Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Invité
Invité

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Les députés enquêtent sur la formation des profs

par Invité le Jeu 31 Mar 2011 - 8:15
http://www.europe1.fr/France/Les-deputes-enquetent-sur-la-formation-des-profs-478823/

europe1 a écrit:La réforme de la formation des enseignants a été un des sujets de crispation de la dernière rentrée
scolaire. Face à ce constat, les députés ont décidé de s’intéresser de
près au sujet, en installant une mission d’information dès la semaine
prochaine, d’après les informations d’Europe 1.

L’objectif de la commission des Affaires culturelles et de l’Education
est de mener une enquête approfondie, qui consistera notamment à
auditionner les syndicats d'enseignants, puis des membres des ministères
de l'Education nationale et de l'Enseignement supérieur. Les 15 députés
de droite et de gauche, membres de cette mission d’information, vont
aussi rencontrer sur le terrain des jeunes professeurs, et peut-être
même aller voir ce qui se fait à l'étranger.

"On entend aujourd’hui beaucoup de choses sur cette réforme de la
formation des enseignants. Je crois qu’on a envie d’y voir clair",
explique Xavier Breton, député UMP, et membre de cette mission. "On sait
que le métier d’enseignant n’est pas un métier comme les autres. On
l’apprend bien sûr par la théorie mais également par l’expérience.
Est-ce que le nouveau système a amélioré les choses ou au contraire les a
détériorées ? On va regarder ça".

Plus d’études, moins de pratique

Le manque d’expérience des nouveaux enseignants est justement le point de discorde de la réforme, mise en place à la rentrée 2010.
Car pour devenir professeur, les études sont maintenant plus longues -
elles durent 5 ans - mais la pratique, elle, a quasiment disparu.

Ainsi, la réforme, engagée en 2008 par Xavier Darcos, et dont a hérité
Luc Chatel, a permis à certains professeurs de débuter leur carrière en
septembre dernier sans jamais avoir vu une classe. Le ministère compte
en effet sur le "compagnonnage", c’est-à-dire l'accompagnement des profs
débutants par des enseignants expérimentés.

Les syndicats d’enseignants, opposés à ce nouveau système, espèrent donc
beaucoup de la mission d’information, qui débouchera sur un rapport.
Celui-ci devrait en effet contenir des pistes d’amélioration.

Une bonne occasion d’ouvrir le débat, donc, voire de remettre tout à plat, espèrent déjà certains.
lalilala
lalilala
Empereur

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par lalilala le Jeu 31 Mar 2011 - 8:46
Ainsi, la réforme, engagée en 2008 par Xavier Darcos, et dont a hérité
Luc Chatel, a permis à certains professeurs de débuter leur carrière en
septembre dernier sans jamais avoir vu une classe.


ah parce qu'avant on débutait après avoir vu des classes?

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
Crazy Cow
Crazy Cow
Fidèle du forum

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par Crazy Cow le Jeu 31 Mar 2011 - 8:55
@lalilala a écrit:Ainsi, la réforme, engagée en 2008 par Xavier Darcos, et dont a hérité
Luc Chatel, a permis à certains professeurs de débuter leur carrière en
septembre dernier sans jamais avoir vu une classe.


ah parce qu'avant on débutait après avoir vu des classes?

A mon avis, c'est pour souligner le fait que l'on a débuté sans avoir observé un seul cours. Il y a certains stagiaires qui n'avaient plus mis les pieds dans un collège ou lycée depuis qu'ils avaient quitté le leur... Alors, du coup, pas évident de prendre en main les élèves quand on ne sait rien de la gestion de classe et pas facile de faire passer des savoirs quand on ne nous a PAS appris à le faire... Suspect

_________________
We should never allow our fears or the expectations of others to set the frontiers of our destiny.
lalilala
lalilala
Empereur

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par lalilala le Jeu 31 Mar 2011 - 8:58
Ben ça a été mon cas justement....8 ans à la fac, un concours préparé à la fac et non à l'iufm, aucun cours de didactique, aucune référence aux programmes des collèges et lycées, aucun stage d'observation.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
Crazy Cow
Crazy Cow
Fidèle du forum

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par Crazy Cow le Jeu 31 Mar 2011 - 9:01
Et ben voilà! Alors du coup, pourquoi s'étonner que certains galèrent plus que d'autres...
Il faudrait aussi qu'ils revoient les lieux d'affectation des stagiaires parce que cumuler : temps plein + pas de préparation + pseudo formation + affectation en ZEP + faire tout ça loin de chez soi, c'est nous rajouter des difficultés supplémentaires.... heu

_________________
We should never allow our fears or the expectations of others to set the frontiers of our destiny.
lalilala
lalilala
Empereur

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par lalilala le Jeu 31 Mar 2011 - 9:04
Je pense que le plus difficile c est d'avoir directement un temps plein...ça représente des heures et des heures de préparation de cours et début septembre, personne ne sait faire un cours (comme l'année dernière). De plus cette année les formations sont encore plus mal organisées que l'année dernière et arrivent trop tard (première formation disciplinaire cette année : 15 octobre, première formation disciplinaire l'année dernière : première semaine de septembre.)

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
Crazy Cow
Crazy Cow
Fidèle du forum

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par Crazy Cow le Jeu 31 Mar 2011 - 9:09
Oui nous aussi, première formation disciplinaire en octobre... sur la... gestion de classe!! :shock:
Et ensuite, le reste des "formations" (une fois par mois) avec des thèmes du genre : le professeur principal, le conseil de classe.... A aucun moment, on ne nous a montré comment nous y prendre pour bâtir une séquence, une séance...
Du coup, j'hallucine quand les inspecteurs viennent nous voir et dire que c'est pas bien ce qu'on fait... De quoi me faire enrager... :colere:

_________________
We should never allow our fears or the expectations of others to set the frontiers of our destiny.
Crazy Cow
Crazy Cow
Fidèle du forum

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par Crazy Cow le Jeu 31 Mar 2011 - 9:12
D'ailleurs, comment peuvent-ils venir nous juger sur des choses que personne ne nous a apprises à faire??
Et comment peuvent-ils ne pas nous titulariser dans ces conditions?

_________________
We should never allow our fears or the expectations of others to set the frontiers of our destiny.
Ergo
Ergo
Devin

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par Ergo le Jeu 31 Mar 2011 - 9:28
thonmais a écrit: A aucun moment, on ne nous a montré comment nous y prendre pour bâtir une séquence, une séance...
Nous on a eu "comment amorcer une séquence" la semaine dernière. :Lool:
Et la prise en main de la classe fin octobre aussi.

Ils m'amusent avec leurs enquêtes, ils nous demandent de répondre à des trucs de partout, mais j'ai des gros doutes sur la prise en compte de tout ça.
On a déjà eu un rapport hein...et ça n'a rien changé...
Crazy Cow
Crazy Cow
Fidèle du forum

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par Crazy Cow le Jeu 31 Mar 2011 - 9:31
Il serait déjà temps qu'on sache comment amorcer une séquence, surtout APRES la visite des inspecteurs!! affraid

_________________
We should never allow our fears or the expectations of others to set the frontiers of our destiny.
avatar
retraitée
Vénérable

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par retraitée le Jeu 31 Mar 2011 - 10:05
thonmais a écrit:Il serait déjà temps qu'on sache comment amorcer une séquence, surtout APRES la visite des inspecteurs!! affraid

Les séquences, ça existe encore?
Ergo
Ergo
Devin

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par Ergo le Jeu 31 Mar 2011 - 10:06
En langues, oui, c'est ce qu'on nous demande.
John
John
Médiateur

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par John le Jeu 31 Mar 2011 - 12:15
A mon avis, c'est pour souligner le fait que l'on a débuté sans avoir observé un seul cours. Il y a certains stagiaires qui n'avaient plus mis les pieds dans un collège ou lycée depuis qu'ils avaient quitté le leur...
C'était déjà le cas avant.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
nhebbek
nhebbek
Niveau 10

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par nhebbek le Jeu 31 Mar 2011 - 12:28
Si vous savez prendre l'avion, vous devez savoir le piloter. En gros ça revient à ça.
avatar
InvitéSt
Niveau 6

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par InvitéSt le Jeu 31 Mar 2011 - 12:33
@nhebbek a écrit:Si vous savez prendre l'avion, vous devez savoir le piloter. En gros ça revient à ça.
Et le réparer... Les députés enquêtent sur la formation des profs  582928
nhebbek
nhebbek
Niveau 10

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par nhebbek le Jeu 31 Mar 2011 - 12:41
le réparer? c'est le boulot des IPR ça!
avatar
InvitéSt
Niveau 6

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par InvitéSt le Jeu 31 Mar 2011 - 12:54
Ils sont devenus IPR parce qu'ils étaient incapables de le réparer!
(Ils ont deux mains gauches.)

Sont bien à l'abri maintenant à débiter des inepties !
nhebbek
nhebbek
Niveau 10

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par nhebbek le Jeu 31 Mar 2011 - 14:04
mdr merci de faire éclater de rire stann!!
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par JPhMM le Jeu 31 Mar 2011 - 18:10
europe1 a écrit:Le manque d’expérience des nouveaux enseignants est justement le point de discorde de la réforme.

Suspect

C'est pas gagné... ils transforment un "manque de formation" en "manque d'expérience des nouveaux enseignants" manifestement ils n'ont toujours rien compris...

Mais il semble que les députés soient capables d'inventer le concept de "nouveau enseignant avec expérience dans l'enseignement."
J'ai hâte de voir ce que cela peut bien signifier...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
patrichka
patrichka
Niveau 4

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par patrichka le Mar 5 Avr 2011 - 12:51
c'est clair qu'on est pas aidé par ces formations. C'est d'ailleurs pas évident de rebondir tout de suite sur des formations que l'on vient d'avoir (c'est mon cas).
En plus, la formation qui débutait en octobre était carrément nulle car on n'avait qu'une présentation de séquences sans forcément d'explication de la démarche.

_________________
en sourdine...
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par User5899 le Mar 5 Avr 2011 - 21:06
thonmais a écrit:
@lalilala a écrit:Ainsi, la réforme, engagée en 2008 par Xavier Darcos, et dont a hérité
Luc Chatel, a permis à certains professeurs de débuter leur carrière en
septembre dernier sans jamais avoir vu une classe.


ah parce qu'avant on débutait après avoir vu des classes?

A mon avis, c'est pour souligner le fait que l'on a débuté sans avoir observé un seul cours.
Et on faisait quoi avant les IUFM ? Vous pensez qu'on nous envoyait en stage préalable ? On allait au Centre Pédagogique Régional (un mois après la rentrée pour mon cas personnel) et dans l'établissement su stage, on se dém... En revanche, et c'est le point important à mon avis, on n'avait que 4-6h à assurer.
avatar
tourte
Niveau 4

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par tourte le Mer 6 Avr 2011 - 13:46
D'après ce qu'on entend, les formations iufm qui existaient avant n'étaient pas mieux... dans ma matière dans mon académie, d'après les redoublants, ils nous font cette année la formation qu'ils avaient l'an dernier mais dans une version "compacte" : des espèces de résumés de l'an dernier, mais le contenu est le même. Honnêtement, des fois je me dis "pauvres stagiaires de l'an dernier, devoir entendre ce discours pendant 25h alors que nous c'est fait en 6 heures et que c'est déjà trop long...". Il y a des choses à prendre en formation, je ne dis pas le contraire. Mais ce qui est vu en début d'année ne sert pas à court terme. Nous on a besoin d'aide pour la semaine suivante, pour le mois qui arrive... et aussi pour les années futures mais les années futures viennent après le mois qui arrive !!! et on OUBLIE les choses utiles pour les années futures, parce qu'on a trop de choses à penser cette année... Nous ils nous ont fait énormément de choses sur le collège. Je suis en lycée. J'écoutais, mais j'avoue que je ne me souviens pas de grand chose, j'étais tellement préoccupée à me demander ce que j'allais faire faire à mes élèves la semaine suivante...
Donc oui le gros problème c'est ce temps plein ingérable (c'est ingérable soyons honnêtes : c'est bien plus de boulot que le concours ! une année de dingue, et on n'a pas de temps pour souffler (ce qui manque beaucoup), pour se reposer... c'est inhumain. Et les formations il faudrait aussi que certains formateurs se remettent en question. Il y en a des bien je ne dis pas le contraire mais il y a tellement d'heures où j'ai l'impression de perdre mon temps alors que j'ai beaucoup de boulot à faire, que ça m'écoeure.

J'ai fini mon message de stagiaire énervée ! :colere:
lalilala
lalilala
Empereur

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par lalilala le Mer 6 Avr 2011 - 14:02
Cripure a écrit:
thonmais a écrit:
@lalilala a écrit:Ainsi, la réforme, engagée en 2008 par Xavier Darcos, et dont a hérité
Luc Chatel, a permis à certains professeurs de débuter leur carrière en
septembre dernier sans jamais avoir vu une classe.


ah parce qu'avant on débutait après avoir vu des classes?

A mon avis, c'est pour souligner le fait que l'on a débuté sans avoir observé un seul cours.
Et on faisait quoi avant les IUFM ? Vous pensez qu'on nous envoyait en stage préalable ? On allait au Centre Pédagogique Régional (un mois après la rentrée pour mon cas personnel) et dans l'établissement su stage, on se dém... En revanche, et c'est le point important à mon avis, on n'avait que 4-6h à assurer.

oui c'est ce que je voulais dire Cripure. Ca a toujours été comme ça et ça me fait toujours réagir quand je lis ou quand j'entends que les stagiaires cette année ont débuté sans avoir reçu de formation et sans avoir vu de classe. Ca a toujours été comme ça et ce n'est pas du tout le problème du stage nouvelle formule.

@tourte a écrit:D'après ce qu'on entend, les formations iufm qui existaient avant n'étaient pas mieux... dans ma matière dans mon académie, d'après les redoublants, ils nous font cette année la formation qu'ils avaient l'an dernier mais dans une version "compacte" : des espèces de résumés de l'an dernier, mais le contenu est le même. Honnêtement, des fois je me dis "pauvres stagiaires de l'an dernier, devoir entendre ce discours pendant 25h alors que nous c'est fait en 6 heures et que c'est déjà trop long...". Il y a des choses à prendre en formation, je ne dis pas le contraire. Mais ce qui est vu en début d'année ne sert pas à court terme. Nous on a besoin d'aide pour la semaine suivante, pour le mois qui arrive... et aussi pour les années futures mais les années futures viennent après le mois qui arrive !!! et on OUBLIE les choses utiles pour les années futures, parce qu'on a trop de choses à penser cette année... Nous ils nous ont fait énormément de choses sur le collège. Je suis en lycée. J'écoutais, mais j'avoue que je ne me souviens pas de grand chose, j'étais tellement préoccupée à me demander ce que j'allais faire faire à mes élèves la semaine suivante...
Donc oui le gros problème c'est ce temps plein ingérable (c'est ingérable soyons honnêtes : c'est bien plus de boulot que le concours ! une année de dingue, et on n'a pas de temps pour souffler (ce qui manque beaucoup), pour se reposer... c'est inhumain. Et les formations il faudrait aussi que certains formateurs se remettent en question. Il y en a des bien je ne dis pas le contraire mais il y a tellement d'heures où j'ai l'impression de perdre mon temps alors que j'ai beaucoup de boulot à faire, que ça m'écoeure.

J'ai fini mon message de stagiaire énervée ! :colere:

+10000

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
Alcyone
Alcyone
Habitué du forum

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par Alcyone le Mer 6 Avr 2011 - 14:07
@Ergo a écrit:
thonmais a écrit: A aucun moment, on ne nous a montré comment nous y prendre pour bâtir une séquence, une séance...
Nous on a eu "comment amorcer une séquence" la semaine dernière. :Lool:
Et la prise en main de la classe fin octobre aussi.

Ils m'amusent avec leurs enquêtes, ils nous demandent de répondre à des trucs de partout, mais j'ai des gros doutes sur la prise en compte de tout ça.
On a déjà eu un rapport hein...et ça n'a rien changé...

Pour moi, c'est la formation "comment organiser une séance de cours" qui aura lieu très prochainement au mois d'avril ou de mai (ou peut-être jamais, qui sait ?) Suspect
avatar
Invité
Invité

Les députés enquêtent sur la formation des profs  Empty Re: Les députés enquêtent sur la formation des profs

par Invité le Mer 6 Avr 2011 - 14:11
Cripure a écrit:
Et on faisait quoi avant les IUFM ? Vous pensez qu'on nous envoyait en stage préalable ? On allait au Centre Pédagogique Régional (un mois après la rentrée pour mon cas personnel) et dans l'établissement su stage, on se dém... En revanche, et c'est le point important à mon avis, on n'avait que 4-6h à assurer.



@tourte a écrit:D'après ce qu'on entend, les formations iufm qui existaient avant n'étaient pas mieux... dans ma matière dans mon académie, d'après les redoublants, ils nous font cette année la formation qu'ils avaient l'an dernier mais dans une version "compacte" : des espèces de résumés de l'an dernier, mais le contenu est le même. Honnêtement, des fois je me dis "pauvres stagiaires de l'an dernier, devoir entendre ce discours pendant 25h alors que nous c'est fait en 6 heures et que c'est déjà trop long...". Il y a des choses à prendre en formation, je ne dis pas le contraire. Mais ce qui est vu en début d'année ne sert pas à court terme. Nous on a besoin d'aide pour la semaine suivante, pour le mois qui arrive... et aussi pour les années futures mais les années futures viennent après le mois qui arrive !!! et on OUBLIE les choses utiles pour les années futures, parce qu'on a trop de choses à penser cette année... Nous ils nous ont fait énormément de choses sur le collège. Je suis en lycée. J'écoutais, mais j'avoue que je ne me souviens pas de grand chose, j'étais tellement préoccupée à me demander ce que j'allais faire faire à mes élèves la semaine suivante...
Donc oui le gros problème c'est ce temps plein ingérable (c'est ingérable soyons honnêtes : c'est bien plus de boulot que le concours ! une année de dingue, et on n'a pas de temps pour souffler (ce qui manque beaucoup), pour se reposer... c'est inhumain. Et les formations il faudrait aussi que certains formateurs se remettent en question. Il y en a des bien je ne dis pas le contraire mais il y a tellement d'heures où j'ai l'impression de perdre mon temps alors que j'ai beaucoup de boulot à faire, que ça m'écoeure.

J'ai fini mon message de stagiaire énervée ! Les députés enquêtent sur la formation des profs  248128

avant on commençait tout doucement avec 6h devant les classe, c'état quand même un peu moins rude que maintenant.

quant à la formation iufm, elle n'était pas parfaite, mais la formation disciplinaire était généralement appréciée et on était formé en même temps que l'on prenait notre (nos) classe(s).

Maintenant les stagiaires sont envoyé au casse pipe direct et ne recoive une "formation" qu'au 2eme trimestre.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum