Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Invité

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par Invité Ven 19 Juil 2013 - 15:18
pour l'allemand, 117 admissibles sont déjà admis au concours de cette année.
Bilan final : 379 admissibles pour 340 places | ratio : 1,11 candidat par place.
avatar
hobbit
Niveau 7

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par hobbit Ven 19 Juil 2013 - 15:46
Luigi_B a écrit:@Will.T : merci pour les tableaux.

Will.T a écrit:Juste rapidement, sur les 30 premiers admis en capes LM 2013, 21 sont sur la liste des admissible 2014.

D'après hobbit, un collègue de maths du forum, sur les 1906 admissibles au CAPES 2014 de mathématiques, 633 (à quelques erreurs près) sont déjà admis au premier concours, soit environ un tiers.

Ce qui revient à dire qu'il y a moins d'admissibles réels (1273) que de postes (1592). On est loin du "surbooking" de 20% indiqué par "Le Monde".

https://www.neoprofs.org/t62535p20-ministere-de-l-education-16-juillet-2013-les-resultats-des-concours-attestent-dun-regain-dinteret-des-etudiants-pour-les-metiers-du-professorat#2076250
D'autres ont compté 637, cela fait 1269 admissibles pour 1592 postes, soit un ratio de 0,8 admissible par poste. Donc un "sousbooking" de 20%.

Mais bien sûr tout cela sera masqué par la présence de deux sessions au cours de l'année prochaine.
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par Luigi_B Ven 19 Juil 2013 - 16:06
Je viens de faire la vérification en anglais, où "Le Monde" s'enthousiasme pour un surbooking de 52% traduisant "un vrai regain d'intérêt".

Sur les 1916 admissibles, il faut retirer au moins 461 admis au premier concours. Restent 1455 admissibles réels, soit un taux de "surbooking" chutant à 15%.

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par Luigi_B Ven 19 Juil 2013 - 16:13
Will.T tu devrais ajouter une colonne officieuse à tes tableaux. Wink

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
avatar
Invité-B
Habitué du forum

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par Invité-B Ven 19 Juil 2013 - 17:02
C'est désespérant...La conséquence du "50% d'une classe d'âge au niveau L3"...Prolonger artificiellement les études des élèves va conduire à une catastrophe : les profs n'auront plus le niveau, les élèves seront encore plus nuls, nous serons totalement discrédités. Bref, dans moins de dix ans, un prof ne sera plus qu'un animateur.
Collier de Barbe
Collier de Barbe
Neoprof expérimenté

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par Collier de Barbe Ven 19 Juil 2013 - 17:42
Enfin heureusement qu'un prof ne cadenasse pas son cerveau et son envie d'apprendre après l'obtention d'un concours!

Réussir un concours (même lorsque le ratio postes/candidats en faisait quelque chose de très sélectif comme il y a 10/15 ans) ça reste toujours en partie dû...à la chance! Combien d'excellents étudiants sont passés à côté quand d'autres lauréats, bof bof

Je partage une part du pessimisme général (ces derniers mois j'ai corrigé l'ENS puis ensuite le CRPE sur Créteil et dans les 2 cas le niveau global de maîtrise du français me semble inquiétant) néanmoins, on apprend tout au long de la vie et de sa carrière quand même.
Et j'ajoute qu'être un brillant certifié ou agrégé ne garantit pas grand chose pour savoir enseigner qui me semble devoir s'acquérir dans le temps (et souvent?) dans la douleur.

Je continue d'être content qu'on ait un peu freiné la dégringolade en termes de candidats et de recrutements.

_________________
CdB
@AbbeCordillere
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par JPhMM Ven 19 Juil 2013 - 17:51
Collier de Barbe a écrit:Je continue d'être content qu'on ait un peu freiné la dégringolade en termes de candidats et de recrutements.
*Rire*

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Collier de Barbe
Collier de Barbe
Neoprof expérimenté

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par Collier de Barbe Ven 19 Juil 2013 - 17:55
Tu préfèrerais la politique du précédent quinquennat, sans doute?

_________________
CdB
@AbbeCordillere
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par Luigi_B Ven 19 Juil 2013 - 17:58
Article au sujet des concours : http://www.laviemoderne.net/detox/51-piege-a-con-cours-suite

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par JPhMM Ven 19 Juil 2013 - 17:59
Collier de Barbe a écrit:Tu préfèrerais la politique du précédent quinquennat, sans doute?
N'importe quoi.
Relis-toi, de grâce, avant de poster n'importe quelle expression de mouvement d'humeur.

A moins, bien sûr, que dans ton référentiel, nul n'est en droit de rire des manipulations éhontées des chiffres, de ceux qui les pratiquent et de ceux qu'ils aveuglent, sans être un dangereux Sarkoziste.

Je ris des mensonges gouvernementaux actuels, donc je préférerais la politique de Sarkozy... Vraiment n'importe quoi.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par JPhMM Ven 19 Juil 2013 - 18:06
Collier de Barbe a écrit:Tu préfèrerais la politique du précédent quinquennat, sans doute?
Ouais allez, on n'a qu'à dire ça.

Baste !

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
barèges
Érudit

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par barèges Ven 19 Juil 2013 - 18:12
JPhMM a écrit:
Collier de Barbe a écrit:Je continue d'être content qu'on ait un peu freiné la dégringolade en termes de candidats et de recrutements.
*Rire*

Il commence à y avoir pas mal de fils ici qui donnent les décomptes sur les dernières sessions dans plusieurs matières et pour le CRPE, prennent en compte les doublons, etc.
Bilan : entre 2012 et 2013, puis entre 2013 et 2013-2, il y a de moins en moins de candidats, même quand les jurys choisissent d'adoucir (euphémisme) la sélectivité des concours.
Ce sont des chiffres, c'est numérique, et on assiste à une désinformation certaine.
Ce qui n'apparaît pas encore dans les chiffres (ce sera pour l'an prochain, pour dans deux ans, etc.), c'est le tarissement du "vivier" dans les facs.
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par Luigi_B Ven 19 Juil 2013 - 20:41
En lettres, d'après ma vérification personnelle, il n'y a pas 1708 admissibles mais 1201 admissibles environ pour 1160 postes. Soit un taux de « surbooking » chutant de 47% à 3%...

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
avatar
barèges
Érudit

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par barèges Ven 19 Juil 2013 - 20:59
Je l'ai dit ailleurs : cette notion même de "surbooking" me laisse pantoise. Pour que ce "surbooking" n'existe pas, il faudrait qu'il y ait autant de postes que d'admissibles, et pas plus d'admissibles que de postes.
Voilà qui pose un tout petit peu la question du devenir des concours. Ou qui les réduit à une vague validation en supprimant de facto la phase d'admission.
Je préfère y voir une facilité de langage du journaliste.
Kelem
Kelem
Niveau 7

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par Kelem Ven 19 Juil 2013 - 21:14
barèges a écrit:Je l'ai dit ailleurs : cette notion même de "surbooking" me laisse pantoise. Pour que ce "surbooking" n'existe pas, il faudrait qu'il y ait autant de postes que d'admissibles, et pas plus d'admissibles que de postes.
Voilà qui pose un tout petit peu la question du devenir des concours. Ou qui les réduit à une vague validation en supprimant de facto la phase d'admission.
Je préfère y voir une facilité de langage du journaliste.

C'est certain, ou alors c'est ignorer le principe même de l'organisation des concours entre épreuves écrites et épreuves orales.

Je trouve tout de même assez surprenant que, défalcation faite des "doublons", presque tous les CAPES de la session exceptionnelle se retrouvent avec un taux d'admissibles très proche du nombre de postes offerts. Dans ces conditions, les oraux ne risquent-ils pas d'être d'une façon ou d'une autre remis en question quand le mois de juin prochain verra l'organisation de deux sessions presque simultanées (2014ex et 2014) ?
Al
Al
Expert spécialisé

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par Al Ven 19 Juil 2013 - 21:25
Collier de Barbe a écrit:
Réussir un concours (même lorsque le ratio postes/candidats en faisait quelque chose de très sélectif comme il y a 10/15 ans) ça reste toujours en partie dû...à la chance!

Génial, plus besoin de réviser !! yesyesyesyes  Personnellement, je ne connais pas grand monde qui ait loupé le CAPES LM tout en étant "brillant" ces derniers temps...Rolling Eyes 

Collier de Barbe a écrit:
Et j'ajoute qu'être un brillant certifié ou agrégé ne garantit pas grand chose pour savoir enseigner qui me semble devoir s'acquérir dans le temps (et souvent?) dans la douleur.
Ah, intéressant. Moi il me semblait que ça garantissait un minimum de savoir disciplinaire, un chouilla nécessaire pour transmettre ledit savoir... mais j'ai dû me tromper lol! 
Collier de Barbe a écrit:
Je continue d'être content qu'on ait un peu freiné la dégringolade en termes de candidats et de recrutements.
Razz Razz Razz Razz

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
Invité
Invité

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par Invité Ven 19 Juil 2013 - 21:36
Aletheia, tu fais dire à Collier de Barbe des choses qu'il ne dit pas. Oui, il y a une part de chance dans les concours, et de gestion du stress, du temps... C'est quand même invraisemblable de le nier.Ta deuxième phrase est en ce sens assez peu sympa pour les futurs collègues, et je signale au passage que ça fait quelques sessions qu'on entend que les reçus du CAPES ont un niveau médiocre, dans une généralisation outrancière qui te désigne aussi, du coup. Je ne vois pas ce que ce type de discours apporte, à part le fait d'être désagréable gratuitement.
Ta deuxième objection part du principe que Collier de barbe estime que les concours ne servent à rien, or, ce n'est pas ce qu'il dit. Il a pris la peine de mettre "savoir enseigner" en italique pour éviter cela, mais il faut croire que c'est insuffisant. Il parlait évidemment de didactique et de pédagogie, et nous n'y sommes vraiment pas formés. (j'ajoute à tout hasard que ni lui ni moi ne prônons des concours didactiques absurdes et qui n'évaluent pas les connaissances disciplinaires).
Bref, un peu de nuance ne ferait pas de mal.
Nannnie
Nannnie
Habitué du forum

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par Nannnie Ven 19 Juil 2013 - 21:56
Bien évidemment, le facteur chance rentre en compte dans un concours : tirer un sujet que l'on maîtrise, être interrogé sur qq chose que l'on a vraiment bien révisé, être en forme le jour J etc. Cela ne remplace pas le travail mais cela contribue à la réussite.

En ce qui concerne la réussite aux concours, on connaît tous des certifiés ou agrégés qui sont brillants mais qui ne "passent" rien face aux élèves et qui finalement détestent enseigner car ils avaient une autre idée de l'enseignement !
Et ça aucun concours ne peut le déceler
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par Luigi_B Ven 19 Juil 2013 - 22:06
C'était la vocation de l'année de stage avant titularisation.

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
avatar
Invité
Invité

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par Invité Ven 19 Juil 2013 - 22:08
Et qui pourrait le redevenir, bon pas à la rentrée, vu le foutoir qui s'annonce, mais l'année d'après. En attendant, ben... c'est dur.
Collier de Barbe
Collier de Barbe
Neoprof expérimenté

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par Collier de Barbe Ven 19 Juil 2013 - 22:09
JPhMM a écrit:
Collier de Barbe a écrit:Tu préfèrerais la politique du précédent quinquennat, sans doute?
N'importe quoi.
Relis-toi, de grâce, avant de poster n'importe quelle expression de mouvement d'humeur.

A moins, bien sûr, que dans ton référentiel, nul n'est en droit de rire des manipulations éhontées des chiffres, de ceux qui les pratiquent et de ceux qu'ils aveuglent, sans être un dangereux Sarkoziste.

Je ris des mensonges gouvernementaux actuels, donc je préférerais la politique de Sarkozy... Vraiment n'importe quoi.

Mensonges, comme tu y vas... C'est pas non plus les armes de destructions massives, hein? Ils font de la comm' comme toujours. Le précédent gouvernement était à mon sens nettement plus cynique: il supprimait 1 fonctionnaire sur 2 tout en faisant des campagnes de pub vantant les recrutements dans l'EN. Les chiffres sont certainement enjolivés, mais je pense qu'il est assez difficile de nier une réelle volonté de recruter, largement plus que le simple remplacement des départs en retraite. Et ça me semble un changement fondamental que tu pourrais reconnaître.

_________________
CdB
@AbbeCordillere
Collier de Barbe
Collier de Barbe
Neoprof expérimenté

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par Collier de Barbe Ven 19 Juil 2013 - 22:20
@Alethéia
je ne nie absolument pas l'importance d'un niveau disciplinaire, je me permets juste de faire remarquer qu'entre l'élu et le recalé, ça se joue parfois...à la date de naissance. Sans compter, comme le remarque parfaitement Nannie & Holderfar que l'on connaît tous des bêtes à concours qui font des enseignants très nuls.
Cela étant dit, je suis un partisan résolu de solides concours nationaux, fondés sur de fortes exigences en termes disciplinaires. Mais faut pas se leurrer sur leurs effets.

Ensuite par rapport à la situation actuelle (dont j'ai été témoin, j'ai corrigé 60 copies de CRPE de Créteil et franchement c'était vraiment pas top malgré un barème hyper gentil) je faisais simplement remarquer que le fait d'avoir un niveau de départ médiocre n'hypothèque pas forcément la suite de la carrière. C'est évidemment regrettable, mais à tout prendre je préfère ça à certains terrifiants contractuels que j'ai pu voir à l’œuvre parfois.
Il y a le stage, il y a (parfois, rarement c'est vrai) la formation continue...et surtout le travail perso.

Et je pense que vis-à-vis de nos futurs collègues au lieu de les regarder de haut, genre "ah ouais, tu es de la promo 2013?!", on pourrait juste les accueillir dignement...

_________________
CdB
@AbbeCordillere
avatar
Invité
Invité

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par Invité Ven 19 Juil 2013 - 22:22
Collier de Barbe a écrit:

Mensonges, comme tu y vas... C'est pas non plus les armes de destructions massives, hein? Ils font de la comm' comme toujours.  Le précédent gouvernement était à mon sens nettement plus cynique: il supprimait 1 fonctionnaire sur 2 tout en faisant des campagnes de pub vantant les recrutements dans l'EN. Les chiffres sont certainement enjolivés, mais je pense qu'il est assez difficile de nier une réelle volonté de recruter, largement plus que le simple remplacement des départs en retraite. Et ça me semble un changement fondamental que tu pourrais reconnaître.

Il y a certes une volonté de recruter, mais de là à parler d'un engouement pour passer le concours il y a un gap.
Pour cette dernière session des concours on en est presque à un admissible pour un poste, alors que "normalement", c'est à dire quand il y à suffisament de candidats d'un niveau acceptable, c'est plutôt de l'ordre de 2 pour 1.
Al
Al
Expert spécialisé

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par Al Ven 19 Juil 2013 - 22:45
Il n'a jamais été question de mépriser nos futurs collègues, mais de rester attachés à un recrutement exigeant des professeurs. Pour celui qui a de bonnes compétences générales + dans sa matière, c'est plus facile d'apprendre à bien transmettre que pour celui qui ne maitrise même pas la langue française (il n'y a qu'à voir les fautes dans les bulletins...). Je suis d'accord avec le fait que quelqu'un d'un peu "court" au moment des concours se perfectionne tout au long de sa carrière, sans parler de tous les profils qui ne sont pas bien classés aux concours car ils ne rentrent pas dans certaines "cases". Quand je dis "un peu court", ça reste bien supérieur à un niveau "médiocre", ce qui reste difficile à accepter pour moi, je le reconnais. Même si médiocre signifie "moyen-moins"... et je ne vois pas trop le lien de la comparaison avec les contractuels, il doit y en avoir d'excellents comme de très insuffisants... ?

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Érudit

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par ProvençalLeGaulois Ven 19 Juil 2013 - 22:55
Will.T a écrit:
Collier de Barbe a écrit:

Mensonges, comme tu y vas... C'est pas non plus les armes de destructions massives, hein? Ils font de la comm' comme toujours.  Le précédent gouvernement était à mon sens nettement plus cynique: il supprimait 1 fonctionnaire sur 2 tout en faisant des campagnes de pub vantant les recrutements dans l'EN. Les chiffres sont certainement enjolivés, mais je pense qu'il est assez difficile de nier une réelle volonté de recruter, largement plus que le simple remplacement des départs en retraite. Et ça me semble un changement fondamental que tu pourrais reconnaître.

Il y a certes une volonté de recruter, mais de là à parler d'un engouement pour passer le concours il y a un gap.
Pour cette dernière session des concours on en est presque à un admissible pour un poste, alors que "normalement", c'est à dire quand il y à suffisament de candidats d'un niveau acceptable, c'est  plutôt de l'ordre de 2 pour 1.

Sauf que pour cette session le nombre anormalement faible d'admissibles n'est pas lié seulement au nombre de candidats mais au fait qu'il allait falloir pouvoir proposer des contrats tiers-temps à tous les admissibles.

Quand j'ai passé le CRPE en juin dans l'académie Nice, on nous a distribué aux moments des épreuves une fiche de vœux pour les contrats qui précisaient qu'il y aurait 205 contrats disponibles et il y a eu exactement 205 admissibles (pour 190 postes).
Le nombre d'admissibles avait donc été fixé avant même que les candidats ne composent, donc il ne présage pas du niveau général des candidats présents. Il y a toutes les chances qu'ils aient fonctionné comme ça pour les autres académies et pour les CAPES.

avatar
Invité
Invité

petit bilan de la session exceptionnelle des concours. - Page 2 Empty Re: petit bilan de la session exceptionnelle des concours.

par Invité Ven 19 Juil 2013 - 23:07
C'est le président du jury qui décide du nombre d'admissibles.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum