Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
caperucita
Guide spirituel

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par caperucita le Mer 18 Sep 2013 - 21:07
@Ben93 a écrit:
@Kapellmeister a écrit:En tout cas, chers collègues historiens, vous avez dû être bien méchants, avec JPB, Abraxas, je veux dire Milady pour pour qu'il elle s'emporte ainsi. Vilains, va. lol!
Qu'elle se rassure : rien n'est perdu ! Elle peut toujours faire une thérapie sur Néo. Rappelez-vous de mon arrivée ici, je détestais les profs de lettres et maintenant tout va à peu près.

RIEN N'EST PERDU ! JE VOUS LE DIS MOI !professeur 
C'est vrai que tu ne fais presque plus de fautes toi ! :shock: veneration cheers yesyes santeverre pompom 
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par Marcel Khrouchtchev le Mer 18 Sep 2013 - 21:08
Je ne sais pas si Milady est Abraxas, mais il est certain qu'elle partage avec lui une définition étrange de ce qu'est un historien (qui doit visiblement être un écrivain à succès et marquant pour avoir droit à ce titre).
philann
philann
Doyen

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par philann le Mer 18 Sep 2013 - 21:09
@caperucita a écrit:
@Ben93 a écrit:
@Kapellmeister a écrit:En tout cas, chers collègues historiens, vous avez dû être bien méchants, avec JPB, Abraxas, je veux dire Milady pour pour qu'il elle s'emporte ainsi. Vilains, va. lol!
Qu'elle se rassure : rien n'est perdu ! Elle peut toujours faire une thérapie sur Néo. Rappelez-vous de mon arrivée ici, je détestais les profs de lettres et maintenant tout va à peu près.

RIEN N'EST PERDU ! JE VOUS LE DIS MOI !professeur 
C'est vrai que tu ne fais presque plus de fautes toi ! :shock: veneration cheers yesyes santeverre pompom 
MDR [pleure devant mon ordi! Razz ]

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine  Very Happy  Very Happy  Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par Reine Margot le Mer 18 Sep 2013 - 21:10
je ne suis pas sûre que j'aurais pu développer beaucoup sur la guerre de 7 ans ou la guerre de 30 ans en sortant du lycée, et pourtant je n'étais pas considérée comme mauvaise.


_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Caspar
Caspar
Bon génie

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par Caspar le Mer 18 Sep 2013 - 21:10
J'ai loupé un épisode? Abraxas a quitté Néo?
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par *Fifi* le Mer 18 Sep 2013 - 21:11
Caspar Goodwood a écrit:J'ai loupé un épisode? Abraxas a quitté Néo?
Ah ben non il est bien là Laughing Laughing Laughing 
D'ailleurs il nous fait rire ! cheers 

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
https://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
Kapellmeister
Kapellmeister
Habitué du forum

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par Kapellmeister le Mer 18 Sep 2013 - 21:12
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Je ne sais pas si Milady est Abraxas, mais il est certain qu'elle partage avec lui une définition étrange de ce qu'est un historien (qui doit visiblement être un écrivain à succès et marquant pour avoir droit à ce titre).
Christian Jacq est historien ?
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par Marcel Khrouchtchev le Mer 18 Sep 2013 - 21:15
@Kapellmeister a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Je ne sais pas si Milady est Abraxas, mais il est certain qu'elle partage avec lui une définition étrange de ce qu'est un historien (qui doit visiblement être un écrivain à succès et marquant pour avoir droit à ce titre).
Christian Jacq est historien ?
Ben oui, et Georges Bordonove aussi.
Shajar
Shajar
Doyen

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par Shajar le Mer 18 Sep 2013 - 21:16
Pas sûr, il doit y avoir des éléments authentiques chez chacun d'eux. Or l'historien est un affreux falsificateur.
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par Marcel Khrouchtchev le Mer 18 Sep 2013 - 21:19
Al-qalam a écrit:Pas sûr, il doit y avoir des éléments authentiques chez chacun d'eux. Or l'historien est un affreux falsificateur.
Ah oui, j'oubliais... Razz Razz 
Kapellmeister
Kapellmeister
Habitué du forum

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par Kapellmeister le Mer 18 Sep 2013 - 21:19
Caspar Goodwood a écrit:J'ai loupé un épisode? Abraxas a quitté Néo?
Non, mais il semblerait qu'en plus du slip de bain de James Bond, il arbore désormais un tatouage en forme de fleur de lys sur l'épaule.

Enfin, ce ne sont là que soupçons. Rien n'est prouvé !

lol! 
John
John
Médiateur

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par John le Mer 18 Sep 2013 - 21:21
Je précise que, comme tout membre, il n'a qu'un seul pseudo : l'ancien pseudo est fermé.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Caspar
Caspar
Bon génie

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par Caspar le Mer 18 Sep 2013 - 21:22
Donc...?
doublecasquette
doublecasquette
Enchanteur

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par doublecasquette le Mer 18 Sep 2013 - 21:22
Si ce n'est lui, c'est donc sa sœur ...Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 248604097 
pompom pompom :vvv: :vvv: 
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par Reine Margot le Mer 18 Sep 2013 - 21:22
@doublecasquette a écrit: Si ce n'est lui, c'est donc sa sœur ...Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 248604097 
pompom pompom :vvv: :vvv: 
Vieille Néotit? :shock: 

Non, je ne reconnais pas son ton habituel.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
doublecasquette
doublecasquette
Enchanteur

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par doublecasquette le Mer 18 Sep 2013 - 21:23
@John a écrit:Je précise que, comme tout membre, il n'a qu'un seul pseudo : l'ancien pseudo est fermé.
En tout cas, il est colère.
doublecasquette
doublecasquette
Enchanteur

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par doublecasquette le Mer 18 Sep 2013 - 21:23
@Reine Margot a écrit:
@doublecasquette a écrit: Si ce n'est lui, c'est donc sa sœur ...Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 248604097 
pompom pompom :vvv: :vvv: 
Vieille Néotit? :shock: 

Non, je ne reconnais pas son ton habituel.
Meu non ...
MrBrightside
MrBrightside
Empereur

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par MrBrightside le Mer 18 Sep 2013 - 21:26
Et ben moi je suis complètement d'accord !

Je trouve ça inadmissible que mes élèves en CPGE sortent du lycée sans pouvoir lire Joyce dans le texte et sont infoutus de me citer les dates de la guerre américano-mexicaine (d'ailleurs Caspar, je vais contacter l'IG, franchement l'historie Canadienne c'est inexcusable) !
Et encore, je ne vous parle pas de la tronche quand je leur claque une interro de linguistique sur les forces illocutoires d'un énoncé.

Franchement, les profdelyssé, kdébranleurs ! C'est pas comme ça qu'ils vont avoir leur agreg à la fin des deux années de prépa ! furieux
Shajar
Shajar
Doyen

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par Shajar le Mer 18 Sep 2013 - 21:28
Donc ce n'est pas Abraxas, mais quelqu'un qui a repris sa rhétorique ?

Dans ce cas, excuses à Abraxas ! - et petit soulagement qu'il n'en soit pas réduit à un tour aussi méprisable.
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par Marcel Khrouchtchev le Mer 18 Sep 2013 - 21:28
@MrBrightside a écrit:Et ben moi je suis complètement d'accord !

Je trouve ça inadmissible que mes élèves en CPGE sortent du lycée sans pouvoir lire Joyce dans le texte et sont infoutus de me citer les dates de la guerre américano-mexicaine (d'ailleurs Caspar, je vais contacter l'IG, franchement l'historie Canadienne c'est inexcusable) !
Et encore, je ne vous parle pas de la tronche quand je leur claque une interro de linguistique sur les forces illocutoires d'un énoncé.

Franchement, les profdelyssé, kdébranleurs ! C'est pas comme ça qu'ils vont avoir leur agreg à la fin des deux années de prépa ! furieux
lol! 

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 2252222100 
Douglas Colvin
Douglas Colvin
Neoprof expérimenté

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par Douglas Colvin le Mer 18 Sep 2013 - 21:29
Al-qalam a écrit:Donc ce n'est pas Abraxas, mais quelqu'un qui a repris sa rhétorique ?

Dans ce cas, excuses à Abraxas ! - et petit soulagement qu'il n'en soit pas réduit à un tour aussi méprisable.
Les comptes, ça se "prête"...

Kapellmeister
Kapellmeister
Habitué du forum

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par Kapellmeister le Mer 18 Sep 2013 - 21:34
@Douglas Colvin a écrit:
Al-qalam a écrit:Donc ce n'est pas Abraxas, mais quelqu'un qui a repris sa rhétorique ?

Dans ce cas, excuses à Abraxas ! - et petit soulagement qu'il n'en soit pas réduit à un tour aussi méprisable.
Les comptes, ça se "prête"...
Peut-être que j'ai mal compris, mais il me semblait que dans son message, John expliquait que le compte "Abraxas" était désormais fermé et que le nouveau compte de JPB était "Milady de Winter".
Collier de Barbe
Collier de Barbe
Neoprof expérimenté

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par Collier de Barbe le Mer 18 Sep 2013 - 21:35
Nan mais c'est drôle c'est tellement drôle... ça fait 400 fois qu'on remet le couvert.

Oui depuis un paquet d'années les programmes de lettres & d'histoire sont totalement déconnectés. Oui un bachelier actuel n'aura pas travaillé au lycée en histoire sur le XVIIe français (pas dans les programmes) et assez peu sur le XIXe dans la dimension qui intéresse souvent nos collègues de lettres (histoire politique & sociale de la France 1800/1848 fin du programme de 2nde, et pas trop non plus sur 1848/1871 qui est éclaté dans celui de 1ere au point que le 2nd Empire & la Commune sont devenus invisibles).

De ce fait, je comprends la difficulté à donner un arrière plan historique au théâtre du XVIIe ou aux grands romanciers du XIXe. Ce sont les programmes, on peut pas exactement s'asseoir dessus.
En revanche je me demande bien quand les lycéens apprenaient des trucs détaillés sur la guerre de 100 ans ou celle de 30 ans et aux éléments mentionnés par le grand gourou. ça doit remonter à pas mal d'années.

Pour ma part, je pense qu'on pourrait effectivement faire un effort pour revenir à des choses plus modestes et mieux connectées avec les besoins d'autres matières. Et sans pour autant faire dans le passéiste, le patriotique ou le nationaliste. J'ose espérer que le futur conseil des programmes propose quelque chose d'approchant.

_________________
CdB
@AbbeCordillere
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par Marcel Khrouchtchev le Mer 18 Sep 2013 - 21:39
@Collier de Barbe a écrit:Oui depuis un paquet d'années les programmes de lettres & d'histoire sont totalement déconnectés. Oui un bachelier actuel n'aura pas travaillé au lycée en histoire sur le XVIIe français (pas dans les programmes) et assez peu sur le XIXe dans la dimension qui intéresse souvent nos collègues de lettres (histoire politique & sociale de la France 1800/1848 fin du programme de 2nde, et pas trop non plus sur 1848/1871 qui est éclaté dans celui de 1ere au point que le 2nd Empire & la Commune sont devenus invisibles).

De ce fait, je comprends la difficulté à donner un arrière plan historique au théâtre du XVIIe ou aux grands romanciers du XIXe. Ce sont les programmes, on peut pas exactement s'asseoir dessus.
En revanche je me demande bien quand les lycéens apprenaient des trucs détaillés sur la guerre de 100 ans ou celle de 30 ans et aux éléments mentionnés par le grand gourou. ça doit remonter à pas mal d'années.

Pour ma part, je pense qu'on pourrait effectivement faire un effort pour revenir à des choses plus modestes et mieux connectées avec les besoins d'autres matières. Et sans pour autant faire dans le passéiste, le patriotique ou le nationaliste. J'ose espérer que le futur conseil des programmes propose quelque chose d'approchant.
Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 2252222100 Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 2252222100 Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 2252222100 
Shajar
Shajar
Doyen

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par Shajar le Mer 18 Sep 2013 - 21:46
@Kapellmeister a écrit:
@Douglas Colvin a écrit:
Al-qalam a écrit:Donc ce n'est pas Abraxas, mais quelqu'un qui a repris sa rhétorique ?

Dans ce cas, excuses à Abraxas ! - et petit soulagement qu'il n'en soit pas réduit à un tour aussi méprisable.
Les comptes, ça se "prête"...
Peut-être que j'ai mal compris, mais il me semblait que dans son message, John expliquait que le compte "Abraxas" était désormais fermé et que le nouveau compte de JPB était "Milady de Winter".
En effet, j'avais mal compris. Embarassed Rolling Eyes

+1 CdB.
Mais on se confronte toujours au problème de la rupture entre collège et lycée. Faire un parcours chronologique en 4 ans et recommencer en 3 ans revient forcément à louper plein de choses et à faire du saupoudrage (étant donné le nombre d'heures allouées à l'histoire-géo, et la présence de l'EC/ECJS) ; de plus, on recommence presque à zéro au lycée parce que la mémoire du lycéen de base ressemble à un TBI après un bug. Tous les profs connaissent bien l'imbécilité du discours des IPR et des programmes, qui préconisent de s'appuyer sur les acquis du collège ou de la primaire ! Cantonner le lycée à la contemporaine signifie que les élèves qui quittent l'enseignement général après le collège n'auront pas vu l'histoire contemporaine, et des trucs quand même majeurs comme la 1re et la 2e guerre mondiale, etc. ; cela veut aussi dire qu'on n'étudierait l'antiquité et le moyen-âge que de manière très simplifiée, avec des élèves qui n'ont pas autant de maturité qu'à la fin de leur adolescence.
Le problème n'a pas de solution simple. Sauf peut-être ajouter un paquet d'heures chaque année.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Empty Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

par JPhMM le Mer 18 Sep 2013 - 21:51
Al-qalam a écrit:Sauf peut-être ajouter un paquet d'heures chaque année.
en maths. professeur 

Parce que, franchement, l'HGEC, pour ce que ça sert...

Spoiler:
Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire. - Page 2 Hendri10

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum