Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
lalilala
Empereur

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par lalilala le Dim 6 Mar 2011 - 19:32
Oui j'aimerais bien savoir combien se font virer...

1/3 c'est énorme tourte, mais bon...
avatar
Kroko
Sage

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par Kroko le Dim 6 Mar 2011 - 19:49
mais pfff à force de lire des trucs comme ça, je me dis que je n'ai rien fait comme il le fallait ! je me plains de ma tutrice, je râle, je proteste ! heu
avatar
Loubdalou
Expert

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par Loubdalou le Dim 6 Mar 2011 - 19:50
Oui mais toi, l'IPR t'a donné raison cheers
avatar
Kroko
Sage

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par Kroko le Dim 6 Mar 2011 - 19:53
pas l'IPR, l'aide IEN. (je sais même pas ce que ça veut dire, au fait, IEN ??)
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par Gryphe le Dim 6 Mar 2011 - 20:01
@Kroko a écrit:pas l'IPR, l'aide IEN. (je sais même pas ce que ça veut dire, au fait, IEN ??)
Inspecteur de l'Éducation nationale.

C'est comme IPR, mais pour le premier degré et les lycées pro.
avatar
Loubdalou
Expert

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par Loubdalou le Dim 6 Mar 2011 - 20:06
C'est donc quelqu'un d'important dans ta validation je pense, et vu l'incident signalé, c'est sûr, ce sera dans ton dossier, mais pour ne pas tenir compte de ta tutrice, alors cheers
Edgar
Edgar
Neoprof expérimenté

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par Edgar le Dim 6 Mar 2011 - 20:10
-


Dernière édition par Aliks le Mer 25 Mai 2011 - 10:07, édité 1 fois
elfiane
elfiane
Niveau 10

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par elfiane le Dim 6 Mar 2011 - 20:57
Aliks, bien que je ne sois plus stagiaire cette année, le document dont tu parles m'intéresse également. Peux-tu me l'envoyer aussi ? Merci !
avatar
Kroko
Sage

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par Kroko le Dim 6 Mar 2011 - 21:06
+1
mimile
mimile
Grand sage

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par mimile le Dim 6 Mar 2011 - 21:06
Moi aussi ça m'intéresse ! Je pense avoir les mêmes "défauts" que lalilala...
avatar
Loubdalou
Expert

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par Loubdalou le Dim 6 Mar 2011 - 21:08
Quel homme cet Aliks ! Merci ! fleurs2
Edgar
Edgar
Neoprof expérimenté

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par Edgar le Dim 6 Mar 2011 - 21:37
-



Dernière édition par Aliks le Mer 25 Mai 2011 - 10:07, édité 1 fois
avatar
Kroko
Sage

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par Kroko le Dim 6 Mar 2011 - 21:50
merci Aliks ! trois fois rien, mais des fois il est important de redire les fondamentaux.
mimile
mimile
Grand sage

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par mimile le Dim 6 Mar 2011 - 21:52
surtout la veille de la rentrée Wink
avatar
Loubdalou
Expert

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par Loubdalou le Dim 6 Mar 2011 - 21:58
Oui. Mais ces 3 fois rien, personnellement je n'en ai jamais entendu parler en formation. J'ai entendu parler beaucoup du CECRL et toutes ses ramifications, des TICE, un peu de la trace écrite. Mais toujours des doctrines issues du CECRL.

Rien sur le métier.

Je vous propose de poser toutes les questions qui ont attrait à la pédagogie et dont nous les bleus nous cherchons désespérément la réponse...
Je commence :
- que doit-on accepter comme comportement/parole de la part des élèves ?
- comment réagir face à un élève en décrochage/ qui ne sait pas lire ?
- à partir de quand est-on en droit d'exclure un élève ?
- comment réagissez-vous quand un élève accuse un autre d'avoir dit/fait quelque chose de répréhensible, mais que l'autre conteste ?
lalilala
lalilala
Empereur

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par lalilala le Dim 6 Mar 2011 - 22:07
moi je n'aime pas ceux qui dénoncent et si je n'ai pas vu ou entendu quelque chose moi-même je ne sanctionne pas

Je mets à la porte pour insolence ou bavardages insupportables après sanction, ou encore après plusieurs oublis de cahiers/documents (ça sert à quoi de venir sans ses affaires?)

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
Barnafée la Patouille
Barnafée la Patouille
Neoprof expérimenté

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par Barnafée la Patouille le Dim 6 Mar 2011 - 22:24
@lalilala a écrit:ça je ne te le fais pas dire...(en espagnol, dans mon académie, c'était 1/3 de redoublants en gros). Est-ce que dans ta discipline il y a beaucoup de redoublants cette année?

C'est énorme! Heureusement, dans cette académie, ce n'est pas pareil pour les autres disciplines.
Edgar
Edgar
Neoprof expérimenté

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par Edgar le Dim 6 Mar 2011 - 23:17
@Loubdalou a écrit:Oui. Mais ces 3 fois rien, personnellement je n'en ai jamais entendu parler en formation. J'ai entendu parler beaucoup du CECRL et toutes ses ramifications, des TICE, un peu de la trace écrite. Mais toujours des doctrines issues du CECRL.

Rien sur le métier.

Je vous propose de poser toutes les questions qui ont attrait à la pédagogie et dont nous les bleus nous cherchons désespérément la réponse...
Je commence :
- que doit-on accepter comme comportement/parole de la part des élèves ?
- comment réagir face à un élève en décrochage/ qui ne sait pas lire ?
- à partir de quand est-on en droit d'exclure un élève ?
- comment réagissez-vous quand un élève accuse un autre d'avoir dit/fait quelque chose de répréhensible, mais que l'autre conteste ?


Pour tes questions Loubdalou, je vais te décevoir en te disant qu'il n'y a pas de réponse unique et universelle à y apporter. Je pense que je n'aurais par exemple pas répondu la même chose il y a 5 ans par rapport à que ce que je pourrais te dire aujourd'hui, et ne répondrai pas pareil dans 5 ans. Il n'y a pas une recette miracle qui guérit tous les maux de l'école, ce serait trop beau.

- que doit-on accepter comme comportement/parole de la part des élèves ?

Cela dépend des règles que tu as toi même fixées et aussi de celles fixées par tes collègues.

Ex : "Jette ton chewing gum please"
"Ouech mais pourquoi ? "
" Parce que règlement"
" Ouais enfin msieur machin il dit rien .....(la classe en choeur) ah ouais j'avoue, même msieur machin il mange des chewing gum aussi ..."
"Eh bien monsieur machin fait ce qu'il veut, mais moi je suis pas un type bien comme lui et vous n'avez pas de chance ..........poubelle please"

Affaire classée. (voir ensuite avec le collègue en question si c'est vrai quand même, et lui taper un ticket de cantine si c'est le cas en guise de dommages et intérêts.)

Pour le reste, tu dois être en mesure de différencier l'excès verbal volontaire et malveillant de celui qui est un dérapage incontrôlé avec excuses immédiates derrière.
Refuser l'intimidation corporelle, verbale ou visuelle.

Ex : élève qui te regarde et tu vois au-dessus de lui la bulle qui dirait "je t'emm.....""

"Tu es insolent, et tu dépasses largement ce que je vais encore accepter ici dans les 3 secondes qui suivent ! "
"Mais j'vous ai rien dit ! "
"Parce qu'il y a besoin de dire quelque chose maintenant pour être insolent ? "

(en général à ce stade, il peut y avoir un silence et ils te prennent pour quelqu'un de dérangé). Il peut m'arriver à ce stade de regarder un élève au hasard de façon très menaçante et de le fixer. Quand il me demande ce qu'il a fait ou clame son innocence, je lui demande pourquoi il me dit ça puisque je ne lui ai rien dit : "ouais mais vous m'avez regardé bizarre, trop bizarre ouech tsssss ! " Ca me permet de leur montrer qu'il n'y a pas besoin de paroles pour exprimer quelque chose de clair à quelqu'un et je peux ainsi revenir sur l'élève du début. Sauf cas exceptionnels, ils conviennent assez facilement que c'était bien le problème dont je parlais. Tout ceci n'est possible que si un climat de confiance est instauré dans la classe et que le groupe sait le professeur bienveillant.

En fait, surtout en ZEP, il faut arriver à être très intransigeant tout en faisant de l'éducation et en utilisant les situations de classe à des fins d'illustration. Ca peut demander un peu de temps avant d'arriver à ce que ça fonctionne mais je trouve que ça désamorce de nombreux conflits, que je pourrais aussi gérer, mais que je ne vais pas pouvoir capitaliser pour le reste de l'année.

- comment réagir face à un élève en décrochage/ qui ne sait pas lire ?

Ce sont en fait 2 questions différentes. Pour la première, ce peuvent être des niveaux de décrochages différents pour des raisons différentes, donc répondre comme cela est difficile. Après avoir vu les collègues qui connaissent le dossier de l'élève, des réponses peuvent aussi venir du PP, CDE, parents, l'assistante sociale si un signalement a été fait, la COP. C'est trop complexe comme question pour y répondre. C'est du cas par cas. Ton problème j'imagine est que tu voudrais que cet élève ne soit pas en décrochage avec toi. Fais ce que tu peux, tout en gardant à l'esprit que tu n'auras pas toujours 100% d'élèves que tu parviendras à faire travailler ni à faire progresser. Il faut rester optimiste mais aussi réaliste. Et ta matière est une parmi d'autres enseignées par d'autres.

Ne sait pas lire ? C'est un autre problème qu'il faut tenter de situer d'abord : Ne sait pas déchiffrer les mots ? Ou bien il sait déchiffrer et connait les mots isolés, mais ne comprend pas le sens de sa lecture ? Ou il ne connait pas assez de mots dans un texte pour pouvoir en comprendre le sens ? Problèmes différents, causes différentes, réponses différentes.

Mais cette dernière question est une des problématiques majeures du collège aujourd'hui; le diagnostique est rapidement posé mais la solution est bien loin d'être connue et unanime.

- comment réagissez-vous quand un élève accuse un autre d'avoir dit/fait quelque chose de répréhensible, mais que l'autre conteste ?

Même chose, pas de réponse universelle. Mes élèves connaissent mon injustice revendiquée : comme ce sont typiquement des situations dans lesquelles chacun va se renvoyer la balle (il faut voir le palmarès des élèves en question avant de juger), je punis les 2 ou je propose au coupable d'avoir un geste qui lui fera honneur en se dénonçant. J'ai eu l'an dernier le cas. J'avais, faute de mieux, informé la classe que je tenais le coupable et qu'il serait donc puni et que si c'était une erreur, et bien tant pis, il fallait bien qu'il y ait des erreurs de commises (c'était un coup de bluff évidemment, j'espérais une réaction). Le coupable réel à ce moment là, qui n'était vraiment pas très intelligent, me dit :

" Et si le coupable se dénonce, personne n'est puni, c'est ça ? "
Je réponds :" Non bien sûr. Si le coupable se dénonce, il prend la punition intégrale avec le rapport, aucune remise de peine. En revanche il aura la satisfaction d'avoir évité une injustice, et il aura ma reconnaissance ainsi que celle de sa classe. "
"Ok, c'est moi". Je l'ai félicité pour sa décision et la classe lui a exprimé sa gratitude.

(Mais ça aurait pu ne pas marcher non plus, il y a un risque quand même).

Tu vois, ce ne sont pas des solutions toutes faites, et cela peut ne pas marcher ou ne pas pouvoir se faire avec n'importe quel type d'élèves, dans n'importe quel établissement ni avec n'importe quel professeur. Les élèves savent quoi qu'il arrive avec le temps que je suis toujours bienveillant à leur égard et que j'essaye de leur prouver quelque chose. J'ai progressivement utilisé ce genre de trucs pour désamorcer des conflits et surtout arriver à prouver aux élèves qu'il fallait essayer d'assumer au moins ses bêtises.



Dernière édition par Aliks le Lun 7 Mar 2011 - 10:02, édité 5 fois
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par Gryphe le Lun 7 Mar 2011 - 0:44
Merci Aliks pour tous les conseils que tu donnes.

Je pense que cela peut être utile à beaucoup.

Very Happy
avatar
frankenstein
Vénérable

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par frankenstein le Lun 7 Mar 2011 - 2:13
Excellent Aliks, bon je ne sais pas si ça pourra servir, mais au moins c'est une piste !

Pour le reste, tu dois être en mesure de différencier l'excès verbal volontaire et malveillant de celui qui est un dérapage incontrôlé avec excuses immédiates derrière.
Refuser l'intimidation corporelle, verbale ou visuelle.

Ex : élève qui te regarde et tu vois au-dessus de lui la bulle qui dirait "je t'emm.....""

"Tu es insolent, et tu dépasses largement ce que je vais encore accepter ici dans les 3 secondes qui suivent ! "
"Mais j'vous ai rien dit ! "
"Parce qu'il y a besoin de dire quelque chose maintenant pour être insolent ? "

(en général à ce stade, il peut y avoir un silence et ils te prennent pour quelqu'un de dérangé). lol! Il peut m'arriver à ce stade de regarder un élève au hasard de façon très menaçante et de le fixer. Quand il me demande ce qu'il a fait ou clame son innocence, je lui demande pourquoi il me dit ça puisque je ne lui ai rien dit : "ouais mais vous m'avez regardé bizarre, trop bizarre ouech tsssss ! " Ca me permet de leur montrer qu'il n'y a pas besoin de paroles pour exprimer quelque chose de clair à quelqu'un et je peux ainsi revenir sur l'élève du début. Sauf cas exceptionnels, ils conviennent assez facilement que c'était bien le problème dont je parlais. Tout ceci n'est possible que si un climat de confiance est instauré dans la classe et que le groupe sait le professeur bienveillant.

En fait, surtout en ZEP, il faut arriver à être très intransigeant tout en faisant de l'éducation et en utilisant les situations de classe à des fins d'illustration. Ca peut demander un peu de temps avant d'arriver à ce que ça fonctionne mais je trouve que ça désamorce de nombreux conflits, que je pourrais aussi gérer, mais que je ne vais pas pouvoir capitaliser pour le reste de l'année.

lol! lol! C'est drôle mais j'utilise un peu ce genre de techniques quand je sens une classe difficile...ça peut marcher, mais faut vraiment jouer le rôle.

_________________
Mettez des pouces verts sur : https://www.youtube.com/user/Choristenimes/ videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.
Edgar
Edgar
Neoprof expérimenté

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par Edgar le Lun 7 Mar 2011 - 7:30
Oui, attention, ce que je disais c'était qu'il n'y avait pas de réponse clé en main aux questions de Loubdalou, et qu'il fallait être créatif après bien entendu avoir épuisé les hypothèses et recours institutionnels classiques de l'établissement, mais que vous connaissez sur le bout des doigts évidemment.

Quand par exemple Loubdalou demande à partir de quand exclure un élève, sauf car de violence, de danger évident pour la classe, d'attitude visant à mettre en péril l'autorité du professeur devant le groupe, qui sont des motifs classiques, cela est à toi en tant que professeur d'apprécier la situation. Il faut en parler avec les autres collègues, éventuellement le CPE, le CDE aussi. Tous ne sont vraiment pas aussi caricaturaux que l'on veut bien le faire croire, le tout c''est de savoir communiquer avec eux pour leur faire comprendre nos intérêts tout en comprenant aussi les leurs et leur position dans la structure. Sinon, c'est le clash permanent assuré et personne n'en sort grandit. Il peut y avoir une pression hiérarchique pour éviter l'exclusion des élèves qui sont envoyés en vie scolaire et qui vont encombrer les salles de permanence, ou au motif qu'exclure est une "violence" symbolique, que les stats d'exclusions vont monter dans le dossier du collège etc. Je vous passe la liste des motifs bons ou mauvais qui sont avancés en général. Maintenant, vous pouvez aussi vous mettre d'accord entre collègues pour créer des grilles d'emploi du temps avec des heures dans lesquelles certains collègues sont d'accord pour "accueillir" dans leur cours des élèves qui y auraient été envoyés en milieu de cours passer la fin de l'heure pour laisser souffler un peu une classe. C'est un compromis qui peut fonctionner si vous vous mettez d'accord avec la direction et les collègues.

Pour les deux anecdotes que je cite, le but n'est surtout pas de se donner en spectacle mais de désamorcer une fois pour toutes des situations qui auraient pu virer au conflit ouvert. Mais cela ne garantit pas que l'on puisse quand même travailler dans certaines classes très faibles et trop majoritairement ascolaires dans leur recrutement.
avatar
Loubdalou
Expert

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par Loubdalou le Lun 7 Mar 2011 - 11:39
Merci beaucoup Aliks.
Justement la CPE de mon établissement m'a reproché d'exclure trop d'élèves. Il me semblait pourtant que c'était des cas légitimes...Par exemple, le mec qui a un chewing-gum, on le voit machouiller, je lui dis que le "chicle", c'est "en la basura por favor", il me dit "Mais non je n'ai pas de "chicle" ! Et recommence à machouiller. JE trouve que c'est vraiment se f***** de moi ! Donc c'est la porte.
Parce qu'il s'en fiche des mots dans le carnet et que de toute façon il ne fait pas les punitions et que par contre, quand il est exclu il se prend automatiquement 3H de colle en plus données par le CPE.
Autre cas, l'élève insolent qui refuse de s'excuser. Pire, qui refuse de donner son carnet. Je ne trouvais pas que c'était abuser que de l'exclure... Mais peut-être que je me trompe.

J'ai souvent le pb des élèves qui se renvoient la responsabilité des bêtises. Je vais tester ce que tu proposes car j'en ai marre des "Moi je ne balance pas !" Alors que ce sont des choses graves (jet d'objets comme des bouts de règles, des trousses...) Heureusement rares, mais je n'ai pas frappé assez fort.

Ce dont j'ai peur si je punis 2 élèves dont la victime car je ne sais pas lequel est responsable et que tous les deux ont un dossier qui rivalise d'épaisseur avec le bottin, j'ai peur que la classe se mette en grève. Une classe me l'a déjà fait ce coup là, heureusement le PP leur a remonté les bretelles et a expliqué pourquoi ce n'était pas injuste ce que j'avais décidé... Mais cette menace est vraiment pesante.
Edgar
Edgar
Neoprof expérimenté

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par Edgar le Lun 7 Mar 2011 - 12:44
@Loubdalou a écrit:Merci beaucoup Aliks.
Justement la CPE de mon établissement m'a reproché d'exclure trop d'élèves. Il me semblait pourtant que c'était des cas légitimes...Par exemple, le mec qui a un chewing-gum, on le voit machouiller, je lui dis que le "chicle", c'est "en la basura por favor", il me dit "Mais non je n'ai pas de "chicle" ! Et recommence à machouiller. JE trouve que c'est vraiment se f***** de moi ! Donc c'est la porte.
Parce qu'il s'en fiche des mots dans le carnet et que de toute façon il ne fait pas les punitions et que par contre, quand il est exclu il se prend automatiquement 3H de colle en plus données par le CPE.

On touche ici aux limites du système scolaire actuel et du pouvoir de l'institution sur ces cas. Il faut pour ces élèves prendre une décision collégiale avec CPE, PP et CDE pour avoir au moins un contrat avec l'élève, sur des bases a minima. Quand on en arrive à des journées de colle non faites et éventuellement des parents totalement absents, on peut même mettre 24 heures de colle, cela n'a aucun sens.

Autre cas, l'élève insolent qui refuse de s'excuser. Pire, qui refuse de donner son carnet. Je ne trouvais pas que c'était abuser que de l'exclure... Mais peut-être que je me trompe.

Il faut absolument clarifier avec l'équipe quels sont pour vous les devoirs des élèves : carnet sur la table ou pas pour tout le monde ? Contrôle des carnets à l'entrée du collège systématique ? De là découlera ce que tu pourras ou ne pas faire. Il y a des élèves qui ont leur carnet avec M. Untel et qui subitement ne l'ont pas avec M. Truc. Ils testent. Si de toutes façons, il a été clair que l'élève devait avoir son carnet en classe, et bien s'il ne le donne pas, c'est donc un refus qui peut conduire à l'exclusion. Mais toutes ces choses se décident de façon concertée encore une fois, il y a des cultures d'établissement, et pas des règles qui fonctionneraient en dehors de tout contexte.


J'ai souvent le pb des élèves qui se renvoient la responsabilité des bêtises. Je vais tester ce que tu proposes car j'en ai marre des "Moi je ne balance pas !" Alors que ce sont des choses graves (jet d'objets comme des bouts de règles, des trousses...) Heureusement rares, mais je n'ai pas frappé assez fort.

L'important c'est de l'assumer avec conviction et que ce soit sans transiger. Dura lex, sed lex !


Ce dont j'ai peur si je punis 2 élèves dont la victime car je ne sais pas lequel est responsable et que tous les deux ont un dossier qui rivalise d'épaisseur avec le bottin, j'ai peur que la classe se mette en grève. Une classe me l'a déjà fait ce coup là, heureusement le PP leur a remonté les bretelles et a expliqué pourquoi ce n'était pas injuste ce que j'avais décidé... Mais cette menace est vraiment pesante.

Il y a toujours un risque. Il faut arbitrer sans cesse entre ces risques. Notre métier n'offre pas de garanties qu'une action provoquera telle réaction. Cela dépend de plusieurs paramètres, et je dirais que l'expérience, c'est justement de savoir prendre en compte ces paramètres pour prendre des décisions, faire des choix réfléchis, et en assumer ensuite les conséquences. Et cela prend du temps.
avatar
Loubdalou
Expert

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par Loubdalou le Lun 7 Mar 2011 - 12:52
C'est vrai qu'étant stagiaire, on s'attend à des choses qui marchent à tous les coups, or ça n'existe pas. Merci pour tes lumières.

Ce que je redoute ce sont les reproches du tuteur, du formateur, du CPE, du CDE, alors que ces gens ne donnent pas de conseils quand on leur en demande, ou ne réagissent pas forcément quand je signale tel ou tel pb. Mais face à la mauvaise foi, on n'a guère de solution, sauf de "tendre le dos" comme disent certains ici.
Edgar
Edgar
Neoprof expérimenté

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par Edgar le Lun 7 Mar 2011 - 13:10
Non, il n'y a pas de recettes miracles, et il faut l'admettre, le système est quand même suffisamment embourbé aujourd'hui pour qu'il y ait beaucoup de raisons objectives pour que cela ne marche pas. J'avais en effet soigneusement évité de te parler du recours en cas d'actes graves au conseil de discipline, sachant, comme tu le sais peut-être, qu'un élève qui part de chez toi, c'est souvent un élève qui arrive immédiatement en échange d'ailleurs, sur conseil de discipline aussi, et ça repart...gestion de flux

Au stade du stage, tu ne peux pas maîtriser tous ces paramètres, il faut prendre conscience des situations et faire de ton mieux. Et si tu mets en place une nouvelle règle, il faut absolument la dire aux élèves pour que le chose où elle est transgressée, tu n'aies pas en plus à expliquer qu'elle était implicite. Compliqué tout ça.
avatar
Loubdalou
Expert

Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices? - Page 8 Empty Re: Comment avez-vous résolu les problèmes d'entente avec vos tuteurs/tutrices?

par Loubdalou le Lun 7 Mar 2011 - 13:39
Hé hé, oui c'est compliqué !
Et tu pointes exactement mes problèmes : une de mes classes me reproche de changer de système trop souvent, que les règles ne sont pas claires... Bon, bizarrement, il n'y a qu'une seule classe qui fait ça et ce n'est pas celle où je suis le plus répressif...
J'ai prévu à la rentrée de mettre en place un sysème d'auto-évaluation pour la participation orale (CF topic "Comment évaluer la participation orale") et dans les critères il y aurait "je suis attentif" "je participe" et j'aimerais y ajouter des critères qui touchent plus à la discipline qu'à la participation, comme le respect " j'écoute mes camarades". Mais je ne l'ai pas encore mis en place, je verrai ça à la rentrée. J'espère que cela résoudra certains pb sans aller directement à la sanction puisqu'ils se noteraient eux-mêmes.

Par contre, je vais devoir être clair sur les choses inacceptables et leurs sanctions. J'avais voulu faire comme en colo et ne pas trop préciser l'échelle des sanctions ( insolence = punition, si récidive = exclusion, par exemple). En colo on nous disait qu'il ne fallait être trop précis car on devait pouvoir adapter la sanction au jeune, à la situation. Mais du coup, ni eux ni moi n'avons clairement vu les limites car entre la fatigue chez eux, chez moi, les situations plus ou moins délicates, certaines choses sont passées certains jours et d'autres jours la même chose a été sévèrement sanctionnée. Je ne sais pas s'il serait judicieux de clairement leur exposer cela à la rentrée, qu'ils sachent EXACTEMENT à quoi s'attendre.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum