Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
ekho
ekho
Niveau 5

"Cacher" son parcours?  Empty "Cacher" son parcours?

par ekho le Dim 11 Aoû 2013 - 14:34
Petite question qui peut sembler étrange, mais c'est bizarrement LA source de stress du moment : bien plus que la relation avec les élèves, ce qui me fait peur c'est la réaction des collègues, mais aussi et surtout des formateurs et de l'inspecteur face aux parcours atypiques.

Je viens du privé (pas de l'enseignement privé, mais du monde de l'entreprise), j'ai passé le concours sans avoir jamais eu de cours de ma discipline (sauf en terminale, et un peu en prépa). Cela ne m'avait jamais fait me poser de questions sur ma légitimité à passer le concours (puisque j'en avais le droit), jusqu'au jour ....de la proclamation: juste après avoir appris que j'étais admise, je me suis pris une vraie douche froide. J'ai discuté avec un membre de mon jury, qui m'a dit que c'était bien, qu'il n'y avait pas de problème, puis il m'a demandé dans la conversation de quelle fac je venais. Et quand j'ai expliqué ma situation, il y a eu un malaise et alors qu'il m'avait dit 1 min plus tôt que ma leçon était vraiment bien et que j'avais une attitude juste, il m'a conseillé de "relire les classiques pendant les vacances, de combler les lacunes avant de commencer..."

J'avais complètement occulté ce mauvais souvenir, mais la rentrée approchant à grands pas, je me demande si c'était un simple cas isolé, ou si je dois m'attendre a ces réactions?

J'ai peur que mon tuteur, les formateurs, et l'inspecteur aient une mauvais image et me scrutent plus s'ils apprennent que je n'ai pas appris le contenu disciplinaire dans le sérail, mais toute seule; qu'il postulent a priori que j'ai des lacunes, ou qu'ils s'arrêtent plus sur des erreurs qu'on passerait à un stagiaire au parcours "normal".

D'ailleurs, l'inspecteur connait-il nos parcours? A-t-il accès à nos diplômes?

En résumé, les préjuges sur les parcours atypiques sont-ils réels/répandus ou suis-je en train de développer bêtement le syndrome de l'imposteur?
John
John
Médiateur

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par John le Dim 11 Aoû 2013 - 14:37
Tu as suivi quoi, comme formation, avant de travailler dans le privé ?

A mon avis, que tu viennes du privé ne pose pas de problème.

Mais c'est sûr que si tu dis de but en blanc : "bonjour, je suis prof de philo mais je n'ai jamais fait d'études de philo", tu auras à mon avis pas mal de réactions et de regards peu compréhensifs. D'où la question sur ta formation avant le monde du travail.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Gryphe
Gryphe
Médiateur

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par Gryphe le Dim 11 Aoû 2013 - 14:44
@ekho a écrit:En résumé, les préjuges sur les parcours atypiques sont-ils réels/répandus ou suis-je en train de développer bêtement le syndrome de l'imposteur?
On a au moins un fil sur ce forum consacré au syndrome de l'imposteur. Il en résulte que le syndrome ne dépend pas des compétences mais de son histoire personnelle et d'un manque d'assurance pour x raisons.
Tu peux t'attendre à des questions ou remarques, mais si tu es sûr de toi... Ça passera vite.
John
John
Médiateur

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par John le Dim 11 Aoû 2013 - 14:46
Il en résulte que le syndrome ne dépend pas des compétences mais de son histoire personnelle et d'un manque d'assurance pour x raisons.
Et des gens en face, à mon avis.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
MarieL
MarieL
Neoprof expérimenté

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par MarieL le Dim 11 Aoû 2013 - 14:50
Les parcours atypiques ne sont pas rares. Tu as réussi le concours, c'est tout de même pas si mal comme légitimité !

Oui, les inspecteurs connaissent notre parcours - peut-être qu'ils ne le regardent pas forcément ceci dit.

Inutile en effet de souligner le fait que tu n'aies pas suivi d'études de philo (pas la peine d'initier les questions à mon avis) mais de là à "cacher" son parcours. Comment, de toutes façons ? Tu ne vas pas mentir non plus.


_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda
ekho
ekho
Niveau 5

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par ekho le Dim 11 Aoû 2013 - 14:58
Merci pour vos réponses.

John, j'ai fait une prépa EC + école de commerce.

Là, je l'ai expliqué de but en blanc parce que mon but était de vous demander un conseil sur ce point précis, donc c'était plus clair de vous donner tous les paramètres dès le départ. Mais "dans la vie" je suis très discrète à ce sujet. Mon problème se pose dès qu'on me demande (comme l'a fait ce membre de jury) de quelle fac je viens... Je ne sais pas quoi répondre pour que ça passe bien (sans pour autant mentir).

Gryphe, je vais chercher le fil dont tu parles Smile
Gryphe
Gryphe
Médiateur

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par Gryphe le Dim 11 Aoû 2013 - 15:00
@ekho a écrit:Gryphe, je vais chercher le fil dont tu parles Smile
Je n'arrive pas à le retrouver... Il date de moins d'un an, mais j'ai du mal à remettre la main dessus.
John
John
Médiateur

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par John le Dim 11 Aoû 2013 - 15:03
Tu n'as pas à rougir de ton parcours.
Tu dis que tu as bac +5 ; si on te le demande tu peux dire que tu as fait deux ans de prépa + 3 ans d'école de commerce ; et si tu as des remarques quelconques, tu dis que ça t'a donné une très solide culture générale, que tu avais beaucoup de sciences humaines au cours de ton cursus, que ce parcours t'a permis de comprendre bon nombre de phénomènes (scientifiques, économiques, culturels, humains, sociaux...) qui sont abordés en philosophie, et que d'ailleurs il faut arrêter de croire qu'en école de commerce on ne fait que du management, etc. Wink
Pour réussir le concours, tu as forcément lu beaucoup de philosophie, donc tu n'as pas à t'inquiéter de ce que dira tel ou tel. Si tu penses avoir de lacunes, essaie de les combler, mais de toute façon même un étudiant de philo et lauréat du concours n'a pas pu lire toute la philosophie de tous les siècles, de tous les pays du monde et sur tous les thèmes.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
cannelle21
cannelle21
Vénérable

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par cannelle21 le Dim 11 Aoû 2013 - 15:04
Euh moi, je suis plutôt admirative. Tu t'es formée par toi-même et il faut beaucoup de force et de talent pour cela. J'aime ces personnes qui se découvrent une passion tardivement et donnent tout ce qu'ils ont pour l'assouvir.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
avatar
Louvie
Niveau 2

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par Louvie le Dim 11 Aoû 2013 - 15:19
J'ai aussi eu un parcours dit "atypique" et cela n'a jamais posé de problème ni auprès de l'inspecteur, de ma tutrice ni des collègues auxquels je ne l'ai jamais caché, ni mis en avant d'ailleurs. Cela a plutôt été une source d’enrichissement mutuel et je ne me suis jamais sentie mise à l'écart ou jugée.
Donc ne t'inquiète pas et parle-en naturellement car cela fait partie de toi Smile


Dernière édition par Louvie le Dim 11 Aoû 2013 - 16:10, édité 1 fois
Ergo
Ergo
Enchanteur

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par Ergo le Dim 11 Aoû 2013 - 15:38
Je n'ai pas trouvé le fil non plus, mais dans celui-là, tu as déjà une assez grande variété de parcours qui indiquent que tout le monde n'a pas étudié sa matière puis passé le concours:
https://www.neoprofs.org/t52791-quelle-est-votre-formation

Tu as le concours, tu vas de toute façon enseigner cette matière. La légitimité va dépendre de ce que tu vas faire en classe, pas de ce que tu as fait avant. Wink 

_________________
I feel trapped. Like a moth in a bath.
Nadejda
Nadejda
Grand Maître

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par Nadejda le Dim 11 Aoû 2013 - 15:44
mathmax
mathmax
Érudit

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par mathmax le Dim 11 Aoû 2013 - 15:45
Je me suis posée les mêmes questions que toi ; j'ai été ingénieur avant de passer le CAPES tout en travaillant, puis j'ai pris une année sabbatique pendant l'année de stage, afin de ne pas être au chômage si cela ne se passait mal. Je me sentais mal à l'aise vis à vis de cela, , je pensais que les autres pouvaient penser que je n'avais pas fait mon choix (ce qui était vrai en plus), que j'avais un pied de chaque côté.
Les premières années, et effectivement, je cachais mes diplômes et ma première expérience : je ne vois pas comment les inspecteurs pourraient connaître notre parcours, si on ne renseigne pas notre CV sur i-prof. Je ne remplissais pas non plus entièrement la fiche de renseignement de l'inspection les premières années.
Les raisons pour lesquelles je me comportais ainsi sont assez complexes, et après quelques années la plupart de mes collègues connaissent mon parcours et j'ai rempli mon CV sur i-prof, donc CDE et inspecteurs peuvent connaître mon parcours et mes diplômes.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
Gryphe
Gryphe
Médiateur

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par Gryphe le Dim 11 Aoû 2013 - 15:46
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par Lefteris le Dim 11 Aoû 2013 - 15:50
@ekho a écrit:Petite question qui peut sembler étrange, mais c'est bizarrement LA source de stress du moment : bien plus que la relation avec les élèves, ce qui me fait peur c'est la réaction des collègues, mais aussi et surtout des formateurs et de l'inspecteur face aux parcours atypiques.

Je viens du privé (pas de l'enseignement privé, mais du monde de l'entreprise), j'ai passé le concours sans avoir jamais eu de cours de ma discipline (sauf en terminale, et un peu en prépa). Cela ne m'avait jamais fait me poser de questions sur ma légitimité à passer le concours (puisque j'en avais le droit), jusqu'au jour ....de la proclamation: juste après avoir appris que j'étais admise, je me suis pris une vraie douche froide. J'ai discuté avec un membre de mon jury, qui m'a dit que c'était bien, qu'il n'y avait pas de problème, puis il m'a demandé dans la conversation de quelle fac je venais. Et quand j'ai expliqué ma situation, il y a eu un malaise et alors qu'il m'avait dit 1 min plus tôt que ma leçon était vraiment bien et que j'avais une attitude juste, il m'a conseillé de "relire les classiques pendant les vacances, de combler les lacunes avant de commencer..."

J'avais complètement occulté ce mauvais souvenir, mais la rentrée approchant à grands pas, je me demande si c'était un simple cas isolé, ou si je dois m'attendre a ces réactions?

J'ai peur que mon tuteur, les formateurs, et l'inspecteur aient une mauvais image et me scrutent plus s'ils apprennent que je n'ai pas appris le contenu disciplinaire dans le sérail, mais toute seule; qu'il postulent a priori que j'ai des lacunes, ou qu'ils s'arrêtent plus sur des erreurs qu'on passerait à un stagiaire au parcours "normal".

D'ailleurs, l'inspecteur connait-il nos parcours? A-t-il accès à nos diplômes?

En résumé, les préjuges sur les parcours atypiques sont-ils réels/répandus ou suis-je en train de développer bêtement le syndrome de l'imposteur?
tu as eu le concours, donc tu as le niveau. Alors qu'avoir un diplôme dans la discipline ne garantit plus du tout un niveau . Je suis également autodidacte, mes disciplines étaient un simple violon d'Ingres (j'ai eu des diplômes dans les disciplines, mais après...), enseignant est une reconversion professionnelle. Je n'en parle jamais, mais je ne m'en cache pas non plus, il était d'ailleurs inévitable que l'inspecteur, à ma première inspection , fasse le lien entre mon âge et mon ancienneté; Quant à ma tutrice, elle avait je crois sept ans de moins que moi...Very Happy 

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, utilisée pour toutes les démolitions, expliquée sans fard par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
kiwi
kiwi
Monarque

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par kiwi le Dim 11 Aoû 2013 - 16:01
Le fait d'avoir travaillé dans le privé avant n'est en rien problématique dans une sdp. Je compte au moins deux collègues certifiées ayant été dans ce cas là (+ beaucoup de contractuels ou vacataires). En général, ce sont surtout des collègues de maths ou de langues. Leur intégration ne leur a posé aucun souci et elles n'ont eu aucune remarque désobligeante de la part des collègues ou des IPR, à ma connaissance.

Ce qui peut-être plus problématique pour toi en revanche, c'est la maitrise de ta discipline si tu n'as pas fait d'étude dans le domaine de ton concours. Non pas qu'avec les études, on voit tout et on apprend tout, mais c'est toujours plus facile. D'où la remarque de ton IPR lorsque tu as passé ton oral. Au demeurant, je crois que tous les enseignants, une fois les concours passés, continuent de lire ou assistent à des formations pour se mettre à niveau dans certains domaines, ou approfondir leurs connaissances. Tu ne feras pas exception.

avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par User5899 le Dim 11 Aoû 2013 - 16:04
Les concours, notamment en philo, sont suffisamment sélectifs, me semble-t-il, pour qu'on ne se pose pas de questions sans cesse...
Gryphe
Gryphe
Médiateur

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par Gryphe le Dim 11 Aoû 2013 - 16:06
Il y a eu une prof venant du privé récemment dans mon établissement. Avec l'écart d'âge, cela se "voyait" tout de suite qu'elle avait fait autre chose avant. Je lui ai dit : "Je dois vous prévenir... Votre tutrice sera plus jeune que vous". Eh bien cela n'a posé strictement aucun problème à personne, à aucun adulte et à aucun élève.
Donc voilà, ne t'en fais pas trop non plus... Wink
ekho
ekho
Niveau 5

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par ekho le Dim 11 Aoû 2013 - 16:19
Merci beaucoup pour vos témoignages et conseils (ainsi que pour ces deux fils très rassurants).

C'est très intéressant également de voir que les parcours atypiques ne sont pas si rares...
John
John
Médiateur

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par John le Dim 11 Aoû 2013 - 16:22
@ekho a écrit:Merci beaucoup pour vos témoignages et conseils (ainsi que pour ces deux fils très rassurants).
C'est très intéressant également de voir que les parcours atypiques ne sont pas si rares...
Comme dans beaucoup d'autres domaines, ce sont souvent les atypiques qui sont les plus nombreux ^^

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
ekho
ekho
Niveau 5

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par ekho le Dim 11 Aoû 2013 - 16:24
@John a écrit:
@ekho a écrit:Merci beaucoup pour vos témoignages et conseils (ainsi que pour ces deux fils très rassurants).
C'est très intéressant également de voir que les parcours atypiques ne sont pas si rares...
Comme dans beaucoup d'autres domaines, ce sont souvent les atypiques qui sont les plus nombreux ^^
Very Happy certes
Carrie7
Carrie7
Niveau 9

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par Carrie7 le Dim 11 Aoû 2013 - 16:58
J'ai exactement le même parcours (prépa EC + grande école), mais j'enseigne les maths. ça ne m'a posé aucun problème vis à vis des collègues, ça ne m'en pose que pour préparer l'agreg, un peu dur !
Mais je pars du principe que le concours me donne ma légitimité, et c'est encore bien plus vrai en philo qu'en maths, vu l'écart de sélectivité !
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par Lefteris le Lun 12 Aoû 2013 - 22:18
@Carrie7 a écrit:J'ai exactement le même parcours (prépa EC + grande école), mais j'enseigne les maths. ça ne m'a posé aucun problème vis à vis des collègues, ça ne m'en pose que pour préparer l'agreg, un peu dur !
Mais je pars du principe que le concours me donne ma légitimité, et c'est encore bien plus vrai en philo qu'en maths, vu l'écart de sélectivité !
Le simple fait que ce soit un concours, anonyme, où tout le monde à un moment T a concouru selon des critères identiques, te donne ta légitimité. Ce n'est pas un entretien d'embauche sujet à caution. Pour l'agreg, je te rejoins, j'ai eu un peu plus de mal, il me manquait surtout le langage, les codes.


Dernière édition par Lefteris le Lun 12 Aoû 2013 - 22:36, édité 1 fois

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, utilisée pour toutes les démolitions, expliquée sans fard par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Al
Al
Expert spécialisé

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par Al le Lun 12 Aoû 2013 - 22:24
@cannelle21 a écrit:Euh moi, je suis plutôt admirative. Tu t'es formée par toi-même et il faut beaucoup de force et de talent pour cela. J'aime ces personnes qui se découvrent une passion tardivement et donnent tout ce qu'ils ont pour l'assouvir.
+10000

venir d'un autre horizon est un + et non un -

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
Condorcet
Condorcet
Oracle

"Cacher" son parcours?  Empty Re: "Cacher" son parcours?

par Condorcet le Mar 13 Aoû 2013 - 0:29
Cripure a écrit:Les concours, notamment en philo, sont suffisamment sélectifs, me semble-t-il, pour qu'on ne se pose pas de questions sans cesse...
+ 1000 !

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum