Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Loubdalou
Expert

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Loubdalou le Ven 4 Nov 2011 - 19:22
fleurs À tous les stagiaires

J'y suis passée aussi l'année dernière, c'était l'horreur aussi. Si ça peut en rassurer, l'année suivante est quand même vachement moins stressante, même si on change de niveaux, on n'a plus la pression des formations à la con, des tuteurs nuls.
Tenez en pensant à l'année prochaine flower
Et ne vous tuez pas à la tâche, les arrêts maladie existent et n'hésitez pas à aller chez le médecin quand vous sentez que vraiment vous êtes à bout. Je pense que pendant l'année de stage, c'est tellement dur que même pour une bronchite ça vaut le coup d'aller voir le médecin car avec la fatigue ça prend des proportions énormes.
fleurs2
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Thalia de G le Ven 4 Nov 2011 - 20:34
Je me dis que si Luc pouvait lire ces témoignages...
Faut pas rêver. Pour reprendre une expression commune, il n'est pire sourd...

Courage à tous.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes rêves glacés.
avatar
marimuri
Niveau 7

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par marimuri le Ven 4 Nov 2011 - 20:46
@Loubdalou a écrit: fleurs À tous les stagiaires

J'y suis passée aussi l'année dernière, c'était l'horreur aussi. Si ça peut en rassurer, l'année suivante est quand même vachement moins stressante, même si on change de niveaux, on n'a plus la pression des formations à la con, des tuteurs nuls.
Tenez en pensant à l'année prochaine flower
Et ne vous tuez pas à la tâche, les arrêts maladie existent et n'hésitez pas à aller chez le médecin quand vous sentez que vraiment vous êtes à bout. Je pense que pendant l'année de stage, c'est tellement dur que même pour une bronchite ça vaut le coup d'aller voir le médecin car avec la fatigue ça prend des proportions énormes.
fleurs2

Oui, tenir le coup envers et contre tout, tel est le mot d'ordre cette année!
Aujourd'hui une bronchite de mon fiston m'a gardée à la maison, mais j'ai passé la journée à jouer avec lui et à être aux petits soins, résultat des courses, je suis KO et me sens vaguement malade aussi. Mais le petit loup était heureux d'avoir sa maman pour lui tout seul, et malgré les remords que j'avais à laisser mes élèves en plan (surtout les Terminales avec lesquels je vais devoir speeder pour avoir suffisamment de textes pour le Bac), je suis contente d'avoir dédié cette journée à mon fils.
Bouletbille
Bouletbille
Niveau 5

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Bouletbille le Dim 6 Nov 2011 - 1:32
@marimuri a écrit:Je rage déjà à l'idée de perdre 2 demi-journées en formation métier tout prochainement, au lieu de bosser chez moi et d'avancer dans mes préparations. Le pire c'est quand on ajoute des heures de route à la durée de la formation (parfois 4 en une journée, ce qui peut faire des journées de 12h!). Et d'avoir 7h de cours le lendemain, et d'être épuisée et inefficace face aux élèves...
Sans compter les frais de baby-sitter non remboursables.
Ah et j'oubliais : 18h de cours + 12h de journée formation sans compter les préps et les corrections, c'est tenable????
Non!!!!! Et encore moins quand on a eu le malheur de fonder une famille avant de passer le concours et d'être affectée à 2h de chez soi, qu'il faut donc payer 2 logements et faire face à des difficultés financières que personne n'imagine puisqu'on est si bien payée et à un casse-tête organisationnel qui m'épuise!!!!



Dernière édition par Bouletbille le Jeu 5 Jan 2012 - 9:43, édité 1 fois
Condorcet
Condorcet
Oracle

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Condorcet le Dim 6 Nov 2011 - 3:22
Courage, les stagiaires fleurs2 fleurs2 fleurs2 fleurs

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
scoubidoubidou
Niveau 5

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par scoubidoubidou le Dim 6 Nov 2011 - 8:11
courage Bouletbill ! je t'avoue que moi aussi je suis fatiguée et pourtant je ne suis pas dans un établissement réputé difficile. mais j'ai besoin de prendre du recul sur ce que je fais pour me sentir bien et le fait d'avoir la tête dans le guidon en permanence est très éprouvant, voire asphyxiant. il me semble qu'on est jamais aussi efficace en cours que lorsqu'on a eu le temps de s'aérer l'esprit, de reprendre des forces ... moi aussi l'incivilité de certains élèves m'agace alors que de mon côté je les respecte et cherche à tirer le meilleur d'eux-mêmes. J'ai des moments de doute et même si des profs que j'admire m'ont dit qu'il fallait plusieurs années pour faire un bon prof, je commence à douter de la possibilité de m'épanouir un jour dans ce métier ...
Crazy Cow
Crazy Cow
Fidèle du forum

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Crazy Cow le Dim 6 Nov 2011 - 9:18
@lenidji a écrit:Je me suis marrée en formation aujourd'hui. Deux formatrices, sympas au demeurant, nous ont débité des âneries dont elles n'avaient pas l'air convaincu. Recueil de perles:
"Vous êtes fonctionnaires vous devez fonctionner, sinon changez de métier"
"On va vers l'arrêt des notes, elles peuvent traumatiser les élèves. Par exemple on peut évaluer avec des ronds verts et des ronds rouges"
(Je propose quant à moi de dessiner des fleurs sur les copies des élèves pour ménager leur sensibilité: un lys si c'est excellent, une rose si c'est très bien, un oeillet si c'est moyen, un pissenlit si c'est médiocre...)
etc etc. MDR

mdr mdr mdr

_________________
We should never allow our fears or the expectations of others to set the frontiers of our destiny.
avatar
ADRIANA
Niveau 5

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par ADRIANA le Dim 6 Nov 2011 - 9:46
Ce genre d'ânerie était débité en continu par l'IUFM lorsque les stagiaires étaient tenus d'y aller des milliers d'heures par semaine , avec obligation de faire des mémoires sur ceci, cela, de soutenir telle ou telle séquence devant ses "pairs", d'assister à des formations débiles avec jeux de rôle... Les stagiaires d'alors étaient unanimes à condamner ce fonctionnement! Twisted Evil
Karine B.
Karine B.
Guide spirituel

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Karine B. le Dim 6 Nov 2011 - 9:54
@Bouletbille a écrit:
J'en viens à regretter d'avoir obtenu ce concours d'enseignement si "facilement", après une seule tentative. J'aurais préféré rester contractuel encore un moment et passer un concours interne. Je ne suis pas bien, je sers les dents et attends (en faisant autant que faire se peut mon boulot correctement).


ça n'aurait rien changé, on ne fait pas de différences interne et externe dans la formation

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
Karine B.
Karine B.
Guide spirituel

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Karine B. le Dim 6 Nov 2011 - 9:56
@Bouletbille a écrit:
Parlons aussi des profs collègues qui se font traiter de tous les noms et menacer par leurs élèves et à qui on demande de "prendre du recul", de considérer que "ce n'est pas contre [eux] que ces insultes sont dirigées mais contre l'Institution" et tout ce baratin socio-psychologique "new age" comme cadre théorique pour gérer les conflits...Misère de misère...

sans m'être fait traiter de tous les noms, j'ai été soulagée après mon année de stage (j'étais TZR à l'époque) de comprendre que l'hostilité n'était pas dirigée contre moi personnellement. ça ne résout pas les problèmes, mais ça évite de sombrer dans la dépression

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
linkus
linkus
Érudit

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par linkus le Dim 6 Nov 2011 - 9:59
Plus je vais en stage et plus je me dis que j'aurai du faire un report de stage pour faire un M2R. Maintenant, je dois demander une disponibilité.
Par contre, dans l'académie de Grenoble, en mathématique, on s'est pris une "fessée" de la part des inspecteurs. Le motif étant d'avoir critiqué (d'une façon professionnelle) une formatrice désagréable et désinvolte.
Je me rend compte qu'on est vraiment pris pour de la merde...

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur
Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 302509
Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy
Hermiony
Hermiony
Esprit sacré

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Hermiony le Dim 6 Nov 2011 - 10:44
@Adri a écrit:chrysanthème ? Vous plaisantez, aucun élève de 6e n'est capable d'écrire un truc pareil ! :shock:

Sinon, pour les rares cours/stages que j'ai suivis en IUFM, je n'ai jamais couru en chaussettes🇳🇴 , mais j'ai appris à imaginer une bulle autour de moi, à me prendre pour un arbre qui va chercher de l'oxygène haut dans le ciel Razz

Pauvres stagiaires pale

Moi j'avais eu droit à une super conférence sur "quel type de prof êtes-vous", avec au choix : le prof chouette (sage et mesuré), le prof nounours (trop gentil), le prof requin (qui agresse les élèves) et le prof renard (rusé et manipulateur). Tout ça pendant 3 heures, un pur moment!
Plus sérieusement, je vous plains...
J'ai été stagiaire ancienne formule, juste avant la réforme : 6h de cours + 2 jours de stage. J'avais vraiment le temps de travailler (malgré les formations parfois pourries qui avaient lieu, forcément à 2h de chez moi).
J'ai une vague idée de ce que vous pouvez ressentir avec vos 18h + la formation : c'est ce que j'ai vécu en tant que T1 à 18h + mon mercredi en formation (et encore, le mercredi c'était 6h maxi) à 2 h de chez moi (toujours, j'avais été mise dans le mauvais groupe...).
Et bien le résultat a été le suivant: je n'ai pas fini l'année, je suis bien tombée malade et j'ai failli finir à l'hosto...
Donc, oui, je compatis et je me dis que c'est une aberration totale d'avoir inventé un tel système : non seulement vous devez faire face à une charge de boulot phénoménale, mais en plus, la formation que l'on vous donne est complètement inadaptée. Elle l'était déjà à mon époque, elle n'a pas changée (et pourtant, c'était l'occasion rêvée) : si avec ça, on ne dégoûte pas les jeunes profs...
avatar
Loubdalou
Expert

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Loubdalou le Dim 6 Nov 2011 - 13:30
@Bouletbille a écrit:

Il y a donc cette année de stage à subir, mais je sais aussi, je ne peux plus me mentir : que la pédagogie qu'on se doit d'appliquer "le cours spectacle", notre renoncement à refuser les rôles qu'on nous impose (assistante sociale, psy, etc.), le sacrifice de l’autorité sur l'autel de la démagogie me font gerber...

Parlons aussi des profs collègues qui se font traiter de tous les noms et menacer par leurs élèves et à qui on demande de "prendre du recul", de considérer que "ce n'est pas contre [eux] que ces insultes sont dirigées mais contre l'Institution" et tout ce baratin socio-psychologique "new age" comme cadre théorique pour gérer les conflits...Misère de misère...

Je comprends que tu sois dans un tel état de stress que tu ne supportes plus les pb inhérents à ce boulot. J'étais dans ton état l'année dernière, et non en fait je crois que c'était pire parce que ma tutrice m'enfonçait, ne m'aidait pas et que toutes les formatrices la soutenaient, avec l'IPR.
Et j'avais environ 700 km de route pas semaine, je vivais chez mon père pour rentrer chez moi tous les week-ends, à 250km, ma tutrice me demandait ne pas rentrer chez moi, de venir bosser chez elle une journée en plein pendant les vacances, qu'elle me demandait d'avoir plein d'avance (toujours une séquence d'avance affraid ) et elle ne voulait pas accepter l'idée que dans mon bahut c'était super chaud sous-prétexte que ce n'est pas une zep. Ah oui, et chez mon père il fallait gérer 2 dépressifs, dont 1 suicidaire.
Pour la prépa des cours, il fallait faire un minimum de photocopies car j'étais restreinte là-dessus, mais ma tutrice ne voulait pas que je suive le livre, qu'il fallait que j'utilise un max de documents authentiques, mais sans les modifier, il fallait que les élèves aient le document dans son intégralité (vous imaginez des 4° avec un texte de 30 lignes tout en espagnol??). Bref, pour m'en sortir, je devais forcément enfreindre les recommandations de l'IUFM et de la tutrice, qui me le reprochait copieusement. Quand je lui ai dit d'arrêter de me mettre la pression, elle a vu rouge, j'ai dû demander une médiation tellement la situation devenait insupportable, médiation qu'elle a refusé et l'IPR a transformé cela en visite-conseil, réservée aux stagiaires en difficulté, ce qui n'était même pas mon cas malgré tout le reste ! Twisted Evil
Résultat, je n'arrivais plus à dormir. J'ai pris des anxiolytiques et une semaine d'arrêt maladie, j'ai fini l'année en voyant un minimum ma tutrice, en lui répondant sur le même ton qu'elle, elle ne s'y attendait pas, elle a pris peur en voyant que je demandais conseil aux syndicats et que toute l'équipe au collège était derrière moi. Et on m'a titularisée yesyes Même si l'IPR m'a cassée à mort à l'inspection de fin d'année furieux

Donc tu vois, le baratin qui te sort par les yeux, tu pourras toi aussi l'envoyer bouler bientôt, en attendant, je te conseille de faire semblant, parce que si tu t'exprimes trop clairement là dessus, il n'est pas dit qu'on titularise.

Concernant les attaques des élèves, ce sont des loups... C'est souvent comme ça : ils voient que nous ne sommes pas en forme, ils en rajoutent. J'ai été malade 2 semaines cette année, je n'ai pas pris d'arrêt maladie, ils m'ont vraiment vraiment cassé les pieds. Je suis en forme maintenant, j'ai suffisamment de force pour appeler les parents, faire des rapports, donner des heures de colle, m'organiser avec les collègues pour que les élèves voient que l'on est unis, les élèves se sont transformés en gentils petits moutons... Pourtant ce sont les mêmes qui me cassaient les pieds en octobre !
Et c'est vrai qu'il faut prendre du recul, ne pas prendre pour soi les insultes, ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas réagir, ça veut simplement dire que ce qu'ils insultent, c'est l'autorité que tu as sur eux, pas toi en tant que personne. Les hormones aidant, ils ne s'en rendent même pas compte. Mais je m'en suis convaincue quand l'année dernière, j'étais en vacances à l'autre bout de la France et là on m'appelle : "Madame Loubdalou! Madame Loubdalou!", et là je me retourne, le petit relou qui me casse les pieds et à qui je fais un rapport une semaine sur deux qui m'appelle et qui tient à ce que je le vois et à ce que je lui dise bonjour, alors que l'on est très loin du collège ! Comme quoi, finalement c'est bien l'autorité qu'ils rejettent, pas la personne.

Je vous souhaite à tous beaucoup de courage, c'est ignoble de demander autant de sacrifices, et de les institutionnaliser affraid

trefle trefle trefle trefle trefle trefle trefle trefle trefle
zigotine
zigotine
Habitué du forum

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par zigotine le Lun 7 Nov 2011 - 0:27
@lenidji a écrit:Je me suis marrée en formation aujourd'hui. Deux formatrices, sympas au demeurant, nous ont débité des âneries dont elles n'avaient pas l'air convaincu. Recueil de perles:
"Vous êtes fonctionnaires vous devez fonctionner, sinon changez de métier"
"On va vers l'arrêt des notes, elles peuvent traumatiser les élèves. Par exemple on peut évaluer avec des ronds verts et des ronds rouges"
(Je propose quant à moi de dessiner des fleurs sur les copies des élèves pour ménager leur sensibilité: un lys si c'est excellent, une rose si c'est très bien, un oeillet si c'est moyen, un pissenlit si c'est médiocre...)
etc etc. MDR

Le maître de ma fille faisait ça l'an dernier. Une fleur de comportement par semaine. Un pétale par jour. L'idéal étant une fleur toute verte. Cette année ce sont des drapeaux...
Daliva
Daliva
Neoprof expérimenté

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Daliva le Mar 8 Nov 2011 - 17:12
Ce matin, ma tutrice de français est venue m'observer, et m'a dit que c'était vraiment très bien. Seulement 3 petites remarques, mais anodines.
Pourtant, je n'en peux plus, ça fait 2 soirs que je rentre en pleurs. J'ai l'impression que mes cours sont nuls, que mes élèves se fichent de tout.
J'ai des classes de 35, je dois les préparer à un oral en anglais. Je n'y arrive pas, ils discutent, et je supporte de moins en moins ça. Des élèves ont été odieux avec moi. En particulier ma classe de 1ère, hier j'ai même eu des contractions, tellement énervée, tellement crié.
Je n'en peux plus, et je me demande si je ne fais pas fausse route. Pourtant j'étais contractuelle avant, je ne me suis jamais demandée si j'étais à ma place, l'enseignement me paraissait une évidnece.

Ça fait du bien de vider son sac...
avatar
Cath
Bon génie

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Cath le Mar 8 Nov 2011 - 17:30
Daliva: fleurs2

Tu es enceinte, fatiguée, stressée...Le stage est un mauvais moment à passer, tu as assez enseigné pour savoir qu'il y a des hauts et des bas et que ça va s'arranger...Repose-toi autant que tu peux.
Et ne confonds pas la qualité de tes cours et les réactions des élèves!
Condorcet
Condorcet
Oracle

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Condorcet le Mar 8 Nov 2011 - 17:39
+ 1.
Daliva fleurs2 fleurs2 fleurs2 fleurs
Ménage-toi.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
frederik elza
Niveau 2

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par frederik elza le Mar 8 Nov 2011 - 17:41
Parole d'un ancien stagiaire à 18h.
Eh oui, j'ai fait partie de la première fournée des nouveaux stagiaires.

Ca rigolait pas. Pas du tout.

Plusieurs choses:
- vous avez tenu jusqu'à la toussaint, c'est le plus gros mentalement. Là, vous êtes lancés, vous commencez un peu à sortir la tête de l'eau. Dîtes vous bien que le reste de l'année sera aussi dur, mais un peu moins: au moins vous connaissez vos élèves, vous commencez à avoir de la méthode (enfin un tout petit peu).

- Pensez à ces putains de vacances d'été que vous aurez méritées comme des forçats. Prolo de l'éduc nat, la force du poignet à construire des cours plus vite que son ombre.

- Les cours: vous ne pouvez que SAUVER les meubles. Vous ne SAUVEREZ PAS vos élèves; s'ils sont cons et trop puérils ils ne changeront pas cette année. Votre boulot à vous c'est d'apprendre à réagir en moins de deux secondes devant des élèves parfois très au ras des paquerettes. et quelques plus rares fois très très au dessus.

- n'oubliez pas le plus important: vous n'êtes pas là pour vous épuiser. alors protégez vous de la fatigue et du stress le plus possible. Vous êtes là pour apprendre de cette année de "stage" devenue année de blague géante. Le problème est que vous ne verrez les conclusions de cette année qu'à partir de l'année prochaine.

Alors patience, courage, égoïsme, et restons les coudes serrées pour être tous ensemble pour leur foutre au cul comme disait l'autre.

Et soyez fiers de ce que vous subissez, de ce que vous êtes, de ce que vous faîtes.

c'était mon coup de gueule encourageant.
mimile
mimile
Grand sage

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par mimile le Mar 8 Nov 2011 - 17:44
si tu aimais enseigner avant d'obtenir le concours, il n'y a pas de raison que tu n'aimes plus !
la pression du stage, le fait d'avoir régulièrement des visites dans sa classe, les formations à la con, la grossesse... forcément tu ne ressens pas les choses de la même manière !

je plussoie condorcet, ménage toi et garde confiance en toi ! fleurs
Daliva
Daliva
Neoprof expérimenté

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Daliva le Mar 8 Nov 2011 - 19:20
Merci à vous...
Oui, c'est sans doute un mauvais moment à passer, et la grossesse, sa fatigue y sont liés, mais je doute.
Ces 4 dernières années, j'étais dans un LP réputé très difficile, avec beaucoup de violence. Mais j'arrivais à intéresser mes élèves, ils aimaient venir en cours, et ne m'embêtaient pas.
Cette année, ils n'accrochent à rien, ils sèchent s'ils le peuvent, j'ai tout le temps du bruit en cours. Les effectifs à 35 y sont sans doute pour quelque chose, mais si je n'ai plus que des effectifs comme ça?
Je dois prendre du recul, et Cath, je sais que tu as raison quand tu dis "ne confonds pas la qualité de tes cours et les réactions des élèves" mais dur..
Je m'arrête dans quelques semaines, je pense qu'il est temps.
Merci, encore une fois, ça fait du bien de vider son sac fleurs2
avatar
Loubdalou
Expert

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Loubdalou le Mar 8 Nov 2011 - 19:33
Tu as raison de de te reposer Daliva fleurs
Aemilia
Aemilia
Expert

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Aemilia le Mar 8 Nov 2011 - 19:55
@frederik elza a écrit:Parole d'un ancien stagiaire à 18h.
Eh oui, j'ai fait partie de la première fournée des nouveaux stagiaires.

Ca rigolait pas. Pas du tout.

Plusieurs choses:
- vous avez tenu jusqu'à la toussaint, c'est le plus gros mentalement. Là, vous êtes lancés, vous commencez un peu à sortir la tête de l'eau. Dîtes vous bien que le reste de l'année sera aussi dur, mais un peu moins: au moins vous connaissez vos élèves, vous commencez à avoir de la méthode (enfin un tout petit peu).

- Pensez à ces putains de vacances d'été que vous aurez méritées comme des forçats. Prolo de l'éduc nat, la force du poignet à construire des cours plus vite que son ombre.

- Les cours: vous ne pouvez que SAUVER les meubles. Vous ne SAUVEREZ PAS vos élèves; s'ils sont cons et trop puérils ils ne changeront pas cette année. Votre boulot à vous c'est d'apprendre à réagir en moins de deux secondes devant des élèves parfois très au ras des paquerettes. et quelques plus rares fois très très au dessus.

- n'oubliez pas le plus important: vous n'êtes pas là pour vous épuiser. alors protégez vous de la fatigue et du stress le plus possible. Vous êtes là pour apprendre de cette année de "stage" devenue année de blague géante. Le problème est que vous ne verrez les conclusions de cette année qu'à partir de l'année prochaine.

Alors patience, courage, égoïsme, et restons les coudes serrées pour être tous ensemble pour leur foutre au cul comme disait l'autre.

Et soyez fiers de ce que vous subissez, de ce que vous êtes, de ce que vous faîtes.

c'était mon coup de gueule encourageant.

Je plussoie !
Moi aussi j'étais stagiaire 18h l'an dernier. Il n'y a réellement qu'aux vacances de noël que j'ai commencé à prendre du recul sur mes cours, mes méthodes, mes progressions...
Cette année c'est radicalement différent, j'ai déjà instauré des rituels au niveau des évaluations, mes séances sont toujours présentées de la même façon etc...mais je suis loin d'être entièrement satisfaite et je sens qu'il me faudra bien encore 1 ou 2 ans pour être à peu prêt "tranquille" pour tous mes niveaux (français et latin).


Dernière édition par Aemilia le Mar 8 Nov 2011 - 22:04, édité 1 fois
avatar
scoubidoubidou
Niveau 5

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par scoubidoubidou le Mar 8 Nov 2011 - 21:23
ça fait du bien de lire ces témoignages : j'ai l'impression de ne pas être seule à ressentir un certain découragement. depuis la rentrée des vacances de toussaint je vais en cours à reculons sauf avec une classe que j'aime bien. je me sens vraiment fatiguée surtout psychologiquement, je n'ai plus l'envie. mais lorsque je ne suis pas à fond les élèves en profitent donc je me force... je suis rentrée totalement vidée tout à l'heure et avec une envie de démissionner, ce qui ne m'était jamais arrivé... la fin de semaine va être plus légère et j'espère récupérer un peu mais je n'ai jamais autant douté.
MelanieSLB
MelanieSLB
Grand sage

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par MelanieSLB le Mar 8 Nov 2011 - 21:47
Frederik elza et Aemilia, +1.

Haut les coeurs les stagiaires, ça finira par aller mieux... Reposez-vous le plus possible, et raccrochez-vous aux vacances.

Si vous êtes déprimés, ne lisez pas la suite:
Spoiler:
Par contre, désolée, mais ça n'ira peut-être pas mieux l'an prochain, parce que vous serez peut-être TZR dans un établissement pourri qui vous refilera 7 niveaux, dont 4 de SEGPA et les classes les plus pourries des autres niveaux.
Par ailleurs, les stagiaires que je connais de l'an dernier, tous TZR, sont tous assez peu motivés finalement par leur boulot, je crois que l’année de stage à 18h + formations débiles casse bien des envies.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
Catalunya
Catalunya
Expert spécialisé

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Catalunya le Mar 8 Nov 2011 - 23:17
Ou alors, vous serez TZR et vous serez, certes sur 2 collèges, mais deux collèges bien plus tranquilles que celui de votre année de stage, et vous serez souvent heureux d'aller en cours, car les collégiens seront en grande majorité agréables, du moins respectueux. C'est mon cas Wink
avatar
Loubdalou
Expert

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 3 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Loubdalou le Mar 8 Nov 2011 - 23:24
Ou bien en poste fixe (oui c'est possible dans le 93) dans un collège certes difficile, mais avec des élèves attachants, et avec de belles perspectives quant à la tenue de classe car vous savez que vous y serez pour un moment, et donc vous vous y investirez, et donc ils le sentiront et vous le rendront Very Happy
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum