Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
jilucorg
jilucorg
Neoprof expérimenté

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par jilucorg Mar 19 Mar 2013 - 19:04
C'est le titre de ce papier sur Rue89 → http://www.rue89.com/2013/03/19/comment-faire-dun-college-pourri-le-college-du-bonheur-240233

Le taux de réussite au brevet de ce collège est passé de 64% à 95%. Nouveau principal, confiance dans les profs, transmission de valeurs, et surtout, plaisir.
littlemary
littlemary
Doyen

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par littlemary Mar 19 Mar 2013 - 19:56
C'est décidé : je demande ma mut' et j'anime le club tricot...
Nestya
Nestya
Esprit sacré

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par Nestya Mar 19 Mar 2013 - 20:00
Les élèves aisés sont bienvenus, mais la provocation n’est pas tolérée. Albert Zenou et son adjointe Carole Blasco veillent tous les matins à l’entrée du collège. L’interdiction des sacs à main permet de limiter la frime :

« Un jour, une fille est arrivée en cours avec un sac Prada. On lui a demandé de le vider et on lui a donné un sac Picard. Cela n’avait rien à voir, sauf la première lettre des deux marques. Elle n’est plus jamais revenue avec. »
A tenter! Razz

_________________
"Le doute ne garantit pas d'avoir raison, mais d'éviter de persister dans l'erreur." Thomas C.Durand

"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin
Zenxya
Zenxya
Grand sage

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par Zenxya Mar 19 Mar 2013 - 20:09
extrait Avant de devenir principal, il était professeur de lettres classiques. « Le latin, cela structure. »
Voilà qui va faire plaisir à beaucoup de personnes sur ce forum Very Happy

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
L'École est le lieu où l'on va s'instruire de ce que l'on ignore ou de ce que l'on sait mal pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître - Jacques Muglioni
avatar
InvitéO
Habitué du forum

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par InvitéO Mar 19 Mar 2013 - 20:09
Quasi toutes les élèves ont des sacs à main. En tous cas les miennes.
Trinity
Trinity
Esprit éclairé

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par Trinity Mar 19 Mar 2013 - 20:22
Oriane a écrit:Quasi toutes les élèves ont des sacs à main. En tous cas les miennes.

Pareil. Et, pour certaines, les livres, cahiers et classeurs ne tiennent pas dedans.

cafe

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Crayon12
avatar
CatLea
Bon génie

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par CatLea Mar 19 Mar 2013 - 20:23
Idem.
avatar
InvitéO
Habitué du forum

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par InvitéO Mar 19 Mar 2013 - 20:25
Trinity a écrit:
Oriane a écrit:Quasi toutes les élèves ont des sacs à main. En tous cas les miennes.

Pareil. Et, pour certaines, les livres, cahiers et classeurs ne tiennent pas dedans.

cafe

Ben, non, à cause du miroir, de la trousse de maquillage, du parfum, de la brosse à cheveux...
(authentique: un jour, un sac s'est renversé, et pas un livre, pas un cahier, mais tout ce que j'ai susmentionné s'est répandu sur le sol.)
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Monarque

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par Fesseur Pro Mar 19 Mar 2013 - 20:26
On fait ça chez nous depuis l'année dernière.
C'est écrit dans le RI : pas de sacs à mains.
C'est mieux effectivement.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Patissot
Doyen

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par Patissot Mar 19 Mar 2013 - 20:39
C'est une blague cet article ?

_________________
« Déjà, certaines portions de ma vie ressemblent aux salles dégarnies d'un palais trop vaste, qu'un propriétaire appauvri renonce à occuper tout entier. »
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par Marie Laetitia Mar 19 Mar 2013 - 20:49
Nestya a écrit:
Les élèves aisés sont bienvenus, mais la provocation n’est pas tolérée. Albert Zenou et son adjointe Carole Blasco veillent tous les matins à l’entrée du collège. L’interdiction des sacs à main permet de limiter la frime :

« Un jour, une fille est arrivée en cours avec un sac Prada. On lui a demandé de le vider et on lui a donné un sac Picard. Cela n’avait rien à voir, sauf la première lettre des deux marques. Elle n’est plus jamais revenue avec. »
A tenter! Razz

yesyes oh c'est merveilleux!

_________________
 Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par Marie Laetitia Mar 19 Mar 2013 - 20:49
Patissot a écrit:C'est une blague cet article ?

ça y ressemble ! :lol!: en tout cas, pas très bien écrit... :|

_________________
 Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Amaliah
Amaliah
Empereur

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par Amaliah Mar 19 Mar 2013 - 21:13
Pas lu l'article, mais dans mon collège les sacs à main sont interdits. Et la principale veille au grain.
Aemilia
Aemilia
Expert

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par Aemilia Mar 19 Mar 2013 - 21:24
affraid
(quel est l'intérêt d'écrire ça ?)

La salle des profs jouxte le bureau du principal. Elle est très grande et claire. Il y a des éclats de rire à l’heure du déjeuner. Les profs sont beaux, ou beaux d’être heureux, impossible à dire (sauf pour l’assistante d’espagnol, qui est objectivement une bombe atomique).

Quand le prof de français envoie un texto à des élèves, il hésite à masquer son numéro, décide de le faire quand même, mais signe « Amitiés » parce que c’est ce qu’il ressent. Quand la secrétaire de direction fête ses 50 ans, l’équipe lui offre un sac de grande marque vernis couleur prune.


En essayant d’expliquer les raisons de son bien-être dans l’établissement, une jeune prof parle aussi de confiance :

« On se voit en dehors des cours, on s’entend bien et le principal nous laisse les clés de l’établissement quand on fait des soirées. »

Et en plus, ils ont un TBI.

_________________
Professeur de lettres classiques déclassée

Mon blog "culture et humeurs, humour et coups de coeur" : https://fortyfiveweeks.wordpress.com/
dandelion
dandelion
Doyen

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par dandelion Mar 19 Mar 2013 - 21:28
Le principal nous laisse les clefs de l'établissement quand on fait des soirées? :Lool:
avatar
Ben93
Neoprof expérimenté

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par Ben93 Mar 19 Mar 2013 - 21:33
Aemilia a écrit: affraid
(quel est l'intérêt d'écrire ça ?)

La salle des profs jouxte le bureau du principal. Elle est très grande et claire. Il y a des éclats de rire à l’heure du déjeuner. Les profs sont beaux, ou beaux d’être heureux, impossible à dire (sauf pour l’assistante d’espagnol, qui est objectivement une bombe atomique).

Quand le prof de français envoie un texto à des élèves, il hésite à masquer son numéro, décide de le faire quand même, mais signe « Amitiés » parce que c’est ce qu’il ressent. Quand la secrétaire de direction fête ses 50 ans, l’équipe lui offre un sac de grande marque vernis couleur prune.
C'est donc lui le bahut des bizounours ? Suspect
paul31
paul31
Érudit

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par paul31 Mar 19 Mar 2013 - 22:04
Trinity a écrit:
Oriane a écrit:Quasi toutes les élèves ont des sacs à main. En tous cas les miennes.

Pareil. Et, pour certaines, les livres, cahiers et classeurs ne tiennent pas dedans.

cafe

Une élève ne vient qu'avec des feuilles en vrac dans son sac.

paul31
paul31
Érudit

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par paul31 Mar 19 Mar 2013 - 22:05
Ben13 a écrit:
Aemilia a écrit: affraid
(quel est l'intérêt d'écrire ça ?)

La salle des profs jouxte le bureau du principal. Elle est très grande et claire. Il y a des éclats de rire à l’heure du déjeuner. Les profs sont beaux, ou beaux d’être heureux, impossible à dire (sauf pour l’assistante d’espagnol, qui est objectivement une bombe atomique).

Quand le prof de français envoie un texto à des élèves, il hésite à masquer son numéro, décide de le faire quand même, mais signe « Amitiés » parce que c’est ce qu’il ressent. Quand la secrétaire de direction fête ses 50 ans, l’équipe lui offre un sac de grande marque vernis couleur prune.
C'est donc lui le bahut des bizounours ? Suspect


affraid
Ali Devine
Ali Devine
Niveau 8

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par Ali Devine Mar 19 Mar 2013 - 22:06
Ben13 a écrit:
Aemilia a écrit: affraid
(quel est l'intérêt d'écrire ça ?)

La salle des profs jouxte le bureau du principal. Elle est très grande et claire. Il y a des éclats de rire à l’heure du déjeuner. Les profs sont beaux, ou beaux d’être heureux, impossible à dire (sauf pour l’assistante d’espagnol, qui est objectivement une bombe atomique).

Quand le prof de français envoie un texto à des élèves, il hésite à masquer son numéro, décide de le faire quand même, mais signe « Amitiés » parce que c’est ce qu’il ressent. Quand la secrétaire de direction fête ses 50 ans, l’équipe lui offre un sac de grande marque vernis couleur prune.
C'est donc lui le bahut des bizounours ? Suspect

Je crois que le truc, c'est qu'ils ont un très très bon dealer, et qu'ils l'ont présenté à l'auteur de cet article.

_________________
Mon site
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par Presse-purée Mar 19 Mar 2013 - 22:11
L'intro est un peu mal écrite, mais sinon, que trouvez-vous de choquant dans cet article?

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Cath
Enchanteur

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par Cath Mar 19 Mar 2013 - 22:13
"Voici venir le temps, des rires et des chants..."
Aemilia
Aemilia
Expert

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par Aemilia Mar 19 Mar 2013 - 22:17
Presse-purée a écrit:L'intro est un peu mal écrite, mais sinon, que trouvez-vous de choquant dans cet article?

Rien ne me choque à proprement parler, mais ce qui me gène c'est qu'on ne sait pas si on a affaire à un article sérieux ou à une blague. Les mentions du prof qui envoie des texto à ses élèves en signant "amitiés", des profs à qui on laisse les clé du collège pour faire des soirées, du tricot, de l'assistante d'espagnol qui est une bombe atomique, des profs qui sont "beaux d'être heureux"... ça ne respire pas le sérieux, si ?

_________________
Professeur de lettres classiques déclassée

Mon blog "culture et humeurs, humour et coups de coeur" : https://fortyfiveweeks.wordpress.com/
Dinaaa
Dinaaa
Expert spécialisé

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par Dinaaa Mar 19 Mar 2013 - 22:27
« Le principal a réussi à nous fondre dans une même pâte grâce à une absence de suspicion. Il ne nous regarde jamais comme des fumistes et c’est très rare dans l’Education nationale. Il n’y a pas de paranoïa institutionnelle. »


En même temps, cette citation semble tellement criante de vérité...
doublecasquette
doublecasquette
Enchanteur

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par doublecasquette Mar 19 Mar 2013 - 22:33
Aemilia a écrit: affraid
(quel est l'intérêt d'écrire ça ?)

La salle des profs jouxte le bureau du principal. Elle est très grande et claire. Il y a des éclats de rire à l’heure du déjeuner. Les profs sont beaux, ou beaux d’être heureux, impossible à dire (sauf pour l’assistante d’espagnol, qui est objectivement une bombe atomique).

Quand le prof de français envoie un texto à des élèves, il hésite à masquer son numéro, décide de le faire quand même, mais signe « Amitiés » parce que c’est ce qu’il ressent. Quand la secrétaire de direction fête ses 50 ans, l’équipe lui offre un sac de grande marque vernis couleur prune.

Picard ou Prada ? Si c'est un Prada, il ne leur a pas coûté trop cher... Twisted Evil
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur Empty Re: Comment faire d’un collège pourri le collège du bonheur

par Presse-purée Mar 19 Mar 2013 - 22:38
Aemilia a écrit:
Presse-purée a écrit:L'intro est un peu mal écrite, mais sinon, que trouvez-vous de choquant dans cet article?

Rien ne me choque à proprement parler, mais ce qui me gène c'est qu'on ne sait pas si on a affaire à un article sérieux ou à une blague. Les mentions du prof qui envoie des texto à ses élèves en signant "amitiés", des profs à qui on laisse les clé du collège pour faire des soirées, du tricot, de l'assistante d'espagnol qui est une bombe atomique, des profs qui sont "beaux d'être heureux"... ça ne respire pas le sérieux, si ?

Les profs qui sont "beaux d'être heureux" laisse effectivement planer, dans mon esprit, un drôle de sous-entendu.


Le texto aux élèves, je ne le ferais pas (Blogs et mails, ça suffit largement, et faire toujours attention à "l'illusion de disponibilité"),
les clefs du collège je ne suis pas sûr que ce soit supra légal (même si je comprends bien l'objectif du CdE),
mais sinon faut prendre le truc comme une tranche de vie.

A la rigueur, le truc qui me gêne le plus, c'est la mention de l'assistante d'espagnol, qui est à la limite du sexisme (on signale souvent les bombasses, pour parler vulgaire, jamais les Apollon).

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum