Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Takara
Niveau 10

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Takara le Mer 14 Sep 2011 - 20:01
Oiseau phenix a écrit:et quand je punis, je dis le prénom devant toute la classe, à chaque fois ?

ou je les prends à la fin du cours ? (risque d'y en avoir plusieurs)

Moi, je l'annonce direct : "Machin, visiblement tu n'as pas compris ce que j'ai dit tout à l'heure, tu prends ton agenda et tu notes pour demain truc à recopier tant de fois".
lenidji
lenidji
Niveau 8

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par lenidji le Mer 14 Sep 2011 - 20:04
@ysabel a écrit:
@lenidji a écrit:C'est vrai qu'au niveau du comportement oiseau des lycéens doivent être plus durs à gérer... Avec des collégiens c'est plus facile, tu fonds sur eux, tu prends les carnets en disant à 10 cm de leur visage "tu prends ma classe pour un cirque?" Bien méchamment. Ca les calme. Mais les grands j'aurais du mal. tu rigoles, ça marche pareil... tu n'as jamais vu mes grands gaillards quand je fonds sur eux toutes griffes dehors... Twisted Evil

Ils sont rebelles et contestent tout. tu parles, de la "rebellitude" de pacotille Rolling Eyes

L'année dernière j'avais des étudiants de 19 à 50 ans et ils étaient bavards. Et à cet âge-là difficile de mettre une punition... J'avais fait le cours en Turc, et là ils m'ont dit "Madame on ne comprend rien" et j'avais répondu : "c'est simple, si le cours en français ne vous intéresse pas je le fais en Turc". Ca les avait calmés pour l'année. Mais avec des ados, vraiment, je ne saurais pas faire. Je te souhaite bon courage et fais-nous partager tes expériences!

Ok Ysabel, je tenterai le coup si j'en ai l'occasion!
Takara
Takara
Niveau 10

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Takara le Mer 14 Sep 2011 - 20:06
N'hésitez pas, que vous soyez en collège ou en lycée, à appeler les parents en cas de problème avec un élève.
Un appel dès la première semaine, c'est souvent assez radical!
avatar
cavecattum
Neoprof expérimenté

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par cavecattum le Mer 14 Sep 2011 - 20:07
Ma tutrice vient me voir la semaine dans mes cours et ... ça m'angoisse bien plus que de faire cours tout court, devant les élèves.
Vraiment je n'aime pas ça, je sais que je vais être plus empruntée.
Nita
Nita
Empereur

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Nita le Mer 14 Sep 2011 - 20:13
@ Oiseau : Je confirme, si tu annonces, tu fais.
Si tu n'es pas sûre de vouloir faire, tu ne les préviens plus (puisque c'est déjà fait, et que de toute façon, se taire pendant un cours, ce n'est pas quelque chose qui leur est demandé pour la première fois), et quand ça t'insupporte, tu punis, froide, détachée, sans colère. (Je garde mes colères des trucs plus dérangeants que les papotages. C'est toujours du chiqué, mais ça impressionne. malmaisbien )

et les cours dans un silence de cathédrale constant ... je n'y crois pas.

@ Cave : si elle est un soupçon psychologue, elle va s'en douter, hein. Haut les coeurs !

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
Takara
Takara
Niveau 10

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Takara le Mer 14 Sep 2011 - 20:14
@cavecattum a écrit:Ma tutrice vient me voir la semaine dans mes cours et ... ça m'angoisse bien plus que de faire cours tout court, devant les élèves.
Vraiment je n'aime pas ça, je sais que je vais être plus empruntée.
Il ne faut pas se mettre la pression pour ça (je sais, plus facile à dire qu'à faire!).
Ce n'est pas une inspection, la tutrice est là pour te conseiller, mettre le doigt sur ce qui va ou ne va pas (enfin, si elle fait bien son boulot!).
Je trouve que c'est très bien, surtout au début, d'avoir un regard extérieur sur notre pratique.
J'étais moi aussi angoissée comme toi au début quand j'étais stagiaire (surtout que j'avais un tuteur "prof parfait", en toute objectivité, qui gérait super bien ses classes et faisait de supers cours!). Mais je me suis rendu compte très vite que c'est grâce à ses visites, ses "débriefs" et ses conseils que j'arrivais à avancer et à m’améliorer!
ysabel
ysabel
Enchanteur

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par ysabel le Mer 14 Sep 2011 - 20:17
@Nita a écrit:@ Oiseau : Je confirme, si tu annonces, tu fais.
Si tu n'es pas sûre de vouloir faire, tu ne les préviens plus (puisque c'est déjà fait, et que de toute façon, se taire pendant un cours, ce n'est pas quelque chose qui leur est demandé pour la première fois), et quand ça t'insupporte, tu punis, froide, détachée, sans colère. (Je garde mes colères des trucs plus dérangeants que les papotages. C'est toujours du chiqué, mais ça impressionne. malmaisbien )

et les cours dans un silence de cathédrale constant ... je n'y crois pas. cette idée me fait frissonner d'horreur... du calme oui, du silence absolu non, enfin pas tout le temps... c'est angoissant sinon...

@ Cave : si elle est un soupçon psychologue, elle va s'en douter, hein. Haut les coeurs !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Daliva
Daliva
Neoprof expérimenté

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Daliva le Mer 14 Sep 2011 - 20:19
@cavecattum a écrit:Ma tutrice vient me voir la semaine dans mes cours et ... ça m'angoisse bien plus que de faire cours tout court, devant les élèves.
Vraiment je n'aime pas ça, je sais que je vais être plus empruntée.

Pareil...j'angoisse d'autant plus que c'est une ancienne collègue (j'étais contractuelle avant) , que je l'estime énormément et qu'on est assez proches, on s'est soutenu dans des périodes difficiles ces dernières années.
J'ai peur de la décevoir, ça va être bizarre de la voir au fond de ma salle et là, tout de suite, je préfererais que ma tutrice soit une illustre inconnue Embarassed
lulucastagnette
lulucastagnette
Guide spirituel

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par lulucastagnette le Mer 14 Sep 2011 - 20:19
@cavecattum a écrit:Ma tutrice vient me voir la semaine dans mes cours et ... ça m'angoisse bien plus que de faire cours tout court, devant les élèves.
Vraiment je n'aime pas ça, je sais que je vais être plus empruntée.

Moi aussi je détestais ça.
Par "chance" (?), la mienne ne faisait pas son job et n'est venue que trois fois (en comptant les deux visites IUFM, oui, oui ! Suspect ).
Pour te rassurer, je peux te dire qu'au bout de 3 minutes, tu oublies qu'elle est là !
lulucastagnette
lulucastagnette
Guide spirituel

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par lulucastagnette le Mer 14 Sep 2011 - 20:20
@Daliva a écrit:
@cavecattum a écrit:Ma tutrice vient me voir la semaine dans mes cours et ... ça m'angoisse bien plus que de faire cours tout court, devant les élèves.
Vraiment je n'aime pas ça, je sais que je vais être plus empruntée.

Pareil...j'angoisse d'autant plus que c'est une ancienne collègue (j'étais contractuelle avant) , que je l'estime énormément et qu'on est assez proches, on s'est soutenu dans des périodes difficiles ces dernières années.
J'ai peur de la décevoir, ça va être bizarre de la voir au fond de ma salle et là, tout de suite, je préfererais que ma tutrice soit une illustre inconnue Embarassed

Ah oui, situation délicate, en effet !
Je comprends que tu sois mal à l'aise !
Daliva
Daliva
Neoprof expérimenté

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Daliva le Mer 14 Sep 2011 - 20:27
Oui Lulu...
Bon sinon, j'ai un peu calmé mes terminales, mais je suis loin d'avoir gagné la guerre! Ils sont atroces (tout le monde s'en plaint, ce qui , égoïstement, me rassure)
Par contre, mes 2nde sont gentils et assez bosseurs, et ils sont très prévenants depuis qu'ils ont vu que j'étais enceinte!
boris vassiliev
boris vassiliev
Grand sage

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par boris vassiliev le Mer 14 Sep 2011 - 20:36
@ysabel a écrit:et les cours dans un silence de cathédrale constant ... je n'y crois pas. cette idée me fait frissonner d'horreur... du calme oui, du silence absolu non, enfin pas tout le temps... c'est angoissant sinon...

Entièrement d'accord.
Bien évidemment, il faut essayer de repérer/déplacer/punir... les élèves qui ne suivent pas le cours et bavardent pour passer le temps.
Mais en histoire, par exemple (enfin, c'est bête de dire ça, c'est pareil dans toutes les matières) on est sans cesse en train de chercher à faire "réagir" les élèves en évoquant un détail, un chiffre parlant, éventuellement une anecdote un peu imagée, ... Donc bien évidemment les élèves prononcent quelques mots de manière plus ou moins audible, et notamment avec leur voisin. Mais au départ, c'est bien nous qui avons déclenché ce mini-échange verbal... On l'espère, même, face à une classe apathique.
Alors bien sûr, dans une classe studieuse, ça ne dure qu'un court instant et le silence revient tout seul, et dans une classe moins disciplinée il faut plus de temps et un petit rappel à l'ordre, et cela varie en fonction du degré de fatigue des élèves.


_________________
J'ai été ancien combattant, militant socialiste et bistrot, c'est vous dire si j'en ai entendu, des conneries ! Patouilloux/Robert Dalban, Un idiot à Paris, 1966, Michel Audiard)
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par *Fifi* le Mer 14 Sep 2011 - 20:39
Je viens de recevoir mon nouveau - et censé être définitif - edt. Je déprime carrément. Je ne sais pas s'il est mieux que l'ancien, mais il va devoir à nouveau re-changer (horaire incompatible avec une classe d'élèves du conservatoire). Franchement, ca me désespère. Ce soir, déjà j'avais pas le moral, mais là c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Ca me déprime. Je sais pas comment m'organiser avec ça. J'ai une nouvelle classe, normal pour une stagiaire, hop 15j après la rentrée, on change. J'en peux plus, déjà. Je craque.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
https://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
avatar
Invité19
Esprit sacré

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Invité19 le Mer 14 Sep 2011 - 20:40
pale je me sens quand même assez mal
lenidji
lenidji
Niveau 8

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par lenidji le Mer 14 Sep 2011 - 20:54
Oh les filles, oiseau fifi! courage! On est tous dans le même état avec des hauts, des bas, la fatigue, les doutes, des larmes. Mais n'oubliez pas que vous êtes des tueuses, vous avez réussi le concours!
cheers hearts
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par *Fifi* le Mer 14 Sep 2011 - 21:00
Merci.
J'ai un gros coup de déprime là, sans trop de raison... mais ca va pas

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
https://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
Igniatius
Igniatius
Guide spirituel

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Igniatius le Mer 14 Sep 2011 - 21:01
Oiseau phenix a écrit:
@Igniatius a écrit:Oiseau : tu as fait une première expérience d'affrontement, tes réactions ont été plutôt bonnes je trouve.
Tu as commis l'erreur classique : tu n'étais pas assez sûre de ton bon droit. JE pense que les premières fois, on en est tous là.
Une chose à éviter à mon sens : revenir sur ce que tu avais annoncé.

Pour l'élève qui te reprend sur le recopiage interdit : "tu crois ? Eh bien si tu arrives à être punie, je convoquerai tes parents et on en discutera tous ensemble. On verra si tes parents considèrent plus importants de discuter de la punition que de ton attitude"
J'ai testé, ça calme tout de suite (sauf si tu tombes sur des parents procéduriers, mais j'ai jamais vu).

Je te déconseille aussi de te justifier : le faire, c'est montrer aux élèves que tu n'es pas très affirmée (mais c'est normal hein ! ).
"Vous participez, c'est bien, cela ne vous donne aucun droit à discuter" (c'est comme avoir fini le boulot avant les autres...). "Donc vous vous calmez".


Bon.
Plus facile à dire qu'à faire, mais tu es sur la bonne voie, car tu parles très facilement de tes difficultés, que nous avons tous connues !

alors j'aurais dû les punir finalement ?

et au prochain cours, je fais quoi ? j'annonce la couleur au début (genre punition à la 2e remarque ?)

et puis pour ce qui est de parler de mes difficultés... au lycée avec certains ça fait plus omerta, et je minimise mes pbs (sauf quand je me sens en confiance mais c'est rare). C'est triste hein...
faut dire que la pp de cette classe qui me dit qu'on peut tout à fait avoir un silence absolu avec eux, bah... histoire de me sabrer le moral, voilà, y a pas mieux. Je ne cesse d'y penser et de me dire que mon autorité sur eux est... nulle.

Je déconseille d'annoncer la couleur en entrant : ça risque de les braquer, et cela confirme que tu te cherches (genre "Attention, aujourd'hui elle veut nous montrer qu'elle est la patronne").
Viens plutôt avec une idée claire sur ce que tu donneras comme punition et, dès qu'un (ou une) bavard(e) dérape, tu t'arrêtes et tu annonces "Bon écoute aujourd'hui tu n'auras pas le même comportement que l'autre fois : je t'avertis maintenant pour le bavardage, à la deuxième, je punis et je préviens tes parents." (très important : mot sur le carnet)
Deux alternatives :
1. l'élève conteste "oh non mais c'est bon, j'ai rien dit, pourquoi moi ? c'est trop injuste, maman m'a pas donné de nesquik ce matin en plus, c'est l'horreur, je suis persécuté" etc... Là, c'est très simple : tu lèves la main pour lui faire signe de s'arrêter en disant stop, stop, stop s'il n'est pas assez prompt. Quand tu as repris la parole, tu lui dis "Ecoute, maintenant, on fait cours, tu m'empêches de le faire correctement ; alors si tu persistes à contester, tu as gagné dès maintenant punition et mot sur le carnet. Si tu souhaites m'expliquer prquoi tu as le droit de bavarder en classe, je t'écouterai en fin d'heure." 90% de chances qu'il fuie dès la sonnerie.
2. l'élève se tient tranquille mais tu dois quand même le reprendre ultérieurement, et donc lui mettre un mot sur le carnet : 90% de chances que tu aies droit à "Non mais m'dame, mon père y va me tuer. J'vous jure je recommencerai plus, je me tiendrai à carreau" etc...
Un(e) stagiaire a toutes les chances de céder : ne le fais pas, c'est un aveu de faiblesse (je l'ai fait, à cause de ces blaireaux de l'IUFM qui nous faisaient culpabiliser). Une phrase suffit : "Ecoute, c'est dommage d'en arriver là, mais il fallait réfléchir quand je t'ai averti." Et bam !

Tu verras que le gamin reviendra avec sa signature, et qu'il ne se sera pas fait tuer par papa (d'ailleurs, ce sera sans doute maman qui aura signé, mais c'est un autre débat que je ne veux pas avoir ici... Very Happy )


Quant aux collègues, je te l'ai déjà dit en mp, mais je vais le redire ici : si tu as une classe qui pose souci, les collègues qui n'ont AUCUN pb et qui sont des stars de la tenue de classe sont souvent (pas tjrs, et en aucun cas des jeunes - T1,T2 - dans des bahuts un peu chaud) des mythomanes.
La tenue de classe parfaite, l'autorité naturelle avec tous, l'écoute attentive, la crainte des élèves, c'est comme les frites McCain : ce sont ceux qui en parlent le plus qui en mangent le moins.
i.e. ceux qui parlent de leurs pbs sont en général ceux qui commencent à les régler.

J'ai tellement de souvenirs de collègues blaireaux dans mes premières années, qui me faisaient douter alors que je m'apercevais ultérieurement que c'était le souk dans leurs cours...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Marie Laetitia le Mer 14 Sep 2011 - 21:01
@lenidji a écrit:
Ils sont rebelles et contestent tout. L'année dernière j'avais des étudiants de 19 à 50 ans et ils étaient bavards. Et à cet âge-là difficile de mettre une punition... J'avais fait le cours en Turc, et là ils m'ont dit "Madame on ne comprend rien" et j'avais répondu : "c'est simple, si le cours en français ne vous intéresse pas je le fais en Turc". Ca les avait calmés pour l'année. Mais avec des ados, vraiment, je ne saurais pas faire. Je te souhaite bon courage et fais-nous partager tes expériences!

lol! aaah le cours en turc! C'est fabuleux ! Laughing

_________________
 Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Marie Laetitia le Mer 14 Sep 2011 - 21:06
Fifi et Oiseau fleurs2 sunny fleurs2 et écoute Ginagnia, Oiseau, il parle d'or...

_________________
 Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par *Fifi* le Mer 14 Sep 2011 - 21:09
Euh, dites là j'ai un souci :
je ne me souviens plus comment on accède à la boite mail académique :
c'est quoi le nom d'utilisateur ? et le mot de passe (initial)(je ne l'ai pas modifié, c'est le NUMEN ?) ?

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
https://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
Daliva
Daliva
Neoprof expérimenté

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Daliva le Mer 14 Sep 2011 - 21:10
@*Fifi* a écrit:Je viens de recevoir mon nouveau - et censé être définitif - edt. Je déprime carrément. Je ne sais pas s'il est mieux que l'ancien, mais il va devoir à nouveau re-changer (horaire incompatible avec une classe d'élèves du conservatoire). Franchement, ca me désespère. Ce soir, déjà j'avais pas le moral, mais là c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Ca me déprime. Je sais pas comment m'organiser avec ça. J'ai une nouvelle classe, normal pour une stagiaire, hop 15j après la rentrée, on change. J'en peux plus, déjà. Je craque.

C'est nul et je comprends ton ras-le-bol, surtout pour la nouvelle classe!
Igniatius
Igniatius
Guide spirituel

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Igniatius le Mer 14 Sep 2011 - 21:14
@*Fifi* a écrit:Euh, dites là j'ai un souci :
je ne me souviens plus comment on accède à la boite mail académique :
c'est quoi le nom d'utilisateur ? et le mot de passe (initial)(je ne l'ai pas modifié, c'est le NUMEN ?) ?


NOrmalement : première lettre de ton prénom suivie de ton nom.
Numen en effet.
Ou alors c'est pour i-prof.

Sinon, essaye prenom.nom comme login.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Gryphe le Mer 14 Sep 2011 - 21:16
Dites, il y a une étape intermédiaire avant la punition qui calme assez bien, mais je ne sais pas si ça marche en lycée :
c'est de demander aux élèves qui bougent un peu de poser le carnet sur votre bureau. Dès que vous sentez qu'ils se déconcentrent : "Benjamin, viens donc déposer ton carnet sur mon bureau, cela va te motiver pour bien travailler...".

Après, en fonction de votre degré de sévérité, soit vous mettez un mot direct assorti d'une punition au prochain chuchotis,
soit vous ouvrez le carnet à la page des mots bien ostensiblement en refaisant un petit commentaire du type "oh, mais je vois que tu as déjà eu un mot en maths hier et que tu ne l'as pas encore fait signer ; je vais me faire un plaisir d'appeler chez toi après le cours afin de prévenir ta famille" (varier la phrase si l'élève est en foyer...).
En général, ça calme assez bien.

Et sinon, pour les punitions, je ne voudrais pas vous miner le moral, mais le plus dur est l'étape d'après :
- il y a les récalcitrant chez qui vous ramerez pour récupérer le travail,
- il y a ceux, celles surtout, qui sont capables de refaire une punition tous les jours, ça doit les détendre de recopier devant la télé, ça doit être ça... en ce cas, varier les plaisirs et essayer autre chose... Twisted Evil

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par *Fifi* le Mer 14 Sep 2011 - 21:16
@Igniatius a écrit:
@*Fifi* a écrit:Euh, dites là j'ai un souci :
je ne me souviens plus comment on accède à la boite mail académique :
c'est quoi le nom d'utilisateur ? et le mot de passe (initial)(je ne l'ai pas modifié, c'est le NUMEN ?) ?


NOrmalement : première lettre de ton prénom suivie de ton nom.
Numen en effet.
Oui, c'est ca.
Mais là, ca fonctionne pas, ca doit être mon serveur. Merci Igniatius ! fleurs

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
https://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
avatar
Invité19
Esprit sacré

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Invité19 le Mer 14 Sep 2011 - 21:32
merci Gryphe et Igniatius.

On verra vendredi avec ma seconde terrible avec laquelle j'ai été trop laxiste au second cours, par épuisement .... pale
ysabel
ysabel
Enchanteur

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 12 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par ysabel le Mer 14 Sep 2011 - 21:36
Oiseau phenix a écrit:merci Gryphe et Igniatius.

On verra vendredi avec ma seconde terrible avec laquelle j'ai été trop laxiste au second cours, par épuisement .... pale

c'est sûr que ce n'est pas facile quand on est épuisé... on a du mal à rester droit et ferme, on n 'a pas envie de lutter ; et c'est là qu'on commence à se faire bordéliser.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum