Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lefteris
Esprit sacré

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par Lefteris le Jeu 3 Mai 2012 - 23:16
@anthinéa a écrit:les stagiaires d'avant ne branlaient pas la mule.
les stagiaires d'avant n'étaient pas si privilégiés que ça non plus. ...
ces formations merdiques toutes les semaines qui nous bloquaient, nous crevaient, nous prenaient nerveusement
accepter une pseudo formation sans broncher sous peine de redoubler.
ne surtout pas trouver anormal de faire le cours sur la sequence en novembre sous peine de redoubler
trouver top eclate et top formateur une apres midi de formation projet interdisciplinaire lzlettres/eps sous peine de redoubler. ....
ecrire ce put#### de memoire pro de m######### qui doit etre juste assez pro meirieu et pas trop "jedebutedoncjefaisdesconneries" sous peine de redoubler.
de l'aide pour gerer une classe? macache walou on prefere faire des therapies de groupe avec des formatrices qui n' ont pas vu d'eleves depuis 10 ans mais qui radotent sur les transferts erotomanes dequand elles avaient encore un beau Q.
des eleves insolents? une aprem pour nous dire que la crise des seinsquipoussent et du ziziquipointe rend l'ado brise ovaire.

MAa formation? mon année de neo tit. ... sur le tas. ...
en reflechissant VRAIMENT par moi meme et en crpulant sur le VRAI bpulot. ...
pas cette soupe que je devais donner COUTE QUE COUTE. ....
sans cette pression constante.
ce sentiment atroce d'illégitimité : prof d'un coté qui doit apprendre par elle meme
eleve sur infantilisée et prise pour une c**** del'autre. ....
donc pas vraiment à sa place nulle part. ..

voilà une partie du quotidien d'une stagiaire d'avant. ..

et encore mon tuteur était genial et mon annee s'est merveilleusement bien passée. ...
+ 1 Annthinéa, du vrai ressenti, et comme toi j'avais une tutrice très gentille (plus jeune que moi !) , pour qui je faisais toujours tout très bien, et qui venait rarement.
A lIUFM, exact, il fallait non seulement suivre, mais aussi paraître enthousiaste, truffer le mémoire de citation du gourou Meirieu et quelques autres. Les conférences sur les mutations de l'adolescence, des fois qu'on aurait pas compris, la docimologie, dont on ressortait après plusieurs heures avec la conclusion qu'on ne peut pas vraiment noter.

Il n'y a que les transferts érotomanes que je n'ai pas vécus , dommage, ça m'aurait peut-être amusé, d'autant que les hommes étaient rares là-bas...
avatar
Loubdalou
Expert

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par Loubdalou le Jeu 3 Mai 2012 - 23:17
Et bien pour survivre, oui je finissais rarement de bosser avant 23h ou minuit, je me levais chaque jour à 6h15, sauf le mercredi ou je pouvais dormir (sauf quand il y avait des formations furieux ).
Vu que ma tutrice et l'IPR, non contentes de nous faire bosser dans des conditions inhumaines, imposaient en plus de trouver un maximum de documents authentiques (donc hors manuel... Sad ) et de ne pas les adapter (entendez ne pas les tronquer) alors que j'avais des élèves faibles de 4° et de 3° (j'enseigne une LV2 Laughing ) je passais des journées entières à chercher les documents de mes séquences... Une fois trouvés, ma tutrice les critiquait de toute façon.
Et bien je passais ensuite des heures à les retaper, mettre de jolies images pour illustrer le lexique etc... Et je n'avais pas le temps de préparer le cours, la mise en œuvre précise. Je lançais un "¿Y qué?" grosso modo, bon alors qu'est-ce que vous me dites là-dessus ??? et voilà. Forcément, c'était bordèlogène mais pas le bordel, mes collègues étaient bluffés, pour une stagiaire, et en espagnol, forcément j'avais les pires classes. Mais je n'avais pas le choix si je voulais quand même réussir à dormir un peu et à pouvoir avoir une vie (un peu), je ne pouvais pas faire plus, ah oui aussi, je me tapais 600 km de route entre Paris et la Normandie tous les week-end et je vivais chez mon père qui soutenait ma tutrice furieux .
Alors forcément ma tutrice me disait que je ne bossais pas assez, mais avec les conditions de documents qu'elle m'imposait, sans aucune aide pour construire le cours (on n'a jamais construit de cours ensemble) et avec les très très rares documents qu'elle me donnait (toujours quand j'avais déjà fini la séquence avec les élèves, et des documents que même moi je ne comprenais pas...), je passais pour une glandeuse. En plus je n'avais que 2 niveaux et 15h dans un collège même pas ZEP. Ben oui mais en province, les établissements récents perdent peur label ZEP pour faire des économies, et ils n'en sont pas moins durs.

En formation on m'a dit "Mais tu as bien de la chance si tu arrives à te libérer une demi-journée de loisir le week-end !" :shock: Genre aucun prof normal/bon/validé par l'IUFM ne se prend plus d'une demi-journée de loisir par semaine...Sans enfant hein.

Franchement, je souffrais tellement (de fatigue, de rage, d'injustice, d'incompréhension, de manque de reconnaissance) qu'il m'était impossible de ne pas ouvrir ma bouche en formation, même si je me modérais énormément...

Et bien ma chère tutrice m'a menacé de faire un rapport à l'IPR car je n'avais pas assez d'avance. En mars j'avais assez d'avance pour faire TOUTES mes photocopies de toutes les séquences dès le lancement... Elle elle n'y arrivait pas. Elle n'a jamais voulu me dire exactement ce qu'elle entendait pas "avoir de l'avance" et m'a torturé avec ça toute l'année parce qu'une fois en janvier j'ai hésité sur ma tâche finale la veille au soir, elle était prête, mais j'avais un doute. Bien sûr l'IPR a pris son parti Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 1382610345
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par anthinéa le Jeu 3 Mai 2012 - 23:18
Bah je ne dis pas que c'est pire mais je voulais vous montrer que nos sorts n'étaient pas si enviables que ça. ....
ps: je suis la premiere à dire que cette reforme était une aberration. ...
Ronin
Ronin
Guide spirituel

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par Ronin le Jeu 3 Mai 2012 - 23:20
Les tuteurs que vous évoquez ressemblent étrangement à des commissaires politiques ( ou à des kapos c'est au choix ) furieux mais ça ne m'étonne guère. Fonctionnement différent dans le primaire mais avec les mêmes principes de fond ( logique c'est le but des iufm).

_________________
Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Keshik11
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par Lefteris le Jeu 3 Mai 2012 - 23:30
@Loubdalou a écrit:Et bien pour survivre, oui je finissais rarement de bosser avant 23h ou minuit, je me levais chaque jour à 6h15, sauf le mercredi ou je pouvais dormir (sauf quand il y avait des formations furieux ).
Vu que ma tutrice et l'IPR, non contentes de nous faire bosser dans des conditions inhumaines, imposaient en plus de trouver un maximum de documents authentiques (donc hors manuel... Sad ) et de ne pas les adapter (entendez ne pas les tronquer) alors que j'avais des élèves faibles de 4° et de 3° (j'enseigne une LV2 Laughing ) je passais des journées entières à chercher les documents de mes séquences... Une fois trouvés, ma tutrice les critiquait de toute façon.
Et bien je passais ensuite des heures à les retaper, mettre de jolies images pour illustrer le lexique etc... Et je n'avais pas le temps de préparer le cours, la mise en œuvre précise. Je lançais un "¿Y qué?" grosso modo, bon alors qu'est-ce que vous me dites là-dessus ??? et voilà. Forcément, c'était bordèlogène mais pas le bordel, mes collègues étaient bluffés, pour une stagiaire, et en espagnol, forcément j'avais les pires classes. Mais je n'avais pas le choix si je voulais quand même réussir à dormir un peu et à pouvoir avoir une vie (un peu), je ne pouvais pas faire plus, ah oui aussi, je me tapais 600 km de route entre Paris et la Normandie tous les week-end et je vivais chez mon père qui soutenait ma tutrice furieux .
Alors forcément ma tutrice me disait que je ne bossais pas assez, mais avec les conditions de documents qu'elle m'imposait, sans aucune aide pour construire le cours (on n'a jamais construit de cours ensemble) et avec les très très rares documents qu'elle me donnait (toujours quand j'avais déjà fini la séquence avec les élèves, et des documents que même moi je ne comprenais pas...), je passais pour une glandeuse. En plus je n'avais que 2 niveaux et 15h dans un collège même pas ZEP. Ben oui mais en province, les établissements récents perdent peur label ZEP pour faire des économies, et ils n'en sont pas moins durs.

En formation on m'a dit "Mais tu as bien de la chance si tu arrives à te libérer une demi-journée de loisir le week-end !" :shock: Genre aucun prof normal/bon/validé par l'IUFM ne se prend plus d'une demi-journée de loisir par semaine...Sans enfant hein.

Franchement, je souffrais tellement (de fatigue, de rage, d'injustice, d'incompréhension, de manque de reconnaissance) qu'il m'était impossible de ne pas ouvrir ma bouche en formation, même si je me modérais énormément...

Et bien ma chère tutrice m'a menacé de faire un rapport à l'IPR car je n'avais pas assez d'avance. En mars j'avais assez d'avance pour faire TOUTES mes photocopies de toutes les séquences dès le lancement... Elle elle n'y arrivait pas. Elle n'a jamais voulu me dire exactement ce qu'elle entendait pas "avoir de l'avance" et m'a torturé avec ça toute l'année parce qu'une fois en janvier j'ai hésité sur ma tâche finale la veille au soir, elle était prête, mais j'avais un doute. Bien sûr l'IPR a pris son parti Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 1382610345
Intéressant, je remarque que ce sont les mêmes méthodes de torture mentale, mais avec plus d'outils, et en parfaite contradiction interne.
Exemple : il faut avoir de l'avance, ce qui je suppose signifie avoir un planning de séquences sur plusieurs mois, voire l'année. Or, il faut aussi savoir s'adapter, changer le rythme, les textes. Va comprendre... Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 3795679266 Je cherche encore .
Il doit y avoir un formatage terrible dans une école de "Zampolit" , car mon frangin, plus jeune, mais entré avant moi dans l'EN , m'a raconté les mêmes choses, et dans un Iouphm à 500 km

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
avatar
Loubdalou
Expert

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par Loubdalou le Jeu 3 Mai 2012 - 23:33
@anthinéa a écrit:Bah je ne dis pas que c'est pire mais je voulais vous montrer que nos sorts n'étaient pas si enviables que ça. ....
ps: je suis la premiere à dire que cette reforme était une aberration. ...

Je suis complètement d'accord avec toi Anthi, moi ce qui m'épuisait le plus l'année dernière c'était la préparation des cours et les formations. Et j'avais 2 niveaux, donc en fait assez peu de préparation pour un prof d'expérience. Mais vu que j'avais 15h, la préparation était forcément tard le soir ou le week-end car quand j'avais eu plus de 2h de cours dans la journée j'étais incapable de préparer des cours, trop morte !

Si j'avais eu 6h mais 2 jours de formation par semaine pour un mémoire, j'aurai pété un câble en fait. Je préfère la formation à temps plein, aussi pourrie soit-elle, au moins on entend moins ces c**s, on perd donc moins de temps avec eux, et on n'a pas de mémoire stupide à rendre, et en plus ils avaient comme consigne de nous donner très peu de devoirs à faire et à rendre Very Happy (en même temps on avait assez de boulot comme ça...)
avatar
Loubdalou
Expert

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par Loubdalou le Jeu 3 Mai 2012 - 23:35
@Lefteris a écrit:
Intéressant, je remarque que ce sont les mêmes méthodes de torture mentale, mais avec plus d'outils, et en parfaite contradiction interne.
Exemple : il faut avoir de l'avance, ce qui je suppose signifie avoir un planning de séquences sur plusieurs mois, voire l'année. Or, il faut aussi savoir s'adapter, changer le rythme, les textes. Va comprendre... Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 3795679266 Je cherche encore .
Il doit y avoir un formatage terrible dans une école de "Zampolit" , car mon frangin, plus jeune, mais entré avant moi dans l'EN , m'a raconté les mêmes choses, et dans un Iouphm à 500 km

J'ai pas compris... Embarassed
zouz
zouz
Fidèle du forum

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par zouz le Jeu 3 Mai 2012 - 23:37
(Erreur)


Dernière édition par zouz le Jeu 3 Mai 2012 - 23:39, édité 1 fois (Raison : Erreur)
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par Lefteris le Jeu 3 Mai 2012 - 23:42
@Loubdalou a écrit:
@Lefteris a écrit:
Intéressant, je remarque que ce sont les mêmes méthodes de torture mentale, mais avec plus d'outils, et en parfaite contradiction interne.
Exemple : il faut avoir de l'avance, ce qui je suppose signifie avoir un planning de séquences sur plusieurs mois, voire l'année. Or, il faut aussi savoir s'adapter, changer le rythme, les textes. Va comprendre... Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 3795679266 Je cherche encore .
Il doit y avoir un formatage terrible dans une école de "Zampolit" , car mon frangin, plus jeune, mais entré avant moi dans l'EN , m'a raconté les mêmes choses, et dans un Iouphm à 500 km

J'ai pas compris... Embarassed
Le Ioufm , ou Iouphm, c'st l'IUFM, en jargon Laughing . Un Zampolit, c'était un commissaire politique dans l'ex-URSS, envoyé dans l'armée, les administrations , pour vérifier que les gens pensaient comme il faut ...
Il faut que je fasse attention quand je parle avec les jeunes générations qui n'ontpas vécu dans un monde avec l' URSS, nos références se fânent, en même temps que nous... humhum

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Ronin
Ronin
Guide spirituel

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par Ronin le Jeu 3 Mai 2012 - 23:44
Si tu veux il y a un fil Dalida Very Happy

_________________
Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Keshik11
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par anthinéa le Jeu 3 Mai 2012 - 23:46
ce memoire de merdouille. ... il prenzit un temps atroce à mes camarades ....
moi je l'ai ecrit d'une fleche le we de l'ascension en pompant literalement mon intro et mes references et en ayant inventé toutes les activités que j'ai cité dedans. ....
mais parce que j'ai cette facilité de bosser vite tres vite, d'ecrire vite. ...
et pas trop mal. ...
mais je devais gruger devant mon maitre de memoire invenrant des recherches. ..
puis je flippais de montrer mon memoire pompé et imaginaire.
puisj'ai flippé en defendant un memoire auquel je ne croyais pas du tout. ....
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par anthinéa le Jeu 3 Mai 2012 - 23:47
la rebelle que je suis n'a aussi pas validé son c2i. .... c 'etait tellement c@@ ça aussi....
lalilala
lalilala
Empereur

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par lalilala le Jeu 3 Mai 2012 - 23:52
L'idiote que je suis a passé des heures sur ce C2i, sur le mémoire, sur les PPP ou je ne sais quoi pour être irréprochable au moins là dessus...et a été traitée dans son dossier de glandeuse "qui ne s'est pas suffisamment investie et n'a pas mesuré les enjeux de la formation".

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
Carabas
Carabas
Vénérable

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par Carabas le Jeu 3 Mai 2012 - 23:54
J'ai eu un commentaire équivalent. Ainsi qu'un beau "n'a pas suivi les conseils de ses formateurs."

Encore aurait-il fallu en recevoir, des conseils...

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par anthinéa le Jeu 3 Mai 2012 - 23:55
bah ouais t'as perdu à la loterie ioufmienne et pourtant tu en as chié plus que moi. ....
c'était aussi ça le stage ancienne formule. ...
ma copine avait été inspectée à cause de son mémoire. ... grosse pression inutile quoi. ... à cause de cette merdouille inutile
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par anthinéa le Jeu 3 Mai 2012 - 23:56
des quoi?
Condorcet
Condorcet
Oracle

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par Condorcet le Ven 4 Mai 2012 - 0:00
@anthinéa a écrit:Bah je ne dis pas que c'est pire mais je voulais vous montrer que nos sorts n'étaient pas si enviables que ça. ....
ps: je suis la premiere à dire que cette reforme était une aberration. ...

+ 1000 Anthi.
lalilala
lalilala
Empereur

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par lalilala le Ven 4 Mai 2012 - 0:00
Pareil pour la stagiaire de lettres de mon lycée anthinéa : inspection à cause du mémoire (pourtant très intéressant) qui n'avait pas été validé par les formatrices (qui visiblement n'appréciaient pas trop la répartie de ma collègue).

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
eliam
eliam
Fidèle du forum

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par eliam le Ven 4 Mai 2012 - 0:02
Je constate que mes propos ont choqué. Je dis et je maintiens qu'il est effectivement très difficile de savoir. Cependant, j'ai eu le cas d'une stagiaire qui avait des problèmes qui dépassaient le cadre professionnel. Pour faire court, car j'ai des anecdotes tellement hallucinantes que cela paraît complétement incroyable. Problèmes d'organisation importants dus au fait qu'elle ne parvenait pas à prendre en compte son propre emploi du temps d'où une impossibilité à se trouver dans sa classe avec ses élèves, d'oublier ou de perdre ses feuilles d'appel de façon quasiment systématique, de donner des contrôles sans avoir rendu les contrôles précédents, de donner d'un mois sur l'autre aux mêmes élèves le même sujet de contrôle sans s'en rendre compte, de trouver normal de corriger ses copies alors qu'on est en classe face aux élèves, de sembler parfois perdre toute notion du temps, d'obtenir de toute l'équipe d'une classe que les pratiques soient harmonisées et soutenues par l'administration(échelle de sanctions, plan de classe) et d'être la seule à n'appliquer ni les sanctions décidées en commun ni même le plan de classe (en ce qui concerne le plan de classe au motif qu'il était sur son ordinateur mais qu'elle ne l'avait pas imprimé) etc.
Je n'ai pas été désagréable avec ma stagiaire, je me suis efforcée de l'aider chaque fois que je le pouvais, je lui ai proposé d'aller voir aussi d'autres collègues en cours, de ne pas hésiter à discuter avec les autres collègues de lettres également désireux de l'aider car je me suis dit à un moment que peut-être elle comprendrait mieux en n'ayant pas une seule interlocutrice.
Je n'ai jamais rencontré quelqu'un avec de telles difficultés de communication, d'organisation et de posture et je doute, Fleur, que tu en sois au même point que cette stagiaire. Il ne s'agissait pas de simples problèmes de gestion de classe ni de manque de confiance en soi.
Je n'ai pas dit tel quel à cette stagiaire : "tu dois changer de métier" mais j'ai abordé le sujet avec elle. Je ne me suis pas non plus posée comme celle qui détenait la vérité absolue mais cela aurait été criminel de ne pas en parler.


Dernière édition par eliam le Ven 4 Mai 2012 - 10:30, édité 1 fois
Nita
Nita
Empereur

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par Nita le Ven 4 Mai 2012 - 1:08
@Carabas a écrit:
@Nita a écrit:
Hadeltrude fleurs

En fait, (et j'espère vous rasséréner un peu en disant cela), je pense que la rengaine selon laquelle il faut vraiment être à côté de la plaque pour redoubler a longtemps été vraie, dans une EN où les stagiaires avaient 6h de cours (donc, beaucoup de classes en moins) et où les élèves se comportaient différemment. Et beaucoup de collègues se rappellent ce qu'ils ont connu, eux, en tant que stagiaires : un temps où les redoublements étaient rares. Depuis, la donne a changé, à cause de l'effroyable charge de travail imposée aux stagiaires, et de la généralisation de comportements incivils chez les élèves (et leurs parents, parfois).
Ca fait toujours plaisir...

En même temps, je n'ai qu'à pas traîner sur ce genre de topic...

Carabas, ne le prends pas personnellement, je te prie, je n'avais pas l'intention de te blesser (ni quiconque, d'ailleurs).

Je repensais à ce que j'ai vécu stagiaire et néotit', où les stagiaires ajournés que j'ai connus l'ont été pour des raisons liées à des problèmes de santé (absence pendant plus d'un trimestre et demi) ou à une grossesse. La charge de travail d'un stagiaire à 6h/sem. est importante, mais cet emploi du temps permettait au moins d'assister aux cours des tuteurs, par exemple. J'ai l'impression qu'on avait la possibilité de progresser. Qu'il y ait eu des gens qui aient été victimes de ce système, d'un tuteur incompétent, d'un ipr odieux, je suis prête à le croire sans barguigner. Mais dans le lycée où j'ai fait mon stage, (énorme usine), où il y avait plus de 15 stagiaires, dont 4 en Lettres, je peux t'assurer que la titularisation d'une de nos costagiaires m'a sidérée. Problèmes de gestion de classe, orthographe indigne, et autant de jugeotte qu'un poulet de Bresse. Elle a été titularisée. Que des gens compétents ne l'aient pas été au même moment (ce dont je doute, je pense que tu es plus jeune que moi), sans doute. Mais c'est vrai que le redoublement était alors une exception très rare.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
avatar
yphrog
Esprit éclairé

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par yphrog le Ven 4 Mai 2012 - 6:24
@anthinéa a écrit:les stagiaires d'avant ne branlaient pas la mule.
[...]
accepter une pseudo formation sans broncher sous peine de redoubler.
[...]
memoire pro de m######### qui doit etre juste assez pro meirieu et pas trop "jedebutedoncjefaisdesconneries" sous peine de redoubler.

et puis le portfolio, et la validation C2I qui ne fonctionnait que quand le responsable informatique avait allumé le bougie, et le travail à 4 à faire des projets sur plusieurs bahuts, et les visites en lycée huppé à observer ce que t'auras pas comme equipements et/ou élèves l'année prochaine...

@anthinéa a écrit: une aprem pour nous dire que la crise des seinsquipoussent et du ziziquipointe rend l'ado brise ovaire.
et une fois terminé le powerpoint, hop! au cours special coaching extra: Dickens pour les downtown 5e d'antan. (avec option passer le temps à échiallanger en comité restreinte sur les sequins qu'on faisait avec nos orteils pendant les cours de chant et de respiration fonctionnaire).


Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 2289946511 Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 2289946511 Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 964035751 Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 2289946511 Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 2289946511

Jes' keep swimming, keep swimming, keep that smiley swimming Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 692980

@anthinéa a écrit:et encore mon tuteur était genial et mon annee s'est merveilleusement bien passée. ...

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 871652


Dernière édition par xphrog le Ven 4 Mai 2012 - 7:18, édité 1 fois
shadowoflife
shadowoflife
Érudit

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par shadowoflife le Ven 4 Mai 2012 - 7:14
Ah, l'ancienne formule... 6 à 8h de cours, certes (et trois niveaux en ce qui me concerne, dont des BTS qui avaient presque mon âge), mais aussi:
-12h de formation (pour nous, le mercredi et le jeudi toute la journée), dont 6 (tenez-vous bien) INTERdisciplinaires. Une horreur. Côté formation disciplinaire, ça allait, car les formateurs étaient des personnes sur le terrain le reste du temps, ça aide.
-Pas UN ni DEUX mais TROIS mémoires à se farcir: l'un décidé en accord avec le référent qui venait nous observer deux fois dans nos classes (le fameux mémoire pro), les deux autres INTERdisciplinaires, comme si on n'avait que ça à faire (en gros, il fallait monter un projet bidon avec des stagiaires d'autres disciplines et d'autres bahuts).
-Une pression d'enfer pour valider le C2i2e (étant agrégative cette année-là, et ayant donc eu du retard dans mes fiches jusque fin mars, date des écrits de l'agreg, je me suis fait taper sur les doigts en on m'a clairement fait comprendre que le stage dans son ensemble devait être ma priorité number one, jeune padawan, au risque de ne pas être validée si jamais il manquait quoi que ce soit dans mon dossier).
-Un stage de pratique accompagnée (j'étais en lycée, donc j'ai débarqué en collège loin de chez moi) où la "tutrice" se prenait pour la crème de la crème, où rien n'allait jamais, et qui m'a fait un rapport très moyen alors que de l'avis du formateur j'avais fait du très bon boulot. Cette femme parlait anglais comme une vache espagnole (j'ai rien contre les bovins de la péninsule ibérique, hein) et suivait un manuel obsolète depuis... 1993...
-Un stage ZEP dans un des pires collèges de France, mais paradoxalement, la tutrice était tellement géniale que ça s'est bien passé.
-Ces deux stages supplémentaires se déroulant de fin novembre à fin avril, l'un après l'autre, une trentaine d'heures pour chacun (va caser les heures quand tu es dans ton lycée trois jours par semaine et que tu es en formation les deux autres jours...).
-Et j'en passe et des meilleures (certaines formations où l'on a simulé un incendie avec fumée à gogo dans une petite salle fenêtres fermées et où l'un de mes potes s'est trouvé mal et ça se comprend, étaient vraiment de trop, de même que de nombreux déplacements dans les départements voisins sans aucun frais pris en charge).

Remarquez, l'année d'après, débarquement au collège avec 5 niveaux, ça n'a pas été de la tarte non plus, venant du lycée, mais vraiment, j'ai eu l'impression de revivre... Ces conn*****-là, je ne les aurais pas supportées deux années de suite (on a quand même eu droit à 5 ou 6 formations de néo-tit l'année suivante, hein, histoire qu'on ne perde pas le rythme)...
avatar
Loubdalou
Expert

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par Loubdalou le Ven 4 Mai 2012 - 7:22
Oui, je préfère vraiment la formule à temps plein, en fait...
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par anthinéa le Ven 4 Mai 2012 - 7:33
elle eqt largement moins hypocrite.....

mais peut être en 12,50 ou 15 h. ... avec de VRAIS BONS tuteurs. ..
shadowoflife
shadowoflife
Érudit

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par shadowoflife le Ven 4 Mai 2012 - 7:35
Je pense que la formule à temps plein doit être horrible (j'étais archi-contre cette réforme), mais à y bien réfléchir, nerveusement, les stagiaires nouvelle mouture ne doivent pas se farcir autant de bêtises dans l'année. Franchement, ça nous abrutissait et nous infantilisait au possible. Il m'a fallu deux ans pour sortir du carcan IUFM (et même maintenant, j'ai parfois encore les réflexes *** qu'ils nous ont inculqués à grands renforts de lavage de cerveau).

Nous n'avions pas forcément le temps de préparer nos cours non plus. Ce que je trouve difficile dans la nouvelle formule, c'est ce nombre d'heures très hard. Un stage comme il se fait aujourd'hui mais à deux-tiers temps, ça pourrait être un bon compromis (s'ils ne rajoutent pas des formations bidons pour compenser!).


Dernière édition par shadowoflife le Ven 4 Mai 2012 - 7:38, édité 1 fois
avatar
Loubdalou
Expert

Témoignages de stagiaires redoublants - Page 4 Empty Re: Témoignages de stagiaires redoublants

par Loubdalou le Ven 4 Mai 2012 - 7:37
Ce qui m'a sidérée pendant le stage c'était une tutrice qui avait elle même souffert de sa propre tutrice quand elle était stagiaire. Et bien elle s'est révélée être ignoble avec sa stagiaire. En formation elle a sous-entendu que j'étais une feignasse de penser que l'année suivante serai plus facile.
Il y a vraiment des gens qui aiment faire souffrir :shock:
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum