Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Reine Margot
Demi-dieu

Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation - Page 2 Empty Re: Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation

par Reine Margot Jeu 22 Sep 2011 - 7:04
parmi tous les conseillers d'orientation rencontrés depuis ma classe de 4e, pas un n'a mentionné les concours administratifs...je ferme la parenthèse.
Jacq
Jacq
Grand Maître

Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation - Page 2 Empty Re: Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation

par Jacq Dim 25 Sep 2011 - 1:16
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
J'espère que dans vos établissement vous en avez des bons. Je pense qu'il y en a...

Il y en a. Dans mon collège par exemple.

Et bien tu as de la chance.
Nous nous avons deux fantômes qui traversent le lycée dans l'indifférence générale et qui ne cherchent surtout pas à provoquer les élèves, cela pourrait leur donner du travail ! Comme nous n'attendons rien de ces deux personnes, tout va bien pour elles ! C'est sans doute de notre faute à nous les profs...
Lorsque ces COPsy doivent rendre compte de leur mission et de leurs activités, cela doit être difficile.

Jacq.
Jacq
Jacq
Grand Maître

Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation - Page 2 Empty Re: Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation

par Jacq Dim 25 Sep 2011 - 1:19
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:parmi tous les conseillers d'orientation rencontrés depuis ma classe de 4e, pas un n'a mentionné les concours administratifs...je ferme la parenthèse.

Je pense que c'est effectivement un problème, parce que du coup ces concours se réduisent souvent à être un remède pour les étudiants en panne d'études, mais qui ont "le niveau" pour se débrouiller parmi la jungle de nos administrations, et qu'à l'inverse ceux qui ont tout juste le niveau bac restent en dehors de ce mode de recrutement.
Je pense entre autre à mes élèves de LP qui n'iront pas au délà du bac et pour qui ces emplois seraient une chance juste après le bac... emploi où on retrouve les bac +5 sans avenir (nous ne parlons pas des master éducation bien sûr Very Happy ).

Jacq.
avatar
seanaboy
Niveau 1

Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation - Page 2 Empty Re: Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation

par seanaboy Lun 26 Sep 2011 - 13:46
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:L'année passée nous avons fait venir notre estimé COPsy devant nos élèves de terminale.
Conclusion : nos élèves ont été "adorables".
Au début ils ont commencé à poser des questions, puis lorsqu'ils ont compris que cette personne n'avait strictement rien à leur apprendre et en savait moins qu'eux, ils ont attendu sagement, comme nous, la fin de l'heure.
J'espère que dans vos établissement vous en avez des bons. Je pense qu'il y en a...

bon ben en tant que co-psy, avoir des remarques aussi virulentes de la part de collegues profs ca fait plaisir...rassurez vous on risque de nous envoyer a la region (projet de labellisation des services d orientation) donc vous vous demerderez pour comprendre comment ca se passe les orientations post bac, post 3eme, les taux de pressions, les coefficients affelnet, les orientations en dispositif specifique (SEGPA, classe relais, dispositif nouvelle chance, dossier d'education recurente, classe passerelle GT->voie pro, admission en IME, en classe d'ULIS, et Classe accueil élève non francophones, en MGI etc...)
nb: si il y a de mauvais conseillers il y a de mauvais profs egalement...dois je ajouter: "des bons profs je pense qu'il y en a"?...
Saraswati
Saraswati
Neoprof expérimenté

Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation - Page 2 Empty Re: Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation

par Saraswati Lun 26 Sep 2011 - 15:58
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:On met égalité sur les façades des écoles mais les enfants d'origine modeste se retrouvent dans les plus mauvaises filières qui de se fait sont dévalorisées... Après ce n'est pas que de la faute des co-psys mais de tout un système.
Je pense que cette remarque résume le mieux "l'impuissance" (et non l'incompétence présumée) des COP.
Finalement ils remplissent les cases, mais comme nous les profs non ?
Quand mon conjoint, prof en LP, participe à des repas avec mes collègues de collège, et qu'on parle orientation fin de 3e ou 4e (pour les DP6), il est outré d'entendre sur quels critères la plupart des élèves sont envoyés en lycée pro.
L'année dernière il a eu une DP6 super, que des élèves bosseurs sauf 1.
Cette année il se retrouve avec une classe de mer.., certainement en partie parce qu'on n'a pas voulu envoyer ces élèves en lycée général. On sait comment faire pour redorer un dossier n'est-ce pas ?

MAIS, il n'y a pas de structure encore pour ces élèves qui n'ont leur place nulle part !
Donc le pb dépasse largement celui des COP à mon avis.
Saraswati
Saraswati
Neoprof expérimenté

Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation - Page 2 Empty Re: Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation

par Saraswati Lun 26 Sep 2011 - 16:04
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:bon ben en tant que co-psy, avoir des remarques aussi virulentes de la part de collegues profs ca fait plaisir...rassurez vous on risque de nous envoyer a la region (projet de labellisation des services d orientation) donc vous vous demerderez pour comprendre comment ca se passe les orientations post bac, post 3eme, les taux de pressions, les coefficients affelnet, les orientations en dispositif specifique (SEGPA, classe relais, dispositif nouvelle chance, dossier d'education recurente, classe passerelle GT->voie pro, admission en IME, en classe d'ULIS, et Classe accueil élève non francophones, en MGI etc...)
nb: si il y a de mauvais conseillers il y a de mauvais profs egalement...dois je ajouter: "des bons profs je pense qu'il y en a"?...
Désolée que tu te sentes mal à la lecture de ce sujet... des "bons" et des "mauvais" je pense qu'il y en a partout.
Je suis sur 2 établissements et les 2 COP sont totalement différentes et donnent 2 exemples du travail de COP. Bien sûr je trouve qu'il y en a une qui s'en sort mieux que l'autre...

Sinon, malheureusement, tout ce dont tu parles, on y vient ! Orientation post-bac, post-3e, on est obligé de maîtriser (surtout quand on est PP), les dispo spécifiques aussi car on a des élèves qui relèvent de + en + de ces dispositifs. J'en apprends quand même tous les ans, mais je crois que chacun son métier, et que quand même, tant que les COP sont là, ça ne nous tombe pas dessus et c'est tant mieux.
Jacq
Jacq
Grand Maître

Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation - Page 2 Empty Re: Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation

par Jacq Lun 26 Sep 2011 - 23:02
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:L'année passée nous avons fait venir notre estimé COPsy devant nos élèves de terminale.
Conclusion : nos élèves ont été "adorables".
Au début ils ont commencé à poser des questions, puis lorsqu'ils ont compris que cette personne n'avait strictement rien à leur apprendre et en savait moins qu'eux, ils ont attendu sagement, comme nous, la fin de l'heure.
J'espère que dans vos établissement vous en avez des bons. Je pense qu'il y en a...

bon ben en tant que co-psy, avoir des remarques aussi virulentes de la part de collegues profs ca fait plaisir...rassurez vous on risque de nous envoyer a la region (projet de labellisation des services d orientation) donc vous vous demerderez pour comprendre comment ca se passe les orientations post bac, post 3eme, les taux de pressions, les coefficients affelnet, les orientations en dispositif specifique (SEGPA, classe relais, dispositif nouvelle chance, dossier d'education recurente, classe passerelle GT->voie pro, admission en IME, en classe d'ULIS, et Classe accueil élève non francophones, en MGI etc...)
nb: si il y a de mauvais conseillers il y a de mauvais profs egalement...dois je ajouter: "des bons profs je pense qu'il y en a"?...

Comme tu dis, "collègue", il y a du bon et du mauvais partout... Chez nous (les profs), chez vous (les copsy). Moi j'ai pas de chance, j'ai deux Copsy dans mon établissement. Et je suis désolé, mais ils sont pitoyables et inexistants l'un comme l'autre ! Maintenant je ne peux pas généraliser, nous n'en avons que deux, et comme je le disais, il peut y en avoir de bons, de très bons, mais "ailleurs que chez nous" !
Je l'ai dit, heureusement que mes élèves étaient polis et charmants (parce que étant donné nos élèves, s'ils ne l'avaient pas été, ils les auraient bouffés totalement comme ils le font avec certains profs). Nos élèves ont été partagés entre la pitié et la charité. Nous aussi !
Lorsque nous les avons retrouvés (les élèves) ensuite, on a défendu les Copsy, et pourtant ils étaient indéfendables ! L'intervention était vraiment minable.
Cette année nous ne comptons même pas les faire revenir, tellement ils ont été inutiles !

Nous démerder sans eux ? Ben, je te rassure, nous avons tout fait sans eux. L'orientation post bac ? le système de voeux et de points ? aucun mot ! rien ! Le vide total et absolu ! Cela ne veut pas dire que tous êtes pareil, je n'ai jamais dit cela... mais toute l'orientation de nos élèves a été faite sans eux. De toute façon ils n'ont rien dit. Nous avons tout fait, les PP. En tant que PP j'ai commis d'ailleurs à ce sujet des erreurs dans l'information de mes élèves de terminale (mea culpa), mais la différence c'est que ce n'est pas mon boulot principal ! Par contre, c'était le leur ! Alors s'ils ne font pas leur boulot principal, ils font quoi ?

Les deux que nous avons ? l'un vient se promener un peu au lycée, durant l'année (Le fond de l'air est frais, Laïho, Laïho! Il n'y a plus de saison, Laïho, Laïho!). Le deuxième n'est venu que ce jour là. C'est vrai, nous aurions dû le faire venir avant que nous ayons présenté l'orientation à nos élèves, histoire qu'il ait quelque chose à dire qui aurait pu sembler intéressant en plus de ce que nous avions indiqué, nous dont ce n'est pas le métier. On pensait juste qu'il en savait plus que nous.

Mais rien, rien rien ! Le reste de l'année ? ils ont fait quoi ? Moi je fais cours et j'en connais plus que'eux ? Alors eux ils font quoi le reste de l'année ?

Et pour finir : je n'accuse pas toute la profession, simplement les deux que nous avons chez nous, leur seule activité semble être se demander comment prendre leur train à l'heure pour rentrer chez eux au plus tôt ! (on peut en dire autant de certains profs, c'est vrai).

Youpi les autres, ceux qui bossent, les intègres, mais y en a pas chez nous !

POint positif : l'orientation entre 3e et 2de pro semble être plus en adéquation avec les souhaits et les capacités des élèves. Cela vient peut être des Copsy ?d Si oui, tant mieux ! Mais étant donné les exembles que j'ai devant moi en lycée (pour le post bac) je ne peux pas le certifier ! En tout cas nos deux Copsy ternissent totalement l'image que nous pouvons avoir de la profession qui, je l'espère, ne leur est pas semblable !

Jacq.


Dernière édition par Jacq le Lun 26 Sep 2011 - 23:26, édité 5 fois
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation - Page 2 Empty Re: Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation

par JPhMM Lun 26 Sep 2011 - 23:07
ils ne connaissent pas grand-chose au monde du travail alors que c'est justement ce qu'on leur demande
C'est moi ou ... ?

Enfin bref, je trouve cette phrase vraiment très bizarre...

Mouais, bon, c'est moi sans doute.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
seanaboy
Niveau 1

Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation - Page 2 Empty Re: Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation

par seanaboy Mar 27 Sep 2011 - 9:37
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:L'année passée nous avons fait venir notre estimé COPsy devant nos élèves de terminale.
Conclusion : nos élèves ont été "adorables".
Au début ils ont commencé à poser des questions, puis lorsqu'ils ont compris que cette personne n'avait strictement rien à leur apprendre et en savait moins qu'eux, ils ont attendu sagement, comme nous, la fin de l'heure.
J'espère que dans vos établissement vous en avez des bons. Je pense qu'il y en a...

bon ben en tant que co-psy, avoir des remarques aussi virulentes de la part de collegues profs ca fait plaisir...rassurez vous on risque de nous envoyer a la region (projet de labellisation des services d orientation) donc vous vous demerderez pour comprendre comment ca se passe les orientations post bac, post 3eme, les taux de pressions, les coefficients affelnet, les orientations en dispositif specifique (SEGPA, classe relais, dispositif nouvelle chance, dossier d'education recurente, classe passerelle GT->voie pro, admission en IME, en classe d'ULIS, et Classe accueil élève non francophones, en MGI etc...)
nb: si il y a de mauvais conseillers il y a de mauvais profs egalement...dois je ajouter: "des bons profs je pense qu'il y en a"?...

Comme tu dis, "collègue", il y a du bon et du mauvais partout... Chez nous (les profs), chez vous (les copsy). Moi j'ai pas de chance, j'ai deux Copsy dans mon établissement. Et je suis désolé, mais ils sont pitoyables et inexistants l'un comme l'autre ! Maintenant je ne peux pas généraliser, nous n'en avons que deux, et comme je le disais, il peut y en avoir de bons, de très bons, mais "ailleurs que chez nous" !
Je l'ai dit, heureusement que mes élèves étaient polis et charmants (parce que étant donné nos élèves, s'ils ne l'avaient pas été, ils les auraient bouffés totalement comme ils le font avec certains profs). Nos élèves ont été partagés entre la pitié et la charité. Nous aussi !
Lorsque nous les avons retrouvés (les élèves) ensuite, on a défendu les Copsy, et pourtant ils étaient indéfendables ! L'intervention était vraiment minable.
Cette année nous ne comptons même pas les faire revenir, tellement ils ont été inutiles !

Nous démerder sans eux ? Ben, je te rassure, nous avons tout fait sans eux. L'orientation post bac ? le système de voeux et de points ? aucun mot ! rien ! Le vide total et absolu ! Cela ne veut pas dire que tous êtes pareil, je n'ai jamais dit cela... mais toute l'orientation de nos élèves a été faite sans eux. De toute façon ils n'ont rien dit. Nous avons tout fait, les PP. En tant que PP j'ai commis d'ailleurs à ce sujet des erreurs dans l'information de mes élèves de terminale (mea culpa), mais la différence c'est que ce n'est pas mon boulot principal ! Par contre, c'était le leur ! Alors s'ils ne font pas leur boulot principal, ils font quoi ?

Les deux que nous avons ? l'un vient se promener un peu au lycée, durant l'année (Le fond de l'air est frais, Laïho, Laïho! Il n'y a plus de saison, Laïho, Laïho!). Le deuxième n'est venu que ce jour là. C'est vrai, nous aurions dû le faire venir avant que nous ayons présenté l'orientation à nos élèves, histoire qu'il ait quelque chose à dire qui aurait pu sembler intéressant en plus de ce que nous avions indiqué, nous dont ce n'est pas le métier. On pensait juste qu'il en savait plus que nous.

Mais rien, rien rien ! Le reste de l'année ? ils ont fait quoi ? Moi je fais cours et j'en connais plus que'eux ? Alors eux ils font quoi le reste de l'année ?

Et pour finir : je n'accuse pas toute la profession, simplement les deux que nous avons chez nous, leur seule activité semble être se demander comment prendre leur train à l'heure pour rentrer chez eux au plus tôt ! (on peut en dire autant de certains profs, c'est vrai).

Youpi les autres, ceux qui bossent, les intègres, mais y en a pas chez nous !

POint positif : l'orientation entre 3e et 2de pro semble être plus en adéquation avec les souhaits et les capacités des élèves. Cela vient peut être des Copsy ?d Si oui, tant mieux ! Mais étant donné les exembles que j'ai devant moi en lycée (pour le post bac) je ne peux pas le certifier ! En tout cas nos deux Copsy ternissent totalement l'image que nous pouvons avoir de la profession qui, je l'espère, ne leur est pas semblable !

Jacq.

Cher collègue,

loin de moi l'envie de défendre deux confrères qui peuvent s'illustrer par leur manque d'investissement, mais je me permet en preambule de donner quelques informations d'ordre général, mais qui peuvent ne pas paraitre evidentes de la part de la communauté des élèves et des équipes enseignantes. Celles-ci ne reflètent pas pour autant le travail des co-psy de ton établissement mais peut permettre d'éviter certaines âneries que j ai deja entendu.

Déja un COP, c'est trois établissements pour lui, plus le CIO,soit un prorata d'environ 1400 élèves, chiffre réduit à deux établissements si on se trouve en ZEP...j'ai cette chance de n'avoir "que" 1000 élèves vis-à-vis de la couverture scolaire de mon district. Que faisons nous le reste de l'année? Déja nous concentrer sur les paliers d'orientation, qui restent une phase essentielle de notre travail. Egalement les mesures d'efficiences intellectuelle afin de définir les éventuels profils de SEGPA ou d'Ulis, mesure prenant entre les rencontres en introduction, de restitution des données, de passation brute et d'analyse en tout et pour tout une journee entière. Les tests peuvent également porter (ça c'est la partie non visible mais présente de notre travail) sur le profil de personnalité professionnelle des élèves, sur la détection de troubles spécifiques (dyslexie, troubles déficitaires de l'attention hyperactivité...).Les deux premiers mois de l'année on est sur les élèves sans solutions et ça dure environ deux mois. Certains collègues doivent, si leur CIO est délégué, doivent faire passer les entretiens et les tests de niveau pour les élèves nouvellement arrivés en France, ça dépend si leur CIO a été désigné lieu ressource. A ce sujet, le ministère a allégé depuis quelques années nos missions spécifiques en fermant les CIO spécialisé sur le handicap...no comment....J'en passe et des meilleures en terme de mission mais en tout cas il faut comprendre que quand vous nous voyez pas on dort pas pour autant, tant par les lieux d'exercice que par la multiplicité de nos missions.

Pour les renseignements en classe de terminale, concrètement, et là c'est une suggestion que je t'apporte afin d'optimiser le travail des COP de ton établissement: Les séances collectives avec eux à mon humble avis ne doivent être la que pour énumérer les règles générales de l'orientation post-bac ( différences de contenu des enseignements entre les différentes voies, conditions d’accès à ces formations, difficulté d'obtention, dates de APB...) bref faire une partie, pas la meilleure de notre travail, à savoir être une brochure ONISEP qui parle, mais qui est une info nécessaire...pourquoi ne pas attraper tes COP, afin de leur donner un plan d'action lors de leur intervention? tant ils ne demandent que ça, de plus ça leur permettra d'avoir une structure cohérente pour leur intervention et essentielle en terme de connaissance pour tes élèves, et de justifier leur salaire? Ceci pourrait permettre une cohésion entre vous et comme tu le dis, ne maîtrisant pas tout le sujet de APB ça pourrait éviter quelques erreurs vis-à-vis des élèves.

Mais après pour les question d'ordre plus personnel, les projets de chacun , là c'est en entretien individuel que ça se joue! Incite les élèves à prendre rendez vous avec eux! on peut pas parler de ce genre de question en groupe tant par la multiplicité des demandes, des formations et des professions sans endormir les élèves (parenthèse au membre "reine margot", tu accuses les COP de ne pas avoir parlé des concours administratifs...as tu pris rendez vous a l individuel? As tu soulevé la question ?Pourquoi parler spécifiquement des concours administratifs et pas des autres professions en intervention en classe?si tu veux on aurait pu parler du métier d'ouvrier champignoniste aussi! je ferme moi aussi la parenthèse)

Pour ces prises de rendez vous individuel , et pour des raisons pratiques on ne peut pas les prendre nous même (sauf cas spécifiques) il doit forcément y avoir un cahier de prise de rendez vous dans ton lycée je le répète incite tes élèves à nous contacter, là ou au CIO. Peut être les COP sont dans ton établissement à l'année (je l'espère en tout cas) mais vos horaires correspondent pas tu les vois pas (perso je ne peux connaitre tous les profs de mon lycée, c'est humainement pas possible), et si effectivement ils ne viennent pas en établissement la je ne peux que t inciter à le signaler à ton chef d'établissement.

Que les choses soient claires Jacq, et désolé pour la réactivité de mon propos, mais en une demi décennie d exercice je vois que ma profession est incomprise et régulièrement attaquée, en général par une méconnaissance de nos missions, et je ne dis pas que tous sont performants, aucun corps professionnel ne l'est.Alors que cela soit par les élèves par le fait que nous cristallisions leurs frustrations et leurs craintes vis-à-vis de leur orientation passe (encore que...), de la part de professeurs avec qui nous sommes censés collaborer je trouve ça un peu dur, et tes propos justement renforcés par le fait que tu sois professeur ça aide à fragiliser une profession qui est déja attaquée depuis longtemps (pour info, on en est a un remplacement pour 6 departs en retraite d'après le SNES... nos détracteurs n'ont pas besoin qu'on leur apporte de l'eau à leur moulin).

Ce qui peut donc expliquer ma réponse à ton commentaire, c'est que je crains que à terme on ne puisse plus travailler ensemble

seanaboy
Ruthven
Ruthven
Monarque

Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation - Page 2 Empty Re: Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation

par Ruthven Mar 27 Sep 2011 - 9:52
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Déja un COP, c'est trois établissements pour lui, plus le CIO,soit un prorata d'environ 1400 élèves, chiffre réduit à deux établissements si on se trouve en ZEP...j'ai cette chance de n'avoir "que" 1000 élèves vis-à-vis de la couverture scolaire de mon district.

J'ai l'impression que c'est structurellement la position du COP qui est mal pensée (et cela s'aggrave avec la disette budgétaire) ; comment le COP peut-il conseiller des élèves qu'il découvre en une heure ? Sans un suivi régulier, notamment des conseils de classe, comment donner un conseil personnalisé et réaliste ? En raison de leur position dans le système, j'ai l'impression que les COP sont voués à en rester à des généralités (ce qui me gêne, ce n'est pas tant ce que l'on entend souvent sur l'ignorance du système et des métiers, mais surtout le fait de ne pas connaître les élèves). Je préfèrerais nettement que le COP fasse partie de l'équipe des CPE pour avoir ce suivi des élèves. J'ai du mal avec un service d'orientation qui existe dans un service indépendamment des élèves qu'il oriente.
sand
sand
Guide spirituel

Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation - Page 2 Empty Re: Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation

par sand Mar 27 Sep 2011 - 9:57
Et que dire, Seanaboy, des cop qui nous contredisent lors du conseil de classe parce que nous osons refuser le passage en 2de générale à des élèves qui n'ont pas le niveau requis, à coup de "Oh, 7/20 en maths, c'est pas catastrophique quand même, il a presque 10 en français", "Bon, il est proche de 9/20 partout, il faut lui donner une chance !" ou "Sa moyenne générale est proche de 10, ça passe !" (merci la note de vie scolaire) ?
avatar
seanaboy
Niveau 1

Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation - Page 2 Empty Re: Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation

par seanaboy Mar 27 Sep 2011 - 10:06
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Déja un COP, c'est trois établissements pour lui, plus le CIO,soit un prorata d'environ 1400 élèves, chiffre réduit à deux établissements si on se trouve en ZEP...j'ai cette chance de n'avoir "que" 1000 élèves vis-à-vis de la couverture scolaire de mon district.

J'ai l'impression que c'est structurellement la position du COP qui est mal pensée (et cela s'aggrave avec la disette budgétaire) ; comment le COP peut-il conseiller des élèves qu'il découvre en une heure ? Sans un suivi régulier, notamment des conseils de classe, comment donner un conseil personnalisé et réaliste ? En raison de leur position dans le système, j'ai l'impression que les COP sont voués à en rester à des généralités (ce qui me gêne, ce n'est pas tant ce que l'on entend souvent sur l'ignorance du système et des métiers, mais surtout le fait de ne pas connaître les élèves). Je préfèrerais nettement que le COP fasse partie de l'équipe des CPE pour avoir ce suivi des élèves. J'ai du mal avec un service d'orientation qui existe dans un service indépendamment des élèves qu'il oriente.

Je suis ok avec toi, structurellement c'est chaud...mais à mon avis ce n'est pas tant le fait de ne pas être rattaché administrativement au collège que la masse d'élèves à gérer! Pour notre cadre de boulot de psy, être rattaché au CIO permet d'avoir justement une certaine indépendance sur nos apports aux équipes éducatives, et ne pas être tributaire du chef d'établissement, qui est également le président du conseil de classe, LA ou l'orientation se décide (et ne se conseille plus comme nous le faisons) ça nous permet d'avoir une liberté de jugement (une principale n'avait pas compris ca, et souhaitait en clair que je "trouve des orientations" qu'elle même avait décidé pour nos élèves...vision un peu fasciste de l'orientation scolaire en général et de mon travail et du sien en particulier...)

Le plus gros soucis c'est justement, comme tu le dis, de connaître les élèves en une heure, et le nombre d'élèves que nous avons ça n'aide pas à ce sujet...Bon pour l'instant on fait avec les armes qu'on a, les élèves pour lesquels il y a vraiment des soucis on les vois plusieurs fois dans l'année (bien que encore pas assez je te l'accorde) pour certains une brève rencontre peut suffire...Mais leur consacrer à l'individuel plus de temps serait quelque chose de pertinent tout en gardant notre indépendance et apporter une autre vision de l'élève en tant qu'individu aux équipes éducatives.

Pour moi, le mieux serait que un COP= le CIO + un seul établissement scolaire et là, on ferait un boulot vraiment totalement accompli...mais avec le peu de neo-titularisation de notre corps de métier en rapport avec le nombre de néo-retraités, c'est pas gagné
avatar
seanaboy
Niveau 1

Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation - Page 2 Empty Re: Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation

par seanaboy Mar 27 Sep 2011 - 10:09
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et que dire, Seanaboy, des cop qui nous contredisent lors du conseil de classe parce que nous osons refuser le passage en 2de générale à des élèves qui n'ont pas le niveau requis, à coup de "Oh, 7/20 en maths, c'est pas catastrophique quand même, il a presque 10 en français", "Bon, il est proche de 9/20 partout, il faut lui donner une chance !" ou "Sa moyenne générale est proche de 10, ça passe !" (merci la note de vie scolaire) ?

tiens, c'est fou sand, moi j ai le probleme strictement inverse...les profs qui se prononcent sur un passage en 2nde avec des moyennes faibles d'élèves...on échange nos effectifs en conseil de classe?
sand
sand
Guide spirituel

Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation - Page 2 Empty Re: Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation

par sand Mar 27 Sep 2011 - 10:10
Tu rigoles, mais se réorienter en fin de 2nde n'est pas simple.
Je crois que je n'aimerais pas travailler avec les profs que tu décris.
avatar
seanaboy
Niveau 1

Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation - Page 2 Empty Re: Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation

par seanaboy Mar 27 Sep 2011 - 10:11
mon meilleur quand même fût un passage en 2nde GT sur un élève qui avait 6/20 de moyenne générale (avec 0, la note de vie scolaire a pas aidé) décidé par l'équipe éducative...j'ai rarement eût autant envie de plaquer un conseil de classe en plein déroulement!
sand
sand
Guide spirituel

Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation - Page 2 Empty Re: Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation

par sand Mar 27 Sep 2011 - 10:14
Il y aurait aussi des incapables et des malhonnêtes chez les profs ? heu Laughing
avatar
seanaboy
Niveau 1

Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation - Page 2 Empty Re: Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation

par seanaboy Mar 27 Sep 2011 - 10:15
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Tu rigoles, mais se réorienter en fin de 2nde n'est pas simple.
Je crois que je n'aimerais pas travailler avec les profs que tu décris.

Mais je le sais que c'est pas simple, et je ne parle pas que du fait de mener de front une détermination professionnelle rapide que des règles d'affection en réorientation de la voie GT à la voie Pro! Et non ça ne me fait pas rire du tout!ça me fait autant rire que quand j'ai des élèves de mon Lycée pro qui me disent "j ai choisi cette filière en électricité car mes profs me l'avaient conseillé l'année dernière en me disant qu'ils me voyaient pas en vente"...résultat des courses ca fait des jeunes qui se lancent dans une filière pro sans la connaitre, et se déscolarise rapidement!

avatar
seanaboy
Niveau 1

Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation - Page 2 Empty Re: Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation

par seanaboy Mar 27 Sep 2011 - 10:16
je dois préciser que c'était sur mon ancien collège, la ou je suis depuis un an l'équipe de professeur est vraiment top...
avatar
seanaboy
Niveau 1

Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation - Page 2 Empty Re: Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation

par seanaboy Mar 27 Sep 2011 - 10:19
Pour info pour en revenir à Luc Ferry, qui aurait sûrement pu être le meilleur ministre de l'éducation nationale de tous les temps, s'il avait été le seul et unique ministre de l'éducation nationale de tous les temps et qui donc se permet de juger notre travail...lors de son passage au ministère (2002-2004) en 2003 il pense donc à externaliser les services d'orientation de l'éducation nationale en nous régionalisant...Grosse manifestation des profs pour nous garder (merci s il vous plait continuez on en a besoin) de la il convoque des collègues COP au ministère et leur demande "pourriez vous m expliquer au juste en quoi consiste votre métier?j’avoue ne pas trop savoir", sous les yeux ébahis d'une collègue qui y était...Bref, c etait notre chef, il souhaitait nous dégager sans connaître notre métier...

Moralité: c'est parceque la vitesse de la lumière est plus rapide que celle du son, que l'on peut avoir l'air brillant avant d'avoir l'air con"...
Jacq
Jacq
Grand Maître

Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation - Page 2 Empty Re: Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation

par Jacq Mer 28 Sep 2011 - 11:26
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Que les choses soient claires Jacq, et désolé pour la réactivité de mon propos, mais en une demi décennie d exercice je vois que ma profession est incomprise et régulièrement attaquée, en général par une méconnaissance de nos missions seanaboy

Ta réponse et très bien et pas plus "réactive" que la mienne, qui ne porte que sur deux COP. Et ce que tu dis sur la "brochure ONisep" est vraie. C'est ce que nous avons reproché justement à cette intervention, car la brochure, nous savons la faire. Je pense que cette année (je ne suis pas PP) nous allons demander plus une intervention en début d'année, pour lancer ce que tu disais, à savoir plus d'individualisation. Et, pour que les élèves demandent ces entretiens (pas que ce soit nous qui les "forcions" à prendre RDV), établir une confiance en début d'année. Parce que l'autre problème, c'est que nos gamins souvent NE VEULENT PAS voir nos deux COPsy !
Et mon propos porte sur nos deux COPsy, mon objectif n'est pas de juger toute la corporation, et pas de lui porter atteinte. Et puis s'il y a des "moutons noirs" chez les COPsy, il y en a autant chez nous, et dans les autres professions !

Cordialement collègue !
Jacq
Jacq
Grand Maître

Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation - Page 2 Empty Re: Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation

par Jacq Mer 28 Sep 2011 - 11:28
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Pour moi, le mieux serait que un COP= le CIO + un seul établissement scolaire et là, on ferait un boulot vraiment totalement accompli...mais avec le peu de neo-titularisation de notre corps de métier en rapport avec le nombre de néo-retraités, c'est pas gagné

Oui, mais tout cela, c'est pas gagné. COmme pour les infirmières d'ailleurs !
Jacq
Jacq
Grand Maître

Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation - Page 2 Empty Re: Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation

par Jacq Mer 28 Sep 2011 - 11:34
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Tu rigoles, mais se réorienter en fin de 2nde n'est pas simple.
Je crois que je n'aimerais pas travailler avec les profs que tu décris.

Mais je le sais que c'est pas simple, et je ne parle pas que du fait de mener de front une détermination professionnelle rapide que des règles d'affection en réorientation de la voie GT à la voie Pro! Et non ça ne me fait pas rire du tout!ça me fait autant rire que quand j'ai des élèves de mon Lycée pro qui me disent "j ai choisi cette filière en électricité car mes profs me l'avaient conseillé l'année dernière en me disant qu'ils me voyaient pas en vente"...résultat des courses ca fait des jeunes qui se lancent dans une filière pro sans la connaitre, et se déscolarise rapidement!


Sachant que les filières pro, c'est pas forcément facile à appréhender pour les collègues de 3e, surtout lorsque le gouvernement bouleverse tout chaque année ! J'ai eu aussi un élève qui était parti en CAP APR parce que ces profs de 3e lui "auraient" (je n'y étais pas) dit que c'était de l'hôtellerie !

Et puis, de toute façon nous pouvons toujours conseiller (prof ou COPsy), mais après il faut encore arriver à convaincre certains ! Ou expliquer aux parents l'écart entre leurs désirs et la réalité !
L'année dernière je n'ai cessé d'expliquer à certains de mes élèves (de terminale professionnelle) qu'ils n'avaient pas leur place en faculté (en des termes plus choisis) et bien rien n'y fait....

Le choix est personnel, on ne fait que conseiller ou mettre en garde, et il leur revient.

Jacq.
Jacq
Jacq
Grand Maître

Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation - Page 2 Empty Re: Luc Ferry est en colère contre les conseillers d'orientation

par Jacq Mer 28 Sep 2011 - 11:38
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et que dire, Seanaboy, des cop qui nous contredisent lors du conseil de classe parce que nous osons refuser le passage en 2de générale à des élèves qui n'ont pas le niveau requis, à coup de "Oh, 7/20 en maths, c'est pas catastrophique quand même, il a presque 10 en français", "Bon, il est proche de 9/20 partout, il faut lui donner une chance !" ou "Sa moyenne générale est proche de 10, ça passe !" (merci la note de vie scolaire) ?

tiens, c'est fou sand, moi j ai le probleme strictement inverse...les profs qui se prononcent sur un passage en 2nde avec des moyennes faibles d'élèves...on échange nos effectifs en conseil de classe?

Nous avons aussi le problème des CdE qui gèrent les flux d'élèves et doivent répondre à des pourcentages imposés, contredisant parfois (souvent) ce qui est dit en conseil de classe.

Un collège que je connais (pas mon académie) avait un taux de poursuite en seconde générale de 60%.
Du jour au lendemain le projet du CdE est devenu : 80-90% de passage en seconde générale !
Rien n'a changé, sauf que maintenant presque tout le monde passe en seconde générale !

Jacq.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum