Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
John
John
Médiateur

L'Express : la journaliste Alexia Eychenne s'intéresse aux salariés du privé qui ont rejoint l'enseignement. Empty L'Express : la journaliste Alexia Eychenne s'intéresse aux salariés du privé qui ont rejoint l'enseignement.

par John Jeu 6 Sep - 16:03
Un article fort intéressant à lire ici :
http://www.lexpress.fr/emploi-carriere/emploi/emploi-ils-ont-quitte-le-prive-pour-enseigner_1155722.html

Extrait :
Ils ont quitté le privé pour enseigner
Par Alexia Eychenne, publié le 04/09/2012 à 09:12

Chaque année, quelques centaines de salariés en quête de sens ou de stabilité quittent le privé pour une reconversion dans l'enseignement. L'Education nationale s'adapte peu à peu à ces nouveaux venus.

[...] Aujourd'hui, le "troisième concours" permet aux salariés qui témoignent d'au moins cinq ans d'activité de tenter sans condition de diplôme le CRPE, le concours de recrutement des professeurs des écoles, et le Capes dans certaines disciplines. 1725 candidats ont passé le concours du premier degré pour la session 2011, et 102 ont été admis.

35 ans d'âge moyen, 78% de femmes

Leur profil type? 35 ans d'âge moyen, à 78% des femmes. Les 49 admis au concours du second degré étaient eux légèrement plus âgés -39,8 ans en moyenne- les femmes ne formant "que" 61% des effectifs. 23% des admis au CRPE étaient sans emploi, soit un point de plus que les salariés du secteur tertiaire, et deux fois plus que les cadres du secteur privé. Dans le second degré par contre, 18% étaient cadres, même s'ils ne sont pas les plus nombreux à tenter le concours.

On notera cependant ces paroles de Philippe Meirieu, à qui il vient soudain à l'idée de s'en prendre au statut de fonctionnaire des enseignants Suspect :
"La plupart des profs n'ont jamais connu autre chose que l'enseignement et l'université, rappelle-t-il. Que certains d'entre eux viennent du monde économique, qu'ils n'aient pas toujours été protégés, tout cela contribue à une meilleure prise en charge des élèves.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Dionysos
Dionysos
Fidèle du forum

L'Express : la journaliste Alexia Eychenne s'intéresse aux salariés du privé qui ont rejoint l'enseignement. Empty Re: L'Express : la journaliste Alexia Eychenne s'intéresse aux salariés du privé qui ont rejoint l'enseignement.

par Dionysos Jeu 6 Sep - 19:48
On pourrait évoquer également les maitre-aux' et contractuels. J'ai eu un collègue de maths désormais retraité qui s'est reconverti dans l'enseignement après un licenciement tardif également... Tout ceux qui ne viennent pas du moule ne sont pas nécessairement de mauvais profs non ?

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.
alberto79
alberto79
Habitué du forum

L'Express : la journaliste Alexia Eychenne s'intéresse aux salariés du privé qui ont rejoint l'enseignement. Empty Re: L'Express : la journaliste Alexia Eychenne s'intéresse aux salariés du privé qui ont rejoint l'enseignement.

par alberto79 Jeu 6 Sep - 19:55
@John a écrit:

On notera cependant ces paroles de Philippe Meirieu, à qui il vient soudain à l'idée de s'en prendre au statut de fonctionnaire des enseignants Suspect :
"La plupart des profs n'ont jamais connu autre chose que l'enseignement et l'université, rappelle-t-il. Que certains d'entre eux viennent du monde économique, qu'ils n'aient pas toujours été protégés, tout cela contribue à une meilleure prise en charge des élèves.

Protégés? Protégés de qui ou de quoi? S´il parle vraiment du statut de fonctionnaire, et en effet tel semble le cas, c´est une grande sottise.
Frisouille
Frisouille
Enchanteur

L'Express : la journaliste Alexia Eychenne s'intéresse aux salariés du privé qui ont rejoint l'enseignement. Empty Re: L'Express : la journaliste Alexia Eychenne s'intéresse aux salariés du privé qui ont rejoint l'enseignement.

par Frisouille Jeu 6 Sep - 20:02
@alberto79 a écrit:
@John a écrit:

On notera cependant ces paroles de Philippe Meirieu, à qui il vient soudain à l'idée de s'en prendre au statut de fonctionnaire des enseignants Suspect :
"La plupart des profs n'ont jamais connu autre chose que l'enseignement et l'université, rappelle-t-il. Que certains d'entre eux viennent du monde économique, qu'ils n'aient pas toujours été protégés, tout cela contribue à une meilleure prise en charge des élèves.

Protégés? Protégés de qui ou de quoi? S´il parle vraiment du statut de fonctionnaire, et en effet tel semble le cas, c´est une grande sottise.

Tout de même : nombre de petites et moyennes entreprises n'ont pas de délégué syndical, rien ni personne pour défendre les salariés contre les pratiques de leur employeur. Il me semble qu'en tant que fonctionnaire, je suis plus à même de me défendre.
John
John
Médiateur

L'Express : la journaliste Alexia Eychenne s'intéresse aux salariés du privé qui ont rejoint l'enseignement. Empty Re: L'Express : la journaliste Alexia Eychenne s'intéresse aux salariés du privé qui ont rejoint l'enseignement.

par John Jeu 6 Sep - 20:06
@Alberto79 a écrit:
Philippe Meirieu a écrit: La plupart des profs n'ont jamais connu autre chose que l'enseignement et l'université, rappelle-t-il. Que certains d'entre eux viennent du monde économique, qu'ils n'aient pas toujours été protégés, tout cela contribue à une meilleure prise en charge des élèves.
Protégés? Protégés de qui ou de quoi? S´il parle vraiment du statut de fonctionnaire, et en effet tel semble le cas, c´est une grande sottise.
@Frisouille a écrit:Tout de même : nombre de petites et moyennes entreprises n'ont pas de délégué syndical, rien ni personne pour défendre les salariés contre les pratiques de leur employeur. Il me semble qu'en tant que fonctionnaire, je suis plus à même de me défendre.
Mais quel rapport avec la qualité de prise en charge des élèves ? heu

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Frisouille
Frisouille
Enchanteur

L'Express : la journaliste Alexia Eychenne s'intéresse aux salariés du privé qui ont rejoint l'enseignement. Empty Re: L'Express : la journaliste Alexia Eychenne s'intéresse aux salariés du privé qui ont rejoint l'enseignement.

par Frisouille Jeu 6 Sep - 20:13
@John a écrit:
@Alberto79 a écrit:
Philippe Meirieu a écrit: La plupart des profs n'ont jamais connu autre chose que l'enseignement et l'université, rappelle-t-il. Que certains d'entre eux viennent du monde économique, qu'ils n'aient pas toujours été protégés, tout cela contribue à une meilleure prise en charge des élèves.
Protégés? Protégés de qui ou de quoi? S´il parle vraiment du statut de fonctionnaire, et en effet tel semble le cas, c´est une grande sottise.
@Frisouille a écrit:Tout de même : nombre de petites et moyennes entreprises n'ont pas de délégué syndical, rien ni personne pour défendre les salariés contre les pratiques de leur employeur. Il me semble qu'en tant que fonctionnaire, je suis plus à même de me défendre.
Mais quel rapport avec la qualité de prise en charge des élèves ? heu

Venant du privé, où l'on doit dorloter le client, les profs issus de ce milieu reproduiraient cette attention sur les élèves.

Au secours, je fais une explication meirieuesque. affraid
alberto79
alberto79
Habitué du forum

L'Express : la journaliste Alexia Eychenne s'intéresse aux salariés du privé qui ont rejoint l'enseignement. Empty Re: L'Express : la journaliste Alexia Eychenne s'intéresse aux salariés du privé qui ont rejoint l'enseignement.

par alberto79 Jeu 6 Sep - 20:20
@Frisouille a écrit:
@alberto79 a écrit:
@John a écrit:

On notera cependant ces paroles de Philippe Meirieu, à qui il vient soudain à l'idée de s'en prendre au statut de fonctionnaire des enseignants Suspect :
"La plupart des profs n'ont jamais connu autre chose que l'enseignement et l'université, rappelle-t-il. Que certains d'entre eux viennent du monde économique, qu'ils n'aient pas toujours été protégés, tout cela contribue à une meilleure prise en charge des élèves.

Protégés? Protégés de qui ou de quoi? S´il parle vraiment du statut de fonctionnaire, et en effet tel semble le cas, c´est une grande sottise.

Tout de même : nombre de petites et moyennes entreprises n'ont pas de délégué syndical, rien ni personne pour défendre les salariés contre les pratiques de leur employeur. Il me semble qu'en tant que fonctionnaire, je suis plus à même de me défendre.

Je me suis probablement mal exprimé. Je voulais dire que s´il critiquait le statut de fonctionnaire c´était une sottise de sa part.
avatar
user7337
Fidèle du forum

L'Express : la journaliste Alexia Eychenne s'intéresse aux salariés du privé qui ont rejoint l'enseignement. Empty Re: L'Express : la journaliste Alexia Eychenne s'intéresse aux salariés du privé qui ont rejoint l'enseignement.

par user7337 Jeu 6 Sep - 20:31
@Frisouille a écrit:Tout de même : nombre de petites et moyennes entreprises n'ont pas de délégué syndical, rien ni personne pour défendre les salariés contre les pratiques de leur employeur. Il me semble qu'en tant que fonctionnaire, je suis plus à même de me défendre.
Désolé de te dire ça, mais pour avoir bossé 9 ans dans le privé avant d'être prof, je n'ai jamais vu autant de trucs illégaux que depuis que je suis prof. Sans parler de l'impression que me donne le rectorat d'être la dernière des mer***. Et ne parlons de certaines situations hallucinantes comme des mutations à 350 km une semaine avant la rentrée pour les stagiaires (va trouver un appart), déménagement non remboursé. Alors excuse-moi de ne pas avoir l'impression d'être si protégé que ça !!
Frisouille
Frisouille
Enchanteur

L'Express : la journaliste Alexia Eychenne s'intéresse aux salariés du privé qui ont rejoint l'enseignement. Empty Re: L'Express : la journaliste Alexia Eychenne s'intéresse aux salariés du privé qui ont rejoint l'enseignement.

par Frisouille Jeu 6 Sep - 20:40
benjy_star a écrit:
@Frisouille a écrit:Tout de même : nombre de petites et moyennes entreprises n'ont pas de délégué syndical, rien ni personne pour défendre les salariés contre les pratiques de leur employeur. Il me semble qu'en tant que fonctionnaire, je suis plus à même de me défendre.
Désolé de te dire ça, mais pour avoir bossé 9 ans dans le privé avant d'être prof, je n'ai jamais vu autant de trucs illégaux que depuis que je suis prof. Sans parler de l'impression que me donne le rectorat d'être la dernière des mer***. Et ne parlons de certaines situations hallucinantes comme des mutations à 350 km une semaine avant la rentrée pour les stagiaires (va trouver un appart), déménagement non remboursé. Alors excuse-moi de ne pas avoir l'impression d'être si protégé que ça !!

Ne t'énerve pas Benjy. Je ne me fais pas l'avocat du MEN ni des Rectorats des différentes académies, j'ai aussi travaillé dans le privé, il y a certes de nombreuses choses illégales et difficiles à vivre qui sont faites aux profs mais il me semble que nous avons les moyens de nous défendre, on peut aller voir un syndicat et faire défendre nos droits. Un employé du privé va là où on lui dit d'aller bosser non ? Notre métier n'est pas une panacée mais je ne trouve pas qu'il faille se plaindre sans cesse.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

L'Express : la journaliste Alexia Eychenne s'intéresse aux salariés du privé qui ont rejoint l'enseignement. Empty Re: L'Express : la journaliste Alexia Eychenne s'intéresse aux salariés du privé qui ont rejoint l'enseignement.

par JPhMM Jeu 6 Sep - 20:52
benjy_star a écrit:Désolé de te dire ça, mais pour avoir bossé 9 ans dans le privé avant d'être prof, je n'ai jamais vu autant de trucs illégaux que depuis que je suis prof.
Mmouais... je n'ai pas les mêmes souvenirs du "privé". Mais il est vrai que "le privé" est un concept sans objet, souvent.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
user7337
Fidèle du forum

L'Express : la journaliste Alexia Eychenne s'intéresse aux salariés du privé qui ont rejoint l'enseignement. Empty Re: L'Express : la journaliste Alexia Eychenne s'intéresse aux salariés du privé qui ont rejoint l'enseignement.

par user7337 Jeu 6 Sep - 23:04
@JPhMM a écrit:
benjy_star a écrit:Désolé de te dire ça, mais pour avoir bossé 9 ans dans le privé avant d'être prof, je n'ai jamais vu autant de trucs illégaux que depuis que je suis prof.
Mmouais... je n'ai pas les mêmes souvenirs du "privé". Mais il est vrai que "le privé" est un concept sans objet, souvent.
C'est bien pour cela que "les fonctionnaires" et les généralités m'agacent quelque peu. Smile
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum