Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
marc44
Niveau 9

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par marc44 Dim 22 Mai 2011 - 21:48
@Ruthven a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:bon, he bien, discutez entre vous, je ne voudrais pas vous déranger...

Ah si Marc: votre commisération à l'égard des moniteurs et des ATER, elle tombe à plat. Parce que l'on préfère encore avoir un poste précaire dans le sup pour faire une thèse que pas de thèse parce qu'aucun contrat possible dans le sup.

Tu personnalises trop les choses ! Et tu fais comme si l'université fonctionnait parfaitement bien : or il est manifeste qu'il y a des soucis 1) d'encadrement insuffisant (encore plus criant avec les disciplines littéraires), 2) pédagogique, 3) de recrutement des étudiants.

Là comme ailleurs, que répondre... commisération ? Faut pas déconner ! Des moniteurs, des ATER, j'en ai eu plein, j'ai fait leur charge d'enseignement, j'ai toujours pris soin de les mettre en binôme en TP avec un habitué, et en TD sur des sujets dont je savais qu'il existait des énoncés de qualité. Ces personnes ont généralement une thèse à boucler et sont en formation d'enseignement - on n'a pas à les mettre au front sur des coups foireux qu'il faut redresser : ces situations à problème suppose que l'ATER aille en conseil de département dire : il y a un truc qui ne va pas, je propose de ré-organiser les choses. On imagine les regards ?

Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par Marie Laetitia Dim 22 Mai 2011 - 21:51
@barèges a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@barèges a écrit:

Pas faux, mais il y a du boulot. Le problème n'est même pas tant du côté des moniteurs ou ATER, qui sont des précaires "de luxe", que de celui des vacataires, qu'on prend, qu'on jette, qu'on met en cours tout simplement dans la matière où il y a un trou quelque soit le niveau de licence et sans lesquels une bonne partie des facs ne peut tout simplement pas tourner. Mais quel gouvernement serait prêt à doubler le nombre de postes statutaires dans les universités?
Je ne crois même pas exagérer : si on additionne les heures faites par les non-titulaires (moniteurs, ATER, vacataires), les MCF et PR font pâle figure. Alors qu'il sont les seuls à avoir en principe les qualifications pour enseigner à la fac... Il y a comme un petit souci.



s'il vous plaît. Donnez-moi UN exemple au lieu de vous répéter les uns les autres. UN seul avec des chiffres.

- Un département qui tourne avec 5 titulaires, 4 ATER temps plein, et X vacataires (parce que par définition, on les croise, on se dit un mot, mais les facs elles-mêmes ne savent pas combien ils sont? Conséquence amusante sur les recrutements : les mêmes membres dans toutes les commissions soi-disant ad hoc, parce qu'il n'y avait pas le choix dans les titulaires :-D
- Autre fac. Quand j'ai fait une vacation il y a deux ans, une évaluation nationale demandait tout simplement combien étaient les intervenants dans un département (EC, ATER, moniteurs, vacataires). La réponse, après recensement, a été une surprise pour tout le monde, avant personne ne savait : chaque enseignant "recrutait" de son côté pour combler les trous.
Pour avoir les chiffres exacts à l'unité près, il faut être dans la place "pour de vrai", ce qui n'est pas mon cas.

j'en conclus que c'est le b***l en lettres... ! (surtout)

Question (importante) les 4 ATER étaient en remplacement annuel à la suite de mutation/départ à la retraite ou bien c'était des postes fixes d'ATER ? Parce que 5 titulaires et 4 postes fixes d'ATER, euh... là... :shock:

Pour être "dans la place" je vois que l'on ne recrute pas un vacataire entre deux portes, les titulaires de chaque période ou discipline connaissent le nom des responsables de chaque cours. Par exemple pour une période en histoire cela donne souvent dans la plupart des facs 2 PU, 3 MCF, plus éventuellement 1 vacataire ou 1 moniteur. S'il y a ATER il remplace un PU ou un MCF parti pour retraite ou mutation. On est loin de la myriade de vacataires que vous envisagez.

_________________
 projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par Marie Laetitia Dim 22 Mai 2011 - 21:54
@barèges a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
Ah si Marc: votre commisération à l'égard des moniteurs et des ATER, elle tombe à plat. Parce que l'on préfère encore avoir un poste précaire dans le sup pour faire une thèse que pas de thèse parce qu'aucun contrat possible dans le sup.
Je crois que Marc n'est pas en sciences humaines.
Une question Marie Laetitia : j'ai cru comprendre que tu étais en thèse? Ou récemment docteur?
Parce qu'un ATER en sciences "pas sciences humaines", c'est rattaché de près à un labo. Parfois (souvent, d'après ce que j'ai pu voir et entendre), ce labo "embauche" l'ATER certes pour de l'enseignement, mais aussi pour des activités de recherche plus ou moins gourmandes en temps. Quand ça, ce n'est pas exactement relié à ta thèse, tu t'amuses : thèse + 192 h eq.TD + recherche/expériences/travail de labo qui n'est pas lié à la thèse... Tu ne fais plus ta thèse. Il y a quelques années, il existait jusqu'à des quarts d'ATER : contrats payés une misère, avec relativement peu d'heures d'enseignement, mais quand c'est des heures TP, c'est chronophage, et un temps de recherche "exotique" très important. Ceci explique peut-être la commisération (plus que chez nous, où le labo d'accueil ne demande en général rien de spécifique en recherche : on continue ce qu'on a à faire).

Je ne parle que de ce que je connais, ce sont les sciences humaines. Et des mesures qui concerneraient tout le monde seraient aberrantes parce qu'inadaptées dans tel ou tel domaine scientifique et adaptées ailleurs.

_________________
 projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par Marie Laetitia Dim 22 Mai 2011 - 21:55
@John a écrit:
Faudra quand même que tu m'expliques, Ruthven, qui fait cours en L1 ou L2 à part des MCF
Des P.U.
Des Prag
Des Prce
Des enseignants associés
Des enseignants invités
Des post-docs
Des ATER
Des documentalistes (recherche biblio)
Des vacataires
Des étudiants (C2I, tutorat)
Des professionels
Et même des retraités !

Donc tout le monde sauf des MCF, c'est cela ? Laughing

_________________
 projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
John
John
Médiateur

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par John Dim 22 Mai 2011 - 21:56
Je ne parle que de ce que je connais
Eh oui. Mais c'est très bien !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par Marie Laetitia Dim 22 Mai 2011 - 22:01
@Ruthven a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:bon, he bien, discutez entre vous, je ne voudrais pas vous déranger...

Ah si Marc: votre commisération à l'égard des moniteurs et des ATER, elle tombe à plat. Parce que l'on préfère encore avoir un poste précaire dans le sup pour faire une thèse que pas de thèse parce qu'aucun contrat possible dans le sup.

Tu personnalises trop les choses ! Et tu fais comme si l'université fonctionnait parfaitement bien : or il est manifeste qu'il y a des soucis 1) d'encadrement insuffisant (encore plus criant avec les disciplines littéraires), 2) pédagogique, 3) de recrutement des étudiants.

jamais dit que l'université fonctionnait parfaitement bien ! Mais toute cette discussion part de biais avec des intervenants qui ne sont pas dans le supérieur (ou alors l'ont été ponctuellement) mais sont convaincus que les facs fonctionnent qu'avec un public dont personne ne veut ailleurs (c'est faux), que les MCF sont de gros planqués qui en font le moins possible, que proposer des enseignants-chercheurs en Licence ça ne sert à rien (je n'ai eu aucune réponse aux arguments que j'ai proposés), etc etc.

_________________
 projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
barèges
Érudit

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par barèges Dim 22 Mai 2011 - 22:01
Marie Laetitia, cela dépend vraiment des facs.
Dans certaines, il y aura un turn-over des titulaires, qui s'en iront dès qu'une possibilité de mutation apparaîtra à l'horizon, qui partiront en collaboration, en détachement, en congé-recherche, etc, etc. Cela fait partie du métier, mais parfois il n'y a même plus un noyau dur suffisant, surtout dans les petites structures. Elle est peut-être là la différence, entre grande fac/grande ville et petite fac excentrée : le lieu de travail n'est pas le lieu où se fait la recherche, surtout en lettres, il faut aller à Paris...
Du coup, je ne sais pas si les ATER en question sont "temporaires" ou "poste fixe" (ça existe, ça??). Je n'ai qu'un recul de deux-trois ans, et c'est stable sur deux/trois ans. Sur les mêmes chapeaux budgétaires? Honnêtement, je ne sais pas.
Cela me paraît quand même constitutif du système, hors Paris, Lyon et peut-être deux ou trois autres villes. Le contraire serait bien trop cher !
Je me souviens d'ailleurs d'un article sur rue 89 qui allait dans ce sens. Et "les soutiers de l'Université", ça doit pouvoir se retrouver...
John
John
Médiateur

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par John Dim 22 Mai 2011 - 22:05
des intervenants qui ne sont pas dans le supérieur (ou alors l'ont été ponctuellement) mais sont convaincus que les facs fonctionnent qu'avec un public dont personne ne veut ailleurs (c'est faux)
Ah les nuls qui croient ça !
Et moi j'ai même entendu dire que, selon certains, il y aurait 50% d'échecs en L1.
Le postulat de départ étant que le public est motivé et extraordinaire, les mdc qui y officient (seuls, évidemment) et qui donneraient leur vie pour assurer un cours de méthodologie du commentaire de documents pour non-spécialistes, doivent y être des nuls incompétents ou des fous sadiques.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
barèges
Érudit

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par barèges Dim 22 Mai 2011 - 22:07
@John a écrit:
des intervenants qui ne sont pas dans le supérieur (ou alors l'ont été ponctuellement) mais sont convaincus que les facs fonctionnent qu'avec un public dont personne ne veut ailleurs (c'est faux)
Ah les nuls qui croient ça !
Et moi j'ai même entendu dire que, selon certains, il y aurait 50% d'échecs en L1.
Le postulat de départ étant que le public est motivé et extraordinaire, les mdc qui y officient (seuls, évidemment) doivent y être des nuls incompétents ou des fous sadiques.

Cela ne va pas durer, avec le continuum de la seconde à la L3 Very Happy

Donnez-moi UN exemple au lieu de vous répéter les uns les autres. UN seul avec des chiffres.

Je reviens là-dessus, parce que ces chiffres manquent cruellement. Pourquoi une telle enquête n'est-elle pas réalisée? Nombre d'heures effectuées par des non-titulaires sur une année N, par rapport au nombre total d'heures d'enseignement prises en charge par les EC, au niveau national ?


Dernière édition par barèges le Dim 22 Mai 2011 - 22:12, édité 1 fois
avatar
marc44
Niveau 9

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par marc44 Dim 22 Mai 2011 - 22:09
je ne crois pas que quiconque dise que les MC sont des planqués. Le problème est que le double métier enseignement-recherche, passionnant, devient parfois un problème, parce que la hiérarchie demande sans arrêt si tu préfères ton père ou ta mère.

Qu'il n'y ait pas besoin d'EC en licence... je ne sais pas si c'est un sujet important, mais il s'agit souvent de répondre à ceux qui, en licence, expliquent qu'on est en train de transmettre le savoir en train de faire, le front de la connaissance internationale....
Ruthven
Ruthven
Monarque

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par Ruthven Dim 22 Mai 2011 - 22:09
@Marie Laetitia a écrit:
@Ruthven a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:bon, he bien, discutez entre vous, je ne voudrais pas vous déranger...

Ah si Marc: votre commisération à l'égard des moniteurs et des ATER, elle tombe à plat. Parce que l'on préfère encore avoir un poste précaire dans le sup pour faire une thèse que pas de thèse parce qu'aucun contrat possible dans le sup.

Tu personnalises trop les choses ! Et tu fais comme si l'université fonctionnait parfaitement bien : or il est manifeste qu'il y a des soucis 1) d'encadrement insuffisant (encore plus criant avec les disciplines littéraires), 2) pédagogique, 3) de recrutement des étudiants.

jamais dit que l'université fonctionnait parfaitement bien ! Mais toute cette discussion part de biais avec des intervenants qui ne sont pas dans le supérieur (ou alors l'ont été ponctuellement) mais sont convaincus que les facs fonctionnent qu'avec un public dont personne ne veut ailleurs (c'est faux), que les MCF sont de gros planqués qui en font le moins possible, que proposer des enseignants-chercheurs en Licence ça ne sert à rien (je n'ai eu aucune réponse aux arguments que j'ai proposés), etc etc.

Marc, dans sa présentation, a dit qu'il était universitaire ; j'ai été vacataire (1 an), j'ai été ATER à temps plein (3 ans), thèse soutenue (il y a 3 ans) ; je bosse chaque semaine avec une collègue P.U. sur une trad. et participe assez régulièrement à des séminaires ou colloques. Par ailleurs, vu que j'enseigne en Terminale je vois bien l'orientation que prennent mes élèves depuis quelques années ... Donc non, je n'ai pas l'impression de parler à tort et à travers.
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par Marie Laetitia Dim 22 Mai 2011 - 22:09
La bonne expression ce n'est pas "poste fixe". En fait il y a deux possibilités (comptablement parlant): soit il y a un financement pérenne pour un ATER (c'est le cas dans les très grosses facs) soit il n'y a pas de financement pérenne et là il n'y a d'ATER qu'à la suite de mutation, retraite, congé pour recherche etc d'un titulaire.

Après, qu'il y ait un tel turn over que ça pose un problème c'est là la responsabilité du directeur du département et des responsables des maquettes...

J'ai vraiment l'impression qu'il y a de très grosses différences entre domaines scientifiques. Tout n'est pas rose en histoire (un labo, c'est quoi? Il y a à peine une pièce vide avec deux trois ordinateurs à ce nom et encore... Dans ma fac d'inscription je suis incapable de dire où se trouve le labo, on bosse tous en bibliothèque ou centre d'archive). Mais il n'y a pas cette exploitation des contractuels.

_________________
 projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par Marie Laetitia Dim 22 Mai 2011 - 22:12
@John a écrit:
des intervenants qui ne sont pas dans le supérieur (ou alors l'ont été ponctuellement) mais sont convaincus que les facs fonctionnent qu'avec un public dont personne ne veut ailleurs (c'est faux)
Ah les nuls qui croient ça !
Et moi j'ai même entendu dire que, selon certains, il y aurait 50% d'échecs en L1.
Le postulat de départ étant que le public est motivé et extraordinaire, les mdc qui y officient (seuls, évidemment) et qui donneraient leur vie pour assurer un cours de méthodologie du commentaire de documents pour non-spécialistes, doivent y être des nuls incompétents ou des fous sadiques.

tiens, dès qu'il y a une discussion avec toi, ça repart en vrille...je te laisse là, hein...

_________________
 projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par Marie Laetitia Dim 22 Mai 2011 - 22:13
@marc44 a écrit:je ne crois pas que quiconque dise que les MC sont des planqués. Le problème est que le double métier enseignement-recherche, passionnant, devient parfois un problème, parce que la hiérarchie demande sans arrêt si tu préfères ton père ou ta mère.

Qu'il n'y ait pas besoin d'EC en licence... je ne sais pas si c'est un sujet important, mais il s'agit souvent de répondre à ceux qui, en licence, expliquent qu'on est en train de transmettre le savoir en train de faire, le front de la connaissance internationale....

ce n'est pas totalement faux. Même si l'on bouche les trous, même si l'on reprend les bases. Ce n'est pas antinomique. Et ne plus vouloir d'EC en licence, c'est se tirer une balle dans le pied. Je ne peux pas accepter ça.

_________________
 projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Ruthven
Ruthven
Monarque

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par Ruthven Dim 22 Mai 2011 - 22:13
@Marie Laetitia a écrit:
les MCF sont de gros planqués qui en font le moins possible

Jamais dit cela. Je trouve qu'un MCF est plutôt mal payé, mais vu l'investissement pédagogique nécessaire en L1 et L2 (notamment en terme de devoirs réguliers) si on veut pouvoir redresser la barre, je me demande s'il ne vaudrait mieux pas concentrer leurs interventions en M (ou L3) et D pour leur permettre de réellement faire de la recherche.
avatar
marc44
Niveau 9

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par marc44 Dim 22 Mai 2011 - 22:15
Sur le "continuum de la seconde à la L3", intéressante expression citée à la CPU récemment et reprise dans le projet PS.... le résumé sur educpro laisser penser à un laisser-aller pédago-gentillet, laissez-faire, laissez-passer.

Fi des résumés, j'ai écouté l'enregistrement de Filâtre sur le sujet. Finalement, c'est assez différent. Le continuum évoqué concerne l'orientation, on vise ici la proportion importante de bacheliers choisit son orientation à al dernière seconde, de manière mal informée.
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par Marie Laetitia Dim 22 Mai 2011 - 22:16
@barèges a écrit:

Je reviens là-dessus, parce que ces chiffres manquent cruellement. Pourquoi une telle enquête n'est-elle pas réalisée? Nombre d'heures effectuées par des non-titulaires sur une année N, par rapport au nombre total d'heures d'enseignement prises en charge par les EC, au niveau national ?

pourtant avec les déclarations d'horaires, ça devrait être possible. Il faudrait pour cela que les administrations des universités se parlent et ça, ce n'est pas gagné. Déjà qu'entre les administrations des deux antennes d'une même université on tombe dans des situations parfois ubuesques...

_________________
 projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
John
John
Médiateur

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par John Dim 22 Mai 2011 - 22:18
Je vais au bout de ton raisonnement : pour toi tes interlocuteurs sont des nuls qui ne savent pas de quoi ils parlent, le public en L1 est motivé et d'un bon niveau, et la majorité des cours sont assurés par des MDC.

Je réécris mon message pour qu'il ne t'outrage plus :
Des intervenants qui ne sont pas dans le supérieur (ou alors l'ont été ponctuellement) mais sont convaincus que les facs fonctionnent qu'avec un public dont personne ne veut ailleurs (c'est faux)
Ah, vraiment, oui, ils parlent de ce qu'ils ne connaissent pas.
Mais moi, j'ai même entendu dire que, selon certains, il y aurait 50% d'échecs en L1.
Si l'on dit que le public y est motivé et d'un bon niveau, que les mdc veulent intervenir en L1, et que la majorité des cours est dispensée par des MdC, alors ces MdC doivent être très peu pédagogues ou noter très durement.
Voilà : ça ne te lèse plus ainsi ? J'ai droit à une réponse correcte, ou je suis toujours indigne de la moindre attention car je suis toujours selon toi aussi incompétent que les autres personnes qui sont intervenues sur ce fil ?


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par Marie Laetitia Dim 22 Mai 2011 - 22:19
@Ruthven a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
les MCF sont de gros planqués qui en font le moins possible

Jamais dit cela. Je trouve qu'un MCF est plutôt mal payé, mais vu l'investissement pédagogique nécessaire en L1 et L2 (notamment en terme de devoirs réguliers) si on veut pouvoir redresser la barre, je me demande s'il ne vaudrait mieux pas concentrer leurs interventions en M (ou L3) et D pour leur permettre de réellement faire de la recherche.

Mais Ruthven, soutenir ça, c'est condamner la recherche ! Donner des arguments pour retirer officiellement des postes d'EC ! Déjà que l'on est obligé de faire faire un master enseignement aux meilleurs étudiants parce qu'on ne peut pas décemment leur demander de faire un master recherche avec rien au bout pour vivre... sauf une hypothétique agrég... d'autant plus hypothétique que nombre de géographes refusent de faire des cours de concours...

_________________
 projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
marc44
Niveau 9

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par marc44 Dim 22 Mai 2011 - 22:19
@Ruthven a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
les MCF sont de gros planqués qui en font le moins possible

Jamais dit cela. Je trouve qu'un MCF est plutôt mal payé, mais vu l'investissement pédagogique nécessaire en L1 et L2 (notamment en terme de devoirs réguliers) si on veut pouvoir redresser la barre, je me demande s'il ne vaudrait mieux pas concentrer leurs interventions en M (ou L3) et D pour leur permettre de réellement faire de la recherche.

Malheureusement oui. Ca m'ennuie beaucoup, mais on ne peut pas tout faire.
Mais je préfèrerais que chaque EC fasse un peu de chaque type d'activité, je n'aime
pas du tout la hiérarchisation de prestige recherche-enseignement.


Dernière édition par marc44 le Dim 22 Mai 2011 - 22:22, édité 1 fois
John
John
Médiateur

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par John Dim 22 Mai 2011 - 22:20
Jamais dit cela. Je trouve qu'un MCF est plutôt mal payé, mais vu l'investissement pédagogique nécessaire en L1 et L2 (notamment en terme de devoirs réguliers) si on veut pouvoir redresser la barre, je me demande s'il ne vaudrait mieux pas concentrer leurs interventions en M (ou L3) et D pour leur permettre de réellement faire de la recherche.
Mais ça va réduire le nombre de postes de MdC, Ruthven... Tu ne veux tout de même pas que les ATER actuel(le)s finissent Prag, Prce ou prof du secondaire, non ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Ruthven
Ruthven
Monarque

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par Ruthven Dim 22 Mai 2011 - 22:21
@marc44 a écrit:

Fi des résumés, j'ai écouté l'enregistrement de Filâtre sur le sujet. Finalement, c'est assez différent. Le continuum évoqué concerne l'orientation, on vise ici la proportion importante de bacheliers choisit son orientation à al dernière seconde, de manière mal informée.

La question de l'orientation est souvent un cheval de Troie pour vider l'enseignement disciplinaire de ses horaires ; pour être honnête, les élèves de Terminale sont bassinés sur l'orientation dès le début de la Terminale (peut-être faudrait-il commencer en milieu de Première), mais on a beau s'agiter dans tous les sens, rien n'y fait : dans ma L, plus de la moitié des élèves n'avait pas rempli leurs voeux APB que l'on devait examiner lors du conseil du second trimestre (je précise que trois semaines avant, la PP et le Proviseur Adjoint les ont reçus individuellement pour évoquer leur orientation, pour essayer de leur faire prendre conscience de la réalité des choses (archi quand on a une aversion des mathématiques, c'est difficile; quand son dossier n'est plus que terne, cela se complique)).
avatar
barèges
Érudit

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par barèges Dim 22 Mai 2011 - 22:21
@Marie Laetitia a écrit:

Après, qu'il y ait un tel turn over que ça pose un problème c'est là la responsabilité du directeur du département et des responsables des maquettes...
Ce serait si simple ! Je ne jetterais certainement pas la pierre au directeur de département dans ce cas-là. C'est souvent l'un des "fixes", avec le sacrifice en recherche que cela implique, et il gère comme il peut le problème année par année. Justement, j'en connais qui doivent chaque année se battre pour obtenir les X chapeaux d'ATER dont ils ont besoin, face à la pénurie d'encadrement : ce ne sont donc pas les postes ATER "pérennes" dont tu parles, mais il y en a besoin du même nombre chaque année). Et s'ils n'obtiennent pas cela... Hop, des vacataires !

un labo, c'est quoi? Il y a à peine une pièce vide avec deux trois ordinateurs à ce nom et encore...
Ah, on a le même... Mais si l'AERES passe, il faut dire que tu y vas tous les jours dans une ambiance stimulante et que le matériel est au top, que c'est le centre de ta vie :-D
Ruthven
Ruthven
Monarque

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par Ruthven Dim 22 Mai 2011 - 22:26
@Marie Laetitia a écrit:
@Ruthven a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
les MCF sont de gros planqués qui en font le moins possible

Jamais dit cela. Je trouve qu'un MCF est plutôt mal payé, mais vu l'investissement pédagogique nécessaire en L1 et L2 (notamment en terme de devoirs réguliers) si on veut pouvoir redresser la barre, je me demande s'il ne vaudrait mieux pas concentrer leurs interventions en M (ou L3) et D pour leur permettre de réellement faire de la recherche.

Mais Ruthven, soutenir ça, c'est condamner la recherche ! Donner des arguments pour retirer officiellement des postes d'EC ! Déjà que l'on est obligé de faire faire un master enseignement aux meilleurs étudiants parce qu'on ne peut pas décemment leur demander de faire un master recherche avec rien au bout pour vivre... sauf une hypothétique agrég... d'autant plus hypothétique que nombre de géographes refusent de faire des cours de concours...

Pas nécessairement si tu diminues dans les statuts leur charge d'enseignement (trop lourde pour des chercheurs), et si tu crées un vrai parcours de formation qui accompagne le doctorant (pas des machins bidules pédagos comme on en trouve souvent en séminaires transversaux pour les doctorants).
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par Marie Laetitia Dim 22 Mai 2011 - 22:27
@John a écrit:Je vais au bout de ton raisonnement : pour toi tes interlocuteurs sont des nuls qui ne savent pas de quoi ils parlent, le public en L1 est motivé et d'un bon niveau, et la majorité des cours sont assurés par des MCF.


comment veux-tu que j'avalise de tels propos?

@John a écrit:
Je réécris mon message pour qu'il ne t'outrage plus :
Des intervenants qui ne sont pas dans le supérieur (ou alors l'ont été ponctuellement) mais sont convaincus que les facs fonctionnent qu'avec un public dont personne ne veut ailleurs (c'est faux)
Ah, vraiment, oui, ils parlent de ce qu'ils ne connaissent pas.
Mais moi, j'ai même entendu dire que, selon certains, il y aurait 50% d'échecs en L1.
Si l'on dit que le public y est motivé et d'un bon niveau, que les mdc veulent intervenir en L1, et que la majorité des cours est dispensée par des MdC, alors ces MdC doivent être très peu pédagogues ou noter très durement.
Voilà : ça ne te lèse plus ainsi ? J'ai droit à une réponse correcte, ou je suis toujours indigne de la moindre attention car je suis toujours selon toi aussi incompétent que les autres personnes qui sont intervenues sur ce fil ?

j'aimerais bien que tu me montres un message où j'ai dis que le public était de bon niveau. Je réagissais aux propos de Ruthven qui disait (de mémoire) que de ses élèves, n'allaient en fac que ceux qui ne pouvaient pas ou plus aller ailleurs. Je dis que ce n'est pas aussi simple. En histoire, là encore je parle de ce que je connais, on a de très médiocres mais on a aussi un public pas si mauvais (euh uniquement quand on compare avec les étudiants des autres disciplines, ça m'a sauté aux yeux, surtout cette année, vu que je fais cours aussi à des étudiants d'autres disciplines, comme psycho, culture com, langues etc).

Et oui la majorité des cours en histoire est assuré par des MCF.

Et je précise une nouvelle fois je n'ai jamais qualifié de nuls les intervenants. La seule chose, c'est que quand on n'est pas à plein temps dans une institution on n'a pas la même vision que quelqu'un qui y est, même comme contractuel.

Quant à Marc, il y a comme un fossé idéologique, apparu je crois au début de ce fil.

_________________
 projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
barèges
Érudit

projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche) - Page 5 Empty Re: projet PS pour l'enseignement supérieur (et la recherche)

par barèges Dim 22 Mai 2011 - 22:28
@Marie Laetitia a écrit:
@barèges a écrit:

Je reviens là-dessus, parce que ces chiffres manquent cruellement. Pourquoi une telle enquête n'est-elle pas réalisée? Nombre d'heures effectuées par des non-titulaires sur une année N, par rapport au nombre total d'heures d'enseignement prises en charge par les EC, au niveau national ?

pourtant avec les déclarations d'horaires, ça devrait être possible.

Je me le demande... Parce qu'un vacataire est dans le compte des heures complémentaires. Si c'est un chiffre global, personne ne sait s'il s'agit du total des heures sup faites par les EC et PRAG ou le service d'un ou plusieurs vacataires.
Je ne suis pas sûre d'avoir existé au niveau comptable en tant que vacataire.
Recevoir un "contrat" - un simple décompte d'heures... Si j'avais été absente il aurait été le même, qui vérifie? - un mois après mon dernier cours ne m'a pas convaincue du contraire.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum