Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
sdc91
Niveau 3

Les stagiaires à la rentrée 2013 - Page 2 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2013

par sdc91 le Dim 30 Juin 2013 - 15:51
C'est bizarre, je rentre normalement en M1 l'année prochaine, et passe donc le capes en 2014. Nos profs nous ont tous dit que en M2, donc une fois ayant eu notre capes, nous aurions 6 à 8h de cours à donner, dans un établissement du département. Ils n'ont jamais présenté ça comme une possibilité, mais comme faisant parti intégrante de notre formation.
MelanieSLB
MelanieSLB
Grand sage

Les stagiaires à la rentrée 2013 - Page 2 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2013

par MelanieSLB le Dim 30 Juin 2013 - 16:49
@sdc91 a écrit:C'est bizarre, je rentre normalement en M1 l'année prochaine, et passe donc le capes en 2014. Nos profs nous ont tous dit que en M2, donc une fois ayant eu notre capes, nous aurions 6 à 8h de cours à donner, dans un établissement du département. Ils n'ont jamais présenté ça comme une possibilité, mais comme faisant parti intégrante de notre formation.

C'est parce que cette année est particulière, avec plusieurs statuts de stagiaires et plusieurs modalités de concours se chevauchant. La possibilité, et non l'obligation, d'enseigner après les épreuves d'admissibilité est unique à cette session.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
sdc91
sdc91
Niveau 3

Les stagiaires à la rentrée 2013 - Page 2 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2013

par sdc91 le Lun 1 Juil 2013 - 1:21
@MelanieSLB a écrit:
@sdc91 a écrit:C'est bizarre, je rentre normalement en M1 l'année prochaine, et passe donc le capes en 2014. Nos profs nous ont tous dit que en M2, donc une fois ayant eu notre capes, nous aurions 6 à 8h de cours à donner, dans un établissement du département. Ils n'ont jamais présenté ça comme une possibilité, mais comme faisant parti intégrante de notre formation.

C'est parce que cette année est particulière, avec plusieurs statuts de stagiaires et plusieurs modalités de concours se chevauchant. La possibilité, et non l'obligation, d'enseigner après les épreuves d'admissibilité est unique à cette session.

Ah oui désolé, j'avais mal lu. Merci des explications, j'avais cru comprendre que vous parliez aussi de 2014. En tout cas bon courage aux concernés pour s'y retrouver. Nous il y a de gros problèmes en ce qui concerne les programmes et la mise en place de la réforme, mais à vous lire, cette année de transition semble être un bazar sans nom. humhum 
MelanieSLB
MelanieSLB
Grand sage

Les stagiaires à la rentrée 2013 - Page 2 Empty Re: Les stagiaires à la rentrée 2013

par MelanieSLB le Lun 1 Juil 2013 - 6:53
@sdc91 a écrit:
@MelanieSLB a écrit:
@sdc91 a écrit:C'est bizarre, je rentre normalement en M1 l'année prochaine, et passe donc le capes en 2014. Nos profs nous ont tous dit que en M2, donc une fois ayant eu notre capes, nous aurions 6 à 8h de cours à donner, dans un établissement du département. Ils n'ont jamais présenté ça comme une possibilité, mais comme faisant parti intégrante de notre formation.

C'est parce que cette année est particulière, avec plusieurs statuts de stagiaires et plusieurs modalités de concours se chevauchant. La possibilité, et non l'obligation, d'enseigner après les épreuves d'admissibilité est unique à cette session.

Ah oui désolé, j'avais mal lu. Merci des explications, j'avais cru comprendre que vous parliez aussi de 2014. En tout cas bon courage aux concernés pour s'y retrouver. Nous il y a de gros problèmes en ce qui concerne les programmes et la mise en place de la réforme, mais à vous lire, cette année de transition semble être un bazar sans nom. humhum 

Bienvenue dans le monde merveilleux de l'EN.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum