Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
*Fifi*
Modérateur

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par *Fifi* le Dim 11 Sep 2011 - 10:47
Oiseau phenix a écrit:trop léger, tu blagues ? j'ai presque 2 fois moins de contenu magistral que toi...

pour les mutations, en acti j'ai prévu :

- exercice de contraction de texte pour la prise de notes à partir d'un paragraphe sur les classes moyennes (ok c'est une fausse acti)
- exercice d'analyse de sujet de compo sur les ouvriers : chez eux, ils lisent les pages du manuel, et proposent de grandes idées, qu'on organise en 3 grdes parties
- étude de textes sur l'immigration, et je me centre sur un texte, en faisant une acti analyse de doc, tout en décomposant la consigne (en leur posant les questions qu'ils devront se poser seuls : comme "idée clé du premier paragraphe")

Trop léger dans le contenu, pas dans la longueur. Et puis, je ne sais pas, mais il n'est quand même pas normal que je finisse avant ce que demande le programme ... Suspect
Merci pour tes idées d'activités. Je pensais aussi faire un exo d'analyse de sujet de composition à partir de la méthode que doit me donner mon tuteur. Ca durerait une heure pendant mon cours sur 2 heures. Il faut que je trouve un/deux sujets (un que l'on verrait ensemble avec la méthode pendant 30 min, et l'autre qu'ils feraient seuls après pour trouver une intro, pbq, plan). Je pense m'axer sur la compo au début de l'année vu qu'on ne connaît pas vraiment les exigences de leur futur bac.
Takara
Takara
Niveau 10

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Takara le Dim 11 Sep 2011 - 10:47
@Igniatius a écrit:
@kiwi a écrit:
@Igniatius a écrit:si ça n'a pas changé, ta premiere note d'inspection correspond a ton quintile au concours. Tu es ds le 2e, si je ne me trompe, donc tu seras bien notée.
Et cela te suivra toute ta carrière.

Pas forcément, j'en sais quelque chose : 1er décile au concours, note péda maximale jusqu'à mon inspection il y a 2 ans où ils ont décidé de baisser ma note de classement au concours (pourtant, le rapport était bon). J'ai pas compris. Neutral




Et tu as déposé un recours ??

Parce que baisser une note, cela se justifie : ce ne peut etre a discrétion de l'inspection.

A moins que tu ne sois agrégée : il y a eu une refonte de notre notation il y a deux ou trois ans avec des alignements sur l'ancienneté. Tu devais etre trop haute pour ton échelon.
C'est d'une bêtise...
Ce qu'on m'a dit, c'est que la note issue du concours n'est qu'une note provisoire et qu'à la première inspection, l'inspecteur nous met une note sans se baser forcément sur cette première. Il peut donc la baisser sans justification.
C'est à partir de la deuxième inspection qu'il doit faire un rapport pour justifier une baisse éventuelle de note.
avatar
cavecattum
Neoprof expérimenté

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par cavecattum le Dim 11 Sep 2011 - 11:04
Question: j'ai 4 heures de cours le mercredi, et le 21, une journée de formation. J'ai bien-sûr prévenu l'administration du fait que me mettre des cours le mercredi n'était pas judicieux...Vais-je devoir rattraper ces cours, ou sont-ils annulés? Le problème, c'est que l'emploi du temps de mes classes est déjà extrêmement serré...
ysabel
ysabel
Enchanteur

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par ysabel le Dim 11 Sep 2011 - 11:07
tu n'as pas à récupérer tes heures durant les formations.Si tu le veux, tu peux récupérer ces heures et tu seras alors payée en HSE avec un petit bonus (pour les remplacements en interne)
l'administration n'avait qu'à faire autrement, elle était prévenue.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
pseudo-alison
pseudo-alison
Niveau 10

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par pseudo-alison le Dim 11 Sep 2011 - 11:08
Bon à mon tour de faire mon petit bilan de la semaine : je suis crevéeeeeeeeeeeeeeeee.

J'ai donc 3 cinquièmes et 3 sixièmes. Avec les sixièmes pas trop de problèmes de gestion en dehors d'un ou deux élèves à recadrer mais alors il faut tout leur dire, tout redire, tout préciser et tout repréciser Razz Du coup cette semaine on pas a trop avancer, j'ai intérêt de récupérer tout ça.

Les cinquièmes sont plus ch***nts, ils contestent tout, sont jamais content et se mélent de tout. Le plan de classe par ordre alpha s'est avéré utile et efficace, on avisera par la suite pour les changements.

Question organisation c'est pas encore ça, je suis encore à courrir pour faire les photocop, les transparents, prévoir les cours, les activités et organiser mon cahier de texte etc.

Bref semaine très fatiguante mais je relativise et je me persuade que finalement c'était pas mal pour une première prise de contact ... Ce week end je n'ai encore rien fait, pas le courage, un peu lasse du boulot qui m'attend pour la prépa de cours, les papiers administratifs, le ménage, les enfants ....
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par *Fifi* le Dim 11 Sep 2011 - 11:11
@pseudo-alison a écrit:
Question organisation c'est pas encore ça, je suis encore à courrir pour faire les photocop, les transparents, prévoir les cours, les activités et organiser mon cahier de texte etc.
J'aurais pu dire exactement pareil ! Je compte pas le nombre d'heures perdues pour tout ça !! affraid
avatar
Patissot
Vénérable

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Patissot le Dim 11 Sep 2011 - 11:13
@Igniatius a écrit:Ah les pbs ouverts !
Honnêtement, je suis intéressé par le bilan de ce que tu en tireras.



Je pensais à un problème du type : "Parmis les rectangles de périmètre 100 cm quels sont les dimensions dur rectangle d'aire maximale ? "

L'objectif étant de s'assurer que la résolution de problème de ce type n'est pas accessible aux élèves (même avec des indications). Ainsi je pourrais toujours dire à l'IPR que j'ai essayé.

_________________
« Déjà, certaines portions de ma vie ressemblent aux salles dégarnies d'un palais trop vaste, qu'un propriétaire appauvri renonce à occuper tout entier. »
avatar
cavecattum
Neoprof expérimenté

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par cavecattum le Dim 11 Sep 2011 - 11:16
@ysabel a écrit:tu n'as pas à récupérer tes heures durant les formations.Si tu le veux, tu peux récupérer ces heures et tu seras alors payée en HSE avec un petit bonus (pour les remplacements en interne)
l'administration n'avait qu'à faire autrement, elle était prévenue.

Merci Ysabel, c'est très clair ainsi. Ils n'avaient qu'à y penser! Twisted Evil
pseudo-alison
pseudo-alison
Niveau 10

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par pseudo-alison le Dim 11 Sep 2011 - 11:18
@cavecattum a écrit:
@ysabel a écrit:tu n'as pas à récupérer tes heures durant les formations.Si tu le veux, tu peux récupérer ces heures et tu seras alors payée en HSE avec un petit bonus (pour les remplacements en interne)
l'administration n'avait qu'à faire autrement, elle était prévenue.

Merci Ysabel, c'est très clair ainsi. Ils n'avaient qu'à y penser! Twisted Evil

Dites quand on va voir notre tuteur dans son établissement on fait la demande pour être rémunéré en HSE ?
zabriskie
zabriskie
Érudit

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par zabriskie le Dim 11 Sep 2011 - 11:18
Laughing Tu en as de bonnes, pseudo-alison ! Remercie plutôt le rectorat (ou je ne sais qui) de la grande chance que tu as d'avoir déjà un tuteur Wink
pseudo-alison
pseudo-alison
Niveau 10

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par pseudo-alison le Dim 11 Sep 2011 - 11:20
@zabriskie a écrit: Laughing Tu en as de bonnes, pseudo-alison !

Je le tiens de la bouche même de notre recteur lors de la prérentrée ...
ysabel
ysabel
Enchanteur

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par ysabel le Dim 11 Sep 2011 - 11:23
@pseudo-alison a écrit:
@zabriskie a écrit: Laughing Tu en as de bonnes, pseudo-alison !

Je le tiens de la bouche même de notre recteur lors de la prérentrée ...

le recteur n'y connaît rien...

je suis pliée de rire... avoir des HSE pour aller voir le tuteur... Rolling Eyes Razz

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Igniatius
Igniatius
Guide spirituel

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Igniatius le Dim 11 Sep 2011 - 11:28
@Patissot a écrit:
@Igniatius a écrit:Ah les pbs ouverts !
Honnêtement, je suis intéressé par le bilan de ce que tu en tireras.



Je pensais à un problème du type : "Parmis les rectangles de périmètre 100 cm quels sont les dimensions dur rectangle d'aire maximale ? "

L'objectif étant de s'assurer que la résolution de problème de ce type n'est pas accessible aux élèves (même avec des indications). Ainsi je pourrais toujours dire à l'IPR que j'ai essayé.


Avec quelle classe ? Des secondes ?
En début d'année, cela me parait très ambitieux : introduire x sera une mission réservée aux meilleurs, et aucune chance de pouvoir justifier meme s'ils trouvent la bonne réponse au hasard : ils ne connaissent pas le second degré (c'est une de tes missions de milieu/fin d'année).
Et cela m'étonnerait que bcp sachent (ou pensent a) utiliser des logiciels.



PS : "parmi" est invariable. Wink

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
Igniatius
Igniatius
Guide spirituel

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Igniatius le Dim 11 Sep 2011 - 11:32
@ysabel a écrit:
@pseudo-alison a écrit:
@zabriskie a écrit: Laughing Tu en as de bonnes, pseudo-alison !

Je le tiens de la bouche même de notre recteur lors de la prérentrée ...

le recteur n'y connaît rien...

je suis pliée de rire... avoir des HSE pour aller voir le tuteur... Rolling Eyes Razz

En meme temps, ce ne serait pas idiot ds les circonstances actuelles : les stagiaires font autant d'heures de taf que nous et ils ont en plus l'obligation de suivre une formation.
Dans le privé, il arrive que l'on paye des salariés afin qu'ils soient formés en plus des heures de boulot.
Si les collectifs de stagiaires se penchaient sur la question...


On en est arrivés au fait que l'année de stage va devenir la plus lourde de ta carrière ! C'est hallucinant et démotivant je trouve.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
zabriskie
zabriskie
Érudit

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par zabriskie le Dim 11 Sep 2011 - 11:32
@pseudo-alison a écrit:
@zabriskie a écrit: Laughing Tu en as de bonnes, pseudo-alison !

Je le tiens de la bouche même de notre recteur lors de la prérentrée ...

Ils sont totalement satellisés au rectorat... surtout que les HSE sont à réclamer auprès de ton CDE, et je ne vois pas un CDE, si gentil et compatissant soit-il, s'intéresser aux rencontres de ses stagiaires avec leurs tuteurs. C'est à faire sur ton temps libre, c'est aussi pour ça que personnellement, j'ai très peu rencontré mon tuteur quand j'étais en stage. Il était aussi dans un autre établissement. Avec 1h30 de route pour rentrer chez moi, j'avais d'autres chats à fouetter...


Dernière édition par zabriskie le Dim 11 Sep 2011 - 11:34, édité 1 fois
zabriskie
zabriskie
Érudit

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par zabriskie le Dim 11 Sep 2011 - 11:34
@Igniatius a écrit:
En meme temps, ce ne serait pas idiot ds les circonstances actuelles : les stagiaires font autant d'heures de taf que nous et ils ont en plus l'obligation de suivre une formation.
Dans le privé, il arrive que l'on paye des salariés afin qu'ils soient formés en plus des heures de boulot.
Si les collectifs de stagiaires se penchaient sur la question...


On en est arrivés au fait que l'année de stage va devenir la plus lourde de ta carrière ! C'est hallucinant et démotivant je trouve.

C'est exactement ça. Très sincèrement, j'ai l'impression d'avoir vécu une année très cool après l'année de stage. Je n'avais "plus que le boulot"...
zina
zina
Habitué du forum

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par zina le Dim 11 Sep 2011 - 11:36
@Patissot a écrit:
@Igniatius a écrit:Ah les pbs ouverts !
Honnêtement, je suis intéressé par le bilan de ce que tu en tireras.



Je pensais à un problème du type : "Parmis les rectangles de périmètre 100 cm quels sont les dimensions dur rectangle d'aire maximale ? "

L'objectif étant de s'assurer que la résolution de problème de ce type n'est pas accessible aux élèves (même avec des indications). Ainsi je pourrais toujours dire à l'IPR que j'ai essayé.
Moi j'ai donné un cette semaine qui a bien fonctionné, les élèves qui ont réussi a le faire ont eu une bonne note, deux sont passés au tableau pour expliquer aux autres leur démarche. Je trouve que cela crée une certaine concurence entre eux.
[url=Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Exempl10]
Galipette
Galipette
Niveau 6

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Galipette le Dim 11 Sep 2011 - 11:38
@cavecattum a écrit:Question: j'ai 4 heures de cours le mercredi, et le 21, une journée de formation. J'ai bien-sûr prévenu l'administration du fait que me mettre des cours le mercredi n'était pas judicieux...Vais-je devoir rattraper ces cours, ou sont-ils annulés? Le problème, c'est que l'emploi du temps de mes classes est déjà extrêmement serré...

c’était au chef d’établissement de s'arranger pour ne pas te mettre des cours la journée de formation.
Normalement il se fera remonter les bretelles par l’académie. Ils savent à l'avance que par exemple les profs de français c'est le mercredi leur formation,ceux de trucmuche le jeudi ect, donc DOIVENT te laisser ce jour de libre pour tes formations.

Après par exemple dans mon groupe de stagiaire, il y avait une qui, était dans un établissement ou le chef d’établissement s'en foutait de ses consignes, l'inspection a demandé de changer, mais il n'en avait rien à faire. Bon heureusement pour la collègues c’était juste une heure de 8h à 9h, et nos formateurs étaient compréhensifs, donc acceptaient qu'elle n'arrive à la formation qu'à 10h au lieu de 9H.
Après je pense que ça peut poser pb, car l'avis du CDE compte pour bcp dans ta titularisation, donc zapper les cours, c'est te le foutre à dos, même si c'est lui qui est en tord, et ne pas venir à la formation ou même rater une demi journée entiere à chaque fois, c'est aussi te mettre en danger pour la titularisation.

Je pense que tu devrais en parler au CDE, dans un premier tps, puis aux formateurs si le CDE est borné, (donc pour le 21 tu vas bien à la formation et non en cours avec tes élèves), et normalement les formateurs feront remonter l'info pour faire céder ton CDE

_________________
C'est souvent derrière le brouillard qu'on découvre la lumière.
avatar
Invité19
Esprit sacré

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Invité19 le Dim 11 Sep 2011 - 12:42
grande question : quel est le rôle du tuteur dans la titularisation d'un stagiaire agrégé ?
Igniatius
Igniatius
Guide spirituel

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Igniatius le Dim 11 Sep 2011 - 12:44
Très faible je pense.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
Adri
Adri
Grand Maître

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Adri le Dim 11 Sep 2011 - 13:23
ça a bien changé, Oiseau, mais à mon époque, seul l'IPR qui venait pour une inspection avait vraiment le pouvoir de décision.
(Ce qui ne plaisait pas, mais alors pas du tout aux formateurs IUFM qui m'ont écrit des horreurs sur mon dossier... mais rien par rapport à mes cours puisqu'ils ne le ont jamais vus ! Rolling Eyes Evil or Very Mad )
Donc, tu fais cours, du mieux que tu peux et tu ne t'inquiètes pas fleurs
avatar
Patissot
Vénérable

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Patissot le Dim 11 Sep 2011 - 14:30
@Igniatius a écrit:
@Patissot a écrit:
@Igniatius a écrit:Ah les pbs ouverts !
Honnêtement, je suis intéressé par le bilan de ce que tu en tireras.



Je pensais à un problème du type : "Parmis les rectangles de périmètre 100 cm quels sont les dimensions dur rectangle d'aire maximale ? "

L'objectif étant de s'assurer que la résolution de problème de ce type n'est pas accessible aux élèves (même avec des indications). Ainsi je pourrais toujours dire à l'IPR que j'ai essayé.


Avec quelle classe ? Des secondes ?
En début d'année, cela me parait très ambitieux : introduire x sera une mission réservée aux meilleurs, et aucune chance de pouvoir justifier meme s'ils trouvent la bonne réponse au hasard : ils ne connaissent pas le second degré (c'est une de tes missions de milieu/fin d'année).
Et cela m'étonnerait que bcp sachent (ou pensent a) utiliser des logiciels.



PS : "parmi" est invariable. Wink



Le plus délicat étant sans doute de leur faire modéliser le problème afin d'obtenir une expression de l'aire en fonction d'un des côtés du rectangle. Après il faut encore savoir quand est atteint le maximum d'une parabole... C'est sans doute difficile. Mais qu'est ce que c'est ennuyant de faire des tas d'exercices débiles où il faut savoir lire un graphique.
kiwi
kiwi
Monarque

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par kiwi le Dim 11 Sep 2011 - 14:34
@Igniatius a écrit:
Et tu as déposé un recours ??

Parce que baisser une note, cela se justifie : ce ne peut etre a discrétion de l'inspection.

A moins que tu ne sois agrégée : il y a eu une refonte de notre notation il y a deux ou trois ans avec des alignements sur l'ancienneté. Tu devais etre trop haute pour ton échelon.
C'est d'une bêtise...

Non je n'ai pas déposé de recours : ignorance quand tu nous tiens... De toute façon, la note de concours peut être baissée sans justificatif particulier, puisque ce n'est pas une vraie note péda. Là, ma note mise est une vraie note péda mise par l'inspecteur. J'étais certainement trop haute pour mon échelon. Mais ça fait vraiment sanction. Neutral .
Malaga
Malaga
Modérateur

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Malaga le Dim 11 Sep 2011 - 14:43
@Lusiole a écrit:Merci à tous pour vos conseils quant à ma situation !
Et merci à tous vos conseils pour les petits stagiaires que nous sommes, ça me rassure beaucoup ! J'ai l'impression d'être nullissime en ce moment... Je me retrouve beaucoup dans vos propos, Oiseau et Fifi (mais nous vaincrons pompom !)
Une question me turlupine : étant dans ce que je pensais être un bon collège parisien, j'ai mis la barre trop haut apparemment, puisque certains sont incapables de comprendre un texte simple. De quoi se flinguer. Du coup, comment gère-t-on les différences de niveau au sein d'une classe ? J'ai plusieurs élèves qui s'ennuient en attendant les autres. Que faire alors ? Je serais partisane d'accélérer le mouvement pour forcer les autres à travailler plus vite, mais cela est-il réaliste ?

Vendredi fut une journée assez éprouvante, tout d'abord parce que je dois partir à 6h30 de chez moi pour être en cours à 8h, de plus, j'ai fait une nuit blanche. J'étais donc dans un état de fatigue conséquent.
Pour la discipline, ce fut mi-figue, mi-raisin. Le coup de noter le nom des bavards au tableau a très bien marché en revanche ! Mais encore et toujours des protestations...
Point positif d'abord, ma classe a problèmes (enfin, surchargée serait plus juste) a été très correcte la première heure de la matinée. L'élève à qui j'avais remonté les bretelles la veille s'est très bien tenu. J'avais donc bien cerné sa personnalité : veut faire l'intéressant devant les copains, mais ne veut pas avoir de problèmes. Je lui ai dit à la fin de l'heure que j'avais bien noté les progrès dans son attitude, qu'il fallait qu'il continue ainsi.
Par contre, j'ai eu mon autre classe de 5e (un peu bruyante mais correcte) pendant deux heures vendredi matin. Ce fut dur dur. Certes, il y a la récré, mais c'est trop long pour eux. Ils ont été très bavards. J'ai remis les points sur les I, ça a mieux été. L'un d'entre eux a cependant eu une attitude exécrable, à tel point que j'ai du l'exclure de cours... (je ne détaillerais pas, mais c'était amplement justifié, au vu de son insolence, et la CPE m'a très bien soutenue. Espérons que cela va le remettre dans le droit chemin, mais pour avoir vu son dossier scolaire, je doute...). Au moins, cette classe a compris que je ne rigolais pas. Bref, ce fut assez éprouvant, car on ne peut s'empêcher de culpabiliser la première fois qu'on envoie qqn chez le CPE j'imagine...
Le vrai souci, comme vous l'aviez évoqué jeudi, c'est qu'ils veulent tout contester (cette classe-ci, mais aussi une de mes classes de 6e, qui dès le premier cours a cru bon de contester mes décisions... Certains ne doutent vraiment de rien !). Ca donne des soliloques du genre "Mais Madame, j'ai pas parlé", "Madame, vous pourriez enlever mon nom du tableau pour la deuxième heure de cours ?", etc. Au bout d'un moment, le manque de sommeil aidant (nuit blanche la veille), j'ai craqué à la fin de l'heure, j'ai mis un coup de carnet sur la table et j'ai froidement insisté sur le fait qu'ils n'avaient pas droit à la discussion, que j'étais l'adulte et eux les enfants, et qu'ils devaient m'obéir, que leur attitude était intolérable... Mais je ne sais pas si ça a eu l'effet escompté. J'avoue que ce sont ces contestations permanentes qui me gènent le plus pour le moment, je ne sais pas trop comment réagir. J'étais vraiment à deux doigts d'exploser, la fatigue aidant. J'ai même laché un "putain" à deux reprises... J'ai HONTE. Si quelqu'un a une solution miracle contre ça... J'aime bien le coup de "réponse 1, réponse 2" qu'on m'a proposé, sauf que mes 6e-5e sont de gros bébés qui ne comprennent pas du tout l'ironie... pas sûr que ce soit efficace donc.
Je pense mettre en place un plan de classe rapidement (la prochaine heure ou l'heure suivante), avec alternance fille-garçon, qu'en pensez vous ? Ca devrait limiter les bavardages, mais peut-être les contestations également ?


(désolée pour la syntaxe et les éventuelles fautes, j'ai très peu dormi donc je n'ai pas les yeux en face des trous)

Aucun remède miracle à t'apporter mais tout d'abord, repose-toi ce week-end. Il est normal que les élèves contestent; le tout est de ne pas perdre de temps avec cela. Ignore l'élève qui conteste ou vanne-le plus ou moins gentiment. A la question "Madame, vous pourriez enlever mon nom du tableau?", tu réponds "Non" d'une voix glaciale et tu ne t'en occupes plus. Ne rentre surtout pas dans des discussions.
Cela peut nous arriver de dire des vulgarités mais il faut vraiment éviter le plus possible. Il est alors difficile de reprendre les élèves s'ils sortent la même grossièreté.
Si tu sens les élèves trop bavards, en effet, fais un plan de classe dès lundi et précise bien que tu n'accepteras aucune réclamation durant l'heure. A la fin de l'heure, les élèves à qui leur place pose problème (car ils voient mal par exemple) peuvent venir te voir.
Bon courage fleurs
avatar
Lusiole
Niveau 2

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Lusiole le Dim 11 Sep 2011 - 16:52
Merci pour vos commentaires !

Oiseau : je ne peux pas faire de plan alphabétique pour deux de mes classes, le hasard a mal fait les choses et la plupart des bavards se suivent dans l'ordre^^. J'ai cependant la chance d'être physionomiste. Je connais bien une de mes 5e (j'ai fait un plan de tête ce matin dans le métro, et je n'ai oublié que cinq noms). Je commence à voir qui sont les bavards, quelles sont les amitiés. Je vais casser cela au plus vite.

Malaga : J'essaie de me reposer, mais le sommeil ne vient pas, trop de pensées diverses... Ca va s'arranger j'imagine^^.
En effet, je crois que je vais répondre simplement non, puis ignorer. S'il continue à contester, c'est un avertissement sur le tableau.
Pour les vulgarités, ça m'a perturbée j'avoue, surtout que ce sont mes élèves qui me l'ont fait remarqué la deuxième fois... classe. Cependant, je vais tenter de ne pas me démonter. Si un élève sort une grossierté et qu'il remet mes grossieretés sur le tapis, je pense juste lui dire que c'est moi qui commande, et qu'il n'a pas à me reprendre de la sorte.
Le souci supplémentaire, c'est que je crois que mon physique me dessert : je suis l'archétype de la petite blonde souriante, ça n'aide pas, surtout que je fais super jeune (j'ai 23 ans, on m'en donne 20 les bons jours...). Comme ils sont proches de moi en âge, j'ai l'impression qu'ils pensent pouvoir argumenter contre moi, que je vais les "comprendre" ou je ne sais quoi. Bon, je pense que ça va s'arranger, qu'ils ont vu que malgré ma gentillesse, ça ne rigole pas, et que je n'hésite pas à punir.
avatar
Kroko
Sage

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 2 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Kroko le Dim 11 Sep 2011 - 17:46
Pour les gros mots, mes élèves m'avaient dit que ça les choquaient quand j'avais dit "j'ai pas que ça à foutre" je crois ...
Ben je leur ai répondu "ça vous choque ? quand vous dites des gros mots, moi aussi ça me choque."
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum