Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ragnetrude
Ragnetrude
Expert spécialisé

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par Ragnetrude le Dim 10 Mar 2013 - 14:59
Le site de l'éducation nationale propose aux étudiants tentés de passer les concours de poser des questions à de vrais enseignants, avides de partager leur passion pour le métier. Notons dans les différents profils une sur-représentation de maître formateurs et autres conseillers pédagogiques. C'est le monde des bisounours...

http://www.education.gouv.fr/recrutement/posez-nous-votre-question/

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Captur10

Quelques extraits des profils :

Céline "J’aide à la prise en compte de l’hétérogénéité dans les classes en favorisant l’approche par compétences."

Isabelle "Le métier d'enseignant se construit. Son intérêt dépend de son implication, de sa capacité à s'engager dans des projets, à se remettre en question"

Marianne "Dans mon établissement actuel, j’ai pu monter de nombreux projets passionnants !" yesyes

Alexis "On peut sans cesse chercher à différencier ses pratiques pédagogiques. Avec l'expérience, j’ai accepté de décentrer mon regard et j’ai ouvert ma classe à un enseignement différent et innovant." sunny

Jean-Christophe "Parce-que les TICE sont susceptibles d’ajouter de la valeur à ma pédagogie, je les associe souvent à mes enseignements." flower

Caroline "J’enseigne les mathématiques, certes, mais mon rôle va au-delà de cette discipline : apprendre aux élèves les règles de la vie, les aider à envisager un avenir professionnel, dialoguer avec les familles…"

Paule "Je travaille quotidiennement et avec bonheur avec des familles" :etoilecoeur: 💋

Fabrice "j’ai structuré mon métier autour de trois axes : plaisir, envie et curiosité" hearts

Hélène "Mon rôle d’enseignante se combine donc bien souvent à celui de l’éducateur. C’est ce qui fait la richesse de ce métier" Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy


Dernière édition par Haldetrude le Dim 10 Mar 2013 - 16:00, édité 1 fois
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par Iphigénie le Dim 10 Mar 2013 - 15:03
expérience enrichissante
la richesse de ce métier
plaisir bonheur passion

les mots clés, avec Tic, bien sûr (et bientôt "toc") mdr
abricotedapi
abricotedapi
Expert spécialisé

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par abricotedapi le Dim 10 Mar 2013 - 15:04
En tant qu'étudiante qui passe actuellement le CAPES, ce genre de discours m'angoisse totalement.
On dirait qu'on cherche à nous enrôler dans une secte.
Je préfère faire mon stage dans mon coin et ne pas écouter ce genre de sirènes lecteur

D'ailleurs, sur l'image, le blabla bisounours sur les zones sensibles ne répond même pas à la question, c'est bien l'exemple parfait de cette démarche.


Dernière édition par abricotedapi le Dim 10 Mar 2013 - 15:05, édité 1 fois
C'est pas faux
C'est pas faux
Esprit éclairé

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par C'est pas faux le Dim 10 Mar 2013 - 15:04
Magnifique florilège ! pale
Ils gagnent quoi, ces bons petits soldats engagés dans la lutte pour la glorieuse édification de l'école Potemkine ? Un séjour sur la mer d'Aral ?
John
John
Médiateur

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par John le Dim 10 Mar 2013 - 15:05
expérience enrichissante
la richesse de ce métier
Pas financièrement en tout cas Very Happy Twisted Evil

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
User9397
Niveau 10

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par User9397 le Dim 10 Mar 2013 - 15:27
En fait, il ne faut pas écouter les médias qui nous disent que le métier d'enseignant et de plus en plus difficile. Il faut plutôt voir ce que disent ces enseignants, pour qui le travail est vraiment un pur plaisir, sans aucune grande difficulté ^^
corisandiane
corisandiane
Niveau 9

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par corisandiane le Dim 10 Mar 2013 - 15:38
yesyes merci du fou rire!! C'est d'une telle naïveté que ça fait presque parodie! On dirait presque un sketche des inconnus! C'est bismunoursland! Franchement désolée mais ce ministre plane complètement.
Ragnetrude
Ragnetrude
Expert spécialisé

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par Ragnetrude le Dim 10 Mar 2013 - 15:44
@abricotedapi a écrit:D'ailleurs, sur l'image, le blabla bisounours sur les zones sensibles ne répond même pas à la question, c'est bien l'exemple parfait de cette démarche.

Absolument !! C'est ce qui m'a sauté aux yeux !! Ils ont honte de rien quand même.
Ruthven
Ruthven
Monarque

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par Ruthven le Dim 10 Mar 2013 - 15:51
Cela serait intéressant de connaître les fonctions actuelles et réelles des intervenants (profs lambdas ou loin des classes, formateur ou autres). Je crois qu'il y a le délégué académique à la vie lycéenne de mon académie dans le lot.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par Iphigénie le Dim 10 Mar 2013 - 15:58
Haldetrude a écrit:
@abricotedapi a écrit:D'ailleurs, sur l'image, le blabla bisounours sur les zones sensibles ne répond même pas à la question, c'est bien l'exemple parfait de cette démarche.

Absolument !! C'est ce qui m'a sauté aux yeux !! Ils ont honte de rien quand même.

C'est qu'ils confondent "comment?" et "Pourquoi?" alors que la seule question qui vaille, c'est "combien?" Laughing
Ragnetrude
Ragnetrude
Expert spécialisé

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par Ragnetrude le Dim 10 Mar 2013 - 15:59
C'est marqué sur la présentation de chacun d'eux... Il y a de "vrai" profs apparemment mais beaucoup de chargés de mission et formateurs, des profs en prépa...
John
John
Médiateur

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par John le Dim 10 Mar 2013 - 16:03
Il y a tout de même des citations qui ne me choquent pas. Celle-ci par exemple me semble tout à fait honnête :
Caroline "J’enseigne les mathématiques, certes, mais mon rôle va au-delà de cette discipline : apprendre aux élèves les règles de la vie, les aider à envisager un avenir professionnel, dialoguer avec les familles…"

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Lédissé
Lédissé
Empereur

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par Lédissé le Dim 10 Mar 2013 - 16:05
@abricotedapi a écrit:En tant qu'étudiante qui passe actuellement le CAPES, ce genre de discours m'angoisse totalement.
On dirait qu'on cherche à nous enrôler dans une secte.
Je préfère faire mon stage dans mon coin et ne pas écouter ce genre de sirènes lecteur

D'ailleurs, sur l'image, le blabla bisounours sur les zones sensibles ne répond même pas à la question, c'est bien l'exemple parfait de cette démarche.

Exactement. Ça fait peur - et c'est insultant. furieux
J'ai la chance de n'avoir que très peu entendu ce genre de discours, je suis vraiment passée entre les gouttes...

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer...Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Vieille etc._  Smile
Ragnetrude
Ragnetrude
Expert spécialisé

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par Ragnetrude le Dim 10 Mar 2013 - 16:06
Non mais ce site va m'amuser pendant des heures je crois :

"Que faire si les élèves viennent en cours sans affaires et ne fournissent aucun travail ?Angela, 60 ans ( Suspect )"

Réponse :
"Bonjour,
Pour ce qui est des élèves qui viennent sans leurs affaires, il est possible de préparer des fiches élèves (préparées en avances qui reprennent l'ensemble du cours). Ces fiches sont donc distribuées en début de cours. De ce fait l'élève a toujours une trace écrite avec lui.
(...)
Les élèves qui ne veulent pas travailler doivent être valorisés par le peu de travail qu'ils apportent (lecture de texte, ou recherche d'un élément simple sur le document). Le fait d'être valorisé lui permettra, à terme, de prendre confiance et de ce fait de travailler un peu plus. Il ne faut surtout pas les mettre à part mais toujours les inclure dans le groupe classe.

Le jour du contrôle, il est possible de lui donner des exercices plus simples (reprenant malgré tout, les items du socle commun évalués) toujours dans l'optique de le valoriser.En espérant avoir répondu à votre interrogation. Bonne journée.Stéphanie
Ragnetrude
Ragnetrude
Expert spécialisé

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par Ragnetrude le Dim 10 Mar 2013 - 16:08
@John a écrit:Il y a tout de même des citations qui ne me choquent pas. Celle-ci par exemple me semble tout à fait honnête :
Caroline "J’enseigne les mathématiques, certes, mais mon rôle va au-delà de cette discipline : apprendre aux élèves les règles de la vie, les aider à envisager un avenir professionnel, dialoguer avec les familles…"

Non mais si on lit tout il n'y a pas que des bêtises dans les réponses bien sûr. C'est le côté "tout est merveilleux" qui m'a fait tiquer !
John
John
Médiateur

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par John le Dim 10 Mar 2013 - 16:09
Angela, 60 ans
Voilà quelqu'un qui a pris le temps de mûrir son projet avant de choisir son métier professeur
Il y a une autre explication plus sérieuse et plus triste : le chômage des séniors :/


Dernière édition par John le Dim 10 Mar 2013 - 16:12, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
corisandiane
corisandiane
Niveau 9

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par corisandiane le Dim 10 Mar 2013 - 16:11
@John a écrit:Il y a tout de même des citations qui ne me choquent pas. Celle-ci par exemple me semble tout à fait honnête :
Caroline "J’enseigne les mathématiques, certes, mais mon rôle va au-delà de cette discipline : apprendre aux élèves les règles de la vie, les aider à envisager un avenir professionnel, dialoguer avec les familles…"
oui c'est vrai, celui-la est honnête. Par contre envisager un avenir professionnel, je ne le fais pas avant la 4e/3e. Avant, ils sont encore trop jeunes. Le dialogue avec les familles y est par contre trés présent, plus encore qu'avec les "grands".
avatar
lisette83
Expert

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par lisette83 le Dim 10 Mar 2013 - 16:12
LadyC a écrit:
@abricotedapi a écrit:En tant qu'étudiante qui passe actuellement le CAPES, ce genre de discours m'angoisse totalement.
On dirait qu'on cherche à nous enrôler dans une secte.
Je préfère faire mon stage dans mon coin et ne pas écouter ce genre de sirènes Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  120776

D'ailleurs, sur l'image, le blabla bisounours sur les zones sensibles ne répond même pas à la question, c'est bien l'exemple parfait de cette démarche.

Exactement. Ça fait peur - et c'est insultant. Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  513736
J'ai la chance de n'avoir que très peu entendu ce genre de discours, je suis vraiment passée entre les gouttes...
La peur, c'est effectivement le premier sentiment que je ressens. Ce discours va faire fuir plus qu'il ne va attirer...


Dernière édition par lisette83 le Dim 10 Mar 2013 - 16:15, édité 1 fois
C'est pas faux
C'est pas faux
Esprit éclairé

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par C'est pas faux le Dim 10 Mar 2013 - 16:15
Haldetrude a écrit:Non mais ce site va m'amuser pendant des heures je crois :

"Que faire si les élèves viennent en cours sans affaires et ne fournissent aucun travail ?Angela, 60 ans ( Suspect )"

Réponse :
"Bonjour,
Pour ce qui est des élèves qui viennent sans leurs affaires, il est possible de préparer des fiches élèves (préparées en avances qui reprennent l'ensemble du cours). Ces fiches sont donc distribuées en début de cours. De ce fait l'élève a toujours une trace écrite avec lui.
(...)
Les élèves qui ne veulent pas travailler doivent être valorisés par le peu de travail qu'ils apportent (lecture de texte, ou recherche d'un élément simple sur le document). Le fait d'être valorisé lui permettra, à terme, de prendre confiance et de ce fait de travailler un peu plus. Il ne faut surtout pas les mettre à part mais toujours les inclure dans le groupe classe.

Le jour du contrôle, il est possible de lui donner des exercices plus simples (reprenant malgré tout, les items du socle commun évalués) toujours dans l'optique de le valoriser.En espérant avoir répondu à votre interrogation. Bonne journée.Stéphanie

Bonjour,
comment puis-je valoriser les élèves qui produisent un travail normal si je valorise ceux qui ne veulent rien faire ?
CPF, 47 ans aux fraises
avatar
lisette83
Expert

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par lisette83 le Dim 10 Mar 2013 - 16:16
C'est à pleurer cette affaire...
corisandiane
corisandiane
Niveau 9

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par corisandiane le Dim 10 Mar 2013 - 16:19
Haldetrude a écrit:
@John a écrit:Il y a tout de même des citations qui ne me choquent pas. Celle-ci par exemple me semble tout à fait honnête :
Caroline "J’enseigne les mathématiques, certes, mais mon rôle va au-delà de cette discipline : apprendre aux élèves les règles de la vie, les aider à envisager un avenir professionnel, dialoguer avec les familles…"

Non mais si on lit tout il n'y a pas que des bêtises dans les réponses bien sûr. C'est le côté "tout est merveilleux" qui m'a fait tiquer !
ceci étant, imaginez des profs présentant la vraie réalité dans certains endroits à des jeunes? Imaginez un discours du type "cette année, je me suis fait traiter de p...par un élève à qui je demandais le carnet, et le CDE a puni l'élève par 2h de colle" ou encore "j'essaie de me reconvertir car je n'en peux vraiment plus, je suis au bout du rouleau" ça serait vraiment déprimant même si ce serait aussi trés exagéré dans l'autre sens bien sûr. Mais ça existe et on le sait.(42% des profs insultés cette année, donc cette présentation bisounours, c'est un peu fort de café quand même!)
Bon, le truc c'est que c'est vraiment trop beau pour être vrai, ils devraient quand même essayer de présenter les choses avec un aspect moins naif parce que c'est évident que c'est un gros mensonge; qui peut croire ça? Les jeunes qui choisissent ce métier doivent le faire en connaissance de cause.
Le mieux ce serait qu'ils visitent plusieurs établissements scolaires.
Ragnetrude
Ragnetrude
Expert spécialisé

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par Ragnetrude le Dim 10 Mar 2013 - 16:21
Ah, j'en ai encore trouvé une pas mal, tenez vous bien :

"Judith, 19 ans : Est-ce que je peux choisir, après ma réussite au concours de professeur des collèges et lycées, la ville ou l’établissement de mon premier poste ?"

"CÉCILE Professeure de sciences physiques, Académie de Limoges : La première mutation, c’est pas une mutation qu’on décide : c’est une affectation. Pour mon cas, ça a été effectivement une véritable surprise. Je ne m’attendais absolument pas à tomber dans du milieu rural isolé, donc avec des parents qui viennent chercher leurs enfants en tracteur ou des choses comme ça :aba:. C’était à mille lieu de ce que j’avais connu et, en fait, je ne regrette pas cette première mutation, parce que c’était une vraie bonne surprise. sunny flower Et j’y suis encore dans ce collège, vraiment je m’y suis attachée et pour rien au monde je changerai d’établissement. coeurs Donc, en fait, mes craintes finalement sur cette première mutation, bien vraiment ça a été une révélation yesyes . Il fait bon vivre. Comme quoi ! En fait, on peut être muté dans un endroit auquel on n’avait absolument pas pensé et se révéler par ce métier-là, se découvrir une passion d’un nouvel environnement, changer complètement de vie et c’est très stimulant. hearts "


Dernière édition par Haldetrude le Dim 10 Mar 2013 - 16:25, édité 1 fois
avatar
Cath
Bon génie

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par Cath le Dim 10 Mar 2013 - 16:23
Tout ça est affligeant.
corisandiane
corisandiane
Niveau 9

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par corisandiane le Dim 10 Mar 2013 - 16:24
@C'est pas faux a écrit:
Haldetrude a écrit:Non mais ce site va m'amuser pendant des heures je crois :

"Que faire si les élèves viennent en cours sans affaires et ne fournissent aucun travail ?Angela, 60 ans ( Suspect )"

Réponse :
"Bonjour,
Pour ce qui est des élèves qui viennent sans leurs affaires, il est possible de préparer des fiches élèves (préparées en avances qui reprennent l'ensemble du cours). Ces fiches sont donc distribuées en début de cours. De ce fait l'élève a toujours une trace écrite avec lui.
(...)
Les élèves qui ne veulent pas travailler doivent être valorisés par le peu de travail qu'ils apportent (lecture de texte, ou recherche d'un élément simple sur le document). Le fait d'être valorisé lui permettra, à terme, de prendre confiance et de ce fait de travailler un peu plus. Il ne faut surtout pas les mettre à part mais toujours les inclure dans le groupe classe.

Le jour du contrôle, il est possible de lui donner des exercices plus simples (reprenant malgré tout, les items du socle commun évalués) toujours dans l'optique de le valoriser.En espérant avoir répondu à votre interrogation. Bonne journée.Stéphanie

Bonjour,
comment puis-je valoriser les élèves qui produisent un travail normal si je valorise ceux qui ne veulent rien faire ?
CPF, 47 ans aux fraises

n'empeche, c'est choquant de voir que ça devient banal et même valorisé de venir sans ses affaires en classe: il faut valoriser et ne surtout pas stigmatiser le pauvre petit qui vient sans ses affaires en classe, sinon il pourrait se sentir exclu du groupe classe Suspect alors que justement s'il vient sans ses affaires c'est pour ne rien faire et souvent mettre le bazar...on nage vraiment en plein délire, pleine inversion des valeurs, c'est celui qui apporte ses affaires comme tu dis qui doit être valorisé, celui qui vient sans rien, devrait être sanctionné et mis au fond de la classe avec un travail noté, voire même exclu, mais à force de passer sur tout, voila on on arrive...
almuixe
almuixe
Fidèle du forum

Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...  Empty Re: Étudiants : le ministère répond à vos questions sur le métier d'enseignant...

par almuixe le Dim 10 Mar 2013 - 16:34
Positivons c'est tout de même instructif pour les étudiants : cela montre que la vérité a bien du mal à émerger dans l'institution. On ne veut voir que le bon côté des choses. L'exemple sur le premier poste est significatif, la vérité c'est qu'un néotitulaire sur 2 sera à Créteil ou à Versailles, là où il y a le plus de zep.


Dernière édition par almuixe le Dim 10 Mar 2013 - 19:21, édité 1 fois
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum