Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
e-Wanderer
Esprit éclairé

Tribune dans Le Monde: "Il est temps de sortir de l'autonomie de façade des universités françaises" - Page 2 Empty Re: Tribune dans Le Monde: "Il est temps de sortir de l'autonomie de façade des universités françaises"

par e-Wanderer Mar 30 Oct 2012 - 22:43
Je ne sais pas trop ce que vous mettez derrière ce mot… Ce que j'ai pu constater dans ma section, c'est que l'arrivée en force de QSF au CNU (il y a une dizaine d'années) a mis fin à certaines pratiques douteuses (auto-attribution de congés recherche ou de promotions). Je me méfie aussi des discours "anti-QSF" émanant de syndicats qui acceptent mal de voir leur pré carré rogné. Mais ils devraient aussi balayer devant leur porte : il n'était pas normal de voir des gens faire carrière, devenir PU ou obtenir la classe exceptionnelle avec un dossier recherche pratiquement vide, simplement parce qu'ils étaient encartés "comme il faut" (je peux vous citer plusieurs cas en MP si ça vous intéresse…). C'est un peu justement ce genre de pratiques ou ce clientélisme qu'on reproche ordinairement aux "mandarins", si je ne me trompe. Les collègues en avaient franchement assez, d'où sans doute ce succès assez inattendu d'une liste un peu hors normes.

Je dirais plutôt que les leaders de QSF sont des "pointures" (comme Antoine Compagnon, professeur au Collège de France, ou Laurent Lafforgue, médaille Fields…). De toute façon, il y a d'une part, les leaders, et de l'autre les élus de terrain, sans doute moins médiatiques. Mais dans ma section, force est de reconnaître que les élus QSF sont aussi des chercheurs très reconnus. Pour ma part j'aime autant être représenté par des collègues scientifiquement irréprochables et réellement actifs en recherche. Et les principes défendus me semblent sains : par exemple, les élus s'engagent à ne pas se représenter pour deux mandats consécutifs au CNU (ce qui limite précisément les risques de mandarinat). Depuis la percée de QSF au CNU, j'ai d'ailleurs remarqué que les autres listes faisaient un effort pour proposer aussi des candidats de gros calibre (ce qui est une très bonne chose), et que les mœurs du SNESUP ou de l'Autonome avaient aussi évolué dans le bon sens (refus de l'auto-promotion…).

Je précise à toutes fins utiles que même si je vote régulièrement pour cette liste, je ne suis pas encarté à QSF. J'estime aussi qu'une association de ce type n'a pas vocation à se substituer complètement aux véritables syndicats, qui ont tout leur rôle à jouer. Il y a d'ailleurs dans mon université des élus QSF au CNU qui ont fait liste commune avec une liste intersyndicale pour les élections aux 3 conseils (CA, CS, CEVU). J'ai moi-même été élu au CS sur cette liste, bien que je ne sois encarté nulle part, comme quoi le temps de la politisation à outrance semble un peu dépassé…
avatar
Abraxas
Doyen

Tribune dans Le Monde: "Il est temps de sortir de l'autonomie de façade des universités françaises" - Page 2 Empty Re: Tribune dans Le Monde: "Il est temps de sortir de l'autonomie de façade des universités françaises"

par Abraxas Mer 31 Oct 2012 - 2:25
Tout ça, ce sont plutôt de bonnes nouvelles. Mon père a été membre du CNU durant de nombreuses années, et les anecdotes qu'il en a tirées étaient proprement révoltantes, sur des nominations qui n'avaient lieu qu'en fonction de l'appartenance au SNESUP ou aux Autonomes — et aux vieilles fraternités, sans compter les postes chauffés pendant parfois des années pour des porteurs de café, si je puis dire — en Langue et littérature française. Je crois que c'est ce qui m'a dissuadé de finir ma thèse et d'aller plutôt à terme vers les prépas, dont l'univers est tout de même moins frelaté — même s'il y aurait à en dire — ces dernières années, en Lettres, c'était parfois pour ses mœurs ou son sexe qu'on était nommé ou non.
alberto79
alberto79
Habitué du forum

Tribune dans Le Monde: "Il est temps de sortir de l'autonomie de façade des universités françaises" - Page 2 Empty Re: Tribune dans Le Monde: "Il est temps de sortir de l'autonomie de façade des universités françaises"

par alberto79 Mer 31 Oct 2012 - 22:55
@e-Wanderer a écrit:
Il serait beaucoup plus logique d'ouvrir davantage de filières courtes (BTS et IUT), et de sélectionner à l'entrée de l'université (laquelle conserverait alors sa vocation académique, sans ambiguïté et sans être obligée de se donner pour ce qu'elle n'est pas).

Je suis complètement d´accord avec vous.
alberto79
alberto79
Habitué du forum

Tribune dans Le Monde: "Il est temps de sortir de l'autonomie de façade des universités françaises" - Page 2 Empty Re: Tribune dans Le Monde: "Il est temps de sortir de l'autonomie de façade des universités françaises"

par alberto79 Mer 31 Oct 2012 - 22:59
@Abraxas a écrit:Tout ça, ce sont plutôt de bonnes nouvelles. Mon père a été membre du CNU durant de nombreuses années, et les anecdotes qu'il en a tirées étaient proprement révoltantes, sur des nominations qui n'avaient lieu qu'en fonction de l'appartenance au SNESUP ou aux Autonomes — et aux vieilles fraternités, sans compter les postes chauffés pendant parfois des années pour des porteurs de café, si je puis dire — en Langue et littérature française. Je crois que c'est ce qui m'a dissuadé de finir ma thèse et d'aller plutôt à terme vers les prépas, dont l'univers est tout de même moins frelaté — même s'il y aurait à en dire — ces dernières années, en Lettres, c'était parfois pour ses mœurs ou son sexe qu'on était nommé ou non.

Je ne connais pas très bien vos travaux, mais il est évident vous avez une activité de recherche très importante et qu´en réalité vous êtes un enseignant-chercheur en tout sauf en statut officiel. J´ai aussi l´impression que l´université de France aurait eu tout à gagner de votre concours…tant pis…
alberto79
alberto79
Habitué du forum

Tribune dans Le Monde: "Il est temps de sortir de l'autonomie de façade des universités françaises" - Page 2 Empty Re: Tribune dans Le Monde: "Il est temps de sortir de l'autonomie de façade des universités françaises"

par alberto79 Mer 31 Oct 2012 - 23:01
@Palombella Rossa a écrit:
@alberto79 a écrit:De mon côte, je trouve que ce texte est particulièrement intéressant car il touche -et à mon avis toujours avec des mots assez justes- un bon nombre des problèmes de l´enseignement supérieur en France aujourd´hui.

Pour une fois que les universitaires ne font pas dans le xyloglotte, cela donne un texte particulièrement pertinent professeur .
Cela dit, sont-ils nombreux à partager cette opinion ? :lunechat:

Autour de moi oui mais je ne m´aventurerais pas à vous répondre pour l´ensemble…
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum