Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
celitian
Expert spécialisé

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par celitian Dim 10 Mar 2013 - 14:36
Sauf si au moment des recrutements ils sont systèmatiquement écartés....
Comme je l'ai dit tout à l'heure on a un gros pbe avec des bac techno hôtelier qui ne font pas d'études alors je suis d'accord ce n'est pas en écartant les bacs pro que cela va changer qqe chose ; surtout que les profs préférent avoir un très bon bac pro motivé plutôt qu'un bac techno pas terrible mais comme d'habitude le souhait des profs...

celitian
celitian
Expert spécialisé

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par celitian Dim 10 Mar 2013 - 14:39
Cath5660 : visiblement le changement va être important entre les 2 options des bac pro qui auront très peu fait de service et d'autres de la cuisine.

Cath5660 : de toute façon une réforme est prévue et il ne faut pas se faire d'illusions on va passer en CCF pour bcp d'épreuves.
avatar
Cath
Bon génie

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par Cath Dim 10 Mar 2013 - 14:44
Les inspecteurs de lettres résistent toujours: nous sommes la seule matière à ne pas être passée en ccf.
JEMS
JEMS
Grand Maître

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par JEMS Dim 10 Mar 2013 - 15:25
Et en cela, ils peuvent être félicités car il n'y a plus de caractère national à nos diplômes. No
Jacq
Jacq
Grand Maître

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par Jacq Dim 10 Mar 2013 - 17:28
cath5660 a écrit:
ecogest a écrit:Oui mais ça c'est avant l'application de la réforme car pour l'instant bac pro 3 ans mais avec l'ancien programme et avec le nouveau programme cette poursuite .....
Après la réalité c'est que pour compléter les classes, certains bacs pro seront peut être pris avec un risque d'échec énorme.
Je n'ai vraiment rien contre les bacs pro c'est que tout simplement le nouveau programme est nul dans les matières théoriques.

En lettres_histoire, c'est le nouveau programme, en tout cas en Tle.

Je ne sais pas ce qui est appelé ici "matières théoriques". En LP il y a les matières pro et les matières générales.
En lettres histoire le problème ne vient pas tant du programme que du temps alloué aux élèves. 1h hebdomadaire en moins.

Surtout, plus généralement, avec le BEP2+Bac Pro2 nous avions une petite sélection avec un BEP obtenu obligatoirement avant d'aller en bac pro, plus un palier d'orientation qui sélectionnait les élèves entre BEP et bac pro, prenant ceux qui avaient le niveau bac pro (ou s'en approchaient..) 4 années, plus d'heures par année, et une sélection ! L'ancien bac pro avait un meilleur niveau.

Là nous avons un boulevard ouvert jusqu'à la terminale bac pro, avec certains élèves n'ayant rien à faire en terminale, et d'autres obtenant le bac avec un niveau parfois inférieur à celui de l'ancien BEP dans les matières générales (voire pro).
Boulevard pour des élèves arrivant en seconde avec un niveau de plus en plus faible en matières générales et qui avaient besoin réellement de quatre années, besoin d'heures qui ne sont plus là en bac pro 3 ans (AP servant bien sûr d'illusion face aux médias et aux parents d'élèves).

Et ces élèves obtenant le bac par miracle en ayant les plus mauvais dossiers (et donc aucune chance d'être pris en BTS et encore moins de chance de réussir en BTS) vont "très naturellement" en fac !
Jacq
Jacq
Grand Maître

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par Jacq Dim 10 Mar 2013 - 17:36
@JEMS a écrit:Pour avoir eu les deux types de sections...
Cette réforme des bac pro est une aberration sans nom !
Il s'agit d'un saupoudrage de connaissances qui arrivent à des compétences des plus légères, notamment en comptabilité.
Ainsi, les portes se ferment pour des élèves issus de LP vers notamment le BTS CGO, Assistant de Gestion PME-PMI, MUC...

Il ne reste à des élèves de GA que la BTS Assistant Manager... et là aussi c'est le grand n'importe quoi !

C'est un discours gênant que celui-ci sachant, de source sûre, que les grands penseurs du MEN ne considèrent pas le bac pro comme un diplôme de poursuite d'études, mais bien un diplôme professionnalisant.


C'est pire effectivement avec les GA nouvellement arrivés puisque la comptabilité disparaît presque totalement alors que certains élèves de GA ont la ferme intention de poursuivre leurs études dans la compta !
Ce que tu soulignes JEMS est d'autant plus aberrant que les élèves anciens élèves de Secrétariat Compta n'aillaient pas spécifiquement (du moins pour les miens) vers le BTS Assistant Manager.
Enfin, nos brillantes hautes instances du MEN sont persuadées du contraire....
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par Marcel Khrouchtchev Dim 10 Mar 2013 - 18:18
Il y a pour l'Université deux gros problèmes à l'afflux de bacheliers généraux en IUT (voire en BTS), c'est-à-dire dans des filières qui ne sont pas faites pour eux:
-le premier est qu'indirectement cela amène des flots de bacheliers technologiques et professionnels à l'Université, ce qui n'est pas fait pour eux.
-les bacheliers généraux finissent par revenir à l'Université en 3e année, mais en étant passé par une filière pensée comme courte, et ils arrivent donc sans préparation adaptée (et souvent sans les bases que l'on essaie d'acquérir en premier cycle).
John
John
Médiateur

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par John Dim 10 Mar 2013 - 18:22
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Il y a pour l'Université deux gros problèmes à l'afflux de bacheliers généraux en IUT (voire en BTS), c'est-à-dire dans des filières qui ne sont pas faites pour eux:
-le premier est qu'indirectement cela amène des flots de bacheliers technologiques et professionnels à l'Université, ce qui n'est pas fait pour eux.
-les bacheliers généraux finissent par revenir à l'Université en 3e année, mais en étant passé par une filière pensée comme courte, et ils arrivent donc sans préparation adaptée (et souvent sans les bases que l'on essaie d'acquérir en premier cycle).
Le présupposé est faux : les bacheliers généraux peuvent très bien avoir envie d'apprendre en alternance et de découvrir des matières appliquées.
Le deuxième tiret ne concerne d'ailleurs pas les BTS, qui sont très peu à reprendre en licence générale (alors qu'ils sont très appréciés... des écoles de commerce et d'ingénieurs - ça aussi ça explique leur attrait, et la désaffection pour l'université)

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par Marcel Khrouchtchev Dim 10 Mar 2013 - 18:31
Mon présupposé serait faux s'il n'y avait pas tant de bacheliers généraux allant en IUT uniquement pour esquiver l'Université et continuer tout de même des études longues (dans lesquelles ils seront d'ailleurs moins à l'aise, pour s'être trop spécialisés dès les deux premières années).

C'est le serpent qui se mord la queue: la désaffection des Universités vient aussi de cette fuite des étudiants qui pourraient la redynamiser. Je soutiendrai en tout cas avec enthousiasme tout ce qui permettra de mettre de façon préférentielle les bacheliers généraux en fac, les bacheliers technologiques en IUT et les bacheliers professionnels en BTS.
John
John
Médiateur

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par John Dim 10 Mar 2013 - 18:34
il y a tant de bacheliers généraux allant en IUT uniquement pour esquiver l'Université
Mais le problème est justement là : ce n'est pas en les forçant à aller contre leur gré vers des formations qu'ils veulent esquiver que tout cela s'arrangera.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
celitian
celitian
Expert spécialisé

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par celitian Dim 10 Mar 2013 - 18:35
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Il y a pour l'Université deux gros problèmes à l'afflux de bacheliers généraux en IUT (voire en BTS), c'est-à-dire dans des filières qui ne sont pas faites pour eux: -le premier est qu'indirectement cela amène des flots de bacheliers technologiques et professionnels à l'Université, ce qui n'est pas fait pour eux.
-les bacheliers généraux finissent par revenir à l'Université en 3e année, mais en étant passé par une filière pensée comme courte, et ils arrivent donc sans préparation adaptée (et souvent sans les bases que l'on essaie d'acquérir en premier cycle).
Je crois que certains bacheliers généraux veulent aller en BTS car en 2 ans ils obtiennent un diplôme leur permettant de travailler et surtout de trouver sans pb ce qui est vraiment très appréciable. D'où le nbe de bons dossiers de bacs généraux qui se trouvent en BTS. Bien sûr cela dépend des BTS mais je crois vraiment que la fac fait peur car il faut faire bcp d'années d'études.
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par Marcel Khrouchtchev Dim 10 Mar 2013 - 18:38
@John a écrit:
il y a tant de bacheliers généraux allant en IUT uniquement pour esquiver l'Université
Mais le problème est justement là : ce n'est pas en les forçant à aller contre leur gré vers des formations qu'ils veulent esquiver que tout cela s'arrangera.

Dans ce cas, il faudrait leur fermer de façon très strictes les porte de l'Université en L3.
celitian
celitian
Expert spécialisé

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par celitian Dim 10 Mar 2013 - 18:40
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@John a écrit:
il y a tant de bacheliers généraux allant en IUT uniquement pour esquiver l'Université
Mais le problème est justement là : ce n'est pas en les forçant à aller contre leur gré vers des formations qu'ils veulent esquiver que tout cela s'arrangera.
Dans ce cas, il faudrait leur fermer de façon très strictes les porte de l'Université en L3.
J'avoue que je n'y connais rien mais L3 c'est la même chose que les licences pro ? Car nos BTS se dirigent de plus en plus vers les licences pro.
Malviduplo
Malviduplo
Niveau 9

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par Malviduplo Dim 10 Mar 2013 - 18:42
ecogest a écrit:Hier à notre journée portes ouvertes le proviseur avait demandé aux profs de LP de clairement dire qu'il était impossible de faire un BTS après et c'est le message imposé par nos gds chefs.
Les parents n'y comprennent plus rien, les profs aussi d'ailleurs.
Suspect
Je serais curieuse de savoir où tu enseignes ! Nous n'avons vraiment pas le même discours de la part de l'IPR et de notre IEN... C'est même plutôt l'inverse d'autant que dans notre académie seuls 2 établissements (publics j'entends) propose le bac techno hôtelier et le BTS sous statut scolaire mais que des sections de BTS par alternance ont ouvert au sein de 2 LP de l'académie.
John
John
Médiateur

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par John Dim 10 Mar 2013 - 18:44
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@John a écrit:
il y a tant de bacheliers généraux allant en IUT uniquement pour esquiver l'Université
Mais le problème est justement là : ce n'est pas en les forçant à aller contre leur gré vers des formations qu'ils veulent esquiver que tout cela s'arrangera.
Dans ce cas, il faudrait leur fermer de façon très strictes les porte de l'Université en L3.
Il me semble que l'entrée en L3 n'est pas de droit pour les détenteurs d'un BTS ou d'un DUT. Si les enseignants d'université les acceptent sur dossier, c'est c'est qu'ils considèrent qu'ils en ont les capacités après leurs deux ans d'études, non ? Dans le cas contraire, ils sont déjà fondés à ne pas les accepter.
Et une telle mesure ferait sans doute le bonheur des écoles d'ingénieurs et licences professionnelles.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par Marcel Khrouchtchev Dim 10 Mar 2013 - 18:44
ecogest a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@John a écrit:
il y a tant de bacheliers généraux allant en IUT uniquement pour esquiver l'Université
Mais le problème est justement là : ce n'est pas en les forçant à aller contre leur gré vers des formations qu'ils veulent esquiver que tout cela s'arrangera.
Dans ce cas, il faudrait leur fermer de façon très strictes les porte de l'Université en L3.
J'avoue que je n'y connais rien mais L3 c'est la même chose que les licences pro ? Car nos BTS se dirigent de plus en plus vers les licences pro.

Il n'y a pas de licence pro dans mon domaine, donc je ne sais pas, mais je pense que oui. Ce que je voulais dire, c'est qu'il faudrait prévenir dès le départ qu'on ne prendra que de façon très exceptionnelle des détenteurs de DUT à l'Université. Ça en fera réfléchir quelques-uns. Et si des places sont libérées en IUT pour des bacheliers technologiques, ça ne peut être que favorable (car on voit bien que leur taux de réussite est très loin d'être satisfaisant en licence).
John
John
Médiateur

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par John Dim 10 Mar 2013 - 18:45
@Malviduplo a écrit:
ecogest a écrit:Hier à notre journée portes ouvertes le proviseur avait demandé aux profs de LP de clairement dire qu'il était impossible de faire un BTS après et c'est le message imposé par nos gds chefs.
Les parents n'y comprennent plus rien, les profs aussi d'ailleurs.
Suspect
Je serais curieuse de savoir où tu enseignes ! Nous n'avons vraiment pas le même discours de la part de l'IPR et de notre IEN... C'est même plutôt l'inverse d'autant que dans notre académie seuls 2 établissements (publics j'entends) propose le bac techno hôtelier et le BTS sous statut scolaire mais que des sections de BTS par alternance ont ouvert au sein de 2 LP de l'académie.
Statutairement, les bacs pros peuvent de toute façon candidater pour des BTS. Peut-être que l'établissement cité refuse par principe les bacs pros en BTS, mais je trouve ça dommage. D'ailleurs, je me demande bien comment ils font le plein de leurs BTS avec uniquement des bacs technos heu

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par Marcel Khrouchtchev Dim 10 Mar 2013 - 18:46
@John a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@John a écrit:
il y a tant de bacheliers généraux allant en IUT uniquement pour esquiver l'Université
Mais le problème est justement là : ce n'est pas en les forçant à aller contre leur gré vers des formations qu'ils veulent esquiver que tout cela s'arrangera.
Dans ce cas, il faudrait leur fermer de façon très strictes les porte de l'Université en L3.
Il me semble que l'entrée en L3 n'est pas de droit pour les détenteurs d'un BTS ou d'un DUT. Si les enseignants d'université les acceptent sur dossier, c'est c'est qu'ils considèrent qu'ils en ont les capacités après leurs deux ans d'études, non ? Dans le cas contraire, ils sont déjà fondés à ne pas les accepter.
Et une telle mesure ferait sans doute le bonheur des écoles d'ingénieurs et licences professionnelles.

Ah ben tout le monde serait content comme ça! Les enseignants n'ont pas les moyens de faire la fine bouche malheureusement. On en est au point de faire feu de tout bois pour maintenir les effectifs.
John
John
Médiateur

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par John Dim 10 Mar 2013 - 18:47
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
ecogest a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@John a écrit:
il y a tant de bacheliers généraux allant en IUT uniquement pour esquiver l'Université
Mais le problème est justement là : ce n'est pas en les forçant à aller contre leur gré vers des formations qu'ils veulent esquiver que tout cela s'arrangera.
Dans ce cas, il faudrait leur fermer de façon très strictes les porte de l'Université en L3.
J'avoue que je n'y connais rien mais L3 c'est la même chose que les licences pro ? Car nos BTS se dirigent de plus en plus vers les licences pro.
Il n'y a pas de licence pro dans mon domaine, donc je ne sais pas, mais je pense que oui. Ce que je voulais dire, c'est qu'il faudrait prévenir dès le départ qu'on ne prendra que de façon très exceptionnelle des détenteurs de DUT à l'Université. Ça en fera réfléchir quelques-uns. Et si des places sont libérées en IUT pour des bacheliers technologiques, ça ne peut être que favorable (car on voit bien que leur taux de réussite est très loin d'être satisfaisant en licence).
Il fallait commencer par là : dans ton domaine de spécialité, qui n'a pas de licence pro, tu n'as sans doute de toute façon déjà pas d'anciens étudiants de BTS ou DUT...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
John
John
Médiateur

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par John Dim 10 Mar 2013 - 18:48
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@John a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@John a écrit:
il y a tant de bacheliers généraux allant en IUT uniquement pour esquiver l'Université
Mais le problème est justement là : ce n'est pas en les forçant à aller contre leur gré vers des formations qu'ils veulent esquiver que tout cela s'arrangera.
Dans ce cas, il faudrait leur fermer de façon très strictes les porte de l'Université en L3.
Il me semble que l'entrée en L3 n'est pas de droit pour les détenteurs d'un BTS ou d'un DUT. Si les enseignants d'université les acceptent sur dossier, c'est c'est qu'ils considèrent qu'ils en ont les capacités après leurs deux ans d'études, non ? Dans le cas contraire, ils sont déjà fondés à ne pas les accepter.
Et une telle mesure ferait sans doute le bonheur des écoles d'ingénieurs et licences professionnelles.
Ah ben tout le monde serait content comme ça! Les enseignants n'ont pas les moyens de faire la fine bouche malheureusement. On en est au point de faire feu de tout bois pour maintenir les effectifs.
En refusant par principe les anciens étudiants de BTS ou DUT en L3, non seulement on ne résoudra donc pas le problème, mais en plus on fermera certaines filières de fac... On ne peut dire que ce soit un succès annoncé.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Mestelle51
Mestelle51
Habitué du forum

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par Mestelle51 Dim 10 Mar 2013 - 18:49
Il y a des titulaires de DUT qui sont prit en école d'ingénieur. Et un DUT serait donc insuffisant pour reprendre l'université? Cela me semble curieux.

Je suppose que cela dépend plutôt du cursus qu'ils voudraient reprendre à l'université. Dans ces cas, un passage en L2 est tout a fait possible à ma connaissance.

Qui peut en vouloir à un bachelier général de vouloir obtenir un diplôme professionnalisant (contrairement à la L2, à la prépa et même bien souvent à la licence générale?)
celitian
celitian
Expert spécialisé

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par celitian Dim 10 Mar 2013 - 18:50
Dans notre académie nous avons également un LP avec un BTS en alternance mais ils ont du mal à remplir les sections et malheureusement les résultats sont très mauvais ; les étudiants ont bcp de mal à cumuler cours + boulot avec des horaires de folie.
Mais le discours que l'on nous a tenu est visiblement celui de l'inspecteur général responsable des sections hôtellerie.
Mais ce serait tellement plus intelligent de pouvoir faire des cours en + pour les bacs pro pour les aider à réussir en BTS.
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par Marcel Khrouchtchev Dim 10 Mar 2013 - 18:50
@John a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
ecogest a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@John a écrit: Mais le problème est justement là : ce n'est pas en les forçant à aller contre leur gré vers des formations qu'ils veulent esquiver que tout cela s'arrangera.
Dans ce cas, il faudrait leur fermer de façon très strictes les porte de l'Université en L3.
J'avoue que je n'y connais rien mais L3 c'est la même chose que les licences pro ? Car nos BTS se dirigent de plus en plus vers les licences pro.
Il n'y a pas de licence pro dans mon domaine, donc je ne sais pas, mais je pense que oui. Ce que je voulais dire, c'est qu'il faudrait prévenir dès le départ qu'on ne prendra que de façon très exceptionnelle des détenteurs de DUT à l'Université. Ça en fera réfléchir quelques-uns. Et si des places sont libérées en IUT pour des bacheliers technologiques, ça ne peut être que favorable (car on voit bien que leur taux de réussite est très loin d'être satisfaisant en licence).
Il fallait commencer par là : dans ton domaine de spécialité, qui n'a pas de licence pro, tu n'as sans doute de toute façon déjà pas d'anciens étudiants de BTS ou DUT...

Et alors? Je n'ai donc pas le droit de donner mon avis? J'étais cette semaine à une AG où la seule mesure de la nouvelle loi sur l'Université qui a suscité l'enthousiasme (notamment chez les collègues de sciences), c'est justement la volonté de donner la priorité en IUT aux bacheliers technologiques. Ils m'ont convaincu, j'en fais part ici. Mais si tu attends que seuls ceux qui enseignent en licence pro donnent leur avis ici, je te laisse volontiers disserter. Désolé.
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par Marcel Khrouchtchev Dim 10 Mar 2013 - 18:52
@Mestelle51 a écrit:Il y a des titulaires de DUT qui sont prit en école d'ingénieur. Et un DUT serait donc insuffisant pour reprendre l'université? Cela me semble curieux.

Une école d'ingénieur et l'Université n'ont pas les mêmes attentes. Donc je ne vois pas trop ce que tu veux dire. Les écoles d'ingénieurs n'offrent pas des formations intrinsèquement meilleures (c'est ce que j'ai l'impression de lire dans tes propos), elles proposent d'autres formations.
Malviduplo
Malviduplo
Niveau 9

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par Malviduplo Dim 10 Mar 2013 - 18:52
@John a écrit:
@Malviduplo a écrit:
ecogest a écrit:Hier à notre journée portes ouvertes le proviseur avait demandé aux profs de LP de clairement dire qu'il était impossible de faire un BTS après et c'est le message imposé par nos gds chefs.
Les parents n'y comprennent plus rien, les profs aussi d'ailleurs.
Suspect
Je serais curieuse de savoir où tu enseignes ! Nous n'avons vraiment pas le même discours de la part de l'IPR et de notre IEN... C'est même plutôt l'inverse d'autant que dans notre académie seuls 2 établissements (publics j'entends) propose le bac techno hôtelier et le BTS sous statut scolaire mais que des sections de BTS par alternance ont ouvert au sein de 2 LP de l'académie.
Statutairement, les bacs pros peuvent de toute façon candidater pour des BTS. Peut-être que l'établissement cité refuse par principe les bacs pros en BTS, mais je trouve ça dommage. D'ailleurs, je me demande bien comment ils font le plein de leurs BTS avec uniquement des bacs technos heu
C'est exactement ça John ! D'où ma question à Ecogest...
Malviduplo
Malviduplo
Niveau 9

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 2 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par Malviduplo Dim 10 Mar 2013 - 18:53
Ecogest, tu es mal renseigné, nous sommes de la même académie...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum