Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
John
John
Médiateur

Universités : les cours en présentiel disparaîtront d'ici 50 ans.  Empty Universités : les cours en présentiel disparaîtront d'ici 50 ans.

par John Ven 1 Fév 2013 - 16:33
http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/societe/education/221164502/universites-francaises-pourraient-elles-disparaitre

Extrait :

À en croire Sébastien Thurn, professeur à Stanford et fondateur de la société Udacity, à l’origine des premiers Moocs (Massive Open Online Courses), il ne restera plus dans le monde que 10 universités dans 50 ans. À ses côtés, de nombreux experts s’interrogent sur la place des cours présentiels dans un contexte d’explosion de l’offre de formation en ligne.

Ces remarques s’appuient sur des constats indiscutables :

- L’offre de formation en ligne gratuite s’amplifie, notamment par le développement des plateformes Open CourseWare.

- Les "open universities" inscrivent désormais plus de dix millions d’étudiants dont près d’un million en Europe parmi lesquels des dizaines de milliers d’étudiants français.

- Les plus prestigieux établissements anglo-saxons (Harvard, M.I.T., Stanford, …) ont créé des structures qui offrent des formations en ligne et les valident.

- Des Moocs, comptant souvent plus de 100 000 inscrits, prolifèrent, proposant des évaluations que certaines universités reconnaissent (comme l’université de Fribourg en Allemagne).

- Des dizaines de millions de dollars sont investis chaque année par des établissements parmi les plus performants, pour acquérir ou conserver une position dominante.

- Les formes traditionnelles d’enseignement s’éloignent des pratiques, de plus en plus nomades, des étudiants : recherche de cours en ligne, réseaux sociaux….

- Le monde francophone, à l’exception notable du Québec, manifeste un retard considérable.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Condorcet
Condorcet
Oracle

Universités : les cours en présentiel disparaîtront d'ici 50 ans.  Empty Re: Universités : les cours en présentiel disparaîtront d'ici 50 ans.

par Condorcet Ven 1 Fév 2013 - 16:41
Et les examens se feront à distance ?

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Universités : les cours en présentiel disparaîtront d'ici 50 ans.  Empty Re: Universités : les cours en présentiel disparaîtront d'ici 50 ans.

par Marcel Khrouchtchev Ven 1 Fév 2013 - 16:42
@condorcet a écrit:Et les examens se feront à distance ?

JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Universités : les cours en présentiel disparaîtront d'ici 50 ans.  Empty Re: Universités : les cours en présentiel disparaîtront d'ici 50 ans.

par JPhMM Ven 1 Fév 2013 - 17:04
Le fondateur de la société à l'origine des cours en ligne nous dit que dans 50 ans il n'y aura plus que des cours en ligne ? Faut pas l'écouter, c'est tout. Non seulement c'est de la publicité déguisée, mais en plus c'est totalement faux.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
profhandicapable
Niveau 1

Universités : les cours en présentiel disparaîtront d'ici 50 ans.  Empty Re: Universités : les cours en présentiel disparaîtront d'ici 50 ans.

par profhandicapable Sam 18 Mai 2013 - 15:09
Que les cours en présentiel disparaissent complètement c'est encore de la SF à mon avis mais que l'enseignement se transforme fortement, c'est plus que probable, avec notamment de plus en plus d'hybride ("blended learning").

Dans le supérieur le développement des MOOC change vraiment la donne. En général le modèle est celui du « freemium » (accès gratuit aux ressources pédagogiques et certificat diplômant payant). Le succès d’audience des plateformes est impressionnant : à l'automne 2011, un des 1ers MOOC, qui était un cours de Stanford sur l'intelligence artificielle, a regroupé environ 400 étudiants dans l'amphithéâtre, 100 000 personnes en ligne et au final 14 000 élèves ont obtenu le certificat officiel diplômant.

La France débute en matière de MOOC mais on assiste à une multiplication des initiatives:
Lancement d’un MOOC de Centrale Lille en gestion de projet depuis mars 2013 http://gestiondeprojet.pm/mooc-gestion-de-projet/
A la rentrée 2013, Polytechnique rejoint la plateforme MOOC américaine Coursera, http://orientation.blog.lemonde.fr/2013/02/27/bientot-des-cours-de-lecole-polytechnique-gratuitement-sur-internet-lenseignement-superieur-de-demain-se-fera-t-il-a-distance/
Telecom Bretagne lance un MOOC sur les réseaux mobiles en avril 2013 https://courses.mooc.telecom-bretagne.eu/course/introductions-aux-reseaux-cellulaires/
Centrale Lyon, l’Ecole normale supérieure de Lyon, Sciences po Lyon et VetAgro Sup se sont associées pour créer le Collège des hautes études – Lyon science[s] : un MOOC commun aux écoles du Collège devrait voir le jour en septembre 2014, en association avec Centrale Nantes, qui a lancé le premier MOOC francophone à la rentrée 2012.
En septembre 2013, lancement du 1er MOOC francophone consacré au droit, proposé conjointement par l'Ecole de droit de la Sorbonne (Université Paris 1), l'ESCP Europe et le CAVEJ http://www.village-justice.com/articles/enseignement-distance-mooc-juridique-droit,14159.html
Un MOOC pour les sciences va aussi ouvrir en septembre 2013 (38 universités et écoles partenaires) http://www.unisciel.fr/socles-le-nouveau-dispositif-de-foadmooc/

Si vous voulez suivre l'actualité des MOOC en France et à l'étranger, je vous conseille la page Wiki ouverte par Michel Briand de Telecom Bretagne, http://www.intercoop.info/index.php/Autour_des_MOOC
Nom d'utilisateur
Nom d'utilisateur
Niveau 10

Universités : les cours en présentiel disparaîtront d'ici 50 ans.  Empty Re: Universités : les cours en présentiel disparaîtront d'ici 50 ans.

par Nom d'utilisateur Sam 18 Mai 2013 - 18:09
Merci pour ces informations.

Sans doute peut-on s'attendre à des disparités suivant les disciplines et le niveau d'études : peu étonnant qu'un cours de niveau pas trop élevé et consacré à l'intelligence artificielle cartonne en MOOC, c'est plus facile à imaginer qu'une version MOOC de TD de haut niveau, ou tout simplement de pratique de langue étrangère.

Cela dit, à considérer ces collègues qui se radinent avec juste un feuillet de cours rédigé et qui le lisent sans autre (et quand ils ajoutent un PowerPoint ou une carte photocopiée, c'est Byzance), on ne peut s'empêcher de penser qu'entre ça et du e-learning, hein...

Et puis, pour les effectifs pléthoriques, cela règle la question dont parlait joliment Serres dans son livre Petite poucette : le bruit dans l'amphi, l'impossibilité de focaliser l'attention de 200-300 têtes sur un(e) gusse qui se démène au loin...

Si le MOOC absorbe tout ce qui peut se faire ainsi (dire que c'est l'ensemble des formations à terme, cela paraît sous-estimer le besoin de contacts humains directs, mais qui sait...), et si, par conséquent, le MOOC libère des locaux pour un véritable enseignement en présentiel avec public et intervenant motivés, vive le MOOC !

Et finie, pour les cours du MOOC, la discrimination des étudiants n'habitant pas une grande capitale - sans parler du calvaire des étudiants handicapés ; enfin la possibilité de combiner des options choisies à Standford ou Taipeh à un cursus à l'EHESS etc.
Enfin, voilà qui me paraît contraindre de manière bénéfique les enseignants à offrir des supports de cours sérieux, enfin reconnus comme production académique...

Pardon pour ces remarques en vrac pas très intéressantes. Bon, je poste quand même.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum