Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Raoul Volfoni
Doyen

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par Raoul Volfoni le Dim 21 Aoû 2011 - 0:00
@lalilala a écrit:oui je me souviens de ce tuteur, tu en avais parlé ailleurs...moi quand je repense à la mienne ça me met dans une colère pas possible...j'ai toujours pas digéré (c'est pour ça que j'ai besoin de vomir des trucs sur elle ici régulièrement je pense).
On a eu le même genre de tutrice cette année Wink (la mienne était tutrice pour la première fois par contre), c'est clair que ça change la vie!

fleurs2 allez, tout ça c'est derrière!

Je pense que j'ai le même besoin... Je n'ai jamais pu (ou osé) lui dire en face, clairement et calmement, tout ce que je pensais de lui (je suis quelqu'un d'atrocement timide dans ce genre de cas - je me soigne, mais sans grand résultat pour le moment) et ça fait du bien de pouvoir se lâcher un peu...
Pourvu qu'un jour je le recroise, et que j'aie assez de tripes pour le pourrir jusqu'à la 99ème génération... Twisted Evil
lalilala
lalilala
Empereur

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par lalilala le Dim 21 Aoû 2011 - 0:08
Je ne te le fais pas dire!!! La mienne m'avait fait pleurer aussi (enfin j'avais des larmes plein les yeux et je luttais pour que ça ne coule pas) après m'avoir engueulée comme une élève qui n'a pas fait ses devoirs parce que je n'avais pas fini une séquence que je commençais 15 jours plus tard...je lui aurais mis des baffes à cette pauvre fille qui me faisait la morale alors que j'étais au fond du trou à ce moment là. Elle ne m'a jamais demandé ce qui n'allait pas et quand j'ai essayé de lui expliquer que je doutais beaucoup de moi-même, que ça n'allait pas fort en dehors du lycée, elle m'a sorti que je me cherchais des excuses....

Je suis bien d'accord, un bon tuteur est avant tout un collègue qui encourage, qui a envie d'aider à tous les niveaux et de partager son expérience.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
Galipette
Galipette
Niveau 6

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par Galipette le Dim 21 Aoû 2011 - 0:36
et qui te fait des remarque avec tact et diplomatie et certainement pas devant les élèves
car oui, les remarques meme negatives permettent parfois de progresser, et vaut mieux un tuteur qui dit les choses, plutôt que un qui trouve tout bien, vives les bisounours (me souvient d'une collègue qui disait que son tuteur trouvait ce qu'il faisait extra, que du positif, cela dit apparemment elle a été visité et ca s'est mal passé, et pourtant j'ai eu la même inspectrice et pas le genre à casser les gens et à les descendre en flèche.
Donc je me dis que parfois, vaut aussi mieux quelqu'un qui sache aussi dire quand ya un pb.



Dernière édition par Galipette le Dim 21 Aoû 2011 - 0:41, édité 1 fois

_________________
C'est souvent derrière le brouillard qu'on découvre la lumière.
mimile
mimile
Grand sage

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par mimile le Dim 21 Aoû 2011 - 0:37
zina, j'ai connu des stagiaires en situation, qui avaient déjà de l'expérience quand ils ont eu le concours. Leur tuteur ne venait quasiment jamais dans leur classe, ils ont eu un suivi beaucoup plus light que nous les novices. Quand tu feras connaissance avec ton tuteur, tu lui diras que tu as déjà de l'expérience donc il va s'adapter.

Mon 1er tuteur n'a même pas pris la peine de me demander si j'avais déjà enseigné lorsqu'on s'est rencontrés. Il me disait juste "fais ta progression" et moi comme une c*nne, je n'ai même pas osé lui demander comment faire... j'en ai pleuré en rentrant chez moi. je ne me sentais pas du tout accompagnée.

à un moment, il m'a reproché de ne plus lui envoyer mes cours par mail alors qu'il ne commentait plus ou alors il disait "ça va".

j'ai fait un stage de pratique accompagnée dans ses classes : avant que je ne prenne en main les classes (sans avoir eu le droit d'observer avant...), il me dit que mon cours a l'air bien. Après le cours, il m'a descendu parce que mon cours n'était pas bien. Bon, le pauvre, il rentrait de vacances, il n'avait pas eu le temps de lire le cours en fait...

ça, les conseils à 2 balles, les remarques blessantes (il était persuadé que je n'étais pas faite pour enseigner...)... j'ai fini l'année (6h d'enseignement/semaine, 1 seul niveau) sur les rotules, non validée et avec une confiance en moi en berne.

Le pire, c'est que je le recroise assez régulièrement (formations, bac...) car je suis dans une "petite" discipline. il ne me regarde même pas dans les yeux.

J'espère que je ne vais pas faire flipper les futurs stagiaires : la plupart des tuteurs sont très bien. Et on peut s'en sortir même si on a un tuteur pourri : une de mes connaissances a alerté les formateurs et a eu un nouveau tuteur par exemple.

S'imposer, et si ça ne marche pas, alerter les formateurs ou l'inspection.
Malaca
Malaca
Esprit éclairé

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par Malaca le Dim 21 Aoû 2011 - 5:09
Certains de vos témoignages font frémir affraid et dire que le côté pratique de la "formation" au métier passe essentiellement par les échanges avec le tuteur :shock:

Comme le précise Mimile, j'ai passé le concours en interne, donc avec mon âge et mon expérience préalable on ne m'a pas "persécutée" Wink et heureusement, car en PLP j'ai eu "la chance" d'avoir deux tutrices, une dans chaque matière humhum et chacune tatillon à sa façon Neutral

Sinon, se souvenir : le tutorat marche dans les deux sens, donc si le tuteur est si "ostensiblement supérieur" ne pas hésiter à demander d'aller régulièrement dans sa classe pour prendre des "leçons" ! (vous savez, voir les programmations, les fiches de prép, le modèle d'organisation, la gestuelle adaptée, la gestion irréprochable ...) en général, ça calme les ardeurs et cela relativise bien des problèmes Wink ben, voui, nul n'est parfait ... tiens donc!

En tout cas Zina, si problème avec le tuteur effectivement ne pas hésiter à faire "remonter" l'information ; je sais facile à dire quand on est dans le collimateur ... mais c'est mieux que d'avaler des couleuvres, se pourrir la vie, et en plus cela peut éviter une mauvaise expérience à d'autres aussi. J'ai eu aussi un exemple de changement de tuteur cette année.

M'enfin, veneration de façon générale, heureusement ce sont des êtres humains qui eux aussi ont galéré et qui veulent juste partager et aider Smile
zina
zina
Habitué du forum

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par zina le Dim 21 Aoû 2011 - 7:37
Merci pour tous vos témoignages, ça ne me rassure pas plus mais bon, on finie par s'en sortir. L’idéale pour moi c'est de ne pas avoir de tuteur. Cela s'est déjà fait dans mon académie pour des personnes qui étaient MA depuis 19 ans. Moi j'ai enseigné à la fac et depuis 2003 au secondaire. Alors peut être ? Car franchement en toute humilité, je ne sais pas qu'est ce qu'il pourrait m'apprendre. J'ai enseigné de la 6ème jusqu'au BTS. Mais bon les voies du rectorats ...
avatar
Marguerite70
Je viens de m'inscrire !

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par Marguerite70 le Dim 21 Aoû 2011 - 10:07
@ysabel a écrit:En tant que stagiaire il ne faut pas se placer dans un état de subordination face au tuteur. C'est un collègue qui a de l'expérience et qui doit être là pour aider, donc c'est à lui de "fonctionner" comme le demande le stagiaire et pas l'inverse.
Il faut s'imposer, nécessairement.

Bonjour
Je lis souvent votre forum que je trouve riche et instructif. Je me permets d'intervenir sur ce sujet, cette remarque m'interpelle.
J'ai des stagiaires depuis 6 ans dans mes classes. Je les respecte, ce sont des collègues à part entière, ils ont en général beaucoup d'idées et nous permettent de partager beaucoup de choses.
Mais il arrive aussi, rarement heureusement, de croiser des stagiaires fumistes, il faut oser le dire, qui préparent à peine leur cours et ne semblent pas franchement préoccupés par la question. Nous avons eu une fois le cas dans notre collège. Si j'avais été son tuteur, j'aurais très mal pris le fait qu'il refuse que je vienne dans ses cours ou qu'il refuse de me montrer ses préparations. Je donne tout ce que je peux donner au stagiaire, du temps, des docs, des cours, des contacts, des idées. Si je ne sens pas une relation de confiance qui s'installe, je ne pense pas que l'on puisse travailler efficacement. Je suis là pour aider le stagiaire autant que je le peux, autant qu'il le demande, mais il n'a pas non plus à m'imposer notre type de fonctionnement.
Je ne pense pas le placer en état de subordination en lui demandant certaines choses. Est-ce vraiment comme cela que vous ressentez les relations du monde du travail entre un stagiaire et un tuteur ?
Cordialement

Marguerite

@zina a écrit:Merci pour tous vos témoignages, ça ne me rassure pas plus mais bon, on finie par s'en sortir. L’idéale pour moi c'est de ne pas avoir de tuteur. Cela s'est déjà fait dans mon académie pour des personnes qui étaient MA depuis 19 ans. Moi j'ai enseigné à la fac et depuis 2003 au secondaire. Alors peut être ? Car franchement en toute humilité, je ne sais pas qu'est ce qu'il pourrait m'apprendre. J'ai enseigné de la 6ème jusqu'au BTS. Mais bon les voies du rectorats ...

Si ton tuteur se rend compte que tu n'as pas besoin de lui, il ne "t'embêtera" pas Wink
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par Celeborn le Dim 21 Aoû 2011 - 10:15
Bonjour Marguerite,

J'ai été "tuté" par une collègue de grande expérience, éminemment reconnue dans son établissement. Elle m'a dit lors de notre première rencontre qu'elle était comme une casserole : on la décrochait si on en avait besoin.
J'ai peu eu besoin d'elle : je l'ai peu décrochée. Je ne me souviens pas lui avoir montré une seule préparation : elle est venue 2 fois dans mon cours, moi une fois dans le sien.

J'ai beaucoup apprécié ce système. Évidemment, il faut nuancer : si un stagiaire a visiblement du mal, il paraît logique pour le tuteur d'intervenir davantage, de façon bienveillante. Il est normal qu'un tuteur assiste à des cours, et fasse un débriefing. Mais je crois que c'est un équilibre qu'il faut trouver, et qui n'est jamais le même suivant les personnes en relation. Mais il faut surtout que le tuteur ne se transforme pas en flic, à mon sens. Il est là pour aider le stagiaire, pas pour lui faire faire les choses comme lui les fait, par exemple.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
lalilala
lalilala
Empereur

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par lalilala le Dim 21 Aoû 2011 - 10:21
Non mais un tuteur doit être attentif et à l'écoute des besoins du stagiaire parce qu'il est là pour l'aider. Ca ne l'empêche pas de signaler au stagiaire ce qui ne va pas , de regarder ses préparations de cours (sinon comment conseiller de façon efficace?) bien évidemment. Pour ce qui est des visites en classe, je pense qu'il faut que tout le monde soit d'accord sur l'heure, le tuteur n'a pas à se pointer en cours sans prévenir ou en prévenant une heure avant le début du cours...
Après des stagiaires spéciaux et fumistes il y en a aussi...mais des stagiaires bloqués et moins efficaces parce que complètement dépassés par la situation il y en a aussi beaucoup....que faire dans ce cas là? se contenter de les traiter de glandeurs ou de dire "il/est trop bizarre celui-là/celle-là"? Je pense que pour être un bon tuteur il faut savoir s'adapter à la personnalité des gens, voir leurs limites (on ne pas demander par exemple à tous les stagiaires d'avoir deux séquences d'avance..oui c'est l'idéal, mais tous les stagiaires ne sont pas capables de le faire). Certains tuteurs ne font que du flicage en fin de compte...


Dernière édition par lalilala le Dim 21 Aoû 2011 - 10:22, édité 1 fois

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
Raoul Volfoni
Raoul Volfoni
Doyen

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par Raoul Volfoni le Dim 21 Aoû 2011 - 10:21
Marguerite : tout dépend de la façon dont c'est demandé et commenté.
Ma tutrice, cette année, ne s'est jamais imposée dans ma classe, et lorsqu'elle me demandait mes préparations, je n'avais aucun problème à les lui montrer car ses critiques étaient constructives et formulées avec tact. Pas le genre à barrer d'un coup de stylo rouge toute une page de travail en disant "ça c'est nul, tu oublies", comme j'ai connu auparavant...
J'avais (et j'ai toujours) toute confiance en son jugement, et, surtout, je ne me sentais pas comme devant un censeur en sa présence. On peut avoir des exigences et émettre des critiques, à condition de ne pas en profiter pour s'essuyer allègrement les pieds sur la personne qu'on est censé aider...
avatar
Marguerite70
Je viens de m'inscrire !

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par Marguerite70 le Dim 21 Aoû 2011 - 10:22
@Celeborn a écrit: Il est là pour aider le stagiaire, pas pour lui faire faire les choses comme lui les fait, par exemple.

Je suis d'accord... sur le principe.
Mais quand on a un stagiaire qui propose 8 activités en 1 heure à ses 6e, qu'on lui explique avec bienveillance que cela fait trop, et que la fois suivante il en propose 10 affraid , quelle est l'attitude à avoir selon toi ?
Je suis parent, et quand je croise certains professeurs de mes enfants, je me demande pourquoi l'institution n'a aucun moyen pour leur demander de faire autrement.
Je ne suis pas une grande fan des idéologies pédagogiques, je fais ma cuisine, mais je pense quand même que la richesse de l'expérience ne doit pas être ignorée et que l'on gagne en apprenant des autres, en observant, modestement. Je ne suis pas à l'aise avec les stagiaires qui pensent que l'on peut tout apprendre soi-même, seul et vite.
avatar
Marguerite70
Je viens de m'inscrire !

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par Marguerite70 le Dim 21 Aoû 2011 - 10:26
@lalilala a écrit:le tuteur n'a pas à se pointer en cours sans prévenir ou en prévenant une heure avant le début du cours...

évidemment

@lalilala a écrit:Après des stagiaires spéciaux et fumistes il y en a aussi...mais des stagiaires bloqués et moins efficaces parce que complètement dépassés par la situation il y en a aussi beaucoup....que faire dans ce cas là? se contenter de les traiter de glandeurs ou de dire "il/est trop bizarre celui-là/celle-là"?

Dans le cas que nous avons eu, le stagiaire arrivait 10 mn avant son cours, n'avait rien préparé et disait qu'il préférait "s'adapter aux élèves avec feeling" veneration

Kruella a écrit:On peut avoir des exigences et émettre des critiques, à condition de ne pas en profiter pour s'essuyer allègrement les pieds sur la personne qu'on est censé aider...

Je suis édifiée par les tuteurs que vous décrivez. Je ne mets pas votre jugement en doute, loin de là.

lalilala
lalilala
Empereur

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par lalilala le Dim 21 Aoû 2011 - 10:30
Là c'est un cas particulier marguerite, bien sûr!

Mais il y a aussi des conseils qui sont difficiles à appliquer dans le feu de l'action (notamment les conseils sur la gestion de classe, on n'a pas toujours le bon réflexe au bon moment, ce n'est pas parce que le tuteur va répéter deux fois qu'il faut faire ci ou ça que ça va être intégré tout de suite..).Ma tutrice n°1 me disait d'éviter les questions sans m'expliquer pourquoi d'ailleurs, et j'ai mis un moment à réduire le nombre de questions, c'était un réflexe chez moi...Tous les stagiaires n'apprennent pas et n'évoluent pas à la même vitesse, certains sont autonomes, d'autres ont besoin d'être plus accompagnés, c'est comme ça.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par Celeborn le Dim 21 Aoû 2011 - 10:33
@Marguerite70 a écrit:
Je suis d'accord... sur le principe.
Mais quand on a un stagiaire qui propose 8 activités en 1 heure à ses 6e, qu'on lui explique avec bienveillance que cela fait trop, et que la fois suivante il en propose 10 affraid , quelle est l'attitude à avoir selon toi ?

Ah mais je crois que sommes d'accord, tu sais ! Quand tu tombes sur des choses telles que celle-là, il faut montrer de la fermeté, car c'est effectivement n'importe quoi.

Je tenais simplement à signaler qu'il n'y avait pas un unique fonctionnement, car la pédagogie est un art, et que chacun va avoir ses spécificités. Mais il y a évidemment des bases à respecter et à faire respecter. Je crois que nous sommes d'accord sur le fait que l'essentiel passe par la confiance réciproque et l'écoute mutuelle.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par Celeborn le Dim 21 Aoû 2011 - 10:34
@lalilala a écrit:Là c'est un cas particulier marguerite, bien sûr!

le truc, c'est qu'il n'y a que des cas particuliers, en la matière Wink

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
lalilala
lalilala
Empereur

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par lalilala le Dim 21 Aoû 2011 - 10:35
Exactement

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
lalilala
lalilala
Empereur

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par lalilala le Dim 21 Aoû 2011 - 10:36
@Marguerite70 a écrit:
@lalilala a écrit:le tuteur n'a pas à se pointer en cours sans prévenir ou en prévenant une heure avant le début du cours...

évidemment



Oui ben apparemment ce n'est pas si évident que ça que tout le monde

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
Carabas
Carabas
Vénérable

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par Carabas le Dim 21 Aoû 2011 - 10:45
Kruella a écrit:(Tuteur n°2 a tellement bien fait son travail de sape que deux ans après, rien que d'en reparler, j'ai encore les larmes aux yeux. Un tuteur, ça peut faire de terribles dégâts...)
Ca se comprend.
Ma tutrice n°1 ressemble un peu à ton tuteur n°2.
Pourtant, j'étais demandeuse de conseils...
Mais une tutrice qui vous balance : "De toute façon, tu ne sais pas faire une explication de texte", euh...
Du coup, j'ai demandé à mon tuteur lycée ce qu'il pensait de mes explications de texte, et non seulement il les trouvait bien, mais en plus, il disait que le problème n'était pas là.
Mais le travail de sape était trop avancé pour que ça me rassure...

Ma 2e tutrice était bien, mais je l'ai eue trop tard. Je l'aurais eue dés la 1ere année, je pense que tout aurait été différent. Je me serais battue parce que quelqu'un m'aurait guidée avec bienveillance, alors que la première année, après m'être acharnée, je me suis laissée couler.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
Ragnetrude
Ragnetrude
Expert spécialisé

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par Ragnetrude le Dim 21 Aoû 2011 - 11:04
Mon tuteur était quelqu'un de très sympathique, bienveillant, avec qui je me suis bien entendue toute l'année. Il m'a montré ses cours et aidé pour reprendre en main certaines classes. Il a toujours été transparent avec moi et on s'entendait très bien. Il m'a fait lire ses rapports me concernant qui étaient bons. À partir du milieu de l'année il a commencé à être moins présent car je m'en sortais bien, il avait très peu de remarques à faire sur mes cours. J'avais bien l'impression que ce que je faisais n'était pas parfait mais il disait que c'était normal et que je m'améliorerai avec l'expérience.

Il m'a beaucoup aidée pour préparer mon inspection, on a quasiment fait la séquence ensemble.

L'inspecteur est venu, il a trouvé tout nul : le cours, la gestion de classe.
Quand j'en ai parlé à mon tuteur, il ne m'a pas cru, il m'a dit de ne pas m'inquiéter. Il n'a même pas essayé de contacter l'inspecteur pour en discuter.

Quand j'ai reçu la lettre m'annonçant que je n'étais pas titularisée je suis allée le voir. Il m'a dit que ce n'était pas étonnant et que c'était une bonne chose pour moi, que j'avais eu des problèmes toute l'année et que je n'avais pas su les résoudre.
Je ne digèrerai jamais cette trahison....

avatar
Cath
Bon génie

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par Cath le Dim 21 Aoû 2011 - 11:24
Ça c'est horrible.
avatar
Kroko
Sage

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par Kroko le Dim 21 Aoû 2011 - 12:43
Moi J'en cauchemarde quasi toutes les nuits de ma tutrice tellement elle m'a traumatisée.je ne sais pas Qu'est ce qui a été le pire : découvrir mes cours avec mon nom rayé dans les classeurs de ses élèves, les insultes ou le "tu as été menacée ? Tu l'avais bien cherché"
Daliva
Daliva
Neoprof expérimenté

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par Daliva le Dim 21 Aoû 2011 - 13:05
Haldetrude, quelle horreur!!!!
Kruella, pareil pour ton tuteur n°2...
Ragnetrude
Ragnetrude
Expert spécialisé

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par Ragnetrude le Dim 21 Aoû 2011 - 13:18
@Daliva a écrit:Haldetrude, quelle horreur!!!!

Oui.... j'appréhende la rentrée car je n'arrive vraiment pas à tourner la page. En plus cela s'est joué à peu, il aurait suffit qu'il me défende et je pense que ça serait passé.
avatar
Loubdalou
Expert

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par Loubdalou le Dim 21 Aoû 2011 - 13:51
Haldetrude a écrit:Mon tuteur était quelqu'un de très sympathique, bienveillant, avec qui je me suis bien entendue toute l'année. Il m'a montré ses cours et aidé pour reprendre en main certaines classes. Il a toujours été transparent avec moi et on s'entendait très bien. Il m'a fait lire ses rapports me concernant qui étaient bons. À partir du milieu de l'année il a commencé à être moins présent car je m'en sortais bien, il avait très peu de remarques à faire sur mes cours. J'avais bien l'impression que ce que je faisais n'était pas parfait mais il disait que c'était normal et que je m'améliorerai avec l'expérience.

Il m'a beaucoup aidée pour préparer mon inspection, on a quasiment fait la séquence ensemble.

L'inspecteur est venu, il a trouvé tout nul : le cours, la gestion de classe.
Quand j'en ai parlé à mon tuteur, il ne m'a pas cru, il m'a dit de ne pas m'inquiéter. Il n'a même pas essayé de contacter l'inspecteur pour en discuter.

Quand j'ai reçu la lettre m'annonçant que je n'étais pas titularisée je suis allée le voir. Il m'a dit que ce n'était pas étonnant et que c'était une bonne chose pour moi, que j'avais eu des problèmes toute l'année et que je n'avais pas su les résoudre.
Je ne digèrerai jamais cette trahison....

fleurs2 C'est vraiment dégueulasse. :colere:
lalilala
lalilala
Empereur

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par lalilala le Dim 21 Aoû 2011 - 13:53
Haldetrude a écrit:
@Daliva a écrit:Haldetrude, quelle horreur!!!!

Oui.... j'appréhende la rentrée car je n'arrive vraiment pas à tourner la page. En plus cela s'est joué à peu, il aurait suffit qu'il me défende et je pense que ça serait passé.

allez si ça s'est joué à peu de choses, ça passera cette année! L'inspectrice m'a dit cette année qu'elle avait hésité l'année dernière sur mon cas...les boooooouuulleeess!!!!!!!!!!

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
Daliva
Daliva
Neoprof expérimenté

Rôle du tuteur - Page 2 Empty Re: Rôle du tuteur

par Daliva le Dim 21 Aoû 2011 - 13:54
Haldetrude a écrit:
@Daliva a écrit:Haldetrude, quelle horreur!!!!

Oui.... j'appréhende la rentrée car je n'arrive vraiment pas à tourner la page. En plus cela s'est joué à peu, il aurait suffit qu'il me défende et je pense que ça serait passé.

Rassure-moi, tu changes d'établissement et de tuteur?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum