Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Loubdalou
Expert

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Loubdalou le Mar 8 Nov 2011 - 23:24
Ou bien en poste fixe (oui c'est possible dans le 93) dans un collège certes difficile, mais avec des élèves attachants, et avec de belles perspectives quant à la tenue de classe car vous savez que vous y serez pour un moment, et donc vous vous y investirez, et donc ils le sentiront et vous le rendront Very Happy
avatar
marimuri
Niveau 7

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par marimuri le Mer 9 Nov 2011 - 0:04
Bref, faut pas lâcher Scoubidoubidou, et les autres non plus! On est tous embarqués dans la même galère, parfois on n'arrive plus du tout à être objectifs et à prendre du plaisir, mais tout au bout du tunnel il y a une petite lumière... yesyes
Et comme j'ai pas mal de problèmes dans ma vie perso, eh bien vous savez quoi, je m'accroche à ce boulot qui me permet de voir le futur de manière plus optimiste, malgré toutes les difficultés et les coups de blues liés à mon statut de stagiaire, je ne lâcherai pour rien au monde.
Et bravo pour le forum vide-sac, c'est vrai que ça fait souvent du bien de savoir qu'on n'est pas seul dans cette situation, et qu'on peut s'exprimer à ce sujet.
Et pis aussi merci aux "anciens" qui sont là pour nous booster...
zigotine
zigotine
Habitué du forum

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par zigotine le Mer 9 Nov 2011 - 11:05
@marimuri a écrit:Bref, faut pas lâcher Scoubidoubidou, et les autres non plus! On est tous embarqués dans la même galère, parfois on n'arrive plus du tout à être objectifs et à prendre du plaisir, mais tout au bout du tunnel il y a une petite lumière... yesyes
Et comme j'ai pas mal de problèmes dans ma vie perso, eh bien vous savez quoi, je m'accroche à ce boulot qui me permet de voir le futur de manière plus optimiste, malgré toutes les difficultés et les coups de blues liés à mon statut de stagiaire, je ne lâcherai pour rien au monde.
Et bravo pour le forum vide-sac, c'est vrai que ça fait souvent du bien de savoir qu'on n'est pas seul dans cette situation, et qu'on peut s'exprimer à ce sujet.
Et pis aussi merci aux "anciens" qui sont là pour nous booster...

yesyes veneration
linkus
linkus
Érudit

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par linkus le Mer 9 Nov 2011 - 12:56
Ces derniers jours, je fais erreurs sur erreur. C'est incroyable mais qu'est ce qu'il m'arrive?

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur
Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 302509
Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy
avatar
Loubdalou
Expert

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Loubdalou le Mer 9 Nov 2011 - 13:06
C'est normal fleurs
Il recommence à faire froid, donc tu es plus fatigué, les élèves sont sans doute surexcités (comme les miens), et on aborde la partie la plus dure de l'année : la fin du 1° trimestre, avec son lot de réunions-parents profs, conseils en tout genre, bulletins à remplir, notes à rentrer, appréciations à mettre, et comme c'est sans doute la 1° fois que tu es confronté à cet exercice, il te fatigue encore plus car tu es en phase d'apprentissage. professeur

Ne t'inquiète pas, c'est normal, après chaque vacances les élèves te connaîtront de mieux en mieux, et tu franchiras un pallier à chaque fois. C'est ce que j'ai observé. Et tes erreurs, les élèves te les pardonnent, ne t'inquiète pas Wink

Les boulettes que je peux faire aussi...:
- oublier de réclamer le carnet d'un élève pour lui mettre son heure de colle, du coup ça passe à la trappe...
- omettre d'appeler les parents...
- promettre des heures de colle que j'oublie de mettre
- faire des fautes de langue, tant en français qu'en espagnol Embarassed
- laisser des élèves à des places où je sais qu'ils vont bavarder mais je les laisse là car je n'ai pas le courage d'affronter leur hostilité très forte si je les déplace (5 minutes de perdues à peu près par élève affraid )

J'espère que l'étalage de mes boulettes t'aide à relativiser les tiennes flower
avatar
pk
Habitué du forum

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par pk le Mer 9 Nov 2011 - 13:08
@linkus,
Réponse: Fatigue et "bad stress"! Il faut se ménager, moins d'évaluations, limiter son temps de travail. Fixe toi une quantité hebdomadaire supportable et tu t'y tiens! Essaye de demander des cours à tes collègues, on ne sait jamais. Ce n'est pas d'une aide - cela prend du temps - dont tu as besoin, c'est du clé en main que tu souhaites pour souffler un peu. Dis leur ça.
avatar
thaliabellamy
Niveau 5

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par thaliabellamy le Mer 9 Nov 2011 - 13:16
@ Daliva:

Je comprends ta réaction mais je t'assure que ce que tu fais est remarquable!! Tu es faite pour ça et même nos formateurs et surtout notre formatrice d'anglais le pense vraiment. Je ne dis pas ça sous prétexte d'être ta collègue stagiaire mais c'est VRAIMENT ce que je pense!! C'est normal que tu te sentes déprimée et je le suis tout autant mais tu manques de recul et tu es si exigeante avec toi-même que cela te plombe le moral. Tu n'as pas à t'inquièter ou à te remettre en question ; c'est normal d'éprouver des difficultés et on ne peut être parfait. LA visite de notre formatrice a été mitigée pour moi car elle a souligné que je tenais de manière excellente la classe mais mes cours présentaient de bonnes et de très mauvaises choses. Elle a été dure mais je sais qu'elle a fait ça pour mon bien et pour mieux me préparer pour la visite de l'IPR. J'aurais de quoi tomber malade avec ce qu'elle m'a dit mais il faut prendre conscience que la perfection n'existe pas. Tu es douée, je t'assure. Ménages toi avec la grossesse qui arrive bientôt à terme, prends du recul face à tout ça et NE DOUTE PAS de toi ma belle, vraiment!!! Tu rebondiras, j'en suis sûre. A demain en formation^^
MelanieSLB
MelanieSLB
Grand sage

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par MelanieSLB le Mer 9 Nov 2011 - 13:53
Loubdalou et Catalunya, contente pour vous que ça aille bien cette année.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
Loubdalou
Expert

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Loubdalou le Mer 9 Nov 2011 - 14:02
Merci Melanie, mais il faut relativiser, pour moi ça va mieux car je n'ai plus la pression de la tutrice pourrie et des formations nullisimes et que je peux faire comme bon me semble pour mes cours. Ca change tout !!!
Pourtant mon bahut est beaucoup plus dur que l'année dernière, je suis en ZEP Action Priorité Violence du 93 !
avatar
marimuri
Niveau 7

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par marimuri le Mer 9 Nov 2011 - 15:26
Question pratique : que faire face à des terminales ES qui deviennent de plus en plus arrogants, râleurs, indisciplinés face à une stagiaire qui rame avec les commentaires de texte, qui est en retard sur le programme (à peine un texte étudié pour le bac) et qui va se faire visiter fin novembre????? Justement dans cette classe???? Ils prennent la parole à tort et à travers, en français, répliquent pour tout... ils ont dû sentir une faille et s'y engouffrent. Et je fais comment moi, pour les remettre sur les rails avant l'inspection conseil?
Je suis dans ma m.... à votre avis?
lene75
lene75
Bon génie

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par lene75 le Mer 9 Nov 2011 - 15:43
@marimuri a écrit:Question pratique : que faire face à des terminales ES qui deviennent de plus en plus arrogants, râleurs, indisciplinés face à une stagiaire qui rame avec les commentaires de texte, qui est en retard sur le programme (à peine un texte étudié pour le bac) et qui va se faire visiter fin novembre????? Justement dans cette classe???? Ils prennent la parole à tort et à travers, en français, répliquent pour tout... ils ont dû sentir une faille et s'y engouffrent. Et je fais comment moi, pour les remettre sur les rails avant l'inspection conseil?
Je suis dans ma m.... à votre avis?

Non, tu n'es pas dans la merde, d'abord j'avais les mêmes durant mon année de stage (profil classique de TES), je n'ai pas réussi à redresser la barre, j'ai été visitée avec eux et ça s'est très bien passé, 1) parce qu'ils se sont mieux tenus que d'habitude (les suiveurs, qui sont majoritaires dans une classe, se tiennent bien le jour d'une inspection), 2) parce que malgré cela la personne qui m'a visitée a senti l'hostilité et m'a dit que j'avais des élèves "absolument odieux" en louant mon courage de faire face malgré tout.
Ensuite pour essayer de redresser la barre, avec le recul, maintenant, je te dirais de tenter la fermeté absolue (en les prévenant du changement de règles du jeu) : "tu dis un mot = tu es puni", "tu réponds = j'augmente la punition", etc. Si c'est le cas, il ne faut pas qu'ils sentent que tu as peur qu'ils te fassent des crasses le jour de l'inspection et il ne faut pas croire qu'ils se vengeront si tu punis, en réalité, les élèves aiment les profs qui savent les tenir. C'est cette peur de leur vengeance le jour de l'inspection qui m'avait empêchée de redresser la barre et qui avait dégradé la situation : j'essayais trop d'arrondir les angles pour ne pas me les mettre à dos et évidemment, ils en profitaient et se rendaient compte qu'ils avaient beaucoup de pouvoir sur moi.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Loubdalou
Expert

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Loubdalou le Mer 9 Nov 2011 - 15:53
Non, il faut que tu en parles avec le PP, que tu appelles les parents.

Ensuite, tu notes toutes leurs remarques déplacées sur une feuille, avec leur nom, la date, et tu les re-sors lors de convocation avec le CPE, ou les parents etc. Et n'y vas pas seule, arrange-toi pour qu'un collègue soit là avec toi. Tu peux aussi garder un élève à la fin de l'heure et reparler calmement de son comportement : tu lui répètes ce qu'il t'a dit, tu lui demandes pourquoi tu l'as noté, normalement en l'obligeant lui à expliquer pourquoi toi tu trouves cela déplacé, ça peut en calmer certains, tu leur montres alors que tu n'es pas un monstre, ni une cruche : tu es là pour eux, c'est ton métier, mais que eux sont là pour apprendre et que leur comportement, eux-même se rendent compte qu'il est problématique.

Moi j'avais dit à mes élèves que j'étais stagiaire, j'avais dit exactement : "Vous êtes là pour apprendre l'espagnol, je suis là pour apprendre être prof, donc si je commets des erreurs, si je ne suis en retard dans le programme, ce n'est pas la peine d'en faire un drame, je n'en fais pas un drame quand vous vous faites des erreurs en espagnol."
Et en fait, du coup les élèves (qui étaient quand même assez durs) se sont montrés drôlement plus compatissants et compréhensifs, et jamais ils ne m'ont reproché des cours mal faits, bon après, ils m'ont cassé les pieds quand même, mais jamais ils ne m'ont balancé un "Mais de toutes façons vous ne savez même pas comment faire vous êtes stagiaire !" Ca non, jamais.
Mais d'autres ici te diraient de ne surtout rien leur dire, après ça dépend de chacun.
Daliva
Daliva
Neoprof expérimenté

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Daliva le Mer 9 Nov 2011 - 15:53
@ Thalia, merci....c'est gentil...surtout que je rentre encore avec le moral à zéro.
Désolée que ta visite ne se soit pas super bien passée, on en parle demain Smile
Biz !!!
avatar
marimuri
Niveau 7

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par marimuri le Mer 9 Nov 2011 - 16:31
Merci pour les conseils.
En effet, en sortant de cours je me suis demandée pourquoi je n'avais pas pensé à voir certains élèves à la fin du cours, ce que je ne manquerai pas de faire la prochaine fois.
Je vais aussi exiger l'espagnol, et qu'on lève la main pour parler. Ca me semble un peu difficile à ce stade de l'année car les mauvaises habitudes sont prises, mais je crois que je n'ai pas le choix.
Et puis je croiserai les doigts pour qu'ils soient sympas le jour de l'inspection et qu'ils ne soufflent pas exprès pour exprimer leur ennui et leur incompréhension du texte ou de ce dont on parle comme ils savent si bien le faire pour bien montrer que c'est de ma faute...
Heureusement que ce n'est qu'avec eux que les rapports sont tendus, avec mes autres classes l'ambiance est plus sereine et respectueuse.
Mais la formatrice n'a pas choisi cette classe pour rien, j'ai eu le malheur de dire en formation que j'avais du mal avec eux....
Tourner sa langue 7X dans sa bouche avant de parler!!!!!!
avatar
marimuri
Niveau 7

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par marimuri le Mer 9 Nov 2011 - 16:34
Ah! ils ne savent pas que je suis stagiaire mais seulement que c'est la 1ere X que j'ai des terminales. Vu que je suis plus une jeunette, cela ne se voit pas. Je pense leur dire à la fin de l'année, car l'inspecteur a bien insisté à la rentrée sur le fait qu'il ne fallait pas annoncer la couleur aux élèves...
Condorcet
Condorcet
Oracle

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Condorcet le Mer 9 Nov 2011 - 16:38
Scoubidoubidou fleurs2 fleurs2 fleurs2 fleurs

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
lene75
lene75
Bon génie

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par lene75 le Mer 9 Nov 2011 - 17:52
Ah bah c'est plutôt bon signe s'il ne s'en sont pas aperçu tout de suite : en général les élèves voient très vite qu'un stagiaire est stagiaire et en terminale, ils savent très bien ce que ça veut dire. Tu n'as jamais eu de visite de ton tuteur / de ta tutrice avec eux ?

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Invité19
Esprit sacré

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Invité19 le Mer 9 Nov 2011 - 18:30
@lene75 a écrit:Ah bah c'est plutôt bon signe s'il ne s'en sont pas aperçu tout de suite : en général les élèves voient très vite qu'un stagiaire est stagiaire et en terminale, ils savent très bien ce que ça veut dire. Tu n'as jamais eu de visite de ton tuteur / de ta tutrice avec eux ?


ah bon ??? perso, je suis sûre à 99% que mes élèves (2nde mais aussi 1e) ne se doutent de rien. Ok, c'est peut être grâce au bluff que je leur sors depuis le début de l'année ("'d'habitude je fais ci", "avec les anciens programmes c'était mieux" etc). Il faut dire également que les collègues à qui je n'ai pas dit que j'étais stagiaire n'ont pas l'air de s'en douter du tout (faut croire que je fais bien bien mes presque 26 ans).
avatar
marimuri
Niveau 7

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par marimuri le Mer 9 Nov 2011 - 21:05
Si mon tuteur est venu une fois (catastrophique en plus, j'étais super KO après une longue journée de formation). Peut-être que les élèves se doutent que je suis stagiaire, je ne sais pas, en tout cas je n'ai jamais rien entendu.
Je me demande ce que je dois leur dire au sujet de la visite conseil. Je veux les prévenir, mais comment leur amener la chose pour qu'ils ne pensent pas que c'est TROP important pour moi et que ça leur donne du "pouvoir" justement?
avatar
InvitéC8
Habitué du forum

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par InvitéC8 le Mer 9 Nov 2011 - 21:57
Oiseau phenix a écrit:
@lene75 a écrit:Ah bah c'est plutôt bon signe s'il ne s'en sont pas aperçu tout de suite : en général les élèves voient très vite qu'un stagiaire est stagiaire et en terminale, ils savent très bien ce que ça veut dire. Tu n'as jamais eu de visite de ton tuteur / de ta tutrice avec eux ?


ah bon ??? perso, je suis sûre à 99% que mes élèves (2nde mais aussi 1e) ne se doutent de rien. Ok, c'est peut être grâce au bluff que je leur sors depuis le début de l'année ("'d'habitude je fais ci", "avec les anciens programmes c'était mieux" etc). Il faut dire également que les collègues à qui je n'ai pas dit que j'étais stagiaire n'ont pas l'air de s'en douter du tout (faut croire que je fais bien bien mes presque 26 ans).

Idem pour moi, mes élèves de terminale n'ont toujours rien capté. J'ai failli leur avouer plusieurs fois (ça me fait bizarre de leur mentir par omission, quand ils me demandent si j'ai déjà mis 20 au bac par exemple), mais bon, pour l'instant je les laisse dans leur erreur !
avatar
Invité19
Esprit sacré

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Invité19 le Mer 9 Nov 2011 - 22:25
moi qui ai pourtant horreur de mentir, là je n'ai pas hésité à de nombreuses reprises (j'ai eu des questions de ce genre aussi Camille, souvent j'élude, parfois je bluffe)

j'espère qu'ils n'apprendront jamais la vérité, même à la fin de l'année : je pense qu'ils m'en voudraient à mort d'avoir tant bluffé...
avatar
InvitéC8
Habitué du forum

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par InvitéC8 le Mer 9 Nov 2011 - 22:30
Oiseau phenix a écrit:moi qui ai pourtant horreur de mentir, là je n'ai pas hésité à de nombreuses reprises (j'ai eu des questions de ce genre aussi Camille, souvent j'élude, parfois je bluffe)

j'espère qu'ils n'apprendront jamais la vérité, même à la fin de l'année : je pense qu'ils m'en voudraient à mort d'avoir tant bluffé...

Moi je meurs d'envie de le dire à ma classe super chouette, car je me sens vraiment bien avec eux, donc leur mentir me semble bizarre . Par contre, jamais je ne le dirai à mes 2 classes pourries de mon autre lycée, où les élèves amènent des armes à feu et se tirent dessus (pas les miens, heureusement !). Car ça ne ferait que leur fournir des raisons de plus pour foutre le bazar..j'ai déjà assez de mal comme ça.
Exuperance
Exuperance
Niveau 5

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Exuperance le Jeu 10 Nov 2011 - 7:57
Bon beh j'écris ce matin car je fais mon premier "craquage" de l'année. Jai cours dans 30mn mais je suis incapable d'y aller, j'ai envie je ne veux pas lacher mais c'est pas possible.
J'explique l'état des lieux, je suis stagiaire en français dans un collège, tout se passe relativement bien, les classes ne sont pas trop difficiles, j'ai une tutrice disponible, des collègues sympas berf comparé à certains ça pourrait être pire donc j'ai limite honte de craquer comparé à certains.
Mais hier, j'ai eu un petit soucis dans une classe, j'ai dans une de mes quatrième un élève qui ne fout rien il vient quand il veut, et quand il est là il n'a pas son matériel et ne sort pas ses affaires. Comme c'est ma classe la plus difficile (jai dedans 2 non francophones, 3 dyslexiques et des élèves de faibles niveau) je ne peux donc pas m'en occuper personnellement. Il en est à son troisième colège. Son cas est connu de la direction qui s'en occupe mais en attendant il reste dans ma classe. Je n'ai jamais eu de véritable clash avec lui mais hier il m'a demandé dès le début du cours (comme à chaque fois) d'aller à l'infirmerie, comme la séance u'on allait voir était importante je lui ai dit non et là il m' dit "je m'en fous je me casse" et il est parti en courant, j'ai envoyé le délégué à sa suite et son professeur principal a fini par le rattraper dans le couloir donc on va dire "affaire classée", ça m'a déjà un peu perturbée pour le début du cours mais je me lance quand même.
Sauf que là comme depuis le début de 'année on ne dit rien à ce gamin, d'autres pensent qu'ils peuvent faire la même chose et j'ai une gamine qui depuis de cours ne veut plus travailler, elle s'endort limite en cours. La première fois je n'ai trop rien dit mais hier ça faisait trop pour le meme cours je l'ai virée et envoyée à la CPE.
Je pense que je ne pouvais pas faire autrement mais ce matien en première heure j'avais cette classe et je n'ai pas envie de les affronter ce matin, je n'ai pas envie de faire la police je suis comme beaucoup crevée entre mes 18h, la journée de formation de 8h qui je traouve ne sert pas à grand chose et le boulot à la maison qui me prends tout mon temps. Donc je craque et je ne sais pas quoi faire. J'ime ce boulot et je ne veux pas en être dégoutée dès les premiers mois je suis énervée contre moi et je ne sais pas comment le prendre.
Voilà c'est brouillon donc je m'en excuse mais j'avais besoin de vider ce qu'il y a dans ma tête et de le partager. Après ce cours de 8h que je sèche, j'ai cours à 11H donc je pense ue je vais y aller à ce moment, je vais "avouer" à ma direction mon craquage mais je ne veux pas passer ce we de trois jours sur un échec. J'espère juste ne pas craquer devant les élèves.
Shajar
Shajar
Doyen

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Shajar le Jeu 10 Nov 2011 - 8:23
fleurs fleurs fleurs

Tu n'as pas à avoir honte de craquer, même dans des conditions qui te semblent favorables (mais qui ne le sont pas tant que ça, vu le profil de ta classe !). Et si ça ne va pas, plutôt que de retourner au collège, n'hésite pas à aller voir un médecin. Tu dois aussi te protéger ! Comme le disait quelqu'un sur ce forum, cette année, tu ne pourras pas sauver tes élèves, au mieux sauver les meubles... Neutral
Ruthven
Ruthven
Monarque

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Ruthven le Jeu 10 Nov 2011 - 8:36
Nancym a écrit:
Je pense que je ne pouvais pas faire autrement mais ce matin en première heure j'avais cette classe et je n'ai pas envie de les affronter ce matin, je n'ai pas envie de faire la police je suis comme beaucoup crevée entre mes 18h, la journée de formation de 8h qui je trouve ne sert pas à grand chose et le boulot à la maison qui me prends tout mon temps. Donc je craque et je ne sais pas quoi faire. J'ime ce boulot et je ne veux pas en être dégoutée dès les premiers mois je suis énervée contre moi et je ne sais pas comment le prendre.
Voilà c'est brouillon donc je m'en excuse mais j'avais besoin de vider ce qu'il y a dans ma tête et de le partager. Après ce cours de 8h que je sèche, j'ai cours à 11H donc je pense ue je vais y aller à ce moment, je vais "avouer" à ma direction mon craquage mais je ne veux pas passer ce we de trois jours sur un échec. J'espère juste ne pas craquer devant les élèves.

C'est étonnant que tu vives comme un échec le fait d'avoir remis deux élèves à leur place ; manifestement, tu n'exclus pas systématiquement, cela permet de donner un signal fort à la classe pour ceux qui voudraient imiter le perturbateur. Tu dois le voir à travers le prisme déformant de la fatigue ; la période entre la Toussaint et Noël est la plus usante (même quand on n'est pas stagiaire, alors quand on l'est, cela doit être pire encore).

Pour le fait de le dire à la direction, il faut voir ... Pas sûr que cela soit très utile. Mieux vaudrait aller voir ton médecin pour qu'il te fasse un arrêt pour aujourd'hui et que tu te reposes pour réattaquer en pleine forme lundi. (Je ne sais pas si dans ton académie comme dans la mienne ils ont eu la mauvaise idée de faire rattraper un pont de mai sur le dernier jour des vacances de Toussaint, mais cela ne favorise pas vraiment la récupération).
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 4 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par *Fifi* le Jeu 10 Nov 2011 - 8:51
Je ne sais que tz dire mais je te souhaite bon courage ! Surtout n'aie pas hôte, tout le monde craque et peu importe les conditions, elles sont toujours trop dures pour des stagiaires sans expérience ! Je suis a 16h dans un bon Lycee et je mentirais en disant que je n'ai jamais craque ! Ce n'est pas un drame de rater une heure, va aux autres, et oublie tout ça ce we pour repartir sur un bon pied lundi ! N'y pense pas trop pour ne pas te bloquer ! Parle surtout si tu en as besoin, ne reste pas seule !!

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
https://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum