Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Karine B.
Guide spirituel

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par Karine B. Sam 22 Déc 2012 - 17:44
@Marcel Khrouchtchev a écrit:

C'est effectivement une belle définition de la démocratie syndicale. Si on veut critiquer le SNES... il faut y adhérer Laughing
Je ne travaille plus dans le secondaire et suis toujours syndiqué (mais pas au SNESUP Laughing ), mais rien ni personne ne m'empêchera de critiquer les orientations de la FSU: c'est le revers de la médaille quand on est le syndicat majoritaire, on a davantage de responsabilités, on ne peut pas tout avoir, la prime automatique au syndicat majoritaire et le silence respectueux de tout le monde. Le SNES a fait et fait encore des erreurs (et la FSU encore plus grâce au SNUIPP!), ce n'est sans doute pas toi qui m'empêcheras de le dire.

et bien, je viendrai t'apporter la contradiction concernant le SNES

Bonne soirée
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par Marcel Khrouchtchev Sam 22 Déc 2012 - 17:51
@Karine B. a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:

C'est effectivement une belle définition de la démocratie syndicale. Si on veut critiquer le SNES... il faut y adhérer Laughing
Je ne travaille plus dans le secondaire et suis toujours syndiqué (mais pas au SNESUP Laughing ), mais rien ni personne ne m'empêchera de critiquer les orientations de la FSU: c'est le revers de la médaille quand on est le syndicat majoritaire, on a davantage de responsabilités, on ne peut pas tout avoir, la prime automatique au syndicat majoritaire et le silence respectueux de tout le monde. Le SNES a fait et fait encore des erreurs (et la FSU encore plus grâce au SNUIPP!), ce n'est sans doute pas toi qui m'empêcheras de le dire.

et bien, je viendrai t'apporter la contradiction concernant le SNES

Bonne soirée

Eh bien je l'espère Wink

Bonne soirée à toi aussi, et joyeuses fêtes de fin d'année, ainsi qu'à ceux qui te sont chers.
neo
neo
Sage

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par neo Sam 22 Déc 2012 - 17:55
@Karine B. a écrit:
Ah mais "mon fils" a le droit de critiquer le SNES puisqu'il y adhère, tout comme moi, mais je ne le ferai pas sur un forum public et je le défendrai sur un forum public
Wink
Ces derniers temps, mes critiques ne s'adressent pas tant au SNES, mais bien à la FSU. Je trouve même sincèrement que le SNES évolue dans le bon sens (ou alors c'est moi qui, en grandissant, fait mieux la part des choses entre le SNES et la FSU, je ne sais pas).

Et je peux témoigner que Karine et ses camarades lillois sont loin d'être des bénis oui-oui dans les instances nationales du syndicat ; ils auraient même plutôt la réputation inverse Laughing . Et personnellement, je trouve que justement, leur fermeté légendaire apporte beaucoup au syndicat, au moins je suis sûr que s'il y a des choses à dire dans les instances internes, elles seront dites !
Et bien sûr, après les débats internes, les décisions sont prises par les instances élues, donc on doit aussi (comme représentants) les assumer si l'on accepte les règles de la démocratie interne du syndicat.

_________________
Human... https://www.youtube.com/watch?v=RIZdjT1472Y
avatar
retraitée
Doyen

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par retraitée Sam 22 Déc 2012 - 19:29
@Karine B. a écrit:
@Mike92 a écrit:Oui, ben moi j'en avais assez que le SNES m'explique (avec mes cotisations) ce que je devais penser des fusées PERSHING et SS20... faut pas déconner, quand même !

tu parles d'un temps que je n'ai pas connu

Il avait aussi soutenu l'intervention soviétique en Afghanistan ! C'est là que j'étais partie.C'était l'époque où régnait le courant Unité et action, très PC .
J'y suis revenue, puis définitivement partie, avec beaucoup de syndiqués, lorsque, après nous avoir chauffés tout l'été avec une grève de rentrée, que pour une fois tous voulaient faire, CPGE y compris, Monique Vuaillat a capitulé devant Allègre en échange d'un plat de lentilles ! Du coup, la grève est partie en eau de boudin, alors que nous avions l'occasion de frapper les esprits, le jour de la rentrée.
J'ai vu aussi l'évolution "pédagogiste" , la sgenardisation du SNES, qui semble par bonheur en être revenu, mais trop tard.


Reltob
Reltob
Niveau 5

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par Reltob Sam 22 Déc 2012 - 20:42
@John a écrit:Un mouvement où tout le monde se bat en public, ce ne serait pas credible.

Sauf s'il est "uni et populaire" , le mouvement... Laughing

_________________
« Un mathématicien est un aveugle qui, dans une pièce sombre, cherche un chat noir qui n’y est pas.  »
Charles Darwin
Je ne travaille pas à l’Éducation Nationale, mais je suis le conjoint d'une professeur de Physiques-Chimie.
victor44
victor44
Habitué du forum

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par victor44 Dim 23 Déc 2012 - 1:07
@John a écrit:Un mouvement où tout le monde se bat en public, ce ne serait pas credible.

tu penses à l'UMP? yesyes yesyes yesyes
avatar
Invité
Invité

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par Invité Dim 23 Déc 2012 - 1:14
C'est hélas fini. Sad Bon, on aura bien rigolé pendant un mois.
victor44
victor44
Habitué du forum

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par victor44 Dim 23 Déc 2012 - 2:28
@Daphné a écrit:
@victor44 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit: mais la plupart des adhérents que je connais (et moi le premier!) ont voté Mélenchon en avril dernier et ne s'en cachent pas.

Mais Mazeron a soutenu de façon appuyée françois bayrou...

Mais il y a de tout au SNALC, d'où l'imbécillité de classer le SNALC dans un créneau ou un autre.
Pour quoi faire d'ailleurs Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 3795679266

Après chacun est libre de penser ce qu'il veut dess positions du SNALC, mais il est vrai que ça m'énerve d'entendre dire en SDP " oui je suis d'accord avec vous/vous avez raison/ mais je ne voterai pas pour vous parce que vous êtes de droite !"

Ou encore "dans mon bahut il il y en a un représentant du SNALC qui........."
Franchement, "un qui...." ne vaut pas généralisation que je sache.

Sauf que le un qui (une en fait) dont je parle était vice-présidente, c'est pas tout à fait pareil

Eh oui je trouve que le fait de passer IPR décrédibilise tous ses propos, pour moi (vieux sgenard ne vous en déplaise) un syndicaliste ça défend les adhérents, ça devient pas chef ou IPR (d'ailleurs au passage, la présence de gryphe comme modérateur me gene sachant qu'elle est en plus admin du forum de chefs d'établissement), c'est incompatible: qui imagine Marc Blondel DRH chez loréal ou Bernard Thibaud DG chez Michelin.

Les errements du SNALC sont dus à sa direction qui visiblement visait plus l'interet du syndicat que de ses adhérents. Je vois pas en quoi un syndicat de droite ça poserait problème et c'était bien le creneau du SNALC qui ne survivra peut-être pas du coup, mais Mazeron finira IG.
Morgared
Morgared
Niveau 9

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par Morgared Dim 23 Déc 2012 - 8:24
@retraitée a écrit:
J'ai vu aussi l'évolution "pédagogiste" , la sgenardisation du SNES, qui semble par bonheur en être revenu, mais trop tard.

Et c'est à ce moment-là et pour cette raison qu'à mon tour, j'ai quitté le SNES, en 2008.
Morgared
Morgared
Niveau 9

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par Morgared Dim 23 Déc 2012 - 8:39
@victor44 a écrit:
Les errements du SNALC sont dus à sa direction qui visiblement visait plus l'interet du syndicat que de ses adhérents. Je vois pas en quoi un syndicat de droite ça poserait problème et c'était bien le creneau du SNALC qui ne survivra peut-être pas du coup, mais Mazeron finira IG.

Ce qui est pose problème, c'est que le "syndicat de droite" défend des idées de gauche tandis que des syndicats dits "de gauche" servent très bien l'idéologie droitière. Il vaudrait donc mieux finalement que certains syndicats cessent de revendiquer une orientation politique qu'ils n'ont pas.
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par Celeborn Dim 23 Déc 2012 - 9:34
Alors on va rappeler un certain nombre de choses.

1) Le SNALC n'a jamais revendiqué être un syndicat de droite. Il a suffisamment tapé sur le gouvernement précédent (et je tape encore régulièrement sur les représentants de l'UMP quand je les croise sur des plateaux télé) pour que tout le monde s'en rende compte. Le SNALC défend une vision de l'enseignement qui n'a pas de couleur politique, et c'est écrit dans ses statuts.

2) Cette interview de Claire Mazeron déformait ses propos (et là aussi, je suis bien placé pour savoir qu'entre ce que vous dites à un journaliste et ce que le journaliste écrit, il y a parfois des gouffres). Elle n'a pas appelé à voter pour tel ou tel candidat. La seule chose que le SNALC s'est permis de faire, c'est de commenter les programmes des différents candidats en matière d'éducation.

3) Chacun fait ce qu'il veut de sa vie. Claire Mazeron a énormément apporté au SNALC (là aussi, je suis bien placé pour le savoir), a beaucoup défendu nos idées et nos adhérents, et si elle a eu envie de faire d'autres choses après, eh bien tant mieux pour elle. Syndicaliste professionnel, je ne suis pas certain que ce soit toujours une vie épanouissante. Sinon je rappelle que les inspecteurs aussi peuvent être syndiqués et engagés.

4) Si vous avez un problème avec l'équipe de modération, Victor44, vous envoyez un MP. Votre remarque n'a rien à faire dans ce sujet.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par Marcel Khrouchtchev Dim 23 Déc 2012 - 9:45
@Celeborn a écrit:3) Chacun fait ce qu'il veut de sa vie. Claire Mazeron a énormément apporté au SNALC (là aussi, je suis bien placé pour le savoir), a beaucoup défendu nos idées et nos adhérents, et si elle a eu envie de faire d'autres choses après, eh bien tant mieux pour elle. Syndicaliste professionnel, je ne suis pas certain que ce soit toujours une vie épanouissante. Sinon je rappelle que les inspecteurs aussi peuvent être syndiqués et engagés.

Evidemment que chacun fait ce qu'il veut de sa vie! On a même le droit de changer radicalement d'idées! Mais quand on est un personnage public comme elle, il faut s'attendre à ce qu'un tel grand écart soit commenté ou soit sujet d'ironie. C'est la règle du jeu.
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par User5899 Dim 23 Déc 2012 - 9:50
@Morgared a écrit:
@retraitée a écrit:
J'ai vu aussi l'évolution "pédagogiste" , la sgenardisation du SNES, qui semble par bonheur en être revenu, mais trop tard.
Et c'est à ce moment-là et pour cette raison qu'à mon tour, j'ai quitté le SNES, en 2008.
Vous avez attendu longtemps Razz

@Morgared a écrit:
@victor44 a écrit:
Les errements du SNALC sont dus à sa direction qui visiblement visait plus l'interet du syndicat que de ses adhérents. Je vois pas en quoi un syndicat de droite ça poserait problème et c'était bien le creneau du SNALC qui ne survivra peut-être pas du coup, mais Mazeron finira IG.
Ce qui est pose problème, c'est que le "syndicat de droite" défend des idées de gauche tandis que des syndicats dits "de gauche" servent très bien l'idéologie droitière. Il vaudrait donc mieux finalement que certains syndicats cessent de revendiquer une orientation politique qu'ils n'ont pas.
Voilà.

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Celeborn a écrit:3) Chacun fait ce qu'il veut de sa vie. Claire Mazeron a énormément apporté au SNALC (là aussi, je suis bien placé pour le savoir), a beaucoup défendu nos idées et nos adhérents, et si elle a eu envie de faire d'autres choses après, eh bien tant mieux pour elle. Syndicaliste professionnel, je ne suis pas certain que ce soit toujours une vie épanouissante. Sinon je rappelle que les inspecteurs aussi peuvent être syndiqués et engagés.
Évidemment que chacun fait ce qu'il veut de sa vie! On a même le droit de changer radicalement d'idées! Mais quand on est un personnage public comme elle, il faut s'attendre à ce qu'un tel grand écart soit commenté ou soit sujet d'ironie. C'est la règle du jeu.
Il me semble me rappeler que c'est ce qui s'est produit, mais en son temps.
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par Marcel Khrouchtchev Dim 23 Déc 2012 - 9:55
Cripure a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Celeborn a écrit:3) Chacun fait ce qu'il veut de sa vie. Claire Mazeron a énormément apporté au SNALC (là aussi, je suis bien placé pour le savoir), a beaucoup défendu nos idées et nos adhérents, et si elle a eu envie de faire d'autres choses après, eh bien tant mieux pour elle. Syndicaliste professionnel, je ne suis pas certain que ce soit toujours une vie épanouissante. Sinon je rappelle que les inspecteurs aussi peuvent être syndiqués et engagés.
Évidemment que chacun fait ce qu'il veut de sa vie! On a même le droit de changer radicalement d'idées! Mais quand on est un personnage public comme elle, il faut s'attendre à ce qu'un tel grand écart soit commenté ou soit sujet d'ironie. C'est la règle du jeu.
Il me semble me rappeler que c'est ce qui s'est produit, mais en son temps.

Je sais que le temps médiatique, désormais, est de moins d'une semaine, mais on a quand même le droit de s'interroger sur un tel revirement encore 6 mois après, non?
victor44
victor44
Habitué du forum

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par victor44 Dim 23 Déc 2012 - 12:34
@Celeborn a écrit:Alors on va rappeler un certain nombre de choses.

1) Le SNALC n'a jamais revendiqué être un syndicat de droite. Il a suffisamment tapé sur le gouvernement précédent (et je tape encore régulièrement sur les représentants de l'UMP quand je les croise sur des plateaux télé) pour que tout le monde s'en rende compte. Le SNALC défend une vision de l'enseignement qui n'a pas de couleur politique, et c'est écrit dans ses statuts.

2) Cette interview de Claire Mazeron déformait ses propos (et là aussi, je suis bien placé pour savoir qu'entre ce que vous dites à un journaliste et ce que le journaliste écrit, il y a parfois des gouffres). Elle n'a pas appelé à voter pour tel ou tel candidat. La seule chose que le SNALC s'est permis de faire, c'est de commenter les programmes des différents candidats en matière d'éducation.

3) Chacun fait ce qu'il veut de sa vie. Claire Mazeron a énormément apporté au SNALC (là aussi, je suis bien placé pour le savoir), a beaucoup défendu nos idées et nos adhérents, et si elle a eu envie de faire d'autres choses après, eh bien tant mieux pour elle. Syndicaliste professionnel, je ne suis pas certain que ce soit toujours une vie épanouissante. Sinon je rappelle que les inspecteurs aussi peuvent être syndiqués et engagés.

4) Si vous avez un problème avec l'équipe de modération, Victor44, vous envoyez un MP. Votre remarque n'a rien à faire dans ce sujet.

Vous etes donc d'accord avec Karine B, su tu es membre tu ne peux critiquer publiquement, c'est assez totalitaire comme point de vue

Mazeron comme Gryphe ont fait le choix de l'administration. ici j'espère une communanuté d'échanges entre pairs (pas forcément d'accord)

Des IPR syndiqués oui mais engagés dans la défense des interets des profs j'en ai pas croisé....
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par Celeborn Dim 23 Déc 2012 - 13:12
Fin de la discussion pour moi (si tant est qu'on puisse avoir une discussion avec Victor44). Joyeux Noël ; j'espère que vous aurez de beaux cadeaux sous le sapin.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
John
John
Médiateur

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par John Dim 23 Déc 2012 - 14:39
Des IPR syndiqués oui mais engagés dans la défense des interets des profs j'en ai pas croisé....
Il ne faut pas être manichéen comme ça.
Je ne m'appuie pas sur l'exemple de Claire Mazeron, dont j'ignore tout de l'activité en tant qu'IPR (et c'est bien normal), mais je peux te dire qu'il y a des IPR qui tiennent à ce que les profs exercent dans de bonnes conditions.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
victor44
victor44
Habitué du forum

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par victor44 Dim 23 Déc 2012 - 15:42
@John a écrit:
Des IPR syndiqués oui mais engagés dans la défense des interets des profs j'en ai pas croisé....
Il ne faut pas être manichéen comme ça.
Je ne m'appuie pas sur l'exemple de Claire Mazeron, dont j'ignore tout de l'activité en tant qu'IPR (et c'est bien normal), mais je peux te dire qu'il y a des IPR qui tiennent à ce que les profs exercent dans de bonnes conditions.


de même qu'il existe des profs nuls mais c'est interdit d'en parler sur ce forum de bisounours où:

les élèves sont tous des dangereux repris de justice
Les profs des gens qui sont tous extraordinaires avec une conscience professionnelle infaillible
Les CDE sont aux petits soins pour les profs
Les IPR sont syndiqués et engagés dans la défense des personnels

C'est pas mon vécu mais bon ça empeche pas la discussion.

Moi j'ai vu des IPR casser des collègues supers, d'autre dire vous etes génial mais je vous baisse votre note, mais des IPR sur les positions de Mazeron avant qu'elle passe le concours aucun!!! Avez vous déjà croisé seulement un IPR se positionnant contre le socle ...

avatar
Invité
Invité

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par Invité Dim 23 Déc 2012 - 15:47
Laughing
Que de finesse d'analyse! Et de mauvaise foi, tiens...
Pêle-mêle, dans nombre de fils (que tu ne dois pas lire):
- les CDE et IPR en prennent pour leur grade quand ils ne sont pas à la hauteur (les IPR sont de nouveau critiqués dans un fil récent de cette rubrique)
- il y a plein de fils qui évoquent nos élèves sous un jour positif, mais c'est vrai qu'il vaut mieux faire comme tout le monde et parler de Néo comme d'un repaire de profs qui détestent leurs élèves
- les collègues en prennent aussi pour leur grade, notamment dans le fil "nos collègues nous agacent"
Voilà, pour nuancer un peu...
Provence
Provence
Bon génie

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par Provence Dim 23 Déc 2012 - 16:11
@victor44 a écrit:
@John a écrit:
Des IPR syndiqués oui mais engagés dans la défense des interets des profs j'en ai pas croisé....
Il ne faut pas être manichéen comme ça.
Je ne m'appuie pas sur l'exemple de Claire Mazeron, dont j'ignore tout de l'activité en tant qu'IPR (et c'est bien normal), mais je peux te dire qu'il y a des IPR qui tiennent à ce que les profs exercent dans de bonnes conditions.


de même qu'il existe des profs nuls mais c'est interdit d'en parler sur ce forum de bisounours où:

les élèves sont tous des dangereux repris de justice
Les profs des gens qui sont tous extraordinaires avec une conscience professionnelle infaillible
Les CDE sont aux petits soins pour les profs
Les IPR sont syndiqués et engagés dans la défense des personnels

C'est pas mon vécu mais bon ça empeche pas la discussion.

Moi j'ai vu des IPR casser des collègues supers, d'autre dire vous etes génial mais je vous baisse votre note, mais des IPR sur les positions de Mazeron avant qu'elle passe le concours aucun!!! Avez vous déjà croisé seulement un IPR se positionnant contre le socle ...


Tu dois confondre avec un autre forum ou bien tu ne sais pas lire.
avatar
meskiangasher
Niveau 9

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par meskiangasher Mer 26 Déc 2012 - 14:16
@victor44 a écrit:Eh oui je trouve que le fait de passer IPR décrédibilise tous ses propos, pour moi (vieux sgenard ne vous en déplaise) un syndicaliste ça défend les adhérents.
Otez moi d'un doute, le SGEN CFDT syndique bien les chefs d'établissement et les inspecteurs ?
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par Reine Margot Mer 26 Déc 2012 - 16:20
@victor44 a écrit:
@John a écrit:
Des IPR syndiqués oui mais engagés dans la défense des interets des profs j'en ai pas croisé....
Il ne faut pas être manichéen comme ça.
Je ne m'appuie pas sur l'exemple de Claire Mazeron, dont j'ignore tout de l'activité en tant qu'IPR (et c'est bien normal), mais je peux te dire qu'il y a des IPR qui tiennent à ce que les profs exercent dans de bonnes conditions.


de même qu'il existe des profs nuls mais c'est interdit d'en parler sur ce forum de bisounours où:

les élèves sont tous des dangereux repris de justice
Les profs des gens qui sont tous extraordinaires avec une conscience professionnelle infaillible
Les CDE sont aux petits soins pour les profs
Les IPR sont syndiqués et engagés dans la défense des personnels

C'est pas mon vécu mais bon ça empeche pas la discussion.

Moi j'ai vu des IPR casser des collègues supers, d'autre dire vous etes génial mais je vous baisse votre note, mais des IPR sur les positions de Mazeron avant qu'elle passe le concours aucun!!! Avez vous déjà croisé seulement un IPR se positionnant contre le socle ...


ça c'est de l'analyse objective et sans mauvaise foi! Laughing Laughing

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par Gryphe Mer 26 Déc 2012 - 17:35
@meskiangasher a écrit:
@victor44 a écrit:Eh oui je trouve que le fait de passer IPR décrédibilise tous ses propos, pour moi (vieux sgenard ne vous en déplaise) un syndicaliste ça défend les adhérents.
Otez moi d'un doute, le SGEN CFDT syndique bien les chefs d'établissement et les inspecteurs ?
Oui pour les deux. Cf. liens ci-dessous.
http://cache.media.education.gouv.fr/vote_electronique_2011/pdf/result_PN004NAT.pdf
http://cache.media.education.gouv.fr/vote_electronique_2011/pdf/result_PN108NAT.pdf
Pour les CDE comme pour les IPR, l'UNSA a été largement plébiscitée en 2011, mais il y avait bien également une petite audience du SGEN.

Et je ne vois pas du tout en quoi le fait de devenir IPR décrédibilise tous ses propos (voire même bien au contraire, cela peut être le prolongement, d'une autre manière, d'un engagement précédent, en restant à peu près sur la même ligne pédagogique), mais bon, on a déjà eu le débat et on n'est pas d'accord alors je ne vais pas me battre sur la question...

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;
victor44
victor44
Habitué du forum

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par victor44 Jeu 27 Déc 2012 - 0:29
@Gryphe a écrit:Et je ne vois pas du tout en quoi le fait de devenir IPR décrédibilise tous ses propos (voire même bien au contraire, cela peut être le prolongement, d'une autre manière, d'un engagement précédent, en restant à peu près sur la même ligne pédagogique), mais bon, on a déjà eu le débat et on n'est pas d'accord alors je ne vais pas me battre sur la question...

J'y reviens parce que je trouve celà très important, oui les inspecteurs sont syndiqués (snipria) comme les CDE (snpden) mais ces syndicats corporatistes défendent leurs adhérents (CAPA, promotions, salaires) sans tenir compte des intérets des profs. Ces deux corps sont des corps de cadres et sont par défénition loyaux au ministère. Donc tu ne peux taper pendant des années sur le ministre et soudainement devenir courroie de transmission.

Ni monique vuaillat, ni Denis Paget, ni Jean Luc Villeneuve ne sont devenus CDE ou inspecteurs, je pense pas qu'ils l'aient envisagé. A l'EN leur vie c'était défendre les profs, pas les diriger... Mazeron n'était pas syndiquée de base pour moi sa promotion est, soit une trahison, soit le fruit d'un savant calcul où elle aurait utilisé un syndicat afin de se créer un réseau et de pouvoir l'utiliser à son profit. Je me trompe peut-être et que Mazeron veut juste faire valoir son point de vue de l'intérieur mais c'est ma vision du syndicalisme et de pas mal de mes copains du sgen.

Pour le reste, si moi je passe IPR ou CDE (pure hypothèse n'ayant aucune chance de se réaliser) j'ai beau être au SGEN, personne ne me connait donc ne saurait si j'étais promu ce que je pense au fond de moi. Heureusement je n'enseigne pas l'histoire géo mais sinon que Mazeron se pointe et m'explique qu'il faut que je m'implique dans le socle je me marrerais bien fort. Parceque vous en connaissez des IPR qui défendent pas le socle?
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par Celeborn Jeu 27 Déc 2012 - 0:43
@victor44 a écrit:Parceque vous en connaissez des IPR qui défendent pas le socle?

Oui. Mon IPR.
J'ai aussi un IG qui est dans les mêmes dispositions, d'ailleurs.

Je crois que, contrairement à ce que tu dis, il y a une marge de manœuvre en tant qu'inspecteur (et également en tant que CDE). Je ne dis pas qu'elle est aussi importante que chez les professeurs, mais elle existe. Et certains pensent effectivement qu'il faut défendre son point de vue de l'intérieur.

Mais de toute manière, je pense que les choix de carrière sont des choix individuels, qui engagent notre existence et nos perspectives d'avenir et de bonheur de façon globale, et que quelqu'un qui s'est autant investi que Claire Mazeron peut bien décider de faire autre chose si ça lui chante ; ça va, elle a fourni + que sa part dans la défense des professeurs.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 3 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par Presse-purée Jeu 27 Déc 2012 - 1:02
Y'a pas mal d'IPR de lettres, voire plus haut, qui ne sont pas super enthousiasmés par le socle (en fait par l'APC qu'on tente d'imposer via le socle et la culpabilisation), notamment parce que le socle transforme la langue française en langue de service (mais une langue de service inutile face au globish). Cependant, ce genre de combats se joue plus en sourdine.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum