Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Li-Li
Neoprof expérimenté

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Li-Li Jeu 2 Fév 2012 - 19:31
Zizza: Respire, moi aussi je suis un boulet pour ma tutrice, je lui demande tout le temps son avis, lui pose toujours une question sur un texte et je ne m'arrête pas à elle mais j'embête aussi mes autres collègues de français!!
En fait je pense que tu fais la même erreur que moi, tu ne t'es pas encore adapté à la mentalité et l'âge collège. Je dis cela parce que j'ai vécu la chose au lycée, je n'ai pas compris tout de suite qu'il faut être tout le temps sur leur dos.
Donc il n'est pas trop tard, tu reprends tout ça de ta main de fer.
Après ma tutrice l'avait donné quelques conseils, je ne sais pas si cela peut t'aider, ni si c'est adapté à la l'enseignement de la langue, et tu fais sûrement certaines:
- Titre de séance
- objectifs (soit en début de cours soit c'est eux qui trouvent à la fin)
- prépare tes activités avec temps (10 min) tout le temps au collège des activités assez courtes, puis temps d"écriture pour les recadrer. je ne le faisait pas assez et c'est vrai qu'ils sont plus calme maintenant
- tu te fixes un temps pour les cahiers genre pendant les devoirs comme ça tu ne te charges pas

sinon :colere: à cause de tes xollègues et de ta bip bip, je me censure de CDE, elle ne peut pas proposer de l'aide plutôt.
💋
MelanieSLB
MelanieSLB
Grand sage

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par MelanieSLB Jeu 2 Fév 2012 - 19:34
D'après ce que tu dis, ils sont loin d'être gentils, tes élèves, Zizza, et toujours se méfier comme de la peste des CDE qui te font porter l'entière responsabilité de tout! Un boulet, franchement, on aura tout entendu! C'est plutôt si tu ne te remets pas du tout en question et que tu ne demandes pas d'aide que ça craint un max.
Je pense que Condorcet veut dire la même chose que moi: tes élèves sont vraiment détestables.
Allez, courage, Zizza! fleurs2
Par contre, je ne veux pas te plomber le moral, mais vu ce que tu racontes, et au vu notamment de l'acharnement (parce que c'est bien de ça dont il s'agit) du CDE, prépare-toi psychologiquement à l'éventualité d'un redoublement. L'an dernier dans l'acad. de Lille, le poids du rapport des CDE était assez important.

Pour la tenue du cahier, il faut absolument que tu te demandes si ça te convient à toi, et pourquoi. L'une des choses les plus importantes est de pouvoir justifier tes choix. Si ça ne te va pas, tu réinstaures de nouvelles règles, peut-être au prochain chapitre ou après les vacances. Si ça te convient, prépare une explication béton sur pourquoi ça te convient.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
Condorcet
Condorcet
Oracle

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Condorcet Jeu 2 Fév 2012 - 19:37
@MelanieSLB a écrit:D'après ce que tu dis, ils sont loin d'être gentils, tes élèves, Zizza, et toujours se méfier comme de la peste des CDE qui te font porter l'entière responsabilité de tout! Un boulet, franchement, on aura tout entendu! C'est plutôt si tu ne te remets pas du tout en question et que tu ne demandes pas d'aide que ça craint un max.
Je pense que Condorcet veut dire la même chose que moi: tes élèves sont vraiment détestables.
Allez, courage, Zizza! fleurs2
Par contre, je ne veux pas te plomber le moral, mais vu ce que tu racontes, et au vu notamment de l'acharnement (parce que c'est bien de ça dont il s'agit) du CDE, prépare-toi psychologiquement à l'éventualité d'un redoublement. L'an dernier dans l'acad. de Lille, le poids du rapport des CDE était assez important.

Pour la tenue du cahier, il faut absolument que tu te demandes si ça te convient à toi, et pourquoi. L'une des choses les plus importantes est de pouvoir justifier tes choix. Si ça ne te va pas, tu réinstaures de nouvelles règles, peut-être au prochain chapitre ou après les vacances. Si ça te convient, prépare une explication béton sur pourquoi ça te convient.

Je trouve.
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Marie Laetitia Jeu 2 Fév 2012 - 19:39
@condorcet a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@zizza a écrit:
Condorcet: Je ne suis pas sûre de bien comprendre ce que tu veux dire. C'est au sens où il est facile de travailler en italien? Donc c'est peut-être moi qui suis en partie responsable?


Non non non Zizza ! Comme je commence à connaître un peu Condorcet, je pense qu'il voulait dire, en bon amoureux de l'Italie, que ces élèves ne méritent pas des cours d'Italien, étant donné qu'ils n'y travaillent pas !

Courage ! Si tu savais l'état des cahiers de mes élèves pendant mon année de stage... fleurs2 fleurs2 fleurs2

Esatto ! La pizza, la polenta, la Vespa, la Fiat, c'est universel, non ? Che cretini, questi str... !!! Incredibile, veramente !

Laughing tu m'plais, Condorcet... ah quel dommage que mon mari soit fâché avec l'Italie... Razz

_________________
 Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
zizza
Niveau 10

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par zizza Jeu 2 Fév 2012 - 19:43
@Li-Li a écrit:Zizza: Respire, moi aussi je suis un boulet pour ma tutrice, je lui demande tout le temps son avis, lui pose toujours une question sur un texte et je ne m'arrête pas à elle mais j'embête aussi mes autres collègues de français!!
En fait je pense que tu fais la même erreur que moi, tu ne t'es pas encore adapté à la mentalité et l'âge collège. Je dis cela parce que j'ai vécu la chose au lycée, je n'ai pas compris tout de suite qu'il faut être tout le temps sur leur dos.
Donc il n'est pas trop tard, tu reprends tout ça de ta main de fer.
Après ma tutrice l'avait donné quelques conseils, je ne sais pas si cela peut t'aider, ni si c'est adapté à la l'enseignement de la langue, et tu fais sûrement certaines:
- Titre de séance
- objectifs (soit en début de cours soit c'est eux qui trouvent à la fin)
- prépare tes activités avec temps (10 min) tout le temps au collège des activités assez courtes, puis temps d"écriture pour les recadrer. je ne le faisait pas assez et c'est vrai qu'ils sont plus calme maintenant
- tu te fixes un temps pour les cahiers genre pendant les devoirs comme ça tu ne te charges pas

sinon :colere: à cause de tes xollègues et de ta bip bip, je me censure de CDE, elle ne peut pas proposer de l'aide plutôt.
💋

Oui, tout ce que tu dis je le fais déjà, mais j'ai beaucoup de mal à minuter mes activités car je n'ai pas beaucoup de recul (6 niveaux différents => un temps énorme en préparation de cours, et à chaque heure une séance nouvelle que je ne maîtrise pas encore).
Je n'ai rien contre mes collègues, bien au contraire. Heureusement qu'ils sont là, je me sens vraiment soutenue par eux. Le problème c'est la CDE, c'est elle qui m'a dit ces choses.

Mélanie: oui je suis préparée à l'éventualité du redoublement. C'est probablement ce qui va se passer, je sais déjà que le rapport de la CDE sera mitigé (elle me l'a dit tout à l'heure lors de l'entretien, "par souci de transparence" dit-elle). Concernant l'IPR j'ai entendu plusieurs sons de cloche différents, d'après ma tutrice, elle ne tient pas compte de l'avis du CDE. Mais au vu de cette heure de cours précise, ça ne serait pas passé. Même ma tutrice, qui me soutient à fond, l'a dit. Parce que les élèves se sont engouffrés dans de mauvaises habitudes (comme ce bavardage de fond qui est insupportable).
Mais je ne veux pas redoubler, je ne sais pas si je supporterais une telle pression pendant encore une année.
Pour les cahiers, c'est ma tutrice qui a dit que ça n'allait pas. Donc c'est que ça ne va pas. En tout cas, aux yeux de l'IPR.

_________________
2014-2015: 4e, 3e LV2 et 2de, 1e S + ES + STI2D + STL, Tle S + STMG + STI2D + STL LV2 dans 2 lycées (T2)
2013-2014: 4e, 3e LV2 sur 2 collèges (T1)
2012-2013: 2de, 1e S, 1e ES, TS LV2 (stage)
2011-2012: 6e, 5e, 4e, 3e LV1 bis + 4e, 3e LV2 (stage)
Condorcet
Condorcet
Oracle

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Condorcet Jeu 2 Fév 2012 - 19:46
Embarassed
Il va peut-être se réconcilier un jour avec ce magnifique pays !

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Img_7910

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Condorcet
Condorcet
Oracle

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Condorcet Jeu 2 Fév 2012 - 19:49
Probablement n'est pas certainement : tu as encore un bout de trimestre pour corriger le tir et puis avec l'appui de ton tuteur, tu peux reprendre la main. Moi, j'y crois en tout cas ! trefle trefle trefle trefle trefle

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
MelanieSLB
MelanieSLB
Grand sage

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par MelanieSLB Jeu 2 Fév 2012 - 19:52
Pas forcément, zizza. Si toi, tu considères que ça va, c'est que ça va. Par contre, il faut que tu en sois convaincue + capable d'argumenter. En gros, est-ce que ça leur permet d'apprendre ce que tu as voulu transmettre à tes élèves à chaque séance? Si la réponse est oui, pas de souci. Si la réponse est non, comment peux-tu faire pour que ça fonctionne?
Tu sais, ta tutrice ne sait pas tout.
Pour la gestion de classe, une chose à la fois: dans une de mes 3ème horrible cette année, plein de trucs qui n'allaient pas. J'ai commencé par mettre une note de bavardage (oui, je sais, c'est pas légal, mais la proposition vient d'eux) et sanctionner durement ceux que je prenais en train de pousser des cris (copie du règlement en entier 2 fois, ça refroidit). Ces problèmes là sont réglés, j'ai pu passer aux problèmes suivants (copie irrégulière des cours par exemple). Ça ne sert à rien d'essayer de tout faire d'un coup, ça ne peut que te désespérer.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
MelanieSLB
MelanieSLB
Grand sage

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par MelanieSLB Jeu 2 Fév 2012 - 19:55
Même l'IPR b'est pas Dieu tout puissant, zizza. Il faut pouvoir par contre argumenter chaque décision, et prouver que tu as fait des choses, et mis des stratégies en place: appel ou rencontre des parents, contrats avec un/des élèves, voire une classe entière, ...
Tu dois aussi pouvoir justifier tes décisions pédagogiques (en sachant reconnaître que tu t'es trompée ici ou là, mais que la décision, qui te paraît maintenant mauvaise, était à l'époque réfléchie).

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
choco
Niveau 6

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par choco Jeu 2 Fév 2012 - 21:02
J'ai une classe de 4e pénible ( en fait c'est le fait de trois élèves qui me pourrissent mes cours ) j'ai mis des exo, des mots et quelques heures de colle mais ça ne fonctionne pas. Aujourd'hui j'ai encore du en exclure un ( le pire) qui n'a même pas compris pourquoi " je ne faisais rien" sauf parler sans cesse, faire des remarques déplacées et ne rien faire justement. Une fois sorti, je me rends compte qu'une fois de plus le deuxième pénible a un chewing gomme ( comme à chaque cours) et je lui demande donc ( comme à chaque cours ) de le jeter. Il me répond cette fois-ci : "mais ça m'aide à me concentrer et regardez depuis le début du cours je ne parle pas. Qu'aurais-je du faire ? Que faire au prochain cours ? Je suis fatiguée par ces trois-là, j'en ai parlé au PP qui ne fait rien et au principal adjoint à plusieurs reprises, j'ai proposé qu'il vienne pour une intervention : il est venu pendant une heure dans mon cours pour m'observer et il n'a rien dit aux élèves. J'ai appris qu'ils sont durs avec tous mais surtout avec moi, car " j'ai pas été assez sévère avec eux au départ et bien que je sévisse plus c'est trop tard ils ont pris de mauvaises attitudes", en plus le pire élève m'a sorti qu'il avait horreur du français et que lui servait ni ne lui servirait.
Des conseils ?
MelanieSLB
MelanieSLB
Grand sage

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par MelanieSLB Jeu 2 Fév 2012 - 23:09
Fiche de suivi ace les parents, la CPE, le PP (au moins l'un des 3): objectifs ciblés (ex: ne pas mâcher de chewing-gum, ne pas faire de remarques déplacées) et punitions pré-établies (ex: au bout du 3ème chewing-gum, une heure de retenue TIG, à chaque remarque, un verbe à conjuguer, ...)

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
Ergo
Ergo
Enchanteur

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Ergo Ven 3 Fév 2012 - 8:42
@zizza a écrit:J'en ai marre, je commence à me dire que ma CDE a raison. Elle a dit être inquiète pour moi car si j'ai des problèmes de gestion de classe dans ce collège particulier (où les gamins sont des gentils), qu'est-ce-que ça va être dans les collèges difficiles. Et aussi que je n'arrête pas de demander conseil à tout va, et que les gens pensent que je suis un boulet.

Sur les autres points de ton message, je suis d'accord avec ce que les autres ont répondu. J'aimerais revenir sur ces deux points là. L'année dernière, j'ai eu des problèmes de gestion de classe (bavardages essentiellement). La CDE avait dit que j'avais eu des difficultés dans la prise en main de mes classes, elle a attribué ça à mon absence de tuteur (mouarf). L'IPR m'avait dit lors de sa visite que vraiment, je ne savais pas gérer une classe.

Du coup, quand j'ai appris où j'étais mutée, j'ai un peu balisé: la ville où personne ne veut aller et étant TZR, je redoutais l'établissement où personne ne veut aller mais ça va, j'ai juste atterri "chez les sauvages" pour citer ce que pensent les gens, incluant IPR, de mon établissement. En début d'année, on a eu des formations spécifiques "nouveaux venus chez les sauvages" ( I love you ) et ils nous racontaient de telles choses que je me suis dit que j'allais me faire bouffer en moins de 8 jours.

Sauf que nous sommes en février et que ça se passe bien (sauf dans la classe de SEGPA et avec un élève qu'on vient de réintégrer à temps plein en 5ème). La chargée de mission qui est venue me voir en novembre m'a dit que j'avais une "autorité naturelle" (bon, je crois que ce n'était pas un compliment mais peu importe), mon CDE m'a dit aussi que ah oui, oui, quand il passait dans les couloirs, il constatait également cette autorité naturelle. Six mois plus tôt, on me disait que je ne savais pas gérer une classe...

N'importe qui peut aussi constater que je rampe pour aller à l'administration, que je bafouille en public etc. Donc leur histoire d'autorité naturelle, ça me fait doucement rigoler mais ça veut dire aussi que j'ai appris en gestion de classe.

Ca n'empêche pas de laisser passer plein de trucs (que je ne vois pas, ou que je fais semblant de ne pas voir)...mais par contre, en début d'année, je suis arrivée sans sourire, sans blague (très dur), et j'ai sanctionné tout de suite le moindre écart: punition, appel aux parents, observations, plans de classe...et ça a porté ses fruits.

Pour le 2ème point, demander conseil à tout va: je suis T1, je continue de le faire: collègues, CPE, PA, CDE (sur la gestion de cas, surtout, sur le rôle de PP, sur les rendez-vous de parents...). Ici, ils préfèrent ça à quelqu'un qui refuse les conseils. Question de survie.

Ta CDE est un boulet. Tu apprends au fur et à mesure, alors demander des conseils, ça montre plutôt que tu te remets en question et que tu veux t'améliorer. Et surtout, surtout, je le répète, elle ne peut pas préjuger de comment ça se passera dans les établissements difficiles en fonction de ce qu'elle voit.
Ne lâche rien: fleurs

_________________
At some point you stopped working from home and started living at work. -- Mark Bould, SFS #142, Nov.2020
avatar
choco
Niveau 6

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par choco Ven 3 Fév 2012 - 13:16
Merci Mélanie,
en fait je me suis rendue compte en écrivant hier ( et j'essaie d'être objective et non de rejeter la faute sur autrui) qu'une grande partie du problème venait que je n'étais pas soutenue par le PP, les autres collegues ( "chez nous il est un peu pénible mais on le contient assez bien") et par la direction ; j'avais demandé la mise en place d'une fiche de suivi, mais c'est resté lettre morte : je vais relancer ou demander un PPRE.
Pour celui au chewing gomme, au prochain cours je lui demande de le jeter en lui disant que s'il ne le fait pas ou me sort que ça l'aide à réfléchir je considérerai cela comme un refus d'obéissance et une procovation avec donc mot dans le carnet et si récidive heure de colle.
D'autres solutions ou conseils ?
Mirabella
Mirabella
Niveau 5

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Mirabella Ven 3 Fév 2012 - 13:39
Choco, d'après ton message ça me parait évident que le problème n'est pas toi, mais l'équipe qui t'entoure ! un manque de cohésion et de solidarité évident ! venir t'observer en classe n'apporte pas de solutions si ce n'est pas ce que tu as demandé !

Je pense que pendant un certain temps, quitte à ne pas avancer dans ta matière, tu dois te concentrer sur la discipline et la gestion de classe. Essaie 10 minutes de discours de recadrage: explique les points qui selon toi ne vont pas du tout, que tu répères régulièrement: ceux qui sont dans le règlement intérieur, impossible de passer dessus, donc une remarque, puis un mot, puis une h de colle, voire deux. Ensuite pour ce qui n'est pas explicite dans le règlement mais qui tient à la vie de classe: pareil, mentionne les choses sur lesquelles il est impossible de passer. Peut être que tu vas passer deux semaines très énibles à interrompre sans arrêt ton cours, à devoir être extrêmement concentrée sur tt ce qui se passe, à mettre sans arrêt des mots, retenues, convoquer les parents, etc.
A coté de ça, je te conseille d'essayer aussi de rétablir un climat bienveillant et une ambiance de confiance, de "plaisir" en classse. Pour équilibrer les choses en qlq sorte. Des activités plus ludiques pour les réconcilier avec la matière. Mais a priori un recadrage réussi porte ses fruits. Après c'est ce que j'ai lu, je n'ai pas testé. Bon courage ne tout cas !
avatar
choco
Niveau 6

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par choco Ven 3 Fév 2012 - 17:59
Merci Mirabella, je vais essayer ! fleurs
avatar
Invité19
Esprit sacré

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Invité19 Ven 3 Fév 2012 - 18:05
suis épuisée, ai failli pas finir la jourée, je vais essayer de tenir demain

et j'ai honte mais j'avais ême pas l'énergie de remettre à sa place vraiment fermement (enfin je l'ia fait bien sûr, mais j'aurais dû lui passer un savon, coller etc) qui m'a dit en rigolant qu'il voulait bien me couvrir de bisous
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Marie Laetitia Ven 3 Fév 2012 - 18:15
Oiseau, tu as un MP (c'est juste au cas où tu ne l'avais pas eu/ ou si ça débloque du côté des envois de ton côté comme la dernière fois)

_________________
 Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
zizza
Niveau 10

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par zizza Ven 3 Fév 2012 - 19:16
Merci à tous pour votre soutien.
J'ai vraiment pas le moral. Aujourd'hui j'ai revu ladite classe (les 5e), je leur ai dit qu'ils s'étaient mal comportés. Apparemment ils se sont faits remonter les bretelles par d'autres profs aussi pour cette raison, ce à quoi ils ont répondu qu'ils se sont comportés comme d'habitude! Et c'est bien ce qui m'inquiète. Tout à l'heure j'ai sanctionné celle qui s'est occupée de distribuer les bonbons hier pendant la visite (eh oui), elle m'a répondu qu'elle n'était pas toute seule. Evidemment je ne sais pas qui sont les autres coupables. Bref je lui ai mis une heure de colle, elle s'est mise à pleurer.
Et les 4e LV2 ont été infects. J'ai rendu les contrôles, il se trouve que 3 avaient triché en demandant de l'aide à une élève bilingue, j'ai donc divisé la note par deux de toutes les quatre. Et bien elles ont quand même trouvé le moyen de contester. J'ai averti la classe oralement que je ne voulais pas de bavardages pendant la correction, ça n'a pas suffi, j'ai donc averti une 2e fois que je mettrai des heures de colle, ça n'a pas suffi, alors je suis passée à la sanction, et j'ai dû mettre au moins 7 ou 8h de colle dans cette classe, sur 25 élèves!!! Je crois qu'ils ne sont pas dupes, ils voient bien que je ne sais pas gérer mes classes. Car même avec les heures de colle, ils ont trouvé le moyen de contester. A ce moment-là, je me dis que c'est moi qui ai fauté quelque part. J'ai juste envie de m'enfouir sous la couette et de ne plus en sortir. Marre de tout ça.

_________________
2014-2015: 4e, 3e LV2 et 2de, 1e S + ES + STI2D + STL, Tle S + STMG + STI2D + STL LV2 dans 2 lycées (T2)
2013-2014: 4e, 3e LV2 sur 2 collèges (T1)
2012-2013: 2de, 1e S, 1e ES, TS LV2 (stage)
2011-2012: 6e, 5e, 4e, 3e LV1 bis + 4e, 3e LV2 (stage)
Mirabella
Mirabella
Niveau 5

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Mirabella Ven 3 Fév 2012 - 19:21
zizza j'ai envie de te dire la mm chose qu'à Choco, oui c'est dur, ya aussi des jours où je démissionne aussi et le moral est en dents de scie. Si tu veux, relis mon dernier message posté sur ce topic, il est valable pour toi aussi. Ton attitude aujourd'hui a été très bien.7h de colle, et alors ? C'est ce qu'ils attendent. Ils n'ont pas de cadre, ne savent pas où ils vont, ils testent, sont insupportables et n'attendent qu'une chose: qu'on les stoppe. Pas le beau role pour nous. Il faut que tu gardes le cap ! Ils t'en remercieront plus tard. La société c'est pas comme ça que ça se passe, ils s'en rendront vite compte. allez, un bon chocolat chaud, une soirée chaussons télé pour te vider la tête, et demain c'est reparti !!
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Marie Laetitia Ven 3 Fév 2012 - 19:27
ce à quoi ils ont répondu qu'ils se sont comportés comme d'habitude!

elle m'a répondu qu'elle n'était pas toute seule.
comment as-tu réagi à ça?
Quand ça part en sucette, te sens-tu capable d'être glaciale, sobre en mots? ça éviter de leur tendre des perches qu'ils s'empressent toujours se saisir pour contester. Pas de mot, pas de contestation. C'est ce que Celeborn appelle la porte de prison, je crois...


J'ai rendu les contrôles, il se trouve que 3 avaient triché en demandant de l'aide à une élève bilingue, j'ai donc divisé la note par deux de toutes les quatre. Et bien elles ont quand même trouvé le moyen de contester. J'ai averti la classe oralement que je ne voulais pas de bavardages pendant la correction, ça n'a pas suffi,
As-tu déjà essayé de leur faire la correction (voire de leur faire copier à tous) et ensuite de rendre les copies en toute fin d'heure. Comme ça, pas de chahut...


j'ai donc averti une 2e fois que je mettrai des heures de colle, ça n'a pas suffi, alors je suis passée à la sanction, et j'ai dû mettre au moins 7 ou 8h de colle dans cette classe, sur 25 élèves!!! Je crois qu'ils ne sont pas dupes, ils voient bien que je ne sais pas gérer mes classes.

ça ça prouve que tu sais bien réagir. Tu as promis et tu as fait ce que tu avais promis. Tu ne pouvais pas mieux faire sur ce plan. En dehors de l'heure de colle, la punition était-elle envisageable? (à faire signer par les parents)

_________________
 Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
zizza
Niveau 10

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par zizza Ven 3 Fév 2012 - 19:36
Merci à toutes les deux.

Marie Laetitia: pour la gamine qui distribuait les bonbons et qui n'était pas toute seule, j'ai dit que les autres coupables allaient de toute façon être sanctionnés, et que j'allais me débrouiller pour savoir qui c'est. Comme c'était la visite-conseil, il y avait donc ma tutrice et le prof référent dans la salle, ils sauront donc peut-être me dire. Cela dit, j'essaie d'être glaciale, parfois j'y arrive mais pas toujours.
Je n'ai pas essayé de ramasser les corrections, techniquement je ne vois pas comment faire.
La punition aurait pu être envisageable, sauf que j'ai plus de mal à vérifier si elles sont faites que les heures de colle.
Mais ils ne sont pas dupes, ils mettent le doigt pile où ça fait mal. Une bonne élève de cette classe a dit qu'à la vie scolaire on trouverait ça louche qu'autant d'élèves soient collés. Ils disent qu'ils m'entendent crier depuis la salle voisine. Ça veut tout dire...
Condorcet
Condorcet
Oracle

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Condorcet Ven 3 Fév 2012 - 19:51
Cela regarde la vie scolaire et n'est pas de leur ressort. Tu peux leur dire que c'est justement leur impolitesse née qui reste le noeud du problème. Qu'ils s'occupent déjà d'apprendre l'italien où je suppose qu'ils ont encore des efforts à fournir !
Courage, Zizza ! fleurs2 fleurs2 fleurs2 fleurs

Idée idiote comme ça : tu ne peux pas leur passer un savon en italien ?
avatar
zizza
Niveau 10

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par zizza Ven 3 Fév 2012 - 20:00
Oui c'est sûr qu'ils ont encore des gros efforts à fournir. Mais même les bons élèves commencent à être chiants, c'est ce qui m'inquiète.
Pour leur passer un savon en italien, je sais pas. J'ai jamais essayé.

_________________
2014-2015: 4e, 3e LV2 et 2de, 1e S + ES + STI2D + STL, Tle S + STMG + STI2D + STL LV2 dans 2 lycées (T2)
2013-2014: 4e, 3e LV2 sur 2 collèges (T1)
2012-2013: 2de, 1e S, 1e ES, TS LV2 (stage)
2011-2012: 6e, 5e, 4e, 3e LV1 bis + 4e, 3e LV2 (stage)
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par *Fifi* Ven 3 Fév 2012 - 21:08
Courage zizza !! Je ne sais que te dire, je n'ai pas de solution mais garde le moral, rien n'est perdu J'EN SUIS SURE ! Fais toi confiance, tu peux y arriver ! Il faut un moral de warrior, ne laisse rien passer, et aux pires heures ne peux tu pas faire plus d'ecrits s'ils sont plus sages en copiant par exemple ? Tant pis si ce n'est pas pédagogique, ça te reposera un peu. Crois en toi, tu vas trouver les solutions.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
https://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Marie Laetitia Ven 3 Fév 2012 - 21:17
@zizza a écrit:Merci à toutes les deux.

Marie Laetitia: pour la gamine qui distribuait les bonbons et qui n'était pas toute seule, j'ai dit que les autres coupables allaient de toute façon être sanctionnés, et que j'allais me débrouiller pour savoir qui c'est. Comme c'était la visite-conseil, il y avait donc ma tutrice et le prof référent dans la salle, ils sauront donc peut-être me dire. Cela dit, j'essaie d'être glaciale, parfois j'y arrive mais pas toujours.
Je n'ai pas essayé de ramasser les corrections, techniquement je ne vois pas comment faire.
La punition aurait pu être envisageable, sauf que j'ai plus de mal à vérifier si elles sont faites que les heures de colle.
Mais ils ne sont pas dupes, ils mettent le doigt pile où ça fait mal. Une bonne élève de cette classe a dit qu'à la vie scolaire on trouverait ça louche qu'autant d'élèves soient collés. Ils disent qu'ils m'entendent crier depuis la salle voisine. Ça veut tout dire...

Tu ne ramasses pas les corrections, mais tu leur fais copier en silence. Celui qui moufte (conteste, râle) doit copier tel exercice en double en punition. Si ça remoufte encore, l'exercice suivant en plus. Etc.

Pour les punitions, as-tu essayé de les noter au fur et à mesure dans un cahier de bord (comme celui que conseillait un collègue dans la fiche de secours que j'avais déposée ici)? étape 1: mettre les carnets sur la table. étape 2: punition simple; étape 3: punition avec mot aux parents; étape 4: heure de colle. À chaque fois tu notes le nom de l'élève (ou tu te prépares une grille avec les différentes sanctions possibles, l'heure de colle tombe très que les étapes 1, 2 et 3 ont été cochées.

_________________
 Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
MelanieSLB
MelanieSLB
Grand sage

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par MelanieSLB Ven 3 Fév 2012 - 22:11
Zizza, est-ce que tu appliques toujours les sanctions que tu annonces, et de la manière dont tu l'as annoncé?
Est-ce qu'il y a un professeur de confiance qui a ta classe la plus pénible après toi, et qui pourrait t'aider à resserrer la vis?
Est-ce que tu pourrais établir un contrat avec une ou deux de tes classes? (attention, peut être casse-g*****) Si tu n'es pas sûre de la façon dont il faut faire, peux-tu demander l'aide du CPE, s'il est bien?
Ce que je suggère, au vu de l'attitude de tes élèves, de leur demander par écrit 3 choses que eux en tant qu'élèves font pendant ton cours qu'ils ne devraient jamais faire, 3 choses qu'ils devraient faire et ne font pas en tant qu'élèves, les sanctions qu'ils proposent pour chaque point. Ça demande un gros travail de décortiquage, mais ça en vaut le coup: tu reviens en disant "on partage le même constat, vous ne vous comportez pas en élève. Suite à vos propositions, notamment à celles qui reviennent le plus souvent, je vous demande d'écrire le contrat suivant", et tu DICTES lentement mais sans répéter pour les bavards. A faire signer par les parents, et SURTOUT, le même jour, tu fais un exemple.
5 points max pour le contrat, après c'est la révolte.
Pense à en garder une copie pour toi, surtout si tu le proposes à plusieurs classes, car le contrat ou les sanctions seront un peu différents.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum