Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
V.Marchais
Empereur

Poésie 6e - Page 4 Empty Re: Poésie 6e

par V.Marchais 14th Août 2015, 19:03
Oui, on limite souvent Claude Roy aux Enfantasques, alors que À la lisière du temps est magnifique.
Je ne connais pas ses journaux, tu me donnes envie de découvrir. Dans le genre impressionniste, j'adore aussi Jaccottet, mais là, je ne vois pas ce qu'on pourrait en lire en Sixième.
avatar
zinzinule
Niveau 8

Poésie 6e - Page 4 Empty Re: Poésie 6e

par zinzinule 14th Août 2015, 19:11
Ouais, ceci dit, Enfantasques, c'est quand-même du haut vol : quand je vois ce que mes enfants apprennent comme trucs culculs à l'école primaire...

Fonce dans les journaux : le style est sobre et limpide, et tu retrouveras des poèmes parsemés dans les journaux, à la date où il les a écrits. Cela éclaire leur lecture autrement.
Les deux titres que j'ai précisés ne sont pas les seuls. C'est ceux dans lesquels il a consigné ses réflexions en rapport notamment avec la découverte de son cancer, ses sentiments lorsqu'il a compris que son temps était compté, ses émotions lors du diagnostic ou de l'annonce différée à sa compagne. Et puis des passages assez réjouissants sur les milieux intellectuels et la gauche à la fin des années 70 et au début des années 80.

Jacottet, en 6ème, c'est raide, en effet. Par contre, tu n'as pas cité Supervielle et il y a de très beaux poèmes à relier à l'étude de la Bible (ou pas : à faire apprendre comme ça, juste parce qu'ils sont magnifiques).


Dernière édition par zinzinule le 2nd Septembre 2015, 18:15, édité 1 fois
V.Marchais
V.Marchais
Empereur

Poésie 6e - Page 4 Empty Re: Poésie 6e

par V.Marchais 14th Août 2015, 19:32
Ah ! voilà qui mériterait sans doute d'être approfondi : je connais mal Supervielle, mais c'est vrai qu'il mérite sûrement le détour.
miss sophie
miss sophie
Expert

Poésie 6e - Page 4 Empty Re: Poésie 6e

par miss sophie 14th Août 2015, 21:59
Mama a écrit:
miss sophie a écrit:Je commence par la poésie, sans thème, mais en axant sur "la magie des mots" : sonorités, sens, pouvoir d'évocation... Je fais beaucoup pratiquer le dictionnaire dans ce premier chapitre.
Mais comme le rappelait Cripure sur l'autre fil que tu as ouvert, les textes choisis permettent certes d'aborder ces notions mais ont avant tout un intérêt littéraire qui est la raison pour laquelle je les ai choisis. Ainsi, quand nous lisons "Le poisson rouge" de Marc Alyn, le plus important est que mes élèves comprennent que le poète adopte le point de vue du poisson, et qu'ils voient comment il s'y prend. Les notions de métaphore, de champ lexical, etc. découleront de cette compréhension de la richesse du texte mais l'essentiel c'est de retenir que la poésie, souvent, cela consiste à voir (et faire voir) autrement.


Edit : j'ajoute le texte de Marc Alyn.

LE POISSON ROUGE

Entre les parois invisibles
- eau liquide, verre solide -
De son bocal, bulle et prison,
Le poisson rouge tourne en rond.

A chaque moment de sa ronde,
Qu’il poursuivra sa vie durant,
Le poisson voit le même monde
Dont il est le centre mouvant.

L’univers de notre poisson
Est une boule, sa planète,
Entouré d’astres, de comètes
Qui sont les lampes du salon.

Le ciel est courbe, quel silence !
Où allons-nous ? se dit poisson.
Parfois la main d’un Dieu immense
Verse une manne de grains ronds.

Bonjour !
Je fais remonter pour savoir, miss Sophie, dans quel recueil se trouve le poème... je n'arrive pas à trouver cette information sur Internet.

Je n'en ai aucune idée, j'ai emprunté ce poème à une collègue dans un précédent établissement mais elle n'avait pas noté la référence du recueil sur sa photocopie... Désolée !
Mama
Mama
Vénérable

Poésie 6e - Page 4 Empty Re: Poésie 6e

par Mama 14th Août 2015, 22:57
D'accord, merci !
avatar
zinzinule
Niveau 8

Poésie 6e - Page 4 Empty Re: Poésie 6e

par zinzinule 15th Août 2015, 08:59
V.Marchais a écrit:Ah ! voilà qui mériterait sans doute d'être approfondi : je connais mal Supervielle, mais c'est vrai qu'il mérite sûrement le détour.
Commande La Fable du monde !
V.Marchais
V.Marchais
Empereur

Poésie 6e - Page 4 Empty Re: Poésie 6e

par V.Marchais 15th Août 2015, 09:12
OK, merci du conseil. Je découvrirai avec plaisir.
RogerMartin
RogerMartin
Bon génie

Poésie 6e - Page 4 Empty Re: Poésie 6e

par RogerMartin 15th Août 2015, 12:33
miss sophie a écrit:
Mama a écrit:
miss sophie a écrit:Je commence par la poésie, sans thème, mais en axant sur "la magie des mots" : sonorités, sens, pouvoir d'évocation... Je fais beaucoup pratiquer le dictionnaire dans ce premier chapitre.
Mais comme le rappelait Cripure sur l'autre fil que tu as ouvert, les textes choisis permettent certes d'aborder ces notions mais ont avant tout un intérêt littéraire qui est la raison pour laquelle je les ai choisis. Ainsi, quand nous lisons "Le poisson rouge" de Marc Alyn, le plus important est que mes élèves comprennent que le poète adopte le point de vue du poisson, et qu'ils voient comment il s'y prend. Les notions de métaphore, de champ lexical, etc. découleront de cette compréhension de la richesse du texte mais l'essentiel c'est de retenir que la poésie, souvent, cela consiste à voir (et faire voir) autrement.


Edit : j'ajoute le texte de Marc Alyn.

LE POISSON ROUGE

Entre les parois invisibles
- eau liquide, verre solide -
De son bocal, bulle et prison,
Le poisson rouge tourne en rond.

A chaque moment de sa ronde,
Qu’il poursuivra sa vie durant,
Le poisson voit le même monde
Dont il est le centre mouvant.

L’univers de notre poisson
Est une boule, sa planète,
Entouré d’astres, de comètes
Qui sont les lampes du salon.

Le ciel est courbe, quel silence !
Où allons-nous ? se dit poisson.
Parfois la main d’un Dieu immense
Verse une manne de grains ronds.

Bonjour !
Je fais remonter pour savoir, miss Sophie, dans quel recueil se trouve le poème... je n'arrive pas à trouver cette information sur Internet.

Je n'en ai aucune idée, j'ai emprunté ce poème à une collègue dans un précédent établissement mais elle n'avait pas noté la référence du recueil sur sa photocopie... Désolée !

Je ne sais pas si cela peut vous aider à retrouver le recueil exact, mais dans une anthologie, j'ai deux poèmes de lui sur des thèmes assez semblables (L'arche de Noé, la création), qui sont tirés de l'Arche enchantée, un recueil qu'il a publié en 1989 pour les enfants, aux Editions ouvrières.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
saocae
Niveau 7

Poésie 6e - Page 4 Empty Re: Poésie 6e

par saocae 15th Août 2015, 14:38
Un manuel de 4ème propose un exercice d'écriture "à la manière de" et cite Charpentreau avec la phrase "Dans un coin de mon enfance, il y a ...". Connaissez-vous le poème dont est extrait ce vers ? Je le cherche désespérément sur le net sans aucun résultat...
RogerMartin
RogerMartin
Bon génie

Poésie 6e - Page 4 Empty Re: Poésie 6e

par RogerMartin 15th Août 2015, 14:40
saocae a écrit:Un manuel de 4ème propose un exercice d'écriture "à la manière de" et cite Charpentreau avec la phrase "Dans un coin de mon enfance, il y a ...". Connaissez-vous le poème dont est extrait ce vers ? Je le cherche désespérément sur le net sans aucun résultat...

http://ien.miramas.free.fr/Po%E9sies_IV.pdf
page 59 du pdf: "Dans un coin bleu de mon enfance"

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
saocae
Niveau 7

Poésie 6e - Page 4 Empty Re: Poésie 6e

par saocae 15th Août 2015, 14:45
J'ai bien trouvé le poème "Dans un coin bleu de mon enfance" sauf que ce n'est pas de Charpentreau mais de Malineau... Erreur du manuel ?
nat86
nat86
Niveau 3

Poésie 6e - Page 4 Empty Re: Poésie 6e

par nat86 2nd Septembre 2015, 15:39
V.Marchais a écrit:
nat86 a écrit:
V.Marchais a écrit:Par ailleurs, je précise que je trouve dommage que la tradition du "poème écho" aux chapitres conduise parfois à étudier des textes mineurs, quand il y a tant de références à faire passer. Je préfère choisir une douzaine de poèmes que je trouve vraiment beaux, riches, et accessibles pour le niveau, et les donner régulièrement, plutôt sous forme de "pause poétique" entre deux chapitres qu'en lien obligé avec l'un d'eux.

Je trouve ton idée très intéressante. J'en ai marre des thèmes. J'ai pratiqué ça pendant 2 ans et j'allais m'y remettre mais cette conversation m'aide à assumer le changement !
Aurais-tu une liste des poèmes que tu choisis ?

Nat, je n'ai pas de liste ferme et définitive, mais une série de titres parmi lesquels je pioche de préférence :
- À tout seigneur, tout honneur : un ou deux Hugo (Aux Feuillantines, La Conscience)
- Heureux qui comme Ulysse...
- ll pleure dans mon coeur
- Sonnet sur la mort de Marie
- Le temps a laissé son manteau
- Baudelaire, Le chat ou Chanson d'automne
- Le vent de Verhaeren
- Un Hérédia (j'ai une préférence pour Soleil couchant ou La sieste)
- Prévert, déjeuner du matin
- Cadou, Celui qui entre par hasard...
- Gautier, Fantaisie d'hiver
- Rimbaud, Le buffet
Deux poèmes que j'adore :
- Rondel, de Tristan Corbière
- La Nuit, de Claude Roy

J'aime aussi beaucoup Anna de Noailles et Francis Jammes, et il y a plein de leurs poèmes qui conviennent à des Sixième. De Jammes, je fais parfois Dans le verger en relation avec les Mille et une Nuits, ou bien J'aime l'âne.
D'Annna de Noailles : Il fera longtemps clair ce soir, Le jardin et la maison, L'automne...
Il y a aussi de petits bijoux très accessibles chez Marie Noël, qui mériterait d'être mieux connue : Chant dans le vent (dont l'atmosphère mystérieuse me fait penser au Roi des Aulnes) est magnifique (mais très long).

Et bien sûr, des fables de La Fontaine : Le loup et l'agneau, Le lion et le rat, Le lièvre et la tortue...

Avec beaucoup de retard, MERCI !!
Nizab
Nizab
Niveau 9

Poésie 6e - Page 4 Empty Re: Poésie 6e

par Nizab 30th Août 2021, 10:26
Bonjour,

Merci d'abord à tous les intervenants de ce fil ; les suggestions m'ont bien rassuré dans mes choix.
Je compte commencer par un chapitre de quatre poèmes et instituer, au gré de mes humeurs et du temps qui s'effeuille, quelques pauses poétiques (Supervielle

Hugo, « La bise fait le bruit… » (merci le TDL, je n'y aurais pas pensé mais quelle excellente façon de prendre son temps)
Verlaine, « Il pleure dans mon cœur »
Roy, « La Nuit » / « La rivière »
Baudelaire, « Harmonie du soir »
Heredia, « Midi »

Je crains un peu que les deux derniers ne soient trop difficiles. Qu'en pensez-vous ?
miss sophie
miss sophie
Expert

Poésie 6e - Page 4 Empty Re: Poésie 6e

par miss sophie 30th Août 2021, 12:28
"Harmonie du soir" est en effet selon moi complètement inaccessible en 6e.
"Midi" dans son intégralité aussi, s'il s'agit bien de celui-ci (dans Poèmes antiques) :

Midi, roi des étés, épandu sur la plaine,
Tombe en nappes d’argent des hauteurs du ciel bleu.
Tout se tait. L’air flamboie et brûle sans haleine ;
La terre est assoupie en sa robe de feu.

L’étendue est immense et les champs n’ont point d’ombre,
Et la source est tarie où buvaient les troupeaux ;
La lointaine forêt, dont la lisière est sombre,
Dort là-bas, immobile, en un pesant repos.

Seuls, les grands blés mûris, tels qu’une mer dorée,
Se déroulent au loin, dédaigneux du sommeil ;
Pacifiques enfants de la terre sacrée,
Ils épuisent sans peur la coupe du soleil.


Parfois, comme un soupir de leur âme brûlante,
Du sein des épis lourds qui murmurent entre eux,
Une ondulation majestueuse et lente
S’éveille, et va mourir à l’horizon poudreux.

Non loin, quelques bœufs blancs, couchés parmi les herbes,
Bavent avec lenteur sur leurs fanons épais,
Et suivent de leurs yeux languissants et superbes
Le songe intérieur qu’ils n’achèvent jamais.

Homme, si, le cœur plein de joie ou d’amertume,
Tu passais vers midi dans les champs radieux,
Fuis ! la nature est vide et le soleil consume :
Rien n’est vivant ici, rien n’est triste ou joyeux.

Mais si, désabusé des larmes et du rire,
Altéré de l’oubli de ce monde agité,
Tu veux, ne sachant plus pardonner ou maudire,
Goûter une suprême et morne volupté,

Viens ! Le soleil te parle en paroles sublimes ;
Dans sa flamme implacable absorbe-toi sans fin ;
Et retourne à pas lents vers les cités infimes,
Le cœur trempé sept fois dans le néant divin.




En revanche, on trouve aussi sous le titre "Midi" un poème normalement intitulé "La sieste" (dans Les trophées), que j'aime beaucoup. Si c'est de celui-là qu'il s'agit, il est difficile mais peut être compris en l'étudiant avec les élèves (pas en lecture autonome).

"La sieste"

Pas un seul bruit d'insecte ou d'abeille en maraude,
Tout dort sous les grands bois accablés de soleil
Où le feuillage épais tamise un jour pareil
Au velours sombre et doux des mousses d'émeraude.

Criblant le dôme obscur, Midi splendide y rôde
Et, sur mes cils mi-clos alanguis de sommeil,
De mille éclairs furtifs forme un réseau vermeil
Qui s'allonge et se croise à travers l'ombre chaude.

Vers la gaze de feu que trament les rayons,
Vole le frêle essaim des riches papillons
Qu'enivrent la lumière et le parfum des sèves ;

Alors mes doigts tremblants saisissent chaque fil,
Et dans les mailles d'or de ce filet subtil,
Chasseur harmonieux, j'emprisonne mes rêves.
Nizab
Nizab
Niveau 9

Poésie 6e - Page 4 Empty Re: Poésie 6e

par Nizab 30th Août 2021, 14:14
Je songeais au deuxième, en effet.
Merci pour ton avis !
macriche
macriche
Niveau 3

Poésie 6e - Page 4 Empty Re: Poésie 6e

par macriche 30th Août 2021, 16:18
Par curiosité, certains d'entre vous ont déjà essayé Aragon en 6e ?
C'est l'un de mes poètes favoris et certains poemes ne me paraissent pas excessivement difficiles.
*Ombre*
*Ombre*
Esprit éclairé

Poésie 6e - Page 4 Empty Re: Poésie 6e

par *Ombre* 2nd Septembre 2021, 09:28
Comme miss Sophie, je pense qu'Harmonie du soir sera difficile pour des 6e, mais La Sieste, je l'ai déjà fait : il faut bien travailler le vocabulaire en amont, revenir sur les images en n'hésitant pas à conseiller aux élèves de s'appuyer d'abord sur leurs impressions plutôt que de rechercher une compréhension mot à mot, mais cela passe.
Dans la même veine, j'aime beaucoup Chaleur d'Anna de Noailles (trop méconnue).
Un autre poème très délicat qui passe très bien en 6e : Voici que la saison décline, d'Hugo.
Obsidienne
Obsidienne
Niveau 1

Poésie 6e - Page 4 Empty Re: Poésie 6e

par Obsidienne 2nd Septembre 2021, 12:40
Pour traiter le thème (large) de la célébration du monde, j'ai choisi 4 poèmes pour les faire fonctionner en diptyques :

- "Le vent" d'Émile Verhaeren pour le thème de l'automne (le thème est celui du vent mais du "vent sauvage de novembre")
- "Le temps a laissé son manteau" de Charles d'Orléans pour le thème du printemps
- "Le jour" de Théodore de Banville
- "La nuit" de Claude Roy.

Le but serait de créer des jeux d'oppositions (l'automne : la mélancolie, la mort... vs le printemps : la joie, la nature en fête) et d'échos : "Le jour" évoque aussi la joie de la nature qui s'éveille.

Comment vous y prenez-vous en 6e (surtout en ce début d'année) pour aborder les textes poétiques en lecture analytique ?
avatar
User1981
Niveau 2

Poésie 6e - Page 4 Empty Re: Poésie 6e

par User1981 2nd Septembre 2021, 14:30
Bonjour Obsidienne,
J'ai longtemps traité des saisons et des rapports avec les états d'âme des poètes. J'avais dans ce cas-là pour habitude (avant de commencer les lectures analytiques à proprement parler) de travailler à partir d'un corpus de haïkus, que j'associais à des tableaux d'Arcimboldo (ce qui permet aussi d'aborder certaines références mythologiques) et à des extraits des Quatre saisons de Vivladi. Il me semblait en effet que c'était une entrée en matière peut-être moins technique et que les élèves avaient ainsi la possibilité d'exprimer spontanément leur sensibilité, leurs impressions. Ensuite, j'en venais aux lectures analytiques avec distribution auparavant d'une fiche à trous de versification et d'une autre sur les figures de style que nous allions rencontrer, documents que nous remplissions au fur et à mesure de la découverte des textes et des notions.
*Ombre*
*Ombre*
Esprit éclairé

Poésie 6e - Page 4 Empty Re: Poésie 6e

par *Ombre* 2nd Septembre 2021, 15:20
Obsidienne, en 6e, "lecture analytique" est sans doute un bien grand mot.
En 6e, en poésie, j'apprends déjà à mes élèves à écouter (corollaire : bien dire) devenir attentif à un rythme, sensible à des sonorités et à leur pouvoir d'évocation ; je leur apprends à faire attention aux images et, plus qu'à les nommer, à faire attention aux impressions qu'elles produisent en eux.
J'aime travailler sur des poèmes simples et expressifs, comme le minuscule "la bise fait le bruit" de Hugo. D'abord, même si un poème n'exige pas toujours de tout comprendre littéralement, on essaie de comprendre le sens général : de quoi le poète parle-t-il ? En quelle saison imaginez-vous que se passe  cette scène ? Pourquoi ? O
On passe de cette compréhension aux impressions : On est dans une maison, c'est l'hiver, quelles impressions ressentez-vous à l'écoute de ce poème ? Pourquoi ?
Les élèves parlent du vent qui siffle, de bruits bizarres, ça fait un peu peur. Alors on s'attarde sur les sonorités, cette assonance en i : pourquoi est-elle là ? Que cherche-t-elle à imiter ?
Quels mots donnent l'impression que cette maison est vivante ?
Quand on a mis en évidence cette personnification, on revient sur le vers "La fenêtre palpite et la porte respire", on repère l'allitération en p et je demande ce que leur évoque ce pom-pom, pom-pom : dans ce contexte, c'est plutôt facile.
A la fin, j'essaie de les amener à rassembler leurs impressions. La difficulté, en 6e, est de le faire de façon pas trop abstraite. On peut leur demander s'ils aimeraient vivre dans cette maison et pourquoi. Certains parlent d'effroi, de maison hantée, d'autres de magie, de rêve, peu importe : l'essentiel est de mettre en relation ces moyens et des effets.
Bref, la poésie, ça se lit parfois en fermant les yeux. C'est un genre avec lequel j'essaie d'être plus sensible que technique, surtout en sixième : ils sont encore tout petits, ils n'ont jamais étudié de poème, ils ne savent généralement même pas les lire. Je pense qu'avant de les jeter dans la traque aux figures de style ou l'analyse des vers et des rimes, il importe de développer cette sensibilité qui fait toute la saveur du genre. Les élèves ont encore de la fraîcheur et c'est le moment où jamais.
Obsidienne
Obsidienne
Niveau 1

Poésie 6e - Page 4 Empty Re: Poésie 6e

par Obsidienne 5th Septembre 2021, 13:31
Maider a écrit:Bonjour Obsidienne,
J'ai longtemps traité des saisons et des rapports avec les états d'âme des poètes. J'avais dans ce cas-là pour habitude (avant de commencer les lectures analytiques à proprement parler) de travailler à partir d'un corpus de haïkus, que j'associais à des tableaux d'Arcimboldo (ce qui permet aussi d'aborder certaines références mythologiques) et à des extraits des Quatre saisons de Vivladi. Il me semblait en effet que c'était une entrée en matière peut-être moins technique et que les élèves avaient ainsi la possibilité d'exprimer spontanément leur sensibilité, leurs impressions. Ensuite, j'en venais aux lectures analytiques avec distribution auparavant d'une fiche à trous de versification et d'une autre sur les figures de style que nous allions rencontrer, documents que nous remplissions au fur et à mesure de la découverte des textes et des notions.

@Maider, merci pour ton aide et ton témoignage. Je trouve ton idée de première séance très sympa. J'ai également à coeur d'éviter une approche trop techniciste de la poésie qui risquerait de les dégoûter du français et ne leur serait pas d'une grande utilité au final sauf à vouloir étudier les lettres plus tard...

Moi aussi j'aurais souhaité faire une séance d'intro informelle sur leurs représentation de la poésie : leur faire donner leur définition / représentation spontanée de la poésie et la confronter à des citations d'auteurs sur ce qu'est la poésie. Mais finalement j'ai pensé zapper cette séance car j'ai tendance à passer trop de temps sur les séquences et je préfèrerais aller à l'essentiel... sinon je vais faire trois séquences dans l'année Razz
Obsidienne
Obsidienne
Niveau 1

Poésie 6e - Page 4 Empty Re: Poésie 6e

par Obsidienne 5th Septembre 2021, 13:56
*Ombre* a écrit:Obsidienne, en 6e, "lecture analytique" est sans doute un bien grand mot.
En 6e, en poésie, j'apprends déjà à mes élèves à écouter (corollaire : bien dire) devenir attentif à un rythme, sensible à des sonorités et à leur pouvoir d'évocation ; je leur apprends à faire attention aux images et, plus qu'à les nommer, à faire attention aux impressions qu'elles produisent en eux.
J'aime travailler sur des poèmes simples et expressifs, comme le minuscule "la bise fait le bruit" de Hugo. D'abord, même si un poème n'exige pas toujours de tout comprendre littéralement, on essaie de comprendre le sens général : de quoi le poète parle-t-il ? En quelle saison imaginez-vous que se passe  cette scène ? Pourquoi ? O
On passe de cette compréhension aux impressions : On est dans une maison, c'est l'hiver, quelles impressions ressentez-vous à l'écoute de ce poème ? Pourquoi ?
Les élèves parlent du vent qui siffle, de bruits bizarres, ça fait un peu peur. Alors on s'attarde sur les sonorités, cette assonance en i : pourquoi est-elle là ? Que cherche-t-elle à imiter ?
Quels mots donnent l'impression que cette maison est vivante ?
Quand on a mis en évidence cette personnification, on revient sur le vers "La fenêtre palpite et la porte respire", on repère l'allitération en p et je demande ce que leur évoque ce pom-pom, pom-pom : dans ce contexte, c'est plutôt facile.
A la fin, j'essaie de les amener à rassembler leurs impressions. La difficulté, en 6e, est de le faire de façon pas trop abstraite. On peut leur demander s'ils aimeraient vivre dans cette maison et pourquoi. Certains parlent d'effroi, de maison hantée, d'autres de magie, de rêve, peu importe : l'essentiel est de mettre en relation ces moyens et des effets.
Bref, la poésie, ça se lit parfois en fermant les yeux. C'est un genre avec lequel j'essaie d'être plus sensible que technique, surtout en sixième : ils sont encore tout petits, ils n'ont jamais étudié de poème, ils ne savent généralement même pas les lire. Je pense qu'avant de les jeter dans la traque aux figures de style ou l'analyse des vers et des rimes, il importe de développer cette sensibilité qui fait toute la saveur du genre. Les élèves ont encore de la fraîcheur et c'est le moment où jamais.

@*Ombre* : merci beaucoup pour ton témoignage. Ton approche me parle beaucoup. J'aimerais moi aussi éviter l'approche technique pour me concentrer sur la sensibilité. Du coup, j'ai l'impression qu'un des enjeux pour nous est de parvenir à bien "dire" le texte car tout passe par là : les rendre sensibles à la musicalité, souligner des effets... Avoir recours à des enregistrements peut aider à mon avis. J'ai choisi comme premier poème "Le vent" de Verhaeren : pour moi, il y a une harmonie imitative qui ne me semble pas très évidente à faire passer...

Pour ce poème, j'ai choisi tout bêtement :
1) De leur demander de quoi parle le poème puisqu'il y a tout un aspect narratif dans le poème : que cela soit bien compris en insistant notamment sur le vocabulaire, quitte à faire du linéaire : strophe par strophe
2) Leur demander quelles impressions leur fait ce paysage : c'est un paysage triste, mélancolique, qui annonce la mort de la nature.
Au passage, on essaie d'évoquer la personnification, le rythme, les allitérations mais sans trop s'appesantir dessus : enfin tout dépendra de leur réactivité aussi...
3) Au début ou à la fin de la séance, on montre en quoi on reconnait que ce texte est un poème : vers, strophes, etc.
Je préparerai une petite leçon à copier avec ces notions et eux essaieront de rédiger une phrase ou deux avec leurs propres mots pour redire ce qu'on a vu en 2).
Contenu sponsorisé

Poésie 6e - Page 4 Empty Re: Poésie 6e

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum