Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
jilucorg
jilucorg
Neoprof expérimenté

Orientation : un métier oublié à promouvoir... Empty Orientation : un métier oublié à promouvoir...

par jilucorg Mar 17 Juil 2012 - 18:41
... auprès de certains de nos élèves... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Blan6ine
Blan6ine
Érudit

Orientation : un métier oublié à promouvoir... Empty Re: Orientation : un métier oublié à promouvoir...

par Blan6ine Mar 17 Juil 2012 - 18:49
mdr

Je vais trouver plein d'élèves-candidats... Wink
gelsomina31
gelsomina31
Grand Maître

Orientation : un métier oublié à promouvoir... Empty Re: Orientation : un métier oublié à promouvoir...

par gelsomina31 Mar 17 Juil 2012 - 19:07
Extra pour faire baisser le chômage des jeunes... Orientation : un métier oublié à promouvoir... 248604097

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

« De chacun selon ses forces, à chacun selon ses besoins. »
alberto79
alberto79
Habitué du forum

Orientation : un métier oublié à promouvoir... Empty Re: Orientation : un métier oublié à promouvoir...

par alberto79 Sam 10 Nov 2012 - 14:36

Je récupère ce fil car j´enseigne dans des filières LLCE espagnol et LEA anglais-espagnol. Comme je suis responsable d´un année et que je considère cela intéressant, je demande tous les ans à mes étudiants les domaines professionnels vers lesquels ils veulent se diriger. Naguère les étudiants de L1 étaient parfois un peu perdus mais en L2 et L3 (et bien évidemment en Master) ils savaient ce qu´ils pouvaient faire et ce qu´ils ne pouvaient pas. Or, dernièrement je constate qu´il y une grande majorité d´étudiants jusqu´`en L3 et même parfois en Master complètement ignorants de leurs débouchés professionnels et totalement irréalistes.
Ainsi, parmi les étudiants de LLCE espagnol d´un niveau général entre moyen et médiocre, pratiquement aucun ne veut devenir enseignant. Vous vous demanderez alors ce qu´ils veulent devenir avec des études de LLCE espagnol. Voilà une sélection de leurs projets complètement extravagants : Diplômât pour le Ministère des AAEE, travailler pour la Commission Européenne, pour l´ONU et ses organisations comme l´UNESCO, travailler dans l´humanitaire et dans des associations (mais non bénévolement), interprète dans des organisations internationales, prof de fac, traducteur littéraire, ou enseignant de français en Espagne…Le pire c´est que l´une des raisons pour ne pas vouloir devenir enseignant c´est que « le Capes d´espagnol est très difficile » (et alors ces autres débouchés ?)…
Parmi les étudiants de LEA on a aussi ceux qui veulent travailler comme interprète à l´ONU mais quelques-uns sont beaucoup plus réalistes et envisagent de devenir prof des écoles, fonctionnaire dans la FPT, assistant, etc.
J´essaie de leur expliquer qu´avec une licence LLCE espagnol ou LEA ces débouchés sont (pratiquement) impossibles, mais ils ne m´écoutent guère. Je crains qu´ils vont tomber de bien haut…
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Orientation : un métier oublié à promouvoir... Empty Re: Orientation : un métier oublié à promouvoir...

par Marcel Khrouchtchev Sam 10 Nov 2012 - 14:46
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Ainsi, parmi les étudiants de LLCE espagnol d´un niveau général entre moyen et médiocre, pratiquement aucun ne veut devenir enseignant.

C'est plutôt rassurant, ainsi les enseignants du secondaire ne seront pas recrutés parmi les moyens et médiocres Very Happy .
Plus sérieusement, on trouve exactement le même genre de mécanismes (et les mêmes rêves insensés couplés à une méconnaissance totale des débouchés) parmi les étudiants d'histoire au niveau L.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum