Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Pat B
Neoprof expérimenté

Plan ORSEC élèves non-lecteurs - Page 6 Empty Re: Plan ORSEC élèves non-lecteurs

par Pat B Mer 8 Mai - 17:12
Si les parents ont refusé toute orientation, il faut déculpabiliser : vous pourrez faire ce que vous pouvez, vous ne ferez pas de miracle. N'y a-t-il pas un handicap derrière ? Ont-ils fait des tests ? Probablement, puisqu'on leur proposait une orientation et qu'elle avait une AVS. Ils sont dans le déni de son handicap, ou sont juste persuadés qu'elle progresserait encore moins en ULIS ? Pourtant l'ULIS, c'est pas mal, y'a des inclusions... Ou bien la SEGPA, y'a un projet pro derrière, mais souvent des soucis de comportement non ? Est-ce que c'est ce qui leur fait peur ?

Je sais de quoi je parle : ma fille, hyper motivée, n'est toujours pas entrée dans la lecture, à 13 ans ; elle déchiffre des mots de 2-3 syllabes, et seulement si on est à côté d'elle pour l'encourager... par contre elle comprend ce qu'elle lit sans souci. Elle compte encore moins qu'elle ne lit... Elle est désormais scolarisée en IME, où elle détonne un peu car a un profil très différent des autres (une bonne culture générale, une bonne mémoire, pas de troubles du comportement). Elle s'y sent bien... mais progresse encore moins vite qu'en ULIS, je trouve. Donc je peux comprendre que ça rebute les parents.
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Plan ORSEC élèves non-lecteurs - Page 6 Empty Re: Plan ORSEC élèves non-lecteurs

par Verdurette Mer 8 Mai - 20:10
@*Ombre* a écrit:Je suis bien d'accord.
J'ai cette année en 6e une élève présentant des troubles du langage très importants (reconnaissance MDPH). Concrètement, elle ne sait ni lire ni écrire. Ce qu'elle écrit n'étant même pas phonétique, on ne comprend simplement rien. Elle avait une place en Ulis-TLS. Mais les parents ont refusé. Ils ont aussi refusé la demande d'AVS que nous avons entamée, déclarant qu'ils voulaient l'équiper d'un ordinateur. Mais ce que la gamine écrit est si éloigné d'un texte correct qu'on ne voit pas comment l'ordinateur pourrait le rendre lisible. Les parents ont refusé tout ce que nous avons proposé. Et dans ces conditions, je ne peux rien pour cette élève (ou alors il faudrait que je ne m'occupe que d'elle en permanence). À un moment, il faudrait pouvoir contraindre, parce que là, clairement, cette élève ne peut rien faire, n'apprend rien ou presque, et son droit à une instruction est de fait foulé aux pieds par une telle obstruction.

Tant pis si je choque, mais j'estime que dans ce cas, nous devrions être autorisés à refuser l'élève.  L'accepter dans de telles conditions n'est pas profitable à l'élève concerné,  nuit à la scolarité de ses camarades, et accessoirement à notre santé psychique.
sifi
sifi
Érudit

Plan ORSEC élèves non-lecteurs - Page 6 Empty Re: Plan ORSEC élèves non-lecteurs

par sifi Jeu 9 Mai - 5:13
Je crois surtout qu'il faudrait arrêter cette manie de donner aux parents le droit de veto sur tout. A un moment donné, qu'on laisse les professionnels décider si un enfant a le niveau ou pas, et ce qui serait bien pour lui, scolairement parlant. En concertation avec la famille, bien sûr, mais si une discussion construite n'est pas possible, tant pis.
On ne compte plus les familles qui envoient leur enfant dans le mur, en refusant une SEGPA par exemple, ou en voulant à tout prix qu'il aille en lycée alors qu'en fin de troisième il sait à peine écrire sous prétexte qu'il "va travailler pendant l'été".

On ne conteste pas la décision d'un chirurgien qui décide s'il faut opérer ou non, ou d'un boulanger qui dit que la pâte à pain a besoin d'un temps de pousse, ou d'un plombier qui dit qu'il faut changer un joint. Tout simplement parce qu'on estime qu'ils savent mieux que nous. Mais on conteste un prof sous prétexte, 1) qu'on était à l'école donc on est forcément spécialistes, 2)qu'on est nécessairement spécialiste de monchérimoncoeur dans tous les domaines de sa vie.
lulucastagnette
lulucastagnette
Guide spirituel

Plan ORSEC élèves non-lecteurs - Page 6 Empty Re: Plan ORSEC élèves non-lecteurs

par lulucastagnette Jeu 9 Mai - 7:32
@Pat B a écrit:Si les parents ont refusé toute orientation, il faut déculpabiliser : vous pourrez faire ce que vous pouvez, vous ne ferez pas de miracle. N'y a-t-il pas un handicap derrière ? Ont-ils fait des tests ? Probablement, puisqu'on leur proposait une orientation et qu'elle avait une AVS. Ils sont dans le déni de son handicap, ou sont juste persuadés qu'elle progresserait encore moins en ULIS ? Pourtant l'ULIS, c'est pas mal, y'a des inclusions... Ou bien la SEGPA, y'a un projet pro derrière, mais souvent des soucis de comportement non ? Est-ce que c'est ce qui leur fait peur ?

Je sais de quoi je parle : ma fille, hyper motivée, n'est toujours pas entrée dans la lecture, à 13 ans ; elle déchiffre des mots de 2-3 syllabes, et seulement si on est à côté d'elle pour l'encourager... par contre elle comprend ce qu'elle lit sans souci. Elle compte encore moins qu'elle ne lit... Elle est désormais scolarisée en IME, où elle détonne un peu car a un profil très différent des autres (une bonne culture générale, une bonne mémoire, pas de troubles du comportement). Elle s'y sent bien... mais progresse encore moins vite qu'en ULIS, je trouve. Donc je peux comprendre que ça rebute les parents.

En fait, ils refusent une ULIS car, selon eux, si leur fille se retrouve avec des élèves "comme elle" (sic), elle ne sera plus motivée et ne va plus progresser. Ils pensent qu'être dans une classe "classique" la pousse vers le haut.
Ils sont dans le déni total concernant leur fille, encouragés notamment par divers "spécialistes".
Et puis l'ULIS est dans un autre établissement, il n'y a pas de transports, ils n'ont pas le temps.
Elle compte encore sur ses doigts, est incapable de faire une addition de tête. Confond 81 et 18.
Cette année, elle est dans une classe de 21 élèves, avec une AVS géniale. L'an prochain, elle sera dans une classe de 30. Tout va déjà trop vite pour elle et l'an prochain ce sera pire. Elle est, en plus, très immature. Sa façon de parler, de réagir, de se comporter est celle d'une enfant de CE1, c'est assez déstabilisant.
*Ombre*
*Ombre*
Érudit

Plan ORSEC élèves non-lecteurs - Page 6 Empty Re: Plan ORSEC élèves non-lecteurs

par *Ombre* Jeu 9 Mai - 11:32
@Verdurette a écrit:
@*Ombre* a écrit:Je suis bien d'accord.
J'ai cette année en 6e une élève présentant des troubles du langage très importants (reconnaissance MDPH). Concrètement, elle ne sait ni lire ni écrire. Ce qu'elle écrit n'étant même pas phonétique, on ne comprend simplement rien. Elle avait une place en Ulis-TLS. Mais les parents ont refusé. Ils ont aussi refusé la demande d'AVS que nous avons entamée, déclarant qu'ils voulaient l'équiper d'un ordinateur. Mais ce que la gamine écrit est si éloigné d'un texte correct qu'on ne voit pas comment l'ordinateur pourrait le rendre lisible. Les parents ont refusé tout ce que nous avons proposé. Et dans ces conditions, je ne peux rien pour cette élève (ou alors il faudrait que je ne m'occupe que d'elle en permanence). À un moment, il faudrait pouvoir contraindre, parce que là, clairement, cette élève ne peut rien faire, n'apprend rien ou presque, et son droit à une instruction est de fait foulé aux pieds par une telle obstruction.

Tant pis si je choque, mais j'estime que dans ce cas, nous devrions être autorisés à refuser l'élève.  L'accepter dans de telles conditions n'est pas profitable à l'élève concerné,  nuit à la scolarité de ses camarades, et accessoirement à notre santé psychique.

Cela ne me choque pas. Je suis même d'accord. À un moment, il faudrait poser ce qui est profitable à tous, dans l'intérêt général, et si les parents s'opposent à cet intérêt général, libre à eux de se tourner vers une structure privée capable d'entendre leur désir. Mais ce n'est pas à l'ensemble de la communauté, l'enfant concerné y compris, de subir ad aeternam les conséquences de leur inconséquence.
F.Lemoine
F.Lemoine
Érudit

Plan ORSEC élèves non-lecteurs - Page 6 Empty Re: Plan ORSEC élèves non-lecteurs

par F.Lemoine Sam 24 Aoû - 8:59
@*Ombre* a écrit:

Pendant tout le premier trimestre, nous les avons pris 1/4 h chaque jour (sauf mercredi) sur la pause méridienne pour travailler la fluence. Pour répondre à ta question, Thalie, pendant ces séances, je me suis conformée aux préconisations du groupe cognisciences à l'origine du test ROC : travail sur le même texte pendant toute la semaine. 1ère lecture, qui sert d'étalon, avec première mesure de la fluence. On explique les mots difficiles, on débrouille les phrases qui ont à l'être (même si les textes sont simples), on travaille sur le sens du texte. Puis à chaque séance de la même semaine, on reprend le même texte expliqué et connu, on travaille la fluidité de la lecture, mais aussi l'intonation, les liaisons : autant d'éléments qui participent du sens, et peu à peu, la lecture elle-même réclamant moins d'efforts, on incite l'élève à s'écouter quand il lit. À la fin de la dernière séance, on mesure à nouveau la fluence et on fait constater les progrès (toujours au RV) aux élèves. Non seulement ils lisent plus vite, mais ils comprennent ce qu'ils lisent, sont devenus attentifs, capables d'entendre, dans tous les sens du terme ce qu'ils lisent.
À la fin du trimestre, nous avons procédé à une évaluation avec un nouveau test de fluence sur un texte inconnu : tous les élèves, sans exception, même ceux qui avaient les scores les plus faibles, ont progressé, plus ou moins, mais progressé, et certains de manière très significative.
Le problème, c'est que c'est lourd, chronophage pour les élèves comme pour nous, coûteux (nombreux professeurs mobilisés payés en HSE). Mais au moins, c'est efficace. Nous avons décidé de systématiser ce test en début de 6e l'an prochain ainsi que la prise en charge de tous les élèves qui ont besoin de l'être.

Ah, mais je me rends compte que je fais la même chose que toi depuis plusieurs années Wink

_________________
"La vie est mêlée de traverses. Il est bon de s'y tenir sans cesse préparé." (Molière, Les Fourberies de Scapin).
F.Lemoine
F.Lemoine
Érudit

Plan ORSEC élèves non-lecteurs - Page 6 Empty Re: Plan ORSEC élèves non-lecteurs

par F.Lemoine Sam 24 Aoû - 9:10
Effectivement, il n'y a pas de miracle, mais les élèves progressent. Voici par exemple le bilan que j'ai fait cette année :

FLUENCE Bilan Juin 2019 v A... by Anonymous Nx89Wm on Scribd


_________________
"La vie est mêlée de traverses. Il est bon de s'y tenir sans cesse préparé." (Molière, Les Fourberies de Scapin).
*Ombre*
*Ombre*
Érudit

Plan ORSEC élèves non-lecteurs - Page 6 Empty Re: Plan ORSEC élèves non-lecteurs

par *Ombre* Sam 24 Aoû - 9:22
Merci pour ce compte-rendu, Freddie. Vous menez ce travail de fluence toute l'année ?
Tu dis que les petits effectifs ont été supprimés par la réforme de 2016 : dans quelles conditions conduisez-vous ce soutien, désormais ?
F.Lemoine
F.Lemoine
Érudit

Plan ORSEC élèves non-lecteurs - Page 6 Empty Re: Plan ORSEC élèves non-lecteurs

par F.Lemoine Sam 24 Aoû - 11:28
On fait passer le test de Fluence à tous après une quinzaine de jours, puis on essaie de commencer vers octobre, jusqu'à mi-mai environ (après il faut faire le bilan).
Pour l'organisation, c'est moi qui gère : je me procure les EDT des élèves concernés et des profs volontaires, et propose des créneaux qui coïncident (ça , c'est un peu casse-tête). C'est souvent sur l'heure méridienne, mais pas forcément.
Je te joins l'organisation de cette année, à titre d'exemple (version n° 6 Very Happy ) :

6e Fluence 2018 2019 Crénea... by Anonymous Nx89Wm on Scribd


_________________
"La vie est mêlée de traverses. Il est bon de s'y tenir sans cesse préparé." (Molière, Les Fourberies de Scapin).
F.Lemoine
F.Lemoine
Érudit

Plan ORSEC élèves non-lecteurs - Page 6 Empty Re: Plan ORSEC élèves non-lecteurs

par F.Lemoine Sam 24 Aoû - 11:41
Nous travaillons avec cet outil. Vous aussi ?

Plan ORSEC élèves non-lecteurs - Page 6 Fluence_gde_cm_img1

_________________
"La vie est mêlée de traverses. Il est bon de s'y tenir sans cesse préparé." (Molière, Les Fourberies de Scapin).
*Ombre*
*Ombre*
Érudit

Plan ORSEC élèves non-lecteurs - Page 6 Empty Re: Plan ORSEC élèves non-lecteurs

par *Ombre* Sam 24 Aoû - 12:37
Votre organisation ressemble à la nôtre, sauf que chez nous, ça s'est arrêté à la fin du 1er trimestre faute de moyens (profs payés en HSE, c'est normal, et chez vous ?).
Nous n'avions pas d'outils spécifiques. J'ai commencé avec les textes du site cognisciences puis choisi mes propres textes sur le même principe. Mais si, comme cela devrait être le cas, le dispositif se pérennise, je proposerai cet achat. Enfin, si c'est bien. Qu'en penses-tu ?
F.Lemoine
F.Lemoine
Érudit

Plan ORSEC élèves non-lecteurs - Page 6 Empty Re: Plan ORSEC élèves non-lecteurs

par F.Lemoine Sam 24 Aoû - 14:52
On est aussi payés en HSE. L'action "Fluence" a été intégrée à un dispositif plus global de notre collège, le SAS (Structure d'Aide à la Scolarité, si je ne m'abuse), qui nous permet d'obtenir une subvention du département, dans le cadre de leur PRE (Projet de Réussite Educative). Je sais que ça nous permet d'acheter du matériel et de payer des intervenants auprès des élèves repérés (théâtre, percussions - brésiliennes Very Happy  , etc.).
Mais sauf erreur de ma part, ça ne paie pas nos HSE. L'an dernier, Fluence a utilisé 60 à 70 h. En fin d'année le Conseil Pédagogique (qui est en fait une assemblée générale chez nous) a décidé de reconduire le dispositif.
Quant aux textes, je ne trouve pas ceux dont tu parles sur le site Cognisciences. Les Editions de la Cigale se spécialisées depuis longtemps dans ce domaine et, sauf exceptions, je suis assez satisfait des textes qu'on trouve dans leurs manuels. De plus, il y a tout ce qu'il faut sur leur site pour accompagner la démarche.

Leur site : https://www.editions-cigale.com/

Quelques pages pour se faire une idée :

Quelques Pages Guide Fluenc... by Anonymous Nx89Wm on Scribd


_________________
"La vie est mêlée de traverses. Il est bon de s'y tenir sans cesse préparé." (Molière, Les Fourberies de Scapin).
*Ombre*
*Ombre*
Érudit

Plan ORSEC élèves non-lecteurs - Page 6 Empty Re: Plan ORSEC élèves non-lecteurs

par *Ombre* Sam 24 Aoû - 14:59
Merci, Freddie. Ce sont des pistes intéressantes.
lisontine
lisontine
Niveau 10

Plan ORSEC élèves non-lecteurs - Page 6 Empty Re: Plan ORSEC élèves non-lecteurs

par lisontine Sam 24 Aoû - 15:17
Nous menons ce travail de Fluence avec nos élèves de 6e depuis 3 ans également. Ce dispositif a été inscrit au projet d'établissement ce qui nous permet d'avoir un nombre d'HSE suffisant. Nous sommes deux coordonnatrices et nous recevons 0.25 IMP chacune pour gérer les bilans des tests, les plannings (nous faisons 3 sessions sur l'année), la formation des collègues. Lors de la dernière session nous pouvons aussi inclure des élèves d'autres niveaux volontaires notamment les allophones. Nous avons d'abord été formés par un collègue d'EREA qui utilise la méthode depuis longtemps. Nous utilisons aussi les texte du fichier des éditions La Cigale mais maintenant je diversifie en choisissant d'autres textes (notamment des textes fournit par des PE pour les élèves en grande difficulté) ou en les écrivant moi-même.
Les progrès sont notables chez beaucoup d'élèves et ce qui nous fait plaisir c'est de les voir se remettre à la lecture de manière personnelle.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum