Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Elle aime
Elle aime
Expert

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par Elle aime le Dim 4 Mar 2012 - 13:54
Bonjour,

Je suis renouvelée. L'inspection n'a pas encore eu lieu. J'ai l'impression de ne pas avancer suffisamment vite. Avec une de mes classes, tout se passe pour le mieux, mais je ne serai sans doute pas inspectée avec eux. Si c'est la classe affreuse, je crains d'être licenciée. Les rapports de mes tutrices et de mon CDE sont bons pour l'instant (j'attends toutefois la visite du CDE).

Et... hier, j'apprends la nouvelle : enceinte ! J'ai cru que j'étais juste un peu patraque en raison de la reprise. Être fatiguée est mon état normal depuis l'année dernière. Je ne m'en doutais pas, ce n'était pas prévu, nous faisions attention.

Je ne sais que faire.
freche
freche
Expert spécialisé

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par freche le Dim 4 Mar 2012 - 13:56
Lors de mon année de stage, j'étais enceinte. Elle a juste été prolongée du temps de mon congé mater l'année suivante (alors que j'avais un poste fixe)
Sinon, tu dis que les rapports sont bons, si ça se passe mal avec la classe pendant la visite, tu auras peut-être une contre visite, mais ne panique pas déjà
Mufab
Mufab
Monarque

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par Mufab le Dim 4 Mar 2012 - 14:01
Félicitations ! J'étais enceinte aussi lors de ma première inspection (et je n'ai rien dit à l'IEN, ni au CPC qui me suivait).

Si tes rapports sont bons, no panic, Ciara.

Et je te livre une petite pensée qui me vient d'une néo qui se reconnaîtra sans doute : quand tu doutes trop sur ta pédagogie, sur tes compétences, ne cherche pas à être le bon prof que tu fantasmais en entrant dans le métier. Considère ce boulot pour ce qu'il est en premier chef : alimentaire. Et de là viendra le recul nécessaire et l'envie de le faire mieux, avec les élèves, quels qu'ils soient mais enfin acceptés tels qu'ils sont, que nous avons en face de nous.
Dorinde
Dorinde
Habitué du forum

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par Dorinde le Dim 4 Mar 2012 - 14:04
d'abord félicitations. enfin si tout compte fait c'est une bonne nouvelle pour vous même si inattendue...
prends les choses, l'une après l'autre. de combien de temps es-tu enceinte? quand commencerait ton congé?
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par frimoussette77 le Dim 4 Mar 2012 - 14:06
Félicitations.
avatar
Jaenelle
Habitué du forum

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par Jaenelle le Dim 4 Mar 2012 - 14:16
@Dorinde a écrit:d'abord félicitations. enfin si tout compte fait c'est une bonne nouvelle pour vous même si inattendue...
prends les choses, l'une après l'autre. de combien de temps es-tu enceinte? quand commencerait ton congé?

+ 1 fleurs
Il ne reste que quatre mois de cours, donc tu ne devrais pas t'inquiéter d'un éventuel prolongement (pour avoir été renouvellée également, je sais que cela peut-être stressant).
Ne te focalise pas sur la seule classe affreuse mais appuie-toi sur les autres classes pour positiver. Et sur les bons rapports. Si tous ceux qui t'ont vue en font des positifs, y'a pas de secret, c'est que ça va.
Quant à savoir si, dans votre vie de couple, cette grossesse est une bonne nouvelle, il faut en discuter.
sand
sand
Guide spirituel

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par sand le Dim 4 Mar 2012 - 14:18
Ben oui, félicitations ! Tu vas être maman, c'est une très bonne nouvelle !
avatar
La Jabotte
Neoprof expérimenté

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par La Jabotte le Dim 4 Mar 2012 - 14:21
Avant toute autre question, demandez-vous simplement si vous avez envie de garder cet enfant. Et si tu es prête à assumer l'autre solution.

Le reste n'est qu'accessoire. Tu as un compagnon, il travaille sans doute, vous n'êtes pas sans revenus. Si ce n'est pas le cas, eh bien de toute façon, tu seras titularisée. Bien sûr que tu le seras.

Tu vas trouver que j'en parle bien à mon aise.
J'ai passé les écrits du CAPES enceinte d'un homme que je fréquentais depuis trois semaines au moment de la conception, qui se présentait comme moi au capes (mais lui, avec bien peu de chances de l'avoir). J'ai donc bien sûr passé les oraux du CAPES avec un ventre assez rond.
Ce n'était donc pas calculé, c'était le pire moment qui soit dans notre vie, et puis finalement, c'est la plus belle chose qui nous soit arrivée.

12 ans après, nous avons les 3 plus beaux enfants du monde et nous avons tous les deux un boulot. Tout n'a pas toujours été facile, mais je n'aurais pu assumer l'autre choix, et mister Jab tenait trop à notre histoire pour la gâcher en me l'imposant.
Nasopi
Nasopi
Bon génie

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par Nasopi le Dim 4 Mar 2012 - 14:29
Félicitations à toi !
Tu sais, j'étais enceinte aussi pendant ma deuxième année de stage ; ça ne m'a pas du tout gênée pour être titularisée.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
Elle aime
Elle aime
Expert

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par Elle aime le Dim 4 Mar 2012 - 14:44
Oui, mais je ne peux m'empêcher de m'inquiéter :
- je n'avance pas comme je le souhaite en cours (je vais terminer péniblement la poésie : il me reste deux objets d'étude en seconde). La seconde choupi : je viens de corriger leurs commentaires et leurs questions de corpus. Ils sont au point : (et ce sont des futurs STS) : copies structurés, pertinence des propos et de gros progrès en langue. Pour l'autre seconde, un tiers seulement s'en sort. De toute manière, ils ne font rien. Il est impossible de les lancer en activité. Ne veulent pas se confronter à la difficulté... Une séance d'écriture a viré au cauchemar (relancer activité, menacer de ramasser et de noter, ce que j'ai fait). Très gentils cependant si on fait un CM. Comment réagira l'inspecteur avec cette classe ?
- Mes séquences sont trop étalées dans le temps avec mes 1èresSTI (j'ai fait l'erreur : une séquence = un objet d'étude. En même temps, on partait de rien... élèves certains qu'ils auraient 6 maximum au bac. Et au bac blanc, c'est ma classe qui a eu la meilleure moyenne des trois classes de STI.
- Lors du bilan intermédiaire pour l'AP, un de mes élèves de 1ère m'a écrit "Votre cours est ennuyeux." (Les inspecteurs détestent...)
- Ma seconde choupi a des classeurs impeccables, les deux autres classes, même moi, je ne m'y retrouve pas.
- Cela fait une semaine que j'ai l'impression de ne pas tenir le choc (vertiges, nausées permanentes en cours, manque de patience en formation... je suis d'ailleurs partie en claquant la porte la dernière fois. Comme d'habitude, travail en groupe sur une séquence. J'étais encore la seule à travailler, pendant que les autres discutaient de leurs élèves merveilleux (lycées centre-ville) et du shopping. Au moment où ils se sont aperçus que la séquence était montée par mes soins, ils m'ont demandé de transmettre : ma réaction fut nette "Et puis quoi encore ?")
- J'ai cru que tous ces troubles étaient normaux (fatigue de l'année de stage). Et non, je suis enceinte de quatre semaines (le retard ne m'a pas plus inquiétée que cela, j'avais l'habitude).
- J'ai l'impression de dormir éveillée. Jeudi, j'ai fini par faire cours assise (je commençais à avoir un petit doute quand même).


La Jabotte : on veut le garder. Mon compagnon travaille. Mais un SMIC pour trois risque d'être juste.
Pili
Pili
Grand sage

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par Pili le Dim 4 Mar 2012 - 14:50
Vous voulez le garder? alors gardez- le !!!
Ne brise pas tes projets à cause de l'EN

Moi aussi j'étais enceinte l'année de stage, et j'ai été prolongée, et le + , ça m'a permis de ne pas partir alors que tous les copains de ma promo étaient mutés loin...

Un report de stage n'a rien de dramatique, c'est l'annonce de la grossesse non prévue qui te fait paniquer mais ...faut pas !
Relaxe-toi et profiiiiiiiiiiiiite
Pili
Pili
Grand sage

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par Pili le Dim 4 Mar 2012 - 14:53
Et n'hésite pas à dire à ton CDE que tu espères être inspectée avec telle classe et pas telle autre ..
Dorinde
Dorinde
Habitué du forum

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par Dorinde le Dim 4 Mar 2012 - 14:55
Alors qi tu es enceinte de 4 semaines, tu pourras surement finir l'année...sauf avis médical.
quant à ta fatigue, "c'est normal" essaye de te reposer dès que tu peux, de te coucher tôt. et faire cours assise, j'ai appris à le faire à ma 1ers grossesse, et ma foi c'est pas si mal. les élèves s'habituent vite. tu peux aussi faire appel à un homéopathe ou acupuncteur pour les effets secondaires de grossesse.
quant à tes cours. la fatigue t'empeche surement de prendre du recul, mais il faut aussi te dire que l'on avance rarement comme on le voudrait.
REPOSE-toi c'est l'essentiel.
Elle aime
Elle aime
Expert

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par Elle aime le Dim 4 Mar 2012 - 14:56
Merci Pili. Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  333457

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."
avatar
La Jabotte
Neoprof expérimenté

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par La Jabotte le Dim 4 Mar 2012 - 15:00
Comme Pili : garde-le !
Tu n'as pas à déclarer ta grossesse à ton employeur tout de suite et, si je ne me trompe pas, tu seras arrivée en juin avant d'avoir à le faire. Toutefois, tu sembles avoir le même genre de grossesse que moi : fatigue insurmontable (je m'endormais même en présence d'invités, même en promettant à mes filles que oui, maman allait leur faire à manger dans une seco...) et nausées pendant 3 mois (pile). J'ai dû faire cours assise, j'ai failli tourner de l'oeil à cause de la chaleur. Donc, ne pas en informer l'établissement serait sans doute une erreur.
Je pense que tu as tout pour réussir cette année. Tu avances lentement, mais tu peux justifier tes choix. Tu as des classes très différentes. Si tu es inspectée dans la choupi, c'est tout bon, et si tu es inspectée dans une autre, tu as de quoi argumenter et montrer que ça ne vient pas de toi. D'ailleurs les inspecteurs savent s'en rendre compte.
Une seule élève t'a dit que ton cours est ennuyeux (et puis quoi encore, elle veut apprendre la broderie ?) : tu ne vas le dire lors de l'inspection, si ? Qu'en saurait l'inspecteur ?

Tu vas pouvoir terminer ton année de stage "tranquillement", en souffrant un peu à cause de la fatigue et des nausées. Si tu en as trop, il y a des médicaments efficaces, et des bracelets anti-nausées qui peuvent marcher. Trouve-toi un médecin pas débile, qui saura t'arrêter quelques jours si vraiment tu n'en peux plus, et qui te prescrira un truc contre la nausée. La fatigue finira par passer, normalement durant le 2e ou le 3e mois, donc ça ne devrait plus tarder.

Alors maintenant, fonce ! Félicitations ! Ton bébé va être beau comme un coeur, et tu vas être titularisée.

PS : on peut vivre un certain temps avec un enfant et juste un smic, pas de panique. C'est à ça que ça sert, la CAF. Et on finit toujours par trouver les solutions quand on en a besoin.
Elle aime
Elle aime
Expert

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par Elle aime le Dim 4 Mar 2012 - 15:13
Vos messages me font chaud au coeur. Je ne sais que dire. Merci pour tout.

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."
Lo
Lo
Bon génie

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par Lo le Dim 4 Mar 2012 - 15:14
La jabotte ton histoire est juste I love you
zabriskie
zabriskie
Érudit

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par zabriskie le Dim 4 Mar 2012 - 15:20
Evidemment qu'il faut le garder si vous avez tous deux envie d'être parents ! Il y a ben pire comme situation que la vôtre, et franchement une année de stage et/ou de renouvellement, c'est toujours merdique... Ce p'tit bébé à venir t'aidera sans doute à relativiser tes angoisses liées au boulot. Et à ce propos, ce que tu décris de ton avancée / de ta gestion de classe n'a absolument rien de problématique selon moi. C'est ta situation de renouvellement qui te fait peur - et c'est bien normal ! -, et du coup, tu n'es pas objective.
avatar
babilou
Niveau 2

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par babilou le Dim 4 Mar 2012 - 15:30
Félicitations Ciara!

Un conseil : positive et fonce! Tu as un métier, vous allez être parents : c'est super, non? Une belle aventure s'ouvre à toi!
Condorcet
Condorcet
Oracle

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par Condorcet le Dim 4 Mar 2012 - 15:32
Félicitations, Ciara ! Comme la Jabotte, Pili et toi, je pense que ce bébé est un heureux événement. En outre, la grossesse va t'inciter à plus te ménager et moins t'angoisser pour ta titularisation alors qu'il n'y a pas de raisons pour que tu sois renouvelée. fleurs2 fleurs2 fleurs2 fleurs trefle trefletrefle
avatar
La Jabotte
Neoprof expérimenté

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par La Jabotte le Dim 4 Mar 2012 - 15:33
@Lo a écrit:La jabotte ton histoire est juste I love you
Hi hi !
Et même encore plus avec les détails...
Tout ça à cause d'un béret oublié... mister Jab n'est jamais reparti !

Mais bon, faut avouer, se construire en tant que couple quand un troisième larron est déjà là entre les deux, c'est pas toujours facile.

Ciara, fleurs2
Elle aime
Elle aime
Expert

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par Elle aime le Dim 4 Mar 2012 - 16:01
C'est une belle histoire, Jabotte.
Effectivement, notre situation est différente. Cela fait six ans que nous sommes ensemble. On avait prévu de mettre ce bébé en route si j'étais titularisée. Il est un peu en avance, c'est tout...

Bon, je retourne à Lamartine (LA à préparer) : les clapotis et roulements du "Lac" n'arrangent rien à la nausée. Je crois que cela va être bâclé. (mauvaise prof).

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."
zabriskie
zabriskie
Érudit

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par zabriskie le Dim 4 Mar 2012 - 16:07
Ciara a écrit:C'est une belle histoire, Jabotte.
Effectivement, notre situation est différente. Cela fait six ans que nous sommes ensemble. On avait prévu de mettre ce bébé en route si j'étais titularisée. Il est un peu en avance, c'est tout...

Bon, je retourne à Lamartine (LA à préparer) : les clapotis et roulements du "Lac" n'arrangent rien à la nausée. Je crois que cela va être bâclé. (mauvaise prof).

Alors là, il n'y a même pas de questions à se poser !
olive-in-oil
olive-in-oil
Sage

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par olive-in-oil le Dim 4 Mar 2012 - 16:07
@Pili a écrit:Vous voulez le garder? alors gardez- le !!!
Ne brise pas tes projets à cause de l'EN

Moi aussi j'étais enceinte l'année de stage, et j'ai été prolongée, et le + , ça m'a permis de ne pas partir alors que tous les copains de ma promo étaient mutés loin...

Un report de stage n'a rien de dramatique, c'est l'annonce de la grossesse non prévue qui te fait paniquer mais ...faut pas !
Relaxe-toi et profiiiiiiiiiiiiite

+ 8000 !!!

Félicitations ! Y'a que ça qui compte, le reste se fera peu à peu, ne stress pas à l'avance et en tous cas, cela ne met nullement en cause ta progression dans ta future titularisation qui ne fait aucun doute !

:bebe: :bebe: :bebe: :bebe: :bebe: :bebe: :bebe: :bebe: :bebe: :bebe: :bebe: :bebe:
Elle aime
Elle aime
Expert

Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...  Empty Re: Stage et grossesse : quand un heureux événement devient problématique...

par Elle aime le Dim 4 Mar 2012 - 16:33
Merci.

NB. Je file dans la section "Lettres / Lycée". J'ai un doute sur Lamartine.

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum