Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Saloum
Saloum
Habitué du forum

Avant la thèse... Empty Avant la thèse...

par Saloum Dim 10 Juin 2012 - 14:47
Bonjour !
Je me pose moi aussi la question de la thèse. J'ai passé le CAPES après un DEA en lettres (soutenu en 2002) en me disant que je reprendrai ensuite le fil de mes études qui m'ont littéralement passionnée. Mais ça commence à faire quelques années maintenant et même si l'envie ne m'a pas quittée, je me demande comment reprendre contact avec la vie universitaire. En effet, après avoir lu les différentes conversations à ce sujet sur le forum, quelques problèmes se posent à moi :
- Je ne connais pas les profs de l'université de Tours (la plus proche de mon lieu de résidence) pour la bonne raison que je n'y ai pas fait mes études. Comment, dans ce cas, choisir un directeur de thèse ?
- Je ne sais pas précisément sur quel sujet travailler. J'ai bien des envies, des attirances, mais elles sont encore très vagues. J'imagine aussi que le choix du sujet doit être en fonction de l'actualité de la recherche.

Avez-vous des conseils ?
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Avant la thèse... Empty Re: Avant la thèse...

par Marie Laetitia Dim 10 Juin 2012 - 15:06
moi je contacterais mes anciens professeurs:
1/ qui jugeront de la validité du projet (même s'il est motivé par le plaisir)
2/ qui me connaîtraient très bien et sauraient ce que je peux faire
3/ au besoin t'adresseront à tel collègue en fonction du sujet ou du thème, d'une autre université comme Tours ou autre. Pour une thèse, on peut être loin, tout dépend des règles fixées par l'école doctorale.
On suit d'autant plus un étudiant que l'on sait ce qu'il vaut.

_________________
 Avant la thèse... Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Kitty Kitten
Kitty Kitten
Niveau 8

Avant la thèse... Empty Re: Avant la thèse...

par Kitty Kitten Dim 10 Juin 2012 - 15:31
Je pense qu'il faut surtout réfléchir à la vraie raison de t'engager dans une thèse: est-ce par simple passion? est-ce dans le but de devenir maître de conf? Es-tu dans la possibilité de t'y consacrer pleinement? Pour ma part, j'ai fait une thèse d'histoire moderne qui me passionais, certes, mais dont le but principal était de passer définitivement en fac. Je l'ai faite en travaillant, d'abord comme certifiée (avec 20 heures de cours et un edt de m**** parce que les CDE n'en ont rien à faire), puis comme agrégée (mais la passer en externe m'avait fait "perdre un an et demi"). Bref, l'école doctorale dont je dépendais n'étant pas très compréhensive, elle a commencé à me faire un cake à partir de la 4ème année d'inscription, alors que je pouvais prouver que je travaillais à plein temps, que j'avais fait l'effort de passer l'agreg... J'ai dû changer de directeur de thèse (la mort dans l'âme parce qu'il était super) pour une autre fac et donc un autre directeur. Et là, la cata: il n'appréciait pas mon sujet, voulait que je change la problématique après des années de recherches dans les archives, mon plan. Bref tout ce que je ne pouvais pas faire. Et implicitement, il menaçait de me saquer le jour J. A l'époque, je l'aurais bouffé! furieux J'en ai fait une dépression pendant un an. Je l'avais presque finie, mais jamais soutenue... Alors règle n° 1: trouver un directeur avec lequel tu t'entends super bien. Règle n° 2: une fac dont l'école doctorale n'est pas trop chiante sur les dérogations d'années suppl. Règle n° 3: un sujet raisonnable pour être dans les temps. Bon courage à toi, en tout cas.
Condorcet
Condorcet
Oracle

Avant la thèse... Empty Re: Avant la thèse...

par Condorcet Dim 10 Juin 2012 - 15:45
Essaie de voir si un financement (comme un contrat doctoral ou un poste d'ATER) ne pourrait pas t'être accordé.
Les écoles doctorales de Tours sont les suivantes : http://www.univ-tours.fr/recherche/les-ecoles-doctorales-175041.kjsp
et celle qui pourrait t'accueillir : http://www.univ-tours.fr/recherche/l-ecole-doctorale-sciences-de-l-homme-et-de-la-societe--175103.kjsp?RH=1179489027487
Le CESR (Centre d'études supérieures de la Renaissance) est un vivier pluridisciplinaire de chercheurs accueillant : http://cesr.univ-tours.fr/
Il faut aussi voir si les thèmes proposés à Tours te conviennent ou non.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
LisaZenide
LisaZenide
Expert spécialisé

Avant la thèse... Empty Re: Avant la thèse...

par LisaZenide Dim 10 Juin 2012 - 16:03
Je suis en train de commencer les préparations pour entamer une thèse à la rentrée ou la suivante et je plussoie totalement les règles conseillées... en particulier Kitty Kitten...

Je suis allée voir un professeur de fac qui me connait bien et qui m'a aidé pendant mon mémoire. Il m'a tout de suite dit qu'en travaillant à plein temps, on partait sur 6 ans de thèse... donc mise à l'aise déjà... pas à se stresser trop pour le timing... et de même, il m'a parlé de sujets en m'en conseillant un en particulier pour son intérêt et sa faisabilité au vu des conditions que je pouvais avoir à côté (comprendre boulot de prof).
Honnêtement, avoir ces infos en premier lieu m'a permis de voir la thèse plus sereinement (bon, maintenant va falloir que je lise le bouquin de 600p en latin qu'il m'a mis entre les mains pour voir si le sujet m'intéresse ou si je trouve autre chose... ça va, il me reste un mois pour imprimer une copie et le lire... même pas peur ! et limite hâte en fait). Il faut un directeur avec lequel tu t'entendes et qui puisse aussi comprendre tes impératifs pros.

Je te conseille aussi de prendre contact avec les profs que tu connais à ton ancienne fac, ceux qui t'ont suivi, avec lesquels tu avais des affinités... au pire, ils te conseilleront des collègues à Tours ou ailleurs... au mieux, ils te diront de faire la thèse avec eux (même si c'est loin, les mails et le téléphone, c'est bien !)... pourquoi pas dans la continuité de ton DEA si c'est jouable... ça pourrait aussi t'alléger une part du travail puisque tu aurais ainsi un terrain déjà un peu défriché...

Après, j'ai demandé il y a peu les raisons pour lesquels certains Néos avaient commencé une thèse. N'hésite pas à faire un tour sur le topic, il m'a pas mal aidé à relativiser, à réfléchir à mes motivations (dans ma filière c'est clair : sans agreg et méga dossier de publications / interventions, je ne pense pas à un poste en fac... ça tombe bien, c'est pas ce que je recherche pour le moment), à ce que j'étais prête ou non à investir dans la thèse... etc... Faudra que je pense à redire un grand merci aux thésards de Néo !!! Wink
https://www.neoprofs.org/t47984-aux-doctorants-petites-questions-techniques
Saloum
Saloum
Habitué du forum

Avant la thèse... Empty Re: Avant la thèse...

par Saloum Dim 10 Juin 2012 - 16:16
@Marie Laetitia a écrit:moi je contacterais mes anciens professeurs:
1/ qui jugeront de la validité du projet (même s'il est motivé par le plaisir)
2/ qui me connaîtraient très bien et sauraient ce que je peux faire
3/ au besoin t'adresseront à tel collègue en fonction du sujet ou du thème, d'une autre université comme Tours ou autre. Pour une thèse, on peut être loin, tout dépend des règles fixées par l'école doctorale.
On suit d'autant plus un étudiant que l'on sait ce qu'il vaut.

Je ne sais pas si cette démarche est pertinente dans mon cas. Aucun des enseignants qui m'ont suivie ne me connaissent "très bien" car j'ai eu peu de contact avec eux. Pour la maîtrise, j'étais en Angleterre, et pour le DEA, j'ai eu affaire à un directeur qui n'était pas très présent. Je me suis donc pas mal débrouillée seule. Il faut ajouter à cela que ça fait maintenant 8 ans que j'ai quitté la fa (si on excepte l'année de préparation au CAPES).

Merci pour les liens, Condorcet. Mais les thèmes proposés par l'école "Sciences de l'homme et de la société" n'ont pas grand chose à voir avec la littérature. Quant au Centre de recherches sur la Renaissance, il faut voir. Ma spécialité était plutôt les 19ème et 20ème siècles.

Mon projet n'est clairement pas d'obtenir un poste à la fac. Je connais suffisamment de gens qui ont soutenu ces dernières années pour ne pas avoir d'illusions. Je suis surtout à la recherche d'une activité intellectuelle complémentaire un peu plus pointue et littéraire que celle qu'exige l'enseignement au collège.
Pour le temps à y consacrer, je pense me mettre à mi-temps quelques années afin que ce ne soit pas la course tout le temps non plus.




Dernière édition par Saloum le Dim 10 Juin 2012 - 16:24, édité 1 fois
Saloum
Saloum
Habitué du forum

Avant la thèse... Empty Re: Avant la thèse...

par Saloum Dim 10 Juin 2012 - 16:23
A LisaZenide : J'ai évidemment commencé par consulter les différents topics sur le sujet et ils m'ont bien aidée c'est vrai !

En ce qui concerne mon DEA, je sais que travailler dans la continuité ne m'intéresse pas. Je m'étais déjà renseignée après la soutenance et le seul moyen de continuer à travailler sur Apollinaire était d'en étudier la correspondance. Ce n'était pas ma tasse de thé car j'étais plutôt dans l'optique d'une approche stylistique de son œuvre.


Dernière édition par Saloum le Dim 10 Juin 2012 - 16:33, édité 1 fois (Raison : ortho)
Nadejda
Nadejda
Grand sage

Avant la thèse... Empty Re: Avant la thèse...

par Nadejda Dim 10 Juin 2012 - 16:32
En lettres à Tours c'est l'école "Histoire des représentations" qui pourrait te convenir : http://lettres.univ-tours.fr/la-recherche/histoire-des-representations-116936.kjsp?RH=1191509952895&RF=1209376110508
Je connais quelqu'un là-bas qui a travaillé sur Huysmans et qui fait maintenant une thèse sur Balzac. Et pour le XXe siècle on trouve par exemple dans l'équipe Ph. Chardin, qui a pas mal travaillé sur le roman européen et les romans "de la conscience malheureuse" de la fin du XIXe siècle / 1ère moitié du XXe siècle.
Donc tu devrais pouvoir trouver au sein de l'équipe un directeur de thèse, je pense Smile
Saloum
Saloum
Habitué du forum

Avant la thèse... Empty Re: Avant la thèse...

par Saloum Dim 10 Juin 2012 - 16:37
Merci Nadejda ! Je pense que je vais prendre contact avec les profs de la fac de Tours, histoire de déblayer le terrain.
Condorcet
Condorcet
Oracle

Avant la thèse... Empty Re: Avant la thèse...

par Condorcet Dim 10 Juin 2012 - 16:41
En tout cas, bonne chance pour la thèse, Saloum ! trefle trefle trefle

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Saloum
Saloum
Habitué du forum

Avant la thèse... Empty Re: Avant la thèse...

par Saloum Dim 10 Juin 2012 - 16:46
Merci !!Very Happy
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum