Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
John
John
Médiateur

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par John le Mer 29 Aoû 2012 - 22:56
http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2012/08/27/vincent-peillon-promet-le-respect-aux-jeunes-enseignants/

Extraits:

c’est à Créteil, dans les locaux de l’université Paris-Est, que son successeur Vincent Peillon est venu saluer, lundi 27 août, quelque 400 enseignants débutants du second degré - la moitié des 850 enseignants stagiaires affectés dans les collèges et lycées de l’académie, contre un millier en primaire -, et partager leur toute première heure dans leurs nouveaux habits de professeur. « Une journée pleine d’émotion, d’anxiété et d’espérance », a affirmé le ministre. Et d’évoquer ses propres souvenirs – exercice un peu attendu. « Il y a près de trente ans, j’étais à votre place, dans une autre académie - celle de Lyon. J’avais loué une petite chambre de bonne, donnant sur le Parc de la Tête d’Or. En sortant de ma première heure de cours, je suis rentré chez moi, et me suis allongé sur le lit. J’étais transfiguré de bonheur… et épuisé par ce qu’il m’avait fallu donner »…

M. Peillon a rappelé que les stagiaires bénéficieront cette année d’une décharge de trois heures de cours par semaine afin de recevoir trente-six journées de formation. « Si quelqu’un pense que c’est insuffisant, c’est bien moi », a reconnu le ministre, promettant à cette « génération sacrifiée » un «rattrapage» sous forme de formation continue.


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
tiptop77
tiptop77
Oracle

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par tiptop77 le Mer 29 Aoû 2012 - 23:06
En sortant de ma première heure de cours, j'étais ... toujours vivante woohoo

_________________
May the force be with us!
avatar
Mareuil
Neoprof expérimenté

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Mareuil le Mer 29 Aoû 2012 - 23:08
@John a écrit:http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2012/08/27/vincent-peillon-promet-le-respect-aux-jeunes-enseignants/

Extraits:

c’est à Créteil, dans les locaux de l’université Paris-Est, que son successeur Vincent Peillon est venu saluer, lundi 27 août, quelque 400 enseignants débutants du second degré - la moitié des 850 enseignants stagiaires affectés dans les collèges et lycées de l’académie, contre un millier en primaire -, et partager leur toute première heure dans leurs nouveaux habits de professeur. « Une journée pleine d’émotion, d’anxiété et d’espérance », a affirmé le ministre. Et d’évoquer ses propres souvenirs – exercice un peu attendu. « Il y a près de trente ans, j’étais à votre place, dans une autre académie - celle de Lyon. J’avais loué une petite chambre de bonne, donnant sur le Parc de la Tête d’Or. En sortant de ma première heure de cours, je suis rentré chez moi, et me suis allongé sur le lit. J’étais transfiguré de bonheur… et épuisé par ce qu’il m’avait fallu donner »…

M. Peillon a rappelé que les stagiaires bénéficieront cette année d’une décharge de trois heures de cours par semaine afin de recevoir trente-six journées de formation. « Si quelqu’un pense que c’est insuffisant, c’est bien moi », a reconnu le ministre, promettant à cette « génération sacrifiée » un «rattrapage» sous forme de formation continue.

Les confidences du ministre Peillon sont touchantes. J'en ai l'alarme à l'oeil, surtout à l'évocation de la "petite chambre de bonne.
inlap
inlap
Niveau 5

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par inlap le Jeu 30 Aoû 2012 - 5:39
@tiptop77 a écrit:En sortant de ma première heure de cours, j'étais ... toujours vivante woohoo

Laughing
Arverne
Arverne
Sage

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Arverne le Jeu 30 Aoû 2012 - 6:33
Au moins, lui, il sait ce que c'est, il ne vient de chez l'Oréal où il virait les employés ...
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Celadon le Jeu 30 Aoû 2012 - 8:36
Epuisé par une heure de cours, il récupère dans une chambre du quartier le plus cher de Lyon... Les conditions de tout un chacun, quoi... Suspect
Ergo
Ergo
Devin

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Ergo le Jeu 30 Aoû 2012 - 8:43
Ben, moi, je ne suis pas sortie de ma 1ère heure de cours parce qu'après, j'en avais une 2ème. Me serais-je fait avoir ?

Par contre, même si mon logement ne donnait pas sur le parc de la tête d'or (toute mon enfance !), j'avais vue sur mer. Na.
leyade
leyade
Bon génie

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par leyade le Jeu 30 Aoû 2012 - 8:50
eh bien, il y va carrément : transfiguré? :shock:

je vous copie la définition de la transfiguration :
Changement miraculeux dans l'apparence du Christ.
L'éclat de la divinité
du Christ transparaît à travers son humanité, préfigurant son triomphe après sa passion et sa mort.
Spoiler:
Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  La-transfiguration-de-Jesus

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
LSU AP ENT HDA PAI PAP PPMS PPRE ULIS TICE PAF
avatar
Invité21
Fidèle du forum

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Invité21 le Jeu 30 Aoû 2012 - 8:55
Oui oui! Jouons au jeu de Peillon! yesyes

Après ma première heure de cours...j'ai dû éprouver des émotions mémorables car je ne m'en souviens plus. C'était il y a un an!
Étaient-ce les secondes? Les premières? Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  3795679266
Je me suis vaguement dit: c'est pas horrible, mais ça ne me plaît pas!
Dugong
Dugong
Niveau 8

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Dugong le Jeu 30 Aoû 2012 - 8:56
En sortant de ma première heure de cours, je suis rentré chez moi, et me suis allongé sur le lit.
Si j'étais syndicaliste, j'en profiterais pour militer sur le thème "une heure de cours, une à deux heure(s) de sieste".

Bien sûr, des esprits chagrins objecteront qu'il faudrait équiper les EPLE en bureau/chambre à coucher. Notre kayakiste isotrope balaiera ces petites considérations en lançant un grand concours de design sur le thème "dessine-moi un lit-bureau convertible".

Démarche keynésienne ET ouverte sur le rêve, contributrice de croissance *... Que du bon...

On pourrait résumer tout ça par un slogan "Non au tassement vertébral des effectifs !".

Note aux services comptables du Moloch : réglez mes honoraires de conseil sur le compte "lycra" à Jersey. Comme d'hab.

* on se lève plus long qu'au coucher, paraît-il.
linotte
linotte
Fidèle du forum

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par linotte le Jeu 30 Aoû 2012 - 8:57
En sortant de ma première heure de cours, j'étais ... toujours vivante
Voilaaaaa Laughing

Mais quand même, j'étais super fière, et vraiment contente d'avoir réussi : j'étais 'la prof de français'
On peut lui laisser son ressenti, tant mieux s'il a été touché par la grâce ! idee ( c'est toujours mieux que par une boulette de papier !)
Dugong
Dugong
Niveau 8

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Dugong le Jeu 30 Aoû 2012 - 8:59
@leyade a écrit:eh bien, il y va carrément : transfiguré?
Il aurait dû épouser Béatrice Schönberg mais Borloo l'avait déjà ravie


Dernière édition par Dugong le Jeu 30 Aoû 2012 - 9:07, édité 1 fois
Zelda
Zelda
Habitué du forum

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Zelda le Jeu 30 Aoû 2012 - 9:04
En sortant de ma première heure de cours, j'étais soulagée (d'avoir survécu)!
Odalisq
Odalisq
Fidèle du forum

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Odalisq le Jeu 30 Aoû 2012 - 9:26
@linotte a écrit:On peut lui laisser son ressenti, tant mieux s'il a été touché par la grâce ! idee ( c'est toujours mieux que par une boulette de papier !)
+1! Laughing
... j'étais simplement contente.


Dernière édition par Thalia de G le Jeu 30 Aoû 2012 - 11:57, édité 1 fois (Raison : Balises de citations...)

_________________
"There is nothing like staying at home for real comfort." Jane Austen
Ruthven
Ruthven
Monarque

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Ruthven le Jeu 30 Aoû 2012 - 9:29
Bon transfiguré c'est un peu fort, mais il faut quand même reconnaître qu'il y a une certaine exaltation des premières heures de cours (il suffit de voir l'enthousiasme de nos jeunes collègues stagiaires sur le forum).
Kak
Kak
Habitué du forum

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Kak le Jeu 30 Aoû 2012 - 10:00
Sibérie a écrit:Oui oui! Jouons au jeu de Peillon! yesyes

Après ma première heure de cours...j'ai dû éprouver des émotions mémorables car je ne m'en souviens plus. C'était il y a un an!
Étaient-ce les secondes? Les premières? Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  3795679266
Je me suis vaguement dit: c'est pas horrible, mais ça ne me plaît pas!

Après ma première heure de cours...j'ai pleuré de joie... non de désespoir ; puis je me suis reprise et j'ai jeté aux orties les conseils des deux journées de pré-rentrée de l'iufm et mes attentes nourries par les années d'étude; j'ai accepté de n'être non pas prof de lettres mais prof de français et de politesse !
*Lady of Shalott*
*Lady of Shalott*
Fidèle du forum

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par *Lady of Shalott* le Jeu 30 Aoû 2012 - 10:09
En sortant de ma première heure de cours... j'étais soulagée d'avoir réussi à faire croire que j'étais prof Wink ça fait un moment que j'arrive à faire illusion, et je crois que le même sentiment revient à la fin de chaque journée de cours...

(Par contre, même prof totalement inexpérimentée, je n'ai jamais suivi les conseils de l'IUFM : passer la première semaine à expliquer aux élèves comment organiser le classeur et à faire des questionnaires / jeux de rôle pour qu'ils apprennent à mieux se connaître ??? Nan mais ça va pas ??? furieux )
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Pseudo le Jeu 30 Aoû 2012 - 10:10
Ah, il fait bien de préciser qu'il s'agissait d'une chambre de bonne. On a failli croire qu'être prof, c'était aimer l'espace et l'argent. Nous voilà rassurés.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par User5899 le Jeu 30 Aoû 2012 - 10:21
J'ai fait ma 1re heure dans une seconde de 43 élèves, dans le lycée où j'avais été élève. J'avais quatre frères ou soeurs d'anciens camarades de classe devant moi Smile J'ai bien mis quinze secondes à mettre la clé dans la serrure tellement j'avais la main qui tremblait, la 1re séance de CPR (ancêtre des IUFM) était programmée... pour le mois suivant Very Happy Aucun conseil, aucune indication, rien, demerden Sie Sich... Présentation, liste du matériel, Lagarde du XVIe, hop, l'humanisme, Buveurs très illustres et vous, vérolés très précieux (on se raccroche à ce qu'on sait, hein...). Quoi, ça sonne déjà ? C'était super, et ils étaient souriants. Depuis, je suis toujours aussi content à la sortie de la plupart de mes heures, et je econnais bien honnêtement que quand je ne le suis pas, c'est plus ma faute que la leur. L'heure de cours, un vrai shoot, une drogue dure.
Mais j'aime les vacances, aussi Twisted Evil
Carnyx
Carnyx
Neoprof expérimenté

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Carnyx le Jeu 30 Aoû 2012 - 10:23
Le Peillon, son bonheur a duré combien de temps ? :shock:

Pourquoi a-t-il abandonné ce métier transfigurateur ? Laughing Laughing

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.
Carnyx
Carnyx
Neoprof expérimenté

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Carnyx le Jeu 30 Aoû 2012 - 10:29
On résume, Peillon nous parle d'entrer dans les ordres ?

Pas bien payés, sacrifice, blablabla, y compris obéissance absolue et pédophilie ? heu
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Pseudo le Jeu 30 Aoû 2012 - 10:44
@Carnyx a écrit:On résume, Peillon nous parle d'entrer dans les ordres ?

Pas bien payés, sacrifice, blablabla, y compris obéissance absolue et pédophilie ? heu

Oui, peillon-nous sur la bête !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
egomet
egomet
Doyen

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par egomet le Jeu 30 Aoû 2012 - 10:56
@Celadon a écrit:Epuisé par une heure de cours, il récupère dans une chambre du quartier le plus cher de Lyon... Les conditions de tout un chacun, quoi... Suspect

Je me demande quel était l'établissement.

_________________
Primum non nocere.
Ubi bene, ibi patria.


Mes livres, mes poèmes, réflexions pédagogiques: http://egomet.sanqualis.com/
Pioup
Pioup
Niveau 6

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Pioup le Jeu 30 Aoû 2012 - 11:30
@egomet a écrit:
@Celadon a écrit:Epuisé par une heure de cours, il récupère dans une chambre du quartier le plus cher de Lyon... Les conditions de tout un chacun, quoi... Suspect

Je me demande quel était l'établissement.

Et surtout le nombre d'heures/semaine qu'il devait effectuer!

Ma première heure de cours, j'étais contente que les élèves me prennent effectivement pour une prof, j'étais contente d'avoir survécu à 30 regards braqués sur moi et d'avoir su donner le change. Ont suivies 5 autres heures sur la même journée (ce qui a le mérite de te mettre directement dans le bain bounce). Retour à la maison, trop épuisée pour me remémorer quoi que ce soit de la journée, la rentrée dernière reste encore une partie obscure dans ma mémoire heu Il faut enchainer et préparer les 6h du lendemain. Voila.
Carabas
Carabas
Vénérable

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Carabas le Jeu 30 Aoû 2012 - 11:40
Je me suis dit que je m'étais trompée de métier.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum