Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Aurore
Esprit éclairé

Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire - Page 3 Empty Re: Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire

par Aurore Mer 24 Oct 2012 - 22:11
@LJeanjeau a écrit:
@Aurore a écrit:
@LJeanjeau a écrit:
@Marcassin a écrit:
Des professeurs majoritairement centristes ou de gauche mais qui ne cautionnent pas la politique éducative du PS. Il y a de quoi s'interroger.

Absolument d'accord là dessus, il y a de quoi s'interroger. C'est d'ailleurs ce que je fais depuis mon entrée dans l'éducation nationale.
Vous ne risquez pas de trouver la réponse en consultant des boussoles indiquant invariablement le sud. Very Happy

:gratte:

L'idéal serait effectivement de rédiger un verbatim des propos tenus par Antoine Prost. Mais bon, ça peut quand même prendre un certain temps, pour faire émerger des positions qu'on connait déjà.
Vous pouvez lire ceci : http://www.slecc.fr/GRIP_buisson/01buisson-intro.pdf

Mais en attendant, vous pourriez aussi répondre à mes questions. Tiens, pour la peine, j'en rajoute une autre : comment se fait-il que des organisations ayant autant "le cœur à gauche" que la FCPE, le SGEN ou l'UNSA ont applaudi des deux mains les réformes Descoings-Chatel, ces infâmes sarkozystes ?
avatar
Mareuil
Neoprof expérimenté

Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire - Page 3 Empty Re: Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire

par Mareuil Mer 24 Oct 2012 - 23:11
@Aurore a écrit:
@LJeanjeau a écrit:
@Aurore a écrit:
@LJeanjeau a écrit:
@Marcassin a écrit:
Des professeurs majoritairement centristes ou de gauche mais qui ne cautionnent pas la politique éducative du PS. Il y a de quoi s'interroger.

Absolument d'accord là dessus, il y a de quoi s'interroger. C'est d'ailleurs ce que je fais depuis mon entrée dans l'éducation nationale.
Vous ne risquez pas de trouver la réponse en consultant des boussoles indiquant invariablement le sud. Very Happy

:gratte:

L'idéal serait effectivement de rédiger un verbatim des propos tenus par Antoine Prost. Mais bon, ça peut quand même prendre un certain temps, pour faire émerger des positions qu'on connait déjà.
Vous pouvez lire ceci : http://www.slecc.fr/GRIP_buisson/01buisson-intro.pdf

Mais en attendant, vous pourriez aussi répondre à mes questions. Tiens, pour la peine, j'en rajoute une autre : comment se fait-il que des organisations ayant autant "le cœur à gauche" que la FCPE, le SGEN ou l'UNSA ont applaudi des deux mains les réformes Descoings-Chatel, ces infâmes sarkozystes ?
Aurore, vous tournez le couteau dans la plaie. C'est pas gentil ! Mais continuons : pourquoi le SNALC a-t-il été aussi complaisant à l'égard de la Grrrande concertation ?
LJeanjeau
LJeanjeau
Niveau 6

Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire - Page 3 Empty Re: Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire

par LJeanjeau Mer 24 Oct 2012 - 23:21
@Aurore a écrit: comment se fait-il que des organisations ayant autant "le cœur à gauche" que la FCPE, le SGEN ou l'UNSA ont applaudi des deux mains les réformes Descoings-Chatel, ces infâmes sarkozystes ?

Sans doute pour la même raison que j'ai vu ici apparaitre deux fois un document du GRIP, instance créée par la droite en 2003 pour caporaliser les programmes et dont les propos sentent bon le conservatisme pédagogique, qui n'a que peu à voir avec les valeurs de la gauche. Les choses sont si complexes ...
avatar
Mareuil
Neoprof expérimenté

Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire - Page 3 Empty Re: Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire

par Mareuil Mer 24 Oct 2012 - 23:23
@Aurore a écrit:
@LJeanjeau a écrit:
@Aurore a écrit:
@LJeanjeau a écrit:
@Marcassin a écrit:
Des professeurs majoritairement centristes ou de gauche mais qui ne cautionnent pas la politique éducative du PS. Il y a de quoi s'interroger.

Absolument d'accord là dessus, il y a de quoi s'interroger. C'est d'ailleurs ce que je fais depuis mon entrée dans l'éducation nationale.
Vous ne risquez pas de trouver la réponse en consultant des boussoles indiquant invariablement le sud. Very Happy

:gratte:

L'idéal serait effectivement de rédiger un verbatim des propos tenus par Antoine Prost. Mais bon, ça peut quand même prendre un certain temps, pour faire émerger des positions qu'on connait déjà.
Vous pouvez lire ceci : http://www.slecc.fr/GRIP_buisson/01buisson-intro.pdf

Mais en attendant, vous pourriez aussi répondre à mes questions. Tiens, pour la peine, j'en rajoute une autre : comment se fait-il que des organisations ayant autant "le cœur à gauche" que la FCPE, le SGEN ou l'UNSA ont applaudi des deux mains les réformes Descoings-Chatel, ces infâmes sarkozystes ?
Aurore, vous êtes aimable de signaler la préface du Buisson. Mais, soyez en sûre, ni Prost ni les autres ne répondront. L'un parce qu'il vit des dividendes de ses propos, les autres parce qu'ils ne savent pas lire.


Dernière édition par John le Sam 27 Oct 2012 - 20:12, édité 1 fois (Raison : cf. charte)
LJeanjeau
LJeanjeau
Niveau 6

Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire - Page 3 Empty Re: Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire

par LJeanjeau Mer 24 Oct 2012 - 23:26
@Mareuil a écrit:les autres parce qu'ils ne savent pas lire.

:gratte:
Collier de Barbe
Collier de Barbe
Neoprof expérimenté

Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire - Page 3 Empty Re: Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire

par Collier de Barbe Mer 24 Oct 2012 - 23:33
@Mareuil a écrit:
@Aurore a écrit:
@LJeanjeau a écrit:
@Aurore a écrit:
@LJeanjeau a écrit:

Absolument d'accord là dessus, il y a de quoi s'interroger. C'est d'ailleurs ce que je fais depuis mon entrée dans l'éducation nationale.
Vous ne risquez pas de trouver la réponse en consultant des boussoles indiquant invariablement le sud. Very Happy

:gratte:

L'idéal serait effectivement de rédiger un verbatim des propos tenus par Antoine Prost. Mais bon, ça peut quand même prendre un certain temps, pour faire émerger des positions qu'on connait déjà.
Vous pouvez lire ceci : http://www.slecc.fr/GRIP_buisson/01buisson-intro.pdf

Mais en attendant, vous pourriez aussi répondre à mes questions. Tiens, pour la peine, j'en rajoute une autre : comment se fait-il que des organisations ayant autant "le cœur à gauche" que la FCPE, le SGEN ou l'UNSA ont applaudi des deux mains les réformes Descoings-Chatel, ces infâmes sarkozystes ?
Aurore, vous êtes aimable de signaler la préface du Buisson. Mais, soyez en sûre, ni Prost ni les autres ne répondront. L'un parce qu'il vit des dividendes de ses propos, les autres parce qu'ils ne savent pas lire.[/b].

Je sais que c'est difficile pour vous, mais essayez (une fois par jour) de ne pas nous insulter à chaque intervention.
Maintenant que vous ne proférez plus que Prost est un "falsificateur" et que j'ai eu le temps de lire (en diagonale) votre texte, je vais essayer d'y répondre.


Mais n'étant en rien spécialiste de l'histoire de l'éducation en France, ça va me prendre un petit peu de temps de réfléchir à un machin de 36 pages (avec des fautes en plus dedans: c'est amusant vous avez oublié un -S à normalien page 21, décidément notre corporation vous travaille l'inconscient).

Disons les congés de la Toussaint, d'ici à ce que je fasse le tour de la bibliographie existante. Et que je puisse ainsi répondre à cette palpitante question:
Delord & Maurel/Mareuil sont-ils les 2 seuls au monde à savoir que Prost a tort et que tout allait bien dans l'école en France avant 1970??

Patience, donc vous finirez par avoir des réponses.

_________________
CdB
@AbbeCordillere
avatar
Mareuil
Neoprof expérimenté

Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire - Page 3 Empty Re: Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire

par Mareuil Mer 24 Oct 2012 - 23:48
@LJeanjeau a écrit:
@Aurore a écrit: comment se fait-il que des organisations ayant autant "le cœur à gauche" que la FCPE, le SGEN ou l'UNSA ont applaudi des deux mains les réformes Descoings-Chatel, ces infâmes sarkozystes ?

Sans doute pour la même raison que j'ai vu ici apparaitre deux fois un document du GRIP, instance créée par la droite en 2003 pour caporaliser les programmes et dont les propos sentent bon le conservatisme pédagogique, qui n'a que peu à voir avec les valeurs de la gauche. Les choses sont si complexes ...

Là tu vas avoir du mal.
Guy Morel, secrétaire du GRIP, fils d'Yves Morel, responsable clandestin des Jeunes résistants communistes sous l'occupation pour la rive droite de Paris, déporté à Dachau en 1944, premier adjoint au maire de Bezons - première municipalité communiste de France - jusqu'à sa mort, et entre temps secrétaire de l'UJRF puis des Vaillants - c'est-à-dire pour qui n'est pas un crétin de la fabrique, cadre de l'Internationale communiste - puis secrétaire fédéral du PCF Seine et Oise, puis Président de la Fédération des déportés et en même temps représentant CGT-cadres au CE de LMT-ITT - la deuxième entreprise de boulogne après Renault - en 1968.
PS.
Comme j'ai été averti par je ne sais quel modérateur de me modérer, je déconseille à ce modérateur de fermer ce fil et ainsi de laisser libre cours aux insanités des fabriqués par la fabrique


Dernière édition par John le Sam 27 Oct 2012 - 20:14, édité 1 fois (Raison : cf. charte.)
John
John
Médiateur

Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire - Page 3 Empty Re: Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire

par John Mer 24 Oct 2012 - 23:55
LionelJeanjeau a écrit:Le Grip, instance créée par la droite en 2003 pour caporaliser les programmes et dont les propos sentent bon le conservatisme pédagogique, qui n'a que peu à voir avec les valeurs de la gauche. Les choses sont si complexes ...
Vous le dites vous-même, que les choses sont complexes (mais pas incompréhensibles). Alors pourquoi vouloir les simplifier à l'extrême en croyant que le Grip fait partie de la droite caporalisante ? :shock:
Les gens que je connais au Grip (comme j'en connais aux Cahiers Péda, au Snes, à la Ligue, au Sgen, etc.) se sont opposés de leur mieux à des valeurs défendues par Chatel, Sarkozy et autres Jacob ou Copé...
Vraiment, vous faites erreur.
Le problème de Guy Morel, c'est qu'il est soupe au lait, et qu'au lieu de dire : "Vous faites erreur, cher ami, je vais vous expliquer en quoi votre déclaration est le fruit d'une méprise bien regrettable dont il me faut à tout prix vous avertir", il serait capable d'écrire : "Donc ce n'est pas si complexe : tu es assez ordinaire dans la sottise et l'ignorance et tu bavouilles en rond comme les gastéropodes. En produit formaté par la fabrique du crétin !".
Alors c'est embêtant, parce que d'un côté vous vous trompez vraiment, donc il faut au moins vous détromper comme il le fait, et de l'autre, comme il est excessif et caricatural, il faut lui faire comprendre que ce n'est pas la peine de s'en prendre aux gastéropodes qui ne lui ont rien demandé pour vous parler correctement.


Dernière édition par John le Sam 27 Oct 2012 - 20:16, édité 2 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
LJeanjeau
LJeanjeau
Niveau 6

Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire - Page 3 Empty Re: Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire

par LJeanjeau Mer 24 Oct 2012 - 23:56
@Mareuil a écrit:
@LJeanjeau a écrit:
@Aurore a écrit: comment se fait-il que des organisations ayant autant "le cœur à gauche" que la FCPE, le SGEN ou l'UNSA ont applaudi des deux mains les réformes Descoings-Chatel, ces infâmes sarkozystes ?

Sans doute pour la même raison que j'ai vu ici apparaitre deux fois un document du GRIP, instance créée par la droite en 2003 pour caporaliser les programmes et dont les propos sentent bon le conservatisme pédagogique, qui n'a que peu à voir avec les valeurs de la gauche. Les choses sont si complexes ...

Là tu vas avoir du mal.
Guy Morel, secrétaire du GRIP, fils d'Yves Morel, responsable clandestin des Jeunes résistants communistes sous l'occupation pour la rive droite de Paris, déporté à Dachau en 1944, premier adjoint au maire de Bezons - première municipalité communiste de France - jusqu'à sa mort, et entre temps secrétaire de l'UJRF puis des Vaillants - c'est-à-dire pour qui n'est pas un crétin de la fabrique, cadre de l'Internationale communiste - puis secrétaire fédéral du PCF Seine et Oise, puis Président de la Fédération des déportés et en même temps représentant CGT-cadres au CE de LMT-ITT - la deuxième entreprise de boulogne après Renault - en 1968.
PS.
Comme j'ai été averti par je ne sais quel modérateur de me modérer, je déconseille à ce modérateur de fermer ce fil et ainsi de laisser libre cours aux insanités des fabriqués par la fabrique

Ah d'accord, oui. Et donc il aurait en quelque sorte hérité par magie des qualités civiques et politiques de son père. Il faudra que je creuse ça, en effet. En général, la tendance est plutôt de tuer le père, et les héros authentiques qui ont engendré des cons sont hélas légion. Je me demande si finalement, comme tu incarnes l'intelligence, être un crétin n'est pas un destin assez enviable.

EDIT : et en plus il parle de lui à la 3e personne. C'est complet !


Dernière édition par LJeanjeau le Mer 24 Oct 2012 - 23:58, édité 1 fois
avatar
Mareuil
Neoprof expérimenté

Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire - Page 3 Empty Re: Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire

par Mareuil Mer 24 Oct 2012 - 23:56
@Collier de Barbe a écrit:
@Mareuil a écrit:
@Aurore a écrit:
@LJeanjeau a écrit:
@Aurore a écrit:Vous ne risquez pas de trouver la réponse en consultant des boussoles indiquant invariablement le sud. Very Happy

:gratte:

L'idéal serait effectivement de rédiger un verbatim des propos tenus par Antoine Prost. Mais bon, ça peut quand même prendre un certain temps, pour faire émerger des positions qu'on connait déjà.
Vous pouvez lire ceci : http://www.slecc.fr/GRIP_buisson/01buisson-intro.pdf

Mais en attendant, vous pourriez aussi répondre à mes questions. Tiens, pour la peine, j'en rajoute une autre : comment se fait-il que des organisations ayant autant "le cœur à gauche" que la FCPE, le SGEN ou l'UNSA ont applaudi des deux mains les réformes Descoings-Chatel, ces infâmes sarkozystes ?
Aurore, vous êtes aimable de signaler la préface du Buisson. Mais, soyez en sûre, ni Prost ni les autres ne répondront. L'un parce qu'il vit des dividendes de ses propos, les autres parce qu'ils ne savent pas lire.

Je sais que c'est difficile pour vous, mais essayez (une fois par jour) de ne pas nous insulter à chaque intervention.
Maintenant que vous ne proférez plus que Prost est un "falsificateur" et que j'ai eu le temps de lire (en diagonale) votre texte, je vais essayer d'y répondre.


Mais n'étant en rien spécialiste de l'histoire de l'éducation en France, ça va me prendre un petit peu de temps de réfléchir à un machin de 36 pages (avec des fautes en plus dedans: c'est amusant vous avez oublié un -S à normalien page 21, décidément notre corporation vous travaille l'inconscient).

Disons les congés de la Toussaint, d'ici à ce que je fasse le tour de la bibliographie existante. Et que je puisse ainsi répondre à cette palpitante question:
Delord & Maurel/Mareuil sont-ils les 2 seuls au monde à savoir que Prost a tort et que tout allait bien dans l'école en France avant 1970??

Patience, donc vous finirez par avoir des réponses.
Les coquilles, qui n'en laisse pas ? J'ai travaillé pendant trente ans dans le Livre et nous avions des correcteurs, payés pour cela. Quant aux insultes, soyons clairs : qualifier de "machin" la préface au Buisson, en se vantant de ne l'avoir pas lue et de n'y comprendre rien à moins de quelques mois, c'est une insulte à l'intelligence.
John
John
Médiateur

Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire - Page 3 Empty Re: Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire

par John Jeu 25 Oct 2012 - 0:03
Mareuil : 1 ; LJeanjeau : 1 ; balle au centre.

Maintenant on range les gants de boxe, on s'insulte mutuellement par MP si on le souhaite, et on utilise le forum général pour argumenter, par pour s'invectiver en parlant de cons ou de gastéropodes.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Mareuil
Neoprof expérimenté

Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire - Page 3 Empty Re: Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire

par Mareuil Jeu 25 Oct 2012 - 0:31
@John a écrit:Mareuil : 1 ; LJeanjeau : 1 ; balle au centre.

Maintenant on range les gants de boxe, on s'insulte mutuellement par MP si on le souhaite, et on utilise le forum général pour argumenter, par pour s'invectiver en parlant de cons ou de gastéropodes.
J'ai insulté qui ?
Condorcet
Condorcet
Oracle

Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire - Page 3 Empty Re: Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire

par Condorcet Jeu 25 Oct 2012 - 0:33
Il faudrait écouter le reste de la conférence et en retranscrire les "bonnes feuilles".

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
doctor who
doctor who
Doyen

Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire - Page 3 Empty Re: Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire

par doctor who Jeu 25 Oct 2012 - 7:39
@Collier de Barbe a écrit:
Maintenant que vous ne proférez plus que Prost est un "falsificateur" et que j'ai eu le temps de lire (en diagonale) votre texte, je vais essayer d'y répondre.


Mais n'étant en rien spécialiste de l'histoire de l'éducation en France, ça va me prendre un petit peu de temps de réfléchir à un machin de 36 pages (avec des fautes en plus dedans: c'est amusant vous avez oublié un -S à normalien page 21, décidément notre corporation vous travaille l'inconscient).

Disons les congés de la Toussaint, d'ici à ce que je fasse le tour de la bibliographie existante. Et que je puisse ainsi répondre à cette palpitante question:
Delord & Maurel/Mareuil sont-ils les 2 seuls au monde à savoir que Prost a tort et que tout allait bien dans l'école en France avant 1970??

Patience, donc vous finirez par avoir des réponses.


Très bien. Je suis d'accord avec Morel et Delord, mais ce texte n'a jamais reçu de réponse, alors qu'il oppose une contradiction fondamentale à la théorie de la "massification" (Prost, Dubet, etc.). Elle commence systématiquement le moindre article de didactique et fonctionne comme un fétiche qui dispense d'apporter des arguments à la critique des méthodes et des principes pédagogiques de l'école des IIIème et IVème Républiques. Imagine la lassitude quand on pense qu'elle est inexacte ! Quelqu'un qui regarde la contre-théorie de M et D, même dans l'espace restreint et non universitaire du forum, c'est une bonne chose.

Doctor Who, membre du GRIP, agrégé, normalien (sans s) pas trop travaillé de l'inconscient par notre corporation (faudra que je demande à Jean-Pierre Demailly, membre de l'académie des sciences, président du GRIP, ce qu'il en pense).

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Mareuil
Neoprof expérimenté

Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire - Page 3 Empty Re: Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire

par Mareuil Jeu 25 Oct 2012 - 12:55
"Delord & Maurel/Mareuil sont-ils les 2 seuls au monde à savoir que Prost a tort et que tout allait bien dans l'école en France avant 1970?"

Je n'avais pas vu cela, qui est drôle ! Ni Delord ni moi-même n'avons dit que "tout allait bien avant 1970". Et même nous avons écrit à de multiples reprises que les partisans "républicains" du retour à l'École de Jules Ferry avaient une fâcheuse tendance à n'en retenir que ce qu'elle avait de pire : la morale, le nationalisme, l'utilitarisme.
avatar
Mareuil
Neoprof expérimenté

Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire - Page 3 Empty Re: Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire

par Mareuil Jeu 25 Oct 2012 - 13:08
@LJeanjeau a écrit:
@Aurore a écrit: comment se fait-il que des organisations ayant autant "le cœur à gauche" que la FCPE, le SGEN ou l'UNSA ont applaudi des deux mains les réformes Descoings-Chatel, ces infâmes sarkozystes ?

Sans doute pour la même raison que j'ai vu ici apparaitre deux fois un document du GRIP, instance créée par la droite en 2003 pour caporaliser les programmes et dont les propos sentent bon le conservatisme pédagogique, qui n'a que peu à voir avec les valeurs de la gauche. Les choses sont si complexes ...

Merci pour ce collier de bourdes insultantes. Les "valeurs" du GRIP sont à lire en pièce jointe.
doctor who
doctor who
Doyen

Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire - Page 3 Empty Re: Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire

par doctor who Jeu 25 Oct 2012 - 13:38
@Collier de Barbe a écrit:
Disons les congés de la Toussaint, d'ici à ce que je fasse le tour de la bibliographie existante.

Tu peux aussi consulter ceci :
http://www.sauv.net/massif.php#notes

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
Aurore
Aurore
Esprit éclairé

Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire - Page 3 Empty Re: Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire

par Aurore Jeu 25 Oct 2012 - 14:14
@Mareuil a écrit:
@LJeanjeau a écrit:
@Aurore a écrit: comment se fait-il que des organisations ayant autant "le cœur à gauche" que la FCPE, le SGEN ou l'UNSA ont applaudi des deux mains les réformes Descoings-Chatel, ces infâmes sarkozystes ?

Sans doute pour la même raison que j'ai vu ici apparaitre deux fois un document du GRIP, instance créée par la droite en 2003 pour caporaliser les programmes et dont les propos sentent bon le conservatisme pédagogique, qui n'a que peu à voir avec les valeurs de la gauche. Les choses sont si complexes ...

Merci pour ce collier de bourdes insultantes. Les "valeurs" du GRIP sont à lire en pièce jointe.
Ne seraient-elles pas aussi "semi-démentes" ? Wink
Aurore
Aurore
Esprit éclairé

Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire - Page 3 Empty Re: Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire

par Aurore Jeu 25 Oct 2012 - 14:19
@LJeanjeau a écrit:
@Aurore a écrit: comment se fait-il que des organisations ayant autant "le cœur à gauche" que la FCPE, le SGEN ou l'UNSA ont applaudi des deux mains les réformes Descoings-Chatel, ces infâmes sarkozystes ?

Sans doute pour la même raison que j'ai vu ici apparaitre deux fois un document du GRIP, instance créée par la droite en 2003 pour caporaliser les programmes et dont les propos sentent bon le conservatisme pédagogique, qui n'a que peu à voir avec les valeurs de la gauche. Les choses sont si complexes ...
Merci d'avoir fait semblant de répondre à l'une de mes questions.
Toutefois, je suis perplexe : qu'est-ce que le "conservatisme pédagogique" ? Et les "valeurs de la gauche" que vous vénérez tant recommandent-elles à l’État de se délester de l’École au profit des "acteurs locaux", comme le souhaite visiblement notre ministre ? L'égalité républicaine serait-elle devenue une valeur de droite ? Suspect
https://www.neoprofs.org/t54226-rythmes-scolaires-peillon-compte-sur-les-elus-locaux-pour-reussir#1686418

avatar
Mareuil
Neoprof expérimenté

Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire - Page 3 Empty Re: Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire

par Mareuil Jeu 25 Oct 2012 - 19:59
@Aurore a écrit:
@LJeanjeau a écrit:
@Aurore a écrit: comment se fait-il que des organisations ayant autant "le cœur à gauche" que la FCPE, le SGEN ou l'UNSA ont applaudi des deux mains les réformes Descoings-Chatel, ces infâmes sarkozystes ?

Sans doute pour la même raison que j'ai vu ici apparaitre deux fois un document du GRIP, instance créée par la droite en 2003 pour caporaliser les programmes et dont les propos sentent bon le conservatisme pédagogique, qui n'a que peu à voir avec les valeurs de la gauche. Les choses sont si complexes ...
Merci d'avoir fait semblant de répondre à l'une de mes questions.
Toutefois, je suis perplexe : qu'est-ce que le "conservatisme pédagogique" ? Et les "valeurs de la gauche" que vous vénérez tant recommandent-elles à l’État de se délester de l’École au profit des "acteurs locaux", comme le souhaite visiblement notre ministre ? L'égalité républicaine serait-elle devenue une valeur de droite ? Suspect
https://www.neoprofs.org/t54226-rythmes-scolaires-peillon-compte-sur-les-elus-locaux-pour-reussir#1686418

Mais, chère collègue, la "garderie territorialisée" ( l'expression est de Doublecasquette) dès 15 heures 30, n'est-ce pas le must ? Quant à l'égalité devant l'instruction, tout le monde s'en fiche ; à gauche autant qu'à droite.
avatar
Marcassin
Habitué du forum

Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire - Page 3 Empty Re: Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire

par Marcassin Jeu 25 Oct 2012 - 20:03
Si vouloir conserver quelque chose, c'est être conservateur, alors tout recul des acquis sociaux est un progressisme ? Blois 2012 : table ronde Comment l'idéologie vient aux programmes d'histoire - Page 3 3795679266

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum