, savent qu'ils n'ont pas à le faire, qu'ils font preuve de cruauté envers toi et pour se dédouaner, ils t'en attribuent la faute. La seule chose, c'est que tu es l'adulte, c'est plus à toi d'agir qu'à eux pour l'instant.
Tu as déjà réagi, tu as déjà puni quand ta tutrice est passée, c'est que tu peux le faire. Tu as besoin de courage et de retrouver ta dignité pour l'instant. Et au fait, ta tutrice, elle a fait quelque chose dans une classe en bazar ?
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par Celeborn le Sam 5 Fév 2011 - 19:52
Je souscris aux conseils de liliepingouin : être intransigeant, mais en commençant par un nombre limité de règles, et petit à petit, en en ajoutant de nouvelles. Tu ne peux pas te permettre d'attendre que ça passe, hélas.

Tout mon soutien, Froggy.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Astartee
Niveau 8

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par Astartee le Sam 5 Fév 2011 - 21:22
je peux te donner un conseil que j'ai appliqué avec mes 1ères STG
(impossible d'avoir une ambiance de travail... même mon tuteur a été épaté du travail qu'ils peuvent faire maintenant)

Je leur donne à tous une fiche d'auto-évaluation avec 4 critères sur 5
(Aucune ou HS / Insuffisant / acceptable / bien / très bien (4-5))
- Participation
- écoute du professeur (écouter et répondre)
- respect des consignes (travail fait en fin d'heure)
- écoute des autres dans la classe (écouter et réagir)

à la fin de l'heure, ils doivent diviser les points par deux puis me rendre leur fiche avec leur note sur 10. Je reprends leur correction chez moi et je leur rends leur fiche avec ma note la fois suivante.
Je le fais à chaque cours et je lâche rien. Quand ils bossent, ils ont des super notes... quand ils fichent rien ou qu'ils bavardent, ils se prennent des cartons.
ça fera une note de participation avec gros coeff à la fin du trimestre.

avec ce profil de classe, ça marche.
Et j'ai aussi suffisamment confiance en mes cours pour savoir sur quoi je peux les interroger... je balance une interro à droite à gauche pour les forcer à apprendre leur cours.

Je leur ai attribué à tous (toutes mes classes) un numéro de 1 à 6 et j'ai un dé dans ma trousse. Je m'en sers pour faire des ramassages aléatoires de devoirs ou de cahiers. Moins à corriger pour moi et la même pression pour eux.
Circé
Circé
Expert

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par Circé le Sam 5 Fév 2011 - 21:29
Je fais un système à peu près équivalent avec toutes mes classes, toute l'année et je suis un vrai dragon sur le sujet et quand je rencontre les parents et que j'explique comment fonctionne cette fameuse note de "travail personnel", hihihi !!
Tiens bon, ne lâche rien, jamais. Je sais c'est dur mais c'est toi ou eux et il est hors de question que ce soit toi.
Courage !!!
lalilala
lalilala
Empereur

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par lalilala le Sam 5 Fév 2011 - 21:59
Moi aussi je fonctionne avec une note de participation et travail personnels trimestrielle mais je ne le fais pas à chaque cours sinon je ne m en sors plus....

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
Kroko
Sage

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par Kroko le Sam 5 Fév 2011 - 23:35
Déjà, je trouve que c'est un peu dur de dire que tu dois te reconvertir de suite, je ne sais pas si les conditions qu'on a cette année nous permettent vraiment de nous rendre compte si on peut aimer ce métier ou pas.
As tu quelques satisfactions quand même ?
Et puis pour ta tutrice elle est sympa, mais, concrètement, elle t'a proposé des solutions ? ....
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par User5899 le Sam 5 Fév 2011 - 23:36
@Froggy a écrit:Forcément j'ai pris la solution de facilité: laisser couler, faire semblant de ne pas entendre mes élèves quand ils sont insolents envers moi ou quand ils refusent de faire ce que je dis donc c'est le bordel, le gros, très gros bordel dans mes classes.

j'ai été un peu plus "méchante". Mais je ne sais pas être méchante, je n'ai pas l'habitude qu'on sois méchant avec moi puisque je suis gentille avec tout le monde donc je ne sais pas riposter et m'énerver je sais pas faire, si je suis en colère je pleure alors mieux vaut éviter ça Rolling Eyes

Vous avez du mal parce que vous confondez "respecter" l'élève (ce qui signifie le regarder (spect) pour ce qu'il est, ne pas le nier, ne pas faire semblant de ne pas le voir) avec la méchanceté. C'est le contraire. Il n'y a pas besoin d'être méchant, dans une classe. Il faut être le patron souriant mais absolu pendant les trois ou quatre premières minutes de l'année. Si vous loupez ça, après, c'est la galère, et c'est vrai pour tout le monde quelle que soit l'ancienneté. Enseigner, c'est physique, comme jouer au théâtre. Vous ne savez pas riposter ? Eh bien, il faut apprendre. Vous ne savez pas être ferme ? Idem. Sinon, ce sera le boxon 100% du temps pendant toute votre carrière.
Votre tuteur ne pourra jamais se mettre à votre place ni vous donner des conseils qui marchent en général. Enseigner c'est un prof + un groupe, et chaque cas de figure est différent. Ce qui se retrouve à chaque fois, c'est vous. Le travail doit porter sur vous.
avatar
Astartee
Niveau 8

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par Astartee le Dim 6 Fév 2011 - 11:25
j'ai été un peu plus "méchante". Mais je ne sais pas être méchante, je n'ai pas l'habitude qu'on sois méchant avec moi puisque je suis gentille avec tout le monde donc je ne sais pas riposter et m'énerver je sais pas faire, si je suis en colère je pleure alors mieux vaut éviter ça

il faut tenir un rôle. Tu es l'adulte, et eux ce sont des ados qui ont encore beaucoup de choses à apprendre.
Tu es la pour leur apprendre des choses: pas seulement dans ta matière mais aussi dans les règles qu'ils devront appliquer plus tard en société: arriver à l'heure, bosser avec des gens qu'ils n'apprécient pas forcément, écouter leur supérieur et respecter les autres d'une manière générale...

Et il faut essayer de te détacher de tout ça: tu es là pour une raison. Sois bienveillante, mais ferme et juste.
ça marche avec tout le monde.
lapetitemu
lapetitemu
Expert

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par lapetitemu le Dim 6 Fév 2011 - 11:30
Je compatis grandement parce que je me sens dans la même situation. Et ce que je trouve très difficile à vivre, c'est que, d'un côté, on nous dit "si on rate le début de l'année, c'est fichu, il n'y a plus rien à faire après" (ce qui n'est pas complètement faux, je le reconnais maintenant), mais, de l'autre, on (j'entends par là l'administration, les tuteurs, les inspecteurs, et parfois mêmes certains collègues) trouve ça inadmissible que ce soit le bordel dans nos classes.
Mais parfois, comme Froggy, on en a tout simplement marre, on est crevés, surtout cette année, et on voudrait attendre que ça passe, par exemple parce qu'on sait que dans quelques semaines on part en formation, ou parce qu'on se dit que l'an prochain ça ira mieux.
Les nouveaux départs en milieu d'année, pour avoir essayé, ça ne marche pas. En revanche, ce qui marche, c'est parfois des choses inattendues : l'autre jour, j'avais la voix cassée, j'étais crevée, je n'avais aucune envie de crier (parce que moi, c'est le problème inverse de Froggy, je crie trop). Alors j'ai juste annoncé que j'allais marquer au tableau le nom des élèves qui m'empêchaient de faire cours et que si je remettais une croix derrière, ils avaient une heure de colle. Je ne sais pas si c'est qu'ils ont eu pitié de moi, ou si le côté écrit (avec leur nom bien visible, plus efficace peut-être qu'un avertissement oral) a fonctionné, mais en tout cas, l'heure a été beaucoup plus calme. Le lendemain, c'était déjà moins bien, mais le fait de savoir que j'avais été respectée au moins un jour, ça m'a fait du bien. On voit que ce n'est pas impossible.
Mais parler de reconversion à un stagiaire, je suis désolée, mais c'est dégueulasse. Comment on peut savoir si on aime le métier au bout de six mois ? Personnellement, je sais très bien que j'ai raté mon départ, je sais même déjà ce que je vais devoir faire en septembre prochain pour que ça parte mieux, et je sais aussi que je n'ai pas des classes faciles et que ça joue aussi. Donc je pense que ce ne sont pas des choses qu'on a envie d'entendre quand on est stagiaire !
avatar
Kroko
Sage

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par Kroko le Dim 6 Fév 2011 - 11:33
@lapetitemu a écrit:Je compatis grandement parce que je me sens dans la même situation. Et ce que je trouve très difficile à vivre, c'est que, d'un côté, on nous dit "si on rate le début de l'année, c'est fichu, il n'y a plus rien à faire après" (ce qui n'est pas complètement faux, je le reconnais maintenant), mais, de l'autre, on (j'entends par là l'administration, les tuteurs, les inspecteurs, et parfois mêmes certains collègues) trouve ça inadmissible que ce soit le bordel dans nos classes.
Mais parfois, comme Froggy, on en a tout simplement marre, on est crevés, surtout cette année, et on voudrait attendre que ça passe, par exemple parce qu'on sait que dans quelques semaines on part en formation, ou parce qu'on se dit que l'an prochain ça ira mieux.
Les nouveaux départs en milieu d'année, pour avoir essayé, ça ne marche pas. En revanche, ce qui marche, c'est parfois des choses inattendues : l'autre jour, j'avais la voix cassée, j'étais crevée, je n'avais aucune envie de crier (parce que moi, c'est le problème inverse de Froggy, je crie trop). Alors j'ai juste annoncé que j'allais marquer au tableau le nom des élèves qui m'empêchaient de faire cours et que si je remettais une croix derrière, ils avaient une heure de colle. Je ne sais pas si c'est qu'ils ont eu pitié de moi, ou si le côté écrit (avec leur nom bien visible, plus efficace peut-être qu'un avertissement oral) a fonctionné, mais en tout cas, l'heure a été beaucoup plus calme. Le lendemain, c'était déjà moins bien, mais le fait de savoir que j'avais été respectée au moins un jour, ça m'a fait du bien. On voit que ce n'est pas impossible.
Mais parler de reconversion à un stagiaire, je suis désolée, mais c'est dégueulasse. Comment on peut savoir si on aime le métier au bout de six mois ? Personnellement, je sais très bien que j'ai raté mon départ, je sais même déjà ce que je vais devoir faire en septembre prochain pour que ça parte mieux, et je sais aussi que je n'ai pas des classes faciles et que ça joue aussi. Donc je pense que ce ne sont pas des choses qu'on a envie d'entendre quand on est stagiaire !

ouaip pareil, il ne faut pas oublier non plus que l'année de stage, on est là pour APPRENDRE.
avatar
Astartee
Niveau 8

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par Astartee le Dim 6 Fév 2011 - 11:39
@Kroko a écrit:
@lapetitemu a écrit:Je compatis grandement parce que je me sens dans la même situation. Et ce que je trouve très difficile à vivre, c'est que, d'un côté, on nous dit "si on rate le début de l'année, c'est fichu, il n'y a plus rien à faire après" (ce qui n'est pas complètement faux, je le reconnais maintenant), mais, de l'autre, on (j'entends par là l'administration, les tuteurs, les inspecteurs, et parfois mêmes certains collègues) trouve ça inadmissible que ce soit le bordel dans nos classes.
Mais parfois, comme Froggy, on en a tout simplement marre, on est crevés, surtout cette année, et on voudrait attendre que ça passe, par exemple parce qu'on sait que dans quelques semaines on part en formation, ou parce qu'on se dit que l'an prochain ça ira mieux.
Les nouveaux départs en milieu d'année, pour avoir essayé, ça ne marche pas. En revanche, ce qui marche, c'est parfois des choses inattendues : l'autre jour, j'avais la voix cassée, j'étais crevée, je n'avais aucune envie de crier (parce que moi, c'est le problème inverse de Froggy, je crie trop). Alors j'ai juste annoncé que j'allais marquer au tableau le nom des élèves qui m'empêchaient de faire cours et que si je remettais une croix derrière, ils avaient une heure de colle. Je ne sais pas si c'est qu'ils ont eu pitié de moi, ou si le côté écrit (avec leur nom bien visible, plus efficace peut-être qu'un avertissement oral) a fonctionné, mais en tout cas, l'heure a été beaucoup plus calme. Le lendemain, c'était déjà moins bien, mais le fait de savoir que j'avais été respectée au moins un jour, ça m'a fait du bien. On voit que ce n'est pas impossible.
Mais parler de reconversion à un stagiaire, je suis désolée, mais c'est dégueulasse. Comment on peut savoir si on aime le métier au bout de six mois ? Personnellement, je sais très bien que j'ai raté mon départ, je sais même déjà ce que je vais devoir faire en septembre prochain pour que ça parte mieux, et je sais aussi que je n'ai pas des classes faciles et que ça joue aussi. Donc je pense que ce ne sont pas des choses qu'on a envie d'entendre quand on est stagiaire !

ouaip pareil, il ne faut pas oublier non plus que l'année de stage, on est là pour APPRENDRE.

+ 1

par contre, reprendre les rênes en cours d'année, si, je pense que c'est possible. En instaurant les règles au fur et à mesure et surtout en s'y tenant.
Ce que j'ai fait en STG; je l'ai mis en place il y a 13 séances, et je continuerai tant que y'en aura besoin. ça me prend au max 15min à corriger le soir et ça leur donne un repère. Maintenant ils me réclament leur fiche quand ils ont été absents et que j'ai pas pu leur rendre.
Le fait de ne rien perdre et de garder leur travail aide aussi, ils se rendent compte que même si ils me pourrissent un cours, je prends soin de leur travail. Mais derrière ils ont la note qui va avec.
J'ai deux principes
-Quand ça va pas, il faut le dire et le marquer
-Quand ça va, il faut le dire et le marquer aussi!
nuages
nuages
Grand sage

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par nuages le Dim 6 Fév 2011 - 11:44
Froggy je comprends très bien tes difficultés: tu as choisi ce métier pour enseigner , pour transmettre des connaissances pas pour faire la police (sinon tu serais entrée dans la police) .
Je trouve inadmissible qu'on te juge aussi catégoriquement sur quelques mois d'expérience dans une cage aux fauves.
Ne te décourage pas et ne renonce pas aussi vite car heureusement il existe des établissements et des classes d'élèves de bonne volonté où tu pourras exercer ton vrai métier [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique 87238
Pour le moment je te dirais d'essayer de t'appuyer sur la ou le CPE dont la fonction est bien d'être "conseiller d'éducation"
lalilala
lalilala
Empereur

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par lalilala le Dim 6 Fév 2011 - 11:47
lapetitemu, le coup d'écrire le nom des élèves qui parlent au tableau, essaie de l'appliquer à chaque cours. C est un conseil que m'a donné ma tutrice aussi parce qu avec mes 1GEST, je ne m en sors pas et mes secondes bavardent pas mal. Je vais essayer de faire ça à partir de cette semaine en leur réexpliquant les règles. Je me suis souvent entendu dire l'année dernière et cette année que c était à moi de fixer les limites et de déterminer ce qui était inexcusable ou moins grave. Personnellement un peu de bavardages, ça ne me dérange pas plus que ça si ce n'est pas en continu...du moment que ça ne gêne pas le cours. Je n'aime pas le silence complet, ça me stresse un peu à vrai dire. Par contre ceux qui n'arrêtent pas une seconde malgré les rappels à l'ordre, ceux qui discutent à voix haute comme dans leur salon, ceux qui disent des gros mots (même si ce n est qu un réflexe chez certains), ceux qui parlent en diagonale ou lancent des trucs, ça passe pas (donc punition une fois puis colle). Et ceux qui sont insolents, c'est la porte.
Il faut aussi que je les reprenne en main...je suis complètement crevée depuis noël, c'est de pire en pire, du coup j ai plus de mal à réagir qu en début d année et ça devient un peu le bazar.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
Invité
Invité

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par Invité le Dim 6 Fév 2011 - 11:55
PS: je parle de reconversion parce que j'ai été dans le même cas et que je vois où j'en suis aujourd'hui. Mais je trouve inadmissible qu'un CdE ou un inspecteur parle de reconversion à un débutant, au lieu de le soutenir et de l'aider.
Edgar
Edgar
Neoprof expérimenté

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par Edgar le Dim 6 Fév 2011 - 13:15
Bonjour,

Je vois que vous avez déjà reçu de nombreux et très pertinents avis des membres du forum. Je ne saurais que vous dire de plus sans avoir des détails concrets sur votre situation réelle :

- Quelle est la matière que vous enseignez ?
- Combien êtes-vous dans cette discipline dans votre établissement ?
- Combien de classes-avez vous ?
- Quels niveaux ?
-Quelles sont les classes qui posent le plus problème ?
-Avez-vous des classes avec lesquelles cela va mieux que d'autres et pourquoi ?
-Etes-vous la seule à avoir des problèmes de discipline sur ces classes où avez-vous des collègues dans la même situation?
- Qui vous a précédé sur le poste ?
- Pour quelle(s) raison(s)avez-vous choisi d'entrer dans l'enseignement ?
- Avez-vous des modèles de professeurs en tête (des gens qui vous ont marquée dans votre scolarité et que vous prenez comme points de références)
-Quel type de relations voudriez-vous avoir dans l'idéal avec vos classes ?


Ces données permettent d'apprécier plus finement la situation et les perspectives éventuelles d'amélioration. Ne considérez pas cette première année comme révélatrice de ce que sera désormais votre carrière de professeur. Certains collègues ont mis en place des stratégies très efficaces dans leur métier après avoir commencé dans les pires conditions. Ils ont dû s'adapter et ont trouvé des solutions.

Autre question ? Avez-vous demandé à votre tuteur(trice) de prendre une de vos pires classes une heure ou deux afin de voir ce qu'il(elle) pouvait obtenir ? Cela peut-être une expérience à mener. A vous de voir si votre tuteur est d'accord pour s'exposer. Attention tout de même de bien garder de la distance par rapport à ce que vous observerez car il se peut que si le désordre est déjà très installé dans vos classes, il ne pourra pas non plus faire de miracles en une heure ou deux face à des classes qui se sont installées solidement dans le refus et l'irrespect, même avec son expérience. Certaines situation sont plus longues à redresser.

Je me souviens que la première année où je suis arrivé dans mon établissement actuel, l'équipe précédente s'en allait et avait de son propre aveux les plus grandes difficultés à faire cours et avait même renoncé sur certaines classes. Je peux vous dire que lorsque vous arrivez en tant que nouveau sur ce type de classes à la rentrée, le choc qui vous attend est d'une violence inouïe. Vous avez absolument tout à tenter de re-construire pas à pas, en commençant par le fait que votre matière est une matière respectable et sérieuse et non une cour de récré permanente dont on entre et sort à volonté. Cela prend du temps (sur certaines classes cela m'avait pris 4 mois voire plus) mais on arrive à de petits progrès en s'accrochant jour après jour, heure après heure, minute après minute. C'est une guerre de tranchée au début et puis les choses s'améliorent à mesure que votre réputation se construit.

On y laisse tout de même une énergie colossale et il est bon dans ce type d'établissement de savoir rester pour apprendre, et au bout d'un certain temps, de savoir en partir.
avatar
Felicie
Niveau 9

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par Felicie le Dim 6 Fév 2011 - 14:09
Spoiler:
Lorica a écrit:..... Pendant que tu es encore jeune avec un cerveau qui bosse.....
Moi je suis vieille, et pourtant mon cerveau va bien merci Laughing
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

[Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique Empty Re: [Stagiaire] La sitation dans mes classes est catastrophique

par User5899 le Dim 6 Fév 2011 - 15:29
@Astartee a écrit:J'ai deux principes
-Quand ça va pas, il faut le dire et le marquer
-Quand ça va, il faut le dire et le marquer aussi!

Ça vaut bien des années de stage, ça ! Excellent principe. Pareil pour les notes. Quand c'est bien ou très bien, il faut noter très haut, jusqu'à 20, même si ce n'est pas parfait. Et quand c'est mauvais, il faut descendre jusqu'au 0. Certains stagiaires notent par scrupule entre 7 et 13-14, l'amplitude n'est pas assez importante pour inciter au travail.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum