Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Stered
Doyen

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Stered le Ven 16 Sep 2011 - 18:41
C'est génial, Camille, pour la classe avec qui ça s'est bien passé Smile
Audrey
Audrey
Oracle

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Audrey le Ven 16 Sep 2011 - 18:43
Allez, exemple de ce qu'il ne faut surtout pas faire quand on parle à un élève.

Lors de la mise en rang, il faut dire: " Mettez-vous en rang rapidement, ça devient agaçant de vous répéter toujours la même chose." et non "Mettez-vous en rang ou j'pète un câble!".

Toute ressemblance avec une situation réelle s'étant produite devant moi serait tout à fait volontaire... croyez-moi, notre stagiaire de Lettres, c'est du lourd... affraid

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
lenidji
lenidji
Niveau 8

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par lenidji le Ven 16 Sep 2011 - 18:49
Ma tutrice est venue me voir aujourd'hui. Ma pire heure et ma pire classe. Ca m'a aidé. Elle m'a dit notamment qu'un bon prof était celui qui était capable de se faire comprendre des plus mauvais élèves. Et elle m'a donné des conseils clairs: un truc tout bête, mais avec les 6èmes il faut formuler la consigne, la faire reformuler par un élève au premier rang puis par un élève du dernier rang... Et 2 ou 3 autres conseils. J'avais vraiment du mal à faire comprendre les consignes aux 6èmes...
J'ai une question; quel type d'activité faites vous faire aux élèves le vendredi de 4h à 5h?
avatar
cavecattum
Neoprof expérimenté

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par cavecattum le Ven 16 Sep 2011 - 18:53
Camille87 a écrit:
@Igniatius a écrit:Camille, je pense que tu n'as pas à remettre ton cours en cause : le retour dans tes trois classes prouve qu'il est à niveau.
Ta ES est sans doute plus faible, et tu leur as paru trop aérienne !


Bon, verdict: je suis heureuse et soulagée, je doutais vraiment que ce métier soit fait pour moi (les 10 premiers jours ont été ultra décevants de mon point de vue ), et aujourd'hui avec une classe, c'était le paradis ! j'ai eu un plaisir fou. Et là, je suis sûre que les élèves ont compris, plus aucun doute: ce sont quasiment eux qui ont mené le bateau, ils ont été passionnés par ce qu'on a fait et je n'ai pas vu le temps passer ! Je suis super contente, je ne m'imaginais pas que ça allait marcher du tonnerre (vu ce que ça avait donné avec l'autre classe...i.e. un naufrage complet).

Maintenant, reste l'immense ombre au tableau: le même cours passe donc très bien avec une classe, et c'est l'échec total (je pèse mes mots) avec une autre...Et là je suis vraiment mal, car avec cette classe où j'ai échoué, je ne sais plus quoi faire..J'espère que ce n'est qu'un problème de confiance, et qu'on va pouvoir raccrocher le wagon...Je pense quand même qu'il y a une sacrée différence de niveau et qu'il va falloir que j'adapte vraiment mon cours pour eux.

Mais l'essentiel, c'est que je ne doute plus que je peux avoir du plaisir en enseigner: j'en ai eu pour la première fois aujourd'hui, et ça c'est quelque chose d'indubitable que je ne pourrai pas remettre en question. L'année va peut-être être horrible, la classe avec qui ça a été génial aujourd'hui va peut-être être moins intéressée par la suite, mais je sais qu'au moins une fois, j'aurais eu du plaisir à faire mon métier.

Je rencontre exactement le même problème. Le gouffre qui sépare mes deux secondes n'est pas près d'être comblé...Avec l'une, j'ai presque deux heures d'avance, ou plutôt, j'ai deux heures de retard avec l'autre. Ils ont été si infects aujourd'hui - en même temps, me les donner de 16 à 18h le vendredi, après qu'ils ont eu 7 heures de cours, il y a eu plus brillant comme idée!-, que je les ai punis: ils ont dû rédiger à l'écrit les réponses aux questions que nous aurions dû faire ensemble, s'ils avaient été réceptifs. J'ai ramassé. Ils ont détesté. J'ai eu droit à ma première insulte, un joli "sal**pe" lancé par un courageux qui a couru dans le couloir pour ne pas que je l'attrape. Il va comprendre ce qui l'attend lundi: Twisted Evil

J'avoue que je n'avais plus du tout la force - j'avais même des picotements blanchâtres dans les yeux, à force de fatigue- de tenter de les raccrocher, et je crois sincèrement qu'il n'y avait rien à faire. Clairement, Maupassant, ça leur passe au dessus de la tête. Le français est leur bête noire, et nous n'avons pas de moyens (manuels Darcos...). Quand je vois ce qu'ils ont à dispo. dans leurs ateliers techniques, où ils font des choses concrètes et passionnantes, je me doute que mon cours papier dans salle austère doit les laisser de marbre.
Bref, ce soir, je les déteste. Je me suis vue de l'extérieur en train de leur tirer des réponses au forceps, des réponses imbéciles en plus, et je me suis dit: "Est-ce que vraiment tu vas parvenir à accepter de te voir comme ça? Pédaler dans le vide? Pour quoi en définitive? "

Heureusement, mes premières lundi!


Dernière édition par cavecattum le Ven 16 Sep 2011 - 18:54, édité 1 fois
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Thalia de G le Ven 16 Sep 2011 - 18:54
@Audrey a écrit:Allez, exemple de ce qu'il ne faut surtout pas faire quand on parle à un élève.

Lors de la mise en rang, il faut dire: " Mettez-vous en rang rapidement, ça devient agaçant de vous répéter toujours la même chose." et non "Mettez-vous en rang ou j'pète un câble!".

Toute ressemblance avec une situation réelle s'étant produite devant moi serait tout à fait volontaire... croyez-moi, notre stagiaire de Lettres, c'est du lourd... affraid
Elle (ou il) a vraiment dit ça ? affraid

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes rêves glacés.
Audrey
Audrey
Oracle

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Audrey le Ven 16 Sep 2011 - 18:55
Cet aprèm, par exemple, la température étant quasiment caniculaire chez moi, et la salle ressemblant à une étuve, les 5è étaient surexcités dès le départ...

En les prenant au retour de la récréation, nous avons donc fait un détour par la loge, où venait d'arriver la commande des poches de Twain, "Les aventures de Tom Sawyer", et chacun a pris son exemplaire. Une fois en classe, j'ai dicté le nouvel emploi du temps , j'ai donné les consignes de couverture du livre, corrigé l'exo de voc qu'ils avaient à faire pour aujourd'hui et devant leur manque de concentration, j'ai lancé la lecture du bouquin. On a expliqué le contexte, parlé de l'esclavage, de la guerre de sécession, étudié la préface du bouquin, le tout à bâtons rompus, et franchement, on a dit plein de choses intéressantes sans qu'ils aient eu une seconde l'impression de bosser...et pourtant... Wink

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Thalia de G le Ven 16 Sep 2011 - 18:55
Courage, Cave ! fleurs

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes rêves glacés.
Condorcet
Condorcet
Oracle

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Condorcet le Ven 16 Sep 2011 - 18:56
Tant mieux, Camille87 et Lenidji ! flower
Cave trefle trefle trefle
avatar
cavecattum
Neoprof expérimenté

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par cavecattum le Ven 16 Sep 2011 - 19:01
Merci, vous êtes gentils
Ce qui est terrible, c'est que j'ai du mal a rester civilisée. Ce soir j'ai dit à une élève: "La question que tu me poses est complètement stupide. Tu ne comprends vraiment pas pourquoi elle est stupide ta question?"
La question en question Razz : "Madame, la réponse à la question, on la rédige au passé?" heu

Vous voyez? Et plus je vais être fatiguée, plus je serai impatiente...Et ma tutrice qui vient lundi dans mes cours...Bref, ce week-end, il faut que je me ressource.
avatar
InvitéC8
Habitué du forum

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par InvitéC8 le Ven 16 Sep 2011 - 19:04
@cavecattum a écrit:

Je rencontre exactement le même problème. Le gouffre qui sépare mes deux secondes n'est pas près d'être comblé...Avec l'une, j'ai presque deux heures d'avance, ou plutôt, j'ai deux heures de retard avec l'autre. Ils ont été si infects aujourd'hui - en même temps, me les donner de 16 à 18h le vendredi, après qu'ils ont eu 7 heures de cours, il y a eu plus brillant comme idée!-, que je les ai punis: ils ont dû rédiger à l'écrit les réponses aux questions que nous aurions dû faire ensemble, s'ils avaient été réceptifs. J'ai ramassé. Ils ont détesté. J'ai eu droit à ma première insulte, un joli "sal**pe" lancé par un courageux qui a couru dans le couloir pour ne pas que je l'attrape. Il va comprendre ce qui l'attend lundi: Twisted Evil

J'avoue que je n'avais plus du tout la force - j'avais même des picotements blanchâtres dans les yeux, à force de fatigue- de tenter de les raccrocher, et je crois sincèrement qu'il n'y avait rien à faire. Clairement, Maupassant, ça leur passe au dessus de la tête. Le français est leur bête noire, et nous n'avons pas de moyens (manuels Darcos...). Quand je vois ce qu'ils ont à dispo. dans leurs ateliers techniques, où ils font des choses concrètes et passionnantes, je me doute que mon cours papier dans salle austère doit les laisser de marbre.
Bref, ce soir, je les déteste. Je me suis vue de l'extérieur en train de leur tirer des réponses au forceps, des réponses imbéciles en plus, et je me suis dit: "Est-ce que vraiment tu vas parvenir à accepter de te voir comme ça? Pédaler dans le vide? Pour quoi en définitive? "

Heureusement, mes premières lundi!

C'est vraiment une bouffée salvatrice, d'avoir une classe avec qui ça marche (étant entendu bien sûr que rien n'est définitif, dans un sens comme dans l'autre). Moi ça m'a sauvé ma semaine, alors que j'étais vraiment en dessous de tout après les 2 heures horribles de ma classe qui a baissé les bras. Je pensais que j'étais vraiment archi-nulle, maintenant je sais que ce n'est pas le cas: mon cours a très bien marché, c'est donc qu'il n'est pas mauvais en soi, c'est juste qu'il n'est pas "tout terrain", et qu'il faut vraiment que je prenne conscience que les classes ne sont pas interchangeables. En tout cas, enseigner, selon le public, ce n'est vraiment pas la même chose...
Condorcet
Condorcet
Oracle

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Condorcet le Ven 16 Sep 2011 - 19:05
Camille87 a écrit:
@cavecattum a écrit:

Je rencontre exactement le même problème. Le gouffre qui sépare mes deux secondes n'est pas près d'être comblé...Avec l'une, j'ai presque deux heures d'avance, ou plutôt, j'ai deux heures de retard avec l'autre. Ils ont été si infects aujourd'hui - en même temps, me les donner de 16 à 18h le vendredi, après qu'ils ont eu 7 heures de cours, il y a eu plus brillant comme idée!-, que je les ai punis: ils ont dû rédiger à l'écrit les réponses aux questions que nous aurions dû faire ensemble, s'ils avaient été réceptifs. J'ai ramassé. Ils ont détesté. J'ai eu droit à ma première insulte, un joli "sal**pe" lancé par un courageux qui a couru dans le couloir pour ne pas que je l'attrape. Il va comprendre ce qui l'attend lundi: Twisted Evil

J'avoue que je n'avais plus du tout la force - j'avais même des picotements blanchâtres dans les yeux, à force de fatigue- de tenter de les raccrocher, et je crois sincèrement qu'il n'y avait rien à faire. Clairement, Maupassant, ça leur passe au dessus de la tête. Le français est leur bête noire, et nous n'avons pas de moyens (manuels Darcos...). Quand je vois ce qu'ils ont à dispo. dans leurs ateliers techniques, où ils font des choses concrètes et passionnantes, je me doute que mon cours papier dans salle austère doit les laisser de marbre.
Bref, ce soir, je les déteste. Je me suis vue de l'extérieur en train de leur tirer des réponses au forceps, des réponses imbéciles en plus, et je me suis dit: "Est-ce que vraiment tu vas parvenir à accepter de te voir comme ça? Pédaler dans le vide? Pour quoi en définitive? "

Heureusement, mes premières lundi!

C'est vraiment une bouffée salvatrice, d'avoir une classe avec qui ça marche (étant entendu bien sûr que rien n'est définitif, dans un sens comme dans l'autre). Moi ça m'a sauvé ma semaine, alors que j'étais vraiment en dessous de tout après les 2 heures horribles de ma classe qui a baissé les bras. Je pensais que j'étais vraiment archi-nulle, maintenant je sais que ce n'est pas le cas: mon cours a très bien marché, c'est donc qu'il n'est pas mauvais en soi, c'est juste qu'il n'est pas "tout terrain", et qu'il faut vraiment que je prenne conscience que les classes ne sont pas interchangeables. En tout cas, enseigner, selon le public, ce n'est vraiment pas la même chose...


Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 2252222100 veneration
Audrey
Audrey
Oracle

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Audrey le Ven 16 Sep 2011 - 19:09
@Thalia de G a écrit:
@Audrey a écrit:Allez, exemple de ce qu'il ne faut surtout pas faire quand on parle à un élève.

Lors de la mise en rang, il faut dire: " Mettez-vous en rang rapidement, ça devient agaçant de vous répéter toujours la même chose." et non "Mettez-vous en rang ou j'pète un câble!".

Toute ressemblance avec une situation réelle s'étant produite devant moi serait tout à fait volontaire... croyez-moi, notre stagiaire de Lettres, c'est du lourd... affraid
Elle (ou il) a vraiment dit ça ? affraid

Oui, il a vraiment dit ça.
Et si vous saviez... il ne nous dit pas bonjour... se recroqueville quand on tend la main pour serrer la sienne... ne nous donne pas les objets mais nous les balance...
Je lui ai amené mardi une pile d'une bonne douzaine d'anciens manuels de 4è dont je me débarrassais, pensant lui faire plaisir. J'ai à peine eu un merci, marmonné entre ses dents, et aucune réaction autre que celle-là.
Ma collègue, sa tutrice, en est au point de lui sortir les mains des poches et de les lui secouer pour qu'il quitte sa posture de sociopathe, et ne cesse de lui dire "Mais parle! parle, parle...".
Ce stagiaire a également un sacré palmarès de propos tendancieux livrés sans aucune retenue sur internet, lisibles en tapant simplement son nom et son prénom. Pensez donc, il a un twitter public, auquel il associe son identité réelle et le pseudo qu'il utilise à travers tout le web. Il y exprime ainsi sans scrupule l'emmerdement profond qu'il ressent à essayer de faire cours à des gosses qui comme lui au même âge n'en ont "rien à foutre".J'imagine le bonheur que ce sera quand les élèves pourront le voir fantasmer sur des figurines de mangas, invoquées comme remède suprême selon lui à la panne sexuelle, ou revendiquer fièrement comme devise "Coffee and MILF"... ou quand ils découvriront cette remarque saisissante de lyrisme retenu: "wow, les femmes...j'avais oublié que ça existait IRL.".

Je suis dure, mais pas autant que les gosses qui lui mettent déjà la misère...
Là, vraiment, c'est du lourd, du très très lourd...



Dernière édition par Audrey le Ven 16 Sep 2011 - 19:34, édité 3 fois

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
lenidji
lenidji
Niveau 8

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par lenidji le Ven 16 Sep 2011 - 19:10
tant mieux je sais pas... Je me rends compte que je n'arrive pas toujours à faire passer le cours... Je me laisse parfois déborder. Et puis j'ai eu un cas triste aujourd'hui. Je ne sais pas pourquoi mais c'est vers moi que les enfants viennent pleurer. L'élève agité et dispersé que j'ai recadré m'a fait de la peine aujourd'hui. C'est un petit monstre mais je ne sais pas pourquoi je l'aime bien. Je l'ai pourri parce qu'il faisait des bêtises, comme d'habitude. Il s'est mis à bouder. Je me suis dit que j'étais peut-être allée trop loin (même si je n'ai pas été très méchante) et je lui ai demandé à la fin de l'heure si je l'avais blessé. Il m'a dit que ce n'était pas ça. J'ai insisté, et là, cette petite terreur s'est mise à pleurer, la tête baissée, parce que sa belle-mère, enceinte, est morte il y a 3 jours et que son papa est en prison... J'ai écouté, essayé de réconforter et lui ai demandé s'il voulait aller à l'infirmerie, offre qu'il a déclinée. J'ai évidemment averti le pp et le cde. J'ai essayé d'être là tout en gardant mes distances, mais je ne sais pas si j'ai bien agi. Je sais bien que je ne peux pas adopter les gosses, bien sûr, mais c'est difficile de rester complètement insensible à des situations si tragiques...
avatar
Invité19
Esprit sacré

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Invité19 le Ven 16 Sep 2011 - 19:17
ah ben dis donc Audrey, quand je lis ce que tu racontes sur votre stagiaire, je me dis qu'à côté je devrais avoir moins de pb d'autorité et de titularisation ! Very Happy

dingue...

Lenidji : ce genre de situation est délicate, alors quand on débute, en plus !!

ça m'amène à une question plus vaste : je ne cesse d'entendre qu'il ne faut pas mélanger affect et boulot de prof (et là je ne parle pas de ce qui se passe ou pas en sdp Razz ). Très bien, sauf que, vu mon tempéramment, je n'en suis pas capable. Je sais que cela ne doit pas m'empêcher d'habiter mon rôle de prof, d'établir une frontière plus ferme avec les élèves, etc, mais... suis je condamnée pour autant à ne pas être une bonne prof ?
avatar
pitchounette
Expert spécialisé

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par pitchounette le Ven 16 Sep 2011 - 19:19
@lenidji a écrit:tant mieux je sais pas... Je me rends compte que je n'arrive pas toujours à faire passer le cours... Je me laisse parfois déborder.
Euh déborder, ne pas faire passer...Je connais ça aussi rassure toi la dessus

Et puis j'ai eu un cas triste aujourd'hui. Je ne sais pas pourquoi mais c'est vers moi que les enfants viennent pleurer. L'élève agité et dispersé que j'ai recadré m'a fait de la peine aujourd'hui. C'est un petit monstre mais je ne sais pas pourquoi je l'aime bien. Je l'ai pourri parce qu'il faisait des bêtises, comme d'habitude. Il s'est mis à bouder. Je me suis dit que j'étais peut-être allée trop loin (même si je n'ai pas été très méchante) et je lui ai demandé à la fin de l'heure si je l'avais blessé. Il m'a dit que ce n'était pas ça. J'ai insisté, et là, cette petite terreur s'est mise à pleurer, la tête baissée, parce que sa belle-mère, enceinte, est morte il y a 3 jours et que son papa est en prison... J'ai écouté, essayé de réconforter et lui ai demandé s'il voulait aller à l'infirmerie, offre qu'il a déclinée. J'ai évidemment averti le pp et le cde. J'ai essayé d'être là tout en gardant mes distances, mais je ne sais pas si j'ai bien agi. Je sais bien que je ne peux pas adopter les gosses, bien sûr, mais c'est difficile de rester complètement insensible à des situations si tragiques...
Tu as gagné quelque chose de très très important : la confiance d'un élève. C'est très important, à ne pas négliger. Surtout laisse le revenir à toi, il reviendra se confier à un moment. J'aurais aussi fais un petit mot à l'infirmière ou au psy de ton établissement si tuen as un à porté de main rapidement car il va falloir qu'il évacue tout ca.

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
lenidji
lenidji
Niveau 8

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par lenidji le Ven 16 Sep 2011 - 19:25
Bah Oiseau je me pose la même question...
lenou, bien sûr que je le laisserai revenir à moi... Mais le cde m'a mise en garde, en me disant qu'il fallait que j'évite que le gamin fasse un transfert, etc...
Et puis là, je sens que je peux lui apporter quelque chose, lui donner le goût de ma matière, améliorer un peu son comportement. Mais en même temps je peux faire si peu... C'est frustrant et ça me ravage de me dire que la vie de ce gamin, pourtant intelligent, part sur de si mauvaises bases. Je me sens impuissante. J'ai envie de pleurer. Et je sais que je ne devrais pas.
Audrey
Audrey
Oracle

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Audrey le Ven 16 Sep 2011 - 19:27
Oiseau phenix a écrit:ah ben dis donc Audrey, quand je lis ce que tu racontes sur votre stagiaire, je me dis qu'à côté je devrais avoir moins de pb d'autorité et de titularisation ! Very Happy

dingue...

Lenidji : ce genre de situation est délicate, alors quand on débute, en plus !!

ça m'amène à une question plus vaste : je ne cesse d'entendre qu'il ne faut pas mélanger affect et boulot de prof (et là je ne parle pas de ce qui se passe ou pas en sdp Razz ). Très bien, sauf que, vu mon tempéramment, je n'en suis pas capable. Je sais que cela ne doit pas m'empêcher d'habiter mon rôle de prof, d'établir une frontière plus ferme avec les élèves, etc, mais... suis je condamnée pour autant à ne pas être une bonne prof ?

Ça ne fait aucun doute: tu ne trembles pas quand un adulte ou un adolescent te parle...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
John
John
Médiateur

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par John le Ven 16 Sep 2011 - 19:28
Euh, Audrey, ce ne serait pas plus simple de lui dire de rendre son compte twitter interdit au public ?
D'autant qu'il a écrit tout cela avant d'être enseignant.


Dernière édition par John le Ven 16 Sep 2011 - 19:28, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Audrey
Audrey
Oracle

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Audrey le Ven 16 Sep 2011 - 19:28
Si si... la tutrice va s'en charger...mais je pense que certains gosses ont déjà vu ce qu'il ne fallait pas. "Googler" les profs est un de leurs passe-temps préférés...


Dernière édition par Audrey le Ven 16 Sep 2011 - 19:30, édité 1 fois

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
avatar
pitchounette
Expert spécialisé

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par pitchounette le Ven 16 Sep 2011 - 19:30
@lenidji a écrit:Bah Oiseau je me pose la même question...
lenou, bien sûr que je le laisserai revenir à moi... Mais le cde m'a mise en garde, en me disant qu'il fallait que j'évite que le gamin fasse un transfert, etc...
Et puis là, je sens que je peux lui apporter quelque chose, lui donner le goût de ma matière, améliorer un peu son comportement. Mais en même temps je peux faire si peu... C'est frustrant et ça me ravage de me dire que la vie de ce gamin, pourtant intelligent, part sur de si mauvaises bases. Je me sens impuissante. J'ai envie de pleurer. Et je sais que je ne devrais pas.
Tu peux être à son écoute sans pour autant faire un transfert.
Moi quand mon élève est venue se confier, la psy du lycée est venue me voir pour me demander si tout allait bien. J'ai parlé autour d'un café avec elle. La pression était retombée

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
avatar
Invité
Invité

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Invité le Ven 16 Sep 2011 - 19:48
Cavecattum: tu as fait un rapport d'incident pour le "s*****e"? tu vas porter plainte, n'est-ce pas?
avatar
cavecattum
Neoprof expérimenté

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par cavecattum le Ven 16 Sep 2011 - 19:55
@Al a écrit:Cavecattum: tu as fait un rapport d'incident pour le "s*****e"? tu vas porter plainte, n'est-ce pas?

Eh bien, je suis un peu comme les élèves: j'étais déjà en week-end. J'ai écrit un mail à leur prof principal. Je ne sais pas exactement ce qu'il faut faire...
Le pire, c'est que maintenant, je me demande si je n'ai pas eu une hallucination auditive...S'il n'avait pas couru comme un petit lapin, ce jeune débile! Et puis faut le voir, le petit: 1,20 m, tout blond...Des fois, on ne se méfie pas des bons! Rolling Eyes
avatar
Invité
Invité

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Invité le Ven 16 Sep 2011 - 19:58
Il ne faut pas laisser passer une insulte. Jamais.

Le problème que tu as avec cette classe, c'est que tu les fais bosser. Et ça ils ne sont pas (forcément) habitués. C'est comme dire "non" à un enfant qui n'a jamais entendu ce mot. Ça ne passe pas. J'en ai bavé comme pas possible avec une classe comme ça l'année dernière. On leur avait fait croire qu'ils étaient bons.
Courage!
lenidji
lenidji
Niveau 8

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par lenidji le Ven 16 Sep 2011 - 20:04
lenou, il n'y a pas de psy au collège, mais j'ai pris rendez-vous à l'extérieur pour tout dire... Je pense qu'il faut prendre du recul dans ce métier...
Daliva
Daliva
Neoprof expérimenté

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Daliva le Ven 16 Sep 2011 - 20:06
J'ai observé ma tutrice en français, et je ne me sens pas à la hauteur...
Elle vient très bientôt me voir, je ferai une séance qu'elle m'a suggéré , et qui me parait une très bonne idée. Mais je n arrive pas à monter la séance.
Et je n'arrête pas de penser à ces terminales qui ont été infects ce matin.
Bref, j'ai l'impression d'être une stagiaire nulle...


Dernière édition par Daliva le Ven 16 Sep 2011 - 20:12, édité 1 fois
avatar
cavecattum
Neoprof expérimenté

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 21 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par cavecattum le Ven 16 Sep 2011 - 20:11
@Al a écrit:Il ne faut pas laisser passer une insulte. Jamais.

Le problème que tu as avec cette classe, c'est que tu les fais bosser. Et ça ils ne sont pas (forcément) habitués. C'est comme dire "non" à un enfant qui n'a jamais entendu ce mot. Ça ne passe pas. J'en ai bavé comme pas possible avec une classe comme ça l'année dernière. On leur avait fait croire qu'ils étaient bons.
Courage!

C'est exactement ça. Ils m'ont dit qu'ils ne liraient jamais, eh bien je les fais lire à haute voix, les nouvelles en entier! Je ne supporte pas leur manière de dire: "Mais c'est trop long, on a autre chose à faire!". Je les harcèle de question, je ne les lâche pas. A la fin de ces cours, je suis épuisée. Mais ils m'énervent avec leur attitude désinvolte! Mes STI en veulent plus - mais eux veulent clairement me faire plaisir...
J'irai voir le proviseur lundi.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum