Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par *Fifi* le Sam 10 Sep 2011 - 22:52
Oiseau, oui je pense que Boris parlait pour 1heure de cours.

3 pages c'est avec mon plan et en gros. je sais pas trop car j'ai rajouté des choses à la main par rapport à ma trace écrite sur ordi.
Moi j'ai eu une semaine quasi-normale avec mes premières, soit 4 heures. J'ai fini la partie croissance + éco monde et j'ai introduit le chapitre suivant. Embarassed
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par *Fifi* le Sam 10 Sep 2011 - 22:53
Oiseau phenix a écrit:quand tu dis le I sur la croissance éco, c'est sans les économies monde ? moi, c'est A) la croissance jusqu'en 45 B) croissance intensive depuis 45 C) les crises (sans les économies monde donc). Avec les ES j'en suis aux crises, presque fini, donc en gros 2H.
je parlais du I de ton cours que je viens de re-regarder.
avatar
Invité19
Esprit sacré

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Invité19 le Sam 10 Sep 2011 - 22:57
en combien de temps tu as fait ce I) sans les économies monde ? je n'ai pas compris en te relisant. Moi je viens de retaper, si je mets uniquement le plan, les défs, les phrases dictées, donc sans les qq lignes de mots clés qui correspondent aux exos, en times 12 ça fait une grosse page et demie, fait en 2H, et à un bon rythme

bon je complexe à mort là...

pourtant je fonctionne pareil en 2nde et mon tuteur avait l'air de trouver ça pas mal.
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par *Fifi* le Sam 10 Sep 2011 - 23:03
oh non mais complexe pas par rapport à ce que je dis !!! Je pense que je vais trop vite.

Je viens de re-regarder mon I/ (donc sans les éco-mondes). J'ai pas tout tapé sur ordi. Mais ca doit correspondre 2 pages et demi de notes times 12.
Je ne sais plus combien de temps exactement. Je dirais 2h sur ce I. (en 4h, j'ai fais la croissance éco + les éco monde + intro du chap suivant).
avatar
Invité19
Esprit sacré

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Invité19 le Sam 10 Sep 2011 - 23:05
ouais alors... en 4h avec mes L faibles, j'ai fait la croissance éco, le début de l'activité sur l'économie monde (on est au milieu de l'activité, qui prend du temps certes, mais on n'a pas corrigé non plus, ni fait la 3e éco).

Alors je crois que les activités écrites prennent beaucoup de temps, et qu'on n'a pas tout à fait le même public... cela dit en éco en 4h je pense faire comme toi. Quand tu dis 2pages et demies de notes, c'est sans les exos, les consignes ?

je regarderai le cahier des miens...
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par User5899 le Sam 10 Sep 2011 - 23:16
@cavecattum a écrit:Je suis dégoutée. Le devoir d'aujourd'hui: la classe que j'ai surveillée a travaillé, en même temps, j'ai fait La chose qu'ils détestent, passer dans les rangs, regarder au-dessus de leurs épaules, demander: "Tu es sûr que tu as bien relu et corrigé toutes tes fautes? Pas moi."
Mais mon autre seconde, surveillée ailleurs: :colere:
Des copies sans nom, des copies blanches, des devoirs affolants de saleté, des absents, du dilettantisme, des bouts rajouté à la colle, comme des "ajoutailles" mais le littéraire en moins...
Le collègue n'aurait pas pu regarder qu'ils travaillaient un minimum? et comme il n'a pas relevé le nom des absents, je ne sais même pas à qui mettre quelle note?

Pfff...
Vous ne mettez une note qu'aux copies avec un nom et une présentation acceptable. Tous les autres ont zéro. Je trouve que pour la première semaine, ils font fort.
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par *Fifi* le Sam 10 Sep 2011 - 23:18
La je parlais de mes notes a moi, et en gros j'ai le plan puis ce que je veux faire passer comme trace écrite. Je met juste en une ligne le doc a regarder.

Oui il faut s'adapter a son public. Mais ça y est ça me stresse je me dis que vraiment je dois faire trop léger et qu'ils ne font pas assez d'activités seuls. Je vais penser a les faire reformuler et voir demain si je peux leur faire faire des petites activités par écrit sur le chap sur les mutations de la ste. (des idées ?).

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
https://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
avatar
Invité19
Esprit sacré

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Invité19 le Sam 10 Sep 2011 - 23:37
trop léger, tu blagues ? j'ai presque 2 fois moins de contenu magistral que toi...

pour les mutations, en acti j'ai prévu :

- exercice de contraction de texte pour la prise de notes à partir d'un paragraphe sur les classes moyennes (ok c'est une fausse acti)
- exercice d'analyse de sujet de compo sur les ouvriers : chez eux, ils lisent les pages du manuel, et proposent de grandes idées, qu'on organise en 3 grdes parties
- étude de textes sur l'immigration, et je me centre sur un texte, en faisant une acti analyse de doc, tout en décomposant la consigne (en leur posant les questions qu'ils devront se poser seuls : comme "idée clé du premier paragraphe")
boris vassiliev
boris vassiliev
Grand sage

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par boris vassiliev le Dim 11 Sep 2011 - 0:12
Bon, les filles, pour vous donner une idée, j'ai converti mon cours (celui sur la BDD) croissance + éco-mondes en Times 12 : ça fait 6,5 pages, maxi 7 si on met les titres plus gros. Dedans il y a les références aux docs et des explications complémentaires données seulement à l'oral (par ex sur la 1ère révo ind). Et je rédige tout. Il faut y ajouter deux schémas fléchés d'une bonne demi-page chacun sur la 1ère RI, et sur le keynésianisme., en plus du schéma sur la crise de 29 intégré dans le fichier du cours.

_________________
J'ai été ancien combattant, militant socialiste et bistrot, c'est vous dire si j'en ai entendu, des conneries ! Patouilloux/Robert Dalban, Un idiot à Paris, 1966, Michel Audiard)
avatar
Invité19
Esprit sacré

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Invité19 le Dim 11 Sep 2011 - 0:18
Boris, je peux te demander un service ? je peux te mailer mon cours ? (du moins, le I sans les économies monde que je fais en tableau seulement) ?
boris vassiliev
boris vassiliev
Grand sage

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par boris vassiliev le Dim 11 Sep 2011 - 0:22
Vas-y, no problem Wink

_________________
J'ai été ancien combattant, militant socialiste et bistrot, c'est vous dire si j'en ai entendu, des conneries ! Patouilloux/Robert Dalban, Un idiot à Paris, 1966, Michel Audiard)
Nita
Nita
Empereur

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Nita le Dim 11 Sep 2011 - 1:19
Oiseau, va dormir...



(nita en mode "mamie" on)

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
avatar
Invité19
Esprit sacré

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Invité19 le Dim 11 Sep 2011 - 1:24
d'ailleurs, Nita, merci pour ton précédent message !

et tu as raison, je vais débrancher la machine ! Very Happy
Ayatola
Ayatola
Niveau 2

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Ayatola le Dim 11 Sep 2011 - 8:33
Bonjour à tous!
Je débarque sur le forum après ma première semaine de cours. Stagiaire à plein-temps, c'est pas du gâteau! Je me sens déjà vidée ... Ça fait du bien de lire tous vos post en tout cas, et de se dire que l'on n'est pas seuls à rencontrer des difficultés!
kiwi
kiwi
Monarque

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par kiwi le Dim 11 Sep 2011 - 10:02
@Igniatius a écrit:si ça n'a pas changé, ta premiere note d'inspection correspond a ton quintile au concours. Tu es ds le 2e, si je ne me trompe, donc tu seras bien notée.
Et cela te suivra toute ta carrière.

Pas forcément, j'en sais quelque chose : 1er décile au concours, note péda maximale jusqu'à mon inspection il y a 2 ans où ils ont décidé de baisser ma note de classement au concours (pourtant, le rapport était bon). J'ai pas compris. Neutral



avatar
Lusiole
Niveau 2

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Lusiole le Dim 11 Sep 2011 - 10:09
Merci à tous pour vos conseils quant à ma situation !
Et merci à tous vos conseils pour les petits stagiaires que nous sommes, ça me rassure beaucoup ! J'ai l'impression d'être nullissime en ce moment... Je me retrouve beaucoup dans vos propos, Oiseau et Fifi (mais nous vaincrons pompom !)
Une question me turlupine : étant dans ce que je pensais être un bon collège parisien, j'ai mis la barre trop haut apparemment, puisque certains sont incapables de comprendre un texte simple. De quoi se flinguer. Du coup, comment gère-t-on les différences de niveau au sein d'une classe ? J'ai plusieurs élèves qui s'ennuient en attendant les autres. Que faire alors ? Je serais partisane d'accélérer le mouvement pour forcer les autres à travailler plus vite, mais cela est-il réaliste ?

Vendredi fut une journée assez éprouvante, tout d'abord parce que je dois partir à 6h30 de chez moi pour être en cours à 8h, de plus, j'ai fait une nuit blanche. J'étais donc dans un état de fatigue conséquent.
Pour la discipline, ce fut mi-figue, mi-raisin. Le coup de noter le nom des bavards au tableau a très bien marché en revanche ! Mais encore et toujours des protestations...
Point positif d'abord, ma classe a problèmes (enfin, surchargée serait plus juste) a été très correcte la première heure de la matinée. L'élève à qui j'avais remonté les bretelles la veille s'est très bien tenu. J'avais donc bien cerné sa personnalité : veut faire l'intéressant devant les copains, mais ne veut pas avoir de problèmes. Je lui ai dit à la fin de l'heure que j'avais bien noté les progrès dans son attitude, qu'il fallait qu'il continue ainsi.
Par contre, j'ai eu mon autre classe de 5e (un peu bruyante mais correcte) pendant deux heures vendredi matin. Ce fut dur dur. Certes, il y a la récré, mais c'est trop long pour eux. Ils ont été très bavards. J'ai remis les points sur les I, ça a mieux été. L'un d'entre eux a cependant eu une attitude exécrable, à tel point que j'ai du l'exclure de cours... (je ne détaillerais pas, mais c'était amplement justifié, au vu de son insolence, et la CPE m'a très bien soutenue. Espérons que cela va le remettre dans le droit chemin, mais pour avoir vu son dossier scolaire, je doute...). Au moins, cette classe a compris que je ne rigolais pas. Bref, ce fut assez éprouvant, car on ne peut s'empêcher de culpabiliser la première fois qu'on envoie qqn chez le CPE j'imagine...
Le vrai souci, comme vous l'aviez évoqué jeudi, c'est qu'ils veulent tout contester (cette classe-ci, mais aussi une de mes classes de 6e, qui dès le premier cours a cru bon de contester mes décisions... Certains ne doutent vraiment de rien !). Ca donne des soliloques du genre "Mais Madame, j'ai pas parlé", "Madame, vous pourriez enlever mon nom du tableau pour la deuxième heure de cours ?", etc. Au bout d'un moment, le manque de sommeil aidant (nuit blanche la veille), j'ai craqué à la fin de l'heure, j'ai mis un coup de carnet sur la table et j'ai froidement insisté sur le fait qu'ils n'avaient pas droit à la discussion, que j'étais l'adulte et eux les enfants, et qu'ils devaient m'obéir, que leur attitude était intolérable... Mais je ne sais pas si ça a eu l'effet escompté. J'avoue que ce sont ces contestations permanentes qui me gènent le plus pour le moment, je ne sais pas trop comment réagir. J'étais vraiment à deux doigts d'exploser, la fatigue aidant. J'ai même laché un "putain" à deux reprises... J'ai HONTE. Si quelqu'un a une solution miracle contre ça... J'aime bien le coup de "réponse 1, réponse 2" qu'on m'a proposé, sauf que mes 6e-5e sont de gros bébés qui ne comprennent pas du tout l'ironie... pas sûr que ce soit efficace donc.
Je pense mettre en place un plan de classe rapidement (la prochaine heure ou l'heure suivante), avec alternance fille-garçon, qu'en pensez vous ? Ca devrait limiter les bavardages, mais peut-être les contestations également ?


(désolée pour la syntaxe et les éventuelles fautes, j'ai très peu dormi donc je n'ai pas les yeux en face des trous)
avatar
Invité19
Esprit sacré

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Invité19 le Dim 11 Sep 2011 - 10:15
@Lusiole a écrit:Merci à tous pour vos conseils quant à ma situation !
Et merci à tous vos conseils pour les petits stagiaires que nous sommes, ça me rassure beaucoup ! J'ai l'impression d'être nullissime en ce moment... Je me retrouve beaucoup dans vos propos, Oiseau et Fifi (mais nous vaincrons pompom !)
Une question me turlupine : étant dans ce que je pensais être un bon collège parisien, j'ai mis la barre trop haut apparemment, puisque certains sont incapables de comprendre un texte simple. De quoi se flinguer. Du coup, comment gère-t-on les différences de niveau au sein d'une classe ? J'ai plusieurs élèves qui s'ennuient en attendant les autres. Que faire alors ? Je serais partisane d'accélérer le mouvement pour forcer les autres à travailler plus vite, mais cela est-il réaliste ?

Vendredi fut une journée assez éprouvante, tout d'abord parce que je dois partir à 6h30 de chez moi pour être en cours à 8h, de plus, j'ai fait une nuit blanche. J'étais donc dans un état de fatigue conséquent. Je connais... sauf que je pars à 6h30 pour être au lycée à 8h30...(dont 25 minutes à pieds, avec mon cartable de 4, 5, 6 kilos, parce que le bus avec les élèves, ça me plait moyennement
Pour la discipline, ce fut mi-figue, mi-raisin. Le coup de noter le nom des bavards au tableau a très bien marché en revanche ! Mais encore et toujours des protestations... c'est bon à savoir ! pour les protestations, tu dis que c'est comme ça, point.
Point positif d'abord, ma classe a problèmes (enfin, surchargée serait plus juste) a été très correcte la première heure de la matinée. L'élève à qui j'avais remonté les bretelles la veille s'est très bien tenu. J'avais donc bien cerné sa personnalité : veut faire l'intéressant devant les copains, mais ne veut pas avoir de problèmes. Je lui ai dit à la fin de l'heure que j'avais bien noté les progrès dans son attitude, qu'il fallait qu'il continue ainsi.
Par contre, j'ai eu mon autre classe de 5e (un peu bruyante mais correcte) pendant deux heures vendredi matin. Ce fut dur dur. Certes, il y a la récré, mais c'est trop long pour eux. Ils ont été très bavards. J'ai remis les points sur les I, ça a mieux été. L'un d'entre eux a cependant eu une attitude exécrable, à tel point que j'ai du l'exclure de cours... (je ne détaillerais pas, mais c'était amplement justifié, au vu de son insolence, et la CPE m'a très bien soutenue. Espérons que cela va le remettre dans le droit chemin, mais pour avoir vu son dossier scolaire, je doute...). Au moins, cette classe a compris que je ne rigolais pas. Bref, ce fut assez éprouvant, car on ne peut s'empêcher de culpabiliser la première fois qu'on envoie qqn chez le CPE j'imagine...
Le vrai souci, comme vous l'aviez évoqué jeudi, c'est qu'ils veulent tout contester (cette classe-ci, mais aussi une de mes classes de 6e, qui dès le premier cours a cru bon de contester mes décisions... Certains ne doutent vraiment de rien !). Ca donne des soliloques du genre "Mais Madame, j'ai pas parlé", "Madame, vous pourriez enlever mon nom du tableau pour la deuxième heure de cours ?", etc. Au bout d'un moment, le manque de sommeil aidant (nuit blanche la veille), j'ai craqué à la fin de l'heure, j'ai mis un coup de carnet sur la table et j'ai froidement insisté sur le fait qu'ils n'avaient pas droit à la discussion, que j'étais l'adulte et eux les enfants, et qu'ils devaient m'obéir, que leur attitude était intolérable... Mais je ne sais pas si ça a eu l'effet escompté. J'avoue que ce sont ces contestations permanentes qui me gènent le plus pour le moment, je ne sais pas trop comment réagir. J'étais vraiment à deux doigts d'exploser, la fatigue aidant. J'ai même laché un "putain" à deux reprises... J'ai HONTE. Si quelqu'un a une solution miracle contre ça... J'aime bien le coup de "réponse 1, réponse 2" qu'on m'a proposé, sauf que mes 6e-5e sont de gros bébés qui ne comprennent pas du tout l'ironie... pas sûr que ce soit efficace donc.
Je pense mettre en place un plan de classe rapidement (la prochaine heure ou l'heure suivante), avec alternance fille-garçon, qu'en pensez vous ? Ca devrait limiter les bavardages, mais peut-être les contestations également ? Le plan de classe par ordre alpha, j'ai fait en lycée dans deux classes sur 4, c'est génial. L'alternance fille garçon, pourquoi pas, mais ça ne résoudra pas tout, et si ça se trouve en fin de 5e avec les hormones...


(désolée pour la syntaxe et les éventuelles fautes, j'ai très peu dormi donc je n'ai pas les yeux en face des trous)
avatar
Patissot
Doyen

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Patissot le Dim 11 Sep 2011 - 10:17
Je suis également confronté au problème de la grande hétérogénéité de mes classes... Certains finissent l'activité en 10 min alors que d'autres ont à peine commencé la première question... Je vais essayer de prévoir des exercices pour les "rapides" (enfin celui que j'ai interrogé semblait avoir tout fait facilement, mais au tableau à fait une erreur de calcul à chaque ligne, genre -3+1=4...)

Je vais tenter de leur faire traiter un problème ouvert en groupe à la fin du chapitre.

_________________
« Déjà, certaines portions de ma vie ressemblent aux salles dégarnies d'un palais trop vaste, qu'un propriétaire appauvri renonce à occuper tout entier. »
Igniatius
Igniatius
Guide spirituel

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Igniatius le Dim 11 Sep 2011 - 10:33
Ah les pbs ouverts !
Honnêtement, je suis intéressé par le bilan de ce que tu en tireras.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
Igniatius
Igniatius
Guide spirituel

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Igniatius le Dim 11 Sep 2011 - 10:36
@kiwi a écrit:
@Igniatius a écrit:si ça n'a pas changé, ta premiere note d'inspection correspond a ton quintile au concours. Tu es ds le 2e, si je ne me trompe, donc tu seras bien notée.
Et cela te suivra toute ta carrière.

Pas forcément, j'en sais quelque chose : 1er décile au concours, note péda maximale jusqu'à mon inspection il y a 2 ans où ils ont décidé de baisser ma note de classement au concours (pourtant, le rapport était bon). J'ai pas compris. Neutral




Et tu as déposé un recours ??

Parce que baisser une note, cela se justifie : ce ne peut etre a discrétion de l'inspection.

A moins que tu ne sois agrégée : il y a eu une refonte de notre notation il y a deux ou trois ans avec des alignements sur l'ancienneté. Tu devais etre trop haute pour ton échelon.
C'est d'une bêtise...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
zina
zina
Niveau 10

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par zina le Dim 11 Sep 2011 - 10:37
@Marie Laetitia a écrit:N'hésite pas à la contacter, dès que tu as une question, elle est là pour ça (et payée pour ça aussi)...

tu es prof de quoi? (ergonomie, ça rentre dans quoi ? Ma rentrée en tant que stagiaire... 3795679266 )

Dans une autre vie j'ai fait un DEA en génie logiciel ou un truc comme ça. On a fait un projet sur les tableaux d'affichage des centrales nucléaires ou des tours de contrôle aérien avec des synopsis. Tout ce qui m'est resté c'est comment choisir les couleurs pour attirer l'attention sans fatiguer l'oeil, où et comment écrire des informations importantes, c'était assez intéressant.
Edit : Ah oui je suis prof de Maths.


Dernière édition par zina le Dim 11 Sep 2011 - 10:39, édité 1 fois
avatar
cavecattum
Neoprof expérimenté

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par cavecattum le Dim 11 Sep 2011 - 10:39
C'est vrai qu'ils sont payés, nos tuteurs! Je l'oublie. Je fais en sorte de ne pas la déranger, de ne pas lui demander trop de choses...
Ce qui m'agace, c'est qu'ils peuvent être potentiellement payés pour donner un avis négatif sur nous!
Mais la mienne a l'air tout ce qu'il y a de plus réglo. Pourvu que ça dure!
Takara
Takara
Niveau 10

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Takara le Dim 11 Sep 2011 - 10:43
@Patissot a écrit:Je suis également confronté au problème de la grande hétérogénéité de mes classes... Certains finissent l'activité en 10 min alors que d'autres ont à peine commencé la première question... Je vais essayer de prévoir des exercices pour les "rapides" (enfin celui que j'ai interrogé semblait avoir tout fait facilement, mais au tableau à fait une erreur de calcul à chaque ligne, genre -3+1=4...)

Je vais tenter de leur faire traiter un problème ouvert en groupe à la fin du chapitre.
Pour ceux qui finissent le travail en avance, je vérifie d'abord sur leur cahier que ça a été fait correctement. S'il y a des erreurs ou que ça a été bâclé, j'indique ce qui ne va pas et demande de refaire l'exercice.
Pour ceux qui ont tout fait correctement, je leur donne des exercices plus difficiles que je corrige ensuite directement sur leur cahier.
Ce que je fais également après une leçon , c'est de donner une liste d'exercices à commencer en classe et à terminer à la maison.
Ça permet aux élèves de poser des questions s'ils n'ont pas compris les consignes (et donc pas d'excuse le lendemain du type "j'ai pas fait parce que j'ai rien compris!"), et ça les motive à se mettre rapidement au travail pour avoir le moins de devoirs à faire à la maison.
avatar
cavecattum
Neoprof expérimenté

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par cavecattum le Dim 11 Sep 2011 - 10:47
Merci Takara, ce que tu dis me semble très judicieux, même si je n'enseigne pas ta matière!
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Ma rentrée en tant que stagiaire... Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par *Fifi* le Dim 11 Sep 2011 - 10:47
Oiseau phenix a écrit:trop léger, tu blagues ? j'ai presque 2 fois moins de contenu magistral que toi...

pour les mutations, en acti j'ai prévu :

- exercice de contraction de texte pour la prise de notes à partir d'un paragraphe sur les classes moyennes (ok c'est une fausse acti)
- exercice d'analyse de sujet de compo sur les ouvriers : chez eux, ils lisent les pages du manuel, et proposent de grandes idées, qu'on organise en 3 grdes parties
- étude de textes sur l'immigration, et je me centre sur un texte, en faisant une acti analyse de doc, tout en décomposant la consigne (en leur posant les questions qu'ils devront se poser seuls : comme "idée clé du premier paragraphe")

Trop léger dans le contenu, pas dans la longueur. Et puis, je ne sais pas, mais il n'est quand même pas normal que je finisse avant ce que demande le programme ... Suspect
Merci pour tes idées d'activités. Je pensais aussi faire un exo d'analyse de sujet de composition à partir de la méthode que doit me donner mon tuteur. Ca durerait une heure pendant mon cours sur 2 heures. Il faut que je trouve un/deux sujets (un que l'on verrait ensemble avec la méthode pendant 30 min, et l'autre qu'ils feraient seuls après pour trouver une intro, pbq, plan). Je pense m'axer sur la compo au début de l'année vu qu'on ne connaît pas vraiment les exigences de leur futur bac.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
https://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum