Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Holden
Holden
Niveau 6

La question des devoirs au CDI... Empty La question des devoirs au CDI...

par Holden le Mar 10 Sep 2013, 13:45
Question très pragmatique mais, depuis presque 10 ans que je fais ce boulot, j'ai connu autant de situations différentes. Au début j'étais très tolérante et c'était ok que les élèves fassent leurs devoirs au CDI (sous condition d'être discrets au niveau sonore), puis, vu que bien sûr ça a fatalement dégénéré (j'étais en ZEP), j'ai réduit ma tolérance à 20 min de devoirs max, et après lecture (ou recherche). Et là, depuis 5 ans que je suis dans mon dernier poste, cette année je tends vers l'interdiction pure et simple (ouais carrément!) des devoirs au CDI. La règle? les élèves qui veulent rester au CDI doivent utiliser au moins UN document du CDI (dico, etc). Comme je leur dit, si vous venez juste pour avoir une chaise et une table pour bosser, autant rester en perm. Mais le souci, ce sont les élèves qui viennent me demander "Oui mais madame, si on a juste un ou deux petits exos en maths et qu'après on veut lire, comment on fait?"... et quid du travail de recherche en groupe? moi j'avoue que c'est difficilement gérable, déjà que je les restreins à 3 max par table (j'ai 30 places assises en tout)

Comment vous gérez cette question, vous?

_________________
"But if you say just one word I'll stay with you..."
Parenthèse
Parenthèse
Érudit

La question des devoirs au CDI... Empty Re: La question des devoirs au CDI...

par Parenthèse le Mar 10 Sep 2013, 13:57
Bonne question...
J'ai viré du CDI ce matin un groupe de 5è qui faisait des exos de maths en bavardant.
J'ai eu l'année dernière souvent le cas d'élèves qui venaient réviser leur espagnol ici, en se posant des questions. Le problème, c'est qu'ils n'ont pas le droit non plus de parler en permanence. Du coup, je tolérais à condition qu'ils ne gênent pas leurs voisins.

Je pense cette année que je vais très fortement limiter l'accès du CDI aux élèves qui ont juste des devoirs à faire, sans recherche.
En gros : Priorité à 1- Les élèves qui ont une vraie recherche à faire (pas juste chercher une définition, hein); 2- Les élèves qui viennent lire. Et loin loin derrière, ceux qui ont du boulot à faire sans que le CDI soit indispensable pour eux. Et en dernier (c'est à dire ceux qui ne passeront pas la porte), ceux qui viennent attendre l'heure d'après parce qu'il pleut, ceux qui accompagnent Machin ou Machine, leur meilleur(e) ami(e) pour la vie, et ceux qui viennent faire une sieste sur mes canapés douillets.


Dernière édition par Parenthèse le Mar 10 Sep 2013, 19:25, édité 1 fois
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

La question des devoirs au CDI... Empty Re: La question des devoirs au CDI...

par Pseudo le Mar 10 Sep 2013, 14:09
Ca fait 18 ans que je galère avec ce truc. Et que je ne trouve rien de satisfaisant.

Je pense que le problème de fond vient du fait que les structures ne suivent absolument pas l'évolution (pourtant toute relative) de la pédagogie. On demande aux élèves des travaux de groupes, on les incite à communiquer entre eux pour apprendre, mais ils dérange partout : en perm, impossible de parler, au CDI ça gène vite aussi. Le comble est atteint quand des élèves sont mis hors de la perm parce qu'ils veulent travailler en groupe mais qu'on permet aux autres d'y faire la foire. Résultat : le bordel en perm et la galère au CDI.

L'année dernière j'autorisais les devoirs en début d'heure (10/15 minutes).

Je n'ai pas encore pris de décision pour cette année. Je vais peut-être désigner une table de 4 pour les devoirs. Comme ça, ça limite à 4.

Si l'accès au CDI et à la perm était moins rigide, on pourrait s'en sortir mieux, peut-être. Mais c'est impossible en l'état du bâti.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
aposiopèse
aposiopèse
Érudit

La question des devoirs au CDI... Empty Re: La question des devoirs au CDI...

par aposiopèse le Mar 10 Sep 2013, 14:15
j'ai débuté dans le métier l'an dernier et ça a été LE gros problème de l'année.

La situation : j'avais une AE au CDI, elle était sur le poste depuis 2 ans et avait l'habitude de remplir le CDI au maximum, voir de laisser des élèves monter seuls à l'étage sans surveillance :shock: Donc les tables, les fauteuils et même les tables informatiques étaient occupés par des élèves faisant leur devoir, la plupart du temps en groupe de 4 à 6 élèves, ce qui devenait bruyant. Les élèves de 1ere et Tle avaient déjà pris ces habitudes les années passées... Comme je débarquais, je ne savais pas trop quoi faire au début... puis j'ai compris que le bruit allait me rendre folle !

En effet, le lycée n'avait pas véritablement de salle d'étude : les surveillants ouvraient une salle à la demande des élèves, quand elle était disponible (rarement, donc, car utilisée aussi pour des DS ou des cours) et quand un surveillant était dispo (ce qui était rare aussi), sachant qu'il était impossible pour eux de tenir une étude entre 11h et 15h.
J'ai donc commencé à refouler des élèves pour limiter l'accueil à une trentaine de places mais ils revenaient la plupart du temps 10mn plus tard en clamant que les surveillants les avaient rembarrés et qu'ils avaient absolument besoin de place pour travailler / recopier un devoir/ réviser le bac. ça a vraiment été un bazar toute l'année : je ne compte plus le nombre de fois où j'ai téléphoné à la vie sco pour demander l'ouverture de la salle d'étude, et où on m'a répondu que c'était impossible. le pire étant les créneaux où j'accueillais des classes : j'avais beau mettre un panneau "CDI fermé" sur la porte, les élèves rentraient quand même dans mon dos, par exemple quand j'étais à l'étage, pour travailler dans des petits coins. il m'est arrivé de redescendre des archives et de découvrir un CDI blindé avec 50 élèves ! Il a fallu plus de 6 mois pour bien gérer les flux d'élèves et leur apprendre à ne pas rentrer quand il y avait un cours ou plus de place assise !

En l'absence d'étude, j'étais un peu obligée d'accueillir les élèves qui voulaient réviser leur bac mais ça a failli me rendre folle plusieurs fois (sans compter qu'avec tous les dossiers de bacs à imprimer, je n'avais plus le temps de me consacrer à la gestion du fonds). le pire c'est qu'avec 30 places au CDI, les autres élèves étaient contraints de réviser leur bac dans les couloirs, sous les escaliers mal éclairés... je ne comprends pas que les parents n'aient pas protesté !

Bref, cette année, le poste de l'AE qui m'aidait au CDi a été repris par la Vie Sco : je suis seule au CDI mais, au moins, il devrait y avoir une salle d'étude ! j'ai expliqué à tous les nouveaux secondes le rôle du CDI, j'ai mis un gros panneau sur la porte expliquant que les devoirs se faisaient en étude et que le CDI était dédié aux recherches et à la lecture, et dès que je choppe des "anciens" qui viennent bosser au CDi par habitude, je les envoie en étude en leur expliquant gentiment que, si l'étude n'est pas demandée, un poste de surveillant sera supprimé, tout le monde reviendra envahir le CDI et que je ne pourrai plus m'occuper d'eux. I love you Le message a l'air de bien passer et les élèves font preuve de bonne volonté... sauf qu'hier, une semaine à peine après la rentrée, j'apprends que la salle d'étude est réquisitionnée par des profs dont les salles ont été inondées (on a des fuites partout) --> la Vie Sco m'a donc renvoyé les élèves bosser au CDi ! Ou comment créer la confusion au bout de 8 jours...

Je sens que la bataille est loin d'être gagnée et que je vais devoir encore et encore expliquer le rôle du CDI. ça commence à me rendre légèrement parano : depuis quelques jours, je demande à chaque élève ce qu'il vient faire et, s'il me répond ses devoirs, le renvoie vers la Vie Sco. Mais c'est vrai que j'ai des scrupules quand l'étude est fermée, ça m'embête de refuser un élève qui veut bosser, mais si je l'accepte j'ai vite toute la classe qui débarque et je me dis que je ne suis pas surveillante...
aposiopèse
aposiopèse
Érudit

La question des devoirs au CDI... Empty Re: La question des devoirs au CDI...

par aposiopèse le Mar 10 Sep 2013, 14:24
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:On demande aux élèves des travaux de groupes, on les incite à communiquer entre eux pour apprendre, mais ils dérange partout : en perm, impossible de parler, au CDI ça gène vite aussi. Le comble est atteint quand des élèves sont mis hors de la perm parce qu'ils veulent travailler en groupe mais qu'on permet aux autres d'y faire la foire. Résultat : le bordel en perm et la galère au CDI.

C'est là que je me dis que j'ai de la chance d'être au lycée : je pars du principe que les élèves savent chuchoter lorsqu'ils travaillent en groupe. S'ils font trop de bruit, après un premier rappel à l'ordre je les vire du CDI. Maintenant qu'ils savent que mon seuil de tolérance est très bas, ils s'auto-disciplinent (j'entends parfois un "chut ! parle-moins fort où on va se faire virer !") Comme c'est le seul endroit où ils peuvent bosser un groupe et que les places sont demandées, ils n'ont pas intérêt à se faire mal voir!
Par défaut j'ai des tables de 4 : dès que j'en vois un déplacer une chaise, je le préviens que les tables sont limitées à 4 parce qu'au-delà, il y a toujours trop de bruit. S'il négocie en expliquant qu'il doit absolument travailler avec ses amis, je lui accorde une chance en l'avertissant qu'au premier rappel à l'ordre de ma part, ils se diviseront en deux groupes. C'est généralement efficace mais, là encore, j'ai la chance d'avoir des élèves plutôt sages et mûrs.
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

La question des devoirs au CDI... Empty Re: La question des devoirs au CDI...

par Pseudo le Mar 10 Sep 2013, 15:21
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Maintenant qu'ils savent que mon seuil de tolérance est très bas, ils s'auto-disciplinent
L'année dernière j'ai eu la joie de m'entendre répondre "faut changer de métier" ou encore "ça doit pouvoir se soigner" lorsque j'ai expliqué que j'avais un seuil de tolérance au bruit assez bas.
J'ai encore envie de tuer quand j'y pense ! furieux 

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
aposiopèse
aposiopèse
Érudit

La question des devoirs au CDI... Empty Re: La question des devoirs au CDI...

par aposiopèse le Mar 10 Sep 2013, 15:29
Qui t'a dit ça ? l'administration ou les élèves ?
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

La question des devoirs au CDI... Empty Re: La question des devoirs au CDI...

par Pseudo le Mar 10 Sep 2013, 15:46
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Qui t'a dit ça ? l'administration ou les élèves ?
Une doc lors d'une réunion de formation, la chef, et des élèves.
Une mère d'élève m'a fait un compliment douteux de cet ordre, mais ça n'était pas si clair, et quand je lui ai demandé de répéter, elle s'est embrouillée et j'ai encore moins compris.
Des moments de pur bonheur professionnel.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Holden
Holden
Niveau 6

La question des devoirs au CDI... Empty Re: La question des devoirs au CDI...

par Holden le Mar 10 Sep 2013, 19:05
Merci beaucoup pour vos réponses, c'est toujours très intéressant de voir comment ça se passe ailleurs. Je pense que je vais interdire purement et simplement les devoirs à partir de cette année (mais garder la règle de "utiliser au moins un document du CDI"). J'avoue qu'une dernière heure très fatigante a achevé de me convaincre aujourd'hui...

J'avais essayé le coup de n'autoriser qu'une table à faire les devoirs, mais ça commençait à râler "oui et alors nous, et quand est-ce que c'est notre tour", etc, j'ai vite mis le holà. Sans compter que chez moi même les "gentils" élèves calmes d'habitude se mettaient à bavarder et à être bruyants sans forcément sans rendre compte : "oui mais madame je lui explique l'exercice trois pour l'aider il a pas compris" enfin vous voyez le topo... j'en culpabilisais presque!

Pour les travaux de groupe c'est jouable quand je suis en binôme avec un collègue de discipline, mais bon, on va dire que ça, faut voir combien de fois ça arrive hein...

_________________
"But if you say just one word I'll stay with you..."
Holden
Holden
Niveau 6

La question des devoirs au CDI... Empty Re: La question des devoirs au CDI...

par Holden le Mar 10 Sep 2013, 19:11
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Maintenant qu'ils savent que mon seuil de tolérance est très bas, ils s'auto-disciplinent
L'année dernière j'ai eu la joie de m'entendre répondre "faut changer de métier" ou encore "ça doit pouvoir se soigner" lorsque j'ai expliqué que j'avais un seuil de tolérance au bruit assez bas.
J'ai encore envie de tuer quand j'y pense ! furieux 
Pseudo, moi j'ai eu un chef qui jugeait mon autorité non pas sur le volume sonore au CDI, mais sur l'alignement des sacs des élèves dans les casiers à l'entrée (véridique). Et pour bien appuyer ses dires il m'avait foutu une sale note admin.

Que les gamins foutent le waï (comme on dit chez moi) il en avait rien à carrer, par contre un bretelle de sac qui dépassait... oui, cette année-là a été longue, très longue.

_________________
"But if you say just one word I'll stay with you..."
Eloah
Eloah
Érudit

La question des devoirs au CDI... Empty Re: La question des devoirs au CDI...

par Eloah le Mar 10 Sep 2013, 22:08
Quand j'étais en collège, j'interdisais les devoirs au CDI. Maintenant que je suis en LP, je rêve de voir des élèves venir faire leurs devoirs au CDI ... humhum
menerve
menerve
Prophète

La question des devoirs au CDI... Empty Re: La question des devoirs au CDI...

par menerve le Mer 11 Sep 2013, 14:49
Moi je ne les interdis pas....du moment qu'ils bossent. Et puis en général, ils préfèrent lire des bd....
En revanche je ne veux pas voir d'élève sans travail ou sans lecture.
avatar
User20106
Niveau 2

La question des devoirs au CDI... Empty Re: La question des devoirs au CDI...

par User20106 le Mer 18 Sep 2013, 07:12
Bonjour,
Nouvelle sur neoprof ,20 ans d'exercice de ce "fabuleux métier" ("t'es doc c'est géniaaaal")
pour en venir de plus en plus à des constats amers (d'ou mon pseudo).

Pour résumer je dirais que je rejoins "Pseudo" à 100 % dans ses analyses trés fines et pertinentes du métier.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum