Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Karine B.
Guide spirituel

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par Karine B. Sam 1 Juin 2013 - 13:35
@Leclochard a écrit:
@Aurore a écrit:J'allais précisément l'écrire : l'argument si commode des "caisses vides" ne tient pas debout un seul instant. Notamment parce qu'on continue - méthodiquement - à jeter de l'argent par les fenêtres, à l'EN comme ailleurs (un seul exemple : la décentralisation passée et à venir...)
Roumégueur +1000 ! veneration cheers


Les caisses ne sont pas vides: le budget est gravement déficitaire et la dette continue à grossir chaque année. C'est très différent.
Bien sûr qu'il faudrait employer autrement l'argent public, malgré une armée de lobbys qui défendent leurs intérêts.
Maintenant, je vais peut-être choquer en le disant mais les dépenses liées à l'enseignement sont déjà énormes par rapport aux autres secteurs. Les augmenter sensiblement supposerait d'en sacrifier d'autres. Ne pas dire lesquels avec des chiffres précis, c'est tenir un discours ni satisfaisant ni réaliste.

Pour s'en rendre compte, regarder les cases de couleur. Chacune représente un ministère. Le vert, c'est l'éducation nationale. En rouge, c'est la dette...
http://voila-le-travail.data-projet.com/budget2013/

les dépenses de l'EN sont biaisées par le poids des retraites
Gryphe
Gryphe
Médiateur

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par Gryphe Sam 1 Juin 2013 - 13:40
@Daphné a écrit:Oups Gryphe a été plus rapide que moi !
Elle est bien ta nouvelle recrue, hein. Razz

@philann a écrit:Avec quels résultats Gryphe??

Regarde le nombre de fils sur lesquels nous passons notre temps à dénoncer, ou hurler contre des réformes à la mangue, des fonctionnements délirants, des gamins que l'on instruit plus (ou plutôt que l'on a renoncé en toute connaissance de cause à instruire).

Dans les faits on ne propose rien d'autre, on finit par accepter ce qui nous semble le moins pire...
Comment ça on ne propose rien d'autre ? Si on propose, justement.

Quant aux résultats, c'est sûr qu'on aimerait mieux, mais si on prend l'exemple du Socle commun et de l’inénarrable LPC, il faut voir qu'il y a une lutte d'influence assez forte et une divergence très forte dans les attentes entre les pro- et les anti-. Le résultat obtenu pour cette année, en forme de statut quo, c'est que le cochage de cases généralisé n'est plus obligatoire jusqu'aux détails des items.
Je concède que le résultat est ténu mais que sans l'implication de certains ici-même, vous pouviez passer vos longues soirées d'hiver à coller des gommettes au lieu de préparer des cours. C'est très simple : je préfère que les profs de mon bahut passent du temps à préparer des cours et du temps avec les élèves, plutôt que du temps en validation d'items, parce que je pense que c'est mieux pour que les élèves s'instruisent. Donc voilà, je m'investis dans ce sens-là sans pouvoir estimer à l'avance les résultats que l'on peut obtenir, mais qui ne risque rien n'a rien...
neo
neo
Sage

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par neo Sam 1 Juin 2013 - 13:41
@Roumégueur Ier a écrit:j'ai ma carte FO depuis des années, je trouve ce syndicat combatif,
Je ne trouve pas ce syndicat "combatif" dans les faits ; sur le papier oui, mais la stratégie d'action m'échappe totalement : sauf exception (par exemple sur les rythmes dans le primaire cette anne), ils ne rejoignent aucune action intersyndicale (grèves ou autres), et choisissent constamment de faire cavalier seul quand ils appellent à une action... Résultat ? zéro rapport de force !
Sud et la CGT, au moins, ont des positions souvent "combatives", mais ne refusent pas systématiquement le cadre intersyndical, qui seul permet de construire un rapport de force véritable, des mobilisations massives, des grèves majoritaires, etc.

_________________
Human... https://www.youtube.com/watch?v=RIZdjT1472Y
Aurore
Aurore
Esprit éclairé

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par Aurore Sam 1 Juin 2013 - 13:46
@philann a écrit:Je suis syndiquée, peut importe où, et au niveau local, je vois des collègues donnés vraiment d'eux-mêmes pour défendre leurs collègues.

Mais le discours des syndicats eux-mêmes (je parle du snes, Fo, snalc, parce que les autres ne méritent pas qu'on s'y arrête) m'est depuis longtemps insupportable!

À un moment faut peut-être se demander pourquoi de moins en moins de collègues se syndiquent aussi! (au lieu d'appeler toujours à se syndiquer suivant le refrain, plus on est nombreux plus on a de poids....)

Oui mais du poids pour quoi faire? pour défendre quoi exactement??
Ces quinze dernières années, nos syndicats ressemblent peu ou prou à nos partis politiques. On peut discuter sur le détail, à la marge mais en fait la logique est acceptée. On manifestera bien conte tel ou tel projet, on sera content de battre le pavé et de boire une bonne bière après...mais finalement on rentrera gentiment chez nous...et on appliquera la réforme suivante.

Les réformes de ces quinze dernières années ne sont passées QUE parce que nous l'avons accepté, parce que nous nous sommes couchés, que par lâcheté!

Je n'attends plus d'un syndicat qu'il négocie, MAIS QU'IL S'OPPOSE! REELLEMENT! Qu'il bloque, qu'il empêche certaine réforme, qu'il foute le bordel!! J'attends des syndicats non pas qu'ils travaillent ensemble autour d'une table avec le ministre, mais qu'ils s'entendent pour faire pression au point d'empêcher le bac d'avoir lieu (j'en rêvais, naïvement au moment de la réforme des épreuves de LV)

En clair, soit les syndicats enseignants actuels réussissent à être une vraie force d'opposition, un VRAI contrepouvoir, soit ils sont condamnés à ne recruter dans leurs rangs que des gens intéressés par une meilleure défense de leur petit cas perso et une meilleure info sur leurs droits perso.

à un moment notre pire ennemi...c'est nous!
+1 !
Et en attendant, ils doivent bien se marrer au ministère en observant les différentes guéguerres d'appareil... humhum
Daphné
Daphné
Demi-dieu

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par Daphné Sam 1 Juin 2013 - 13:49
cath5660 a écrit:Le site académique est peut-être mal tenu pour les plp. Du coup ça n'incite pas.

Il n'est pas "mal tenu" pour les PLP : mais s'il n'y a pas d'élu PLP dans cette académie, ils n'ont pas les infos et ne peuvent donc pas les transmettre.
Il faut savoir ce qu'on veut.
Daphné
Daphné
Demi-dieu

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par Daphné Sam 1 Juin 2013 - 13:51
@Gryphe a écrit:
@Daphné a écrit:Oups Gryphe a été plus rapide que moi !
Elle est bien ta nouvelle recrue, hein. Razz


Voui Wink
Leclochard
Leclochard
Empereur

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par Leclochard Sam 1 Juin 2013 - 13:53
@Karine B. a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Aurore a écrit:J'allais précisément l'écrire : l'argument si commode des "caisses vides" ne tient pas debout un seul instant. Notamment parce qu'on continue - méthodiquement - à jeter de l'argent par les fenêtres, à l'EN comme ailleurs (un seul exemple : la décentralisation passée et à venir...)
Roumégueur +1000 ! veneration cheers


Les caisses ne sont pas vides: le budget est gravement déficitaire et la dette continue à grossir chaque année. C'est très différent.
Bien sûr qu'il faudrait employer autrement l'argent public, malgré une armée de lobbys qui défendent leurs intérêts.
Maintenant, je vais peut-être choquer en le disant mais les dépenses liées à l'enseignement sont déjà énormes par rapport aux autres secteurs. Les augmenter sensiblement supposerait d'en sacrifier d'autres. Ne pas dire lesquels avec des chiffres précis, c'est tenir un discours ni satisfaisant ni réaliste.

Pour s'en rendre compte, regarder les cases de couleur. Chacune représente un ministère. Le vert, c'est l'éducation nationale. En rouge, c'est la dette...
http://voila-le-travail.data-projet.com/budget2013/

les dépenses de l'EN sont biaisées par le poids des retraites

Tu veux dire qu'avec le budget de l'éducation nationale on paye des gens qui ne font rien ? :shock:
C'est pareil pour les autres ministères alors...

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
Pandorafa
Pandorafa
Fidèle du forum

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par Pandorafa Sam 1 Juin 2013 - 13:55
@neo a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:j'ai ma carte FO depuis des années, je trouve ce syndicat combatif,
Je ne trouve pas ce syndicat "combatif" dans les faits ; sur le papier oui, mais la stratégie d'action m'échappe totalement : sauf exception (par exemple sur les rythmes dans le primaire cette anne), ils ne rejoignent aucune action intersyndicale (grèves ou autres), et choisissent constamment de faire cavalier seul quand ils appellent à une action... Résultat ? zéro rapport de force !
Sud et la CGT, au moins, ont des positions souvent "combatives", mais ne refusent pas systématiquement le cadre intersyndical, qui seul permet de construire un rapport de force véritable, des mobilisations massives, des grèves majoritaires, etc.

Ils ont refusé de s'associer à la grève du 31/01, c'est vrai, mais ont fait celle du 12/02, avec des syndicats qui avaient déjà fait celle du 31 (les adhérents étaient RA-VIS d'être appelés à faire 2 grèves en 2 semaines !), et une autre fin mars. Ils ont signé de nombreuses déclarations associant plusieurs syndicats, mais pas toutes, c'est vrai.

Ils disent être contre "l'intersyndicale permanente" mais incitent, sur le terrain, dans les établissements à prendre des positions communes avec la CGT et le SNES par exemple, sur des sujets précis, et à certains endroits, quand les gens ne sont pas trop sectaires, ça marche. Pas dans mon bahut, malheureusement. Je suis d'accord avec le fait qu'il faudrait s'associer plus souvent à la CGT et Sud au moins, pour la FSU c'est moins simple car les positions du Snuipp sur les rythmes ont été confuses un temps.
Aurore
Aurore
Esprit éclairé

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par Aurore Sam 1 Juin 2013 - 13:58
@Leclochard a écrit:
@Aurore a écrit:J'allais précisément l'écrire : l'argument si commode des "caisses vides" ne tient pas debout un seul instant. Notamment parce qu'on continue - méthodiquement - à jeter de l'argent par les fenêtres, à l'EN comme ailleurs (un seul exemple : la décentralisation passée et à venir...)
Roumégueur +1000 ! veneration cheers


Les caisses ne sont pas vides: le budget est gravement déficitaire et la dette continue à grossir chaque année. C'est très différent.
Bien sûr qu'il faudrait employer autrement l'argent public, malgré une armée de lobbys qui défendent leurs intérêts.
Maintenant, je vais peut-être choquer en le disant mais les dépenses liées à l'enseignement sont déjà énormes par rapport aux autres secteurs. Les augmenter sensiblement supposerait d'en sacrifier d'autres. Ne pas dire lesquels avec des chiffres précis, c'est tenir un discours ni satisfaisant ni réaliste.

Pour s'en rendre compte, regarder les cases de couleur. Chacune représente un ministère. Le vert, c'est l'éducation nationale. En rouge, c'est la dette...
http://voila-le-travail.data-projet.com/budget2013/
Non, tu ne me choques pas Leclochard ! A mon sens, il suffirait largement de mieux employer les moyens existants - on pourrait même faire quelques économies ici et là sans dommage. C'est tout simplement une question de volonté politique et de définition claire du rôle de l'école...
Du reste, l'augmentation des moyens (les 60000 postes) promise par Peillon est un joli leurre : de notoriété publique, il n'y a plus assez de candidats aux concours et le niveau des présents est loin d'être mirobolant ; résultat, tous les postes ne sont pas pourvus, à la grande satisfaction de la rue de Grenelle... Rolling Eyes
Aurore
Aurore
Esprit éclairé

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par Aurore Sam 1 Juin 2013 - 13:59
@Pandorafa a écrit:pour la FSU c'est moins simple car les positions du Snuipp sur les rythmes ont été confuses un temps.
Doux euphémisme Rolling Eyes humhum
Leclochard
Leclochard
Empereur

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par Leclochard Sam 1 Juin 2013 - 14:03
@Aurore a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Aurore a écrit:J'allais précisément l'écrire : l'argument si commode des "caisses vides" ne tient pas debout un seul instant. Notamment parce qu'on continue - méthodiquement - à jeter de l'argent par les fenêtres, à l'EN comme ailleurs (un seul exemple : la décentralisation passée et à venir...)
Roumégueur +1000 ! veneration cheers


Les caisses ne sont pas vides: le budget est gravement déficitaire et la dette continue à grossir chaque année. C'est très différent.
Bien sûr qu'il faudrait employer autrement l'argent public, malgré une armée de lobbys qui défendent leurs intérêts.
Maintenant, je vais peut-être choquer en le disant mais les dépenses liées à l'enseignement sont déjà énormes par rapport aux autres secteurs. Les augmenter sensiblement supposerait d'en sacrifier d'autres. Ne pas dire lesquels avec des chiffres précis, c'est tenir un discours ni satisfaisant ni réaliste.

Pour s'en rendre compte, regarder les cases de couleur. Chacune représente un ministère. Le vert, c'est l'éducation nationale. En rouge, c'est la dette...
http://voila-le-travail.data-projet.com/budget2013/
Non, tu ne me choques pas Leclochard ! A mon sens, il suffirait largement de mieux employer les moyens existants - on pourrait même faire quelques économies ici et là sans dommage. C'est tout simplement une question de volonté politique et de définition claire du rôle de l'école...
Du reste, l'augmentation des moyens (les 60000 postes) promise par Peillon est un joli leurre : de notoriété publique, il n'y a plus assez de candidats aux concours et le niveau des présents est loin d'être mirobolant ; résultat, tous les postes ne sont pas pourvus, à la grande satisfaction de la rue de Grenelle... Rolling Eyes

Bien vu. Je n'avais pas relevé la ficelle : la baisse du niveau n'a pas que des inconvénients. Ils auraient pu en promettre 100000 alors. C'est plus joli un nombre avec six chiffres. Razz

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
neo
neo
Sage

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par neo Sam 1 Juin 2013 - 14:05
@Presse-purée a écrit:Le débat est en fait éminemment politique, et parler de "cadre budgétaire contraint" est à la fois vrai et faux. C'est le cadre posé par l'Etat.
Mais ce cadre n'est pas un coup du Destin ou une conséquence de la volonté divine: il est le fruit du choix de l'Etat, des dirigeants actuels, de considérer que la social-démocratie, qui pour le moment s'actualise par un recul constant et régulier des droits des salariés, est le seul choix possible.
Tant qu'on reste dans ce cadre là...
+ 1 ! Ce sont bien des choix politiques, et non pas une fatalité !
Soit les syndicats acceptent de s'inscrire dans ce cadre (et dans ce cas renoncent à leur indépendance en soumettant leurs revendications ou actions à un cadre qui n'est que le résultat de choix politiques, le cadre de l'austérité imposée par l'UE avec l'appui de nos dirigeants en France), soit ils défendent en toute indépendance leurs revendications, leurs mandats, et dans ce cas, s'ils sont cohérents, ne se limitent pas à des considérations purement catégorielles, mais analysent et combattent aussi le cadre global duquel dépend la satisfaction ou non des revendications catégorielles. C'est ce que le Snes et la Fsu appellent un "syndicalisme de lutte et de transformation sociale" (dans lequel nous nous retrouvons globalement avec la CGT et Sud, avec des nuances), qui apparemment ne plaît pas beaucoup aux militants Snalc ou Fo présents sur le forum.

_________________
Human... https://www.youtube.com/watch?v=RIZdjT1472Y
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par Marcel Khrouchtchev Sam 1 Juin 2013 - 14:09
@neo a écrit: C'est ce que le Snes et la Fsu appellent un "syndicalisme de lutte et de transformation sociale" (dans lequel nous nous retrouvons globalement avec la CGT et Sud, avec des nuances), qui apparemment ne plaît pas beaucoup aux militants Snalc ou Fo présents sur le forum.

Oui, parce que nous avons une autre définition du syndicalisme, que nous qualifions d'indépendant. Mais nous avons eu ce débat 100 fois, ce n'est sans doute pas pertinent de rallumer ce feu, alors même que les syndiqués eux-mêmes semblent las des querelles de chapelles.
Pandorafa
Pandorafa
Fidèle du forum

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par Pandorafa Sam 1 Juin 2013 - 14:18
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@neo a écrit: C'est ce que le Snes et la Fsu appellent un "syndicalisme de lutte et de transformation sociale" (dans lequel nous nous retrouvons globalement avec la CGT et Sud, avec des nuances), qui apparemment ne plaît pas beaucoup aux militants Snalc ou Fo présents sur le forum.

Oui, parce que nous avons une autre définition du syndicalisme, que nous qualifions d'indépendant. Mais nous avons eu ce débat 100 fois, ce n'est sans doute pas pertinent de rallumer ce feu, alors même que les syndiqués eux-mêmes semblent las des querelles de chapelles.

Et pas que les syndiqués, on l'a déjà dit.

Mais bon, après tout, la prochaine échéance, c'est les élections pro de 2014, et chacun (sauf peut-être la FSU, toujours largement en tête) joue sa survie en tant que syndicat représentatif. Rolling Eyes

D'ici la, je ne suis plus très optimiste, on nous aura imposé bien des sal****ies, mises sur le compte de la crise, "et vous plaignez pas, vous avez la sécurité de l'emploi, vous". Evil or Very Mad
neo
neo
Sage

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par neo Sam 1 Juin 2013 - 14:23
@philann a écrit:Ces quinze dernières années, nos syndicats ressemblent peu ou prou à nos partis politiques. On peut discuter sur le détail, à la marge mais en fait la logique est acceptée. On manifestera bien conte tel ou tel projet, on sera content de battre le pavé et de boire une bonne bière après...mais finalement on rentrera gentiment chez nous...et on appliquera la réforme suivante.
Les réformes de ces quinze dernières années ne sont passées QUE parce que nous l'avons accepté, parce que nous nous sommes couchés, que par lâcheté!
Le syndicat dont je fais partie, et d'autres, n'ont pas "accepté" un tas de réformes ; ils les ont combattues, mais ce n'est pas un article dans l'US, une audience dans un cabinet ministériel ou quelques représentants au CSE qui vont contraindre le Ministère et le gouvernement à satisfaire nos revendications...
L'essentiel, et ce qui fait de plus en plus défaut, c'est le rapport de force. Si les collègues ne suivent pas la grève, ne participent pas aux manifs, devancent les réformes, cochent les items du lpc alors que cela ne nous est pas demandé par les textes officiels, je ne vois pas comment les revendications pourraient être satisfaites (à moins d'imaginer que nous vivions dans le monde des Bisounours), et je ne vois pas non plus comment "les syndicats" pourraient multiplier et radicaliser les actions, si déjà la mobilisation des collègues est insuffisante lors des actions ponctuelles sur tel ou tel "détail").
C'est un vrai problème pour le syndicalisme, et pour la profession.

_________________
Human... https://www.youtube.com/watch?v=RIZdjT1472Y
neo
neo
Sage

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par neo Sam 1 Juin 2013 - 14:28
@Pandorafa a écrit:
@Gryphe a écrit:Ceci dit tu vises les syndicats enseignants mais je pense que la question est plus globale à l'EN. C'est pourquoi j'ai délibérément fait le choix de rejoindre un syndicat qui syndique quasi tous les corps de métier de l'EN.

Heu... à ma connaissance, c'est le cas de la quasi totalité des syndicats enseignants : SNALC-fégaffe ( Razz ) FNEC-FP-FO, CGT, SUD- Solidaires, Unsa et sgen-cfdt. Je ne sais pas si le SNES-FSU syndique les administratifs de l'EN.
Oui, les syndicats de la FSU syndiquent tous les corps de métier de l'EN.

_________________
Human... https://www.youtube.com/watch?v=RIZdjT1472Y
Aurore
Aurore
Esprit éclairé

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par Aurore Sam 1 Juin 2013 - 14:28
@Leclochard a écrit:
@Aurore a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Aurore a écrit:J'allais précisément l'écrire : l'argument si commode des "caisses vides" ne tient pas debout un seul instant. Notamment parce qu'on continue - méthodiquement - à jeter de l'argent par les fenêtres, à l'EN comme ailleurs (un seul exemple : la décentralisation passée et à venir...)
Roumégueur +1000 ! veneration cheers


Les caisses ne sont pas vides: le budget est gravement déficitaire et la dette continue à grossir chaque année. C'est très différent.
Bien sûr qu'il faudrait employer autrement l'argent public, malgré une armée de lobbys qui défendent leurs intérêts.
Maintenant, je vais peut-être choquer en le disant mais les dépenses liées à l'enseignement sont déjà énormes par rapport aux autres secteurs. Les augmenter sensiblement supposerait d'en sacrifier d'autres. Ne pas dire lesquels avec des chiffres précis, c'est tenir un discours ni satisfaisant ni réaliste.

Pour s'en rendre compte, regarder les cases de couleur. Chacune représente un ministère. Le vert, c'est l'éducation nationale. En rouge, c'est la dette...
http://voila-le-travail.data-projet.com/budget2013/
Non, tu ne me choques pas Leclochard ! A mon sens, il suffirait largement de mieux employer les moyens existants - on pourrait même faire quelques économies ici et là sans dommage. C'est tout simplement une question de volonté politique et de définition claire du rôle de l'école...
Du reste, l'augmentation des moyens (les 60000 postes) promise par Peillon est un joli leurre : de notoriété publique, il n'y a plus assez de candidats aux concours et le niveau des présents est loin d'être mirobolant ; résultat, tous les postes ne sont pas pourvus, à la grande satisfaction de la rue de Grenelle... Rolling Eyes

Bien vu. Je n'avais pas relevé la ficelle : la baisse du niveau n'a pas que des inconvénients. Ils auraient pu en promettre 100000 alors. C'est plus joli un nombre avec six chiffres. Razz
C'est la raison pour laquelle je ne comprends pas très bien pourquoi certains syndicats persistent à faire des risettes à ce gouvernement - alors qu'ils tapaient à juste titre sur le précédent - tout en faisant semblant d'ignorer cette entourloupe initiale ainsi que toutes les autres (la diversion des "rythmes scolaires" amorçant en douce la territorialisation à venir, la continuation coupable de la LRU dans le supérieur et l'accentuation des coupes budgétaires par rapport à l'ère Sarkozy (!!!), la "redéfinition" du métier promise, etc.).
avatar
Cath
Bon génie

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par Cath Sam 1 Juin 2013 - 14:29
@Daphné a écrit:
cath5660 a écrit:Le site académique est peut-être mal tenu pour les plp. Du coup ça n'incite pas.

Il n'est pas "mal tenu" pour les PLP : mais s'il n'y a pas d'élu PLP dans cette académie, ils n'ont pas les infos et ne peuvent donc pas les transmettre.
Il faut savoir ce qu'on veut.

Bah, le calendrier du rectorat, quand même...
Mais bon, c'est un détail.
atrium
atrium
Neoprof expérimenté

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par atrium Sam 1 Juin 2013 - 14:32
Je suis PE.Le Snuipp et l'UNSA sont totalement déconnectés de la base. Le pire sur cette histoire de prime c'est que non seulement on aura 3 cacahouètes et la municipalisation de l'école primaire va s'accélérer mais en plus le public retiendra que le gouvernement arrose sa "clientèle" de feignants privilégiés qui n’apprennent pas à lire aux enfants .
Bien joué les artistes. On saura s'en souvenir aux prochaines élections professionnelles nationales.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
Aurore
Aurore
Esprit éclairé

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par Aurore Sam 1 Juin 2013 - 14:37
@Gryphe a écrit:
@Daphné a écrit:Oups Gryphe a été plus rapide que moi !
Elle est bien ta nouvelle recrue, hein. Razz

@philann a écrit:Avec quels résultats Gryphe??

Regarde le nombre de fils sur lesquels nous passons notre temps à dénoncer, ou hurler contre des réformes à la mangue, des fonctionnements délirants, des gamins que l'on instruit plus (ou plutôt que l'on a renoncé en toute connaissance de cause à instruire).

Dans les faits on ne propose rien d'autre, on finit par accepter ce qui nous semble le moins pire...
Comment ça on ne propose rien d'autre ? Si on propose, justement.

Quant aux résultats, c'est sûr qu'on aimerait mieux, mais si on prend l'exemple du Socle commun et de l’inénarrable LPC, il faut voir qu'il y a une lutte d'influence assez forte et une divergence très forte dans les attentes entre les pro- et les anti-. Le résultat obtenu pour cette année, en forme de statut quo, c'est que le cochage de cases généralisé n'est plus obligatoire jusqu'aux détails des items.
Je concède que le résultat est ténu mais que sans l'implication de certains ici-même, vous pouviez passer vos longues soirées d'hiver à coller des gommettes au lieu de préparer des cours. C'est très simple : je préfère que les profs de mon bahut passent du temps à préparer des cours et du temps avec les élèves, plutôt que du temps en validation d'items, parce que je pense que c'est mieux pour que les élèves s'instruisent. Donc voilà, je m'investis dans ce sens-là sans pouvoir estimer à l'avance les résultats que l'on peut obtenir, mais qui ne risque rien n'a rien...
J'espère sincèrement que votre stratégie très (trop ? Wink ) risquée sera payante. Néanmoins, force est de constater que certains communiqués dithyrambiques à l'adresse de la Refondation laissent sans voix...
Ainsi, pour ne citer qu'un exemple, on ne peut pas en même temps critiquer la Loi Jospin de 89 avec la promotion d'une pédagogie officielle, son héritage et ses innombrables conséquences néfastes... tout en vantant dans le même temps la politique d'un ministre... qui nous refait du Jospin !
De même, comment peut-on nier purement et simplement la parenté entre les IUFM et les ESPE, alors que les maquettes remontant au niveau des facs consacrent un effacement considérable des contenus disciplinaires (voir ce qu'en dit Pedro Cordoba, par exemple... ) ?
neo
neo
Sage

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par neo Sam 1 Juin 2013 - 14:44
@Gryphe a écrit:
@neo a écrit:l'usine à gaz des nouvelles épreuves de bac en lv
Là pour le coup je pense que quasi toutes les organisations sont montées au créneau.
Oui, pourtant FO et le SNALC n'ont pas souhaité s'associer à la pétition intersyndicale en cours (SNES, CGT, SUD) pour "l'abandon pour la session 2014, des modalités 2013 des épreuves orales" et pour "des épreuves nationales terminales" : http://www.lv-bac-urgence.net/?petition=3
Le Sgen et l'Unsa ne demandent pas des épreuves nationales, mais simplement un meilleur "cadrage", donc je comprends qu'ils ne s'associent pas. Mais FO et le SNALC ?
FO a lancé une pétition seul (stratégie du cavalier seul, quelle efficacité attendue ?), le SNALC a demandé une audience sur le sujet (mais quel est le poids de trois représentants dans un cabinet ministériel s'il n'y a pas en amont un rapport de force soutenant les revendications des représentants syndicaux ?)
quand je parle de statégie d'action, de cadre intersyndical, de rapport de force, c'est un exemple.

_________________
Human... https://www.youtube.com/watch?v=RIZdjT1472Y
Leclochard
Leclochard
Empereur

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par Leclochard Sam 1 Juin 2013 - 15:07
@Aurore a écrit:
Bien vu. Je n'avais pas relevé la ficelle : la baisse du niveau n'a pas que des inconvénients. Ils auraient pu en promettre 100000 alors. C'est plus joli un nombre avec six chiffres. Razz
C'est la raison pour laquelle je ne comprends pas très bien pourquoi certains syndicats persistent à faire des risettes à ce gouvernement - alors qu'ils tapaient à juste titre sur le précédent - tout en faisant semblant d'ignorer cette entourloupe initiale ainsi que toutes les autres (la diversion des "rythmes scolaires" amorçant en douce la territorialisation à venir, la continuation coupable de la LRU dans le supérieur et l'accentuation des coupes budgétaires par rapport à l'ère Sarkozy (!!!), la "redéfinition" du métier promise, etc.).

Peut-être qu'ils sont si heureux de ne plus avoir Sarkozy qu'ils ont perdu leur lucidité ? UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 248604097
Peut-être ont-ils l'espoir d'infléchir favorablement la politique du gouvernement ? :gratte:

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
Karine B.
Karine B.
Guide spirituel

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par Karine B. Sam 1 Juin 2013 - 15:53
@Leclochard a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Aurore a écrit:J'allais précisément l'écrire : l'argument si commode des "caisses vides" ne tient pas debout un seul instant. Notamment parce qu'on continue - méthodiquement - à jeter de l'argent par les fenêtres, à l'EN comme ailleurs (un seul exemple : la décentralisation passée et à venir...)
Roumégueur +1000 ! veneration cheers


Les caisses ne sont pas vides: le budget est gravement déficitaire et la dette continue à grossir chaque année. C'est très différent.
Bien sûr qu'il faudrait employer autrement l'argent public, malgré une armée de lobbys qui défendent leurs intérêts.
Maintenant, je vais peut-être choquer en le disant mais les dépenses liées à l'enseignement sont déjà énormes par rapport aux autres secteurs. Les augmenter sensiblement supposerait d'en sacrifier d'autres. Ne pas dire lesquels avec des chiffres précis, c'est tenir un discours ni satisfaisant ni réaliste.

Pour s'en rendre compte, regarder les cases de couleur. Chacune représente un ministère. Le vert, c'est l'éducation nationale. En rouge, c'est la dette...
http://voila-le-travail.data-projet.com/budget2013/

les dépenses de l'EN sont biaisées par le poids des retraites

Tu veux dire qu'avec le budget de l'éducation nationale on paye des gens qui ne font rien ? :shock:
C'est pareil pour les autres ministères alors...

Nous n'avons pas de caisse de retraite (même si on nous a augmenté nos cotisations retraites) mais un salaire continué

Extrait du rapport de la cour des comptes, mais je dois avoir quelque chose de mieux à mettre plus tard, je dois sortir

entre 2008 et
2012, les mesures prises dans le cadre de la révision générale des
politiques publiques (RGPP) n’ont pas eu pour conséquence de réduire le
budget de l’éducation nationale. Celui-ci a augmenté, en euros courants,
de 5,4 % au total et de 0,8 % hors cotisations retraites au compte
d’affectation Pensions. Les suppressions de postes ont ramené le nombre
d’enseignants du second degré en 2011-2012 à son niveau de 1993-1994,
alors que le nombre d’élèves a diminué de 6 % environ sur la même
période 4 .

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
Karine B.
Karine B.
Guide spirituel

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par Karine B. Sam 1 Juin 2013 - 15:57
@Pandorafa a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@neo a écrit: C'est ce que le Snes et la Fsu appellent un "syndicalisme de lutte et de transformation sociale" (dans lequel nous nous retrouvons globalement avec la CGT et Sud, avec des nuances), qui apparemment ne plaît pas beaucoup aux militants Snalc ou Fo présents sur le forum.

Oui, parce que nous avons une autre définition du syndicalisme, que nous qualifions d'indépendant. Mais nous avons eu ce débat 100 fois, ce n'est sans doute pas pertinent de rallumer ce feu, alors même que les syndiqués eux-mêmes semblent las des querelles de chapelles.

Et pas que les syndiqués, on l'a déjà dit.

Mais bon, après tout, la prochaine échéance, c'est les élections pro de 2014, et chacun (sauf peut-être la FSU, toujours largement en tête) joue sa survie en tant que syndicat représentatif. Rolling Eyes


les élections 2014 calculeront la représentativité sur les 3 fonctions publiques, nous n'atteindrons pas les 8 % requis

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
John
John
Médiateur

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par John Sam 1 Juin 2013 - 16:03
les élections 2014 calculeront la représentativité sur les 3 fonctions publiques, nous n'atteindrons pas les 8 % requis
La FSU ne sera vraisemblablement plus considérée comme représentative en 2014 ? :shock:
Dites donc, ça va être une révolution, ça :/

Mais il n'y avait pas d'alliance possible avec la CGT ?
Et qu'en sera-t-il pour Sud et l'Unsa ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Leclochard
Leclochard
Empereur

UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles. - Page 6 Empty Re: UNSA, SGEN et Snalc signent le protocole sur les mesures catégorielles.

par Leclochard Sam 1 Juin 2013 - 16:11
@Karine B. a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Aurore a écrit:J'allais précisément l'écrire : l'argument si commode des "caisses vides" ne tient pas debout un seul instant. Notamment parce qu'on continue - méthodiquement - à jeter de l'argent par les fenêtres, à l'EN comme ailleurs (un seul exemple : la décentralisation passée et à venir...)
Roumégueur +1000 ! veneration cheers


Les caisses ne sont pas vides: le budget est gravement déficitaire et la dette continue à grossir chaque année. C'est très différent.
Bien sûr qu'il faudrait employer autrement l'argent public, malgré une armée de lobbys qui défendent leurs intérêts.
Maintenant, je vais peut-être choquer en le disant mais les dépenses liées à l'enseignement sont déjà énormes par rapport aux autres secteurs. Les augmenter sensiblement supposerait d'en sacrifier d'autres. Ne pas dire lesquels avec des chiffres précis, c'est tenir un discours ni satisfaisant ni réaliste.

Pour s'en rendre compte, regarder les cases de couleur. Chacune représente un ministère. Le vert, c'est l'éducation nationale. En rouge, c'est la dette...
http://voila-le-travail.data-projet.com/budget2013/

les dépenses de l'EN sont biaisées par le poids des retraites

Tu veux dire qu'avec le budget de l'éducation nationale on paye des gens qui ne font rien ? :shock:
C'est pareil pour les autres ministères alors...

Nous n'avons pas de caisse de retraite (même si on nous a augmenté nos cotisations retraites) mais un salaire continué

Extrait du rapport de la cour des comptes, mais je dois avoir quelque chose de mieux à mettre plus tard, je dois sortir

entre 2008 et
2012, les mesures prises dans le cadre de la révision générale des
politiques publiques (RGPP) n’ont pas eu pour conséquence de réduire le
budget de l’éducation nationale. Celui-ci a augmenté, en euros courants,
de 5,4 % au total et de 0,8 % hors cotisations retraites au compte
d’affectation Pensions. Les suppressions de postes ont ramené le nombre
d’enseignants du second degré en 2011-2012 à son niveau de 1993-1994,
alors que le nombre d’élèves a diminué de 6 % environ sur la même
période 4 .

D'accord. Mais ça n'invalide pas mon idée - tu la confirmes: l'Etat affecte une part énorme de son budget pour l'éducation nationale -que les profs soient en activités ou retraités. (au passage, ça sous-entend que tout recrutement doit être mûrement réfléchi car il l'engage pour des dizaines d'années).
C'est vrai que dernièrement, il n'a pas ajusté les dépenses selon l'évolution démographique et pourtant, les dépenses sont toujours élevées (par rapport aux autres ministères).
A mon avis, il est donc vain d'espérer une augmentation significative des salaires sans des redéploiements internes ou des sacrifices d'autres secteurs.


Dernière édition par Leclochard le Sam 1 Juin 2013 - 16:26, édité 1 fois

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum