Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Palombella Rossa
Palombella Rossa
Neoprof expérimenté

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par Palombella Rossa Sam 18 Fév 2012 - 17:42


http://www.fabula.org/actualites/alerte-suppression-de-la-filiere-lettres-classiques-a-l-universite-de-rennes-2_49550.php

SUPPRESSION DE LA FILIÈRE LETTRES CLASSIQUES À L'UNIVERSITÉ DE RENNES 2 (LETTRE OUVERTE)
(source : CNARELA)
Condorcet
Condorcet
Oracle

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par Condorcet Sam 18 Fév 2012 - 17:49
Y'a-t-il une pétition que nous pourrions signer ? Je vais mettre le lien sur mon profil Facebook.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Palombella Rossa
Palombella Rossa
Neoprof expérimenté

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par Palombella Rossa Sam 18 Fév 2012 - 17:51
@condorcet a écrit:Y'a-t-il une pétition que nous pourrions signer ? Je vais mettre le lien sur mon profil Facebook.

Je n'ai pas d'autres infos que cet article de Fabula.
J'ai également mis le lien sur FB -- sur mon profil, et sur le groupe "on achève bien les profs"
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par Reine Margot Sam 18 Fév 2012 - 17:53
oh non! j'étais en modernes à Rennes II mais je me souviens des cours de rhétorique latine de M Reydelet, qui commençait ses cours en amphi avec un tonitruant "salvete flores juventutis! ce qui veut dire en latin salut les gars, salut les mecs!" Laughing

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
mymoune
mymoune
Niveau 10

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par mymoune Sam 18 Fév 2012 - 17:57
J'ai également partagé le lien sur mon FB. Cela est tout de même aberrant surtout quand on sait que Gontard, le président de l'université est un homme de lettres !! Ca me désole vraiment.
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par Reine Margot Sam 18 Fév 2012 - 18:06
oui, et Darcos aussi...c'est ce que ça donne quand on commence un carrière politique ou qu'on veut un peu de pouvoir... Rolling Eyes

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Kilmeny
Kilmeny
Guide spirituel

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par Kilmeny Sam 18 Fév 2012 - 18:15
@Reine Margot a écrit:oh non! j'étais en modernes à Rennes II mais je me souviens des cours de rhétorique latine de M Reydelet, qui commençait ses cours en amphi avec un tonitruant "salvete flores juventutis! ce qui veut dire en latin salut les gars, salut les mecs!" Laughing

:shock:
C'est beaucoup plus poétique en latin ! Wink

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par Thalia de G Sam 18 Fév 2012 - 18:30
@Kilmeny a écrit:
@Reine Margot a écrit:oh non! j'étais en modernes à Rennes II mais je me souviens des cours de rhétorique latine de M Reydelet, qui commençait ses cours en amphi avec un tonitruant "salvete flores juventutis! ce qui veut dire en latin salut les gars, salut les mecs!" Laughing

:shock:
C'est beaucoup plus poétique en latin ! Wink
En effet. Very Happy

Merci de nous tenir au courant d'une pétition ailleurs que sur FB.
Question qui tue : quelle va être la prochaine université à sacrifier les LC ? No

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par Reine Margot Sam 18 Fév 2012 - 18:41
c'était sa traduction à lui, hein! Laughing

j'avais noté des perles qui me font encore rire "les Russes ont moins de cas que le latin, ça ne les empêche pas de monter là-haut et d'envoyer des Spoutniks" ou encore pour traduire la "voluptate audiendi" " ça doit vous faire jouir" Laughing Inutile de dire que l'amphi était ravi! Razz


Dernière édition par Reine Margot le Sam 18 Fév 2012 - 18:43, édité 1 fois

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par Thalia de G Sam 18 Fév 2012 - 18:42
Nous avions compris. Wink

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
saramea
saramea
Niveau 10

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par saramea Sam 18 Fév 2012 - 18:43
Sad
avatar
pallas
Niveau 9

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par pallas Sam 18 Fév 2012 - 18:45
J'ai fait une partie de mes études à Rennes 2 en lettres classiques.
Je ne suis pas très étonnée de cette fermeture, c'était déjà la hantise tous les ans pour les profs. Et les profs étaient déjà très résignés...
Voilà, ça y est. Et comme le dit Thalia de G, ce n'est pas la dernière ! C'est affligeant !
Provence
Provence
Bon génie

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par Provence Sam 18 Fév 2012 - 19:59
Déprimant. suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 SmileySuicide
Héliandre
Héliandre
Expert

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par Héliandre Sam 18 Fév 2012 - 20:01
On est mal... Bordeaux, Limoges, maintenant Rennes, si j'ai bien suivi les fils... :'(
Pryneia
Pryneia
Niveau 9

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par Pryneia Sam 18 Fév 2012 - 20:02
Sad Sad Sad Evil or Very Mad titanic

_________________
"Leave me alone and let me go to hell by my own route." Calamity Jane

« Nicht ein Wolf ist der Mensch dem Menschen. Er ist ihm Produkt, die totale Ware ist er ihm. » E. Palmetshofer
(« L’homme n’est pas un loup pour l’homme. Il est un produit pour lui, une marchandise, rien de plus. »)
Nell
Nell
Guide spirituel

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par Nell Sam 18 Fév 2012 - 20:18
Sad

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par Presse-purée Sam 18 Fév 2012 - 21:56
Amiens a fermé aussi, je crois bien

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
loup des steppes
loup des steppes
Neoprof expérimenté

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par loup des steppes Dim 19 Fév 2012 - 2:11
titanic pas rentable la culture classique pour la finance No

_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"
Ergo
Ergo
Enchanteur

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par Ergo Dim 19 Fév 2012 - 12:20
La lettre ouverte de Benoît Jeanjean:
Monsieur le Président,

L’université que vous avez l’honneur et la charge de présider envisage de fermer sa filière de formation Lettres, spécialité Lettres classiques. La raison précise de cette fermeture ne m’a pas été communiquée, mais il n’est pas difficile de comprendre qu’elle repose uniquement sur le nombre limité des étudiants qui choisissent cette spécialité et, par conséquent, sur le coût jugé excessif de cette formation. Toute autre raison serait d’ailleurs intellectuellement irrecevable. Je me permets, au nom de L’ARELA Bretagne que j’ai l’honneur et le plaisir de présider, de m’adresser à vous dans une lettre ouverte, pour vous exprimer la profonde incompréhension qu’une telle décision suscite chez tous ceux qui attachent quelque valeur à une culture littéraire authentique.

Est-il utile de rappeler que l’étude conjointe du Français, du Latin et du Grec qui caractérise la filière Lettres classiques permet non seulement aux étudiants qui s’y attèlent d’accéder à une excellente maîtrise des langues anciennes, mais aussi et surtout à celle du français ; que leur cursus leur permet de mettre en parallèle les littératures grecque, latine et française ainsi que les civilisations qui les ont produites ; qu’ils deviennent ainsi les passeurs d’œuvres poétiques, philosophiques, historiques, romanesques et scientifiques qui ont fécondé et fécondent encore la pensée et la création en Occident ? Un tel rappel n’est certainement pas utile, tant il est vrai que la maîtrise du latin et du grec est unanimement tenue pour une marque de culture qui entraîne partout un indéniable respect, sinon l’admiration.

En fermant la filière Lettres classiques, vous condamnez les étudiants de Rennes 2 à n’avoir plus qu’une approche parcellaire et succincte de cette culture, vous enclenchez un processus de réduction du nombre d’enseignants-chercheurs qui, dans votre université, transmettent et enrichissent la connaissance des langues, des littératures et des civilisations de l’Antiquité, vous privez leurs collègues de l’apport que peut leur fournir la connaissance des racines anciennes des sociétés européennes. Peut-on, en effet prétendre aborder sans complexe la psychologie ou la psychanalyse, si l’on n’a pas la moindre connaissance de Sophocle et de son interprétation du personnage d’Œdipe ? Peut-on seulement lire le théâtre français, de Molière à nos jours, sans recourir aux modèles antiques dont ne cessent de s’inspirer, fût-ce pour s’en écarter, les auteurs dramatiques français ? Peut-on, enfin, envisager de réfléchir à la déontologie médicale sans s’arrêter un instant sur un certain serment d’Hippocrate ? Et je ne dis rien du droit qui doit tant aux juristes romains, ni des sciences mathématiques inventées, pour ainsi dire sous le soleil de la Grèce, par les Euclides et les Pythagores…

Quel paradoxe de voir une université qui se prétend pôle d’excellence littéraire se priver ainsi d’un accès aux fondements d’une partie considérable de la connaissance. L’université Rennes 2 n’est-elle pas l’héritière de la Faculté des Lettres fondée à Rennes en 1810, une faculté où les enseignements de latin et de grec étaient incontournables ? Les temps changent, me direz-vous, mais pas les sources qui alimentent la culture littéraire et les sciences humaines ; celles-ci ne font que s’enrichir de nouveaux ruisseaux. C’est un fleuve, certes, qui porte aujourd’hui le cours de la connaissance, mais il est ontologiquement lié aux sources dont il découle. Permettez-moi de vous le dire : en décidant la fermeture d’une filière, petite par le nombre, mais grande par sa dimension symbolique et son apport à la culture et à la connaissance, l’université Rennes 2 et son conseil d’administration se privent de facto de leur prétention à l’excellence littéraire. En se coupant ainsi de ses racines antiques, elle s’appauvrit, elle se dénature, elle s’avilit.

Comment continuer à affirmer, dans votre guide de présentation de Rennes 2, que votre université se veut « à la fois fidèle à sa tradition et résolument tournée vers l’avenir » [1], alors qu’elle s’apprête à brader une part fondamentale de son héritage ? Comment peut-elle encore se prétendre ouverte sur l’avenir quand elle envisage la fermeture des Lettres classiques à l’heure même où le Ministère de l’éducation nationale organise, sous le titre Langues anciennes, Mondes modernes, deux journées destinées à refonder l’enseignement du latin et du grec [2] ? Ces langues anciennes ne sont pas des bibelots décoratifs rehaussant l’éclat d’une érudition de parade, elles sont un besoin social et politique de notre monde moderne et de notre société démocratique.

Le petit nombre des étudiants inscrits dans la filière Lettres classiques ne peut être un motif suffisant pour sa fermeture si on le replace dans une perspective plus large. En premier lieu, même à des périodes plus fastes pour les départements de langues anciennes, ce nombre n’a jamais été très élevé, et s’il fallait ne tenir compte que du nombre d’étudiants inscrits dans un cursus pour décider de sa fermeture, il y a bien peu d’universités qui continueraient à proposer des filières de philosophie, d’allemand ou d’italien. En second lieu, la baisse relative des effectifs constatée ces dernières années à l’université n’est en aucun cas la conséquence d’une désaffection pour les langues anciennes (un élève sur cinq choisit cette option au collège). Elle résulte avant tout du statut optionnel de l’enseignement de ces langues au niveau du lycée et des horaires souvent impossibles qu’on leur affecte.

Plutôt que de supprimer la filière Lettres classiques, votre université devrait aller au devant des lycéens et, dans le même temps, alerter son ministère de tutelle sur la perte qui menace l’ensemble des universités françaises si aucune mesure concrète n’est prise pour refonder l’enseignement du latin et du grec dans nos lycées. Comment justifier une telle suppression, alors que le besoin de professeurs de Lettres classiques se fait criant dans l’enseignement secondaire. Depuis maintenant deux ans, le nombre de candidats présents aux épreuves écrites du CAPES de Lettres classiques est inférieur au nombre de postes à pourvoir. Il est donc inconcevable de fermer une filière qui répond à une demande professionnelle aussi manifeste et qui offre un débouché assuré aux étudiants qui s’y engagent avec une réelle motivation. Et l’enseignement est loin d’être le seul débouché qui s’offre à eux. Faut-il vous rappeler que le taux d’insertion professionnelle des titulaires d’une licence ou d’un master de Lettres classiques avoisine les 100% ?

Toutes ces raisons me poussent, Monsieur le Président, à vous demander solennellement de renoncer à la fermeture de la spécialité Lettres classiques de l’université de Rennes 2, dans l’intérêt de vos étudiants, de vos enseignants-chercheurs, du rayonnement et du prestige de votre université.

Je ne doute pas, Monsieur le Président, que vous avez à cœur d’assumer les responsabilités qui vous incombent avec clairvoyance, et vous prie de croire à l’expression de mes salutations distinguées,

Benoît JEANJEAN

Président de l’ARELA BRETAGNE

Professeur de Latin à l’UBO

A :

M. Jean Emile GOMBERT Président de l’Université Rennes 2, Haute Bretagne Copies à : M. Laurent Wauquier, Ministre de l’Enseignement et de la Recherche

M. Luc Chatel, Ministre de l’Education Nationale

M. Philippe Le Guillou, Doyen de l’Inspection générale, groupe Lettres

M. Alexandre Steyer, Recteur de l’Académie de Rennes

M. Daniel Delaveau, Maire de Rennes

M. Jean-Yves Le Drian, Président de la Région Bretagne

M. Bernard Pouliquen, Vice Président de la région Bretagne, chargé de l’Enseignement supérieur et de la recherche

M. Jean-Louis Tourenne, Président du Conseil général d’Ille et Vilaine

Rédaction du Télégramme et de Ouest-France

Notes
[1] Voir le document de présentation à l’adresse : http://ressources.campusfrance.org/...

[2] Voir la présentation de ces journées à l’adresse : http://eduscol.education.fr/cid5840...
http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article5365

EDIT: je viens de me rendre compte que c'était ce qu'avait posté Palombella en début de topic...je suis vraiment naze, moi... Rolling Eyes

Je suppose que le pôle de Brest (d'où est Benoît Jeanjean) est menacé par la fermeture également...et ensuite, ce sera la philo (quand j'étais en L3 philo, nous étions même moins nombreux que les L3 LC)...puis on continuera de regrouper LCE et LEA et hop...

Il y a toujours eu de petits effectifs en Lettres Classiques à l'UBO et il y a toujours eu d'excellents résultats aux concours...eux qui veulent du chiffre.


Dernière édition par Ergo le Lun 20 Fév 2012 - 21:02, édité 1 fois

_________________
At some point you stopped working from home and started living at work. -- Mark Bould, SFS #142, Nov.2020
Condorcet
Condorcet
Oracle

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par Condorcet Dim 19 Fév 2012 - 19:35
Si vous avez des informations à ce sujet, pouvez-vous le poster ici ou en MP ?
On (Sauvons la Recherche) me demande des informations pour "essayer de mobiliser les associations de linguistes". Merci suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 2252222100 veneration

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par Thalia de G Dim 19 Fév 2012 - 21:13
@condorcet a écrit:Si vous avez des informations à ce sujet, pouvez-vous le poster ici ou en MP ?
On (Sauvons la Recherche) me demande des informations pour "essayer de mobiliser les associations de linguistes". Merci suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 619293 suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 708211
Ne peux-tu, dans un premier temps, envoyer un mp à Palombella ? Elle aura plus d'infos que le "tout venant".
Bonne chance.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Condorcet
Condorcet
Oracle

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par Condorcet Dim 19 Fév 2012 - 21:25
Je te remercie. suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 2252222100 veneration
Je lui écris.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
egomet
egomet
Doyen

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par egomet Lun 20 Fév 2012 - 0:20
Il reste combien d'étudiants de LC à Rennes? Est-ce que quelqu'un a l'info?

_________________
Primum non nocere.
Ubi bene, ibi patria.


Mes livres, mes poèmes, réflexions pédagogiques: http://egomet.sanqualis.com/
Ergo
Ergo
Enchanteur

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par Ergo Lun 20 Fév 2012 - 19:09
D'après Ouest-France, ils étaient 22 en L1, L2, L3 confondues en 2010-2011. Ca ne dit donc pas combien ils sont cette année.

Et surtout, ça omet les masters, les doctorats et les préparations aux concours... humhum

_________________
At some point you stopped working from home and started living at work. -- Mark Bould, SFS #142, Nov.2020
egomet
egomet
Doyen

suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2 Empty Re: suppression de la filière lettres class à l'Université de Rennes 2

par egomet Lun 20 Fév 2012 - 19:59
22 répartis sur 3 années? Soit à peine plus de 7 par promo... 😢

En combien de professeurs nécessaires pour faire tourner la boutique?

Une pétition ne sert plus à grand-chose dans ce contexte.

Ce n'est pas à l'administration qu'il faut s'adresser mais aux lycéens directement.

_________________
Primum non nocere.
Ubi bene, ibi patria.


Mes livres, mes poèmes, réflexions pédagogiques: http://egomet.sanqualis.com/
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum