Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Flof
Flof
Habitué du forum

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par Flof Lun 17 Juin 2013 - 22:48
Je me pose une question suite a la visite d'un inspecteur dans mon établissement aujourd'hui : lorsque l'on contacte notre inspecteur, doit-on le faire sous couvert du chef d'établissement ? C'est ce qu'a affirmé un inspecteur à l'un de mes collègues, il me semblait pourtant que l'inspecteur et le chef d'établissement et autant nos chefs l'un que l'autre. Quelqu'un pour l'éclairer ?
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty Re: contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par Lefteris Lun 17 Juin 2013 - 23:11
Flof a écrit:Je me pose une question suite a la visite d'un inspecteur dans mon établissement aujourd'hui : lorsque l'on contacte notre inspecteur, doit-on le faire sous couvert du chef d'établissement ? C'est ce qu'a affirmé un inspecteur à l'un de mes collègues, il me semblait pourtant que l'inspecteur et le chef d'établissement et autant nos chefs l'un que l'autre. Quelqu'un pour l'éclairer ?
Par mail, je l'ai fait.
Une collègue vient de le faire pur une histoire de HC (sur mes conseils) .
Nous sommes tous deux bien portants et vivants. contacter son inspecteur : quelles modalités ? 3692576925 , on ne nous a pas encre exposés au pilori dans la cour.
Certains inspecteurs aiment peut-être qu'on n s'adresse à eux que par clergé interposé, pour se donner une genre, et y vont au bluff ... mais non, c'st ton supérieur direct, sans inermédiaire (et le plus important malgré les apparences: pour les promos, la note péda est la plus lourde) .

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"(F. Robine , expliquant sans fard la stratégie du puzzle)

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
John
John
Médiateur

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty Re: contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par John Lun 17 Juin 2013 - 23:14
Normalement, il faut lui écrire sous couvert du cde.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty Re: contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par Lefteris Lun 17 Juin 2013 - 23:16
John a écrit:Normalement, il faut lui écrire sous couvert du cde.
Tout  fonctionnaire, statutairement, peut contacter sa hiérarchie directe . Après , il y a les us et coutumes , pour ne froisser aucune susceptibilté..

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"(F. Robine , expliquant sans fard la stratégie du puzzle)

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Pandorafa
Pandorafa
Fidèle du forum

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty Re: contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par Pandorafa Lun 17 Juin 2013 - 23:29
John a écrit:Normalement, il faut lui écrire sous couvert du cde.

Non. On contacte le recteur par voie hiérarchique, pas l'IPR. C'est notre supérieur hiérarchique direct, au même titre que le CDE.

Les IPR qui affirment cela feraient mieux de réviser l'organigramme de l'académie. Faudrait qu'on s'excuse de s'adresser à eux maintenant ?

Ca me fait penser que la mienne (enfin, celle de mon bassin, hyper désagréable d'ailleurs) n'a toujours pas répondu à mon mail sur la question de l'implantation d'un stagiaire dans notre bahut à la rentrée prochaine.

Sont trézoccupés ces gens-là professeur
fandorine
fandorine
Niveau 9

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty Re: contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par fandorine Lun 17 Juin 2013 - 23:32
Question: êtes-vous tous bien sûrs que les IPR sont nos supérieurs hiérarchiques?
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty Re: contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par Lefteris Lun 17 Juin 2013 - 23:34
fandorine a écrit:Question: êtes-vous tous bien sûrs que les IPR sont nos supérieurs hiérarchiques?
Pandora a raison, oui : ton supérieur pédagogique.  Conseiller aussi, dans son statut. C'est quelqu'un qui vient de ton corps, certains s'en souviennent d'ailleurs. En étanchéifiant les rapports, et en donnant la primauté à l’administratif , certains scient la branche sur laquelle ils sont assis , et que certains veulent couper. J'ai eu plusieurs fois à contacter mon IPR, et je l'ai fait, y compris pour un problème d'affectation d'élèves -à qui on fermait le latin faute de profs- en plein été )

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"(F. Robine , expliquant sans fard la stratégie du puzzle)

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Karine B.
Karine B.
Guide spirituel

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty Re: contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par Karine B. Lun 17 Juin 2013 - 23:40
Pandorafa a écrit:
John a écrit:Normalement, il faut lui écrire sous couvert du cde.

Non. On contacte le recteur par voie hiérarchique, pas l'IPR. C'est notre supérieur hiérarchique direct, au même titre que le CDE.


+ 1

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
Pandorafa
Pandorafa
Fidèle du forum

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty Re: contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par Pandorafa Lun 17 Juin 2013 - 23:44
Karine B. a écrit:
Pandorafa a écrit:

Non. On contacte le recteur par voie hiérarchique, pas l'IPR. C'est notre supérieur hiérarchique direct, au même titre que le CDE.


+ 1

Karine B. confirme mes affirmations, ça y est je me sens adoubée Embarassed

yesyes
fandorine
fandorine
Niveau 9

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty Re: contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par fandorine Lun 17 Juin 2013 - 23:44
"Supérieur pédagogique"?! C'est un concept labellisé Lefteris, ou bien l'expression se trouve telle quelle dans les textes? Wink 
 Je me souviens que Cripure avait récemment rappelé à ce propos que notre hiérarchie se décompose comme suit: CDE - DASEN - Recteur - Ministre, les IPR ayant une fonction en quelque sorte parallèle - et c'est ce que j'avais toujours entendu. Et de fait, notre IPR n'étant pas notre supérieur, on peut le contacter directement - et ça aussi, en bientôt dix ans de métier, je l'ai toujours lu.

J'édite: Karine a posté pendant que je répondais à Lefteris. Donc Karine, tu confirmes que les IPR sont légalement nos supérieurs hiérarchiques?! Ben m.rde, moi qui croyais jusque-là qu'on pouvait les envoyer balader en toute tranquillité!
Pandorafa
Pandorafa
Fidèle du forum

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty Re: contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par Pandorafa Lun 17 Juin 2013 - 23:54
Lefteris a écrit:
fandorine a écrit:Question: êtes-vous tous bien sûrs que les IPR sont nos supérieurs hiérarchiques?
Pandora a raison, oui : ton supérieur pédagogique.  Conseiller aussi, dans son statut. C'est quelqu'un qui vient de ton corps, certains s'en souviennent d'ailleurs. En étanchéifiant  les rapports, et en donnant la primauté à l’administratif ,  certains scient la branche sur laquelle ils sont assis , et que certains veulent couper. J'ai eu  plusieurs fois à contacter mon IPR, et je l'ai fait, y compris pour un problème d'affectation d'élèves -à qui on fermait le latin faute de profs-  en plein été )

Dans les faits, certains sont de vrais casse-nouilles, et se mettent leur fonction de conseiller au luc, en espérant qu'on sera bien docile.

C'est ce que j'ai compris quand la mienne, après avoir sous-entendu que j'avais eu mon poste fixe de façon très obscure, a repris certains éléments de ma leçon sans me laisser en placer une, et m'a lancé avec un ton hyper sec : "vous devriez prendre en note tout ce que je vous dis".

Je t'en prie Mamie, monologue, ça te détendra... Rolling Eyes

Une tite proskynèse aussi ?
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty Re: contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par Lefteris Lun 17 Juin 2013 - 23:59
fandorine a écrit:"Supérieur pédagogique"?! C'est un concept labellisé Lefteris, ou bien l'expression se trouve telle quelle dans les textes? Wink 
 Je me souviens que Cripure avait récemment rappelé à ce propos que notre hiérarchie se décompose comme suit: CDE - DASEN - Recteur - Ministre, les IPR ayant une fonction en quelque sorte parallèle - et c'est ce que j'avais toujours entendu. Et de fait, notre IPR n'étant pas notre supérieur, on peut le contacter directement - et ça aussi, en bientôt dix ans de métier, je l'ai toujours lu.

J'édite: Karine a posté pendant que je répondais à Lefteris. Donc Karine, tu confirmes que les IPR sont légalement nos supérieurs hiérarchiques?! Ben m.rde, moi qui croyais jusque-là qu'on pouvait les envoyer balader en toute tranquillité!
Oui, c'est un raccourci pour ce que tu nommes "fonction parallèle". Il est par certains aspects ton supérieur , parce qu'il influence -voire décide- de ta carrière (notation, propositions d'affectations particulières) .

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"(F. Robine , expliquant sans fard la stratégie du puzzle)

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
fandorine
fandorine
Niveau 9

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty Re: contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par fandorine Mar 18 Juin 2013 - 0:08
Il est par certains aspects ton supérieur , parce qu'il influence -voire décide- de ta carrière (notation, propositions d'affectations particulières) .

Ah, pour ça, je ne peux qu'être d'accord. Mais en menant un raisonnement analogue, on pourrait dire aussi que les inspecteurs de la DGCCRF sont les supérieurs hiérarchiques des commerçants, non?
Pandorafa
Pandorafa
Fidèle du forum

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty Re: contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par Pandorafa Mar 18 Juin 2013 - 0:11
Lefteris a écrit:
fandorine a écrit:"Supérieur pédagogique"?! C'est un concept labellisé Lefteris, ou bien l'expression se trouve telle quelle dans les textes? Wink 
 Je me souviens que Cripure avait récemment rappelé à ce propos que notre hiérarchie se décompose comme suit: CDE - DASEN - Recteur - Ministre, les IPR ayant une fonction en quelque sorte parallèle - et c'est ce que j'avais toujours entendu. Et de fait, notre IPR n'étant pas notre supérieur, on peut le contacter directement - et ça aussi, en bientôt dix ans de métier, je l'ai toujours lu.

J'édite: Karine a posté pendant que je répondais à Lefteris. Donc Karine, tu confirmes que les IPR sont légalement nos supérieurs hiérarchiques?! Ben m.rde, moi qui croyais jusque-là qu'on pouvait les envoyer balader en toute tranquillité!
Oui, c'est un raccourci pour ce que tu nommes "fonction parallèle". Il est par certains aspects ton supérieur , parce qu'il influence -voire décide- de ta carrière (notation, propositions d'affectations particulières) .

Voilà, et on évitera de se risquer à commencer son courrier par "cher collègue", sont susceptibles ces bêtes là. Razz
Lors de ma réunion de T1, les IPR nous avaient fait la liste des mails farfelus qu'ils recevaient, c'était comique, quoique probablement inventé pour partie, mais l'idée c'était de dire "Moi, c'est Monsieur/Madame l'IPR, chui pas vot'pote".

Ah un truc drôle : une de mes anciennes formatrices IUFM avec qui j'avais de très bon rapports, que j'appelais par son prénom, faisait partie de ma liste de diffusion de mails sur les questions de l'EN, et elle a ainsi pu lire des débats houleux avec l'un de mes anciens collègues qui avait détourné cette liste, où je cassais bien la hiérarchie en général. J'avais trouvé ça amusant...
Jusqu'à ce que j'apprenne qu'entre temps, elle était passée IPR, dans mon académie. :affraid:Syndiquée à l'UNSA en plus. Suspect
Elle n'est pas dans mon bassin, dommage, je l'aimais plutôt bien. Rolling Eyes
Condorcet
Condorcet
Oracle

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty Re: contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par Condorcet Mar 18 Juin 2013 - 0:12
fandorine a écrit:
Il est par certains aspects ton supérieur , parce qu'il influence -voire décide- de ta carrière (notation, propositions d'affectations particulières) .

Ah, pour ça, je ne peux qu'être d'accord. Mais en menant un raisonnement analogue, on pourrait dire aussi que les inspecteurs de la DGCCRF sont les supérieurs hiérarchiques des commerçants, non?

Ton raisonnement est étrange : les inspecteurs de la DGCCRF ne décident pas vraiment de l'avenir d'un commerce, tout au plus, émettent-il un avis motivé (ouverture d'une grande surface) et siègent au sein d'une commission ad hoc où ils n'ont pas de pouvoir décisionnaire (urbanisme commercial), relèvent les prix et dressent procès-verbal d'infraction à la législation sur les prix, la sécurité alimentaire, les affaires d'entente... Ils transmettent à leur double autorité de tutelle (le ministre de l'Economie et le Préfet départemental) des rapports qui sont ou non suivis d'effet et, le cas échéant, informent le Procureur de la République, des délits constatés chez les commerçant petits ou gros. Leur pouvoir autrefois réel et craint (le Contrôle économique luttant contre le marché noir sous l'Occupation) s'est considérablement écorné. Autrefois crus jusqu'à inscription de faux, ils ne le sont plus que jusqu'à preuve du contraire.


Dernière édition par PaoloSarpi le Mar 18 Juin 2013 - 0:18, édité 1 fois
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty Re: contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par User5899 Mar 18 Juin 2013 - 0:18
fandorine a écrit:Question: êtes-vous tous bien sûrs que les IPR sont nos supérieurs hiérarchiques?
Lefteris a écrit:
fandorine a écrit:Question: êtes-vous tous bien sûrs que les IPR sont nos supérieurs hiérarchiques?
Pandora a raison, oui : ton supérieur pédagogique.
Erreur. L'IPR n'a aucun ordre à donner. Certes, il peut se venger, mais nous n'avons pas d'ordre à recevoir de lui. Aucun. Et d'ailleurs, ils se gardent bien d'en donner Razz Ils persuadent, insinuent, sussurent, mielleusent, vocifèrent, rondecuisent, mais les faits sont là... Il ne faut pas exciper de ce fait que nous devons les mépriser, ils nous notent et certains peuvent se révéler utiles. Mais ils ne sont pas nos supérieurs. Je vous ferai remarquer pour finir que même lorsqu'ils nous désignent pour des examens ou des stages, nous recevons une convocation du recteur nous disant que sur proposition de l'IPR, il décide de etc.
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty Re: contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par User5899 Mar 18 Juin 2013 - 0:19
John a écrit:Normalement, il faut lui écrire sous couvert du cde.
Pas du tout. Lui écrire sous couvert du CdE est une stratégie, lorsqu'on veut que le CdE soit au courant. Mon premier IG m'avait doctement expliqué que lui écrire sous couvert du CdE dit au CdE qu'il est l'inférieur de l'IPR, et que certains le prennent très mal Razz On écrit directement à l'inspection, c'est la règle de base.
fandorine
fandorine
Niveau 9

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty Re: contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par fandorine Mar 18 Juin 2013 - 0:22
les inspecteurs de la DGCCRF ne décident pas vraiment de l'avenir d'un commerce, tout au plus,
Sauf exception, les IPR ne décident pas davantage du nôtre, ne leur prêtons pas les pouvoirs qu'ils n'ont pas!

dressent procès-verbal d'infraction à la législation sur les prix, la sécurité alimentaire, les affaires d'entente.

PV qui peuvent à terme avoir pour conséquence d'influer sur l'avenir du commerce, non? Wink Mais je veux bien convenir que j'enc... un peu les mouches, là. C'est que je ne pensais vraiment pas que les IPR étaient nos supérieurs en tant que tels (et il me semble que jusqu'à il y a peu, un enseignant pouvait refuser la venue d'un inspecteur dans sa classe), grande est ma surprise!
Zenxya
Zenxya
Grand sage

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty Re: contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par Zenxya Mar 18 Juin 2013 - 0:24
Enfin dans tous les cas les inspecteurs se comportent comme nos supérieurs. Certains ont même une cour, avec le CDE dedans. C'est assez marrant à voir (j'ai toujours une petite voix qui me chante la carmagnole à ce moment là contacter son inspecteur : quelles modalités ? 3692576925 )

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
L'École est le lieu où l'on va s'instruire de ce que l'on ignore ou de ce que l'on sait mal pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître - Jacques Muglioni
fandorine
fandorine
Niveau 9

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty Re: contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par fandorine Mar 18 Juin 2013 - 0:24
Merci Cripure pour cette roborative mise au point! contacter son inspecteur : quelles modalités ? 2252222100
Condorcet
Condorcet
Oracle

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty Re: contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par Condorcet Mar 18 Juin 2013 - 0:25
fandorine a écrit:
les inspecteurs de la DGCCRF ne décident pas vraiment de l'avenir d'un commerce, tout au plus,
Sauf exception, les IPR ne décident pas davantage du nôtre, ne leur prêtons pas les pouvoirs qu'ils n'ont pas!

dressent procès-verbal d'infraction à la législation sur les prix, la sécurité alimentaire, les affaires d'entente.

PV qui peuvent à terme avoir pour conséquence d'influer sur l'avenir du commerce, non? Wink Mais je veux bien convenir que j'enc... un peu les mouches, là. C'est que je ne pensais vraiment pas que les IPR étaient nos supérieurs en tant que tels (et il me semble que jusqu'à il y a peu, un enseignant pouvait refuser la venue d'un inspecteur dans sa classe), grande est ma surprise!

Cela a pu être le cas par le passé mais aujourd'hui, leur pouvoir est vraiment réduit (à l'image de la décrépitude de l'Etat central). La banque, bien plus que le préfet, est celle qui a droit de vie et de mort sur un commerce.
Lagomorphe
Lagomorphe
Habitué du forum

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty Re: contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par Lagomorphe Mar 18 Juin 2013 - 0:47
Cripure a écrit:Erreur. L'IPR n'a aucun ordre à donner. Certes, il peut se venger, mais nous n'avons pas d'ordre à recevoir de lui. Aucun. Et d'ailleurs, ils se gardent bien d'en donner :PIls persuadent, insinuent, sussurent, mielleusent, vocifèrent, rondecuisent, mais les faits sont là... Il ne faut pas exciper de ce fait que nous devons les mépriser, ils nous notent et certains peuvent se révéler utiles. Mais ils ne sont pas nos supérieurs. Je vous ferai remarquer pour finir que même lorsqu'ils nous désignent pour des examens ou des stages, nous recevons une convocation du recteur nous disant que sur proposition de l'IPR, il décide de etc.

Cripure fait ma joie veneration veneration veneration

J'en déduis que si je me moque totalement de passer un échelon autrement qu'à l'ancienneté ou d'obtenir quelque forme de promotion que ce soit, je peux envoyer paître un IPR (poliment hein, sur le mode "cause toujours et à la prochaine dans 5 ans minimum..."). J'ai bon ?
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty Re: contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par User5899 Mar 18 Juin 2013 - 0:57
Lagomorphe a écrit:
Cripure a écrit:Erreur. L'IPR n'a aucun ordre à donner. Certes, il peut se venger, mais nous n'avons pas d'ordre à recevoir de lui. Aucun. Et d'ailleurs, ils se gardent bien d'en donner :PIls persuadent, insinuent, sussurent, mielleusent, vocifèrent, rondecuisent, mais les faits sont là... Il ne faut pas exciper de ce fait que nous devons les mépriser, ils nous notent et certains peuvent se révéler utiles. Mais ils ne sont pas nos supérieurs. Je vous ferai remarquer pour finir que même lorsqu'ils nous désignent pour des examens ou des stages, nous recevons une convocation du recteur nous disant que sur proposition de l'IPR, il décide de etc.

Cripure fait ma joie venerationvenerationveneration

J'en déduis que si je me moque totalement de passer un échelon autrement qu'à l'ancienneté ou d'obtenir quelque forme de promotion que ce soit, je peux envoyer paître un IPR  (poliment hein, sur le mode "cause toujours et à la prochaine dans 5 ans minimum..."). J'ai bon ?
Ma carrière entière en est un bel exemple. Sauf pour mes belles palmes Razz
Que j'ai eues via mon CdE d'amour.
"Faut remonter les notes" Cause toujours !
"Faut pas trop leur parler en classe" Cause toujours !
"Faut faire des zactivités" Cause toujours !
"Faut oraliser le discours écrit pour ne pas trop compter l'orthographe" Cause toujours !
Lagomorphe
Lagomorphe
Habitué du forum

contacter son inspecteur : quelles modalités ? Empty Re: contacter son inspecteur : quelles modalités ?

par Lagomorphe Mar 18 Juin 2013 - 10:27
Cripure a écrit:
Ma carrière entière en est un bel exemple. Sauf pour mes belles palmes Razz
Que j'ai eues via mon CdE d'amour.
"Faut remonter les notes" Cause toujours !
"Faut pas trop leur parler en classe" Cause toujours !
"Faut faire des zactivités" Cause toujours !
"Faut oraliser le discours écrit pour ne pas trop compter l'orthographe" Cause toujours !

J'en ai déjà entendu certaines... En toute modestie je ne suis pas trop mal parti pour avoir la même carrière (aux palmes près). Mais grâce à vous, Cripure, je vais arrêter de me prendre la tête, chaque fois que je prépare un cours ou un TP, sur la manière de faire croire à l'IPR que si si tout mon travail est appuyé sur les compétences, que l'élève est acteur et que tous mes bilans de TP sont issus d'une réflexion participative des apprenants. Merci coeurs coeurs coeurs
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum