Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
M@nchego
Niveau 6

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par M@nchego le Jeu 28 Avr - 14:15
Oui c'est vrai, d'ailleurs le peu de formation que j'ai côtoyé ça ne m'a pas emballé. On n'est peut-être pas si mal.

Sérieux moi ça va, je me plains souvent parce que oui on a plus d'écoutes qu'avant "grâce" à la réforme, pour moi il faudrait juste limiter le nombre de niveaux à 2 (je parle dans mon cas parce qu'en LP déjà qu'on a deux matières dont une non-spécialiste) et un meilleur accompagnement au début.
M@nchego
M@nchego
Niveau 6

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par M@nchego le Jeu 28 Avr - 14:16
@mimile a écrit:Non, A tuin, je ne suis pas d'accord !! 18h d'enseignement + 6h de formation soit une semaine de 24h, ça n'a rien à voir avec l'an passé !! Bien sûr que c'est pire !

je n'ai pas ça

_________________
Dad crédito a las obras y no a las palabras
A Tuin
A Tuin
Sage

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par A Tuin le Jeu 28 Avr - 14:21
Non, A tuin, je ne suis pas d'accord !! 18h d'enseignement + 6h de formation soit une semaine de 24h, ça n'a rien à voir avec l'an passé !! Bien sûr que c'est pire !
Tout dépend encore une fois des académies, comme disait Manchego : il n'y a pas à être d'accord ou pas, un constat c'est que dans certaines académies il n'y a pratiquement pas eu de formation, et aucunement ces 6 heures de formation.
Et un stagiaire du public est forcément à 16 heures d'enseignement, avec décharge de deux heures.

L'ancienne formule n'était pas terrible mais si là c'est pire. Et je sais de quoi je parle vu que je suis en renouvellement.

Justement ................ comme quoi la différence ne peut pas se faire sur le ressenti du point de vue stagiaire, il faut ajouter d'autres critères pour bien peser les deux formules.


Dernière édition par A Tuin le Jeu 28 Avr - 14:32, édité 2 fois
mimile
mimile
Grand sage

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par mimile le Jeu 28 Avr - 14:21
non mais ça existe dans au moins 2 académies.
dans la mienne, c'est 1 mercredi par mois, ajouté en plus du temps de cours. mais j'ai pas pu aller à toutes car j'ai 3h de cours le mercredi matin.
A Tuin
A Tuin
Sage

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par A Tuin le Jeu 28 Avr - 14:22
@M@nchego a écrit:Oui c'est vrai, d'ailleurs le peu de formation que j'ai côtoyé ça ne m'a pas emballé. On n'est peut-être pas si mal.

Sérieux moi ça va, je me plains souvent parce que oui on a plus d'écoutes qu'avant "grâce" à la réforme, pour moi il faudrait juste limiter le nombre de niveaux à 2 (je parle dans mon cas parce qu'en LP déjà qu'on a deux matières dont une non-spécialiste) et un meilleur accompagnement au début.

Exact Wink Pas mieux.
A Tuin
A Tuin
Sage

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par A Tuin le Jeu 28 Avr - 14:22
@mimile a écrit:non mais ça existe dans au moins 2 académies.
dans la mienne, c'est 1 mercredi par mois, ajouté en plus du temps de cours. mais j'ai pas pu aller à toutes car j'ai 3h de cours le mercredi matin.

Ben là effectivement c'est tout pourri. Mais c'est pas un jour par semaine comme tu disais au départ, ça laisse trois autres mercredi pour bosser, chose qu'il n'y avait pas avant.
mimile
mimile
Grand sage

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par mimile le Jeu 28 Avr - 14:23
@A Tuin a écrit:

Tout dépend encore une fois des académies, comme disait Manchego : il n'y a pas à être d'accord ou pas, un constat c'est que dans certaines académies il n'y a pratiquement pas eu de formation, et aucunement ces 6 heures de formation.
Et un stagiaire du public est forcément à 16 heures d'enseignement, avec décharge de deux heures.
.

16h, ça dépend des académies !!! ici c'est 18h sauf en physique chimie où, faute de supports, ils sont à 2 sur un poste (soit 9h).
A Tuin
A Tuin
Sage

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par A Tuin le Jeu 28 Avr - 14:25
@mimile a écrit:
Bien sûr il y a quelques avantages à la nouvelle formule (suppression du mémoire professionnel : personnellement, je préfère préparer des cours et des copies que de rédiger ça...), on est plus souvent dans son établissement ce qui est un avantage à mon avis.

Et puis cette réforme, c'est quand même une usine à gaz : problèmes d'organisation (remplacement : mes élèves ont eu 3 profs cette année), titulaires envoyés en complément de service pour bloquer un poste à un stagiaire, fatigue, difficulté de trouver un tuteur... Tout ça pour faire des économies affraid

On en revient donc à ce que je disais au départ.
A Tuin
A Tuin
Sage

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par A Tuin le Jeu 28 Avr - 14:27
@mimile a écrit:
16h, ça dépend des académies !!! ici c'est 18h sauf en physique chimie où, faute de supports, ils sont à 2 sur un poste (soit 9h).

C'est bizarre que tout cela ne soit pas lissé à l'échelle nationale ? Quand on va sur les sites de syndicats il est bien marqué 16 heures pourtant, comme si c'était vraiment cadré. Tu es sure qu'on ne t'a pas rajouté de l’accompagnement de quelque chose pour t'enfumer ? C'était bien marqué 18 heures sur ton arrêté d'affectation initial, en début d'année ?
John
John
Médiateur

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par John le Jeu 28 Avr - 14:29
Et un stagiaire du public est forcément à 16 heures d'enseignement, avec décharge de deux heures.
C'est totalement faux, en tout cas cette année.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
A Tuin
A Tuin
Sage

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par A Tuin le Jeu 28 Avr - 14:30
@John a écrit:
Et un stagiaire du public est forcément à 16 heures d'enseignement, avec décharge de deux heures.
C'est totalement faux, en tout cas cette année.

Au temps pour moi : à priori voilà là encore une facétie des académies. Dans la mienne c'est donné pour norme de la bouche même des syndicats.
avatar
Kroko
Sage

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par Kroko le Jeu 28 Avr - 14:35
l'année dernière, les copines qui ont fait la prépa avant moi n'avaient jamais jamais 4 niveaux de classes, et encore moins des classes à examen. Elles sont restée près de chez elles parce que la prépa à l'IUFM était là où il y avait la formation de stagiaire ... Si j'avais passé le concours juste l'année d'avant, je crois que j'aurais eu vraiment de meilleures conditions. (dans ma matière uniquement). Parce que là 18h+6h+super loooooin de mon conjoint+une micro formation disciplinaire pour nous apprendre à monter des cours (vous vous en avez eu cb ? parce que moi, 2, je trouve que c'est largement pas suffisant, surtout quand on a la tutrice que j'ai, enfin ...). Du coup, là, le stage, je suis saturée.
mimile
mimile
Grand sage

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par mimile le Jeu 28 Avr - 14:45
@A Tuin a écrit:
@John a écrit:
Et un stagiaire du public est forcément à 16 heures d'enseignement, avec décharge de deux heures.
C'est totalement faux, en tout cas cette année.

Au temps pour moi : à priori voilà là encore une facétie des académies. Dans la mienne c'est donné pour norme de la bouche même des syndicats.

Justement, c'est une des injustice régulièrement dénoncée ici : d'une académie à l'autre, les conditions sont totalement différentes.

pour rajouter à la liste de ce qui est pire cette année : les postes à compléments de service pour les stagiaires affraid et les stagiaires prof principal sans compter ceux qu'on a casé en SEGPA.
guiz
guiz
Habitué du forum

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par guiz le Jeu 28 Avr - 17:01
Je viens de voir que les témoignages recueillis par le collectif Stagiaire Impossible ont été remis en mains propres au ministre hier par une sénatrice.

Lien vers les témoignages: http://www.sauvonsluniversite.com/IMG/pdf/Temoignages_Stagiaires.pdf

Communiqué de presse: http://dl.dropbox.com/u/17358689/CP-Formation_des_enseignants.pdf

_________________
“You know when you've found it, that's something I learned, coz' you feel it when they take it away” ...
Carabas
Carabas
Vénérable

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par Carabas le Jeu 28 Avr - 17:05
@Kroko a écrit:+une micro formation disciplinaire pour nous apprendre à monter des cours (vous vous en avez eu cb ? parce que moi, 2, je trouve que c'est largement pas suffisant, surtout quand on a la tutrice que j'ai, enfin ...).
Plus, mais vu qu'on n'y a rien appris... Suspect pour le reste, je compatis.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
Malaga
Malaga
Modérateur

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par Malaga le Ven 29 Avr - 19:24
Quand je me souviens de mon année de stagiaire où je bossais réellement des heures et des heures pour préparer mes cours (or, je n'avais que 8h de cours et deux niveaux), je me dis que ça doit être réellement l'enfer cette année pour les stagiaires.
Et nous avions une journée de formation à l'IUFM chaque semaine ce qui nous permettait de décompresser, de discuter entre stagiaires et donc de relativiser, et (pour ma part, dans l'académie de Créteil), certains formations étaient vraiment intéressantes.

_________________
Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Banana244   Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Banana244     Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
avatar
olivier-np30
Habitué du forum

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par olivier-np30 le Sam 30 Avr - 12:34
On exige beaucoup plus des jeunes enseignants aujourd'hui mais l'allongement de la durée des études aussi un effet pervers : les jeunes ont de grandes idées sur le métier vite réduites à néant.

Je n'ai jamais vu d'enthousiasme à l'IUFM !

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain
avatar
olivier-np30
Habitué du forum

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par olivier-np30 le Sam 30 Avr - 12:36
@Rikki a écrit:Si j'ai bien compris, ce qui fait s'effondrer cette jeune fille, ce n'est ni la classe, ni les élèves, ni les parents, mais bien les "visites" inamicales de gens qui devraient être là pour l'aider mais qui de fait la descendent.

Bonne analyse : j'ai été contrôlé 8 fois dont 3 par la même personne. La plupart ont été des visites sanctions. Aujourd'hui en entreprise, mes anciens camarades sont satisfaits de me voir épanoui après un tel carnage.

Cdlt;

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain
llaima
llaima
Habitué du forum

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par llaima le Sam 30 Avr - 22:06
@A Tuin a écrit:
Non. Ce n'est pas pire.

A partir du moment où on te donne les conditions pour bosser de façon équitable par rapport aux autres, et en te donnant tes chances comme aux autres, c'est pas pire c'est même mieux pour le stagiaire, du point de vue du stagiaire. C'est un constat.

Tu pouvais bien avoir 6 à 8 heures l'an dernier, si derrière tu avais à rajouter des heures de transport exponentielles, des frais de déplacement, et deux jours pleins de formation IUFM par semaine, je dirais même que c'était plus pénible. Cette année il n'y a "que" son propre travail à assumer, pas des formations parfois inutiles qui mangeaient du temps pour rien, et ou au lieu de bosser pour soi, son année et ses propres élèves,

Ce n'est pas vrai cette année en plus du travail à temps complet il reste quand même une journée de formation qui était le vendredi avec aussi le transport, la fatique etc. Alors il faut voir que une journée de formation de 6-7 à été remplacée par 10h de cours à donner ce qui n'est pas pareil vu le temps de préparation!!!
avatar
Invité
Invité

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par Invité le Dim 1 Mai - 7:57
je suis désolée, mais un temps plein quand on n'a jamais enseigné, jamais fait de progression, jamais vraiment étudié les programmes des élèves, un temps plein dans ces conditions avec plusieurs niveaux qui plus est, c'est un travail monstre.
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par Reine Margot le Dim 1 Mai - 7:59
Lorica a écrit:je suis désolée, mais un temps plein quand on n'a jamais enseigné, jamais fait de progression, jamais vraiment étudié les programmes des élèves, un temps plein dans ces conditions avec plusieurs niveaux qui plus est, c'est un travail monstre.

+1 et en plus ça ne laisse pas le temps de réfléchir à sa pratique (et donc de se former); n'oublions pas non plus que ça a été fait pour des raisons essentiellement économiques.
avatar
Kroko
Sage

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par Kroko le Dim 1 Mai - 8:44
perso j'ai pas le temps de marquer ce qui a marché dans un cours, ce qui n'a pas marché, et pourquoi ... tout s'enchaîne trop vite, pas le temps finalement "d'apprendre" de ses erreurs ... pas le temps non plus de prendre le fameux "recul" que tout le monde (formateur, tuteur, CDE) demande de prendre ....
Nuits
Nuits
Fidèle du forum

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par Nuits le Dim 1 Mai - 8:59
@Reine Margot a écrit:
Lorica a écrit:je suis désolée, mais un temps plein quand on n'a jamais enseigné, jamais fait de progression, jamais vraiment étudié les programmes des élèves, un temps plein dans ces conditions avec plusieurs niveaux qui plus est, c'est un travail monstre.

+1 et en plus ça ne laisse pas le temps de réfléchir à sa pratique (et donc de se former); n'oublions pas non plus que ça a été fait pour des raisons essentiellement économiques.

Voilà, c'est bien ça le gros problème: passer un temps fou à concevoir un cours, constater qu'il n'a pas fonctionné mais ne pas avoir le temps d'y réfléchir. Un temps plein c'est également assurer tous les "à côté" du cours en soi (tout "l'administratif" etc...)
Enfin, les inégalités de conditions de travail qui peuvent exister entre stagiaires est inacceptable... On sait pertinemment que des stagiaires en ZEP et/ou sur plusieurs etb et/ou avec plus de deux niveaux et/ou avec un tuteur dans un autre etb et/ou sans décharge horaire pour la formation et/ou sans formation du tout...., on se doute bien que ces stagiaires là seront en difficulté.

Et aller tous les jours bosser en se disant qu'on fait les frais d'économie budgétaires, c'est pas terrible comme entrée dans le métier. Après, on est au parfum tout de suite, et si on arrive avec de belles et grandes illusions, on les met vite au placard. C'est peut-être mieux...

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy
Malaga
Malaga
Modérateur

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par Malaga le Dim 1 Mai - 11:34
Honnêtement, on avait beaucoup moins de boulot comme stagiaire les années précédentes. 8h de cours au lieu de 18h; même si le nombre de niveau est resté identique (par exemple, j'avais une amie qui avait trois niveaux en HG lors de son année de stage à 8h et j'imagine que beaucoup de stagiaires en HG ont trois niveaux cette année), le temps passé devant les classes est plus long donc cela est plus fatigant (car, pour ma part, une heure de cours était beaucoup plus fatigante nerveusement lors de mon année de stagiaire que maintenant). De plus, le temps passé à préparer les cours est forcément diminuer.

Auparavant, beaucoup de stagiaires n'assuraient des cours que trois jours par semaine (pour 8h, cela parait logique, même si de mon côté, j'allais quatre jours par semaine au collège). Il avait donc une journée dans la semaine totalement consacrée à la préparation de cours.

Le mémoire professionnel que nous devions rédiger ne représentait pas un énorme boulot dans certaines académies (Créteil par exemple).

On fait vraiment commencer les stagiaires dans la pire des situations possibles et ceci ne peut s'expliquer que par des raisons budgétaires, en prenant le risque de sacrifier ces stagiaires et leurs élèves. C'est franchement minable.

_________________
Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Banana244   Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Banana244     Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
John
John
Médiateur

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par John le Dim 1 Mai - 11:41
Auparavant, beaucoup de stagiaires n'assuraient des cours que trois jours par semaine (pour 8h, cela parait logique, même si de mon côté, j'allais quatre jours par semaine au collège). Il avait donc une journée dans la semaine totalement consacrée à la préparation de cours.
Généralement, c'était cours répartis sur 3 jours + 1 à 2 journées de formation disciplinaire et interdisciplinaire par semaine + travaux à rédiger (dont le mémoire).

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
lalilala
lalilala
Empereur

Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire - Page 2 Empty Re: Témoignage de la mère d'une enseignante stagiaire

par lalilala le Dim 1 Mai - 11:42
@Malaga a écrit:Honnêtement, on avait beaucoup moins de boulot comme stagiaire les années précédentes. 8h de cours au lieu de 18h; même si le nombre de niveau est resté identique (par exemple, j'avais une amie qui avait trois niveaux en HG lors de son année de stage à 8h et j'imagine que beaucoup de stagiaires en HG ont trois niveaux cette année), le temps passé devant les classes est plus long donc cela est plus fatigant (car, pour ma part, une heure de cours était beaucoup plus fatigante nerveusement lors de mon année de stagiaire que maintenant). De plus, le temps passé à préparer les cours est forcément diminuer.

Auparavant, beaucoup de stagiaires n'assuraient des cours que trois jours par semaine (pour 8h, cela parait logique, même si de mon côté, j'allais quatre jours par semaine au collège). Il avait donc une journée dans la semaine totalement consacrée à la préparation de cours.

Le mémoire professionnel que nous devions rédiger ne représentait pas un énorme boulot dans certaines académies (Créteil par exemple).

On fait vraiment commencer les stagiaires dans la pire des situations possibles et ceci ne peut s'expliquer que par des raisons budgétaires, en prenant le risque de sacrifier ces stagiaires et leurs élèves. C'est franchement minable.

je suis bien d'accord avec toi! Par contre pour ce que j'ai mis en gras, c est discutable : mes seules journées vraiment libres pour préparer mes cours, c était le samedi et le dimanche...(donc pas de retour chez moi la plupart du temps). Par contre avec 8h de cours j'avais pas mal de trous entre deux cours pour bosser, mais je n'arrivais même pas à en profiter (quand t'as le moral dans les chaussettes, même à 8h de cours, il n'y a rien à faire, tu n'y arrives pas...)

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum