Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
MelanieSLB
Grand sage

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par MelanieSLB le Sam 4 Fév 2012 - 1:11
Zizza, est-ce que tu appliques toujours les sanctions que tu annonces, et de la manière dont tu l'as annoncé?
Est-ce qu'il y a un professeur de confiance qui a ta classe la plus pénible après toi, et qui pourrait t'aider à resserrer la vis?
Est-ce que tu pourrais établir un contrat avec une ou deux de tes classes? (attention, peut être casse-g*****) Si tu n'es pas sûre de la façon dont il faut faire, peux-tu demander l'aide du CPE, s'il est bien?
Ce que je suggère, au vu de l'attitude de tes élèves, de leur demander par écrit 3 choses que eux en tant qu'élèves font pendant ton cours qu'ils ne devraient jamais faire, 3 choses qu'ils devraient faire et ne font pas en tant qu'élèves, les sanctions qu'ils proposent pour chaque point. Ça demande un gros travail de décortiquage, mais ça en vaut le coup: tu reviens en disant "on partage le même constat, vous ne vous comportez pas en élève. Suite à vos propositions, notamment à celles qui reviennent le plus souvent, je vous demande d'écrire le contrat suivant", et tu DICTES lentement mais sans répéter pour les bavards. A faire signer par les parents, et SURTOUT, le même jour, tu fais un exemple.
5 points max pour le contrat, après c'est la révolte.
Pense à en garder une copie pour toi, surtout si tu le proposes à plusieurs classes, car le contrat ou les sanctions seront un peu différents.
avatar
zizza
Niveau 10

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par zizza le Sam 4 Fév 2012 - 2:52
@MelanieSLB a écrit:Zizza, est-ce que tu appliques toujours les sanctions que tu annonces, et de la manière dont tu l'as annoncé? Dans le cas présent, j'avais averti et donc j'ai mis en oeuvre ce que j'avais dit. Bien sûr tous les coupables n'ont pas pu être sanctionnés, car quand c'est toute la classe... Pourtant j'ai voulu leur faire comprendre, je les ai engueulés, j'ai dit qu'ils n'avaient pas un comportement qui mérite que je sois gentille avec eux (quand ils se sont plaints que j'étais méchante maintenant). Et je n'ai pas l'impression qu'ils aient compris, certains sont même partis en me saluant avec familiarité ("bisous"!), par exemple. Je les ai vraiment sentis contre moi (je parle toujours des 4e LV2).
Est-ce qu'il y a un professeur de confiance qui a ta classe la plus pénible après toi, et qui pourrait t'aider à resserrer la vis? Je n'en sais rien, il faut que je regarde leurs emplois du temps. Mais c'est difficile car je n'ai que des groupes, c'est-à-dire que des moitiés de classe ensemble. Donc il y a deux emplois du temps pour chaque classe pénible. Ça me demande plus de boulot.
Est-ce que tu pourrais établir un contrat avec une ou deux de tes classes? (attention, peut être casse-g*****) Si tu n'es pas sûre de la façon dont il faut faire, peux-tu demander l'aide du CPE, s'il est bien?
Ce que je suggère, au vu de l'attitude de tes élèves, de leur demander par écrit 3 choses que eux en tant qu'élèves font pendant ton cours qu'ils ne devraient jamais faire, 3 choses qu'ils devraient faire et ne font pas en tant qu'élèves, les sanctions qu'ils proposent pour chaque point. Ça demande un gros travail de décortiquage, mais ça en vaut le coup: tu reviens en disant "on partage le même constat, vous ne vous comportez pas en élève. Suite à vos propositions, notamment à celles qui reviennent le plus souvent, je vous demande d'écrire le contrat suivant", et tu DICTES lentement mais sans répéter pour les bavards. A faire signer par les parents, et SURTOUT, le même jour, tu fais un exemple.
5 points max pour le contrat, après c'est la révolte.
Pense à en garder une copie pour toi, surtout si tu le proposes à plusieurs classes, car le contrat ou les sanctions seront un peu différents.Pourquoi pas l'idée du contrat, je vais y réfléchir.
Ergo
Ergo
Enchanteur

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Ergo le Sam 4 Fév 2012 - 12:01
@zizza a écrit:Dans le cas présent, j'avais averti et donc j'ai mis en oeuvre ce que j'avais dit. Bien sûr tous les coupables n'ont pas pu être sanctionnés, car quand c'est toute la classe... Pourtant j'ai voulu leur faire comprendre, je les ai engueulés, j'ai dit qu'ils n'avaient pas un comportement qui mérite que je sois gentille avec eux (quand ils se sont plaints que j'étais méchante maintenant). Et je n'ai pas l'impression qu'ils aient compris, certains sont même partis en me saluant avec familiarité ("bisous"!), par exemple. Je les ai vraiment sentis contre moi (je parle toujours des 4e LV2).
affraid affraid
Tu as noté les noms de ceux qui étaient partis en disant ça? C'est grave...

On a peut-être déjà posé la question mais tu as fait un plan de classe?
Dans l'une des 5ème très bavarde, j'ai fait comme la PP m'a dit: une fille, un garçon, une fille, un garçon...ce jour-là, j'ai fait sortir les carnets tout de suite et j'ai dégainé les punitions. Ils m'avaient aussi dit que j'étais devenue sévère, ce à quoi j'avais répondu que c'était une demande de leur part. Il y a eu une semaine ou deux tendues, où j'ai distribué des punitions, collé deux ou trois élèves. Et maintenant, je m'éclate avec cette classe, c'est sûrement la classe avec laquelle je suis le plus moi-même.
fleurs fleurs
Tu n'es pas méchante, et tu n'as pas non plus à être "gentille". S'ils ne respectent pas le règlement, ils sont punis, point.

_________________
I feel trapped. Like a moth in a bath.
avatar
zizza
Niveau 10

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par zizza le Sam 4 Fév 2012 - 12:47
@Ergo a écrit:
@zizza a écrit:Dans le cas présent, j'avais averti et donc j'ai mis en oeuvre ce que j'avais dit. Bien sûr tous les coupables n'ont pas pu être sanctionnés, car quand c'est toute la classe... Pourtant j'ai voulu leur faire comprendre, je les ai engueulés, j'ai dit qu'ils n'avaient pas un comportement qui mérite que je sois gentille avec eux (quand ils se sont plaints que j'étais méchante maintenant). Et je n'ai pas l'impression qu'ils aient compris, certains sont même partis en me saluant avec familiarité ("bisous"!), par exemple. Je les ai vraiment sentis contre moi (je parle toujours des 4e LV2).
affraid affraid
Tu as noté les noms de ceux qui étaient partis en disant ça? C'est grave...

On a peut-être déjà posé la question mais tu as fait un plan de classe?
Dans l'une des 5ème très bavarde, j'ai fait comme la PP m'a dit: une fille, un garçon, une fille, un garçon...ce jour-là, j'ai fait sortir les carnets tout de suite et j'ai dégainé les punitions. Ils m'avaient aussi dit que j'étais devenue sévère, ce à quoi j'avais répondu que c'était une demande de leur part. Il y a eu une semaine ou deux tendues, où j'ai distribué des punitions, collé deux ou trois élèves. Et maintenant, je m'éclate avec cette classe, c'est sûrement la classe avec laquelle je suis le plus moi-même.
fleurs fleurs
Tu n'es pas méchante, et tu n'as pas non plus à être "gentille". S'ils ne respectent pas le règlement, ils sont punis, point.

Oui, je sais très bien qui a dit ça. Ce sont les filles qui avaient demandé de l'aide à l'élève bilingue pendant le contrôle. Elles voulaient rester à la fin de l'heure pour contester (j'avais divisé leur note par 2), alors que je sais très bien que ce sont elles puisque la bilingue me l'a dit. Je pense qu'en fait elles ne s'en souvenaient plus car c'était il y a longtemps (le 19 janvier), et j'ai mis longtemps à les corriger car je croule sous les copies et les préparations de cours.

J'ai fait un plan de classe au début de l'année. C'est vrai qu'à chaque cours les élèves testent en se mettant où ils veulent, mais je tiens bon et je les fais mettre où je décide.

Je n'ai pas à être gentille avec eux, ça je sais et je leur ai dit. Et j'ai l'impression qu'ils n'ont toujours pas compris. Je crois qu'ils n'ont pas compris leurs sanctions, alors que je les leur ai expliquées pourtant.
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Marie Laetitia le Sam 4 Fév 2012 - 13:01
tiens bon, Zizza, tu vas t'en sortir ! fleurs2 fleurs2 fleurs2

_________________
 Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Kelem
Kelem
Niveau 7

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Kelem le Sam 4 Fév 2012 - 13:03
@condorcet a écrit:

Idée idiote comme ça : tu ne peux pas leur passer un savon en italien ?

Pas si idiote que ça. Mon prof d'italien en 4ème nous avait fait la démonstration, je m'en souviens encore !

Courage à toutes et tous.
avatar
zizza
Niveau 10

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par zizza le Sam 4 Fév 2012 - 13:14
J'essaie de tenir bon, mais c'est duur... Je ne peux m'empêcher de penser à cette heure de cours comme à un échec.

Kelem: Tu étais en LV2, donc débutant à cette époque? Est-ce-que vous avez compris ce qu'il a dit sans trop de difficultés?

_________________
2014-2015: 4e, 3e LV2 et 2de, 1e S + ES + STI2D + STL, Tle S + STMG + STI2D + STL LV2 dans 2 lycées (T2)
2013-2014: 4e, 3e LV2 sur 2 collèges (T1)
2012-2013: 2de, 1e S, 1e ES, TS LV2 (stage)
2011-2012: 6e, 5e, 4e, 3e LV1 bis + 4e, 3e LV2 (stage)
Kelem
Kelem
Niveau 7

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Kelem le Sam 4 Fév 2012 - 13:42
@zizza a écrit:J'essaie de tenir bon, mais c'est duur... Je ne peux m'empêcher de penser à cette heure de cours comme à un échec.

Kelem: Tu étais en LV2, donc débutant à cette époque? Est-ce-que vous avez compris ce qu'il a dit sans trop de difficultés?

Oui, en LV2. Tu veux dire, quand il nous a remonté les bretelles en italien ? Ah non, on n'a rien compris, et je crois que ça valait mieux pour nous Razz
Ergo
Ergo
Enchanteur

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Ergo le Sam 4 Fév 2012 - 13:43
Ben de tout de ce que tu dis, zizza, ça me semble nickel. Smile
Pour l'heure de cours, n'y pense plus. La prochaine heure est nouvelle: tu tiens le plan de classe, tu décides des sanctions et voilà. Comme tu le fais.
fleurs

Il m'est arrivé aussi de m'énerver en anglais et ça peut les calmer. A tenter de toute façon. Courage!

_________________
I feel trapped. Like a moth in a bath.
Madame_Prof
Madame_Prof
Guide spirituel

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Madame_Prof le Sam 4 Fév 2012 - 14:03
@Ergo a écrit:Ben de tout de ce que tu dis, zizza, ça me semble nickel. Smile
Pour l'heure de cours, n'y pense plus. La prochaine heure est nouvelle: tu tiens le plan de classe, tu décides des sanctions et voilà. Comme tu le fais.
fleurs

Il m'est arrivé aussi de m'énerver en anglais et ça peut les calmer. A tenter de toute façon. Courage!

Very Happy Ça, c'est un avantage que nous n'avons pas, non profs de langues.
Et proférer quelques vulgarités imperceptibles dans votre langue, ça doit faire du bien!

_________________
2017-2021 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
avatar
zizza
Niveau 10

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par zizza le Sam 4 Fév 2012 - 14:19
Ça risque d'être casse gueule de proférer des vulgarités, dans la mesure où dans cette classe précise, j'ai deux élèves bilingues...

_________________
2014-2015: 4e, 3e LV2 et 2de, 1e S + ES + STI2D + STL, Tle S + STMG + STI2D + STL LV2 dans 2 lycées (T2)
2013-2014: 4e, 3e LV2 sur 2 collèges (T1)
2012-2013: 2de, 1e S, 1e ES, TS LV2 (stage)
2011-2012: 6e, 5e, 4e, 3e LV1 bis + 4e, 3e LV2 (stage)
Ergo
Ergo
Enchanteur

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Ergo le Sam 4 Fév 2012 - 14:23
J'ai dit m'énerver, pas être vulgaire. Laughing
Nan, c'est juste que des fois, leur dire "mais j'en ai vraiment marre de votre attitude blablabla", ça ne change rien alors que partir dans un "I'm more than fed up with you, you can't even concentrate more than 10 seconds, I remember seeing oysters that could concentrate more than you can and I'm still wondering why I even bother blablabla". Et là, ça marche.

Mon autre solution ici serait d'apprendre l'arabe. Smile

@Madame_prof: ma collègue de pipeau leur dit "be quiet" des fois, en cours, il paraît que c'est radical. Laughing
Tout ce qui les surprend les calme quelques secondes, c'est bon à prendre.

_________________
I feel trapped. Like a moth in a bath.
Mirabella
Mirabella
Niveau 5

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Mirabella le Sam 4 Fév 2012 - 15:37
@zizza a écrit: dans cette classe précise, j'ai deux élèves bilingues...

alors justement à mon avis, tente le coup, sans vulgarité bien sur. Comme ça tu auras deux élèves qui comprendront, et qui seront "scotchées", elles feront la traduc aux autres plus tard en leur explican que là tu ne blaguais pas.
Madame_Prof
Madame_Prof
Guide spirituel

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Madame_Prof le Sam 4 Fév 2012 - 15:43
Non non, mais par "vulgarités" imperceptibles, j'entendais des expressions peu communes bien spécifiques à la langue et familières, et dont on ne peut pas comprendre le sens même en décortiquant les mots. Bon après, s'ils sont bilingues... ça le fait peut-être moins Razz

Du genre, un prof de français à des non francophones : "vous me cassez les pieds"!

_________________
2017-2021 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
Condorcet
Condorcet
Oracle

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Condorcet le Sam 4 Fév 2012 - 16:00
Pas besoin d'en venir aux vulgarités mais de prononcer quelques phrases bien senties équivalentes à celles de ce professeur d'anglais.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
zizza
Niveau 10

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par zizza le Mar 7 Fév 2012 - 11:36
Je suis en train de faire la réflexion suivante:
Pendant l'année de stage (dans le cas où c'est notre première année), on se construit en tant que prof, on tâtonne sans arrêt y compris au niveau de la gestion de classe et par conséquent cette dernière s'en ressent; je veux dire par là qu'en entrant dans le métier, on ne connaît pas forcément les ados en général, et on ne sait pas de quoi ils sont capables, ni jusqu'où ils peuvent aller, et encore moins ce que veut dire "tester un prof" (surtout quand on a soi-même été bon élève, et qu'on n'a pas l'esprit tordu pour un brin). Donc on laisse forcément passer des choses qu'on ne devrait pas, et il y a un moment où c'est trop tard (en janvier par exemple), où on se rend compte que les élèves ont pris leurs habitudes, et que ce sont précisément ces habitudes qui font qu'ils vont trop loin, et qui font que l'inspection peut mal se passer par exemple (c'est ce qui m'est arrivé à ma visite-conseil avec les 5e).
Admettons donc que mis devant la difficulté de cette situation, on soit sommé à revisser de façon urgente la discipline dans les classes. Les élèves, à ce moment-là, ne comprennent plus pourquoi on les a laissés faire telle chose depuis le début de l'année, et pourquoi on le leur interdit tout d'un coup. Donc à ce moment-là, ils disent: "mais madame, d'habitude c'est pas comme ça!", et c'est foutu (si ça se passe le jour d'une visite-conseil/inspection). En tout cas, quand c'est notre première année, je me dis qu'une telle situation est inévitable, car on apprend à connaître les ados, et que malheureusement le temps n'est pas réversible.
Personnellement, je ne m'explique toujours pas comment vendredi dernier, suite à ma tentative de revisser la discipline en 4e LV2, après avoir sanctionné 7 ou 8 élèves par des heures de colle (je ne sais même plus), j'ai quand même été débordée par l'attitude de certains gamins, qui au début de l'année n'étaient pas comme ça (qui sont sortis de la classe en me disant "bisous" par exemple, alors que je n'ai rien pu faire car j'étais en train de mettre des heures de colle - j'étais débordée, quoi). Je me dis qu'à un moment, j'ai forcément fauté.
Et ma tutrice me dit que mon année est vraiment compromise. Ça m'énerve, car au début de l'année, elle me disait que ça se passait très bien, elle était très contente de moi, et maintenant plus du tout. Aujourd'hui je commence à croire que ce temps est révolu... Car tout le monde dit (et elle me le répète sans arrêt) que pour instaurer sa crédibilité/son autorité, il faut sanctionner, et que mon seul problème était que j'avais peur de passer à la sanction. Eh bien, je suis passée à la sanction en collant tous ces élèves, donc théoriquement ça aurait dû marcher, non?
Rassurez-moi les autres stagiaires, vous êtes aussi embrouillés que moi ou vous avez tout de suite réussi à revisser la discipline? Je ne suis quand même pas la seule à ne pas s'en sortir?

_________________
2014-2015: 4e, 3e LV2 et 2de, 1e S + ES + STI2D + STL, Tle S + STMG + STI2D + STL LV2 dans 2 lycées (T2)
2013-2014: 4e, 3e LV2 sur 2 collèges (T1)
2012-2013: 2de, 1e S, 1e ES, TS LV2 (stage)
2011-2012: 6e, 5e, 4e, 3e LV1 bis + 4e, 3e LV2 (stage)
MelanieSLB
MelanieSLB
Grand sage

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par MelanieSLB le Mar 7 Fév 2012 - 12:21
Zizza, c'est la sanction dans le TEMPS qui fonctionne. Si tu continues à sanctionner 7/8 gamins par cours, ils vont d'ici 3 semaines se calmer. Ce qui compte, c'est de maintenir la fermeté sur la durée, pour que les gamins sentent que tu ne rigoles pas/plus. Rapports d'incident pour ceux qui sont sortis en ayant une attitude déplacée.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Marie Laetitia le Mar 7 Fév 2012 - 12:44
Entièrement d'accord avec Mélanie !

Admettons donc que mis devant la difficulté de cette situation, on soit sommé à revisser de façon urgente la discipline dans les classes. Les élèves, à ce moment-là, ne comprennent plus pourquoi on les a laissés faire telle chose depuis le début de l'année, et pourquoi on le leur interdit tout d'un coup. Donc à ce moment-là, ils disent: "mais madame, d'habitude c'est pas comme ça!", et c'est foutu (si ça se passe le jour d'une visite-conseil/inspection). En tout cas, quand c'est notre première année, je me dis qu'une telle situation est inévitable, car on apprend à connaître les ados, et que malheureusement le temps n'est pas réversible.

Un élève, ça réfléchit moins qu'on ne peut le penser. Je veux dire par là qu'à cet âge les adolescents suivent les règles qu'on leur donne à respecter sur la durée. Donc c'est parfaitement normal si tout n'a pas été miraculeux vendredi dernier. Ce n'est JAMAIS foutu. Et je suis scandalisée par la réaction de ta tutrice. Une année n'est jamais foutue en janvier. Ma conseillère pédago m'avait sorti la même chose et je lui ai prouvé qu'elle se gourrait. En attendant, elle m'avait bien atteinte, là où ça fait mal. C'est peut-être pour cela que d'une certaine manière je lui en veux encore des années après.

Ne lâche rien! Le moindre écart. Mais fais simplement attention à bien graduer les sanctions. Quelques cas pour l'exemple, pour qu'ils n'osent plus réessayer.

TU VAS Y ARRIVER. fleurs2 fleurs2 fleurs2

_________________
 Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Li-Li
Li-Li
Neoprof expérimenté

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Li-Li le Mar 7 Fév 2012 - 15:57
zizza, comme toi j"ai du mal avec la disipline, je suis en lycée, et au début je pensais trop que maintenant ils étaient grands, mais en restant ferme sur la durée comme dit précédemment je pense que tu verras des changements.
Ma tutrice est venue me voir avec ma classe la plus dure et la dernière fois ma gestion était catastrophique, ils ont été dans leur meilleure forme, mais ma tutrice a cependant trouvé que je m'étais grandement améliorée dans la gestion, mais ça fait 2 mois que je colle, punis dès le moindre débordement, de plus elle m'a même dit que je pouvais encore être plus dure!!! tu vois on a de la marge.
Ce que je trouve difficile avec cette année, c'est d'être tellement débordée que la pédagogie ou la gestion de classe est un sujet pour lequel j'ai du mal à trouver du temps et je me dis que les erreurs que l'on perpétue cette année on les refera l'an prochain!!!
bon courage, ne lâche rien. Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 2252222100
Mirabella
Mirabella
Niveau 5

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Mirabella le Mar 7 Fév 2012 - 16:21
@zizza a écrit:Je suis en train de faire la réflexion suivante:
Pendant l'année de stage (dans le cas où c'est notre première année), on se construit en tant que prof, on tâtonne sans arrêt y compris au niveau de la gestion de classe et par conséquent cette dernière s'en ressent; je veux dire par là qu'en entrant dans le métier, on ne connaît pas forcément les ados en général, et on ne sait pas de quoi ils sont capables, ni jusqu'où ils peuvent aller, et encore moins ce que veut dire "tester un prof" (surtout quand on a soi-même été bon élève, et qu'on n'a pas l'esprit tordu pour un brin). Donc on laisse forcément passer des choses qu'on ne devrait pas, et il y a un moment où c'est trop tard (en janvier par exemple), où on se rend compte que les élèves ont pris leurs habitudes, et que ce sont précisément ces habitudes qui font qu'ils vont trop loin, et qui font que l'inspection peut mal se passer par exemple (c'est ce qui m'est arrivé à ma visite-conseil avec les 5e).
Admettons donc que mis devant la difficulté de cette situation, on soit sommé à revisser de façon urgente la discipline dans les classes. Les élèves, à ce moment-là, ne comprennent plus pourquoi on les a laissés faire telle chose depuis le début de l'année, et pourquoi on le leur interdit tout d'un coup. Donc à ce moment-là, ils disent: "mais madame, d'habitude c'est pas comme ça!", et c'est foutu (si ça se passe le jour d'une visite-conseil/inspection). En tout cas, quand c'est notre première année, je me dis qu'une telle situation est inévitable, car on apprend à connaître les ados, et que malheureusement le temps n'est pas réversible.
Personnellement, je ne m'explique toujours pas comment vendredi dernier, suite à ma tentative de revisser la discipline en 4e LV2, après avoir sanctionné 7 ou 8 élèves par des heures de colle (je ne sais même plus), j'ai quand même été débordée par l'attitude de certains gamins, qui au début de l'année n'étaient pas comme ça (qui sont sortis de la classe en me disant "bisous" par exemple, alors que je n'ai rien pu faire car j'étais en train de mettre des heures de colle - j'étais débordée, quoi). Je me dis qu'à un moment, j'ai forcément fauté.
Et ma tutrice me dit que mon année est vraiment compromise. Ça m'énerve, car au début de l'année, elle me disait que ça se passait très bien, elle était très contente de moi, et maintenant plus du tout. Aujourd'hui je commence à croire que ce temps est révolu... Car tout le monde dit (et elle me le répète sans arrêt) que pour instaurer sa crédibilité/son autorité, il faut sanctionner, et que mon seul problème était que j'avais peur de passer à la sanction. Eh bien, je suis passée à la sanction en collant tous ces élèves, donc théoriquement ça aurait dû marcher, non?
Rassurez-moi les autres stagiaires, vous êtes aussi embrouillés que moi ou vous avez tout de suite réussi à revisser la discipline? Je ne suis quand même pas la seule à ne pas s'en sortir?

Les tuteurs ont beau jeau de dire ce qu'il faut faire; ce dont on a besoin c'est d'outils concrets, du type COMMENT il faut faire ! C'est vachement sympa de te coller la pression sans te donner de solutions.
Après reflexion, même si ce n'est pas ce que j'ai fait, la seule manière de pouvoir revisser une classe quand on veut en changeant les habitudes de sanctions par exemple, ou les degrés de sévérité, sans se prendre de remarques des élèves et de manière à ce qu'ils soient assez souples eux mêmes pour l'accepter, c'est peut être de les habituer dès le début de l'année à justement ne pas avoir d'habitude dans le domaine des sanctions: un jour je suis plus sévère, un jour je le suis moins, c'est comme ça. Je ne suis pas forcément convaincue par ce que j'avance, mais je sais qu'en tant qu'élève j'ai eu quelques fois des profs qu'on disait "lunatiques", et avec eux c'était total respect, car autant ça pouvait très bien se passer, autant parfois il sautait sur le moindre petit truc pour mettre une sanction. Bon après, le coté bienveillant et bonne ambiance disparait peut être un peu ... Ya moins de sécurité peut être...
par contre je confirme les filles: il faut que tu perdures dans tes sanctions pendant quelques temps, ça ne se joue pas sur un cours, mais sur la durée. Tu vas passer quelques semaines pénibles, mais peut être réussir à redresser la barre, passer une fin d'année plus cool, et certainement être titularisée !! courage !!
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Marie Laetitia le Mar 7 Fév 2012 - 16:43
Si c'est utile, je peux remettre ici la fiche qui compile les conseils donnés par plusieurs collègues... Après chacun fait sa cuisine.

_________________
 Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Mirabella
Mirabella
Niveau 5

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Mirabella le Mar 7 Fév 2012 - 17:20
preneuse Smile
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Marie Laetitia le Mar 7 Fév 2012 - 18:50
voici

_________________
 Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Condorcet
Condorcet
Oracle

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Condorcet le Mar 7 Fév 2012 - 19:45
Zizza, ta tutrice ne saurait prédire l'avenir et comme ML, je suis persuadé que tu vas redresser la barre et être titularisée. Toute l'expérience accumulée des Néos et ton investissement te confèrent de réels atouts. trefle trefle trefle

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
choco
Niveau 6

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par choco le Mar 7 Fév 2012 - 21:22
Je m'inquiète moi aussi pour la gestion de classe. J'ai réagit trop tard et 3 élèves sont très pénibles surtout un qui m'a dit avoir horreur du français et refuser tout effort et aide de ma part. J'en ai parlé à ma tutrice : "tu n'as pas été assez ferme, sevis plus". C'est ce que je fais sans résultat au point qu'il ne se passe pas une heure de cours sans qu'il se prenne un mot, une heure de colle ou que je l'exclue. Le PP m'a répondu par un geste nonchalant de la main ( traduction débrouille toi), en formation on m'a parlé d'une fiche de suivie. J'ai demandé le cde veut l'accord de l'équipe péda et j'ai demandé aujourd'hui à une qui m'a répondu qu'avec elle il était adorable ..... mais qu'elle comprenait que ça puisse être dur avec lui car c'était déjà le cas les années précédentes en français. Bref je peux oublier ma fiche de suivie. Je me sens lachée par tous pour cette classe et ça m'inquiète.
Que faire hormis croiser les doigts pour ne pas être inspectée dans cette classe ?
Condorcet
Condorcet
Oracle

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 21 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Condorcet le Mar 7 Fév 2012 - 21:31
Choco : nous ne sommes qu'en janvier et tu as encore du temps devant toi pour remédier à cela.
Les volets 3.3 et 3.4 de la fiche de ML te seront précieux.
Courage, Choco ! bisous flower ballon

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum