Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cath
Bon génie

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 4 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par Cath Lun 11 Mar 2013 - 22:16
Tout à fait d'accord avec toi.

Et j'ajoute qu'avec la première promo des bacs pro 3 ans, en 2009 donc, j'ai eu ma première classe qui ne faisait aucun des travaux à la maison demandés. Une classe très sympa au demeurant, qui, quand je donnais un travail, me disait " :shock: Ben Madame, pourquoi vous nous donnez ça ? Vous savez bien qu'on ne va pas le faire! Wink ". Le tout avec un gentil sourire.
Ces classes avec aucun devoir rendu, ça n'arrivait jamais.
Mais ça c'était avant.
Jacq
Jacq
Grand Maître

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 4 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par Jacq Lun 11 Mar 2013 - 23:19
Ouais, je suis encore d'accord avec toi Cath.
En plus ce n'est pas obligatoirement de la mauvaise volonté. Simplement, n'ayant jamais été contraints, ils ne comprennent pas pourquoi moi je veux les contraindre maintenant. D'où le sourire, qui n'est pas obligatoirement hypocrite... Ils sont sympa, tant qu'on fait comme avant : on laisse couler peinard.

Pour en revenir à l'orientation vers le BTS l'année passé, nous avons eu de sérieuses contradictions, entre autre entre moi et d'autres prof (de matière pro) sur l'avis à donner pour la poursuite d'étude en BTS. Cela a même été assez violent. A la fin, comme j'ose prétendre que nous faisons bien notre boulot, nous avons eu des avis très positifs pour ceux qui le méritaient, et mitigé pour les cas litigieux. Mon opinion étant : on ne ment pas sur les avis, notre objectif n'est de "caser mes élèves" mais bien d'informer les collègues de BTS qui vont lire nos avis.

Mais suite à cette sérieuse enguelade entre nous, en revenant sur le sujet plus tard, la conclusion a été : "avec un ou deux ans de plus l'avis aurait été favorable et l'élève aurait été prêt pour aller en BTS".

Pour nos élèves qui sont lents, pas toujours matures, il faudrait une ou deux années de plus. C'est je pense, outre les programmes, l'actuel problème du "tout le monde passe au collège" puis du "tout le monde passe au LP" depuis la réforme Chatel. Une grande partie de nos gamins de LP avait besoin de quatre années au moins. Ils ne les ont plus !

La solution, puisque nous ne reviendrons pas au bac pro 4 ans, c'est de multiplier les dédoublements en LP pour assurer un travail réellement personnalisé... Mais cela ne semble pas être dans les tuyaux malheureusement (excepté l'AP et l'EGLS bidons).
Jacq
Jacq
Grand Maître

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 4 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par Jacq Lun 11 Mar 2013 - 23:28
Ce que je n'espère pas pour l'orientation en BTS.

L'une des solutions miracle que pourrait nous trouver l'administration serait d'informatiser totalement l'orientation, comme entre la troisième et la seconde (pro ou général) en disant : "cela permettra d'éviter la sélection par les prof". Il resterait donc à mettre des bonifications aux élèves de LP.

Mauvaise solution !
Cela reviendrait à supprimer tout libre arbitre des enseignants de BTS pour sélectionner les élèves, à nier notre capacité à sélectionner les élèves capables ou pas capables mais aussi notre capacité à éviter les dossiers bidons comme nous en voyons (enfin, on ne les voit plus justement) entre la troisième et la seconde. Parce que des dossiers bidons il en existe.

C'était le débat durant nos réunions d'orientation. Devons nous "pousser les élèves" (leurs dossiers) ou non ? Sachant que si nous [poussons] les collègues de BTS seront déçus et ensuite ne prendront plus nos élèves. Ma réponse était non : soyons exigeants pour qu'ensuite nos collègues de BTS aient confiance en nos appréciations. Travail de long terme donc, et qui implique aussi de voir la vérité en face quitte à mettre des avis négatifs à des élèves "gentils" mais sans le niveau.

Et comme le serpent se mord la queue, retour à mon problème : des élèves à qui nous avons mis des avis négatifs auraient sans doute obtenu un tout autre avis avec plus de maturité, donc avec une ou deux années en plus ! Pb du bac pro 3 et du non redoublement au collège.

A la fin ce sont les élèves qui y perdent (mais M. Chatel aura fait des économies sur les postes et la FCPE sera contente puisqu'il n'y a plus de redoublement) !

Entre la réalité, les économies et les belles idées il y a un gouffre !


Dernière édition par Jacq le Mar 12 Mar 2013 - 12:16, édité 1 fois
celitian
celitian
Expert spécialisé

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 4 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par celitian Mar 12 Mar 2013 - 9:09
Autre future solution une bonne réforme de tous les BTS avec bcp de CCF et des programmes allégés.
Meilleur taux de réussite et suppression de postes donc super pour l'EN.
capucine42
capucine42
Érudit

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 4 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par capucine42 Mar 12 Mar 2013 - 11:51
Pour l'année à venir, en BTS AG nous avons pratiquement 100 pour cent de bac pro, cette année j'en ai environ 50 pour cent, et objectivement ils n'ont pas le niveau requis ni en culture gé ni en langue ni en management...mais il semblerait,dixit la chef,"que ça ne les empêchera pas d'avoir leur BTS".
J ai aussi une étudiante qui passe son BTS depuis trois ans et qui valide petit à petit des compétences...
celitian
celitian
Expert spécialisé

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 4 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par celitian Mar 12 Mar 2013 - 12:12
Et elle n'a pas peur de baisser vos taux de réussite ?
capucine42
capucine42
Érudit

Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers) - Page 4 Empty Re: Bacs technos en IUT et bacs pros en BTS : le point de vue d'Olivier Bouba-Olga (université de Poitiers)

par capucine42 Mar 12 Mar 2013 - 13:09
Je crois qu'on n'a pas bien le choix, on est dans le privé, fermer une classe signifie perdre nos postes, et le BTS AG est de moins en moins attrayant...
Mais enfin l'année dernière on a enregistré 75 pour cent de réussite en AG, 99 pour cent en MUC et 92 pour cent en AM. Franchement je ne sais que penser, j'attends de voir les résultats de cette année, les matières générales ne sont pas forcément les plus importantes non plus!

En tous les cas, pour être prof de lettres en term bac pro et prof de culture gé en BTS, je trouve le programme de term bac pro plus exigeant que celui de BTS, alors je comprends que dans la théorie les bac pro aient tout à fait leur place en BTS, sauf qu'en pratique on ne note pas de la même manière une copie de term bac pro et une copie de BTS.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum