Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

136 - 7%
91 - 5%
85 - 4%
159 - 8%
96 - 5%
80 - 4%
183 - 9%
256 - 13%
248 - 12%
187 - 9%
225 - 11%
241 - 12%
 
Total des votes: 1987
 
Iphigénie
Enchanteur

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par Iphigénie Ven 28 Déc 2012 - 9:59
Oui, mais ce que Cripure dit, me semble-t-il, c'est que justement ça n'en produit visiblement pas. Il faudrait le constater un jour... Il y a en HG le même désastre qu'en français ou en maths. La solution n'est donc pas trouvée, peut-être.
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par Celeborn Ven 28 Déc 2012 - 10:10
Ce qui me paraît compliqué dans cette discussion à ce moment, c'est que sebiseb demandait à ce que le numérique soit à l'école autrement que comme support pédagogique (arguant du fait que c'est une révolution), et que là, les interventions tournent autour du numérique comme instrument (i.e. comme support pédagogique, non ?). C'est un peu difficile de répondre aux deux en même temps.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Ingeborg B.
Ingeborg B.
Esprit éclairé

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par Ingeborg B. Ven 28 Déc 2012 - 10:42
@iphigénie a écrit:Oui, mais ce que Cripure dit, me semble-t-il, c'est que justement ça n'en produit visiblement pas. Il faudrait le constater un jour... Il y a en HG le même désastre qu'en français ou en maths. La solution n'est donc pas trouvée, peut-être.
Quelles sont vos sources pour dire que l'HG connaît actuellement un désastre ( et pourquoi pas un cataclysme) lié à l'utilisation du numérique ? Par ailleurs,concernant les programmes, Cripure, on ne vous a pas attendu pour protester contre leur incohérence...
Quelqu'un avait déjà accusé les professeurs d'HG d'être responsables de la baisse du niveau en Français car nous passons notre temps à colorier des cartes avec les élèves. Et. maintenant, nous les rendont ignares avec nos méthodes indigentes.
J'ai la solution : supprimons les profs de coloriage et introduisons la bivalence pour les professeurs de Lettres qui semblent bien au-dessus de notre niveau médiocre.
Paratge
Paratge
Érudit

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par Paratge Ven 28 Déc 2012 - 10:53
groyer a écrit:
@iphigénie a écrit:Oui, mais ce que Cripure dit, me semble-t-il, c'est que justement ça n'en produit visiblement pas. Il faudrait le constater un jour... Il y a en HG le même désastre qu'en français ou en maths. La solution n'est donc pas trouvée, peut-être.
Quelles sont vos sources pour dire que l'HG connaît actuellement un désastre ( et pourquoi pas un cataclysme) lié à l'utilisation du numérique ? Par ailleurs,concernant les programmes, Cripure, on ne vous a pas attendu pour protester contre leur incohérence...

Ce que dénonce Cripure avec raison c'est l’enthousiasme canin de beaucoup de collègues néophiles pour le son et lumières et la pyrotechnie ! Et Je précise que je suis historien ET géographe. Very Happy

Cela remplace, semble-t-il, les connaissances que beaucoup ne paraissent pas posséder...
Isis39
Isis39
Enchanteur

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par Isis39 Ven 28 Déc 2012 - 10:56
@Collier de Barbe a écrit:


Cripure de grâce arrêtez de nous faire sans arrêt la leçon
Ça fait un peu vieux machin qui radote
Ou avez vous vu que nous étions content de nos programmes? Ou avez vu que le numérique conduisait a un quelconque abandon du récit ou de l'argumentation ?
C'est un moyen un instrument pour conduire a la réflexion et a la connaissance...

+1000

Je pense que beaucoup ici parlent de l'HG sans savoir vraiment ce que nous faisons dans nos cours. Ils seraient certainement surpris de la place du récit et de celle du numérique.


Dernière édition par Isis39 le Ven 28 Déc 2012 - 10:57, édité 1 fois
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par Iphigénie Ven 28 Déc 2012 - 10:57
Quelles sont vos sources pour dire que l'HG connaît actuellement un désastre lié à l'utilisation du numérique
C'est peut-être un effet du numérique, cette propension à déformer les propos. Je n'ai pas dit que c'était "lié à" j'ai dit que c'était visiblement "malgré le".C'est curieux ce refus de discussion chez certains: ou on est incompétents puisque pas professeurs d'HG ou on part en diatribe sur la morgue des profs de lettres... C'est court, comme démonstration ) à chaque fois...
Qu'est-ce qu'y m'y autorise?
Il se trouve qu'en lettres, on aurait besoin de repères historiques ( pas que de dates, non, mais quand même, d'un semblant de chronologie)
Je ne sais pas, le fait que mes élèves situent Louis XIV au moyen-âge quand je leur parle de Molière, qu'ils me disent que Diderot "était une lumière", que dans Chabert, la bataille d'Eylau c'est Louis XIV : quelques exemples simples au hasard. Après il y a aussi chez Balzac les nobles qui sont les "bourgeois " , ou plus tard, Napoléon III qui est le fils de l'autre. J'ai même eu dans un sijet d'"invention" (...) un carrosse qui faisait une marche arrière pour se garer.
Ce ne sont , bien sûr que des détails qui n'infirment en rien l'excellence de leur raisonnement, mais qui me gênent un peu .
Isis39
Isis39
Enchanteur

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par Isis39 Ven 28 Déc 2012 - 10:59
@iphigénie a écrit:
Quelles sont vos sources pour dire que l'HG connaît actuellement un désastre lié à l'utilisation du numérique
C'est peut-être un effet du numérique, cette propension à déformer les propos. Je n'ai pas dit que c'était "lié à" j'ai dit que c'était visiblement "malgré le".C'est curieux ce refus de discussion chez certains: ou on est incompétents puisque pas professeurs d'HG ou on part en diatribe sur la morgue des profs de lettres... C'est court, comme démonstration ) à chaque fois...
Qu'est-ce qu'y m'y autorise?
Il se trouve qu'en lettres, on aurait besoin de repères historiques ( pas que de dates, non, mais quand même, d'un semblant de chronologie)
Je ne sais pas, le fait que mes élèves situent Louis XIV au moyen-âge quand je leur parle de Molière, qu'ils me disent que Diderot "était une lumière", que dans Chabert, la bataille d'Eylau c'est Louis XIV : quelques exemples simples au hasard. Après il y a aussi chez Balzac les nobles qui sont les "bourgeois " , ou plus tard, Napoléon III qui est le fils de l'autre. J'ai même eu dans un sijet d'"invention" (...) un carrosse qui faisait une marche arrière pour se garer.
Ce ne sont , bien sûr que des détails qui n'infirment en rien l'excellence de leur raisonnement, mais qui me gênent un peu .

Puisque vous partez sur ce terrain : nous aurions besoin d'élèves qui sachent écrire correctement en français....
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par Iphigénie Ven 28 Déc 2012 - 11:00
Donc on est d'accord: c'est le même désastre partout, numérique ou pas. C'est tout ce que je disais. Wink
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par User5899 Ven 28 Déc 2012 - 11:01
@condorcet a écrit:
Cripure a écrit:
holderfar a écrit:
@condorcet a écrit:
holderfar a écrit:Voilà, par exemple. Il edt bien plus aisé de se passer de télé que d'un ordi...

Aujourd'hui mais hier ? En 1960 ?
Mais hier n'a plus guère d'importance, et la télévision, même si elle occupait alors une place très importante, n'a jamais pu prétendre occuper la place hégémonique qu'est en train de prendre le numérique dans nos vies.
D'ailleurs, la comparaison me laisse assez perplexe/ La télévision, ce fut dès le début un contenu. Le numérique, c'est seulement une technique de reproduction à l'identique par un codage de nombres, puis un terme abusivement utilisé pour désigner un canal, par lequel on fait transiter ce qu'on veut, y compris de la télé Very Happy
On nous dit que le numérique est incontournable, mais on ne dit pas ce qui, parmi les applications numériques, est réellement incontournable. On parle pour ne rien dire.

Ce fut d'abord une technique sans programmes ou presque (sous l'impulsion de Georges Mandel, ministre des PTT en 1935) puis un média sans téléspectateurs ou presque (Fernsehsender Paris, la télévision allemande sous l'Occupation créée pour divertir les soldats allemands blessés) : aux techniciens/ingénieurs, succédèrent durant les années 1950 des réalisateurs puis durant la décennie suivante, les producteurs....
Et une fois les premiers rares spectateurs devant, n'y a-t-il pas eu de contenu ?
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par User5899 Ven 28 Déc 2012 - 11:02
holderfar a écrit:Le temps nous donnera du recul, c'est certain. Mais les changements majeurs sont déjà là: la communication instantanée, l'accès très rapide à une masse incroyable d'informations diverses sur un nombre infini de sujets, et bien d'autres choses que la télévision ne permet pas.
Mêlées à du n'importe quoi sur les mêmes sujets, le tout sans tri ni porte d'entrée.
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par User5899 Ven 28 Déc 2012 - 11:04
@condorcet a écrit:
Cripure a écrit:
holderfar a écrit:C'est là à mon sens que tu fais erreur, Condorcet: la télévision et le numérique n'ouvrent pas les mêmes perspectives de changement en terme de pédagogie.
En LV et en histoire-géo, le numérique apporte beaucoup plus de possibilités nouvelles que la télévision en son temps. Après, tout le débat est de savoir qu'en faire.
J'entends sans cesse des professeurs d'histoire géo se gargariser avec cela Smile
En général, ils précisent quelque part qu'ils détestent la géo.
Et pour l'histoire, la seule utilisation est une utilisation préconisée par les IO POUR faire vendre des gadgets numériques. C'est quand même extraordinaire que personne ne rappelle qu'un cours d'histoire, c'est avant tout un prof capable de raconter, avant d'être ces pitoyables fiches de mise en activité dont on voit se préoccuper jour et nuit tant de jeunes collègues. Hé ho, les historiens ! Je ne sais pas si le numérique offre tant de possibilités que ça : vous avez testé ce que savent vos ouailles ? lol!
(Car qui dit liberté pédagogique dit que le seul critère d’évaluation de l'enseignement est le savoir, je pense). Vos programmes fabriquent des ignares, et vous approuvez, semble-t-il, en vous prosternant !

Votre amour pour les historiens est sans bornes ! Razz
Oui, pour les historiens, pas pour les thuriféraires des conneries étiquetées aujourd'hui "histoire-géographie" dans les collèges et lycées. Qu'ils suivent contraints et forcés, OK. Qu'ils applaudissent et se félicitent de la soupe qu'ils balancent sur la table, là, e n'est plus pareil.
Isis39
Isis39
Enchanteur

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par Isis39 Ven 28 Déc 2012 - 11:08
Cripure a écrit:Oui, pour les historiens, pas pour les thuriféraires des conneries étiquetées aujourd'hui "histoire-géographie" dans les collèges et lycées. Qu'ils suivent contraints et forcés, OK. Qu'ils applaudissent et se félicitent de la soupe qu'ils balancent sur la table, là, e n'est plus pareil.

Qu'appelez-vous "conneries étiquetées aujourd'hui "Histoire-géographie" ?
Il y a beaucoup à dire sur les nouveaux programmes. J'aimerais avoir l'opinion d'un non-historien.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par Iphigénie Ven 28 Déc 2012 - 11:10
Je suis d'accord pour dire que le numérique introduit une immense révolution, dont on ne mesure pas encore tous les effets (les méfaits): cette diffusion massive d'informations sans aucun filtre risque fort (mais je suis affreusement pessimisme) de nous ramener à la bonne vieille barbarie: celle où seul le plus fort domine et manipule une masse inculte.
Peut-être pire: où plus personne ne maîtrise qui manipule qui: une dictature sans dictateur à abattre en quelque sorte.
Isis39
Isis39
Enchanteur

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par Isis39 Ven 28 Déc 2012 - 11:14
@iphigénie a écrit:Je suis d'accord pour dire que le numérique introduit une immense révolution, dont on ne mesure pas encore tous les effets (les méfaits): cette diffusion massive d'informations sans aucun filtre risque fort (mais je suis affreusement pessimisme) de nous ramener à la bonne vieille barbarie: celle où seul le plus fort domine et manipule une masse inculte.
Peut-être pire: où plus personne ne maîtrise qui manipule qui: une dictature sans dictateur à abattre en quelque sorte.

N'est-il pas important, donc, d'apprendre à filtrer et maîtriser ces informations ?
Isis39
Isis39
Enchanteur

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par Isis39 Ven 28 Déc 2012 - 11:14
@iphigénie a écrit:Je suis d'accord pour dire que le numérique introduit une immense révolution, dont on ne mesure pas encore tous les effets (les méfaits): cette diffusion massive d'informations sans aucun filtre risque fort (mais je suis affreusement pessimisme) de nous ramener à la bonne vieille barbarie: celle où seul le plus fort domine et manipule une masse inculte.
Peut-être pire: où plus personne ne maîtrise qui manipule qui: une dictature sans dictateur à abattre en quelque sorte.

N'est-il pas important, donc, d'apprendre à filtrer et maîtriser ces informations ?
Isis39
Isis39
Enchanteur

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par Isis39 Ven 28 Déc 2012 - 11:16
Pour ceux que les programmes d'histoire-géo intéressent et interpellent, nous sommes un certain nombre à y réfléchir et à proposer d'autres solutions :
http://aggiornamento.hypotheses.org/
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par Iphigénie Ven 28 Déc 2012 - 11:17
N'est-il pas important, donc, d'apprendre à filtrer et maîtriser ces informations ?
On n'y est pas arrivé avec la télévision, vous croyez cela possible avec le numérique? Pour moi, ils s'en servent de toute manière en dehors de l'école et différemment de ce que l'on voudrait .
Donc l'essentiel est ailleurs: leur transmettre des connaissances. Par le canal que vous voulez: ce n'est pas le canal qui a de l'importance.
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par Celeborn Ven 28 Déc 2012 - 11:19
@Isis39 a écrit:
@iphigénie a écrit:Je suis d'accord pour dire que le numérique introduit une immense révolution, dont on ne mesure pas encore tous les effets (les méfaits): cette diffusion massive d'informations sans aucun filtre risque fort (mais je suis affreusement pessimisme) de nous ramener à la bonne vieille barbarie: celle où seul le plus fort domine et manipule une masse inculte.
Peut-être pire: où plus personne ne maîtrise qui manipule qui: une dictature sans dictateur à abattre en quelque sorte.

N'est-il pas important, donc, d'apprendre à filtrer et maîtriser ces informations ?

Si, et pour ça il faut développer ses capacités de raisonnement, et ça ne passe pas par des « éducation à », comme on dit dans le premier degré, mais bien par une construction organisée et logique fondée sur des éléments solides à partir desquels on crée des connexions de plus en plus complexe. Ça s'appelle les maths et le français (principalement).

C'est un vrai point de dissensus entre les deux visions de l'enseignement qui existent en France. À mon sens, ceux qui affirment que l'école doit éduquer les enfants au numérique et prendre des heures sur les disciplines fondamentales pour le faire se mettent le doigt dans l'œil. Ce n'est pas comme ça qu'on enseigne.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Isis39
Isis39
Enchanteur

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par Isis39 Ven 28 Déc 2012 - 11:22
@Celeborn a écrit:
@Isis39 a écrit:
@iphigénie a écrit:Je suis d'accord pour dire que le numérique introduit une immense révolution, dont on ne mesure pas encore tous les effets (les méfaits): cette diffusion massive d'informations sans aucun filtre risque fort (mais je suis affreusement pessimisme) de nous ramener à la bonne vieille barbarie: celle où seul le plus fort domine et manipule une masse inculte.
Peut-être pire: où plus personne ne maîtrise qui manipule qui: une dictature sans dictateur à abattre en quelque sorte.

N'est-il pas important, donc, d'apprendre à filtrer et maîtriser ces informations ?

Si, et pour ça il faut développer ses capacités de raisonnement, et ça ne passe pas par des « éducation à », comme on dit dans le premier degré, mais bien par une construction organisée et logique fondée sur des éléments solides à partir desquels on crée des connexions de plus en plus complexe. Ça s'appelle les maths et le français (principalement).

C'est un vrai point de dissensus entre les deux visions de l'enseignement qui existent en France. À mon sens, ceux qui affirment que l'école doit éduquer les enfants au numérique et prendre des heures sur les disciplines fondamentales pour le faire se mettent le doigt dans l'œil. Ce n'est pas comme ça qu'on enseigne.

Je suis d'accord avec vous : le développement des capacités de raisonnement.
Mais leur apprendre à se servir des nouveaux outils est aussi important qu'apprendre à se servir des anciens.

edit : cela peut se faire notamment par le biais des documentalistes. Et cela est aussi une des missions de l'éducation civique.

Par contre, il me semble qu'il ne faut pas obliger les collègues qui ne souhaitent pas le faire.
avatar
yphrog
Esprit éclairé

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par yphrog Ven 28 Déc 2012 - 11:25
@Isis39 a écrit:
Mais leur apprendre à se servir des nouveaux outils est aussi important qu'apprendre à se servir des anciens.

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 383771_460035597366720_322245913_n

Wink
Condorcet
Condorcet
Oracle

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par Condorcet Ven 28 Déc 2012 - 13:04
Cripure a écrit:
@condorcet a écrit:
Cripure a écrit:
holderfar a écrit:
@condorcet a écrit:

Aujourd'hui mais hier ? En 1960 ?
Mais hier n'a plus guère d'importance, et la télévision, même si elle occupait alors une place très importante, n'a jamais pu prétendre occuper la place hégémonique qu'est en train de prendre le numérique dans nos vies.
D'ailleurs, la comparaison me laisse assez perplexe/ La télévision, ce fut dès le début un contenu. Le numérique, c'est seulement une technique de reproduction à l'identique par un codage de nombres, puis un terme abusivement utilisé pour désigner un canal, par lequel on fait transiter ce qu'on veut, y compris de la télé Very Happy
On nous dit que le numérique est incontournable, mais on ne dit pas ce qui, parmi les applications numériques, est réellement incontournable. On parle pour ne rien dire.

Ce fut d'abord une technique sans programmes ou presque (sous l'impulsion de Georges Mandel, ministre des PTT en 1935) puis un média sans téléspectateurs ou presque (Fernsehsender Paris, la télévision allemande sous l'Occupation créée pour divertir les soldats allemands blessés) : aux techniciens/ingénieurs, succédèrent durant les années 1950 des réalisateurs puis durant la décennie suivante, les producteurs....
Et une fois les premiers rares spectateurs devant, n'y a-t-il pas eu de contenu ?

Au cours des années 30 et sous l'Occupation, ont été diffusés des spectacles qu'ils eussent pu voir au théâtre ou entendre à la radio. La véritable singularité programmatique de la télévision s'est faite jour durant les années 1950.
Condorcet
Condorcet
Oracle

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par Condorcet Ven 28 Déc 2012 - 13:08
@iphigénie a écrit:
N'est-il pas important, donc, d'apprendre à filtrer et maîtriser ces informations ?
On n'y est pas arrivé avec la télévision, vous croyez cela possible avec le numérique? Pour moi, ils s'en servent de toute manière en dehors de l'école et différemment de ce que l'on voudrait .
Donc l'essentiel est ailleurs: leur transmettre des connaissances. Par le canal que vous voulez: ce n'est pas le canal qui a de l'importance.

C'est effectivement très difficile et je suis toujours frappé que la volonté éducative de la télévision des pionniers soit aujourd'hui si peu (re)connue : l'enthousiasme d'un Claude Santelli a quelque chose réconfortant pour le spectateur/pédagogue d'aujourd'hui.
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par User5899 Ven 28 Déc 2012 - 13:47
@Collier de Barbe a écrit:
@Docteur OX a écrit:
Cripure a écrit:
holderfar a écrit:C'est là à mon sens que tu fais erreur, Condorcet: la télévision et le numérique n'ouvrent pas les mêmes perspectives de changement en terme de pédagogie.
En LV et en histoire-géo, le numérique apporte beaucoup plus de possibilités nouvelles que la télévision en son temps. Après, tout le débat est de savoir qu'en faire.
J'entends sans cesse des professeurs d'histoire géo se gargariser avec cela Smile
En général, ils précisent quelque part qu'ils détestent la géo.
Et pour l'histoire, la seule utilisation est une utilisation préconisée par les IO POUR faire vendre des gadgets numériques. C'est quand même extraordinaire que personne ne rappelle qu'un cours d'histoire, c'est avant tout un prof capable de raconter, avant d'être ces pitoyables fiches de mise en activité dont on voit se préoccuper jour et nuit tant de jeunes collègues. Hé ho, les historiens ! Je ne sais pas si le numérique offre tant de possibilités que ça : vous avez testé ce que savent vos ouailles ? lol!
(Car qui dit liberté pédagogique dit que le seul critère d’évaluation de l'enseignement est le savoir, je pense). Vos programmes fabriquent des ignares, et vous approuvez, semble-t-il, en vous prosternant !


veneration veneration veneration


Cripure de grâce arrêtez de nous faire sans arrêt la leçon
Ça fait un peu vieux machin qui radote
Ou avez vous vu que nous étions content de nos programmes? Ou avez vu que le numérique conduisait a un quelconque abandon du récit ou de l'argumentation ?
C'est un moyen un instrument pour conduire a la réflexion et a la connaissance...
Voui, voui, voui Smile
Vous avez raison, continuez, on a tous besoin de rire en cette fin d'année maussade, peu éclairée par les orientations ministérielles prévisibles.
Où je vois que les historiens sont contents ? Oh ben vous, vous êtes parti pour devenir un vieux grincheux (compliment), on en reparle dans dix ans. Mais lisez Isis, Mila, plus les moins connus qui interviennent ici.
Quant au vieux machin qui radote, puisque vous êtes en train de vous plonger dans l'histoire romaine, je n'aurai qu'un clin d’œil : Delenda est Carthago Wink
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par User5899 Ven 28 Déc 2012 - 13:49
groyer a écrit:
@iphigénie a écrit:Oui, mais ce que Cripure dit, me semble-t-il, c'est que justement ça n'en produit visiblement pas. Il faudrait le constater un jour... Il y a en HG le même désastre qu'en français ou en maths. La solution n'est donc pas trouvée, peut-être.
Quelles sont vos sources pour dire que l'HG connaît actuellement un désastre ( et pourquoi pas un cataclysme) lié à l'utilisation du numérique ? Par ailleurs,concernant les programmes, Cripure, on ne vous a pas attendu pour protester contre leur incohérence...
Eh bien tant mieux. Êtes-vous si vaillants que vous puissiez vraiment vous passer de voix venus d'autres disciplines ?
Votre question ne repose pas sur mon propos, je n'y réponds donc pas.
Isis39
Isis39
Enchanteur

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par Isis39 Ven 28 Déc 2012 - 13:52
Cripure a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:
@Docteur OX a écrit:
Cripure a écrit:
holderfar a écrit:C'est là à mon sens que tu fais erreur, Condorcet: la télévision et le numérique n'ouvrent pas les mêmes perspectives de changement en terme de pédagogie.
En LV et en histoire-géo, le numérique apporte beaucoup plus de possibilités nouvelles que la télévision en son temps. Après, tout le débat est de savoir qu'en faire.
J'entends sans cesse des professeurs d'histoire géo se gargariser avec cela Smile
En général, ils précisent quelque part qu'ils détestent la géo.
Et pour l'histoire, la seule utilisation est une utilisation préconisée par les IO POUR faire vendre des gadgets numériques. C'est quand même extraordinaire que personne ne rappelle qu'un cours d'histoire, c'est avant tout un prof capable de raconter, avant d'être ces pitoyables fiches de mise en activité dont on voit se préoccuper jour et nuit tant de jeunes collègues. Hé ho, les historiens ! Je ne sais pas si le numérique offre tant de possibilités que ça : vous avez testé ce que savent vos ouailles ? lol!
(Car qui dit liberté pédagogique dit que le seul critère d’évaluation de l'enseignement est le savoir, je pense). Vos programmes fabriquent des ignares, et vous approuvez, semble-t-il, en vous prosternant !


veneration veneration veneration


Cripure de grâce arrêtez de nous faire sans arrêt la leçon
Ça fait un peu vieux machin qui radote
Ou avez vous vu que nous étions content de nos programmes? Ou avez vu que le numérique conduisait a un quelconque abandon du récit ou de l'argumentation ?
C'est un moyen un instrument pour conduire a la réflexion et a la connaissance...
Voui, voui, voui Smile
Vous avez raison, continuez, on a tous besoin de rire en cette fin d'année maussade, peu éclairée par les orientations ministérielles prévisibles.
Où je vois que les historiens sont contents ? Oh ben vous, vous êtes parti pour devenir un vieux grincheux (compliment), on en reparle dans dix ans. Mais lisez Isis, Mila, plus les moins connus qui interviennent ici.
Quant au vieux machin qui radote, puisque vous êtes en train de vous plonger dans l'histoire romaine, je n'aurai qu'un clin d’œil : Delenda est Carthago Wink

Où avez-vous vu que je suis contente ?
Allez voir ici : http://aggiornamento.hypotheses.org/
où nous réfléchissons sur ces nouveaux programmes et faisons des propositions.
Isis39
Isis39
Enchanteur

Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ? - Page 21 Empty Re: Faire entrer l'école dans l'ère numérique : une envie partagée ?

par Isis39 Ven 28 Déc 2012 - 13:53
Cripure a écrit:
groyer a écrit:
@iphigénie a écrit:Oui, mais ce que Cripure dit, me semble-t-il, c'est que justement ça n'en produit visiblement pas. Il faudrait le constater un jour... Il y a en HG le même désastre qu'en français ou en maths. La solution n'est donc pas trouvée, peut-être.
Quelles sont vos sources pour dire que l'HG connaît actuellement un désastre ( et pourquoi pas un cataclysme) lié à l'utilisation du numérique ? Par ailleurs,concernant les programmes, Cripure, on ne vous a pas attendu pour protester contre leur incohérence...
Eh bien tant mieux. Êtes-vous si vaillants que vous puissiez vraiment vous passer de voix venus d'autres disciplines ?
Votre question ne repose pas sur mon propos, je n'y réponds donc pas.

Je vous ai demandé pourquoi vous parliez de "conneries" à propos des programmes d'HG, mais vous n'avez pas répondu.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum