Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
cathemis
Niveau 10

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par cathemis le Jeu 8 Sep 2016 - 18:31
merci !
avatar
noel
Niveau 5

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par noel le Sam 10 Sep 2016 - 15:01
Bonjour, je vais revoir l'attribut du sujet, mais j'ai un petit souci quant à la locution "avoir l'air de" et ce qui vient la compléter. Le Grévisse n'évoque que le cas de "avoir l'air" + adjectif. Mais pour ce qui est de "avoir l'air de" + nom, faut-il considérer le complément comme un complément du nom "air" ou comme un attribut ?
V.Marchais
V.Marchais
Esprit sacré

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par V.Marchais le Sam 10 Sep 2016 - 18:11
Les deux analyses sont possibles, ce qui explique les deux accords corrects :
Elle a l'air très con(ne).
avatar
noel
Niveau 5

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par noel le Sam 10 Sep 2016 - 18:19
Merci beaucoup, Véronique.
avatar
Jaenelle
Habitué du forum

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par Jaenelle le Dim 11 Sep 2016 - 14:48
@V.Marchais a écrit:Les deux analyses sont possibles, ce qui explique les deux accords corrects :
Elle a l'air très con(ne).
Cela ne répond pas à la question de Noël, sur "avoir l'air de + nom".
Exemple : Il avait l'air d'un dindon dans son costume.
Tu aurais la réponse, Véronique ? Je pencherais pour attribut du sujet (parce que il = dindon = même personne), mais suis pas sûre. Smile
cathemis
cathemis
Niveau 10

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par cathemis le Dim 11 Sep 2016 - 14:50
ADS
ipomee
ipomee
Grand Maître

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par ipomee le Dim 11 Sep 2016 - 14:54
@Jaenelle a écrit:
@V.Marchais a écrit:Les deux analyses sont possibles, ce qui explique les deux accords corrects :
Elle a l'air très con(ne).
Cela ne répond pas à la question de Noël, sur "avoir l'air de + nom".
Exemple : Il avait l'air d'un dindon dans son costume.
Tu aurais la réponse, Véronique ? Je pencherais pour attribut du sujet (parce que il = dindon = même personne), mais suis pas sûre. Smile

Oui, attribut du sujet, sans aucun doute.
avatar
User17706
Bon génie

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par User17706 le Dim 11 Sep 2016 - 14:55
@Jaenelle a écrit:
@V.Marchais a écrit:Les deux analyses sont possibles, ce qui explique les deux accords corrects :
Elle a l'air très con(ne).
Cela ne répond pas à la question de Noël, sur "avoir l'air de + nom".
Euh... si? Smile
avatar
Jaenelle
Habitué du forum

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par Jaenelle le Dim 11 Sep 2016 - 16:21
PauvreYorick a écrit:
@Jaenelle a écrit:
@V.Marchais a écrit:Les deux analyses sont possibles, ce qui explique les deux accords corrects :
Elle a l'air très con(ne).
Cela ne répond pas à la question de Noël, sur "avoir l'air de + nom".
Euh... si? Smile
Vos questions de grammaire - Page 38 3795679266 Ben... non, dans l'exemple, on a un adjectif et pas de préposition.
Certes, j'ai bien lu "les deux analyses sont possibles", mais comme l'exemple n'illustre pas ces analyses, je ne sais pas si celui-ci est une inattention de Véronique (à mon avis, c'est le cas hein et nous avons bien notre réponse Razz , mais j'attends confirmation de V.
avatar
User17706
Bon génie

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par User17706 le Dim 11 Sep 2016 - 16:33
Selon qu'on accorde ou non l'adjectif dans l'exemple donné par V. M., on ne donne pas la même analyse grammaticale; mutatis mutandis, c'est une double possibilité équivalente qu'on retrouve dans la construction avec de + nom. Enfin c'est ce que j'avais cru comprendre.
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par Fires of Pompeii le Dim 11 Sep 2016 - 16:35
Il a l'air d'un con :

- soit "d'un con" est le CDN du nom "air", et pour des raisons simplement sémantiques on met "un con" et pas "une conne" à cause du "il".
- soit "d'un con" est attribut du sujet "il", avec l'accord nécessaire.
Je dirais que les deux analyses sont possibles...

Edit : PY Vos questions de grammaire - Page 38 2252222100

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
V.Marchais
V.Marchais
Esprit sacré

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par V.Marchais le Dim 11 Sep 2016 - 18:10
PauvreYorick a écrit:Selon qu'on accorde ou non l'adjectif dans l'exemple donné par V. M., on ne donne pas la même analyse grammaticale; mutatis mutandis, c'est une double possibilité équivalente qu'on retrouve dans la construction avec de + nom. Enfin c'est ce que j'avais cru comprendre.

Merci. Il y a au moins une personne qui me comprend sur ce forum. calimero

J'ai donné un exemple avec un adjectif, parce qu'il parle à l'oreille de façon assez éloquente. Mais c'est transposable à la construction équivalente "de + nom". Voir ce qu'crit Fires of Pompei juste au-dessus.
sinan
sinan
Niveau 7

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par sinan le Mar 13 Sep 2016 - 15:24
Dans la phrase suivante : "Je rends au public ce qu'il m'a donné."
que dites-vous aux élèves en analyse logique ?
"ce qu'il m'a donné" prop sub COD de "rends"
ou
"qu'il m'a donné" prop relative de "ce"
ou
une autre analyse ?
V.Marchais
V.Marchais
Esprit sacré

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par V.Marchais le Mar 13 Sep 2016 - 15:43
À strictement parler, deuxième proposition.
Je rends au public cela
cela déterminé par la relative qui suit.

Mais tout l'enseignement d'aujourd'hui empêche de faire cette analyse. Aussi éviterais-je pour ma part de soumettre les élèves à de telles constructions et m'en tiendrais-je avec eux à des tournures plus canoniques.


Dernière édition par V.Marchais le Mar 13 Sep 2016 - 16:09, édité 1 fois
sinan
sinan
Niveau 7

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par sinan le Mar 13 Sep 2016 - 15:46
Merci de votre réponse.

Il s'agit de lycéens.
La première proposition est-elle fausse ?
Si je persévère à leur donner cette phrase, quelle analyse leur donner (sans y passer des lustres) ?
V.Marchais
V.Marchais
Esprit sacré

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par V.Marchais le Mar 13 Sep 2016 - 16:11
Le problème de la première proposition, c'est que "ce que" n'est pas un mot, une locution conjonctive ou un truc comme ça, mais une succession de deux pronoms. Faire démarrer la relative avant le pronom relatif, en dehors des cas où ce même pronom est introduit par une préposition, c'est pour le moins audacieux.
Si tu veux faire analyser cette phrase, décompose-la pour mettre en évidence sa construction.
sinan
sinan
Niveau 7

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par sinan le Mar 13 Sep 2016 - 16:25
Merci pour ces éclaircissements
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par Celeborn le Mar 13 Sep 2016 - 16:32
Certains grammairiens envisagent "ce que" comme un mot subordonnant (bon, OK, pas un mot, un "syntagme").

La question se pose notamment dans les cas d'interrogations indirectes :

Que fait-il ? -> Je me demande ce qu'il fait.


_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par Iphigénie le Mar 13 Sep 2016 - 16:39
On ne parle plus de relative substantivée ?
avatar
barèges
Neoprof expérimenté

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par barèges le Mar 13 Sep 2016 - 16:44
@Celeborn a écrit:Certains grammairiens envisagent "ce que" comme un mot subordonnant (bon, OK, pas un mot, un "syntagme").

La question se pose notamment dans les cas d'interrogations indirectes :

Que fait-il ? -> Je me demande ce qu'il fait.


J'ai vu le terme de "pronom décumulatif" pour "ce que", "celui qui"... Dans ce cas on ne "coupe" pas entre "ce" et "que" et dans le cas cité la proposition est une relative substantive COD.
Ce n'est possible que quand le contenu notionnel de "ce", celui", etc., est trop faible pour qu'il puisse être considéré comme un antécédent de plein droit.
Il était conseillé, dans le cadre d'un examen ou concours, de proposer les deux analyses Razz
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par Iphigénie le Mar 13 Sep 2016 - 16:50
Ah bien! Je suis née avant le pronom décumulatif mais finalement j'analysais pareil!
avatar
barèges
Neoprof expérimenté

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par barèges le Mar 13 Sep 2016 - 16:56
Je ne sais pas trop si je suis née avant mais j'analysais aussi de cette manière sans connaître le terme, à une époque.

Peut-être parce que le latin a un seul mot pour la même chose ? Quod, etc ? Dans "celui/ce" que, la première particule donne les indications de genre et de nombre qu'il y avait en déclinaison latine.
Carabas
Carabas
Vénérable

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par Carabas le Mar 13 Sep 2016 - 20:14
@sinan a écrit:Dans la phrase suivante : "Je rends au public ce qu'il m'a donné."
que dites-vous aux élèves en analyse logique ?
"ce qu'il m'a donné" prop sub COD de "rends"
ou
"qu'il m'a donné" prop relative de "ce"
ou
une autre analyse ?
J'ai vu relative périphrastique comme terminologie pour évoquer les relatives introduites par un démonstratif.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
cathemis
cathemis
Niveau 10

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par cathemis le Sam 17 Sep 2016 - 19:15
Question :
Oliver n'était plus endormi, il n'était pas tout à fait éveillé non plus.
Le livre du prof TDL 5e dit qu'il s'agit du plus-que-parfait (actions accomplies). Mais ne s'agit-il pas de verbes à l'imparfait passif ?
cathemis
cathemis
Niveau 10

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par cathemis le Sam 17 Sep 2016 - 19:27
Merci de m'aider. En ce moment, c'est panique à bord.titanic   Je travaille trop je crois et, à cause de la fatigue, je fais des bêtises bien plus grosses que moi ! Par ex., en recopiant le texte sur O. Twist, j'ai mis "il voyait Fagin allait" affraid et "pervevait" !!! Je m'en rends compte trop tard ! Je leur dirai quand on va corriger, mais "c'est la honte" ! Embarassed
V.Marchais
V.Marchais
Esprit sacré

Vos questions de grammaire - Page 38 Empty Re: Vos questions de grammaire

par V.Marchais le Sam 17 Sep 2016 - 19:55
@cathemis a écrit:Question :
Oliver n'était plus endormi, il n'était pas tout à fait éveillé non plus.
Le livre du prof TDL 5e dit qu'il s'agit du plus-que-parfait (actions accomplies). Mais ne s'agit-il pas de verbes à l'imparfait passif ?

Pour ma part, je dirais ni l'un ni l'autre; Je pense qu'ici, il y a eu confusion entre verbe être à l'imparfait suivi d'un participe passé employé comme adjectif (construction attributive) et verbe d'action au plus-que-parfait. Cela arrive souvent.
Ex : La maison était habitée (vs inhabitée, alors que le verbe inhabiter n'existe pas, il s'agit bien d'un adjectif).
Ici, de même, on décrit l'état d'OT et non une action.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum