Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
cavecattum
Neoprof expérimenté

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par cavecattum le Ven 16 Sep 2011 - 20:11
@Al a écrit:Il ne faut pas laisser passer une insulte. Jamais.

Le problème que tu as avec cette classe, c'est que tu les fais bosser. Et ça ils ne sont pas (forcément) habitués. C'est comme dire "non" à un enfant qui n'a jamais entendu ce mot. Ça ne passe pas. J'en ai bavé comme pas possible avec une classe comme ça l'année dernière. On leur avait fait croire qu'ils étaient bons.
Courage!

C'est exactement ça. Ils m'ont dit qu'ils ne liraient jamais, eh bien je les fais lire à haute voix, les nouvelles en entier! Je ne supporte pas leur manière de dire: "Mais c'est trop long, on a autre chose à faire!". Je les harcèle de question, je ne les lâche pas. A la fin de ces cours, je suis épuisée. Mais ils m'énervent avec leur attitude désinvolte! Mes STI en veulent plus - mais eux veulent clairement me faire plaisir...
J'irai voir le proviseur lundi.
lenidji
lenidji
Niveau 8

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par lenidji le Ven 16 Sep 2011 - 20:14
forcément daliva, moi aussi et tous les stagiaires! Nous partons de 0! Mais nous allons progresser dans nos pratiques, nous sommes là pour ça... Sauf problème grave type le stagiaire d'Audrey, il n'y a pas de raison pour que nous ne devenions pas d'excellents profs. Ce qui ne peut pas être le cas au bout de 2 semaines. Mets-toi moins de pression avec ça...
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par *Fifi* le Ven 16 Sep 2011 - 20:26
A propos de la visite de mon tuteur non il ne m'a pas dit que ça mais bon il revient la semaine prochaine :/ certes avec 30 mon de cours il a pas pu trop juger mais il me reproche :
- mon language pas assez soutenu (pas que le "ok")
- de pas about tenté de racrocher la fille a l'oral
- d'etre pas assez distante avec eux et du coup ça peut poser des pbs pour asseoir mon autorité. La suite bientôt Sad
Ça m'a vraiment déprimé (en plus de ma journée marathon). Il a été déçu, il a une très grande culture et je n'apporte pas autant a mes élèves, parfois je ne sais pas répondre a leurs questions, alors je me sens nulle.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
https://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
avatar
cavecattum
Neoprof expérimenté

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par cavecattum le Ven 16 Sep 2011 - 20:27
Fifi: fleurs
Condorcet
Condorcet
Oracle

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Condorcet le Ven 16 Sep 2011 - 20:34
@cavecattum a écrit:Fifi: fleurs

+ 1 I love you fleurs2 fleurs
Daliva
Daliva
Neoprof expérimenté

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Daliva le Ven 16 Sep 2011 - 20:34
@lenidji a écrit:forcément daliva, moi aussi et tous les stagiaires! Nous partons de 0! Mais nous allons progresser dans nos pratiques, nous sommes là pour ça... Sauf problème grave type le stagiaire d'Audrey, il n'y a pas de raison pour que nous ne devenions pas d'excellents profs. Ce qui ne peut pas être le cas au bout de 2 semaines. Mets-toi moins de pression avec ça...

oui, je sais bien, tit coup de déprime, je pense qu'on connait tous ça en ce moment. (sauf que je ne pars pas de zéro, et que ça ne fait pas 2 semaines, j'ai été contractuelle 6 ans...) Mais toute cette pression de visites me stresse. ça va passer.
Merci
Igniatius
Igniatius
Guide spirituel

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Igniatius le Ven 16 Sep 2011 - 20:51
@cavecattum a écrit:Merci, vous êtes gentils
Ce qui est terrible, c'est que j'ai du mal a rester civilisée. Ce soir j'ai dit à une élève: "La question que tu me poses est complètement stupide. Tu ne comprends vraiment pas pourquoi elle est stupide ta question?"
La question en question Razz : "Madame, la réponse à la question, on la rédige au passé?" heu

Vous voyez? Et plus je vais être fatiguée, plus je serai impatiente...Et ma tutrice qui vient lundi dans mes cours...Bref, ce week-end, il faut que je me ressource.

Ça, vraiment, il ne faut pas que tu le dises : tu ne peux pas insulter une eleve, surtout une qui pose des questions.
Rien ne t'interdit de le penser et de le dire a tes collègues en revanche...

Par contre, il faut que tu allumes au maximum celui qui t'a traité de salope : laisser passer cela serait un mauvais signe donné aux autres.
Convocation par l'administration et convocation des parents


Courage !.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
Daliva
Daliva
Neoprof expérimenté

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Daliva le Ven 16 Sep 2011 - 20:55
cavecattum, je n'avais pas lu pour l'insulte!!! fleurs
kiwi
kiwi
Monarque

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par kiwi le Ven 16 Sep 2011 - 20:58
@*Fifi* a écrit:A propos de la visite de mon tuteur non il ne m'a pas dit que ça mais bon il revient la semaine prochaine :/ certes avec 30 mon de cours il a pas pu trop juger mais il me reproche :
- mon language pas assez soutenu (pas que le "ok")
- de pas about tenté de racrocher la fille a l'oral
- d'etre pas assez distante avec eux et du coup ça peut poser des pbs pour asseoir mon autorité. La suite bientôt Sad
Ça m'a vraiment déprimé (en plus de ma journée marathon). Il a été déçu, il a une très grande culture et je n'apporte pas autant a mes élèves, parfois je ne sais pas répondre a leurs questions, alors je me sens nulle.

tu es titulaire d'un concours. Tu as donc le niveau requis en termes de connaissances pour enseigner dans le secondaire. Et puis, on ne peut pas être spécialiste de toutes les périodes historiques. La culture, elle s'enrichit au fil des années, des livres lus, des musées visités, des documentaires visionnés...

Pour le langage, là, je me marre... J'ai déjà dit "ta gueule" à des élèves... Bon ok, je n'en suis pas spécialement fière, mais il y a des fois, ça part tout seul. On n'est pas des machines. Les "ok", ça ne me paraît pas familier. Aider la fille qui n'a pas appris son cours? Oui, il faut lui tendre quelques perches, mais tu pourras lui tendre toutes les perches que tu veux, si elle n'a pas appris, elle n'a pas appris.
kiwi
kiwi
Monarque

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par kiwi le Ven 16 Sep 2011 - 21:01
@Igniatius a écrit:

Ça, vraiment, il ne faut pas que tu le dises : tu ne peux pas insulter une eleve, surtout une qui pose des questions.
Rien ne t'interdit de le penser et de le dire a tes collègues en revanche...


Je ne vois pas où est l'insulte : elle n'a pas dit que l'élève était stupide (on est bien d'accord, à proscrire, même dans les énervements les plus extrêmes...), mais que la question posée l'était. Et bon, des questions stupides, j'estime qu'il faut y mettre un terme. Quand tu as une salve de 15 questions débiles, ça te pourrit vite un cours.
Igniatius
Igniatius
Guide spirituel

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Igniatius le Ven 16 Sep 2011 - 21:06
Tu pinailles sur la rhétorique...

Au minimum, il ne faut pas braquer les élèves de cette façon.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
Audrey
Audrey
Oracle

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Audrey le Ven 16 Sep 2011 - 21:15
Honnêtement, non, on ne dit pas à une élève que sa question est stupide, à moins que par son comportement, elle n'ait manifesté aucun sérieux, aucune attention au cours... et dans ce cas, on dit un truc du genre "Ben devine? Si tu écoutais, tu pourrais éviter de faire perdre du temps à la classe avec une question dont la réponse a déjà été donnée/ coule de source/etc."

Tu peux penser que l'élève est stupide, Kiwi, mais jamais tu ne dois le lui dire frontalement comme tu le suggères. On passe (enfin moi en tout cas) notre temps à dire aux élèves: "Osez poser vos questions en cours, ce n'est pas devant votre copie qu'il faudra le faire. Le cours est le lieu où vous pouvez vous tromper, on ne se moquera pas.", alors si c'est pour leur dire dans le même temps que leurs questions sont débiles, non, vraiment, c'est pas possible.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
avatar
cavecattum
Neoprof expérimenté

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par cavecattum le Ven 16 Sep 2011 - 21:18
@kiwi a écrit:
@Igniatius a écrit:

Ça, vraiment, il ne faut pas que tu le dises : tu ne peux pas insulter une eleve, surtout une qui pose des questions.
Rien ne t'interdit de le penser et de le dire a tes collègues en revanche...


Je ne vois pas où est l'insulte : elle n'a pas dit que l'élève était stupide (on est bien d'accord, à proscrire, même dans les énervements les plus extrêmes...), mais que la question posée l'était. Et bon, des questions stupides, j'estime qu'il faut y mettre un terme. Quand tu as une salve de 15 questions débiles, ça te pourrit vite un cours.

C'était la dixième du genre. J'en avais assez. Et c'était une question d'autant plus idiote que j'avais clairement énoncé les consignes, elle n'avait rien écouté. Après, que cela ne se fasse pas, je le conçois...Moi, je ne me fais pas à ce métier. Surtout cet aspect là. Pas la patience...
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par *Fifi* le Ven 16 Sep 2011 - 21:20
Oui Kiwi dit comme ça ça ne parait pas très fort mais dans sa manière de me parler apres le cours j'ai bien senti que ça n'allait pas. On s'entendait assez bien mais elle est très rigoureuse et rigide. J'ai bien vu que mon langage n'allait pas (un éleve m'a damande pour la 3 eme fois s'il changeait de cahier pour passer a la geo, j'ai répondu "mais sur cahier ou sur feuille je m'en fiche). Bien sur que je n'aurais pas du...
J'ai bien senti que ça n'allait pas, qu'il y avait trop de bavardages peut être car il ne devait pas revenir et finalement il revient mardi Sad
Ça me démoralise...

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
https://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
sand
sand
Guide spirituel

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par sand le Ven 16 Sep 2011 - 21:21
@lenidji a écrit:Bah Oiseau je me pose la même question...
lenou, bien sûr que je le laisserai revenir à moi... Mais le cde m'a mise en garde, en me disant qu'il fallait que j'évite que le gamin fasse un transfert, etc...
Et puis là, je sens que je peux lui apporter quelque chose, lui donner le goût de ma matière, améliorer un peu son comportement. Mais en même temps je peux faire si peu... C'est frustrant et ça me ravage de me dire que la vie de ce gamin, pourtant intelligent, part sur de si mauvaises bases. Je me sens impuissante. J'ai envie de pleurer. Et je sais que je ne devrais pas.
Avoir de la peine pour un élève, c'est malheureusement courant. Mais il est vital, pour toi comme pour ton élève, que tu gardes une distance respectable. Il a besoin d'être écouté et rassuré, mais surtout évite de favoriser un transfert, laisse faire le médecin et l'assistante sociale. Bon courage !
avatar
cavecattum
Neoprof expérimenté

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par cavecattum le Ven 16 Sep 2011 - 21:22
@Audrey a écrit:Honnêtement, non, on ne dit pas à une élève que sa question est stupide, à moins que par son comportement, elle n'ait manifesté aucun sérieux, aucune attention au cours... et dans ce cas, on dit un truc du genre "Ben devine? Si tu écoutais, tu pourrais éviter de faire perdre du temps à la classe avec une question dont la réponse a déjà été donnée/ coule de source/etc."

Tu peux penser que l'élève est stupide, Kiwi, mais jamais tu ne dois le lui dire frontalement comme tu le suggères. On passe (enfin moi en tout cas) notre temps à dire aux élèves: "Osez poser vos questions en cours, ce n'est pas devant votre copie qu'il faudra le faire. Le cours est le lieu où vous pouvez vous tromper, on ne se moquera pas.", alors si c'est pour leur dire dans le même temps que leurs questions sont débiles, non, vraiment, c'est pas possible.

Ce n'est pas ce que m'ont dit des collègues du lycée, qui connaissent l'élève en question...Les jugements de ce genre, j'en entends assez en formation, STOOOOOP!
Ava
Ava
Esprit éclairé

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Ava le Ven 16 Sep 2011 - 21:25
@*Fifi* a écrit:Oui Kiwi dit comme ça ça ne parait pas très fort mais dans sa manière de me parler apres le cours j'ai bien senti que ça n'allait pas. On s'entendait assez bien mais elle est très rigoureuse et rigide. J'ai bien vu que mon langage n'allait pas (un éleve m'a damande pour la 3 eme fois s'il changeait de cahier pour passer a la geo, j'ai répondu "mais sur cahier ou sur feuille je m'en fiche). Bien sur que je n'aurais pas du...
J'ai bien senti que ça n'allait pas, qu'il y avait trop de bavardages peut être car il ne devait pas revenir et finalement il revient mardi Sad
Ça me démoralise...

Faut arrêter ce n'est pas un langage ordurier non plus!

_________________
Those who helped me along the way, I smacked 'em as I thanked 'em
Yes, I know I'm going to Hell in a leather jacket
'Least I'll be in another world while you're pissing on my casket


http://avawarlike.tumblr.com/
kiwi
kiwi
Monarque

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par kiwi le Ven 16 Sep 2011 - 21:33
@cavecattum a écrit:
@Audrey a écrit:Honnêtement, non, on ne dit pas à une élève que sa question est stupide, à moins que par son comportement, elle n'ait manifesté aucun sérieux, aucune attention au cours... et dans ce cas, on dit un truc du genre "Ben devine? Si tu écoutais, tu pourrais éviter de faire perdre du temps à la classe avec une question dont la réponse a déjà été donnée/ coule de source/etc."

Tu peux penser que l'élève est stupide, Kiwi, mais jamais tu ne dois le lui dire frontalement comme tu le suggères. On passe (enfin moi en tout cas) notre temps à dire aux élèves: "Osez poser vos questions en cours, ce n'est pas devant votre copie qu'il faudra le faire. Le cours est le lieu où vous pouvez vous tromper, on ne se moquera pas.", alors si c'est pour leur dire dans le même temps que leurs questions sont débiles, non, vraiment, c'est pas possible.

Je n'ai JAMAIS dit qu'il fallait dire à un élève qu'il était bête (Cf. mon post plus haut) ;
En revanche, toutes les questions ne sont pas bonnes à être posées. Une question sur le contenu du cours oui, une consigne mal comprise oui ; des questions du type "Madaaaaaaaaaame faut écrire en rouge ou en bleu? " "Madaaaaaaaaaaaaaame, j'ai fini ma page, je tourne?" là, je dis non. Surtout quand c'est des grands... Et comme des élèves sont coutumiers du fait... je n'hésite pas à y mettre un terme. Attends, 15 fois la même chose, c'est pas possible.

Igniatius
Igniatius
Guide spirituel

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Igniatius le Ven 16 Sep 2011 - 21:35
@cavecattum a écrit:
@kiwi a écrit:
@Igniatius a écrit:

Ça, vraiment, il ne faut pas que tu le dises : tu ne peux pas insulter une eleve, surtout une qui pose des questions.
Rien ne t'interdit de le penser et de le dire a tes collègues en revanche...


Je ne vois pas où est l'insulte : elle n'a pas dit que l'élève était stupide (on est bien d'accord, à proscrire, même dans les énervements les plus extrêmes...), mais que la question posée l'était. Et bon, des questions stupides, j'estime qu'il faut y mettre un terme. Quand tu as une salve de 15 questions débiles, ça te pourrit vite un cours.

C'était la dixième du genre. J'en avais assez. Et c'était une question d'autant plus idiote que j'avais clairement énoncé les consignes, elle n'avait rien écouté. Après, que cela ne se fasse pas, je le conçois...Moi, je ne me fais pas à ce métier. Surtout cet aspect là. Pas la patience...

Oui c'est un peu différent : si elle l'écoute rien, on peut etre amené a etre excédé en effet.
En général, je me moque de ce genre de questions.

Si tu étais a bout...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
cavecattum
Neoprof expérimenté

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par cavecattum le Ven 16 Sep 2011 - 21:37
Cette élève a dix-sept ans. Ce n'est pas une collégienne. Elle pose dix questions de ce genre, je l'allume. Mince alors, il faut se renier et refouler jusqu'où à la fin? heu :colere:
Je ne lui ai pas dit qu'elle avait trois neurones, même si c'est le cas, je lui ai dit que sa question était stupide...Bref.
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par *Fifi* le Ven 16 Sep 2011 - 21:37
Ben peut être mais je me suis sentie mal et surtout surtout mon tuteur a été très surpris et déçu et du coup il veut me suivre de près et ça m'attriste et me fait peur. Je n'arrive pas a trouver la bonne distance. D'apres lui je ne suis pas assez distante : comment faire ?! J'arrive pas a rester distante et froide.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
https://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
Audrey
Audrey
Oracle

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Audrey le Ven 16 Sep 2011 - 21:38
@cavecattum a écrit:
@Audrey a écrit:Honnêtement, non, on ne dit pas à une élève que sa question est stupide, à moins que par son comportement, elle n'ait manifesté aucun sérieux, aucune attention au cours... et dans ce cas, on dit un truc du genre "Ben devine? Si tu écoutais, tu pourrais éviter de faire perdre du temps à la classe avec une question dont la réponse a déjà été donnée/ coule de source/etc."

Tu peux penser que l'élève est stupide, Kiwi, mais jamais tu ne dois le lui dire frontalement comme tu le suggères. On passe (enfin moi en tout cas) notre temps à dire aux élèves: "Osez poser vos questions en cours, ce n'est pas devant votre copie qu'il faudra le faire. Le cours est le lieu où vous pouvez vous tromper, on ne se moquera pas.", alors si c'est pour leur dire dans le même temps que leurs questions sont débiles, non, vraiment, c'est pas possible.

Ce n'est pas ce que m'ont dit des collègues du lycée, qui connaissent l'élève en question...Les jugements de ce genre, j'en entends assez en formation, STOOOOOP!

C'est pas un jugement qui t'attaque toi personnellement, Cave, je t'assure. Et s'il y en a bien une qui dégueule les préceptes IUFM, c'est moi. Je te fais juste part de quelque chose qui me semble essentiel, en terme d'humanité, de psychologie, appelle ça comme tu veux: le droit de l'élève au méga plantage à l'oral en classe. Et je te rappelle que j'ai bien expliqué qu'évidemment, parfois (souvent), dans certaines conditions, il faut tacler une question que nous, enseignants, jugeons stupide. Mais un élève gentil, qui écoute, et pose une question stupide, non, tu ne peux décemment pas lui envoyer dans la tronche un verdict de question stupide, qu'il interprètera obligatoirement comme un jugement sur le fait qu'il est stupide. S'il pose une question, c'est que pour lui, elle fait sens, et nous manifeste donc une incompréhension, une difficulté de sa part. Je répète, j'exclus le cas où un élève n'a volontairement pas écouté le cours.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
avatar
cavecattum
Neoprof expérimenté

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par cavecattum le Ven 16 Sep 2011 - 21:41
@Audrey a écrit:
@cavecattum a écrit:
@Audrey a écrit:Honnêtement, non, on ne dit pas à une élève que sa question est stupide, à moins que par son comportement, elle n'ait manifesté aucun sérieux, aucune attention au cours... et dans ce cas, on dit un truc du genre "Ben devine? Si tu écoutais, tu pourrais éviter de faire perdre du temps à la classe avec une question dont la réponse a déjà été donnée/ coule de source/etc."

Tu peux penser que l'élève est stupide, Kiwi, mais jamais tu ne dois le lui dire frontalement comme tu le suggères. On passe (enfin moi en tout cas) notre temps à dire aux élèves: "Osez poser vos questions en cours, ce n'est pas devant votre copie qu'il faudra le faire. Le cours est le lieu où vous pouvez vous tromper, on ne se moquera pas.", alors si c'est pour leur dire dans le même temps que leurs questions sont débiles, non, vraiment, c'est pas possible.

Ce n'est pas ce que m'ont dit des collègues du lycée, qui connaissent l'élève en question...Les jugements de ce genre, j'en entends assez en formation, STOOOOOP!

C'est pas un jugement qui t'attaque toi personnellement, Cave, je t'assure. Et s'il y en a bien une qui dégueule les préceptes IUFM, c'est moi. Je te fais juste part de quelque chose qui me semble essentiel, en terme d'humanité, de psychologie, appelle ça comme tu veux: le droit de l'élève au méga plantage à l'oral en classe. Et je te rappelle que j'ai bien expliqué qu'évidemment, parfois (souvent), dans certaines conditions, il faut tacler une question que nous, enseignants, jugeons stupide. Mais un élève gentil, qui écoute, et pose une question stupide, non, tu ne peux décemment pas lui envoyer dans la tronche un verdict de question stupide, qu'il interprètera obligatoirement comme un jugement sur le fait qu'il est stupide. S'il pose une question, c'est que pour lui, elle fait sens, et nous manifeste donc une incompréhension, une difficulté de sa part. Je répète, j'exclus le cas où un élève n'a volontairement pas écouté le cours.

C'était toute la différence! Wink
Lo
Lo
Bon génie

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Lo le Ven 16 Sep 2011 - 21:41
@Audrey a écrit:Allez, exemple de ce qu'il ne faut surtout pas faire quand on parle à un élève.

Lors de la mise en rang, il faut dire: " Mettez-vous en rang rapidement, ça devient agaçant de vous répéter toujours la même chose." et non "Mettez-vous en rang ou j'pète un câble!".

Toute ressemblance avec une situation réelle s'étant produite devant moi serait tout à fait volontaire... croyez-moi, notre stagiaire de Lettres, c'est du lourd... affraid

affraid
Audrey
Audrey
Oracle

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Audrey le Ven 16 Sep 2011 - 21:41
Et l'élève qui a posé 15 fois la question stupide, c'était sciemment pour te faire suer, ou comme tu le dis, elle compte à peine 3 neurones dans son encéphale? Parce que si c'est la deuxième option, je persiste: malheureusement, tu dois apprendre la patience.

Et je te dis ça en connaissance de cause. J'ai dû expliquer à une élève de 5è cette semaine pourquoi "lagon" et "lingot" sont deux mots différents, malgré certaines lettres communes. Suspect
J'ai de beaux profils SEGPA cette année..

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
Audrey
Audrey
Oracle

Ma rentrée en tant que stagiaire... - Page 22 Empty Re: Ma rentrée en tant que stagiaire...

par Audrey le Ven 16 Sep 2011 - 21:43
Ok, Cave...si l'élève t'a fait chier volontairement, c'est différent...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum